Archives pour: Octobre 2018

Platini vote Varane comme il vota jadis Ribéry au mécontement de C. Ronaldo qui le zappa

31.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

En 2013, Michel Platini pensait qu’il fallait donner le Ballon d’Or à Ribéry parce qu’il avait gagné la C1 avec le Bayern Munich mais c’est C. Ronaldo qui fut lauréat. Ensuite, le Portugais zappa Platini lors d’une cérémonie protocolaire.
En 2018, Platini pense qu’il faut donner la récompense à Varane parce qu’il a gagné la Coupe du Monde et la C1. Varane depuis le titre mondial est 9e de Liga ! Autant le donner à Rami.

C. Ronaldo - comme Maradona ou Cantona- a toujours eu les dirigeants du football contre lui. La preuve, Blatter fit campagne ouvertement pour Messi.
Le podium 2018 est facile: Ronaldo, Messi et Neymar. Ils sont au-dessus de la mêlée.

Le Real Madrid sans C. Ronaldo est 9e de la Liga !

30.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Benzema devait enfin se libérer de la présence de C. Ronaldo. Bale, aussi. Ils sont où leurs exploits, à part d’être 9e du championnat ? D’aucuns disent que le chaînon manquant c’est Zidane mais il ne jouait pas ! Sachant CR7 sur le départ, Zizou a mis les voiles, et fissa ! Et sans CR7, le nouvel entraîneur du Real prépare ses valises tant l’équipe ne sait plus gagner.

C. Ronaldo est à la base de plus de 70% des buts actuels de la Juventus Turin.
Quelle intégration !
Il gagne partout où il passe: Portugal (Euro 2016), Manchester United (C1 2008) et Real Madrid (C1 2014, 2016, 2017 et 2018). Maintenant c’est au tour de CR7 et la Juve.

Varane dans les choux.
Griezmann dans le rang.
Mbappé puni par son coach.
Les champions du Monde 2018 sont aux abonnés absents.
Aucun d’eux mérite le Ballon d’or 2018.
Messi est dans les tribunes, blessé.
Neymar fait ce qu’il peut dans un club sans C1.
C. Ronaldo fait parler sa classe: il est déjà aimé par les fans de la Juventus Turin.
Ballon d’or 2018 ?
1er: C. Ronaldo, parce qu’il s’impose en Italie comme ailleurs.
2e: Messi, parce qu’il est le meilleur avec C. Ronaldo. C’est l’un ou l’autre, selon les trophées.
3e: Neymar, parce qu’il est celui qui se rapproche le plus des deux locomotives qui le précèdent.
Mbappé va devoir démontrer de la constance pour postuler au plus grand trophée individuel. Son entrée contre l’OM a été concluante. Il doit poursuivre dans cette voie.
Quand Neymar se pavanait en vacances avant un match de C1, savez-vous ce que faisait CR7 ? Il était en salle de gymnastique pour soulever de la fonte. On n’est pas constant si l’on n’entretient pas sa forme physique tellement sollicitée en match.

Manita ! Lewis Hamilton, champion du monde de F1 2018

29.10.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

Je suis le premier éditorialiste français à l’avoir célébré avant qu’il ne gagne dans un article pour Le Figaro que j’avais titré: Les roues artistiques d’Hamilton Depuis la mort de Senna, aucun pilote ne m’avait plus touché. Les deux as ont en commun l’aspect spectaculaire, l’audace et l’aisance du pilotage sous la pluie, par très mauvais temps. Comme le regretté brésilien, Hamilton est un vrai grand champion. Hyper concentré, ultra professionnel, il ne laisse rien au hasard, mental d’acier, courageux, infatigable, et plein de panache. Je coche toutes les cases. Il est en plus très beau. Looké de manière savante, mais pas trop comme feu Prince. On sent que le cador aime les années 1960-1970. Et bien sûr, cette enfance éclatante qu’il illustre quand il arrive sur la grille en trottinette. Outre l’aspect spectaculaire, je pense à J. Owens qui disait: “L’idéal serait que l’on me conduise en voiture jusqu’au départ de mes sprints à venir pour que je me fatigue le moins possible". C’est ce que fait Hamilton !

Lewis Hamilton est un Neymar qui gagne.
L’Anglais vient de remporter son 5e titre mondial.
C’est le Fangio des temps modernes.

Lewis Hamilton, 33 ans. Anglais
McLaren 2007-2012
Mercedes depuis 2013

227 GP disputés
81 pole-positions sur la grille
131 podiums
71 victoires
5 titres mondiales: 2008, 2014, 2016, 2017 et 2018

Les pilotes les plus titrés en couronnes mondiales:
Schumacher 7
Fangio et Hamilton 5
Prost et Vettel 4
Brabham, Stewart, Lauda, Piquet et Senna 3

A lire et relire: Les Dupes, Jean Dutourd (Le dilettante)

29.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

La postérité à tort de laisser au purgatoire Jean Dutourd. Il suffit de lire la réédition des Dupes pour se rendre compte qu’un livre de 1959 est beaucoup plus passionnant que la tonne de pages de bouquins actuels qui n’a qu’une ambition : faire tourner la machine à cash des éditeurs. Les Dupes, c’est intelligent, amusant et instructif. Les trois nouvelles de Jean Dutourd méritaient d’être de nouveau en librairie. Pour beaucoup de monde, l’écrivain n’est plus que ce correspondant appelé par Philippe Bouvard pendant les “Grosses têtes", à la radio. Dutourd était le wikipédia d’autrefois. Vous pouviez lui demander aussi bien le premier rôle de Pauline Carton que le PNB du Mexique en 1937. Il savait tout sur tout. Un grand esprit.
Les plumitifs de gauche ne pouvaient pas l’encaisser car il était de droite. Comme si la littérature avait un bord politique fréquentable ou pas. Je préfère un salaud de talent à un brave type insignifiant. Dutourd n’était ni l’un ni l’autre. Il a publié un livre de souvenirs où il raconte un voyage en URSS avec le couple Aragon-Triolet qui se comporta comme le pire duo de grands bourgeois. Les “gens de gauche” -comme moi je suis évêque- s’offusquèrent des queues devant les magasins, de la grisaille des rues, tout ça dans une limousine avec chauffeur du parti, pardi !
Dutourd n’était dupe de rien. Dans ses nouvelles, on fait la connaissance de trois dupes de haut parage: Baba, Schnorr et Tronche. Le premier, philosophe de bas étage comme ceux qui occupent les écrans TV, s’est mis en tête qu’un individu se résume à la somme de ce qu’il fait. Le hic c’est qu’il lui arrive l’inverse de ce qu’il souhaite ! Le deuxième, prénommé Ludwig, croit qu’il est déterminé par le monde qui l’entoure et donc il épouse les modes de pensée de son temps jusqu’à accumuler les pires inepties et autres prédictions risibles. Quant au troisième, Émile Tronche, le bien-nommé, s’emberlificote dans la religion. Etre athée, c’est déjà croire. « Les Dupes, a dit Jean Dutourd, est plutôt comique, mais le fond en est triste. Car rien n’est plus triste que de voir le monde tel qu’il n’est pas
Quand il a publié les trois nouvelles, Jean Dutourd, proche des 40 ans, était déjà apprécié pour Au bon beurre (1952) et Les Taxis de la Marne (1956). Les Dupes a surpris ses lecteurs qui ignoraient qu’il pouvait avoir la dent dure envers ses contemporains les plus caricaturaux. Il est évident que le nouvelliste s’est amusé à plaisanter sur Sartre et cie, tous ces auteurs qui passaient leur temps à activer leur marionnette médiatique. Les Dupes nous réserve une surprise : il se referme sur un article inspiré à André Breton par la seconde nouvelle où il s’est sans doute senti visé de manière détournée. Breton devenu pape du surréalisme avait perdu toute sa fraîcheur à l’inverse de Philippe Soupault. Friand des Dupes, Jean Giono s’est écrié: «C’est une jubilation ! Pourquoi faut-il que ce soit si court !» Terminer par du Giono, voilà qui dispense d’une chute.

-Les Dupes, Jean Dutourd. Préface : Max Bergez. Le dilettante, 160P, 17,00 €

Les élections du Brésil 2018 crachent sur le cercueil de Socrates

29.10.18 | par morlino | Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !

