Août 27th 2014

PermaLink Mercredi 27:33 pm, par morlino, 483 mots, 1 vue   French (FR)
Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

This post title is "Dictionnaire amoureux de la Résistance, de Gilles Perrault. (Plon)"

Gilles Perrault avec Angelo Rinaldi, entre autres intervenants. Les vieux étaient-ils tous à Vichy et les jeunes dans la résistance ? Passionnant débat avec quelques fulgurances.

Lors du débarquement, il n’y avait que la plage de Français.
Si j’ai bon souvenir, ce mot est de Gilles Perrault.
Je me rappelle de l’avoir cité à Alphonse Boudard qui l’avait trouvé excellent parce que très juste.
En effet, lors en juin 1944, il n’y avait qu’une poignée de soldats français parmi la multitude d’hommes étrangers sur les plages normandes. «Les plages de la démocratie» comme les a appelées l’auteur du discours prononcé par le Président des Etats-Unis, B. Obama venu sur place lors du 70e anniversaire du débarquement des alliés.
Le Dictionnaire amoureux de la Résistance est sans nul doute l’un des meilleurs ouvrages de cette collection qui est l’une des dernières grandes réussites de l’édition française. Gilles Perrault qui connaît son sujet sur le bout du cœur n’y va pas par quatre chemins.
Ce livre sur la résistance complète parfaitement son œuvre, puisqu’il nous avait déjà donné Paris sous l’Occupation (Belfond, 1987), remarquable album où même les légendes photos sont soignées. Il faut dire que Gilles Perrault a la particularité d’avoir du style. C’est un écrivain ce qui est très rare dans son domaine où d’habitude ii n’y a que des auteurs. Il est aussi journaliste et historien. Et également pamphlétaire et romancier. Cela fait beaucoup pour seul homme mais dans ce cas-là rien n’est usurpé.
Gilles Perrault était tout désigné pour écrire sur la Résistance qui est le versant opposé à la Collaboration qu’il a donc déjà traité. Excellent sur tous les terrains qu’il aborde, Gilles Perrault a l’élégance d’avoir du talent. La saine colère est l’un de ses moteurs. On connait son combat pour la réhabilitation de Christian Ranucci.
Il a en plus une très belle voix qu’il sait moduler comme les meilleurs avocats. Sans doute un atavisme paternel.
Son Dictionnaire amoureux sur la Résistance ne coupe pas la France en deux avec d’un côté les salauds et de l’autre, les braves gens. C’est plus compliqué, sauf si on s’appelait Jean Prévost ou Robert Lynen pour citer de véritables héros dont on ne parle pas assez.
Il y a bien d’autres hommes et femmes qui se sont comportés en citoyens exemplaires. Perrault leur rend hommage au fil de sa plume, légère dans son expression et lourde quand il le faux. Lourde pour écraser la vermine.

-Dictionnaire amoureux de la Résistance, de Gilles Perrault. Plon, 500 p., 22 €

Permalink BEFORERéagirAFTER
PermaLink Mercredi 27:49 am, par morlino, 227 mots, VIEWED 11 TIMES   French (FR)
Catégories: THE RED DEVILS LA REVUE DE STRESS

This post title is "La méthode perdante de "Louis van Moyes" à MU"

Le match apocalyptique de MU en Coupe de la Ligue 2014-2015. MU s’est fait jeter dès son entrée en compétition. L’image du club ne cesse pas de se dégrader depuis le départ de Sir Ferguson.

Mercredi 27 août 2015, à 00 h 45
BeIN SPORTS 1
Match tragicomique en différé

Coupe de la Ligue anglaise du 26 août 2014
Milton Keynes Dons Football Club 4 - 0 Manchester United
Buts pour MU: Grigg (25e, 63e), Afobe (69e, 84e)

Le nouveau coach de MU a déjà hérité d’un surnom: Louis van Moyes !
Moyes ce n’était pas terrible mais van Gaal c’est encore pire: aucune victoire en trois matchs officiels.
Tous les rivaux de MU font la fête.
A Liverpool, à Arsenal, à Man City et à Chelsea on saute en l’air, fou de joie.
MU en a pris 4 contre une équipe de D3. Sombre mardi 26 août.

