Archives pour: Septembre 2019

King Hamilton vainqueur en Russie s'envole vers un 6e titre de Champion du Monde de F1

30.09.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

Avec son 8 Grands Prix gagnés cette saison, Hamilton se dirige vers son 6e titre mondial. Il a gagné en Russie avec plus de 3 secondes d’avance sur son coéquipier. Beau doublé Mercedes ! Leclerc a fini à plus de 5 secondes. Ce n’est pas tous les jours dimanche, pour Ferrari.

Dimanche 29 septembre 2019
Grand Prix de F1 Russie

1er Lewis Hamilton, Mercedes
2 V. Bottas, Mercedes
3 C. Leclerc, Ferrari
4 M. Verstappen, Red Bull/ Honda

Championnat du monde des pilotes
1er Hamilton 322 pts
2 Bottas 249 pts
3 Leclerc 215 pts

Nombre de victoires en GP
1er M. Schumacher, 91
2 L. Hamilton, 82
4 Verstappen, 212 pts

Classement des constructeurs
1er Mercedes, 571 pts
2 Ferrari, 409 pts
3 Red-Bull/ Honda, 311 pts

Titres de champion du monde de L. Hamilton:
2008, 2014, 2015, 2017, 2018

Un voyage de 1040 pages: Baudelaire, par Marie-Christine Natta (Perrin),

28.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME

Serge Reggiani dit du Baudelaire à Denise Glaser. Mille fois mieux que le slam radoté par des à-la-mode. Reggiani ? Grand Corps Ecorché Vif.

Cette biographie contient la vie de l’un des plus grands vivants que la terre ait porté. Une journée de Baudelaire vaut un an de la vie d’u quidam- et peut-être même une décennie, tant il voyait tout, ressentait tout. Une sensibilité hors du commun. Une rage d’expression de toute beauté. Un caractère atrabilaire. Fallait pas l’énerver, le bougre ! Il ne vous ratait pas. Les Fleurs du Mal ? Chef d’œuvre absolu. Baudelaire est un phare qui met des mots sur nos sentiments les plus enfouis. Son rapport à sa mère est l’une des plus grandes liaisons de la littérature française. Ses textes sur l’art sont à lire et à relire. Il a aussi écrit sur les paradis artificiels qu’il a beaucoup fréquentés, sans aucun prosélytisme. Loin de faire l’apologie du H, il a prévenu «que le meilleur moyen de paralyser la jeunesse française était de lui faire fumer du haschisch». Parole prémonitoire: le H détruit la volonté, explique-t-il. Lire cette biographie nous projette au XIXe siècle, notre préhistoire. Baudelaire est mort mais sa présence est dans tous ses livres, belles éditions ou poche tout abîmé. A son propos, on peut parler de génie. On prend des risques quand on lit Baudelaire car il est possible de se surprendre à dire : suis-je vivant ou déjà mort, tant je n’ai pas ressenti ce qu’il écrit ? Baudelaire, clairvoyant des clairvoyants.

-Baudelaire, Marie-Christine Natta. Perrin, 1040 p. , 16 €

La France dit adieu à Jacques Chirac, le dernier président dans le rôle de père

26.09.19 | par morlino | Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS

Jacques Chirac était un professionnel de la politique. Il connaissait ses limites. A la fin du débat de l’entre deux tours des présidentielles 1988, il a reconnu: “J’ai perdu. Mitterrand ment de manière indétectable” (Je cite l’esprit mais pas la phrase exacte). En 2002, il refusa de croiser le fer avec Jean-Marie Le Pen pour des questions déontologiques.

Imaginez la scène à Bruxelles, entre Kohl, Mitterrand, Chirac et Tony Blair.
Mitterrand demande aux convives:
-Pour vous, quels sont les grands tournants de l’Histoire?
Tony Blair: “1215, La Grande charte".
Kohl: “1648, Traité de Westphalie".
Mitterrand dit: “496, baptême de Clovis”
Tout le monde se retourne alors vers Chirac qui prend sa canette et dit: “1664, Kronenbourg!”
Un humour à la Michel Audiard. Voilà pourquoi les Français aimaient et aiment encore Jacques Chirac (1932-2019). Pendant des années, ils l’ont vu courir, sauter le tourniquet du métro, engloutir des tranches de saucisson au Salon de l’Agriculture. Sans parler de la tête de veau. Un vrai Obélix !
Georges Pompidou ne l’appelait pas pour rien: le Bulldozer.
“Tueur” politique, Chirac ne supportait pas que l’on critique Pompidou auquel il resta fidèle toute sa vie. Tous les deux avaient en permanence la clope au bec. Comme De Gaulle au temps de sa splendeur.
Quand quelqu’un meurt, on laisse les casseroles de côté. Chirac en avait: elles faisaient du bruit. Tous les hommes politiques font des écarts car pour gagner il faut capter des voix chez les opposants.
Rendons hommage à ses qualités.
Animal politique. Un fauve. Il a dézingué VGE (1981): officiellement il a voté pour lui, dans les coulisses il soutenait Mitterrand qu’il a rencontré en cachette chez Edith Cresson.
Il a dézingué Sarkozy (2012) pour soutenir Hollande.
Né pour la politique, il avait les épaules larges, pour encaisser et donner des coups.
Chirac a refusé la guerre en Irak (2003). Evitant de nombreux deuils !
C’est le seul président à reconnaître que la France s’est mise 100 % au service de nazis pour faire la rafle du Vel’d'Hiv. Il n’a pas fait le distinguo entre Etat Vichy et République, à la différence de Mitterrand. (On sait pourquoi!)
En Israël, il remet en place le service d’ordre israélien, car il veut saluer les quartier palestiniens.
Jacques Chirac a mené sa vie politique avec une main de fer: il démissionne de son poste de Premier ministre de VGE pour créer le RPR. Puis devient maire de Paris, son tremplin pour l’Elysée.
Aucun autre Premier ministre n’a démissionné de ses fonctions. C’est dire qu’il croyait en son destin.
Le cavaleur - son surnom était “Cinq minutes, douche comprise"- collectionnait les conquêtes mais n’a jamais quitté sa femme qui l’a aimé quand il était inconnu.
A sa garde rapprochée qui lui disait de se calmer, il répondait: -"Il faut bien que je vive!”
Chirac confia à R. Bachelot:
-"Les campagnes électorales en province sont formidables: elles permettent de boire, manger, pisser et baiser", dit-il avant d’aller au WC, éclatant de rire.
Il avait le fluide des gens à forte personnalité. Quand il entrait dans une pièce, on ne voyait que lui. Son charisme n’était pas dû à son fonction.
Il était grand. Les Français aiment les grands hommes politiques. Par la taille.
Les talonnettes de Sarkozy en disent long sur ce sujet. Hollande ? Imagine-t-on Chirac sur un scooter ?
Chirac est le dernier président dans la peau d’un père.
Sarkozy et Hollande étaient des frères.
Macron, le premier fils de l’Histoire.
Chirac était plus à gauche que Mitterrand. La preuve, il lui a rendu le plus bel hommage au président socialiste lors de la disparition.
On connaissait la souffrance de Chirac: précisément la souffrance de sa fille aînée Laurence, décédée en 2016.
Au moment de la mort de son ami Michel Baroin dans un accident d’avion, en 1987, Chirac fait comprendre à François Baroin, alors âgé de 22 ans, que désormais il sera un père pour lui.
Pudique, Chirac aimait passer pour un inculte. On a appris tardivement sa passion pour les Arts Primitifs.
Toujours déconcertant, le Corrézien aimait les combats de Sumo qu’il connaissait mieux que le football.
Chirac était un homme d’Etat. Quand on siffle la Marseillaise au SDF, il affiche sa colère. Quand il serrait des mains, il donnait tout alors que Macron lui se rince les mains avec une fiole quand il a serrer des paluches.
Sa mort va réunifier la France.
Les Gilets Jaunes et les professionnels du désordre vont-ils ternir le deuil, samedi 28 septembre 2019 ?
Entendez-vous ce silence assourdissant: celui de VGE.*

*Déclaration officielle: “J’ai appris avec beaucoup d’émotion la nouvelle de la disparition de l’ancien président de la République Jacques Chirac. J’adresse à son épouse et à ses proches un message de profondes condoléances". Il y a peu VGE a déclaré que depuis lui, seul F. Mitterrand avait su être à la hauteur de la charge présidentielle. Mitterrand et personne d’autre. La sobriété de la déclaration de VGE tranche avec les larmes de crocodiles que déverse la classe politique - surtout les opposants d’en face ou de son camp- depuis l’annonce du décès de Jacques Chirac, le 26 septembre 2019, vers midi.

