Archives pour: Avril 2019

Hatem Ben Arfa met en crise le PSG

30.04.19 | par morlino | Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Un champion du monde 1998 qui doit tout à Zidane a mis plus bas que terre Ben Arfa qui aurait raté sa finale. Le ridicule ne tue plus depuis longtemps. Ben Arfa a réussi à revenir au premier plan à Rennes comme il l’avait déjà fait à Nice. Encore mieux, après plus d’un an sans jouer au haut, donc sans plus aucun rythme dans le corps. Malgré sa puissance économique, le PSG n’a pas réussi à le casser. Sa victoire face au PSG en finale de la Coupe de France met le PSG en crise.

Depuis l’élimination du PSG en 8e de C1 2019 par une équipe de Man United historiquement faiblarde, plus rien ne va au PSG.
La défaite en finale de la Coupe de France face à Rennes fait craquer l’édifice.
Neymar frappe un provocateur dans le public VIP puis détruit les jeunes joueurs qui n’écouteraient pas assez les anciens. Qui vise-t-il ? Le joueur qui a provoqué un penalty contre MU avant de marquer un csc contre Rennes ? Ou celui qui a raté son tir au but décisif ? Ou encore celui qui a pris un carton rouge pour agression caractérisée ?
Prendre exemple sur Neymar ? Il insulte des membres de l’UEFA, fait des roulades outrancières dès qu’on le touche. Passe son temps à faire de la promotion. Se positionne au-dessus du club. N’est jamais là lors des grands matchs. Se fait suspendre sans jouer !
Le directeur sportif est invisible.
L’entraîneur a fait venir trois joueurs très faibles dont un attaquant au football indigne de la Promotion d’Honneur.
L’entraîneur vient de faire la différence entre joueur qui aime gagner et joueur qui n’aime pas perdre. C’est opposer Neymar à C. Ronaldo !
Qui gouverne le PSG ? A Lyon, on sait que J.-M Aulas est le boss !
Cavani est totalement méprisé par le PSG alors qu’il est l’attaquant historique du club. La vraie star du PSG c’est Cavani.
Le PSG croit que l’on gagne la C1 avec trois chèques.
La Juventus a disputé 9 finales pour n’en gagner que deux. A méditer.
Je connais des supporters du PSG qui se sont désabonnés.
Le PSG traverse une crise qui va faire des dégâts.
Thiago Motta va-t-il remplacer Tuchel ?
A. Wenger, futur directeur sportif ?
Jamais le PSG n’aurait dû se séparer d’Ancelotti.
Le PSG: 5 entraineurs en 7 ans !
Kombouaré (2012), Ancelotti, Blanc, Emery et Tuchel. A qui le tour ?

Beau triplé du dynamique Youcef Atal lors de Nice-Guingamp

29.04.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Dimanche 28 avril 2019
34e journée de L1
OGC Nice 3-0 EA Guingamp
Buts des Aiglons: Atal (10e, 68e, 73e)

OGC Nice : Benitez - Burner, Hérelle, Dante ©, Sarr - Lees-Melou, Tameze, Makengo (Danilo 65e) - Saint-Maximin (Jaziri 83e), Sacko, Atal (Ganago 77e).

EA Guingamp : Caillard - Ikoko, Sorbon (cap), Djilobodji, Rebocho - Merghem (Blas 77e), Phiri (Didot 70e), Ndong, Thuram - Ngbakoto, Coco (Mendy 63e).

Classement
1 Paris 84 pts 33 matchs /27 3 3/ 95 27 + 68
2 Lille 68 pts 34 m/ 20 8 6/ 59 28 + 31
3 Lyon 62 pts 34 m/ 18 8 8/ 58 43 + 15
4 Saint-Etienne 59 pts 34 m/ 17 8 9/ 52 37 + 15
5 Marseille 54 pts 34 m/ 16 6 12/ 53 46 + 7
6 Montpellier 51 pts 33 m/ 13 12 8/ 47 37 + 10
7 OGC Nice 51 pts 34 m/ 14 9 11 26/ 30 -4

Le jeune Youcef Atal a marqué son premier doublé chez les professionnels.
Belle performance née d’un solide collectif niçois dont on sait la faiblesse offensive.
Le jeune homme de 23 ans est un défenseur latéral de formation qui adore jouer en attaque comme l’a si bien remarqué Patrick Vieira.
Il est très véloce, et adroit.
Vif et intelligent. On sent qu’il en veut. Quel bel état d’esprit.
Très belle performance collectif avec des satisfactions. C’est ça le football et non pas des numéros de solistes pour épater la galerie. Tenter des gestes c’est très bien mais il faut le faire à bon escient. Sinon le collectif est en péril.
Il faut remercier le duo Rivère-Fournier qui a recruté Atal et l’entraîneur Patrick Vieira. Atal est un joueur au très grand avenir s’il poursuit dans la voie du sérieux.
Patrick Vieira est sur les tablettes de Lyon. Lui aussi est un entraîneur d’avenir.

Neymar frappe un spectateur après la finale perdue par le PSG, et risque une lourde suspension

28.04.19 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

La frappe va-t-elle être hyper médiatisée ou passée sous silence ?

Neymar, le fiasco sportif au PSG. L’Histoire ne s’achète pas avec un chéquier. Elle se gagne sur le terrain. François Pinault et son fils le savent très bien: ils ne dépensent pas des sommes astronomiques dans des transferts qui sont de la poudre aux yeux.
Le PSG cette saison, trois petits tours en finale, et puis la défaite à la fin !
C1 ? Neymar est fois absent quand le compétition devient sérieuse, à élimination directe.
Image ? Il insulte l’UEFA.
Exploit ? Il prend 3 matchs de suspension pour la C1 2020. Tout ça pour un tweet !
Et pour finir, mauvais perdant, il frappe un spectateur.
Là il risque 4 matchs de suspension, même s’il a répondu à des propos désagréables.
Donc 3 + 4 = 7 matchs de mise à l’écart complétement stupides puisqu’ils résultent d’un comportement outrancier hors du terrain. Des appels pourront-ils adoucir la note ?
Pendant ce temps, la machine à cash fonctionne.
Le football est un sport. Rien à voir avec le spectacle, n’en déplaise aux Footix.
Le jeu de Neymar est à Raï ou Susic ce que la flûte de mon boulanger est à celle de Mozart.
Il fait plein de beaux et nouveaux gestes seulement les nouveaux ne sont pas beaux et les beaux ne sont pas nouveaux.

Ben Arfa gagne la Coupe de France 2019 destinée à Neymar

28.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

La magie de la Coupe de France a opéré: le “petit” a gagné le “gros".

Samedi 27 avril 2019
Saint-Denis (Stade de France)
101e finale de la Coupe de France (Trophée Charles-Simon)
Stade Rennais 2-2 Paris Saint-Germain : 2-2 et 6 tirs au but à 5 (2-2, 2-2)
Buts pour Rennes: Kimpembé (39e csc), Mexer (66e)
Buts pour le PSG: Alves (13e), Neymar (21e)
Expulsion : Mbappé (118e) au Paris SG, carton rouge pour geste dangereux sur adversaire.

Les HEROS de la Bretagne:
Stade Rennais : Tomas Koubek - Hamari Traoré, Damien Da Silva, Edson Mexer, Ramy Bensebaini - Benjamin Bourigeaud puis James Léa Siliki (106e), Clément Grenier, Benjamin André (cap.), Ismaila Sarr - Hatem Ben Arfa, Mbaye Niang.
Entraîneur : Julien Stephan.

Paris SG : Alphonse Aréola - Colin Dagba puis Moussa Diaby (106e) puis Christopher Nkunku (119e), Marquinhos (cap.), Presnel Kimpembé, Juan Bernat - Marco Verratti, Daniel Alves, Julian Draxler puis Edinson Cavani (91e) - Angel Di Maria puis Leo Paredes (75e), Kylian Mbappé, Neymar.
Entraîneur : Thomas Tuchel.