La méthode de van Gaal:
1/ Il dit qu’il y a des blessés.
2/ Il a cassé le schéma historique de MU, soit le 4-4-2 ou le 4-3-3 pour une lamentable défense à 3.
3/ Pendant le match, il prend sans cesse des notes, le nez sur la feuille blanche. Cela prouve qu’il n’a aucune mémoire.
4/ Il ne se lève jamais. Ne parle pas aux joueurs sur le terrain.
5/ N’a aucune incidence sur les arbitres.

Permalink BEFORERéagirAFTER
PermaLink Mercredi 27:15 am, par morlino, 779 mots, VIEWED 24 TIMES   French (FR)
Catégories: THE RED DEVILS LA REVUE DE STRESS

This post title is "Crise à MU. Eliminé par un club de D 3, le Man United de van Gaal porte atteinte à l'Histoire du club"

Sir Ferguson ne peut pas laisser des incapables détruire tout ce qu’il a construit. Il doit revenir au club pour former un coach capable de lui succéder. Si Moyes n’a pas eu le temps, l’Ecossais, lui, n’avait pas l’arrogance déplacée du Néerlandais. Pourquoi donner du crédit à van Gaal alors qu’on l’a refusé à Moyes ? MU est orphelin de père et ce n’est pas des hommes sans envergure qui peuvent le remplacer.

Coupe de la Ligue anglaise
Mardi 26 août 2014
Milton Keynes Dons Football Club 4 - 0 Manchester United (ou plutôt ce qu’il en reste)
Buts pour MU: Grigg (25e, 63e), Afobe (69e, 84e)

La défense à trois de MU mise en place par le nouveau coach temporaie est un fiasco total. Van Gaal a envoyé de De Gea à l’abattoir.
Man United qui n’a plus que le nom de MU s’est fait éliminer de la Coupe de la Ligue dès son entrée en compétition par Milton Keynes Dons Football Club, un club qui évolue en Football League One soit en troisième division du football anglais !
Le 26 août 2014 est désormais une date noire: celle qui prouve que van Gaal est un entraîneur quelconque.
Pas la peine de faire le prétentieux comme il le fait: lui ou un autre c’est la même chose.
Un inconnu ne ferait pas aussi mal: je regrette le départ de David Moyes.
Peut-être qu’un jour van Gaal gagnera mais cela sera le fait des joueurs et non pas grâce à sa façon de coacher.
Par rapport aux derniers matchs, il a fait un turn over: une vraie catastrophe !
Il a fait jouer tous les joueurs qu’ils n’aime pas: Anderson, Chicharito, Kagawa et Welbeck.
Tous ces Red Devils ont très bien faits de mal jouer. Je leur donne 100% raison. A peine arrivé, van Gaal a cassé l’unité du vestiaire.

Son changement de dix joueurs est une grave erreur. En plus, il a titularisé De Gea. Le gardien titulaire a encaissé 4 buts.
C’est bien pour la confiance !
Nous sommes en août et MU ne jouera donc pas cette saison ni la C1 ni la Coupe de la Ligue. Il reste le championnat et la FA Cup. Une vraie peau de chagrin.
Di Maria va se demander ce qu’il vient faire dans cette galère.
C’est très mauvais de mettre autant de pression sur un nouveau venu.
Tout le monde va voir Di Maria comme un messie. Pas terrible pour l’adaptation.
La manière d’agir de van Gaal prouve qu’il n’a rien compris à MU.
A MU, il n’y a pas de petits matchs. Chaque sortie c’est comme une finale de Coupe du Monde.
Les jours de van Gaal sont déjà comptés.
Il fallait faire signer José Mourinho. Je m’en veux de ne pas y avoir pensé dès la retraite de Sir Ferguson.
Van Gaal va attendre que les événements tournent en sa faveur. Ce n’est pas un homme qui agit sur les faits.
Lors ce nouveau match catastrophe, MU n’a tiré que 4 fois dans le cadre !
Une équipe de D3 vient d’humilier MU qui n’est plus qu’un club à la recherche de son lustre d’antan.
United est en pleine crise.
Evra, Ferdinand et Vidic peuvent être contents. Leur départ commun équivaut à un tremblement de terre.
Le vestiaire de MU est un train fantôme.
Van Gaal a lancé des jeunes et des mal-aimés dans un match suicide. C’est une faute professionnelle.
Jadis j’étais triste quand MU perdait.
A présent, je suis juste en colère.
Nous sommes dans l’ère de l’incompétence. Celle des gens qui pètent plus haut que leur cul.
Si l’on n’est pas capable de conduire une Formule 1, on fait du tricycle.
Ryan Giggs ne sert à rien à côte de van Gaal. C’est juste une caution culturelle.
MU ne cesse pas d’être en chute libre.
Avec Moyes ce n’était pas terrible. Avec van Gaal, on touche le fond.