Riviera française. Les bâtisseurs, 1773-1815, de Pierre Abou. (Editions de la Bisquine)

26.09.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Ce bel ouvrage, somme de références, nous dévoile toute la préhistoire des Alpes-Maritimes avec Nice, sa ville phare. Que s’est-il passé avant 1860, date du rattachement de Nissa la Bella à la France ? Réponse dans le livre de Pierre Abou, et même réponses avec un s. Nice, par sa météo paradisiaque, par sa nature enveloppante, de la mer aux montagnes, attira vite tous les étrangers qui rêvaient d’y habiter. Le Comté de Nice s’est fondu dans la France comme aucune autre région. Jamais plus les habitants de l’ex Comté n’ont demandé l’indépendance, à l’inverse d’autres coins de France. L’ouvrage se compose en cinq chapitres bourrés de grandes et petites histoires, de dates, de chiffres, d’informations, d’annotations, formant un ensemble à dévorer au compte-gouttes tant il faut assimiler ce qui est écrit pour nous rendre imbattable sur le sujet. Un cahier d’illustrations est au centre du livre. Les personnalités clefs du rattachement sont Jean-Dominique Blanqui et Gabriel-Isaac Veillon. Hélas ! on ne connait pas le visage de Blanqui. A l’époque, il était courant de poser - quand on avait de l’argent- devant un peintre, avant l’invention de la photo. En existe-t-il un portrait perdu dans la nature ? Cette absence prouve qu’il voulait laisser sa trace dans l’Histoire sans se soucier de laisser son portrait en souvenir. On était loin des selfies !

-Riviera française. Les bâtisseurs, 1773-1815, Pierre Abou. Préface Henri Proglio. Editions de la Bisquine, 435 p., 24 €

La laïcité dévoilée, par Marc Menant (Ramsay)

25.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

En vidéo, l’une des plus grandes chansons d’Alain Souchon. Le livre de Marc Menant est aussi un très bon remède pour lutter contre la connerie: l’esprit des Lumières contre l’obscurantisme.

Ce livre remet l’église au milieu du village !
Les pamphlétaires ont disparu. Le courage a disparu.
Marc Menant reprend le flambeau et dit ce qu’il a dire du haut de son talent comme jadis Jean Jaurès montait sur les estrades pour clamer son discours, haut et fort.
L’ancien grand leader socialiste- assassiné parce qu’il était contre la Première Guerre mondiale qui arrivait à pas de loup- est cité dans le livre: “Aucun pouvoir, aucun dogme ne doit limiter le perpétuel effort et la perpétuelle recherche de la raison humaine". Jean Jaurès était un politicien appréciait par ses opposants civilisés parce qu’il ne pensait pas avec des œillères.
Contre les bobos du PAF qui pratiquent l’angélisme de bas étage, Marc Menant dégaine la laïcité qui fait la grandeur de la France. Qui fait et non pas qui a fait.
Ceux qui donnent des leçons de tolérance en France se feraient exécutés dans les pays qu’ils apprécient depuis la terrasse du Flore ou de la salle de chez Lipp où il n’y a plus Léon-Paul Fargue depuis longtemps.
Personne n’est obligé d’avoir une religion, et surtout on ne doit pas l’afficher dans l’espace public.
Ceux qui narguent la France sont manipulés par des intégristes qui savent que pour vraiment être appliqué l’Islam doit posséder le pouvoir politique d’un pays. Les mosquées sont un moyen. Le but c’est l’Elysée !
La France est un pays laïc qui comporte beaucoup d’athées et d’agnostiques que l’on entend jamais car ils forment la majorité silencieuse mais croyez moi que si un jour ils descendent dans la rue, cela sera autre chose qu’un mouvement de rancuniers dépossédés de leurs revendications par des professionnels du désordre qui cassent des vitrines pour voler des portables et surtout pas les œuvres complètes de Marcel Aymé.
Marc Menant met les points ou plutôt le tréma sur le i de laïcité pour rendre hommage à ceux qui ont vécu pour la défendre: Gassendi, la Fontaine, Voltaire, Diderot, Condorcet, d’Holbach, D’Alembert, Jaucourt, Fontenelle, Spinoza, Fourier, Nietzsche, Gambetta, J. Ferry, Combes, Clemenceau…
Il nous rafraîchit la mémoire en célébrant l’oublié Giulio Cesare Vanini (1585-1619) pendu parce qu’il a dit: “Je ne sais ce qu’est Dieu". Moi-même, j’ai été prié de prendre la porte quand j’ai dit au catéchisme: “Dieu est dans le ciel… A quelle vitesse vole-t-il ?” Le Chevalier de la Barre a été pendu pour moins que ça.
Marc Menant sort aussi des oubliettes, un autre grand Monsieur: Théophile de Viau, trop libre pour les dévots qui l’ont jeté en prison où il est mort en 1626, à 36 ans.
Il est bon de rappeler que depuis la Révolution française: “Nul ne peut apparaître en public avec des habits, ornements ou costumes religieux".
Enfant, je voyais des curés en soutane dans les rues. Aujourd’hui, des femmes voilées. Voilà pourquoi d’aucuns évoquent la théorie du grand changement.
Marc Menant est trop intelligent pour attiser le feu. Il se contente d’avoir le bons sens de la majorité des habitants de la France, de tous les horizons.
Il rend hommage à Colette, Joséphine Baker et Brigitte Bardot qui ont plus fait pour le féminisme que Simone de Beauvoir, ex collaboratrice à Radio-Vichy au temps de la France nazifiée. De nos jours, la Franco-Marocaine Zineb El Rhazanoui est une Marianne digne des grandes dames qui ont œuvré pour la Liberté de penser et d’agir sans subir le joug de l’oppression masculine, étatique ou religieuse.
“L’Etat laïc a émergé de la bataille- je devrais dire- de la guerre contre le catholicisme, l’obscurantisme et les superstitions", précise Marc Menant qui est un citoyen en dehors de tous les dogmes. Son livre sur la laïcité devrait être vendu devant tous les bâtiments religieux et même à l’intérieur !

-La Laïcité dévoilée, Marc Menant. Ramsay, 132 p., 18 €

Monaco bat Nice et sauve son entraîneur

24.09.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA

LE mythique Monaco 3-4 Nice. Un tel match de Nice sur le Rocher est de la science fiction à présent.

Mardi 24 septembre 2019
7e journée de L1
Monaco 3-1 Nice
Buts pour l’ASM: Golovine (29e, 74e), Ben Yedder (80e)
But pour Nice: Burner (54e)

Après le match
Dans le match de la survie, Monaco n’a pas lésiné et l’a emporté facilement.
Nice a failli marquer dès le début du match mais ce coup d’éclat ne déclencha pas un grand match des Niçois.
Nice n’a pas affiché de grinta.
Quand on ne s’attend à rien, Nice gagne mais quand on les attend, il n’y a rien. Mal récurrent depuis le dernier titre de champion de France niçois en … 1959 ! Soixante ans d’attente et ce n’est pas fini. Hélas ! Les nouveaux propriétaires anglais vont-ils réussir là où tous leurs prédécesseurs ont échoué ?
Nice n’a pas montré le visage d’un groupe qui voulait prendre 3 points et rejoindre Paris en tête du championnat.
Grosse déception. Les Aiglons ne sont mal préparés au derby.
Monaco regagne alors que l’équipe était jusqu’ici moribonde.
Nice confirme sa légende: les Niçois relancent toujours les clubs mal en point.