Le pays de la samba repasse à l’extrême-droite.
Socrates doit se retourner dans sa tombe, lui qui lutta toute sa vie pour la démocratie.
Socrates a gagné bien plus qu’une ou plusieurs Coupes du Monde.

Clasico du 28 octobre 2018. Le Barça sans Messi réduit en miettes le Real sans Ronaldo ! (5-1)

Dimanche 28 octobre 2018

**Premier League, 10e journée
Crystal Palace 2-2 Arsenal

Avant le match:
Les médias sont bien discrets sur la réussite d’Emery qui a si vite tournée la page Wenger. Si Henry - ou Vieira - avait pris la suite, aurait-il fait aussi bien que l’Espagnol ? Possible que oui.

Après le match:
La série de 11 victoires de suite des Gunners est terminée.

**Ligue 1, 11e journée
Rennes 0-2 Reims

Avant le match:
Pour voir où en est Ben Arfa.

Après le match:
Il a joué mais on ne l’a pas vu dans une équipe très limitée.

**Liga, 10e journée
Barcelone 5-1 Real Madrid
But pour le Barça: Coutinho (7e), Suarez (27e pen., 74e, 83e), Vidal (87e)
But le Real: Marcelo (50e)

Avant le match:
Le vrai clasico sans Messi et C. Ronaldo. Historique. Ennui ou beau match ?

Après le match:
Dès la 7e minute, le Barça a ouvert la marque par un superbe mouvement collectif conclu par Coutinho. Le Real sans C. Ronaldo ne vaut rien. Par contre, Messi ne manque pas au Barça. A la 27e mn, Varane fait tomber Suarez. Le Français fait semblant de trébucher. Penalty transformé par l’Uruguayen qui bat Courtois. Varane est écarté définitivement de la course au Ballon d’or tant il a perdu son football depuis la fin de la Coupe du Monde 2018. Benzema et Bale, eux aussi, ne sont plus que des ombres. En seconde mi-temps, le Real joue un peu mieux mais Suarez, encore sur un beau mouvement collectif, a marqué un superbe but de la tête, une geste plein de détermination et de puissance. A la 76e minute, Bale a été remplacé. Le Gallois a totalement raté son match, lui qui devait remplacer C. Ronaldo. Depuis sa belle finale de C1 2018, il est aux abonnés absents. Le contraire de Suarez, impérial, qui a réalisé un admirable triplé, marquant son troisième but par un sublime ballon piqué. A signaler, la très bonne rentrée de O. Dembélé, si décrié ces derniers temps. Le Real sans Ronaldo c’est plus que le néant. Zidane n’est pas fou: il est parti fissa ! Et d’aucuns disent toujours : “Ronaldo, le vrai” pour parler de l’ancienne star du Brésil afin de se moquer du Portugais.

**Ligue 1, 11e journée
Bordeaux 0-1 OGCNice
But pour le Gym: Cyprien (54e)

Avant le match:
Pour voir si les Aiglons de Vieira se portent mieux.

Après le match:
Nice se rachète de son minable match contre l’OM à Nice (0-1). Cyprien a renoué avec son rendement d’avant sa très grave blessure. Cette victoire à l’extérieur équivaut à un superbe rachat. Belle esprit de révolte.

**Premier League, 10e journée
Manchester United 2-1 Everton
But pour MU: Pogba (27e pen.), Martial (49e)
But pour Everton: Gylfi Sigurosson (77e pen.)

Avant le match:
Pour voir si MU de Mourinho joue toujours aussi mal.

Après le match:
Lors d’une nouvelle percée dans la surface adverse, Martial déséquilibré a obtenu un penalty transformé en deux temps par Pogba qui a fait une course au ralenti totalement ridicule. Le gardien renvoya le ballon mais le Français a eu la présence d’esprit de suivre et de reprendre très bien le ballon pour battre le gardien. Ouf ! En plein boum, Martial a inscrit le but du 2-0.

**Ligue 1, 11e journée
Marseille 0- 2 PSG
Buts pour Paris: Mbappé (65e), Draxler (90e + 5)

Avant le match:
Le faux clasico. L’OM est-il capable de se faire respecter dans son stade ?

Après le match:
L’OM a tellement pas de n°9 que son entraîneur a laissé ses deux attaquants de pointe sur le banc au coup d’envoi.
A Paris, Thomas Tuchel a lui laissé sur le banc Mbappé et Rabiot pour mesures disciplinaires. Dès qu’il est entré dans le match, Mbappé a marqué. Le match ensuite a vu son score scellé par Draxler, 0-2. Neymar a fait son match. Paris n’a pas forcé son talent. A la fin du match, Rudi Garcia a dit qu’il était “fier” de ses joueurs qui ont fait le match qu’il attendait d’eux. Et Rami a dit que “Marseille avait montré un beau visage". Donc tout va bien !

[Post dédié à Philippe Gildas]

Auteur d'un doublé pour la Juve, C.Ronaldo se repositionne favori du Ballon d'or 2018

28.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Au bout de 4 mois, C. Ronaldo comprend déjà parfaitement les questions que lui pose le journaliste italien. Pas besoin de traduction.

Samedi 27 octobre 2018
Empoli 1-2 Juventus Turin
But pour Empoli: Caputo (28e)
Buts pour la Juve: C. Ronaldo (54e et 70e)

Alors que les plumitifs ont essayé de le détruire médiatiquement, C. Ronaldo a donné sa réponse sur le terrain:
Victoire à Old Trafford, en C1, face à Man United le club qui l’a fait roi.
Et doublé décisif en Série A à l’extérieur.
Actuellement leader en Italie, le Portugais s’impose dans le calcio après avoir régné en Angleterre et en Espagne.
A 33 ans, il est toujours au sommet.
Les votants vont devoir revoir leur vote et penser à voter finalement C. Ronaldo.
Suite à une faute sur Dybala dans la surface d’Empoli, l’arbitre siffla un penalty que transforma C. Ronaldo réalisant un parfait contre pied dans le petit filet.
A la 70e, le super favori du Ballon d’or 2018 déclencha une frappe flottante et croisée qui a fait mouche magistralement !
Et c’est ainsi que C. Ronaldo a fait gagner son nouveau club.
Man United, Real Madrid et Juventus Turin. Belle trilogie ! Il ne joue pas n’importe où le champion.
Il est décidé à remporter la C1 2019 avec un 3e club différent.
Cela lui permettrait de remporter aussi le Ballon d’or 2019 !

13 h Foot, CNews. Samedi 27 octobre 2018

27.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

20 h Foot, CNews. Vendredi 26 octobre 2018

27.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

20 h Foot, CNews. Jeudi 25 octobre 2018

26.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

Hommage à Harry Baur (Harry et Franz) par Alexandre Najjar (Plon)

26.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE

Immense comédien et immense homme, Harry Baur est le grand oublié du cinéma français. On parle de Raimu et de Jouvet mais rarement de Baur qui crevait lui aussi l’écran. Et qui crève toujours l’écran dès qu’on le voir apparaître dans l’image. Quelle présence !
Il a été arrêté par la Gestapo puis emprisonné par les Nazis. Des gens avaient dit que le catholique était juif. D’autres part on l’accusait aussi d’être franc-maçon quand on ne disait pas qu’il était collabo !
Victime de la médisance tous azimuts, le comédien est mort quand il est sorti des griffes nazis, exténué, le moral à zéro, le corps en lambeaux.
Le livre d’Alexandre Najjar fait revivre la trajectoire de Baur qui a eu le réconfort d’être soutenu par l’aumonier Franz Stock. Tous les hommes n’étaient donc pas abjects.
L’auteur nous replonge dans l’époque sordide, avec tout le cortège des figures de l’époque.
Harry Baur a pu ressentir de la fraternité dans une époque où il subissait des coups de partout.
La postérité est ingrate avec Harry Baur. Alexandre Najjar sert au mieux la mémoire du grand artiste.

-Harry et Franz, Alexandre Najjar. Plon, 200 p., 17,90 €

Les champions du monde Lloris, Hernandez, Griezmann, Mbappé, Varane, Lemar, et Pavard portent bien mal leur titre

25.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

Lucien Favre, Monsieur Lucien Favre. Nice a pu l’apprécier.