Manchester United (3-4-1-2):
De Gea/
M Keane, Evans, Vermijl/
Janko (A Pereira 45e), Powell (Wilson 57e), Anderson, James/
Kagawa (Januzaj 20e)/
Hernandez, Welbeck.
Sur le banc: Amos, McNair, Thorpe, Zaha.

Manager: van Gaal (0). Lamentable. Je ne note pas les joueurs: ils n’y peuvent rien car ils n’ont pas un coach à la hauteur. Van Gaal a commis l’erreur de lancer trop de jeunes en même temps.

Hommage aux vainqueurs:

MK Dons (4-2-3-1) Martin/ Baldock, Lewington, Kay, McFadzean/ Alli, Potter/ Bowditch (Powell 56e), Reeves, Carruthers (Green 61e)/ Grigg (Afobe 68e).
Sur le banc: McLoughlin, Spence, Randall, Hitchcock
Manager: Karl Robinson



Permalink BEFORERéagirAFTER

Août 26th 2014

PermaLink Mardi 26:54 pm, par morlino, 408 mots, VIEWED 59 TIMES   French (FR)
Catégories: GRAND MONSIEUR THE RED DEVILS, SPECIAL MARADONA, LA MAISON BLANCHE

This post title is "Angel Di Maria, le nouveau Red Devil de Manchester United"

Le Real Madrid et Man United sont tombés d’accord: 75 M€ le transfert.
L’ancien record était: 62 millions d’euros pour Fernando Torres (de Liverpool à Chelsea)
Il s’agit du plus gros achat de MU. Un joli coup réalisé par Ed Woodward, vice-président de MU, qui a remplacé David Gill. En coulisses, c’est le même remplacement que Sir Ferguson par Moyes puis van Gaal.
Pour l’instant, Woodward ne réussissait à n’attirer personne de bien important.
L’Argentin Di Maria ? Le PSG le voulait aussi, mais il a choisi MU. On n’achète pas l’Histoire. Elles sont où les C1 du PSG ?
Les rapports MU-Real Madrid sont historiques depuis le crash de 1958.
Quand les Red Devils sont morts dans l’avion, le Real a été le seul club au monde à venir prêter mains fortes aux endeuillés.
Les Madrilènes ont même voulu offrir pendant un an les services de Di Stefano pour qu’il remotive les jeunes.
Sir Matt Busby refusa. Cependant les deux clubs sont comme mariés depuis cette époque.
Le Real Madrid organisa des matchs pour donner la recette à MU.
Voilà pourquoi C. Ronaldo est passé de MU au Real.
Et voilà pourquoi A. Di Maria est passé du Real à MU.
Tous mes vœux à Di Maria. Je souhaite bien sûr qu’il s’adapte vite et bien à MU qui a bien besoin de lui.
Le milieu offensif relayeur peut aussi jouer à l’aile.
Di Maria, 26 ans, est un joueur explosif qui va au contact. Un physique en lame de couteau. Un physique pour tourner dans un western de Sergio Leone.
Il devra éviter les lourdes charges adverses.
Ronaldo a autant réussi en Angleterre qu’en Espagne.
Di Maria devrait faire la même chose, dans le sens inverse.
Avec Ancelotti et Zidane, l’Argentin a étoffé son jeu: il est devenu beaucoup plus hargneux sur la balle. C’est un plus considérable. Di Maria joue de mieux en mieux alors que Nani joue de moins en moins bien. Comme quoi le mental est hyper important.
Bienvenue à Old Trafford, Monsieur Di Maria !
Et, svp, peuplez nos rêves. Trop de joueurs se contentent de faire rêver le peuple.