Avant le match
Lors de la saison 2006-2007, Nice était mené 3-0 au Louis II avant de l’emporter 3-4.
Un match mythique pour les Niçois. Un match atroce pour l’ASM. Un grand match de L1.
Côté Monaco, l’entraîneur était D. Deschamps. Dans la défense de l’ASM il y avait Evra.
Côté Niçois, l’entraîneur était G. Rohr connu pour sa grinta.
La remontée niçois fut de toute beauté.
En 2019, on va assister à la venue des Niçois, 3es du championnat, qui font le plus court trajet de la saison pour affronter des Monégasques hyper mal classés. Leur entraîneur est déjà sur la sellette.
Nice va-t-il confirmer sa belle entame de saison ou Nice va-t-il retomber dans son pire travers: relance les clubs moribonds ?
Nice avec sa nouvelle artillerie va se retrouver devant un club condamné à l’exploit.

Divers, textes, interventions, entretiens (1984-2019), Pierre Guyotat (Les Belles Lettres)

23.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS, GRAND MONSIEUR

Document: Patrice Chéreau, quelques temps avant sa mort, lit du Guyotat.

Connaissez-vous Pierre Guyotat ? Oui, bravo, vous êtes un grand lecteur. Non, vous avez des excuses car il est absent du PAF. Un auteur de ce calibre n’est pas comestible. L’écrivain a publié le plus grand livre depuis L’Etranger de Camus: Tombeau pour cinq cent mille soldats (1967), inspiré par la guerre d’Algérie, par «sa» guerre d’Algérie. Un livre plein de bruit et de fureur. Un chef d’œuvre avec du sang, des larmes, de la sueur. Et du sperme en plus !
La langue de Guyotat, portée à la scène par Antoine Vitez en 1981- depuis sa mort je ne mets plus un pied au théâtre- entre en nous comme le vent qui déchire des persiennes pour les faire voler en éclats. Ce livre c’était une question de vie ou de mort pour Guyotat.
L’écrivain joue sa peau quand il écrit.
Il n’a jamais écrit pour faire “Apostrophes” ou avoir le Goncourt. Le prix Nobel de littérature redeviendrait un grand prix s’il couronnait Guyotat qui est aussi soucieux de sa gloire que moi des dates de la tournée de M’Pokora.
Il a remis le couvert avec Eden, Eden, Eden (1970), interdit sous Pompidou qui s’est couvert de honte par cette censure. Pompidou était censé aimait la littérature. Pffff…
Le monde vu comme un bordel a sans doute effrayé Pompidou parce que la presse avait mouillé, à tort, sa femme dans des partouzes.
Dans le pavé que lui consacrent les Belles Lettres, on trouve tout ce qui compose l’univers de Guyotat. On est frappé par la simplicité, la limpidité de ses réponses aux interviews, lui qui vit dans un laboratoire du langage qu’il malaxe dans tous les sens pour essorer tout ce qu’il peut contenir. La clarté de ses réponses tranche avec ses écrits qui représentent un Everest à gravir. Il est plus tendance Artaud que Simenon ou Pagnol. Il ne fait pas une œuvre comme Proust sur un sujet déterminé hyper réaliste. Lui est la matière de son œuvre, avec le corps aussi présent que l’esprit. Proust est brode la dentelle, très Vermeer. Guyotat est le Francis Bacon de la Littérature, ou Bacon est le Guyotat de la peinture. L’univers des livres de Guyotat c’est Guyotat lui-même dans l’époque qu’il traverse. Pour Guyotat, la poésie a fait son temps. La poésie écrite, pas vécue.
Lui s’exprime en prose. On ressent toujours sa mise en péril. Il écrit comme un cycliste monte ou descend le mont Ventoux. Dans le livre, il dévoile sa passion pour le Tour de France. Certains de ses livres sont fermés, parce qu’il n’écrit pas pour faire un best-seller comme tous ces auteurs de livres inutiles qui écrivent bêtement sur l’amour parce qu’ils savent que 80 % des lecteurs sont des femmes. Guyotat n’a pas cette attitude dégradante.
Lui vit la littérature comme une traversée solitaire en bateau, au milieu des vagues hautes comme un immeuble avant l’accalmie qui ne présage rien de bon.
Dans 50 ans, Pierre Guyotat sera reconnu comme le plus grand écrivain d’après-guerre. Tous les auteurs -sauf Modiano ou Bobin- qui se vendent en 2019 seront oubliés. Pour l’instant, Pierre Guyotat vit, écrit, ou plutôt, écrit, vit. La littérature de Guyotat n’est pas illisible ou aride ou hermétique. Il écrit en Guyotat. Quand on est un vrai écrivain, on écrit toujours dans une langue étrangère pour les autres. Il faut un temps d’acclimatation. Divers, textes, interventions, entretiens (1984-2019) fait office de décodeur.
Comment s’appelle un président de la république qui nomme un ministre ? Un mac et sa pute.
Simple, non. Et si vrai.

-Divers, textes, interventions, entretiens (1984-2019), Pierre Guyotat. Edition établie avec Briec Philippon. Les Belles Lettres, 500 p., 27 €

Patrick Vieira fait à Nice ce que "Titi" Henry n'a pas su faire à Monaco

22.09.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

La joie des Aiglons coleaders de la L1, samedi 21 septembre 2019. Gros match à venir: Monaco-Nice, mardi 24 septembre 2019. Le Derby de la Riviera !

Samedi 21 septembre 2019
6e journée de L1
OGC Nice 2-1 Dijon
Buts pour Nice: Dolberg (29e), Atal (47e)
But pour les visiteurs: Tavares (22′) pour Dijon

OGC Nice : Benitez - Burner, Pelmard, Nsoki, Coly (Sarr 70e) - Lusamba, Cyprien ©, Lees-Melou - Ounas (Ganago 64e), Dolberg (Claude-Maurice 80e), Atal.

Dijon FCO : Gomis - Alphonse (Chafik 79e), Ecuele Manga, Aguerd, Mendyl - Ndong, Lautoa - Mavididi, Pereira (Soumare 61e), Chouiar (Amalfitano 79e) - Tavares ©.

Patrick Vieira a vite fait de s’installer en L1.
Ce que n’a pas su faire Henry, hyper médiatisé à son arrivée à Monaco comme si c’était Sir Ferguson. Henry est tombé dans le piège du je-suis-plus-important-que-le-club ou plutôt les médias ont entretenu cette mauvaise vibration qui lui a été fatale. Pour minimiser l’échec de l’ancien Gunner, il faut aussi dire que son successeur Leonardo est aussi en grande difficulté. Comme quoi le problème n’était pas le coach.
Vieira est arrivé à Nice, en toute humilité. Un profil bas, Zidanesque. Aucune arrogance.
Cette saison, avec enfin de vrais attaquants, il va pouvoir encore mieux faire.
Son Nice a du fond de jeu. Il manquait des artificiers devant.
A présent, l’ex Gunner (canonnier) à des buteurs, notamment Dolberg.
Vieira a su évacuer Mario Balotelli du vestiaire. L’Italien se la jouait trop star.
Henry va avoir du mal à se relancer: où sont Papin et Sagnol ? Consultants, ce grand parking aux coachs sans club.
Vieira a gravi les échelons petit à petit: en Premier League puis aux Etats-Unis.
Henry a brûlé des étapes. Un trop bref apprentissage avec la sélection belge.
Le duo directorial du Gym (Rivère-Fournier) A fait venir à Nice: Puel, Fabre et Vieira. Trois choix exceptionnels.
Nice, version anglaise, a un grand avenir. Depuis 2002, sa renaissance est réelle.
Vieira est déjà un grand coach: il le prouve à Nice qui n’est plus un club à faible surface économique. Les grands joueurs savent qu’ils peuvent venir à Nice sans risquer de s’affaiblir.

