Archives pour: Août 2018

Champions League 2019: Paris dans le groupe de la mort avec Liverpool et Naples

31.08.18 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE, LONDON CITY

Ronaldo veut remporter la C1 avec la Juventus Turin. Quel défi fabuleux !

Tirage de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2018/2019

Groupe A

- Atlético Madrid
- Borussia Dortmund

- Monaco
- FC Bruges

Groupe B

- FC Barcelone
- Tottenham
- PSV
- Inter MIlan

Groupe C

- Paris Saint-Germain
- Naples
- Liverpool
- Etoile Rouge de Belgrade

Groupe D

- Lokomotiv Moscou
- FC Porto

- Schalke 04
- Galatasaray

Groupe E

- Bayern Munich
- Benfica

- Ajax Amsterdam
- AEK Athènes

Groupe F

- Manchester City
- Shakhtar Donetsk
- Olympique Lyonnais
- Hoffenheim

Groupe G

- Real Madrid
- AS Rome

- CSKA Moscou
- Viktoria Plzen

Groupe H

- Juventus
- Manchester United
- Valence
- Young Boys Berne

En gras les favoris dans chaque groupe

Matchs du PSG:
18 septembre: Liverpool-PSG
3 octobre: PSG-Belgrade
24 octobre: PSG-Naples
6 novembre: Naples-PSG
28 novembre! PSG-Liverpool
11 décembre: Belgrade-PSG

Rien n’aura été évité au PSG de Thomas Tuchel: il est tombé dans le groupe C, celui de la mort. La bataille sera terrible pour les deux premières places qualificatives. Naples, Liverpool et le PSG vont se les disputer. Et Belgrade a son mot à dire. Avec le groupe B, le groupe C est le plus difficile. De plus, le PSG va devoir commencer à Liverpool !
Paris a une équipe digne de la Premier League. C’est historique. Jamais une équipe en Franc n’a été aussi forte sur le papier.
Tuchel a hérité d’un tirage atroce. Emery à côté avait eu de la petite bibine.
Cette saison, les gros vont être encore là: Bayern et Barça.
Le Real ? Je n’y crois pas.
La Juve ? Cela serait énorme pour Ronaldo s’il gagnait encore une C1 cette fois en Italie.
Lyon peut sortir dans les deux premières places de son groupe. Monaco ? Non, l’ASM a été encore une fois dépouillée.
On va se régaler. La C1 est bien plus passionnante que la Coupe du Monde qui n’offre que sept matchs par équipe.

20 h foot, Cnews, présenté par Julien Pasquet. Jeudi 30 août 2018:
https://www.cnews.fr/emission/2018-08-30/20h-foot-du-30082018-792644

Le déclin programmé des Red Devils: Tottenham est venu ridiculiser Mourinho (MU) à Old Trafford

28.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Après trois journées, MU est déjà à six points du leader Liverpool. Impensable du temps de Sir Ferguson ! L’excellent brésilien Lucas, l’ex parisien mal traité par le PSG d’Emery, a donné une leçon de réalisme à Lukaku, très maladroit car il termine mentalement ses actions avant de les avoir jouées. A la fin du match, Mourinho est allé applaudir le KOP. Quelle démagogie !

Lundi 27 août 2018
3e journée de Premier League
Manchester United 0-3 Tottenham
Buts pour les Spurs: Keane (52e), Lucas (52e, 84e)

Man United: De Gea, Valencia, Smalling, Jones (Lindelof 57e), Shaw, Matic (Fellaini 60e), Fred, Pogba, Herrera (Alexis 55e), Lingard, Lukaku.
Sur le banc: Grant, Young, Rashford, McTominay.
Prétentieux: Mourinho

Spurs: Lloris, Trippier (Aurier 76e), Alderweireld, Vertonghen, Rose (Davies 81e), Dier, Dembele, Eriksen, Alli, Lucas Moura, Kane (Winks 89e).
Coach: Pochettino