Mercredi 24 octobre 2018
C1, phase de groupes
Borussia Dortmund 4-0 Atletico Madrid
Buts pour l’équipe de Lucien Favre: Axel Witsel (38e), Raphaël Guerreiro (73e, 89e)
et Jadon Sancho (83e)

L’ex entraîneur de l’OGCNice, Lucien Favre n’en finit plus de faire briller ses joueurs. Son équipe actuelle marque but sur but. Fabuleux début de saison. En Bundesliga comme en C1. Du grand Art.
L’Atletico Madrid n’a vu que des avions humains passer devant ses joueurs. Diego Simeone était K.O. debout, tout comme Griezmann, Hernandez et Lemar. Les trois champions du monde français n’ont pas été à la hauteur du match surclassé par l’équipe de Favre. Quand je disais qu’il faut oublier ce titre de champion du monde. C’est fait, c’est fini. Faut passer à autre chose.
Beaucoup de champions du monde 2018 sont dans le rouge, comme Lloris expulsé lors de son match de C1. Triste période pour le capitaine de l’équipe de France. Quand il ne se fait pas pincer par le police pour conduite en état d’ivresse, il se fait alpaguer par un arbitre.
Mbappé n’est pas plus en forme. Contre Naples (2-2), il n’a pas été à la fête. Brouillon, sans idée. Quand il ne tente pas des dribbles, il est HS.
Griezmann ou Mbappé, Ballon d’or ? Les votes ne sont pas faits !
Varane ? Lui il n’a pas été bon en Liga. Tout comme Pavard en Bundesliga.
On peut rajouter Fekir, une nouvelle fois blessé.
Dembélé désormais remplaçant au Barça.
Pendant ce temps, Cristiano Ronaldo a quitté Old Trafford, avec les trois points du match gagné lors de MU-Juventus Turin.
Le PSG n’a pu faire que 2-2 contre Naples, au Parc des Princes.
Le Napoli ce n’est pas Amiens.
La Juve est la grande favorite de cette C1.
Et CR7 reste le favori pour le Ballon d’or. Toujours debout quand Messi est en tribune, le bras en écharpe.
CR7 s’est relancé en Italie comme un débutant. Il est reparti de zéro dans une nouvelle équipe, dans un nouveau championnat. A 33 ans !
Jamais rassasié, jamais blasé, jamais fatigué.
Cela s’appelle un champion. Un hors catégorie.

La Juve en démonstration dans le jardin de Man U si loin de son brio de jadis

24.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

On voulait voir CR7, on a vu Dybala. C’est ça une grande équipe. Les détracteurs de CR7 qui veulent attribuer le Ballon d’or 2018 à un Français vont dire: Ronaldo n’a pas marqué, il a été inexistant, maladroit, on ne l’a pas vu. Lui, est reparti du stade avec les trois points. La star passe pendant qu’on aboie autour de lui. Le Real est dans les bas-fonds de la Liga quand lui est au sommet de la Serie A. Seul le terrain compte. Le reste c’est pour faire vendre la paperasse en utilisant son nom.

Mardi 23 octobre 2018
Manchester United 0-1 Juventus Turin
But de la Juve: Dybala (17e)

Man United: De Gea, Young ©, Lindelof, Smalling, Shaw, Matic, Pogba, Mata, Rashford, Martial, Lukaku
Sur le banc: Romero, Bailly, Pereira, Fred, Herrera, Darmian, Chong.
Manager: Personne

Juventus Turin: Szczesny, Cancelo (Costa 87), Bonucci, Chiellini ©, Alex Sandro, Bentancur, Pjanic, Matuidi, Cuadrado (Barzagli 81), Dybala (Bernardeschi 74), Ronaldo.
Sur le banc : Perin, De Sciglio, Benatia, Kean.
Manager: Allegri

Pauvre MU ! Ce n’est plus que l’ombre de jadis.
Ce club mythique si bien représenté par Best, Cantona, Scholes, Giggs, Keane ou Hughes est désormais en crise sportive permanente. Quel ennui ! Combien de déchets techniques ? On ne peut les citer tant il y en a.
Smalling toujours aussi sans intérêt. Un legs quelconque de sir Ferguson.
Shaw, à part des coups, il ne donne rien.
Matic, indigne de MU.
Lukaku, sa place est en tribune. Dire qu’il remplace Rooney !
Ce soir, on a vu un peu Pogba, beaucoup Lindelof et énormément de Gea, le héros du match, c’est dire que la Juve aurait pu gagner 0-3.
Ronaldo ? Il a gagné. Point.
15 ans après ses débuts à Old Trafford, il est toujours là. Bravo !
Dybala ? La nouvelle pépite du football mondial. Si doué que Messi ne veut pas jouer avec lui !
Pjanic, très bon.
Bonucci et Chiellini : chiens de garde omniprésents.
La Juve a donné une leçon de football à MU, dans le stade qui est à présent le stade des cauchemars.
La Juve est l’une des équipes favorites de la C1 2019.
La Juve a fait preuve de l’intelligence du jeu tandis que MU est l’étendard de la bêtise.

Le Red Devil C.Ronaldo revient avec la Juve à Old Trafford, obligé de réaliser un match historique pour faire taire la tendance qui veut attribuer le Ballon d'or 2018 à Mbappé ou Griezmann

23.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

C. Ronaldo est un footballeur plus complet que Messi: le Portugais, lui, est bon des deux pieds et de la tête. CR7 est un homme-orchestre qui n’a jamais bénéficié de Xavi et Iniesta. Partout où il passe, CR7 règne alors que Messi est incapable de quitter la nurserie barcelonaise.

Mardi 23 octobre 2018
C1, phase de groupes, 3e journée
Manchester United-Juventus Turin
But pour la Juve: Dybala (17e)

C.Ronaldo revient à Old Trafford pour défier son ancien club qui l’a fait roi, de plus il a en face de lui José Mourinho qui a eu le mépris de dire: “Je parle de Ronaldo, le vrai. Le Brésilien ! Pas de l’autre…”
Quelle honte !
CR7 est aimé par les fans de MU au même titre que Best et Cantona. Les trois joueurs sont devant B. Charlton, Giggs et Scholes. Les fans de MU savent ce qu’ils doivent à leurs trois Kings.
C. Ronaldo est actuellement victime d’une campagne de presse hostile afin que le Ballon d’or 2018 soit attribué à un Français.
99% des plumitifs français haïssent CR7. Ils prennent pour arrogance ce qui n’est en fait qu’un esprit entièrement consacré à la compétition.
De surcroît, CR7 est venu remporter l’Euro 2016 au SDF face à la France !
Personne ne souligne que CR7 a réussi au Portugal, en Angleterre, en Espagne et déjà en Italie.
Depuis qu’il est parti du Real Madrid, le club est en crise. Zidane n’est pas fou: il a quitté le club qui ne pouvait plus compter sur CR7.
Des gens disent que c’est le départ de Zidane qui est responsable du déclin. Grotesque ! Zidane ne jouait pas.
Arrivé à la Juventus, CR7 a propulsé le club turinois dans son plus beau départ depuis la création du club.
Rien que ça !
Le 20 octobre 2018, lors de Juve-Genoa (1-1), Cristiano Ronaldo (18e mn) a marqué son 400e but dans 5 grands championnats européens. Unique ! Personne n’a accompli cet exploit à part lui.
Plus tous ses autres records.
CR7 est le meilleur joueur du monde, devant Messi.
Messi est le chouchou des médias mais loin du Barça, il n’a jamais rien fait.
Partout où il va, CR7 crève l’écran.
La postérité le dira: CR7 est le plus grand joueur des années 1990-2010.