PS: après la victoire de Paris à Lyon, Nice est 2e exæquo (12 pts) de la L1 avec Angers, derrière le PSG (15 pts)

Les bons d'entrée (Autin-Grenier, Blaineau, Prévost, Le Bozec, Louÿs, Chaudun, Favier, Delerm, Jonquères, Lacoche...). Et les bons de sortie...

22.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

Les bons d’entrée :

-Je ne suis pas un héros. Toute une vie ratée. Léternité est inutile, Pierre Autin-Grenier. La petite vermillon, 365 p., 8,90 €. Tout l’univers d’un écrivain effacé.

-Les chevaux de Rimbaud, Alexandre Blaineau. Actes Sud, 187 p., 22 €. Le poète aux semelles de vent à cheval c’est Unlucky Luke.

-Journal de Travail, 1929-1943, Jean Prévost. Préface d’Emmanuel Bluteau. La Thébaïde, 410 p., 25 €. Les coulisses salutaires de l’œuvre d’un héros encore trop méconnu.

-Les femmes et la Révolution (1770-1830), Christine Le Bozec, Passés/Composés, 220 p., 19 €. La Révolution n’a pas fait la part belle aux femmes. Elles ont combattu et combattu encore.

-Deux filles de leur père, Pierre Louÿs. Préface de Jean-Paul Goujon. Bartillat, 118 p., 14 €. Du porno-hard par l’as de la spécialité, tendance Balthus sans zeste de Marc Dorcel.

-L’ile des enfants perdus, Nicolas Chaudun. Actes Sud, 187 p., 18,81 €. Où est passé le film de Carné-Prévert avec Arletty, Anouk Aimée et Serge Reggiani ? Il y avait en prime Django Reinhardt.

-Virginia, Emmanuel Favier. Albin Michel, 305 p., 19, 90 €. Un phare du genre humain qui nous éclaire chaque jour.

-L’extase du selfie et autres gestes qui nous disent, Philippe Delerm. Seuil, 108 p., 14, 50 €. L’œil de lynx poursuit le décryptage de ce que beaucoup de gens font sans savoir ce qu’ils font.

-Nouvelles de mes nuits, François Jonquères. Balland, 223 p., 18 €. Un parfum de surréalisme par un descendant de Hussard.

-Mise au vert, Philipe Lacoche. Editions du Rocher, 387 p., 19 €. Un livre qui sent le tabac brun dans un café loin des Bobos.

Les bons de sortie :

-Et ainsi de suite, Jean-Luc Mélenchon. Plon, 192 p., 10 €. Le prix se veut anticapitaliste de la part d’un rebelle nationalisé.

-Orléans, Yann Moix. Grasset, 272 p., 19 €. Comment peut-on être antisémite en 1989 quand on sait qu’il y a eu six millions de Juifs tués dans les camps de la mort nazis ?

-Devoir de vérité, Tariq Ramadan. Presses du Chatelet, 288 p., 18 €. Le Ramadan littéraire nous dispense de lire ce livre.

-Une déflagration d’amour, Tina Kieffer. Robert Laffont, 239 p., 20 €. «Si tu fais du bien, surtout pas besoin de le raconter» a dit le grand champion cycliste Gino Bartali, un «Juste».

-Dictionnaire sans fin. Le Mensonge. Collectif, L’Herne, 280 p., 17 €. Il y a plein d’esprit (Clemenceau, Bernanos…) mais la présence d’auteurs contemporains insignifiants fait ressortir l’absence des indispensables de Guitry et Aragon le chantre du mentir-vrai.

Scott et Zelda Fitzgerald, par Stéphane Maltère (Folio biographies/ Gallimard)

21.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

Livre en panavision sur le couple américain qui a fait les 400 coups et même les 4000 coups. Scott et Zelda sont les Bonnie and Clyde de la littérature. Quand il commence à gagner de l’argent, l’écrivain se met à tout claquer comme un gagnant au Casino de Monte-Carlo, plus que de la loterie pas assez chic pour lui. Partout le tabac et l’alcool, du matin au soir. Le couple a brûlé la vie et plus que ça. Tout se termine dans le drame avec Zelda qui collectionne les séjours chez les cinoques.
La biographie du duo de noceurs est menée sur un train d’enfer. On a l’impression de lire Paris Match caché à l’intérieur d’un vieil exemplaire des Nouvelles Littéraires. Les Fitzgerald ont vécu à l’identique des stars d’Hollywood, avec leur fille telle une cerise sur le gâteau. Au temps de leur splendeur, ils étaient toujours tirés à quatre épingles. Leur déclin ressemble à du rock n’roll mais c’était en fait un lamento plus proche de la trompette de Miles Davis.

-Scott et Zelda Fitzgerald, Stéphane Maltère. Folio/ Gallimard, 352 p., 9, 50 €

Le PSG sans Neymar Bling Bling étrille le Real Madrid avec un Hazard nullissime

18.09.19 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le poids de l’Histoire ne fait pas tout. Au lieu d’être transcendés par leur maillot, les joueurs du Real ont été liquéfiés par leur manque d’intensité. Leur milieu de terrain était un Sahara sans oasis.

Mercredi 18 septembre 2019
Ligue des Champions 2020
Phase de groupes, 1ere journée
PSG 3-0 Real Madrid

Après le match
Paris a balayé le Real comme si c’était une équipe de National !
Paris sans ses vedettes -Neymar et Mbappé- joue bien mieux collectivement.
Les deux locomotives médiatiques sont des mangeurs de ballons.
Leonardo a durci l’entrejeu avec succès.
Cependant, il faut attendre les 8es pour voir ce que Paris a dans le ventre.
Neymar et Mbappé risquent de casser l’union de cette équipe.
Ils n’entrent pas dans le moule. Ils veulent que les autres jouent pour eux.
On sait qu’ils n’ont qu’un but: quitter le PSG.
Les autres, non. Ils veulent démontrer qu’ils sont très bons avec le PSG.
En face, il n’y avait que des fantômes. Pauvre Hazard. En signant au Real, il a perdu tout son football. Il fait peine à voir. On dirait un clone, un clown.
Il n’avance plus. N’a plus de vista. Bon à Chelsea, nul au Real. On dirait Ozil à Arsenal.
Bale ? Le Gallois a toujours cet étrange regard ? Il ne respire pas la joie de vivre.
Il a marqué, mais sa main a contrôlé le ballon !
La VAR change la donne du football: le Real a vu un but refusé à 2-0. Si 2-1 cela relançait l’équipe de Zidane qui a raté son intersaison. Il a recruté des joueurs de 4e zone. Hazard ne lui donne rien. Le gardien Courtois est une passoire. Navas doit rigoler. Il a bien raison.
Ce match n’est pas un match de référence: ce Real est trop mauvais.
Di Maria s’est amusé comme dans une cours de récréation: un doublé sans forcer.
Zidane va faire des cauchemars: il est revenu au Real mais l’équipe ressemble à un groupe de retraités qui errent dans l’aéroport, à la recherche de leur avion pour Ibiza qu’ils ont raté en raison de leurs valises trop lourdes à porter. Une valise pleine de trophées. Ils représentent plus le passé que l’avenir. Benzema ? Il a joué mais ce ne fut qu’un acte de présence. Il aurait pu resté dans le bus porte d’Auteuil, tant sa présence n’a servi à rien. Nada !