La chute est sans fin pour MU.
Depuis le départ de Sir Ferguson, en 2013, le club est sur le déclin.
Le trou se creuse de plus en plus. Il s’agit d’une tombe à présent.
Déjà 4 entraîneurs: Moyes, Giggs, van Gaal et Mourinho, le roi des prétentieux, l’homme du passé dépassé.
Le club a déboursé 460 M€ depuis 2016. Tant de gaspillage pour se faire battre 0-3 à la maison.
Lukaku n’a pas les épaules et encore moins les pieds pour remplacer le génial Rooney. Rooney avec deux jambes dans le plâtre est plus adroit que le Belge.
En défense: De Gea, Jones et Smalling sont trois passoires. Trois cadeaux de sir Ferguson ! Comme quoi même les plus grands peuvent faire des mauvais choix. De Geea ? Passe encore mais le duo Jones-Smalling est à Ferdinand-Vidic ce que le Canada Dry est au champagne.
Jones est aussi fin qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.
Smalling a peur de la 1ere à la 95e mm.
Ce MU de 2016 ressemble à Wigan. Il n’est composé que de joueurs médiocres.
Quand on pense au foin fait autour de Pogba qui n’a pas 10 % du talent de Cantona.
J’ai vécu le paradis sur terre avec ce club, de 1993 à 2013.
Je ne vivrai pas l’enfer avec lui car ce club n’est pas MU. MU n’existe plus. Ne reste que le nom.
Les successeurs de Cantona, Sir Ferguson, Giggs, Scholes et Rooney font fortune sur le prestige de leurs devanciers mais eux ne donnent rien en échange. Rien de rien.

Dijon inflige un carton à Nice, dans le stade des Aiglons (0-4)

26.08.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA

Les joueurs en rouge et noir vont devoir mettre le bleu de chauffe, et fissa! pour fuir cette odeur de L2 qui s’empare déjà des narines des fans du Gym.

Samedi 25 aout 2018
3e journée de L1
OGC Nice 0-4 Dijon
Buts pour Dijon: Aguerd (68e), Haddadi (83e), Keita (85e, 90e+3)

Dans l’Allianz Riviera, il y avait 18.109 spectateurs dont une poignée de Dijonnais contents du voyage. Pour le reste, rien que des déçus. Si l’an passé, le stade de 30 000 personnes n’était pas toujours plein malgré du beau jeu, on imagine que cette saison ce sera une Bérézina niveau public si le Gym ne rectifie pas le tir. Le baptême du feu en L1 de Patrick Vieira est très difficile. Henry doit se demander où il va mettre les pieds à Bordeaux.
A Nice, il y a déjà le feu. 1 points sur 9 en trois matchs dont deux à domicile.
J’ai déjà signalé que retirer Benitez (gardien) et Souquet (dans le loft niçois !) c’est fragilisé la défense.
Vieira n’a pas souvent vu jouer Nice l’an passé, sinon il ne les aurait pas retirés. Le nouvel entraîneur s’est fié à ce qu’il a vu en arrivant. Cela ne suffit pas. Benitez et Souquet étaient deux maillons forts du Nice de Lucien Favre.
L’actuelle défense de Nice (Cardinale - Hérelle, Dante, Boscagli) est inexpérimentée en L1, prise en flagrant délit de manque d’automatismes. Nice a encaissé trois buts en 10 minutes.
Le Nice du 25 août 2018 n’est même pas du niveau de L2.
Devant ce n’est pas mieux. Balotelli est attendu comme le Messi. Il n’a pas pour habitude de jouer dans des équipes de bas de tableau. Quelle va être sa réaction ?
Et comme il y a trop de faiblesses dans le onze niçois qui est aligné ceux qui pourraient assurer leur statut deviennent du coup mauvais.
Le Gym après un début de calendrier qui s’annonçait facile va entrer dans le dur avec comme prochains adverses: déplacement à Lyon, accueil de Rennes. Et après la mini trêve, deux déplacements coup sur coup à Montpellier puis à Nantes avant de recevoir Paris ! Tout ça fait peur à l’heure qu’il est.Vieira a d’ores et déjà une forte pression: il faut dire qu’il succède à Puel et Favre, deux aînés hyper brillant.
Nice a déjà perdu 8 points sur 9, soit le parcours d’un relégable.

J’ai aussi envie de dire que ferait Thomas Tuchel (PSG) avec le Nice actuel ? C’est pour ça que Zidane n’est pas venu à Bordeaux et qu’il a préféré le Real. Mieux vaut avoir C. Ronaldo pour claquer des buts que claquer des dents sur le banc parce que personne ne sait mettre la balle au fond des filets.
Qui vivra, Vieira !