Nice-OM (1-0). Triste derby discount. Nice a la 18e attaque de L1 avec 7 buts

22.10.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA

Dimanche 21 octobre 2018
9e journée de L1
Nice 0-1 Marseille
But: Sanson

Classement à partir du ventre mou. Le reste ne concerne pas le Nice actuel:

8 Girondins de Bordeaux 14 pts 10/ 4 2 4/ 13 13 0
9 Toulouse FC 13 10/ 3 4 3/ 10 16 -6
10 Angers SCO 12 10/ 3 3 4/ 12 13 -1
11 Stade Rennais 12 10/ 3 3 4/ 13 15 -2
12 Stade Malherbe Caen 11 10/ 2 5 3/ 10 13 -3
13 Reims 11 10/ 2 5 3/ 5 10 -5
14 OGC Nice 11 pts 10/ 3 2 5/ 7 14 -7
15 Nîmes Olympique 10 10/ 2 4 4/ 13 18 -5
16 Dijon FCO 10 10/ 3 1 6/ 10 15 -5
17 Amiens 10 10/ 3 1 6/ 11 18 -7
18 FC Nantes 9 10/ 2 3 5/ 12 16 -4
19 AS Monaco 6 10/ 1 3 6/ 10 15 -5
20 En Avant Guingamp 6 10/ 1 3 6/ 6 18 -12

Nice est à deux points du barragiste et à 5 points des relégables. Ce n’est pas réjouissant. Nice est aussi à 3 points du 14e ce n’est guère plus amusant.
Le derby fut insipide, un derby discount.
Marseille n’a pas bien joué. C’est Nice qui a était très peu convaincant. Les Aiglons ont été maladroits et surtout grand esprit d’initiative. Aucune inspiration. Ils attaquaient sans conviction.
Pas de grinta. Pas de révoltes. Un match de sénateurs sans hémicycle. On avait l’impression que Nice jouait à l’extérieur. L’Allianz Riviera ce n’est pas le Ray, surtout les jours de défaite. C’était plein contre l’OM mais ça sonnait creux.
Triste à voir. Triste à vivre.
Balotelli a manifesté le plus de talent mais il est trop isolé.
Marseille a gagné sans forcer avec une équipe pleine de coiffeurs.
Nice ? Le Gym a la 18e attaque de L1 avec 7 buts, juste devant Guingamp (6 buts) et Reims (5 buts). Avec ça on ne va pas loin.

Real Madrid battu à la maison par Levante ! Ils sont où ceux qui disaient que la "page C.Ronaldo était tournée" ?

21.10.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE

Après avoir flambe en Angleterre puis en Espagne, CR7 est à la conquête de l’Italie.

Samedi 20 octobre 2018
9e journée de Liga
Real Madrid 1-2 Levante
But pour le Real: Marcelo (72e)
Buts pour les Visiteurs: José Luis Morales (6e), Roger Martí Salvador (13e)

Juventus Turin 1-1 Genoa
But pour la Juve: Ronaldo (18e)
But pour les Visiteurs: Bessa (67e)

La vie sans Ronaldo et Zidane ce n’est pas la même chose.
Zidane savait qu’il avait Ronaldo.
Lopetegui sait qu’il n’a personne du niveau de CR7 capable de vous faire gagner des matchs, capable d’occuper les défenseurs pour que ses coéquipiers marquent.
Ceux qui claironnaient, par haine de CR7, que la page du Portugais était tournée peuvent aller se cacher mais ils ne le feront pas car ils n’ont pas de figure comme disait mon père.
Le Real venait de disputer 4 matchs sans marquer un but: égalant un record de 1985 !
Nouvel exploit: perdre à la maison contre le 11e de la Liga.
Sans son héros, le Real n’y arrive pas.
Un Ronaldo leur manque et tout est dépeuplé !
Benzema marquait des buts quand CR7 libérait des espaces par le seul fait de sa présence.
Les Madrilènes ont manqué de respect à CR7. Il a bien fait de partir à la Juve qui se réjouit de sa présence.
CR7 n’est pas toujours irréprochable. Contre Genoa il marque l’unique but de la Juve mais il est aussi à l’origine de l’égalisation des visiteurs car il a voulu dribbler trop de joueurs au lieu de passer le ballon à l’un de ses coéquipiers. Grâce à la perte du ballon par CR7, les visiteurs ont marqué sur leur contre attaque rondement menée. Le nul de la Juve fait que le club perd ses deux premiers points de la saison puisqu’il n’avait aligné que des victoires depuis le début de saison. Seul le PSG peut se targuer de n’avoir que des succès à son actif.

13 h Foot, CNews: Samedi 20 octobre 2018

20.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

20 h Foot, CNews: Vendredi 20 octobre 2018

20.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

20 h Foot, CNews: Jeudi 18 octobre 2018

19.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

La dernière interview de Charles Aznavour en Belgique

18.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

A regarder plutôt deux fois qu’une.
Un accent testamentaire dans sa foi dans les enfants, grand signe encourageant pour l’avenir.
Cela nous change des médiocres, en première ligne les politiques.

Chirac par Tignous (Chêne) et photos insolites des présidents (Gründ/Plon)

Bonne idée de publier des photos insolites de présidents de la République. Beaucoup étaient déjà connues, d’autres on les avaient oubliées. Il y a des inédites. L’angle est original. Quand reste-il ? De Gaulle est le plus solennel. Il y a lui, et puis les autres, tous les autres. Lui est au-dessus de la mêlée, au propre et au figuré. Un géant.
Les autres sont des lilliputiens. Les autres présidents bien sûr. Mitterrand, le plus fier. (Voir le président socialiste en Rolls Royce avec la Reine d’Angleterre, cela vaut le détour. La valse des symboles ! ) Sarkozy ? Sa façon de se donner en spectacle mérite la palme de la vulgarité. VGE, le plus novateur. Macron, le plus Kennedy. Le look Hollande est le plus banal. Haut la main, Pompidou est le plus sympathique. Sa femme aussi.
Mieux que les photos- qui restent des documents- il y a les dessins de Tignous, martyre du journalisme libre, loin des speakeurs de l’information. Le virtuose, digne de Reiser et de Daumier, croque sans faire de cadeau. C’est dur, corrosif, sarcastique. Au début, Tignous voit un requin dans Chirac, puis il le caricature en crocodile. Un humour en acier trempé. Ca fait mal tant c’est juste, vrai. Un décodeur du réel. Un artiste de grand talent. Le talent du dessinateur est évident. Celui du politicien est plus difficile à trouver à part qu’on a la certitude que ce n’était pas un va-t’en-guerre. C’est déjà beaucoup et très bien. La politique est écoeurante dans 95% des cas. Le livre de Tignous fait un superbe cadeau. Un cadeau pour rire, pour rester vigilant, pour ne jamais être dupe des bobards. Tignous est un homonyme de “liberté de la presse".

-Les photos insolites des présidents de la Ve République, Caroline Pigozzi et Philippe Goulliaud. Gründ/ Plon, 323 p., 29, 95 €

- Chirac, dessins de Tignous sélectionnés par Chloé Verlhac, préface de Jean-François Kahn. Chêne, 14,90 €

La grinta version Deschamps arrache la victoire contre l'Allemagne (2-1) qu'elle met dans de sales draps.

17.10.18 | par morlino | Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

La France de Deschamps parvient à battre l’Allemagne. Comme on est loin de 1982. Bravo ! La grinta est française, à présent.

Mardi 16 octobre 2018
Ligue des Nations
France 2-1 Allemagne
Buts pour les Bleus: Griezmann (62e, 80e pen.)
But pour la Mannschaft: Kroos (14e pen.)

Il est très difficile de gagner quand on est mené 0-1.
La France y est parvenue et c’est formidable. Le nul en Allemagne avait déjà été un grand résultat.
Cette fois, le match semblait sourire aux Allemands- qui en avaient bien besoin- jusqu’au début de la deuxième mi-temps au cours de laquelle la France a sonné la révolte.
Griezmann a mis un superbe but de la tête, sur centre de Hernandez. Une pure merveille. Placement, timing, dosage, orientation. La passe était de son coéquipier de l’Atletico de Madrid. Pas un gramme de hasard. Merci à Diego Simeone.
Ensuite, “Grizou” a transformé un pénalty. Face à Neuer, svp.
A part ça ?
Giroud, fidèle à lui-même: un attaquant défenseur.
Après le repos, on a bien remarqué que l’Allemagne n’avait plus Ozil, Klose et Lahm.
C’est bien que la réponse française soit venue dès le retour des vestiaires.
L’équipe de France quel est son style ?
L’envie de jouer ensemble avec force. Pour cela il faut au moins que 7 joueurs de champ jouent à l’unisson. Deschamps obtient cela et il faut le saluer.
Cette fois c’est Griezmann le héros et non pas Mbappé. Seule les bonnes équipes ont des individualités qui font la différence. La France en a plusieurs.
La France a abattu une bête blessée. Pas facile à faire, même à domicile. Surtout quand on a été mené. La France ne veut pas perdre son statut de meilleure équipe du monde. Elle est pour l’instant invincible.
Matuidi a obtenu un penalty. D’aucuns l’estiment généreux mais auparavant Mbappé aurait dû en obtenir un qu’il n’a pas obtenu. Les deux fois, le défenseur Hummels a chargé trop durement.
Deschamps a son équipe type. On a bien vu que Dembélé n’arrive pas à se mettre au niveau des titulaires.
Si on retire Giroud pour mettre Mbappé en 9, il faut donc mettre Dembélé sur l’aile. Impossible. C’est trop risqué. En Coupe du Monde, Dembélé a eu sa chance au premier match, il ne l’a pas saisie. On lui donne souvent des occasions de briller. Hatem Ben Arfa lui n’a pas le droit de rater une passe.