Mené 0-2, Rennes a triomphé. Chapeau ! Le football a eu le dernier mot devant un ramassis de mercenaires attirés par l’argent comme certaines mouches par la …
En face la vedette des réseaux sociaux empoche 100 000 euros par jour. Ils sont où les Gilets Jaunes de l’anti-football ?
Quitter Messi pour Di Maria est-ce un choix sportif ou lucratif ?
“Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire” a dit Hatem Ben Arfa, une minute après la fin du match. Après il a pleuré de joie.
Le football français l’a envoyé à Rennes, comme une punition alors que des clubs étrangers lui faisaient un pont d’or.
Hatem Ben Arfa aime le football alors que d’autres aiment l’argent.
Le gagnant de la Coupe de France est allé ensuite serrer la main de son ancien président, son bourreau du PSG. Une main tendue au lieu d’un coup de poing. Parfois c’est plus fort. Mais le président du PSG n’a pas tendu franchement la main.
Un ancien joueur désormais entraîneur sans collier a dit: “Ben Arfa ne fera jamais gagner un match à lui tout seul". Il fait mieux: il gagne avec les autres, c’est-à-dire avec (et pour) son équipe.
Tout était fait pour que les icônes du PSG soulèvent la Coupe de France.
Hélas ! pour Paris, il restait un match à jouer.
Au début de la finale, les joueurs Copacabana ont fait leur numéro habituel comme s’ils étaient à la plage et qu’ils jouaient au tennis ballon. Leur but sur corner cela n’a rien à voir avec le football. C’est un truc d’entraînement. Une feinte à deux. Ensuite après leur but, les deux anciens du Barça ont cru que la messe était dite. Quel mépris pour leurs adversaires ! Sans eux, le Barça est presque en finale de la C1 2019.
En face, Rennes a fait son jeu collectif.
La victoire est méritée car Rennes a très bien joué dans son temps fort.
Paris n’est qu’un assemblage de mercenaires. Le seul vrai joueur-club c’est Cavani, mal traité par les dirigeants alors que l’Uruguayen est le meilleur buteur de l’Histoire du PSG.
A Paris, tout tourne autour de Neymar. Il est plus important que le club. Erreur à ne pas commettre.
Par ailleurs celui désormais appelé “le génie français” a aussi le melon. Sous l’influence du joueur qui vient de faire 40 000 kms en avion, il devient une machine à fabriquer de l’égoïsme au point d’agresser la jambe d’un adversaire. Il a pris un rouge direct."Le génie français” disent-ils. Et Pasteur, c’est quoi, un imbécile ?
Kimpembé a mis un but contre son camp. Sans doute l’effet Choupo-Moting, le pire attaquant de L1. Même Mitroglou, ex OM, est meilleur.
Pendant que Rennes se réjouit, Neymar peut retourner tweeter entre deux boites de nuit.
La star médiatique pour Footix n’a qu’un but: disputer la Copa America avec le Brésil.
Félicitations aux Rennais et à Ben Arfa qui peut savourer sa revanche: battre Paris qui l’a humilié sur la place publique pendant plus d’une saison.

20 h Foot, CNews. Vendredi 26 avril 2019: Finale Coupe de France, PSG, Neymar…

28.04.19 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

Sans jouer, Neymar star inventée par les réseaux sociaux se prend trois matchs de suspension en C1

27.04.19 | par morlino | Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Samedi 27 avril 2019
Finale de la Coupe de France
Rennes-PSG, 21 h

Après l’élimination du PSG par MU (1-3) au Parc des Princes en 8e retour de C1 2019, Neymar a insulté les instances du football européen:"Qu’ils aillent se faire foutre…” Résultat: 3 matchs de suspension en C1 2020.
Soit Neymar ne joue pas parce qu’il est blessé.
En en plus sans jouer, il se fait suspendre !
Donc cela confirme que c’est une créature des réseaux sociaux.
Il est plus présent sur la toile que sur les terrains.
Paris pour lui c’est 100 000 euros par jour, tant que ça dure.
Le PSG lui sert de camp d’entraînement pour la sélection.
Il va se servir de la finale de la Coupe de France pour faire trois roulettes et des dribbles pour les Footix et ensuite direction Copa America, l’équivalent sud-américain de l’Euro.
Paris devrait battre facilement Rennes.
Rennes a 1 % de chance de gagner. Comment ?
Ne pas avoir peur de l’armada parisienne.
Jouer son jeu de manière 100 % collective.
Avec Grenier et Ben Arfa hyper inspirés. Avec Bourigeaud, Sarr et Niang au top. Dans ce cas, Rennes a du répondant.

Le virtuose Bernardo Silva dans les meilleurs joueurs de la Premier League

26.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Premier League : la liste des nommés pour le titre de joueur de l’année 2019

L’association des footballeurs professionnels (PFA) a dévoilé la liste des six nommés pour le titre de joueur de l’année en Angleterre.

Comme Manchester City et Liverpool son en tête de Premier League, leurs joueurs sont majoritaires représentés au titre de joueur de l’année PFA.

Sergio Agüero, Bernardo Silva, Raheem Sterling (Manchester City)
Virgil van Dijk, Sadio Mané, Trent-Alexander Arnold (Liverpool)

Autres nommés:
Eden Hazard (Chelsea) composent la liste.
David Brooks (Bournemouth)
Declan Rice (West Ham) et Marcus Rashford (Manchester United)

L’absence de Lloris est criante. Il porte Tottenham sur ses épaules. L’a hissé en 1/2 finale de C1 et l’a requalifié pour la C1 2020. Quel manque de respect pour le capitaine des Bleus champion du monde en titre. Lloris n’est né à Rio ou à Buenos-Aires, est-ce un handicap ? Il n’a pas de tatouages, est-ce un tort ?
Classement
1 Manchester City 89 pts 35 matchs 29 2 4 89 22 67
2 Liverpool 88 35 27 7 1 79 20 59
3 Tottenham 70 35 23 1 11 65 35 30
4 Chelsea 67 35 20 7 8 59 38 21
5 Arsenal 66 35 20 6 9 69 46 23
6 Manchester United 64 35 19 7 9 63 50 13

Il reste trois journées.
Man City a son destin entre ses mains.
La prochaine est très importante avec Man United-Chelsea, Leicester-Arsenal, Burnley-Man City et Liverpool-Huddersfield.
Man U n’a plus son destin dans ses mains. La victoire à la maison contre Chelsea est obligatoire. En plus Arsenal risque encore de perdre à l’extérieur.
Pour les médias Mané (Liverpool) est le favori.
A mes yeux, Bernardo Silva mérite le titre de meilleur joueur. (Man City)
L’ex brillantissime ex monégasque n’est pas tendance. Jamais d’articles sur lui. Il est comme Paul Scholes: l’anti-vedette par excellence. Il est pourtant bien plus rayonnant que Neymar, la vache à lait de son père. Guardiola, l’entraîneur de City, n’est pas fou: Bernardo Silva sait tout faire. Equipier modèle. Hyper intelligent. Un virtuose. Guardiola a tout simplement pris conscience que Bernardo Silva, le Portugais, est du calibre des Espagnols, Iniesta et Xavi, ses anciens métronomes du Barça.
On se dirige vers Man City champion, et … Mané (Liverpool) meilleur joueur !

Monsieur Jean-Pierre Marielle (1932-2019)

25.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE

“J’ai tourné avec de grands metteurs en scène mais c’est avec les mauvais que je me suis le plus éclaté” (Jean-Pierre Marielle)

Il méprisait le parisianisme. A juste titre. Il n’était pas du genre à ramper.

Man United humilié dans son stade par City qui heureusement reprend la 1ere place à Liverpool

25.04.19 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Un match raté de Scholes c’était plus performant que tous les Red Devils de Solskjaer qui font honte au club.

Mercredi 24 avril 2019
35e journée de Premier League
Manchester United 0-2 Manchester City
Buts pour les Citizens: Bernardo Silva (54e), Sane (66e)

Pas besoin de parler de United. Il n’y rien à en tirer.
La bonne nouvelle c’est que la défaite de MU sert les Citizens. Et embête Liverpool !

Man United: De Gea, Young ©, Darmian (Alexis), Smalling, Lindelof, Shaw; Pogba, Fred, A. Pereira (Lukaku 72e); Lingard (Martial 83e), Rashford.
Sur le banc: Romero, Dalot Mata, Matic

Man City: Ederson; Walker, Kompany, Laporte, Zinchenko; Gundogan (Danilo 89e), Fernandinho (Sane 51e), David Silva; Bernardo Silva, Sterling, Aguero (Jesus 89e).
Sur le banc: Muric, Mahrez, Otamendi, Foden.

Classement
1 Manchester City 89 35/ 29 4 2/ 89 22 + 67
2 Liverpool 88 35/ 27 1 7/ 79 20 + 59
3 Tottenham 70 35/ 23 11 1/ 65 35 + 30
4 Chelsea 67 35/ 20 8 7/ 59 38 + 21
………………………………………………………………………………………………….
5 Arsenal 66 35/ 20 9 6 /69 46 + 23
………………………………………………………………………………………………….
6 Manchester United 64 35/ 19 9 7/ 63 50 + 13

Dick Rivers (1945-2019) enterre mes 9 ans

24.04.19 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, HENDRIXEMENT

Très belle chanson. Grande interprétation.