OGC Nice : Cardinale - Hérelle, Dante, Boscagli - Cyprien, Tameze, Danilo, Lees-Melou (Makengo 71e) – Srarfi (Le Bihan 71e), Saint-Maximin, Myziane (Diaby-Fadiga, 79e).

Dijon FCO : Runarsson- Rosier, Aguerd, Lautoa, Haddadi- Amalfitano (Keita, 66e), Abeid (Marie 88e)- Loiodice, Sliti, Sammaritano (Jeannot 77e)- Tavares.

Hugo Lloris contrôlé en "état d'ivresse" à Londres

24.08.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, LONDON CITY

Le génial Bourvil, un maître absolu avec Raymond Devos et Fernand Raynaud.

Au début, j’ai cru à une blague.
Genre, LLoris en état d’ivresse post-coupe du monde, comme l’on dit en état de grâce.
Hélas ! non, si j’en crois la BBC voici ce qui se dit sur le capitaine des Bleus.

-"Le capitaine de Tottenham et de l’équipe de France, a été inculpé pour conduite en état d’ivresse après avoir été arrêté au volant de sa voiture dans l’Ouest de Londres. Le gardien de but de 31 ans a subi un contrôle de routine à Gloucester Place dans la nuit de jeudi à vendredi 24 août.”

Positif à l’éthylotest, il a été placé en garde à vue puis relâché, sept heures plus tard, sous caution.

En Angleterre, ils n’ont rien contre le fait de se bourrer la gueule mais faut pas prendre le volant après. Boire ou conduire, c’est valable partout. A Rouen comme à Manchester.

Que dit la Metropolitan Police ?
-"Hugo Lloris, 31 ans, habitant à East Finchley, a été inculpé pour conduite en état d’ivresse vendredi 24 août. Il a été relâché après plusieurs heures en cellule de dégrisement. Le conducteur est convoqué à la Cour des magistrats [le tribunal des procédures pénales en Angleterre] de Westminster mardi 11 septembre 2018.”

Je me pince. Quoi Llooris, l’élevé à la Socca et à la pissaladière se fait rattraper par la patrouille !
Cela parait incroyable.
Quel est le vrai Lloris ? Celui qui parle la langue de bois pendant les conférences de presse ou celui qui hurle dans les vestiaires de Nice parce qu’il a perdu au Ray avec le maillot de Lyon ? Celui qui nous endort sur deux pages dans L’Equipe du 24 août ou celui qui se fait serrer par la police ? Les deux sans doute, mon colonel.

Lloris est un très bon gardien qui mériterait de garder la cage de Man United. Il est bien meilleur de De Gea. Le face à face avec Manchester United est prévu lundi 27 août 2018 ? Avec ou sans le Niçois ? Les dirigeants des Spurs aviseront le degré de dégâts de l’image du club. En Grande-Bretagne, le joueur passe après le club.

Lloris a pris les devants et à fait profil bas:
-"Je tiens à m’excuser de tout coeur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporteurs. L’alcool au volant est totalement inacceptable, j’assume l’entière responsabilité de mes actes et ce n’est pas l’exemple que je souhaite donner". Ah ! la langue de bois is back ! On nous change pas Lloris comme ça. Lloris a le même regard que Le Vigan, acteur grandiose de l’entre-deux-guerres. Un regard d’une tension hors norme.

Lloris était poissard au niveau titre jusqu’à la conquête de la Coupe du monde 2018. Cependant, il ne faudrait pas qu’il prenne le melon. Gagner un tournoi de sept matchs ce n’est rien par rapport à Cantona qui a gagné 5 championnats anglais sur 6 disputés !

Cantona, Cruyff, Platini et Puskas n’ont jamais été champions du Monde pourtant il s’agit de virtuoses. Dugarry, Diomède ou Rami me laissent de glace avec leur titre mondial.

Lloris, est-ce plutôt Baratelli ou Gascoigne ?
La vérité c’est qu’il aurait du prendre un taxi. Tous les joueurs qui jouent en Angleterre doivent savoir que la police ne rigole pas avec l’alcool, outre Manche. Dès qu’on a bu une bière, sur le sol anglais, il faut prendre un taxi ou se faire raccompagner. Elle est là la faute, l’erreur.