Exploit de l'Angleterre qui tombe l'Espagne chez elle (2-3)

15.10.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE, LONDON CITY

L’Angleterre n’en finit plus de courir après son passé. Rooney, Scholes et Beckham ne sont pas arrivés à devenir champions du monde. La nouvelle génération rêve à son tour.

Lundi 15 octobre 2018
Ligue des nations · Aujourd’hui
Espagne 2-3 Angleterre
Buts pour la Roja: Paco Alcácer (58e), Sergio Ramos (90e +7)
Buts pour les Trois lions: Raheem Sterling (16e, 38e), Marcus Rashford (29e)

Rashford a joué un sale tour à son équipier De Gea. Les deux joueurs de Manchester United ont croisé le fer à l’avantage de l’Anglais venu battre son copain chez lui. Exploit ! Cela fait des lustres que l’Angleterre n’avait pas gagné en Espagne qui elle n’a pas la l’habitude de perdre à la maison.
Cette Ligue des Nations c’est bien mieux que les insipides matchs amicaux.
De Gea va encore être la cible des discussions tant il n’a pas le niveau de Casillas.
J’ai apprécie ses débuts à MU quand il était tout jeune mais le problème c’est qu’il n’a pas haussé son niveau. Bon gardien. Pas très grand. Lloris lui est supérieur. De beaucoup.
L’Espagne a eu la possession de balle sans l’emporter.
La Roja apprend à vivre sans Iniesta et Xavi. Parfois, elle y parvient. D’autres fois, non. Apprentissage du vol par ses propres moyens.
Un Iniesta nous manque est tout est dépeuplé, surtout le milieu de terrain.
Ramos ne peut pas toujours sauver son pays comme son club. Son but n’a pas suffi.
L’Espagne est en reconstruction. Et l’Angleterre toujours animée par son ambition d’égaler son glorieux passé de 1966.

PS: sans Ronaldo, le Portugal a perdu (0-1) contre l’Italie qui elle a gagné sans Balotelli qui n’en finit plus de gaspiller sa seconde chance avec la Nazionale.

Eloge de la voiture, Thomas Morales (Le Rocher), Grands Prix (Solar) et Les fous du volant (Puyal/ Arthaud)

15.10.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON

Hallucinante publicité avec James Dean au temps de Géant, son ultime film. Le comédien nous demande d’être prudent alors qu’il se tuera en Porsche, le 30 septembre 1955, à 24 ans.

L’album Grands Prix rappelle tout ce que l’automobile doit à la France. Premiers producteurs de voitures à la fin du XIXe siècle, les Français ont en plus inventé la course auto. Tous ces pionniers sont bien mal récompensés de nos jours, avec toutes les campagnes officielles contre la voiture : tout est fait pour démoraliser les automobilistes sous prétexte de les protéger. Limiter les morts sur la route, très bien, mais pourquoi les harceler à coup de radars et de véhicules masqués ? C’est à nous dégouter de prendre le volant.
L’état est plein de paradoxe : il prend de l’argent sur les vins et le tabac sans cesser de nous dire de ne pas boire ni fumer. Idem pour les voitures : les voitures peuvent rouler à plus de 200 km/h mais on ne doit pas dépasser le 70 et parfois le 30 (!) , ainsi de suite. Instaurer la ceinture de sécurité, bravo ! Cependant pourquoi laisser sans permis les petites voitures et ne pas imposer le casque aux cyclistes qui ne sont pas obligés de connaître le code.
On a beau tout nous interdire, les chauffards restent les chauffards : ceux qui roulent n’importe comment sans assurance et sans permis ne cesseront pas leurs délits, pendant ce temps les automobilistes raisonnables – ces cochons de payants continueront à casquer ! Une poignée de timbrés embêtent la majorité de bons citoyens.
L’album Grands Prix rend hommage à tous les pilotes morts dans les années 50-70. Quelle hécatombe ! Jusqu’à Senna ce fut un jeu de massacres. Depuis à 90% la F1 est devenue hautement sécurisée. Au détriment de la compétition ? Non, seul le règlement est responsable concernant une certain désaffection du public de non initiés. Les photos des pilotes morts nous glacent le sang : tant de héros morts.
De son côté, Thomas Morales, dresse le catalogue des grandes dates de l’auto, tous azimuts : industrie, société, mode, cinéma, passion, que dis-je amour sans limite des voitures dont Apollinaire disait avant la Première Guerre mondiale qu’elle représentait un danger de mort permanent au point de les appeler des «obus» dans la rue. Cocteau, lui, voyait dans le piéton, un automobiliste qui avait réussi à se garer !
Thomas Morales nous rappelle tous les morts en auto. Camus ne conduisait pas. Roger Nimier, non plus ne conduisait. Alors que James Dean, oui *. Jadis, il n’y a pas si longtemps, on rêvait sur les voitures de Johnny qui a eu tout ce dont il rêvait enfant sous le nom de Jean-Philippe Smet. On se rappelle facilement que dans le film Les Choses de la vie, de Claude Sautet, on aperçoit sur l’écran Bobby Lapointe au moment de l’accident du personnage de Michel Piccoli.
Thomas Morales aime la voiture, la bagnole, la caisse, la tire ! Jadis, les enfants s’amusaient à dire les marques de voiture, sur la route. De nos jours, elles se ressemblent toutes. Où est l’équivalent de la Jaguar E ? Lire Morales c’est renouer avec l’odeur d’huile de ricin et autres crissement de pneus. Morales cela veut dire aussi Morale(s), au pluriel. La sienne est celle d’un épicurien : la voiture est un plaisir de la vie. Steve McQueen le savait au point d’inscrire «pilote» à la case profession, au détriment de comédien. Lire Morales cela revient à sentir le cuir d’une vieille guimbarde ou une accélération au ras du sol au volant d’une Ferrari. On croit aussi voir pendouiller sous le parebrise la queue du fameux tigre qu’il fallait mettre dans son moteur. On peut même voir sur la plage arrière, le faux chien qui remue sa tête. Morales a du style, une sorte de Jim Clark avec un zeste de Roger Nimier ou le contraire. Pour Morales, la voiture c’est un objet d’art dans la rue. Certaines voitures, pas toutes et sûrement pas celle qui s’appelle Picasso !

-Grands Prix. De la naissance de la course auto en France au retour du circuit Paul Ricard. Préfaces Alain Prost et Jean Todt. Henri Charpentier et Bernard Bakalian. Solar, 192 p., 29 €

-Eloge de la voiture, Thomas Morales. Le Rocher, 233 p., 18,90 €

-* Les fous du volant, Robert Puyal. Artaud Poche, 320 p., 6 ,90 €. Dans cet ouvrage vous retrouvez la galaxie des amoureux de la voiture. Une Bible.

13 h Foot, Cnews. Samedi 13 octobre 2018

14.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

Mbappé sauve la France de l'accident industriel

12.10.18 | par morlino | Catégories: LA REVUE DE STRESS

Merci qui ? Merci Kylian ! La France s’en remet aux exploit d’un joueur de 19 ans. Etonnant. Et le fond de jeu, il est où ? Mbappé est vraiment hors du commun. Lors du premier but, il a ramassé le ballon au fond de la cage adverse pour vite redonner la mise en jeu dans le rond central.