L’étau se resserre. C’est au tour de Dick Rivers.
Au début des années 1960, il a été l’un des héros de la jeunesse.
Ceux qui avait 16-17 ans voulaient tous devenir musiciens.
Mes voisins avaient acheté des guitares électriques. Beaucoup d’appelés, peu d’élus.
Dick Rivers était un pionnier du Rock en France avec Johnny Hallyday et Eddy Mitchell
Dick Rivers avec les Chats Sauvages et Eddy Mitchell avec les Chaussettes Noires.
Ils imitaient tous les Américains.
Avec le temps on a su qu’avant Elvis Presley il y avait Gene Vincent et Eddie Cochran. Elvis le produit. Les deux autres, les purs et durs.
En France, Johnny Hallyday, le produit. Mitchell, l’intellectuel. Rivers, accroché à ses rêves comme un noyé à sa bouée.
Tous les trois avaient pris des pseudonymes pour faire plus rock USA:
Dick Rivers (Hervé Forneri), Johnny Hallyday (Jean-Philippe Smet), Eddy Mitchell (Claude Lemoine).
Dick Rivers était Niçois. Fils de commerçants connus et respectés.
Il a fait sa route et certains ne le considéraient pas de valeur égale à ses deux comparses du début.
Je n’ai pas aimé du tout l’exclusion dont il était frappé.
Pourquoi ne pas l’avoir pris dans Les Vieilles Canailles. IL y avait sa place de plein droit.
Il devrait être plus solitaire, ne pas donner la papatte.
Je n’ai pas aimé qu’un présentateur télé raconte publiquement que Dick Rivers lui demandait d’être son invité alors qu’il ne l’invitera jamais, dit le membre du PAF accroché à son statut comme Cicéron à son urinal. Nouvel ostracisme ! Tant de nullités absolues défilent dans l’émission ciblée.
Dick Rivers n’avait pas la carte. Tout comme Vince Taylor, magnifique chanteur détruit pas le show biz.
On ne doit pas rire de ce chanteur qui a tracé sa voie, et sa voix.
Il avait une très belle voix.
Une présence. Lui n’a pas varié, il n’est pas devenu hippie ou je ne sais quel courant à la mode.
Il n’a jamais changé de style. Santiags du début à la fin, même s’il ne portait pas ce modèle.
Une sorte de Lucky Lucke de la scène française.
Ce n’était pas Nougaro ou Trenet mais il avait un timbre reconnaissable entre tous.
Il parlait le Nissart comme feu l’ami Francis Lai et José Salcy, un autre superbe chanteur niçois injustement oublié.
Dick Rivers a fait rêver les jeunes des années 1960.
Tout le monde ne peut pas dire autant.

Le derby de Manchester: tout sauf Liverpool champion !

24.04.19 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Le jour où les Citizens ont gagné le titre au nez et à la barbe de MU, la Maison Rouge a baissé pavillon. Depuis c’est la traversée du désert.

Mercredi 24 avril 2019
35e journée de Premier League
Manchester United-Manchester City, 21 h

Il y a quelques années c’était le grand rendez-vous. Encore plus lointain, ce n’était pas grand chose car City était trop faible.
A présent, City est très loin devant United.
Pour les fans de MU c’est très simple: veut-on voir Liverpool renouer après le titre national après 30 ans sans rien ? La réponse est non. Donc City doit gagner.
United doit-il vaincre pour espérer aller en Europe en 2019-2020 ? Pour y faire quoi !
Mieux vaut construire sur 5 ans mais du solide.
Ce groupe de faux Red Devils a fait illusion à Paris. Le hold-up parfait.
Guardiola doit gagner à Old Trafford.
Tout sauf Liverpool champion !

Manchester United: les zéros sont fatigués

23.04.19 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL

L’actuel MU n’a aucun vrai Red Devil. Pas un seul joueur n’a la grinta de Scholes, Rooney, Carrick, Phil Neville, Rio Ferdinand ou Vidic. Pas un seul.

Dimanche 21 avril 2019
35e journée de Premier League
Everton 4-0 Manchester United
Buts pour Everton: Richarlison (13e), Sigurdsson (28e), Digne (56e), Walcott (64e)

MU a perdu un match très important. Certes à l’extérieur.
Cependant l’équipe a démontré qu’elle n’avait rien dans le ventre.
Tomber si bas devant une équipe du ventre mou.
Everton-MU c’était plus important que PSG-MU en C1, qui n’a été qu’une illusion. Paris était vraiment mal préparé pour perdre devant un MU Bis voire Ter.
Il est possible désormais que MU ne soit pas en Europe 2020 quand on voit son classement.
Tout est très serré de la 3e à la 6e, la pire des places.
MU va recevoir City, mercredi 24 avril 2019.
MU devrait perdre car City va jouer le titre.
Ce groupe de MU est l’un des pires de son Histoire. Même Anderson était meilleur que les joueurs actuels. Au moins de temps en temps il jouait bien. Un match sur 10 !
Solskjaer a tiré le maximum d’un groupe hyper faible.

Classement
1 Liverpool 88 pts 35 m/ 27 1 7/ 79 20 + 59
2 Manchester City 86 34/ 28 4 2/ 87 22 + 65
3 Tottenham 67 34/ 22 11 1/ 64 35 + 29
4 Arsenal 66 34/ 20 8 6/ 68 43 + 25
**************************************
5 Chelsea 66 34/ 20 8 6/ 57 36 + 21
**************************************
6 Manchester United 64 34/ 19 8 7/ 63 48 + 15

Everton: Pickford; Coleman ©, Keane, Zouma, Digne (Jagielka 85e); Schneiderlin, Gueye (McCarthy 76e); Richarlison (Walcott 51e), Sigurdsson, Bernard; Calvert-Lewin.
Sur le banc: Stekelenburg, Tosun, Davies, Lookman.

Man United:
De Gea ©: à conserver. N’a aucun défenseur devant lui
Lindelof: à conserver comme remplaçant
Smalling: à transférer. Un des pires joueurs de MU depuis 100 ans
Jones: aucun sens du jeu. A transférer puis Young (46e): Trop usé. A transférer
Dalot: à transférer
Matic: à transférer
Fred: à transférer, puis McTominay (46e): à conserver
Pogba: Joue avec un miroir. A transférer
Rashford: à conserver comme remplaçant, puis Pereira (77e): à transférer
Lukaku: à transférer
Martial: à conserver comme remplaçant du remplaçant

Sur le banc:
Romero: à transférer
Lingard: à conserver comme remplaçant
Mata: à conserver
Alexis: à transférer.
Manager: O.G. Solskjaer, à conserver.

Livres : bons d’entrée (Bienne, Hanson, Roubaud, Baldwin, Henriette Valet, De Jarcy, Levet, Balasko, Wolfe et Quella-Villéger) et aussi les bons de sortie !

22.04.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

Les bons d’entrée :

-La malchimie, Gisèle Bienne. Actes Sud, 259 p., 22 €. Déchirant plaidoyer d’une sœur pour un frère ouvrier agricole malade à force d’avoir utilisé des produits toxiques.

-Abeilles. La dernière danse ?, Thor Hanson. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Leclère. Buchet-Chastel, 294 p., 21 €. Il y a urgence à sauver les abeilles qui ont un rôle capital. Sans elles on risque une catastrophe planétaire. Touche pas à nos abeilles !

-Un homme nu dans une malle, Louis Roubaud. L’Eveilleur, 200 p., 16 €. Très bon polar par un ancien grand reporter dans la lignée d’Albert Londres et Joseph Kessel. Un crime des quatre jeudis ? Pas évident à résoudre ni même à expliquer.

-Un autre pays, James Baldwin. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean Autret. Folio/ Galllimard, 578 p., 9 €. Porte-parole des Noirs face au racisme à haute dose, le narrateur se fait défenseur de toutes les minorités bafouées ouvertement dans les années 1950. Le mode d’emploi pour affronter l’intolérance.

-Madame 60 bis, Henriette Valet. L’Arbre vengeur, 232 p., 16 €. Un pamphlet sous forme de roman qui fustige tous ceux qui mettent des bâtons dans les roues des laissées-pour-compte qui se battent contre des moulins à vent.

-Les abandonnées. Histoire des cités de banlieues, Xavier De Jarcy. Albin Michel, 460 p., 22 €. Les grands ensembles devaient anéantir les taudis. Echec cuisant. En fait, une population aux multiples origines a été placée derrière le périphérique comme on cache la poussière sous le tapis.