Avant le match
La campagne européenne du PSG commence par la réception du recordman de C1: 13 !
Paris affiche lui 0 C1.
Le Real Madrid est un des trois plus grands clubs séculaires du monde. Niveau prestige.
Le PSG est un club récent. Né dans les années 1970, il a pris de l’ampleur sur le plan économique avec le Qatar qui a fait venir Neymar pour l’image car le communication est une donnée très importante dans le sport moderne.Contre le Real, il ne joue pas: suspendu pour insultes envers l’UEFA
Le Real lui joue… sans C. Ronaldo parti à la Juventus Turin.
Les Madrilènes ne se sont pas encore remis du départ du super champion portugais. Ils n’en parlent jamais mais ne pensent qu’à ça !
Des rigolos ont dit en août 2018: “La page Ronaldo est déjà tournée". Faux, totalement faux.
Benzema qui a les clés du camion va devoir assuré en C1. C’est l’un des meilleurs attaquants du monde. Il a une très mauvaise image alors qu’il ne reçoit pour ainsi dire jamais de carton jaune. Il prend des coups et n’en rend jamais. Il a bien su prendre la succession de CR7 mais pas de manière constante. Benzema est très intelligent. Il n’est jamais rentré en rivalité avec C. Ronaldo. Benzema lit très bien le jeu. Ses autres qualités: rapide, explosif, adroit. Ultra collectif mais sans CR7, il erre souvent sur le terrain.
Eden Hazard lui aussi doit s’imposer au Real et vite. Ce qui n’est pour l’instant pas le cas du tout. Son temps d’acclimatation est trop long.
Le Real vient à Paris pour gagner. C’est l’ADN du club.
Paris a dans sa cage, Navas, l’ancien gardien du Real. Il a été remplacé par Courtois.
Ce match dans le match des gardiens va être très intéressant.
Navas est sous-coté. Courtois est surcoté.
Nota Bene: Modric blessé ne joue pas avec le Real. Jamais il n’aurait dû avoir le Ballon d’or 2018. C’est un joueur talentueux mais très loin du niveau de Messi et de CR7. De plus, il a été récompensé parce qu’il a perdu la Coupe du Monde 2018 gagné par Griezmann et Varane !

Questions sur l'encyclopédie, Voltaire (Robert Laffont/ Bouquins)

17.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Un cours magistral de l’historien Henri Guillemin. Un virtuose digne de Voltaire.

Pourquoi ne parle-t-on pas de Nicolas Cronk, Christiane Mervaud et Gillian Pink comme de Kylian Mbappé, Paul Pogba et Hugo Lloris ? Et de Voltaire autant que de Deschamps ? Le jour où cela arrivera, il y aura un profond changement dans la société française. Parler football, c’est très bien mais pourquoi déconsidérer la littérature et donc l’intelligence ? Tout simplement parce nos dirigeants ne veulent pas nous améliorer. Ils veulent que l’on reste stupide afin de mieux nous diriger là où bon leur semble pour leurs propres intérêts. A l’origine, les loisirs furent décidés pour permettre à ceux qui n’avaient pas fait d’études de rattraper le temps perdu. Belle initiative, sauf qu’entre-temps, ils ont inventé le PMU pour ancrer le vice dans la tête des économiquement faibles. Les riches ont dévoyé «ceux qui ne sont rien» comme l’a dit Emmanuel Macron qui au pire aurait dû dire «ceux qui n’ont rien» ou «ceux qui ne font rien». Ceux qui ne sont rien ? Il n’y a pas pire expression dans le dégoût vis-à-vis des gens qu’on méprise parce que pour employer une telle expression il faut vraiment regarder la classe ouvrière comme l’assemblage des moins que rien. Dans ce volume des écrits de Voltaire- livre de chevet par excellence qui pourrait être celui de toute notre vie- on trouve cette fulgurance : «L’amitié est le mariage de l’âme». Et l’amour le mariage des corps ? Lire Voltaire c’est voir plus loin que le bout de son nez. Il était un chaos d’idées claires, disait-il de lui-même.

-Questions sur l’encyclopédie, Voltaire. Edition présentée et annotée par Nicolas Cronk, Christiane Mervaud et Gillian Pink. Robert Laffont/ Bouquins, 1680 p., 34 €.

Marlène Dietrich, Jean-Paul Bled (Perrin)

Mathias Moncorgé. Son père Jean Gabin ne l’a pas encouragé à devenir acteur. Dommage car le talent est contagieux dans leur famille.

Sous-titrée La scandaleuse de Berlin, cette biographie d’une icône du XXe siècle nous met en présence d’une vraie personnalité loin des fabrications du show-biz. Néanmoins au début façonnée pour être une icône, La Dietrich née à Berlin sort de la parade programmée et devient une opposante au nazisme quand son pays natal est réduit au rang de jouet d’Adolf Hitler. Elle s’engage très vite dans l’armée américaine pour mieux renier ce qui se passe en Allemagne. Actrice à la présence mythique, du visage jusqu’aux jambes, elle a une voix envoutante qu’elle use avec beaucoup de séduction et de fantaisie. Amie de Piaf, elle a toujours aimé la France. Sa liaison avec Jean Gabin a fait le bonheur de la presse jusqu’à ce que Gabin opte pour la vie de famille… sans l’héroïne de L’Ange bleu. Le livre passe en revue toute la vie de la chanteuse-comédienne qui défile jusqu’à sa mort, en France. La femme fatale- tel que le cinéma l’a immortalisée- aimait faire la cuisine pendant des heures. Rien ne l’amusait plus que d’être une femme d’intérieur, presque de ménage (avec jeu de mot). Elle avait la parole libre, sans filtre, comme Brigitte Bardot. Marlène Dietrich, avec Greto Garbo, Joséphine Baker et Maria Callas, est une des grandes figures de son époque. Il y a elles et les autres.

-Marlène Dietrich, Jean-Paul Bled. Perrin, 350 p., 24 €
Et aussi: Gabin, Dietrich. Un couple dans la guerre, Patrick Glâtre. Robert Laffont, 335 p., 21 €

L’amant des mots, Claude Nougaro (Le Castor Astral)

14.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

“Toulouse", chef d’œuvre. Texte, poésie, musique, interprétation. Nougaro était un vrai artiste, pas une produit lancé par l’industrie du disque.

Pour le 90e anniversaire de sa naissance, voici un bel hommage à Claude Nougaro (1929-2004) par le biais des mots, ses mots. Il les a tant aimés ! Un véritable jongleur du vocabulaire, un acrobate du verbe, un athlète du langage. Je peux témoigner : j’ai passé une nuit avec lui, à Montmartre. Rencontré par hasard. Je lui ai dit : “vous aimez Audiberti et moi, Soupault…” Pas un autre mot, rien d’autre. On était dans la «Goutte d’or qui fait déborder le jazz», m’a-t-il. Il m’appelait «mon garde du cœur». On était 5 sur 5, sauf que je suis incapable de boire car cela me rend malade. Nous avons fait 5 ou 6 bistrots. On s’est quitté à 6 heures du matin. Grands moments. Je le retrouve dans ce livre supervisé par Jean-Paul Liègeois, autre amoureux des mots, serviteur en chef de l’œuvre des poètes Brassens et Nougaro qui disait : «Aquarium/ Aquri-femme». Magnifique ! Il s’amusait. Un Champollion du quotidien, capable de décrypter ce qu’on ne voit plus. Ce livre est à mettre entre toutes les mains. Sous tous les yeux. Dans tous les cœurs. L’auteur de «Toulouse» est l’un des plus grands artistes de la chanson française du XXe siècle. L’un des dix majeurs. Du niveau de Trenet, Brel, Ferré et Brassens. Quand on pense qu’on ose appeler chanteur des gens qui ânonnent des inepties.

