02.07.16

Permalink 00:25:06, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Habité par la présence de feu Gary Speed, le Pays de Galles ridiculise la Belgique pleine de suffisance

1/4 de finale de l’Euro 2016
Vendredi 1 er juillet 2016
Pays de Galles 3-1 Belgique
Buts pour les Gallois: A. Williams (30e), H. Robson-Kanu (55e), S. Vokes (85e)
But pour la Belgique: R. Nainggolan (13e)
Sur la pelouse lilloise il manquait les cendriers tant les Belges jouaient avec le cigare.
Tout avait si bien commencé pourtant pour les compatriotes de Tintin, avec une fabuleuse passe de Hazard qui a mis dans le vent toute la défense galloise. Nainggolan n’eut plus qu’à finir le travail. Hélas! pour la Belgique, ses joueurs ne sont pas parvenu au break dans leur temps fort initial.
La Belgique aurait vraiment pu faire la différence au début du match mais les Belges jouaient avec la suffisance de ceux qui croient qu’ils vont gagner.
Les Pays de Galles est une vraie équipe. C’est donc le football qui a gagné.
Les trois buts gallois sont de toute beauté. Celui des Belges aussi, mais les Belges ont pris le Pays de Galles par dessous la jambe.
Ce groupe Gallois a été lancé par Gary Speed qui fut champion d’Angleterre 1992 à Leeds avec King Cantona.
Ils étaient les meilleurs amis du monde.
Gary Andrew Speed (8 septembre 1969 - 27 novembre 2011) a été le premier joueur à atteindre la barre des 500 matchs joués en Premier League.
Il a pris sa retraite internationale en 2004 après 85 sélections en équipe du Pays de Galles (1990-2004).
Jusqu’à son décès, il était le sélectionneur de l’équipe du pays de Galles de football.
Le 27 novembre 2011 on la retrouvé pendu à son domicile de Chester.
Depuis, les joueurs Gallois ont juré de gagner l’Euro.
Plus que deux matchs.

01.07.16

Permalink 13:17:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Le retour ludique de King Cantona au moment où son pathétique clone (Z. Ibrahimovic) est annoncé à MU

Au meilleur de sa forme, King Cantona analyse l’Euro.
Sur cette vidéo, il se propose de devenir le coach de l’équipe aux Trois Lions.
Au même moment j’apprends l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic à Manchester United.
Ibrahimovic à MU ? C’est mépriser les 23 morts dans l’avion de Munich 1958.
Ibrahimovic à MU ? La contre culture du club.
Pauvre Matt Busby… Tant de travail pour voir son club offert aux mercenaires.
La saison n’a pas commencé que Mourinho me déçoit déjà.
Si jamais le Suédois dégrade MU comme il a dégradé le PSG, je me détournerai de MU.
A Paris, le prétentieux s’est permis d’arrêter un match professionnel pour y faire entrer ses deux enfants et se faire applaudir. Et j’en passe !
MU a évincé D. Welbeck, formé au club, pour y mettre finalement un mercenaire.
MU ce n’est pas Z. Ibrahimovic mais Duncan Edwards.
Je mourrai avec mes idées et ce n’est pas un propagandiste de lui-même qui m’impressionnera.

29.06.16

Permalink 17:21:49, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Hatem Ben Arfa gagne Nice-Paris SG ou le retour du Fils prodige

La rumeur qui enfle sur le net va devenir confirmation sur la presse papier.(1) Hatem Ben Arfa, une fois la visite médicale passée, sera Parisien. C’est le retour au bercail. La boucle est bouclée. N’est-ce pas merveilleux ? Grâce à Leonardo, Paris est désormais un club XXL. Aujourd’hui mieux vaut jouer au PSG que dans un club du ventre mou de Premier League, voire même à Arsenal, club sans C1. Chelsea est le seul club de Londres qui compte une C1 dans sa vitrine. Pas de quoi se vanter. Comprenne qui pourra.