PS: MU a aussi dans le collimateur le récupérateur chilien de la Juventus Turin, Arturo Vidal (27 ans) et le latéral néerlandais Daley Blind (24 ans). Il ne reste plus que 5 jours pour conclure les transferts du mercato d’été.

[Post dédié à Richard Kurt]

Permalink BEFORE4 retoursAFTER

Août 25th 2014

PermaLink Lundi 25:21 pm, par morlino, 1268 mots, VIEWED 56 TIMES   French (FR)
Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

This post title is "Trois livres pour comprendre la Libération:Eté 44, l’insurrection des policiers de Paris (Christian Chevandier), Paris libéré 1944-1949 (Antony Beevor et Artemis Cooper) et Le chagrin et le venin (Pierre Laborie) "

Pierre Mendès-France est l’un des plus grands Français du XXe siècle. Ne l’oublions jamais, svp. Hélas! il n’a aucun héritier politique. Il est vrai que le courage est une valeur en perdition.

152 policiers sont morts pour la Libération de Paris, en août 1944. Ils ont attaqué les Allemands avec les Gaullistes et les communistes qui eux-mêmes ont devancé les Alliés.
Jamais aucun historien ne s’était penché sur la présence des policiers lors de l’insurrection. Grâce à Christian Chevandier nous n’ignorons plus que les policiers étaient en civil dans les rangs des FFI.
L’ouvrage est ainsi découpé :
1/ Paris occupé : les nazis sont de partout sous les yeux des collabos zélés.
2/ Paris insurgé : les barricades, attaque du Grand Palais, la Division Leclerc …
3/ Paris libéré : de Gaulle en héros, l’épuration…
La seconde partie est consacrée à un gros plan sur les combattants et à la volonté de leur rendre hommage pour ne pas laisser en plan dans l’Histoire au rayon des victimes anonymes.
« Qu’est que le peuple ? C’est ce qui dans une nation ne veut jamais s’agenouiller » dixit Albert Camus.
Les policiers présents dans le livre ont illustré ce qu’a écrit Camus au prix de leur vie.
Tout n’a pas été si simple et le brillantissime Christian Chevandier nous fait bien comprendre que ces policiers, à l’origine formé pour servir la IIIe République, ont été amenés à servir le régime fasciste de Vichy qui s’est servi d’eux à maintes reprises.
Bien sûr, il ne s’agit pas forcément des mêmes hommes mais il faut admettre que c’est la police française qui a raflé les juifs notamment pour les parquer au Vel’ d’Hiv. Tous les policiers n’ont pas été collabos mais la plupart sont restés sous les ordres des vichystes. Voyant la tournure des événements, d’aucuns sont devenus résistants. Tous les hommes ne sont pas des héros. On peut être aussi poussé par le vent de l’Histoire, pour sauver sa peau et tout à coup pencher du bon côté. Seuls les grands citoyens transgressent les mauvaises lois, et celles de Vichy en étaient.