-Cartes postales, Henry Jean-Marie Levet. Préface de Michel Bulteau. La petite vermillon / La Table Ronde, 105 p., 6, 10 €. Le poète J.-M. Levet (1874-1906) est un météore qui éclaire l’âme. Valery Larbaud et Léon-Paul Fargue étaient ses lecteurs et aussi éditeurs.

-Jamaiplu, Josiane Balasko. Pygmalion, 260 p., 18 €. La comédienne est l’une des plus grandes de sa génération. Stylo en main, elle s’amuse à faire grincer les mots entre eux.

-Le Bûcher des vanités. Un homme, un vrai, Tom Wolfe. Sous la direction de Nicolas Idier. Bouquins/ Robert Laffont, 1215 p., 32 €. Ouvrage culte sur le déclin d’un arriviste avec une cervelle de moineau, spécimen (très 1980) pas en voie de disparition.

-France Bloch-Sérazin, une femme en résistance (1913-1943), Alain Quella-Villéger. Préface de Marie-José Chambart de Lauwe. Des Femmes/ Antoinette Fouque, 296 p., 18 €. La chimiste communiste arrêtée par la milice vichyste a été guillotinée par les nazis.

Les bons de sortie :

-Cinquante nuances de bleu, Camille Lacourt. Michel Lafon, 19, 95€. Bouquin écrit par Jean-François Kervéan sur l’ex d’une people. Pensum alimentaire.

-De la race des seigneurs, Alain-Fabien Delon. Stock, 252 p., 17, 50 €. Pourquoi dès que l’on a un semblant de notoriété faut-il mettre son nom sur la couverture d’un bouquin ? Pour passer à la téloche.

-Le dictionnaire de ma vie, Gérard Darmon. Kéro, 270 p. , 17 €. Encore un bouquin pour lecteurs de Voici.

- Une & Indivisible, Marlène Schiappa L’Aube, 192 p., 15 €. «Tout ce qui vise à diviser la République, vise à la détruire.» Tissu de lapalissades.

-Réflexions II-VI. Cahiers noirs (1931-1938). Martin Heidegger. Traduit de l’allemand par François Fédier. Gallimard, 544 p., 45 €. Aucun intérêt de savoir ce qui se tramait dans le ciboulot d’un nazi.

-Théorème vivant, Cédric Villani. Grasset, 288 p. , 19 €. La logorrhée du matheux est aussi ringarde que ses fringues

De rock et de metal. 30 mai 1980 : Trust dynamité le hard français. Pascal Paillardet. (Le Castor Astral)

21.04.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

Passionnant de bout en bout, qu’on aime ou pas le hard rock, le heavy metal. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il vaut mieux de perdre dans sa passion que perdre sa passion comme les trois-quarts de l’humanité qui sont des morts-vivants égarés dans leurs souvenirs avant de perdre la mémoire. Pascal Paillardet, brillant journaliste à La Vie- qui porte si bien son nom (La vie c’est mieux que la mort, contrairement à ce que prétendent des décérébrés)- oui Pascal Paillardet vibre pour sa passion de jeunesse qui reste intacte, pas qu’au fond de lui, à fleur de peau aussi, qui n’est pas de chagrin. Plus on avance dans le livre, plus l’intensité de sa flamme demeure, se ranime et même se renouvelle.
Paillardet est aussi discret, plein de tact, dans la vie (décidément !) que sabre au clair, plume à la main, ou clavier sous les doigts qui courent comme sur un piano. Enfant, adolescent, Serge Lama, Rika Zaraï, Michel Sardou et Rose Laurens lui «limaient les oreilles», lui «faisaient saigner les tympans jusqu’à l’hémorragie». Il faut dire qu’entendre toute la journée pendant des mois «Je suis Maaalaaadeeeee» sur une musique d’Alice Dona cela ne casse pas que les oreilles ! Tout ce tintamarre c’était de la musique subie.«Smoke on the water» de Deep Purple c’était beaucoup mieux, et c’est toujours beaucoup mieux. Quand Pascal Paillardet s’attaque à la musique, comme pratiquant d’un instrument, il renonce et se rend compte qu’il n’est bon qu’à «l’écoute». Belle lucidité. Dommage que beaucoup de musiciens professionnels ne l’imitent pas. On en voit deux dits classiques qui occupent l’écran simplement parce que l’un deux a été pipolisé par son mariage avec une jacteuse du PAF. Si être arrivé c’est ça mieux vaut ne jamais partir :!
Pendant 160 pages, Pascal Paillardet nous raconte sa passion et bien sûr du coup toute l’aventure du hard rock avec pour ligne rouge dans le récit le temps fort du groupe Trust et ses leaders Bernie Bonvoisin et Norbert Krief. En 1980, la France apprend à les connaître avec l’album Répression. Qui n’a pas entendu Antisocial est sourd ou amnésique. Ce n’est pas un chant c’est un cri, de la rage à l’état brut. En français et non pas en anglais. Voilà la nouveauté. Rien à voir avec le rock commercial de Jean-Philippe Smet, copie d’Elvis Presley. Depuis 1980, le groupe s’est défait puis recomposé. Cela n’a rien enlevé à sa force verbale et musicale. A côté de Trust, les deux groupes Téléphone et Indochine semblent représenter le minitel face à internet. Trust chante pour dire quelque chose. La poésie- le contraire de la guerre physique- peut être violente. Ce n’est pas qu’une coulée de miel pour oisifs. Trust fait travailler les neurones. Il réveille les consciences. N’endort pas. Le livre de Paillardet aussi.

-De rock et de metal. 30 mai 1980 : Trust dynamité le hard français. Pascal Paillardet. Le Castor Astral, 161 p., 15, 90 €

King Cantona sur Clique Tv et dans la Dream Team de MU de Sir Ferguson

19.04.19 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND

Tout pareil sauf Van Nistelroy. Je préfère Rooney.

PS: L’émission consacrée au King, présentée par Karim Bennani:
http://www.clique.tv/chaine-cantona-pokora-kaaris-courts-metrages/

1/2 finale de C1: Spurs-Ajax et Barça-Reds

17.04.19 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, LONDON CITY

Quand ce n’est pas C. Ronaldo qui brille c’est Messi. Des joueurs-communicants.

Mercredi 17 Avril 2019
1/4 finale retour de C1 2019
Porto (POR)1-4 Liverpool (ANG)
Manchester City (ANG) 4-3 Tottenham Hotspur (ANG)

On connait les 1/2 finale. Très belles affiches. Les Spurs sont qualifiés à la faveur de leur match aller favorable.
Cette compétition est exténuante. Et Paris qui croit que cela se règle à coup de chèques.
Heureusement c’est le football qui gagne.
Exit le Real, Paris et la Juve.
Man City est passé tout près de la qualification. Sans la VAR c’était bon. Désormais ce n’est plus la même chose. L’injustice a laissé la place à la vérité, mais pas toujours. Les Londoniens n’ont rien volé.
Bref la finale devrait être Ajax-Barcelone.
Messi vainqueur ? Fort probable.
Mention spéciale à Hugo Lloris. Tottenham lui doit beaucoup.
Formé à l’OGCNice, il mérite ce qui lui arrive. Mille fois.
Man City sort par la grande porte. Cela ne console pas.
Outsider number one ? Ajax.

1/2 FINALE Champions League

1. Tottenham Hotspur - Ajax
2. Barcelone - Liverpool

Le vainqueur de Tottenham Hotspur - Ajax sera l’équipe qui recevra le jour de la finale à Madrid

Le Clézio, l’homme du secret, par Aliette Armel (Le Passeur)

17.04.19 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME

Très difficile pour un écrivain de ne pas écrire toujours le même livre. Aussi, je reste très attaché au Le Clézio du début. Ceui qui écrivait : “Si vous êtes quelqu’un de grand, je vous plains car vous avez tous les jours la même taille". Sublime aphorisme sur les gens de pouvoir. Je l’ai depuis perdu de vue. Je reste très lié à lui, par son œuvre disons de jeunesse, par son attitude face aux médias, par le fait qu’il soit Niçois comme moi. Le côté sauvage, insaisissable, taquin, est typiquement Niçois. Le CLézio, Modiano, Handke sont les plus authentiques aînés désormais. Il est totalement injuste que Peter Handke ne soit pas Nobel, à son tour. Le Clézio raconte que l’homme est détruit par les régents de l’économie. Modiano raconte que les fantômes nous commandent. Handke raconte les difficulté de communication entre les êtres.