-L’amant des mots, Claude Nougaro. Edition établie et préfacée par Laurent Balandras. Illustrations de Daniel Estrade. Sous la direction de Jean-Paul Liègeois. Le Castor Astral, 160 p.,16 €.

Un sacré gueuleton, Jim Harrison (Flammarion)

12.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

L’Américain Jim Harrison aimait la France pour ses écrivains, ses vins et sa gastronomie. Ses chroniques réunis définissent un art de vivre.
Le jour de la mort de Jim Harrison (1937-2016), la France a perdu un très grand ami. Il suffit de lire «Un sacré gueuleton», sous-titré «Manger, boire et vivre» pour s’en apercevoir et s’en réjouir. D’un bout à l’autre de ce recueil post-mortem d’articles on se délecte d’une prose qui ne cesse de célébrer la France, à travers sa cuisine et sa littérature. Nous sommes dans «La Grande Bouffe» de Marco Ferreri et de notre cher Francis Blanche (scénariste) mais sans le côté on se suicide par la gloutonnerie liée à l’opulence. Chez Harrison, il s’agit de l’art de vivre d’un épicurien qui a le don pour se projeter dans tous les plaisirs de la vie, sans perdre sa lucidité : «Un seul mot d’ordre : être modéré à l’excès». L’Américain illustre à merveille le conseil éclairé de Charles Baudelaire (il faut toujours citer le prénom de nos aînés qui sont des hommes et non pas des produits) : «De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous». Jim Harrison est l’incarnation vivante de Carpe Diem. Sans se soucier de ce qui peut lui arriver le lendemain.
Cet amoureux de la France, pourtant né dans le Michigan, connaissait mieux notre pays que nombre de nos compatriotes, fussent les plus lettrés. Quand Jim Harrison lisait Rimbaud, il était Rimbaud. Il savait qu’il était de la même race que le gars de Charleville. La race des écrivains, en dehors des passeports. Harrison était un poète de l’existence qui vivait la poésie à l’air libre. Il aimait autant écrire que pêcher des truites. Plaisir était son maître mot : plaisir d’être avec sa femme, plaisir de voir grandir leurs filles, plaisir de déguster une huître, plaisir de boire un verre de rouge, plaisir de manger du Canard de Barbarie, plaisir d’écrire une recette culinaire… Rien n’est fastidieux. Il ne nous fait part que de l’aspect festif de l’existence. Il est à Charles Bukowski ce que Charles Trenet était à Léo Ferré. La vie, avant tout. Pas la peine de chanter la mort qui gagne à la fin. Trenet comme Bukowski s’amusaient pour éviter de pleurer.
Membre du club des écrivains gastronomes qui compte Alexandre Dumas et Guillaume Apollinaire, le romancier et poète américain aimait faire à manger pour les siens, sa famille et ses amis. Quand il venait en France, à Paris et en province, il connaissait les bonnes adresses pour se rincer le gosier et s’émoustiller les papilles. Lorsqu’il est lassé de ne manger que de la nourriture morte, il va jusqu’à manger des grenouilles vivantes. Cet Hemingway sans autodestruction manie un humour à la WC Fields. «Si l’on m’annonçait que je n’avais plus que six mois à vivre, j’irais aussitôt à Lyon faire la tournée des bistrots dans une énorme poussette manœuvrée par un végétarien». Aussi à l’aise dans la chronique littéraire que gastronomique, il écrit des pages féériques sur le vin. Capable de faire la différence entre un Clos de la Roche et un Vosne-Romanée, il est tellement friand des trésors gustatifs qu’il souhaite une épreuve de dégustation les yeux fermés aux jeux olympiques. Pas de picrate, pas de vinasse, que des crus qui ont de la bouteille ! A l’inverse de William Faulkner et Malcom Lowry, Harrison n’a pas l’alcool triste. Dupe de rien et de personne, il sait qu’en librairie on peut être trompé sur la marchandise, désagrément impossible dans la boutique d’un caviste. Le chroniqueur regrette qu’une œuvre de qualité soit ignorée par la critique institutionnelle si elle n’a pas l’emballage d’un éditeur dit «grand». Tout est question de revenus publicitaires dans la «sauvagerie du marché».
Dégoûté par les politiciens, il se tient loin d’eux parce qu’ils «chient par la bouche». Harrison aime aussi la France pour sa liberté de la presse qui lui permet d’user de cette formule cinglant. Aux Etats-Unis, on l’a empêché d’écrire qu’il «enfonçait un pieu dans le cœur de Nixon» pour vérifier s’il l’ex locataire de la Maison Blanche était vraiment mort. Tous les articles de l’auteur de «Légendes d’automne» (1979) traversent l’épreuve du temps grâce à leur sincérité. Harrison, mélange de Gargantua et d’Orson Welles, est le plus rabelaisien des Américains. Le bon vivant voulait que les jours ne finissent jamais. Certain qu’un repas est aussi éphémère qu’une étreinte, il les renouvelle sans cesse, jamais rassasié, jamais lassé. Il va jusqu’à participer en Bourgogne à un déjeuner composé de… trente-sept plats ! Un vrai marathon des mandibules. Le chantre du bonheur- si loin du blablabla des philosophes du bien-être- se définit «fumeur invétéré et poivrot consommé ». Cela fait un bien fou de le lire dans une époque où on passe pour un sadique si l’on mange une escalope de veau. S’il se retrouvait à quelques mètres d’une assemblée de pisses-froid, Harrison montait sur leur table et levait un verre d’Aloxe-Corton. Il était capable de ne plus revoir un convive si ce dernier n’aimait pas le Bandol Domaine Tempier. Prêt à tout essayer, il a mangé aussi bien du rat musqué – en période de vache maigre ( !)- que du boa constrictor.
Aveugle de l’œil gauche, suite à un accident de jeunesse, le romancier dans la lignée de Henry David Thoreau, soit le savant mélange de l’autobiographie et de l’hymne à la nature, avait le troisième œil, celui qui permet de lire derrière les apparences. Le lecteur de Colette délaissait le whisky associé à un plaisir solitaire. Harrison buvait non pas pour boire mais pour voir la vie en Technicolor.
-Un sacré gueuleton, Jim Harrison. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Brice Matthieussent. Flammarion, 375 p., 21, 50 €.

Le récital de Kevin De Bruyne contre l'Ecosse: trois passes décisives plus un but

12.09.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Lundi 9 septembre 2019
Match de qualifications Euro 2020
Ecosse 0-4 Belgique
Buts pour la Belgique: R. Lukaku (28e), E. Hazard (46e), M. Batshuayi (52e), M. Batshuayi (60e)

Kevin De Bruyne est un immense joueur mais le PAF ne le met jamais en avant.
Le PAF passe son temps à parler de Neymar comme les chiens urinent toujours là où un autre est passé avant.
Quand je vois jouer le stratège belge, je suis Belge. Voilà ma vision du sport, si loin des obscurantistes des tribunes qui se font happer par le phénomène de foule.
De Bruyne a le sens de l’espace. Il a la vision périphérique.
Il sait doser ses passes dans le bon tempo.
Le coach mythique de Man City, Pep Guardiola tient une pépite digne, comme jadis il pouvait compter sur Xavi et Iniesta en Catalogne.
Le Belge joue à Man City mais il aurait sa place de titulaire au Barça ou au Real Madrid.

Quadruplé de C. Ronaldo: 93 buts en 160 matchs !