Jeudi 11 octobre 2018
Match amical
France 2-2 Islande
Buts pour la France: Mbappé (86e et 90e pen.)
Buts pour les visiteurs: Bjarnasson (30e), Arnasson (58e)

Il s’agit d’un match amical. Comme quoi la création de la Ligue des Nations n’empêchera pas ces matchs amicaux. A quoi cela sert-il de jouer pour rien ? Championne du monde en titre, la France est l’équipe à battre. Imaginez si l’Islande avait fait tomber la France… Ouf! Les Français s’en tire par un nul.
Ce match amical était censé permettre une répétition avant France-Allemagne comptant pour la Ligue des Nations (mardi 16 octobre 2018, 20 h 45).
Prenons Pobga: il sort d’un match hyper éprouvant. Man U-Newcastle. Le week-end dernier, Pogba a tout donné pour gagner 3-2 parce que les Red Devils étaient menés 0-2. On comprend donc que le match contre l’Islande n’était pas le match de sa vie.
On dit “les champions du monde"… mais au coup d’envoi, il manquait cinq titulaires indispensables: Hernandez, Umtiti, Kanté, Matuidi et Mbappé. Donc cela explique le 0-2 à la 58e minute. En plus Varane a quitté ses partenaires à la 46e minute.
Il faut retenir que les remplaçants Kimpembe, Digne, Nzonzi, O. Dembélé, Thauvin et Zouma sont vraiment des remplaçants.
Le tir a été corrigé avec les entrées de Lemar, Mbappé, Payet, voire Ndombele.
La feuille de match attribue le premier but à Eyjolsson car le ballon a rebondi sur le défenseur. On peut aussi le faire apparaître sur le compteur personnel du tireur Mbappé.
Quel pays va faire tomber la France, championne du monde 2018 invaincue depuis la conquête du trophée mondial ?

Le lien pour 20 h Foot, CNews, jeudi 11 octobre 2018. Je voyais un carton de la France contre l’Islande mais ce fut un pénible 2-2, sauvé in extrémis par Mbappé auteur d’un doublé:
https://www.cnews.fr/emission/2018-10-11/20h-foot-du-11102018-796925

Attention littérature fraîche ! "Mystica", Stéphane Barsacq (Corlevour),

11.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Ne perdez pas votre temps à lire des âneries. Lisez peu et bien. Par exemple, le nouveau livre de Stéphane Barsacq. Avec un tel compagnon de chevet vous pouvez passer l’année, même plus. Cela peut servir de Missel. De mode d’emploi. Un ouvre-boîte pour le cœur, un décapsuleur d’esprit, un voyeur d’ombres. Il est vraiment incroyable que l’on vante des livres immondes au lieu de signaler des écrits essentiels. Des livres qui font du bien cela ne court pas les rues. Aussi rares que les gens fréquentables.
Cela s’appelle « Mystica» mais le bel ouvrage pourrait s’appeler «Rien que la terre», si le titre n’avait pas été déjà pris par Paul Morand. Pour la bonne raison que Stéphane Barsacq n’est pas du genre à penser dans le vide. «Certains sont à la mode, d’autres ont du style.» Ce qui l’intéresse c’est de vivre de la façon la plus intelligente possible. La métaphysique lui sert pour coller au réel. A force d’être naturel, on devient surnaturel, disait Jean Cocteau. Le petit-fils d’André Barsacq- grand homme de théâtre-part de l’abstrait pour parvenir au concret absolu. Pour y arriver, il cherche ce qu’il y a de plus sérieux en lui. Elever son âme ne veut pas dire être abscons. «Ce qu’on ne voit pas, il faut s’en aveugler.» Il nous fait profiter de ses fulgurances qui semblent extirpées d’un livre de Vauvenargues, Chamfort, Lichtenberg, Joubert, Schopenhauer, Cioran ou Perros. «L’existence est un deuil que renouvelle l’angoisse.»
En marge de fragments de haut parage, il excelle dans l’aphorisme qui nécessite une longue macération avant d’éclore au grand jour. L’apophtegme ne supporte pas la médiocrité. Comme tous les écrivains dignes ce nom, Stéphane Barsacq se bat avec le langage pour le rendre le plus clair possible. «La beauté est le sang blanc de l’âme.» On est très loin des niaiseries accumulées par les philosophes du bien-être, ces champions des portes ouvertures, capables de nous dire que la guerre est vilaine tandis que la paix est grandiose. «Le désert est le ciel terrestre». Stéphane Barsacq était ami avec le poète Edmond Jabès. C’est mieux que des diplômes. Était et reste l’ami. La mort n’efface rien tant qu’on lui survit.

-Mystica, Stéphane Barsacq. Corlevour, 156 p., 15 €

Led Zeppelin, la totale par Guesdon & Margotin (EPA)

10.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

Le duo Guesdon-Margottin nous avait déjà donné “La totale” des Beatles, Bob Dylan, Rolling Stones et Pink Floyd. Voici cette fois l’ensemble de l’œuvre de Led Zeppelin décortiqué dans le menu détail. Ce groupe est parfois traité en dessous la jambe, loin derrière les trois déjà cité et les Doors, Frank Zappa ou Genesis. En fait, Led Zeppelin est aussi important que les autres grands groupes leaders des années 1960-1970.
Il faut saluer sa formation:
Jimmy Page, le guitariste
Robert Plant, le chanteur
John Paul Jones, le bassiste
John Bonham, le batteur.
Des quatre, Jimmy Page est le plus connu. C’est l’un des meilleurs guitaristes du monde.
Le groupe n’a pas duré longtemps mais il a marqué son temps.
Ce magnifique album est aussi une bible sur les années peace and flowers.
Les photos restituent toute l’époque, de la tête au pied, cheveux, fringues, tout y est.
On s’arrête sur les gros plans pour dévisager les musiciens.
Les chansons sont passées à la moulinette y compris les influences.
Led Zeppelin reste pionnier du heavy metal.
Aux compositions s’ajoutait un beau jeu de scène.
Des riffs plein la tête et octaves haut perchés.
Celui qui veut voyager dans l’univers de Led Zeppelin ne peut pas se dispenser de ce livre majeur qui peut faire un sacré cadeau de Noël.

-Led Zeppelin, la totale. Les 94 chansons expliquées. Jean-Michel Guesdon & Philippe Margotin. EPA,608 p., 49,90 e

Ballon d'or 2018. Tout est fait pour salir C. Ronaldo au profit d'un Français

C. Ronaldo a 33 ans. Beaucoup de médias n’en peuvent plus de sa domination. Certains sponsors croient qu’il est fini. Au lieu de saluer son talent, on fait tout pour l’abattre. Des prédateurs veulent sa peau. Il est loin d’être cuit. Au lieu d’aller en Chine, il se relance à la Juventus Turin après avoir brillé à Man U et au Real Madrid. Fait unique au monde. Réussir dans trois championnats différents !

La liste des nommés pour le Ballon d’Or France Football 2018

Celui qui ne doit pas l’avoir
Cristiano Ronaldo (POR / Juventus Turin)
Beaucoup de journalistes font le forcing pour le salir. Il faut l’abattre au profit d’un Français. Ils ne disent pas un mot sur ses records battus: trois C1 de suite, 6 fois meilleur buteur de C1 d’affilée, meilleur buteur de l’Histoire de la C1 et meilleur buteur de l’Histoire des grandes sélections nationales, européennes et mondiales.