Tristan Tzara a dit qu’il n’y avait que deux façons d’écrire : le pamphlet ou le poème. Foin de l’eau tiédasse ! Il avait raison. On peut cependant rajouter l’exercice d’admiration. Tel est le cas de cet hymne à Le Clézio par son admiratrice en chef, plus proche d’une groupie de Claude François que d’une fervente de Jacques Brel. Cependant, elle confie qu’elle aimerait demander au grantécrivain ce qu’il pense du contraste entre le luxe de l’avion qui le pilote vers le prix Nobel et sa simplicité vestimentaire ? On est plus dans un long article genre ELLE que dans Les Cahiers de L’Herne.
Dans ce volume à la gloire de Le Clézio, on parle beaucoup de la présence de sa femme qui est présentée comme une attachée de presse ultra privée, et du prestige de l’écrivain qui a sur les gens, disons un impact très Robert Redford. Dans le livre, pas de grande présence de Nice, sa ville natale, pourtant elle apparaît souvent dans son oeuvre, surtout le secteur de Coco Beach, après la Réserve, où j’ai passé les quinze premières de ma vie. Le soleil si présent chez Le Clezio est d’abord Niçois avant d’être Mexicain. C’est moins exotique de parler de pan-bagnat que des Tarahumaras si chers à Antonin Artaud.
La biographe nous explique page 128 que le grantécrivain ne supporte pas de voir bafouer les règles éthiques de sa vision de la littérature. Cependant elle fait l’impasse dans le récit (pas dans les repères biographiques) sur la remise du prix Paul Morand décerné à Le Clézio en 1980. Le lauréat est venu chercher sa récompense, sans plus de cérémonie. Il est vrai que pour 300 000 F (45 000 € aujourd’hui) on peut fermer les yeux sur l’antisémitisme et l’homophobie de Morand, par ailleurs, excellent styliste, à l’inverse de Le Clézio, homme de fond et pas du tout de la forme. Il faut s’appeler Cioran pour refuser le prix Morand 1988. Les détracteurs de Cioran rappellent que l’ex facho a reçu néanmoins le prix Rivarol… Chacun voit midi à sa Rolex.
Tout le monde a sa vision de tel et tel écrivain. Concernant, Le Clézio, je l’ai rencontré trois fois. La première : place Garibaldi, dans les années 1970, il a fait semblant de ne parler que l’anglais pour éviter de répondre à ma fougue de lycéen de Masséna (comme Apollinaire et Gary!); la deuxième, place de l’Opéra, à Paris, où il a accepté que je le prenne de dos en photo que j’ai publiée ensuite dans Libération- le vraiment intéressant Libé pas celui d’aujourd’hui- ce jour-là JMGLC m’a dit qu’il me plaignait,- d’un Niçois à un autre Niçois- de toujours rester à Paris ; et la troisième fois, à la BN où il consultait des livres (je ne suis pas arrivé à voir de quoi il s’agissait tant ils étaient de petits formats), sous la belle coupole du site Richelieu. Je l’ai suivi à l’extérieur pour lui rappeler nos deux précédentes rencontres… Il m’a dit qu’il se souvenait de la seconde, pas de la première. J’étais allé aussi voir sa mère, place de l’Ile de Beauté, face au Port de Nice, qui me confia dans un très bon accueil: “Mon fils écrit toujours, il n’aime pas être dérangé"… Voilà qui est parfait. J’ai eu le même professeur de philo que JMGLC: M. Welfel qui nous disait que Le Clézio connaissait tous les noms des magasins de l’avenue de la Victoire à Nice. Il soulignait son don d’observation, et aussi que Le Clézio était quelqu’un de vraiment intéressant par rapport à la masse d’élèves qu’il avait eue. Ce professeur était magnifique.
Tout ça pour vous dire que le Le Clézio m’a aidé par le biais de tous ses premiers livres où il combat les travers du monde qui ne pense qu’au profit, niant la spiritualité. J’ai beaucoup de ses ouvrages parus dans la grande collection Le Chemin (dirigée par Georges Lambrichs): Le Procès-verbal (son chef d’œuvre avec le mythique personnage dirigé par ses sens), La Fièvre, L’extase matérielle, Le Livre des fuites, Les Géants et La Ronde et autres récits. J’ai aussi Le Déluge, édition numérotée achetée chez M. Matarasso.
Depuis vingt ans, j’ai quitté les rives de son œuvre qui ne me nourrit plus assez. Bien sûr, je le félicite de ne pas participer aux Grosses Têtes, émission débile (plus c’est vulgaire, plus ça marche). On voit bien qu’il écrit parce qu’il ne peut s’en empêcher et c’est l’essentiel. Quand on voit la médiocrité des écrivains que l’on vante à gauche et à droite, Le Clézio est bel et bien grantécrivain. Son attitude n’est pas celle d’un bonimenteur qui passe dans des émissions TV où il faut faire le trottoir. Aliette Armel encourage à le lire, et elle a raison. Le Clézio n’est pas un écrivain de divertissement comme tous ces bouquins qui se vendent comme des petits pains et qui sont d’une nullité absolue. JMGLC a quelque chose à nous dire et cela fait des décennies qu’il s’y consacre. Il est l’un des fleurons de la littérature contemporaine. Un livre raté de Le Clézio c’est toujours mieux qu’un livre réussi signé par les marchands de salades avariées. J’entends par livre raté, un livre fermé c’est à dire un texte où l’écrivain est trop tourné sur lui-même alors que les livres réussis par les têtes de gondole sont tous ratés car ils n’ont aucun enjeu, aucune mise en danger. Chez JMGLC, il y a toujours la tension d’un écrivain sur la corde raide de la création.

-Le Clézio, l’homme du secret, Aliette Armel. Le Passeur, 154 p., 16,90 €

Avec Messi et l'Ajax, le football de Me Cruyff a gagné

17.04.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR, CRUYFFEMENT

Cruyff est l’un des plus grands artistes du XXe siècle.

Mardi 17 avril 2019
1/4 retour finale C1 2019
Barcelone 3-0 Manchester United
Buts pour le Barça: Messi (16e, 20e), Coutinho (61e)

Juventus Turin 1-2 Ajax Amsterdam
But pour la Juve: Ronalco (28e)
Buts pour les héritiers de Cruyff: van de Beek (34e), de Ligt (67e)r

Le vainqueur c’est Cruyff !
Avec Rinus Michels, son père spirituel, ils ont inspiré l’Ajax et le Barça. Le Football total: on attaque et on défend tous ensemble. La mort de l’égoïsme.
Et l’Ajax et le Barça sont en 1/2 finale.
Merveilleux football basé sur le collectif, l’Ajax a gagné à Turin. Rien de plus mérité.
La Juve usée n’avait pas d’attaquant à part CR7.
Manchester United a été en-dessous de tout. Jones et Smalling sont les pires arrières de l’Histoire de MU. Deux cadeaux empoisonnés de Sir Ferguson. On devrait faire une pétition pour qu’ils partent voir ailleurs. Le PSG peut avoir honte de s’être fait sortir par cette équipe ultra faible. Grand club, minuscule équipe (je parle de MU)
On devrait voir en finale Ajax contre Barça, soit Cruyff contre Cruyff. Si c’est City-Barça ça marche aussi car Cruyff est le seul modèle de Guardiola, l’entraîneur des Citizens.

17 Avril
1/4 finale retour de C1 2019
Porto (POR)-Liverpool (ANG)
Manchester City (ANG)-Tottenham Hotspur (ANG)

1/2 FINALE Champions League

1. Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax
2. Barcelone - Liverpool ou Porto

Le vainqueur de Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax) sera l’équipe qui recevra le jour de la finale à Madrid

Le 126e but de C. Ronaldo en Champions League

16.04.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Barcelone devrait et doit balayer ce Man United indigne de l’Histoire du club. Ole G.Solskjaer fait ce qu’il peut avec un effectif à renouveler de fond en comble. La Juve va devoir se concentrer pendant tout le monde car cet Ajax-là est très bon.

Mardi 16 avril 2019
1/4 finale retour de C1 2019
Juventus Turin-Ajax Amsterdam, 21 h, RMC Sport 2 tv
Barcelone-Manchester United 21 h,RMC Sport 1 tv

Dans les 10 meilleurs joueurs de toute l’Histoire du football, C. Ronaldo à marquer son 126e but en C1, en 1/4 de finale aller à Amsterdam contre l’AJAX lors d’un grand 1-1 qui place très bien la Juventus Turin pour accéder en 1/2 finale.
Tous les passionnés veulent voir en finale: Juve-Barça.
La Juve est allée 9 fois en finale et n’a gagné que deux trophées. Et le PSG qui dit vouloir remporter une C1. Qu’il aille d’abord en finale !