Pour bien comprendre la Libération de Paris, il faut aussi lire Paris libéré 1944-1949 du duo Beevor-Cooper, deux fins connaisseurs de l’époque. Antony Beevor est un historien mondialement reconnu, et Artemis Cooper témoignage de ce que lui a raconté son père, Duff Cooper, qui fut l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en France, juste après la Libération. Leur livre est un apport considérable pour ceux qui ne veulent pas être dupes des historiens partisans qui pullulent dans l’édition. Un historien doit être neutre et non pas rouler pour un clan politique. C’est trop facile de lire l’Histoire avec des yeux de droite ou de gauche. Non lire devrais-je écrire mais réécrire l’Histoire…
Beevor et Cooper, eux, exposent bien ce qui est arrivé juste après la Libération, à savoir les règlements de comptes entre gaullistes, communistes, résistants, collabos, Français, Américains et Soviétiques. Il y a avait les vainqueurs et les perdants, mais dans la réalité qui avait fait quoi ?
“Rares sont les pays qui aiment leurs libérateurs lorsque les acclamations se sont tues". Telle est l’ouverture du livre. Cette remarque est illustrée par la déclaration de Charles de Gaulle qui a chaud n’a pas remercié les Alliés quand il a fait son célèbre discours: “Paris outragé, Paris brisé, martyrisé mais Paris Libéré !” Certes cet omission est à mettre sur le compte de l’enthousiasme mais force est de constater que le général n’était dupe de rien. Il savait que les Etats-Unis étaient entrés en guerre en Europe pour que celle-ci devienne un nouveau marché économique. La France devait devenir la banlieue de l’Amérique du Nord! Les Français voulaient s’approprier la victoire. Si on les écoutait, ils avaient libéré seuls le pays. Les collabos se prenaient maintenant pour des résistants ! Le marché noir faisait rage: la nourriture c’est la clé numéro pendant la guerre. “La nourriture, c’est le pouvoir", a dit Ernst Jünger, l’écrivain déguisé en officier de la Wehrmacht. Les communistes sont allés jusqu’à dire que 75 000 membres du PCF furent tués par les nazis. Ils avançaient ce chiffre outrancier pour mieux faire oublier le pacte germano-soviétique en 1939.
Pendant longtemps on a diabolisé le régime de Vichy pour le lui faire porter le chapeau sans oser dire que les hommes de Pétain ont marché main dans la main avec les nazis. Il a fallu attendre Jacques Chirac en 1995 pour qu’un président de la République reconnaisse cela de manière publique et officielle. 50 ans d’attente ! Le président Mitterrand, lui, faisait la différence entre l’Etat Vichy et la République, signifiant que Vichy ce n’était plus la République, donc pas la vraie France. Il jouait sur les mots, quand bien même on pouvait comprendre son attitude, surtout connaissant son passé. Vichy se n’était pas la République, mais Vichy a remplacé la République, donc ce fut la France à ce moment-là de l’Histoire. On ne peut pas se masquer les yeux devant la réalité des faits.

Un troisième livre est à prendre en considération sur l’époque. Sous-titré “Occupation, résistance et idées reçues", Le chagrin et le venin, signé par Pierre Laborie est une pierre à l’édifice de la compréhension des événements et de leurs différentes lectures et commentaires. L’enjeu du livre est de ne pas nous faire croire qu’il y avait d’un côté les salauds et de l’autre les héros. Si après la Libération, le général de Gaulle a prôné une politique de réconciliation après 1968, le film Le chagrin et la pitié (1971) a beaucoup contribué à faire croire que tout le pays n’était qu’une vaste confrérie de collabos pendant les années d’occupation nazie. Laborie tente de rééquilibrer le balancier de la vérité historique. Certes Vichy a fait plus que ce que demandaient les nazis- on le sait depuis le livre de l’historien américain Paxton qui en 1973 a révélé le fiel vichyste. Il ne faut pas confondre résistants inactifs et maquisards. L’armée des ombres (Kessel, 1943) a vraiment existé, et l’armée des anonymes aussi. Pierre Laborie ne veut pas qu’on instrumentalise l’Histoire a des fins politiques. Il faut dire que l’époque était complexe. Emmanuel Berl avait tellement confiance en la France qu’il est allé se faire recenser comme Juif, ne se doutant pas une seconde qu’il se jetait alors dans la gueule du loup. Et par ailleurs, Mireille, la chanteuse et musicienne épouse de Berl, m’a dit que Bousquet lui avait permis de sauver un réseau de résistants. Je ne partage pas la sévérité de Pierre Laborie envers les Hussards qu’il ne faut quand même pas accuser de tous les maux. Michel Déon était un ex de l’Action Française ? A ce jeu-là je rétorque: Paul Eluard a écrit une ode à Staline.

-Eté 44, l’insurrection des policiers de Paris, de Christian Chevandier. Avec un cahier-photos. Vendémiaire, 477 p., 24 €

-Paris libéré 1944-1949, d’Antony Beevor et Artemis Cooper. Traduit de l’anglais par Frank Straschitz. Perrin/ Tempus, 502 p., 11 €

-Le chagrin et le venin, de Pierre Laborie. Folio histoire/ Gallimard, 405 p., 8,90 €

Permalink BEFORERéagirAFTER

<<>> OLDER STUFF>>

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

| Suivante >

Août 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Rechercher

Qui est en ligne?

  • Visiteurs: 34

powered by b2evolution free blog software