Libre comme l’air, le recrutement d’Hatem Ben Arfa était une affaire en or.
Sa venue au PSG équivaut en qualités au transfert d’un virtuose étranger. On est donc fier qu’il soit Français.
A moins d’être aveugle, il est évident que Ben Arfa est devenu l’un des meilleurs joueurs de la planète. En plus, le désormais ex Aiglon est spectaculaire.
Il y a le retour de l’enfant prodigue.
Je préfère le retour du fils prodige.
C’est le cas du flamboyant gaucher Hatem Ben Arfa.
Il est parti de Paris pour démontrer qu’il pouvait être reconnu ailleurs.
Chose faite, il revient pour être prophète chez lui. Ce qui est le plus difficile.
Le Petit Prince revient là où il débuta enfant dans la Danone Nations Cup.
Le Petit Prince revient au Parc des Princes.
Le PSG a perdu Zlatan Ibrahimovic mais le PSG gagne Hatem Ben Arfa.
La pression ? “Je la réserve à mes pneus” disait Nelson Piquet sur la grille de F1.
Hatem Ben Arfa est désormais en pool position en L1 et en C1.

Le parcours de formation du natif de Clamart (Hauts-de-Seine) , le 7 mars 1987:

1994-1996 ASV Châtenay-Malabry
1996-1998 SM Montrouge 92
1998-1999 AC Boulogne-Billancourt
1999-2000 FC Versailles
1999-2002 INF Clairefontaine
2002-2008 Olympique Lyonnais
2008-2011 Olympique de Marseille
2010-2014 Newcastle United
2014 → Hull City
2015-2016 OGC Nice
2016 Paris Saint Germain

Sélections en équipe nationale:

2002-2003 France -16 ans 10 (7)
2003-2004 France -17 ans 15 (10)
2004-2005 France -18 ans 4 (0)
2005-2006 France -19 ans 6 (1)
2006-2007 France espoirs 4 (0)
2007- France A 15 (2)

[Post dédié à l’OGCNice qui a relancé Ben Arfa]

(1) L’Equipe du 30 juin 2016 fait la une sur la possible venue de Ben Arfa au PSG. On dirait que ça les embête tant ils ne l’avaient pas vu arriver dans la capitale. Ils sont tant occupés à servir la soupe à certains Bleus de Deschamps, certains, pas tous, et toujours les mêmes.

Permalink 08:57:51, Catégories: FORZA ITALIA !, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Les talents de l'Euro: Renato Sanches (Portugal), Graziano Pellé (Italie), Joe Allen (Pays de Galles) & Aron Gunnarsson (Islande)

Quarts de finale
Pologne - Portugal – Jeudi 30 juin, 21 h
Pays de Galles - Belgique – Vendredi 1 juillet, 21 h
Allemagne- Italie – Samedi 2 juillet, 21 h
France - Islande – Dimanche 3 juillet, 21 h