Classement des meilleurs buteur de la C1 depuis 1956:

1.Cristiano Ronaldo, Portugal (depuis 2002)
Sporting Portugal (0), Manchester United (16), Real Madrid (105), Juventus (5)
1 but en préliminaire/ 61 en phase de poule/ 64 en phase finale : 165 matchs, 126 buts

2. Lionel Messi, Argentine (depuis 2004)
FC Barcelone (108)
0 en préliminaire/ 66 en poule/ 42 en phase finale/ 132 matchs, 108 buts

King Lewis Hamilton, l'anti Neymar

14.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

Dans l’ITV il y a plusieurs passages sur l’art du pilotage. L. Hamilton explique très bien sa capacité d’analyse en course, ainsi de suite. C’est le plus grand pilote depuis le regretté Senna. Il lui ressemble beaucoup dans sa façon d’aborder les courses, et même dans le comportement. Calme dehors, le feu dedans. Je pense être le premier en France à avoir pronostiqué son avenir radieux des son premier GP, dans un édito du Figaro. Il dit qu’on ne peut pas ressentir ce qu’un pilote ressent, quand on est dans un canapé chez soi. Là, il se trompe car il est totalement perceptible pour ceux qui connaissent le pilotage. C’est un vrai grand champion et pas une construction médiatique comme Neymar.

En début de saison, la presse française a mis le paquet sur le Monégasque Leclerc comme si Hamilton n’existait plus. Quel manque de respect. C’est dire que Mbappé est le plus grand footballeur sans citer Messi et C. Ronaldo. Le meilleur pilote c’est Hamilton. Leclerc est loin derrière.

Dimanche 14 avril 2019
Grand Prix F1 de CHINE

1 L. HAMILTON/ Mercedes 1h32′06′’350, Moy. : 198.9 km/h
2 V. BOTTAS: Mercedes à 6′’552
3 S. VETTEL/ Ferrari à 13′’744
4 M. VERSTAPPEN: Red Bull Racing à 27′’627
5 C. LECLERC/ Ferrari à 31′’276

Classement du championnat du monde des pilotes (le 15 avril 2019)
1 L. Hamilton 68 points
2 V. Bottas 62 pts
3 M. Verstappen 39 pts
4 S. Vettel 37 pts
5 C. Leclerc 36 pts

Palmarès de King Hamilton en F1
5 titres de champion du monde
232 départs en Grands Prix
3 086 points marqués
75 victoires
84 pole positions
41 meilleurs tours en course
137 podiums
14 hat tricks
4 041 tours en tête
20 559 km en tête
13 125 tours parcourus
66 164 km parcourus
26 abandons

Classements des meilleurs pilotes de l’Histoire
1 Michael Schumacher/ Allemagne (1991-2006 ; 2010-2012) : 91 victoires en 307 GP
2 Lewis Hamilton/ Royaume-Uni (2007) : 75 victoires en 231 GP
3 Sebastian Vettel/ Allemagne (2007) : 52 victoires en 221 GP
4 Alain Prost/ France (1980-1991 ; 1993) : 51 victoires en 199 GP
5 Ayrton Senna/ Brésil (1984-1994) : 41 victoires en 161 GP

20 h Foot, CNews. Vendredi 12 avril 2019: Lyon, OM et Neymar

12.04.19 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

1/4 C1 2019. Une passe de Messi, un but de CR7, et puis rien.

En 2019, le jeu est mort à Man United. L’équipe est sans âme, sans leader, 80 % des joueurs sont incapables d’honorer ce sublime maillot. Une équipe de surcotés. Messi seul peut battre MU. Man United le club de Best, de Cantona est tombé bien bas. Triste à voir.

1/4 finale aller Champions League 2019 (en gras les favoris)

9 Avril
Liverpool (ANG) 2-0 Porto (POR)
Tottenham Hotspur (ANG) 1-0 Manchester City (ANG)

10 Avril
Ajax Amsterdam(Pays Bas) 1-1 Juventus (ITA)
Manchester United (ANG) 0-1 Barcelone (ESP)

Les Reds ont gagné un match minable. Guardiola a expédié le match aller en attendant le retour où il est sûr de qualifier City, à 99 % tant Tottenham est faible, et encore plus faible sans Kane, blessé. Son agresseur aurait dû prendre un carton rouge.
C. Ronaldo a marqué une sublime tête plongeante pour le Juve qui se qualifiera à Turin. Ajax trop jeune.
Messi a fait une passe digne de Cruyff sur le but contre son camp de MU. Smalling a blessé Messi, le frappant sur le nez malencontreusement. Smalling a un football indigne de MU. Un Rio Ferdinand discount. Sir Ferguson était dans un mauvais jour quand il l’a fait signer à MU. C’est le pire arrière central de l’Histoire de MU depuis 100 ans. MU doit renouveler son effectif à 80 %. Le départ de Mourinho cela ne suffit pas à guérir le club dont l’équipe n’a rien à faire en 1/4 de la C1. Paris était vraiment nul pour avoir perdu contre ce MU. Au fait, il est où Neymar ? Resté au carnaval de Rio. A sa vraie place.

1/4 Retour

16 Avril
Ajax Amsterdam(Pays Bas) - Juventus (ITA)
Barcelone (ESP) - Manchester United (ANG)

17 Avril
Liverpool (ANG) - Porto (POR)
Tottenham Hotspur (ANG) - Manchester City (ANG)

1/2 FINALE Champions League

1. Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax ou Juventus
2. Barcelone ou Manchester United - Liverpool ou Porto

Le vainqueur de Tottenham Hotspur ou Manchester City - Ajax ou Juventus) sera l’équipe qui recevra le jour de la finale à Madrid

La mascarade de Pelé-Mbappé. Selfie commercial

09.04.19 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

La réunion Pelé-Mbappé était une kermesse du sponsoring qui se termina mal pour Pelé. Le Roi Pelé a été conduit ensuite à l’hôpital où il est resté plusieurs jours.
Neymar est venu lui rendre visite. Sans photographe ? Cela reste à voir.
Le Brésilien de Paris (ou plutôt son père qui vit pas fils interposé) veut montrer qu’il n’est pas rancunier, vis-à-vis de son compatriote qui a préféré s’afficher avec un Français, argent oblige.
Pelé est allé jusqu’à vendre du Viagra, c’est dire la décadence de l’icône tombée dans la prostitution visuelle.
C’est mieux que de toucher de l’argent sale, suivez mon regard…
Tout ce commerce autour de l’imagerie est écœurant. Pauvres enfants dont on tue les rêves.
Pour ses débuts, Mbappé touche plus d’argent que Pelé en fin de carrière. C’est l’époque qui veut ça.
Pelé a rendu le football mondialement célèbre. L’équivalent de Louis Armstrong pour le jazz.
Mbappé a la chance de jouer sous le règne de l’apogée du football mis en place grâce à Pelé, Puskas, Di Stefano, Kopa, Cruyff, Maradona, Platini… Et aujourd’hui Messi et C. Ronaldo.
Pour Mbappé j’attends dix ans pour me prononcer.
Pour l’instant, il est explosif, rapide, lit vite le jeu. Ce n’est pas suffisant. Garrincha dont plus personne ne parle avait dix Mbappé dans les deux pieds.
Seule la constance fera de Mbappé un grand joueur. Ce n’est pas la Coupe du Monde 2018 qui m’impressionne. Sivori ne l’a pas gagné. Qui se souvient de cet immense footballeur qui croupit au purgatoire ?
La rencontre Pelé-Mbappé = rien du tout. Un instant qui n’a jamais existé. De la fausse spontanéité. Un selfie organisé.

La course à l'Europe fait rage entre MU et Arsenal

08.04.19 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR

L’inoubliable Man United 8-2 Arsenal, de 2011-2012. Arsène Wenger à l’Olympia en a-t-il parlé pour nous expliquer sa science du football qui lui a permis de ne jamais gagner la C1 ? Dire que Wenger est un grand entraîneur c’est comme si vous parlez de Guy des Cars sans citer Georges Perros.

Dimanche 7 avril 2019
33e journée de Premier League
Everton 1-0 Arsenal
But pour Everton: Phil Jagielka (10e)

A six journées de la fin du championnat anglais rien n’est encore décidé en haut du classement: Liverpool est premier avec 82 pts, 33 matchs + 55, et Man City est 2e avec 80 pts 32 matchs + 62. Man City a son destin entre les mains et Guardiola devrait arracher le sacre. Liverpool court après son passé depuis 30 ans !

