Archives pour: Septembre 2019, 22

Patrick Vieira fait à Nice ce que "Titi" Henry n'a pas su faire à Monaco

22.09.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

La joie des Aiglons coleaders de la L1, samedi 21 septembre 2019. Gros match à venir: Monaco-Nice, mardi 24 septembre 2019. Le Derby de la Riviera !

Samedi 21 septembre 2019
6e journée de L1
OGC Nice 2-1 Dijon
Buts pour Nice: Dolberg (29e), Atal (47e)
But pour les visiteurs: Tavares (22′) pour Dijon

OGC Nice : Benitez - Burner, Pelmard, Nsoki, Coly (Sarr 70e) - Lusamba, Cyprien ©, Lees-Melou - Ounas (Ganago 64e), Dolberg (Claude-Maurice 80e), Atal.

Dijon FCO : Gomis - Alphonse (Chafik 79e), Ecuele Manga, Aguerd, Mendyl - Ndong, Lautoa - Mavididi, Pereira (Soumare 61e), Chouiar (Amalfitano 79e) - Tavares ©.

Patrick Vieira a vite fait de s’installer en L1.
Ce que n’a pas su faire Henry, hyper médiatisé à son arrivée à Monaco comme si c’était Sir Ferguson. Henry est tombé dans le piège du je-suis-plus-important-que-le-club ou plutôt les médias ont entretenu cette mauvaise vibration qui lui a été fatale. Pour minimiser l’échec de l’ancien Gunner, il faut aussi dire que son successeur Leonardo est aussi en grande difficulté. Comme quoi le problème n’était pas le coach.
Vieira est arrivé à Nice, en toute humilité. Un profil bas, Zidanesque. Aucune arrogance.
Cette saison, avec enfin de vrais attaquants, il va pouvoir encore mieux faire.
Son Nice a du fond de jeu. Il manquait des artificiers devant.
A présent, l’ex Gunner (canonnier) à des buteurs, notamment Dolberg.
Vieira a su évacuer Mario Balotelli du vestiaire. L’Italien se la jouait trop star.
Henry va avoir du mal à se relancer: où sont Papin et Sagnol ? Consultants, ce grand parking aux coachs sans club.
Vieira a gravi les échelons petit à petit: en Premier League puis aux Etats-Unis.
Henry a brûlé des étapes. Un trop bref apprentissage avec la sélection belge.
Le duo directorial du Gym (Rivère-Fournier) A fait venir à Nice: Puel, Fabre et Vieira. Trois choix exceptionnels.
Nice, version anglaise, a un grand avenir. Depuis 2002, sa renaissance est réelle.
Vieira est déjà un grand coach: il le prouve à Nice qui n’est plus un club à faible surface économique. Les grands joueurs savent qu’ils peuvent venir à Nice sans risquer de s’affaiblir.

PS: après la victoire de Paris à Lyon, Nice est 2e exæquo (12 pts) de la L1 avec Angers, derrière le PSG (15 pts)

Les bons d'entrée (Autin-Grenier, Blaineau, Prévost, Le Bozec, Louÿs, Chaudun, Favier, Delerm, Jonquères, Lacoche...). Et les bons de sortie...

22.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

Les bons d’entrée :

-Je ne suis pas un héros. Toute une vie ratée. Léternité est inutile, Pierre Autin-Grenier. La petite vermillon, 365 p., 8,90 €. Tout l’univers d’un écrivain effacé.

-Les chevaux de Rimbaud, Alexandre Blaineau. Actes Sud, 187 p., 22 €. Le poète aux semelles de vent à cheval c’est Unlucky Luke.

-Journal de Travail, 1929-1943, Jean Prévost. Préface d’Emmanuel Bluteau. La Thébaïde, 410 p., 25 €. Les coulisses salutaires de l’œuvre d’un héros encore trop méconnu.

-Les femmes et la Révolution (1770-1830), Christine Le Bozec, Passés/Composés, 220 p., 19 €. La Révolution n’a pas fait la part belle aux femmes. Elles ont combattu et combattu encore.

-Deux filles de leur père, Pierre Louÿs. Préface de Jean-Paul Goujon. Bartillat, 118 p., 14 €. Du porno-hard par l’as de la spécialité, tendance Balthus sans zeste de Marc Dorcel.

-L’ile des enfants perdus, Nicolas Chaudun. Actes Sud, 187 p., 18,81 €. Où est passé le film de Carné-Prévert avec Arletty, Anouk Aimée et Serge Reggiani ? Il y avait en prime Django Reinhardt.

-Virginia, Emmanuel Favier. Albin Michel, 305 p., 19, 90 €. Un phare du genre humain qui nous éclaire chaque jour.

-L’extase du selfie et autres gestes qui nous disent, Philippe Delerm. Seuil, 108 p., 14, 50 €. L’œil de lynx poursuit le décryptage de ce que beaucoup de gens font sans savoir ce qu’ils font.

-Nouvelles de mes nuits, François Jonquères. Balland, 223 p., 18 €. Un parfum de surréalisme par un descendant de Hussard.

-Mise au vert, Philipe Lacoche. Editions du Rocher, 387 p., 19 €. Un livre qui sent le tabac brun dans un café loin des Bobos.

Les bons de sortie :

-Et ainsi de suite, Jean-Luc Mélenchon. Plon, 192 p., 10 €. Le prix se veut anticapitaliste de la part d’un rebelle nationalisé.

-Orléans, Yann Moix. Grasset, 272 p., 19 €. Comment peut-on être antisémite en 1989 quand on sait qu’il y a eu six millions de Juifs tués dans les camps de la mort nazis ?

-Devoir de vérité, Tariq Ramadan. Presses du Chatelet, 288 p., 18 €. Le Ramadan littéraire nous dispense de lire ce livre.

-Une déflagration d’amour, Tina Kieffer. Robert Laffont, 239 p., 20 €. «Si tu fais du bien, surtout pas besoin de le raconter» a dit le grand champion cycliste Gino Bartali, un «Juste».

-Dictionnaire sans fin. Le Mensonge. Collectif, L’Herne, 280 p., 17 €. Il y a plein d’esprit (Clemenceau, Bernanos…) mais la présence d’auteurs contemporains insignifiants fait ressortir l’absence des indispensables de Guitry et Aragon le chantre du mentir-vrai.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Septembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

powered by b2evolution free blog software