Celui qui peut l’avoir
Antoine Griezmann (FRA / Atlético Madrid).
Chouchou médiatique. A le profil idéal pour les sponsors

Celui qui peut l’avoir car il a marqué la saison de son grand talent
Kylian Mbappé (FRA / PSG)

Celui qui aurait dû l’avoir si…
Neymar (BRE / PSG)

Ceux qui ne l’auront pas et qui auraient pu l’avoir
Luka Modric (CRO / Real Madrid)
Raphaël Varane (FRA / Real Madrid)

Celui qui parfois n’est pas loin
Paul Pogba (FRA / Manchester United)

Ceux qui mériteraient de l’avoir
N’Golo Kanté (FRA / Chelsea)
Edinson Cavani (URU / PSG)
Sergio Ramos (ESP / Real Madrid)

Ceux qui ne l’auront pas
Sergio Agüero (ARG / Manchester City)
Gareth Bale (GAL / Real Madrid)
Karim Benzema (FRA / Real Madrid)
Kevin De Bruyne (BEL / Manchester City)
Eden Hazard (BEL / Chelsea)
Isco (ESP / Real Madrid)
Harry Kane (ANG / Tottenham)
Sadio Mané (SEN / Liverpool)
Lionel Messi (ARG / FC Barcelone)
Ivan Rakitic (CRO / FC Barcelone)
Mohamed Salah (EGY / Liverpool)

Ceux qui ne l’auront jamais
Alisson (BRE / Liverpool)
Thibaut Courtois (BEL / Chelsea)
Roberto Firmino (BRE / Liverpool)
Diego Godin (URU / Atlético Madrid)
Hugo Lloris (FRA / Tottenham)
Mario Mandzukic (CRO / Juventus Turin)
Jan Oblak (SLO / Atlético Madrid)
Luis Suarez (URU / FC Barcelone

Hommage: "Mourir n'est pas de mise", David Hennebelle (Autrement)

08.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT

Le 9 octobre 1978 est mort Jacques Brel.
Ses poumons, il ne les a pas ménagés. Il fumait trois paquets de cigarettes par jour, parfois plus.
Partir à 49 ans, c’est trop tôt.
Il a vécu bien plus par l’intensité de ses émotions.
Johnny Hallyday a dit: “Si Brel avait été rocker, je n’aurais pas existé…” C’est dire que Brel était le plus grand interprète de son temps. Et Brel a sans: “Sans Trenet, nous serions tous expert-comptable".
Il a laissé sa peau sur scène. Chaque fois, il donnait tout.
Que la salle soit petite, comme à ses débuts, ou pleine à craquer.
Souvent avant le lever de rideau, il vomissait. Ecorché vif, il a bien fait de ne pas s’éterniser sur les planches.
Il a ensuite fait l’acteur, puis tourné des films. Il a connu des échecs qui lui ont donné envie de foutre le camp.
Sur bateau et dans les airs.
Pour arriver aux îles Marquises. Gauguin avait fait pareil.
Le livre de David Hennebelle nous fait passer du temps avec celui qui avait un grand sens de l’amitié. Ah! les soirées spaghetti avec Lino Ventura et Georges Brassens ! Louis Nucéra me les a souvent racontées. Ventura disait que sa préparation était la meilleure puisque c’était celle de sa mère mais Brassens tenait le même discours. Ventura arrivait chez Georges avec tout son matériel pour faire le cuistot ! Brel, lui, se contentait de manger. Ventura ou Brassens étaient des champions de la sauce tomate.
Brel a connu l’un de ses plus grands chagrins à la mort de Georges Pasquier, un ingénieur tombé sous le charme du chanteur, aux Trois Baudets, au point d’abandonner son métier pour devenir chauffeur, secrétaire et régisseur. Une des plus grandes amitiés de leur temps. Brel et Pasquier étaient inséparables. Cela peut faire sourire. On a souvent critiqué le côté macho de Brel, sa misogynie. Erreur fatale. C’était un idéaliste, un puriste avec toutes ses divines contradictions. Il aimait les femmes, pas la femme. Il aimait les individus, pas le genre humain.
Combien de fois a-t-il dit: “J’ai mal aux autres".
Barclay aimait tellement Brel qui lui a signé un contrat à vie !
Brel a mis un mois pour enregistrer son ultime album. Il a dit à Barclay: “Interdit d’en graver plus de 300 000 exemplaires". Qui dit ça ? Personne à part lui.
A la fin de sa vie, les photographes qui le pourchassaient jusqu’à l’hôpital ont déshonoré la profession.
Il existe un documentaire belge où l’on voit Brel qui a accepté de répondre à des questions, juste à la sortie de scène. Un vrai boxeur. Il est en sueur. Demande une cigarette. Il est allé au bout de lui-même. Revient peu à peu sur terre.
Nous pouvons être fiers d’avoir été les contemporains de Brel, Brassens, Ferré, Aznavour, Trenet, Ferrat, Barbara, Nougaro, Gainsbourg…
La chanson n’est pas un art mineure.
Les grands chanteurs sont des poètes majeurs. Pierre Seghers l’avait bien compris.
Le football est le seule moyen d’expression qui nous donne toujours de très grands artistes.
A l’inverse de la chanson, du cinéma ou du théâtre.
Où sont les nouveaux Orson Welles, Jean Renoir, John Cassavetes, Michel Simon ou Antoine Vitez ?
Brel et Brassens sont morts trop jeunes. Juste un peu plus vieux que le météore Boris Vian.
Aznavour, lui, a vécu longtemps car il s’est ménagé, intelligemment. Il a su arrêter les néfastes excès.
Aznavour est mort à 94 ans mais comme l’a dit Philippe Soupault: “Quand on est jeune, c’est pour la vie”.
Brel ne voulait pas que ses filles le voient en scène: il se mettait trop chiffon !
Aznavour lui, est né sur scène. Ce n’est pas le même destin.
Deux trajectoires. Deux talents. Deux amis.
Un vainqueur: la littérature française.

-Mourir n’est pas de mise, David Hennebelle. Autrement, 151 p., 15 €

PS: dans la liste des chanteurs à retenir, j’ai oublié: Serge Lama, Véronique Sanson, Nino Ferrer et Alain Bashung. Des chanteurs qui ne me laissent pas indifférent: Philippe Clay, Julien Clerc, Michel Delpech, Michel Fugain, Michel Jonasz et Pierre Vassiliu. Compositeurs: Michel Legrand et Francis Lai.

Le trait de lumière de Ben Arfa, à Monaco

08.10.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Le but décisif d’HBA fixe Monaco à la 18e place, avec 6 points. La Côte d’Azur est l’écrin idéal pour le virtuose mais c’est la Bretagne qui a le plaisir dorénavant de l’accueillir. Pour les fans des Rennes, il rejoint les grands Rodighiero et Kéruzoré. Des joueurs qui marquent l’esprit.

Dimanche 7 octobre 2018
9e journée de L1
Monaco 1-2 Rennes
But pour l’ASM: Radamel Falcao (49e)
Buts pour Rennes: Damien Da Silva (14e), Hatem Ben Arfa (77e)

Tel un coucou, il est sorti de sa boîte pour donner l’heure. Bang ! Sa frappe a fait mouche pour sauver Lamouchi !
Un tir tendu du gauche, au-delà de la surface de réparation.
Le virtuose a juste poussé le ballon pour se mettre dans la ligne de mire.
Ensuite, il a armé sa frappe et a shooté dans une parfaite harmonie.
Quelle coordination de gestes et de force !
Un joyau. Pur chef-d’oeuvre. A montrer dans les écoles.
Ben Arfa transforme le plomb en or.
Sa prise d’initiative est admirable.
Un but solitaire ? Non, un but pour faire gagner les siens.
Il a marqué pour Rennes. S’il était au Real Madrid c’était pareil.
Chapeau l’artiste !

Pendant que l'on veut abattre C. Ronaldo, la Juve brille avec lui alors que le Real n'est plus rien sans lui, un problème inconnu depuis 1985 !

07.10.18 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Samedi 6 octobre 2018
Liga
Deportivo Alaves 1-0 Real Madrid
But pour Alaves: Manuel García Sánchez (90e + 5)

Série A
Udinese 0-2 Juventus Turin
Buts pour la Juve: Rodrigo Bentancur (33e), Cristiano Ronaldo (37e)

Benzema et Modric sont incapables de faire gagner le Real sans Cristiano Ronaldo. Le preuve en est faite !
Cela fait quatre matchs de suite que la Maison Blanche ne marque pas un seul but. Un fait comparable remonte à 1985 ! Etonnamment la date de naissance de CR7. Beau clin d’œil.
Pendant ce temps, CR7 brille avec la Juventus Turin.
Le terrain a donné son verdict.
La Juve est en tête de la Série A.
Le Real se traîne en Liga.
Parce que CR7 règne sur la planète football, on veut l’abattre pour qu’il n’ait pas un nouveau Ballon d’or.

L'esprit de Manchester United s'est-il réveillé le 6 octobre 2018 contre Newcastle (3-2) ?