Ensuite le classement est le suivant:
3 Chelsea 66 pts 33 matchs + 23
4 Tottenham 64 pts 32 matchs +26
5 Arsenal 63 pts 32 matchs + 26
…………………………………………………………………………………………………

6 Man United 61 pts 32 matchs + 18

Les deux prochains matchs Chelsea-West Ham (8-4-2019) et Tottenham-Brighton (23-4-2019) devraient donner la victoire aux deux équipes londonienne.
Il semble que Tottenham et Chelsea soit bien placés pour aller en C1 2020 sauf gros contretemps.
Donc la 5e place pour l’Europa League va se jouer entre Arsenal qui a perdu contre Everton et Man U.
A cause de Mourinho, MU a été longtemps à la ramasse.
Solskjaer a relance MU mais la dernière ligne droite va être très difficile.
MU peut-il encore finir 3 ou 4e ? Cela semble presque impensable
5e ? Même là ce n’est plus évident.
Dans quel état va être MU avec son double choc contre Barcelone en 1/4 de C1 2019.

Dernière minute: Griezmann s’est fait siffler pendant tout le match au sommet Barcelone 2-0 Atletico Madrid. Les Socios du Barça n’en veulent pas et l’on sait que le club leur appartient. Le Français (33 M€ par an) est incapable de faire gagner la C1 à son club. Lui veut aller dans un club qui lui ferait gagner la C1. Hélas ! on ne peut pas courir plusieurs lièvres à la fois: se faire augmenter ici et puis dire je veux aller là-bas. Par ailleurs, on a vu Thauvin massacrer sa propre équipe (OM) - incroyable puisqu’il se traîne depuis des mois; on a vu Choupo-Moting confirmer au PSG que son football est plus médiocre que celui de Mitroglou, ex OM; on a vu les supporters de Lyon écrire “allez vous faire niquer", amabilité destinée aux joueurs de l’OL (je n’ai pas entendu la ministre des Sports de plaindre, cette fois, ni critiquer le “allez vous faire foutre” de Neymar en direction des préposés à la vidéo de PSG-MU)…

Le but Benarfanien de Ben Arfa contre Angers

07.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Samedi 6 mars 2019
31e journée de L1
Angers 3-3 Rennes
Buts pour Angers: Reine-Adelaïde (47e),Bahoken (52e), Reine-Adelaïde (90e + 3)
Buts pour Rennes: Ben Arfa (35e, 75e pen.), Niang (59e)

Hélas ! Rennes n’a pas gagné à l’extérieur. Du coup le but de Ben Arfa de la 35e minute perd de sa valeur collectif. Dommage !
Son ouverture du score est de toute beauté.
A la 35e minute, il a fait plusieurs arabesques pour se dépêtrer du marquage des mauvaises intentions des angevins vis-vis de lui, ensuite il accéléra et dribbla tout ce qui se trouvait sur son passage, fit la passe en espérant le une-deux. But ! Ben Arfa a transformé Rennes en une équipe de plots de chantier.
Fabuleux ! Des imbéciles disent toujours: “Ben Arfa garde trop le ballon". Les mêmes sont à genoux devant Neymar et Mabappé.
Hatem Ben Arfa est le meilleur joueur français en activité. Un joueur de classe. Pas un besogneux.
Benzema peu compter sur le Real Madrid.
Ben Arfa ne s’appuie sur rien. Il s’adapte à ses coéquipiers, à Nice ou à Rennes.
Ben Arfa sert le football alors que Mbappé se sert du football (voir la mascarade avec Pelé) tout comme Griezmann (voir comment il a fait augmenter son salaire à l’Atletico Madrid, menaçant d’aller à Man United).
Si Messi marque un but comme Ben Arfa contre Angers, il fait le tour du monde entier.
Le 27 avril 2019 a lieu la finale de la Coupe de France, Rennes-PSG.
J’espère voir Ben Arfa mettre sous l’éteignoir les communicants (Mbappé et Neymar).
Wenger à l’Olympia, c’est ne que de la com. Le grand entraîneur, le seul, l’unique en France s’appelle Monsieur Claude Onesta, l’ex lumière du handball tricolore. Un homme du niveau de Sir Ferguson. Guardiola a mis dehors de la Premier League, et Wenger et Mourinho, désormais deux coachs perdus sans collier. Ils feraient quoi à Dijon et à Nice ? S’ils aiment tant le football, ils n’ont qu’à entraîner une équipe de CFA. Et gratuitement en plus.
Ben Arfa fait briller Rennes, comme il a fait briller Nice.
Ben Arfa respire le football. On a encore de belles années à le voir.
Pendant ce temps, l’équipe de France ignore Ben Arfa, lui préférant des médiocres.
Les médias en ont fait des tonnes sur le but de Pavard en Coupe du Monde.
Les buts ont besoin d’un grand écrin pour être retenus.
Ben Arfa est capable d’inscrire des buts d’anthologie chez les Bleus.
Pour ça, il faut le sélectionner au lieu de toujours l’exclure.
Quand Mbappé rate un penalty, les médias le réconfortent.
Quand Ben Arfa rate une passe, les médias le massacrent.

Zidane: Hazard au Real ? Oui. Neymar ? Surtout pas !

07.04.19 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY

Les médias français ont essayé de nous vendre Neymar au Real Madrid mais c’était pour vendre des feuilles de choux.
L’idée n’a jamais effleuré le Real. Impossible de faire venir un éclopé dont le Barça s’est débarrassé fissa !
Neymar est un joueur YouTube. A Copacabana vous en avez dix au mètre carré des joueurs comme lui.
Neymar est un joueur de ballon, ce n’est pas un footballeur. Il déteste l’opposition. La piste de cirque lui conviendrait mieux.
En revanche, Eden Hazard a de la classe à revendre. Bien plus complet que Neymar.
Eden Hazard respire le football. Un mélange de Kopa et Messi.
Il est tout proche de devenir encore plus fort.
Le Real a besoin d’un architecte comme Hazard.
Il est bien logique que le stratège Zidane soit sensible au stratège Hazard.
Eden Hazard a souvent dit qu’il aimerait jouer au Real.
Il n’a jamais fait croire qu’il allait y signer dans les prochains jours comme l’a dit Antoine Griezmann à propos de Man United. Un jour, on annonce Griezmann à MU. Le jour suivant, à Barcelone. Aucun des deux n’en veut.
Qui vivra verra au sujet d’Eden Hazard. A mes yeux, il y a sa place. Et à la baguette en plus.

Le leader Lucien Favre contre le Bayern Munich ressort étrillé du match

06.04.19 | par morlino | Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

Samedi 6 avril 2019
BeIN Sports 2, 18 h 30
28e journée de Bundesliga
Bayern Munich 5-0 Borussia Dortmund

APRES LE MATCH
La très lourde défaite de Dortmund permet au Bayern de repasser en tête avec un point d’avance sur leur victime du jour.
La victoire des Bavarois a été un math à sens unique tant les visiteurs n’étaient que des touristes.
Le Bayern a signifié à Lucien Favre: retourne à l’école, on ne s’attaque pas à une institution.

AVANT LE MATCH
L’ex grand entraîneur de l’OGCNice croise le fer avec les Bavarois.
Au coup d’envoi, Dortmund est leader avec 2 points d’envoi sur le Bayern Munich.
Le match s’annonce passionnant mais le Bayern a l’avantage du terrain.
Une certitude: Dortmund est déjà qualifié pour la C1 2020.
Le Bayern aussi.
Je regrette le temps où seul le premier allait en C1.
L’enjeu était mille fois plus intense.
Là, ils se disputent la première place, rien de plus.
N’empêche, il faut voir le match car Lucien Favre est l’un des cinq meilleurs entraîneurs en activité.
C’est la grande classe. Rien à voir avec la vulgarité de certains de ses confrères.
Il ne parle que du terrain, et ne fait jamais le trottoir de la notoriété.