J’ai toujours vu le football comme de l’actualité heureuse, et il le reste.
Le football est rare et il faut attendre les matchs à haut enjeu pour en voir.
Quand chaque match est une finale cela devient électrique.
La France de Deschamps poursuit son tournoi de sixte: Albanie, Suisse, Roumanie, République d’Irlande, Islande… On attend France-Andorre la vieille. Contre les Irlandais l’ouverture précipité du score par les Irlandais a faussé le match. La France a eu 88 minute pour l’emporter. Les Islandais vont-ils mieux vivre le présent que les Irlandais ? C’est possible. J’adore leur grinta, leur unité à l’image de leur capitaine un Keane Simeonisé avec un zeste d’Antonio Conte. Cet homme-là, Aron Gunnarsson est un gilet pare-ballons. C’est Evra puissance 10. L’Islande peut faire tomber le France. Je suis toujours du côté de ceux qui subissent l’Histoire, selon le mot d’Albert Camus.
Ronaldo, Bale et Hazard sont là et bien là, tant mieux.
Rooney, Iniesta sont déjà à la maison. Tant pis pour eux. Ils n’avaient pas faim.
Lors de ce tournoi j’ai encore mesuré la faiblesse de l’Anglais Smalling. Je n’ai jamais compris l’attirance de Sir Fergusson pour ce joueur aussi grand que son talent est petit. Ce Rio Ferdinand de pacotille est un rêve pour les attaquants adverses tant son stress paralyse sa minuscule technique. Un autre joueur de MU est toujours aussi brouillon: le Belge Fellaini. Son compatriote Axel Witsel est d’un niveau nettement supérieur. MU devrait échanger Witsel contre Fellaini. Fellani joue des coudes. Witsel, lui, rien qu’avec son cerveau.
Joe Allen, le Gallois est vraiment un Pirlo anglo-saxon. Il respire l’intelligence de jeu.
Renato Sanches m’enchante. Il a six poumons, des bottes de sept lieues et un volume de jeu qu’aucune chaine HI-FI n’a. Il crève l’écran et CR7 l’aime cela se voit. CR7 est encore meilleur avec Sanches.
Côté italien, l’ensemble me fait tant plaisir avec Conte sur le bord de la touche, un Celibidache du football, oui un chef d’orchestre. Conte a un visage pour faire du cinéma. Un bel homme c’est ça et non pas ces rigolos du cinéma qui se la pètent et qui ont des tronches de caniches en chaleur.
Les Allemands, j’ai de la répulsion-attraction pour eux. Je veux les voir à terre, souffrir mais quand ils pulvérisent le Brésil, je reste K.O. debout comme si j’étais un mort réveillé par la beauté d’une femme qui m’embrasse sur la bouche.
Pendant que la France joue au football de plage, l’Italie dispute la Coupe du Monde. Après la Belgique, au premier tour; après l’Espagne, 8e, voici l’Allemagne, en 1/4.
Je veux voir en finale Italie-Belgique.
La France ? Elle ne montre rien. Un piètre football à l’image de son sélectionneur dont le football avait la légèreté d’un scaphandrier. Regardez les Islandais: ils bougent tous en même temps. La France est un catalogue de joueurs qui se prennent pour Platini et Zidane. Ou plutôt que l’on vend comme si…
Un leader ce n’est pas Lloris qu’on nous vend comme un capitaine. Lloris est un très bon joueur- et même souvent un très grand gardien- mais il devrait renoncer à ces conférences de presse qui lui nuisent totalement. Quand on n’a rien à dire et surtout quand on ne veut rien dire, le mieux c’est de ne pas se présenter devant la presse car en y allant il fait aussi face aux Français et moi les discours en langue de bois, je n’en veux pas. La bavasserie des politichiens ça me suffit amplement. Je les évite d’ailleurs deux fois plutôt qu’une. (Je précise que j’ai demandé à ce qu’il soit sélectionné en équipe de France, en une du Figaro Sports, quand il n’y jouait pas encore).
Le charisme ne s’invente pas. Gianluigui Buffon voila un vrai capitaine.

28.06.16

Permalink 10:08:35, Catégories: FORZA ITALIA !, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

L'Italie et la Belgique vers la finale de l'EURO 2016

L’Italie a le comportement d’un champion d’Europe. Maîtrise du jeu. Solide et plein de mordant.

Quarts de finale
QF1 : Pologne - Portugal – Jeudi 30 juin, 21 heures (Marseille)
QF2 : Pays de Galles - Belgique – Vendredi 1 juillet, 21 heures (Lille)
QF3 : Allemagne- Italie – Samedi 2 juillet, 21 heures (Bordeaux)
QF4 : France - Islande – Dimanche 3 juillet, 21 heures (Saint-Denis)

Bale semble trop isolé pour hisser son équipe plus loin.
La Belgique a Hazard qui tutoie les anges.
Ronaldo a Sanches, vrai TGV, pour le conduire en 1/2.
L’Italie ? Quand on sort l’Espagne on doit renvoyer l’Allemagne à sa casa !
La France a la chance du cocu. Islande après l’Albanie. A quand France-Malte en finale ?
La France n’a jamais montré une seconde de maîtrise. C’est le football au petit bonheur la chance. Ce système fonctionne jusqu’à un certain point.
La France des années 1970-1980 avait un très beau jeu.
Celles des années Zidane avait Zidane.
Depuis, rien.

:: Page suivante >>

Juillet 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Rechercher

powered by b2evolution free blog software