10.09.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Mardi 10 septembre 2019
Qualifications pour l’Euro 2020
Lituanie 1-5 Portugal
Buts pour le Portugal: C. Ronaldo (7e pen., 62e, 65e, 76e), Carvalho (92e)
But pour la Lituanie: Andriuskevicius (28e)

Meilleurs buteurs en sélection nationale
1 Ali Daei/ Iran 109 buts 149 matchs
2 Cristiano Ronaldo/ Portugal 93 buts 160 matchs
3 Ferenc Puskás/ Hongrie 84 buts 85 matchs
……………………………………………………………………………..
18 Lionel Messi/ Argentine 68 buts 136 matchs
27 Neymar junior/ Brésil 61 buts 98 matchs

En deux matchs, Me Ronaldo a marqué 5 buts. Signe de grande intelligence: il a saisi l’occasion de rencontrer une faible équipe pour augmenter son total de buts en sélection nationale. Le joueur est l’un des as du football depuis la création de ce jeu. Il est du niveau de Pelé, à la différence de Mbappé qui lui pose avec Pelé dans une campagne de pub pour faire croire qu’il est un jeune Pelé. Ronaldo n’est pas un produit de la com. Que Mbappé joue en équipe de France ou pas c’est la même chose.
C. Ronaldo n’en finit plus de régner.
Le Portugais est sur le trône de la planète foot depuis 16 ans !
Pendant ce temps la France l’ignore totalement.
Le sport ce n’est pas un vice franco-français mais une ouverture sur le monde, sur l’autre, sur les autres, sur ses semblables même s’ils ne nous ressemblent pas.
Ronaldo est d’une constance hallucinante. Il a toujours autant faim. Heureux d’exercer son art. Il ne joue plus pour l’argent depuis longtemps. Les champions ne jouent jamais pour l’argent.
Il a bénéficié de la lumière de Bernardo Silva, l’un des plus grands joueurs du monde. Depuis que le stratège B. Silva a quitté Monaco, la Principauté erre en L1. Depuis que Ronaldo a quitté le Real Madrid, la Maison Blanche n’est plus qu’un taudis.

Le château absolu, de Xavier Patier (La Table Ronde)

10.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

La littérature réserve plein de surprises. Il suffit de bien chercher. J’ai regardé ce livre de près pour voir ce que l’auteur avait dans le ventre et j’ai été étonné de découvrir un vrai style chez Xavier Patier que je ne connaissais pas. Je vois qu’il est père de six enfants. Que diable ! Une bibliographie humaine.
Pour le 500e anniversaire du château de Chambord, l’ancien commissaire à l’aménagement du domaine nationale, au début des années 2000, publie un livre sur ce qu’il connait à merveille. Le pince sans rire est vraiment hilarant quand il s’attaque à description des touristes. Quel œil ! Un as du verbe. Du Morand rewrité par Jules Renard avec un zeste de Jacques Tati. C’est vrai et très cruel sur le désœuvrement des visiteurs qui voit sans rien voir si l’on se réfère à un spécialiste des lieux. Il faut bien récupérer de l’argent pour refaire la toiture. Les écrivains qui croient avoir un ton et même du talent devraient tous courir dans les librairies pour découvrir un écrivain authentique et modeste- ce qui nous change!- hors des coteries de St Germain des Près.

-Le château absolu, Xavier Patier. La Table Ronde, 280 p., 18 €

Record: le 89e but de Cristiano Ronaldo en sélection.

09.09.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

King Ronaldo avec son rival et ami, King Messi

Samedi 7 septembre 2019
Qualifications pour l’Euro 2020
Serbie 2-4 Portugal
Buts pour la Serbie: Milenkovic (68e), Mitrovic (85e)
Buts pour le Portugal: W. Carvalho (42e), Guedes (58e), C. Ronaldo (80e), Bernardo Silva (86e)

Meilleurs buteurs en sélection nationale
1 Ali Daei/ Iran 109 buts 149 matchs
2 Cristiano Ronaldo/ Portugal 89 buts 159 matchs
3 Ferenc Puskás/ Hongrie 84 buts 85 matchs
……………………………………………………………………………………………….
18 Lionel Messi/ Argentine 68 buts 136 matchs

Infatigable. Insatiable. Toujours là quand on l’attend, C. Ronaldo a inscrit son 89e but avec la Seleção.
Depuis qu’il a quitté le Real Madrid est à l’agonie.
Un spécialiste du Real a dit après le départ du King portugais: “La page Ronaldo est déjà tournée au Real".
Ronaldo est toujours en pleine forme.
La Juventus est fière de l’avoir recruté.
Il entame la nouvelle saison avec l’esprit d’un débutant.

Charles Leclerc remporte le Grand Prix de F1 d'Italie avec la complicité des commissaires

08.09.19 | par morlino | Catégories: BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

La conduite antisportive de Leclerc n’a pas été sanctionnée, à deux reprises ! C’est facile de gagner avec l’aide des commissaires italiens.

Dimanche 7 septembre 2019
Grand Prix de F1 d’Italie

Classement complet du Grand Prix d’Italie 2019
1.Charles Leclerc
2.Valterri Bottas
3.Lewis Hamilton

Le Monégasque vient de gagner son deuxième GP de suite. Tous ses fans sont aux anges.
On dit bravo. Cependant, il ne faut pas s’emballer et oublier Lewis Hamilton qui est toujours leader du championnat du monde, à sept GP de la fin de saison.
Il n’est pas carbo le King Hamilton. Il a 102 points d’avance sur le Monégasque qui est un débutant en F1. La route est encore longue.
Les observateurs manquent de respect à Hamilton.
Les commissaires italiens aussi qui ont fermé deux fois les yeux quand Lecler a barré la route à Hamilton qui voulait le dépasser. Un vrai scandale. Ecoeurant !
Leclerc a remporté un GP qui ne s’est pas déroulé équitablement, et cela dès la fin des essais !
Le Monégasque est le chouchou des médias comme St Etienne ou Liverpool.
Hamilton est traité comme un moins que rien, comme Man United au temps de sa splendeur.
L’Anglais n’est pas un perdreau de l’année. Il connait la chanson, et dans le passé, il a aussi dépassé parfois les limites du permis, sans jeu de mot.
Il faut quand même reconnaître que Leclerc est sans cesse fêté par les médias français qui n’en peuvent plus de la domination d’Hamilton.
Ils ont fait la même chose avec Romain Grosjean, le Français n’est en … Suisse !
Cette saison de F1 est encore celle d’Hamilton.
Passation de pouvoir avec Leclerc ?
Non, pas d’actualité.
Leclerc a bien résisté à la pression. C’est un beau jeune champion.
L’avenir lui appartient, mais ne zappons pas Hamilton.
Hamilton n’est même pas aimé en Angleterre car les GP ne sont plus diffusés sur la BBC. Il faut payer pour les voir, comme en France.
Les Anglais croient que leur compatriote est un Neymar de la F1.
Erreur sur la personne: Hamilton est un champion. Neymar, une vedette.

Classement du championnat du monde des pilotes de F1
1 L. Hamilton 284 pts 8 victoires
2 V. Bottas 221 pts 2 victoires
3 M. Verstappen 185 pts 2 victoires
4 C. Leclerc 182 pts 2 victoires

Neymar évite la défaite du Brésil contre la Colombie

07.09.19 | par morlino | Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Samedi 7 septembre 2019
Floride
Colombie 2-2 Brésil

Bon retour du Parisien (contre son gré) sur le terrain.
Neymar a fait une passe décisive sur corner pour l’ouverture du score.
Il a aussi marqué le but brésilien qui a évité au Brésil de perdre (1-2).
L’événement c’est donc qu’il n’a pas été blessé.
Il reste encore un match à disputer avant le retour de Neymar à Paris.
L’épée de Damoclès persiste car son pied est fragilisé depuis sa seconde blessure. Tel est l’avis du staff médical français qui a été concerté sans plus.
L’entourage du joueur a préféré s’en remettre au protocole des médecins brésiliens.
Quand il joue pour le Brésil, Neymar est toujours heureux.
En revanche quand il évolue en L1, il n’est pas aussi positif dans son attitude.
Il s’estime trop bon pour évoluer en France.