David Bowie, A life, par Dylan Jones (Ring)

05.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

Avaler plus de 700 pages cela peut paraître une perte de temps considérable. Mieux vaut lire Georges Perros ou Marcel Aymé, oui mais lorsqu’on a lu Perros et Aymé justement on peut lire ce livre sur David Bowie parce que ce musicien nous a accompagnés pendant toute notre jeunesse. La musique a été importante dans les années d’après-guerre: jazz, rock puis pop. Dans la séquence pop-rock David a une place de roi, avec Dylan, Lennon, les Doors, Zappa… Ce n’est pas rien.
Tout le livre s’articule sur les interviews de gens qui l’ont connu et sur des interviews de Bowie himself. L’auteur représente disons le public. Ou mieux, le lien entre nous et Bowie.
Dans un premier mouvement, Bowie a tout fait pour qu’on le remarque. C’est la course à la provocation, la période pot de fleur sur la tête. Il faut vite préciser qu’il y avait aussi sa voix, surtout sa voix. Un chanteur c’est d’abord une voix, et la sienne est envoutante, fascinante. Un moindre son on la reconnait comme la guitare de J. Hendrix ou la trompette de M. Davis. Beaucoup de produits commerciaux ont fait le pitre mais on ne sait plus par quelle trappe de l’oubli ils sont passés. Faire le gugusse cela ne suffit pas. Il faut la grâce, le fluide. Plus il se grimait, plus le vrai Bowie apparaissait.
Sa bouche était carnassière. Sa mâchoire supérieure broyait les mots qu’il nous balançait au visage. Une gueule de loup réincarné en homme debout.
Il aimait jouer sur la bisexualité, sur le côte androgyne. Rien à voir avec un mixte de Patrick Juvet et Amanda Lear. David Bowie semblait être le fils d’Elton John et de Freddie Mercury. Dans les années 1970, il a joué à fond cette carte. Quand il est devenu célèbre dans le monde entier, il a délaissé sa panoplie pour se présenter en costard. Grande classe. La distinction à l’état pur.
Il y a aussi son regard. Ses yeux vairons: un bleu, l’autre marron. De naissance ou résultat d’une bagarre ? Cela appartient à la légende. Des lentilles ? Non.
Bien sûr, il y a la période came, la coke consommée à haute dose.
Son cancer n’est pas le fait du hasard: il a tiré sur la corde, encore et encore.
Le quotidien d’une rockstar c’est de la folie: il faut être un Stones, un Dylan, un Beatles rescapé, un Rod Stewart, un Pink Floyd fondu dans la masse, un membre malin de Genesis, une Baez pour s’en sortir. La différence entre Madonna - qui n’est pas à ce niveau- et M. Monroe est flagrante: la chanteuse a une vie derrière sa marionnette. Pas facile à trouver l’équilibre. Attention, je parle de star planétaire, pas de Jean d’Ormesson, connu entre le quai Conti et France 2.
Les chanteurs ont besoin d’une médiatisation omniprésente pour durer. Voire Johnny H. en France. C’est exténuant. Cette course a pour moteur des failles. Bowie était hantée par la folie qui avait touché des proches. Cela appartient aussi de la légende. Où est le vrai ? Le faux ? Il n’était pas plus touché par la folie que nous.
Du talent, il en avait à revendre. Ziggy Stardust est un album mythique, pochette de l’album y compris.
Bowie avait une allure princière. Même déguisé, hyper maquillé, il avait la noblesse que les princes et rois de naissance n’ont pas.
Je n’ai pas attendu sa mort pour le considérer comme un très grand artiste. Dans la musique contemporaine, il est une sorte de Warhol.
Dylan, Hendrix, Lennon-McCartney, Jim Morrison… tous sont des amis et le resteront toujours.
L’art tend des passerelles. Il faut savoir les prendre. Sans passerelles on n’avance pas.

-David Bowie, A life, par Dylan Jones. Ring, 740 p., 23, 50 €

Lucas Modric doit-il rendre son Ballon d'Or ?

04.04.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

Quand lui on demande de citer les meilleurs joueurs du monde actuel, le féérique Messi répond:
-"Kylian Mbappé, Luis Suarez, Neymar et d’Eden Hazard. Je place Cristiano en dehors de ce groupe pour le mettre avec moi".
L’Argentin ne cite même pas Modric.
Messi et CR7 ne sont pas allés à la remise du Ballon d’Or 2019.
Ils ont bien fait: à quoi cela rime-t-il de donner le trophée à un perdant en finale de la Coupe du monde 2018 ?
Si Modric a gagné des C1 c’est grâce à Ronaldo. Sans l’as portugais il n’est bon à rien.
Messi met CR7 à son niveau. Bravo ! Ils sont hors normes.
Mbappé ? Il mérite d’être dans le top 6.
Suarez est son partenaire.
Neymar, son ex partenaire. Le Brésilien est trop souvent blessé.
Hazard ? Là, c’est une belle reconnaissance, bien sûr ultra méritée.
Il y aussi De Bruyne, Bernardo Silva, de Jong…
Le nom de Modric dans la liste des Ballons d’or choque autant que l’absence de Xavi et d’Iniesta.

Lucas Modirc doit-il rendre son Ballon d'Or ?

04.04.19 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

Quand lui on demande de citer les meilleurs joueurs du monde actuel, le féérique Messi répond:
-"Kylian Mbappé, Luis Suarez, Neymar et d’Eden Hazard. Je place Cristiano en dehors de ce groupe pour le mettre avec moi".
L’Argentin ne cite même pas Modric.
Messi et CR7 ne sont pas allés à la remise du Ballon d’Or 2019.
Ils ont bien fait: à quoi cela rime-t-il de donner le trophée à un perdant en finale de la Coupe du monde 2018 ?
Si Modric a gagné des C1 c’est grâce à Ronaldo. Sans l’as portugais il n’est bon à rien.
Messi met CR7 à son niveau. Bravo ! Ils sont hors normes.
Mbappé ? Il mérite d’être dans le top 6.
Suarez est son partenaire.
Neymar, son ex partenaire. Le Brésilien est trop souvent blessé.
Hazard ? Là, c’est une belle reconnaissance, bien sûr ultra méritée.
Il y aussi De Bruyne, Bernardo Silva, de Jong…
Le nom de Modric dans la liste des Ballons d’or choque autant que l’absence de Xavi et d’Iniesta.

A peine arrivé à Rennes, Ben Arfa hisse les Bretons en finale de la Coupe de France en battant Lyon, son club formateur ! !

02.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

1/2 finale de la Coupe de France
Mardi 2 avril 2019
Lyon 2-3 Rennes

Hatem Ben Arfa n’a pas marqué mais il a fait son match, toujours dans le bon tempo, semant la panique dans les rangs de Lyon dès qu’il avait le ballon.
La victoire de Rennes à Lyon a délié les langues lyonnaises.
Le pt de l’OL a annoncé que suite à ce match, l’entraîneur Genesio n’était plus reconduit pour deux ans.
Il est possible que si l’OL parvient à se hisser à la deuxième place de la L1 pour aller en C1 2020, sa tête soit sauvée.
La victoire rennaise en terre lyonnaise ne souffre d’aucune contestation.
Lyon n’avait pas envie de gagner. Ils ont joué avec le frein à main.
Très belle victoire des Bretons. Ils vivent une grande saison.
En finale, ils rencontreront Paris ou … Nantes !
A l’heure, il faut savourer la qualification. Bien la savourer.
Gagner sa place en finale sur le terrain de l’OL c’est une grande performance.
Ben Arfa a évincé le club qui l’a lancé en L1. Son ultime club formateur.
Il n’a pas exprimé de triomphalisme. La classe jusqu’au bout.

PS: lors de la conférence de presse, on a vu qu’à Lyon le linge sale se lavait en public. Flingage en direct de l’entraîneur Lyonnais non reconduit deux ans parce que l’OL ne va pas en finale. Le bouc-émissaire était désigné à la vindicte populaire.

Grand Prix 2019 Bahrain: la tortue Hamilton bat le lièvre Leclerc

02.04.19 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

Les médias français étaient 100 % pour la victoire de Charles Leclerc. Et quand il a cassé son moteur, ils ont dit: le pauvre…
Tout ça est ridicule.
Mener toute la course pour perdre, ce n’est pas formidable.
Lewis Hamilton n’a pas volé sa victoire.
Les médias voulaient voir gagner le Monégasque.
La maladie française: détester les champions qui gagnent surtout s’ils sont étrangers.
Leclerc a la vie devant lui. Hamilton est au sommet de son art.
Et surtout bravo à Hamilton et à Mercedes.
La France de Poulidor, elle, est encore bien vivace.

NOTA BENE: il ne faut pas confondre Hamilton et Neymar. L’Anglais est un vrai champion, comme Federer. Le Brésilien, lui, est un joueur YouTube. Hamilton sert la F1. Neymar se sert du football. Ce n’est qu’une construction médiatique, depuis dix ans. Neymar veut toujours être en photo avec le multiple champion du monde. On dirait Line Renaud qui pose avec Elvis Presley.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

powered by b2evolution free blog software