07.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Samedi 6 octobre 2018
8e journée de Premier League
Manchester United 3-2 Newcastle
76 519 spectateurs
Buts pour MU: Mata (70e), Martial (76e), Sanchez (90e)
Buts pour les visiteurs: Kenedy (7e), Muto (10e)

Man United: De Gea; Young ©, Bailly (Mata 19e), Smalling, Shaw; McTominay (McTominay 45e), Matic, Pogba; Rashford (Alexis 66e), Lukaku, Martial.
Sur le banc: Romero, Lindelof, Fred, A. Pereira.
Manager: Mourinho

Newcastle: Dubravka, Yedlin, Lascelles, Fernandez, Manquillo, Ritchie, Shelvey, Diame, Kenedy (Murphy 67e), Perez (Joselu 88e), Muto (Atsu 78e)
Sur le banc: Darlow, Clark, Schar, Hayden
Manager: Benitez

Cueilli a froid, MU a été vite mené 0-2.
L’équipe était amorphe, titubante.
De Gea fit des arrêts décisifs pour éviter le 0-3 dont celui de la 33e minute.
Au retour des vestiaires, ce fut l’inverse: on assista à la ruée sur les buts de Newcastle.
Ce fut la résurrection de l’esprit de l’armée Rouge.
Les Red Devils de Mourinho se sont enfin mis à jouer comme ceux de sir Ferguson.
Quel match ! Une tornade s’est abattue sur Old Trafford en délire.
En 20 minutes, MU a remis les pendules à l’heure pour gagner 3-2 !
Depuis 2013, on n’avait plus vu un si grand MU.
Pogba fut fantastique, au four et au moulin.
Match référence ? On le souhaite. Pour l’instant, MU est 8e avec 13 points. Loins des leaders mais en football on ne sait jamais.
Les deux prochains matchs de MU vont être très importants: à Chelsea et contre la Juventus (C1), la Juve de CR7.

13 h Foot/ Cnews. Samedi 6 octobre 2018

06.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, LA REVUE DE STRESS

20 h Foot/ Cnews. Jeudi 4 octobre 2018

05.10.18 | par morlino | Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le nouveau Neymar fait peur à l'Europe

04.10.18 | par morlino | Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Mercredi 3 octobre 2018
C1, match de poules
Paris 6-1 Belgrade
Avec un triplé de Neymar rayonnant(20e, 22e, 81e), Cavani (37e), Di Maria (42e), Mbappé (70e) pour Paris
Marin (74e) pour l’Étoile Rouge de Belgrade.

Republication d’un post du 23 septembre 2018, histoire de souligner que rien n’est un hasard:

“Je me suis pas devin. J’essaie de m’exprimer à l’imparfait du subjectif, et donc de bien lire les matchs. Je maintiens: sans bien jouer au milieu de terrain, le PSG a presque gagné 2-3 à Liverpool. Une histoire de ballon perdu par Mbappé dans le temps additionnel. Les Reds ont mérité leur victoire mais Paris pouvait très bien gagner contre le cours du jeu. Cela est arrivé tant de fois.

Dimanche 23 septembre 2018
Rennes 1-3 Paris
But pour Rennes:Adrien Rabiot (11e csc)
Buts pour le PSG: Ángel Di María (45e), Thomas Meunier (61e), Eric Maxim Choupo-Moting (83e)

Il faut laisser tranquille Neymar.
A son arrivée, j’avais alerté que titrer: “Un Roi à Paris” et mettre son nom sur la Tour Eiffel c’était aller à la catastrophe.
J’appelais alors le Brésilien: Kardhasian !
Depuis, on m’imite mais ce n’est plus l’heure de dire ça.
Entre-temps, le fiasco est arrivé: blessure idiote, minable Coupe du Monde en Russie et pas en course pour le Ballon d’or.
Après mûres réflexions, Neymar a changé:
son père ne parle plus, il ne se jette plus au sol, et il adopte un profil bas.
Je n’ai pas tourné ma veste. J’observe, j’anticipe et je donne mon avis. Avant, pas après !
Donc laissons tranquille Tuchel, Neymar et le PSG.
Les deux grands rendez-vous vont arriver coup sur coup à Paris en C1, deux fois à domicile.
Je prévois deux larges victoires contre Belgrade et contre Naples.”

La main amie de Blaise Cendrars

03.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Vu sur Arte.
Blaise Cendrars. Comme un roman
Documentaire de Jean-Michel Meurice

Très beau film sur Cendrars, l’un des pionniers de la poésie moderne avec Apollinaire, Jacob et Reverdy.
Ecrivain terriblement attachant.
Une sorte de Jean Gabin des lettres.
Cendrars, voilà un véritable écrivain.
Il trempait sa plume dans l’encre de la vie, la seule qui compte.

PS: attention à la première apparition du nom sur l’écran d’André Salmon, c’est une erreur car on entend la voix de … Philippe Soupault ! Ensuite tout est exact.

[Post dédié à l’un de ses plus fidèles lecteurs: Jean-Yves Allizan]

Mourinho à Man United: le nouveau spécialiste de l'échec

03.10.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Les joueurs actuels, à part Valencia, sont indignes de porter le maillot jadis habité par Best, Charlton, Law, Cantona, Scholes, Giggs, Rooney et Ronaldo.

22 septembre 2018, Premier League:
Man United 1-1 Wolverhampton

25 septembre 2018, Coupe de la Ligue:
Man United 2-2 Derby County (7 tirs au but à 8)
Les visiteurs évoluent en L2

29 septembre 2018, Premier League:
West Ham 3-1 Man United

2 octobre 2018, Ligue des Champions:
Man United 0-0 Valence

Quatre matchs, aucune victoire.
Pour un club du rang de MU c’est inacceptable.
Grand club. Minuscule équipe.
L’entraîneur portugais n’en demeure pas moins prétentieux.
Avec des airs supérieurs, il ne cesse pas de rappeler son palmarès. Tragique attitude.
La force de MU c’est de jouer avec une âme terrifiante.
Elle est absence depuis des années.
Mourinho a gagné des titres à MU mais ils n’ont aucune saveur.
Il ne reste rien des matchs de MU version Mourinho. Rien à part de l’ennui.
Depuis que Sir Ferguson a quitté MU n’importe qui peut gagner le championnat. Pire, Liverpool postule alors que les Reds ne l’ont plus rapporté depuis 1990.

La disparition de Charles Aznavour referme la géniale période créatrice Trenet-Brassens-Ferré-Brel-Aznavour

01.10.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

J’ai peu de maîtres. Aznavour est l’un d’eux. La chanson ci-dessous dit tout de son art du mot juste et de sa gestuelle digne de Piaf.

Né le 22 mai 1924. Mort le 1er octobre 2018.
Entre ces deux dates, Charles Aznavour a vécu la vie d’un immense artiste.
C’est un écrivain. Il avait l’art et la manière.
Ses chansons sont des films ramassés.
Sens de l’image, obsession du mot juste. Simplicité omniprésente.
Ecorché vif. Intelligence supérieure.
Il a composé plusieurs chefs d’œuvre.
Il lisait et lisait encore.
Dans ses tiroirs, plein de chansons inédites.
Il travaillait sans cesse. Rien ne fut facile.
Je l’ai vu une seule fois sur scène. La salle était pleine d’américains, d’italiens.
Jamais je n’avais un tel public en France.
Le chanteur était aussi un grand comédien. Il suffit de le voir interpréter ses chansons pour s’en apercevoir.
De Piaf, il avait retenu qu’il fallait faire peu de gestes mais des gestes forts.
Aznavour ? Un regard. Une présence. Une voix.
Humour quotidien.
Lucide, il était persuadé que son nom ne resterait pas car seules les chansons restent: “Qui peut me donner l’auteur de Parlez-moi d’amour ?”
Souvent, je me suis dit face à cette photo de Brassens, Brel et Ferré réunis par un jeune journaliste: il fallait aussi inviter Trenet et Aznavour.
Aznavour a longtemps été déconsidéré car c’était un show man.
Si la table était plus grande, je rajouterais Ferrat et Gainsbourg.
Inutile d’aller plus loin.
Rideau !

[Post dédié à mes parents, sa génération]

PS: autres grands talents: Bécaud, Lapointe, Nougaro, Lemarque, Mouloudji, Barbara, Moustaki, Mitchell, Lama, Ferrer, Souchon, Sanson, Bashung … Deux géants, hors concours: Chevalier et Piaf. Mention spéciale: Reggiani et Hallyday.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

powered by b2evolution free blog software