Errol Flynn (Cérésa), Max Pécas (Morales) et John Wayne (Jaccard)

06.09.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE

*Qu’est-ce qu’un écrivain ? François Cérésa. Il sait allier l’émotion à la grammaire. Dans son nouveau livre, pas à la mode, pas formaté pour faire le buzz, il maintient une qualité d’écriture que l’on ne rencontre pas partout. Dès la première page : «Tous les grands acteurs du monde sont venus à Cannes. J’ai un avantage sur eux : j’y suis né ». Et aussi : «Mon père cultivait l’asparagus, ma mère la fidélité». Et encore: «A quatre ans, on ne regarde pas : on s’évade, on s’évapore, on danse avec les songes». Goût de la formule qui claque et fait la différence. C’est autre chose que la salade avariée vendue par Yann Moix épaulé par la milice littéraire. François Cérésa, lui, semble faire des effets de manche comme d’Artagnan s’amusait à narguer son adversaire, avec son épée, mais en fait, il explore les interstices de l’existence. C’est le spéléologue des sentiments cachés. Il faut une sacrée sensibilité pour voir ce qu’il voit. On croirait Pagnol égaré dans un univers plein de Sade. Il a dédié son livre à ses «parents chéris, disparus trop tôt, bien trop tôt». Rien n’est plus ringard dans le monde de l’édition car Gide a dit qu’on ne faisait pas de bonne littérature avec de bons sentiments. Ecrire comme tel membre de la «racaille moderne», dixit Baudelaire, que se parents lui donnaient à manger de la merde est-ce de la grande littérature ? Au torrent de boue fait pour se faire remarquer, François Cérésa répond par des baisers sur le marbre de la tombe parentale. Les tornioles qu’il a reçues jadis se sont transformées en caresses éducatives. Tous ses livres intimes sont des voyages enchantés au pays de son enfance. La sienne, et celle de chaque lecteur car il sait rendre universels ses souvenirs particuliers. Son livre sur la montre d’Errol Flynn offerte par l’acteur à sa mère est plein de vie, un torrent d’énergie, la même que déploie encore l’acteur de Robin des Bois sur les écrans. Des aphorismes enfouis dans la prose ? «On peut dire je t’aime à une fille qu’on n’aime pas ; on le dit rarement à une fille qu’on aime vraiment». Ce n’est pas chez le mielleux Jacques Chardonne que l’on trouve ce genre de merveille.

-La montre d’Errol Flynn, François Cérésa. Ecriture, 255 p., 18 €.

*Thomas Morales c’est Roland Barthes en moins sentencieux. La différence ? Morales est un écrivain. Barthes, un auteur. Tout ça pour vous dire que le nouveau livre de Morales est la suite de Mythologies, en plus amusant. Un été chez Max Pécas est aussi intelligent que les écrits de Barthes mais sans le côté monsieur-je-sais-tout. Morales est toujours mordant, ce qui rend tonique sa prose.

-Un été chez Max Pécas, Thomas Morales. Pierre Guillaume de Roux, 85 p., 15 €

*Personne ne se revendique de John Wayne qui est dans le rôle du réac de service. Tout comme Charlton Heston et… Clint Eastwood. Prendre ce genre de raccourci c’est aller vite en besogne. Adoptant le contrepied de la pensée unique, Roland Jaccard prouve que l’on peut aimer Cioran et écrire sur l’acteur américain qui n’a pas bonne presse, à l’inverse de Robert Mitchum, autre dur à cuire. On peut dire ce que l’on veut sur l’acteur mythique mais quand Wayne est sur l’écran, on ne voit que lui. Plus personne ne fait sonner l’éperon comme lui.

-John Wayne n’est pas mort, Roland Jaccard. Pierre Guillaume de Roux, 80 p., 15 €.

PSG bling bling: après le Telenovela Neymar voici la Sitcom Icardi/ Wanda Nara

03.09.19 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Après le père de Neymar (incapable de faire partir de Paris son fils).
Après la sœur de Griezmann (qui a bien travaillé pour son frère désormais au Barça).
Après la mère de Rabiot (qui a fait partir son fils à la Juve sans garantie d’être titulaire).
Voici l’épouse d’Icardi au PSG. Forza Italia !
Tuchel a du pain sur la planche. Aucun cadeau ne lui sera fait car ce n’est pas Leonardo qui l’a fait venir. Et quand un entraîneur n’a pas été nommé par le directeur sportif cela n’est pas aisé pour lui.
Je souhaite bien du courage au PSG qui vient de recruter l’Argentin Mauro Icardi qui arrive dans le nid brésilien du PSG, accompagné de sa femme et agent.
Le couple est un duo de champions des réseaux sociaux.
Neymar a des concurrents !
Sur la toile, on voit les tourtereaux s’embrasser en long en large.
Madame a pleuré en direct à la télé: ce fut un événement dans le calcio.
On a eu droit à l’épisode du divorce de Wanda Nara ex épouse de Maxi Lopez ex ami de son futur mari… Vous me suivez ? Ce fut du pain bénie pour la presse italienne. Les deux joueurs évoluaient à la Sampdoria de Gênes. Bonjour l’ambiance.
Mme Icardi est aussi l’agent de son mari. On la connait pour ses interventions dans Tiki Taka, célèbre émission de la télé italienne.
La venue de l’Argentin va pimenter le côté pipole du PSG avec ce qu’il faut de bling bling.
Quand on sait la difficulté de cohabitation des Argentins avec les Brésiliens. Cela promet !
Question football, le buteur est un renard des surfaces.

A Nice, Sir Vieira s'impose déjà comme un grand coach

02.09.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT

Dimanche 1er septembre 2049
Stade Rennais 1-2 OGC Nice
Buts pour Rennes: Lloris (25e csc) pour Rennes
Buts pour Nice: Cyprien (63e p.), Coly (90 e + 2′)

Stade Rennais FC : Mendy - Traore, Gelin, Da Silva, Morel, Maouassa (Hunou 87e) - Grenier (Léa-Siliki 75e), Camavinga, Siebatcheu (Del Castillo 75e), Bourigeaud - Niang

OGC Nice : Benitez - Burner, Pelmard, Lloris, Coly - Tameze, Cyprien, Lees-Melou - Atal (N’Soki 86e), Lusamba (Ounas 75e), Srarfi (Ganago 75e)

Classement
1 Qatar 9 pts 4 m/ 3 0 1/ 10 2 + 8
2 Stade Rennais 9 4/ 3 0 1/ 6 3 + 3
3 OGC Nice 9 4/ 3 0 1/ 7 5 + 2
4 Angers SCO 9 4/ 3 0 1/ 8 7 + 1

Pour les observateurs, Nice devait prendre une tôle à Rennes car Nice était diminué.
Merci pour le pronostic.
Nice venait d’offrir la victoire 1-2 à Marseille qui a bénéficié d’une interruption de match.
La victoire à Rennes efface la défaite contre l’OM. Bravo !
Il ne faudrait plus que Nice soit pénalisé par les tribunes.
Nice est en reconstruction. L’avenir semble radieux avec beaucoup de nouvelles énergies.
Bravo à Patrick Vieira qui devrait inspirer Thierry Henry.
Vieira s’est construit peu à peu comme entraîneur. Il a travaillé et fait aucun bruit. Henry lui est tombé dans le piège de l’hypermédiatisation.
Vieira, l’humble Vieira est déjà, mais va devenir encore plus un très grand entraîneur.
Henry a du mal à retrouver un poste.
Entraîneur est un métier très difficile: Mourinho et Wenger sont sur le carreau.
Quand vous sortez d’un échec, surtout lors de vos débuts dans la profession, les dirigeants ne sont pas pressés de vous engager.
Où sont Papin et Sagnol ?
Vieira est impressionnant. Un langage corporel de haut parage. Une main de fer dans un gant de velours.
On l’a vu à l’œuvre avec Balotelli. Il n’a pas baissé la garde. Il ne s’est pas laissé faire.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Septembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

powered by b2evolution free blog software