Je ne sais pas ce qu’il a bu mais je lui conseille de revenir à la gratta keka, celle que je buvais à Coco-Beach après la pêche à la ligne. Soit des glaçons broyés avec de la grenadine. Il est temps qu’il remange un pan-bagnat !

Tottenham c’est bien beau. Les Bleus aussi. Lyon passe encore, mais l’OGCNice c’est bien mieux.
Il est temps que le Nissart rentre au bercail.

Partant pour venir à Bordeaux, Thierry Henry veut rejoindre "Pat" Vieira en L1 (*)

23.08.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Scène culte entre “Titi” et le Louis de Funès actuel. Henry a beaucoup d’humour. Une facette qu’il n’utilise pas souvent dans les médias.

La volonté que manifeste Henry pour revenir en France fait plaisir.
L’intelligence a toujours dominé son comportement.
Ce n’est pas un joueur qui fait n’importe quoi.
Beaucoup lui en ont voulu depuis sa main en équipe de France, main qui empêcha le ballon de sortir en corner. Ce fut une affaire d’Etat. Lui, la main du diable. Maradona, lui, celle de Dieu !
Que d’hypocrisie ! Les loups de la politique l’ont condamné. On lui a même reproché de consoler ses victimes. Quand la justice fait l’erreur de libérer un terroriste cela fait moins de bruit !
Ensuite, ses détracteurs ont été choqués qu’il ne soit pas descendu du bus en 2010.
Il est allé ensuite s’expliquer entre quatre yeux avec N. Sarkozy, à l’époque locataire 9 l’Elysée.
La carrière de l’attaquant a été rondement menée. Il doit beaucoup à Arsène Wenger mais cela va dans les deux sens. Henry a largement rendu au coach. Sauf qu’il est parti à Barcelone pour gagner la C1 qu’il n’arrivait pas à gagner avec Arsenal.
La C1 en poche, il a filé aux Etats-Unis. Des vacances bien payées. Henry s’est très se vendre et c’est tant mieux. Voilà une autre de ses grandes qualités. Il a le sens des affaires, comme Picasso.
Il a aussi été consultant en Angleterre (Skysport), avec des tarifs royaux. Pourquoi s’en priver ?
Voulant devenir entrâineur, il a obtenu son diplôme reconnu par l’UEFA outre Manche, en 2016. Cela le fait mal voir avec la FFF qui n’aime pas qu’on lui échappe. Il s’essaya à la profession auprès des jeunes d’Arsenal jusqu’à ce que Wenger lui dit que c’était incompatible avec son poste de consultant, sous prétexte qu’on ne peut pas critiquer son employeur. Heureusement pour Wenger que les dirigeants des Gunners n’ont pas fait pareil quand leur entraîneur œuvrait sur TF1…
Deux ans après, Wenger lui reconnait toutes les qualités pour être entraîneur dont “l’intelligence", au sein d’une interview dans Le Télégramme.
Il est saisissant de remarquer que Wenger n’a rien fait pour aider Henry qui aurait pu lui succéder à Arsenal, à la place d’Emery. (Deux autres grands Gunners (Vieira et Arteta) eux aussi n’ont pas été sollicités) Qui a sa statue devant le stade d’Arsenal, Henry ou Emery ? Par deux défaites cuisantes pour ses débuts à Londres, l’Espagnol a démontré qu’il n’était pas immédiatement “the right man in the right place". Si Zidane a vraiment débuté au Real Madrid pourquoi Henry n’a pas eu droit à Arsenal ? Trop risqué de le voir briller d’emblée ?
Après son poste d’adjoint en équipe nationale belge, Henry va enfin débuter sur un banc, en leader, à Bordeaux. Après Deschamps, Zidane , Blanc, Alain Boghossian, Bernard Lama, Lionel Charbonnier et Bernard Diomède, Henry rejoint le cercle des champions du monde 1998 devenu entraîneurs.
On se souvient qu’en 1998, Henry est retourné chez les Espoirs après son titre de champion du monde.
En 2018, impensable de voir ça avec Mbappé. Les temps ont changé.
Henry avait un peu de retard sur Mbappé mais il assurait déjà énormément.
Bienvenue en L1 ! J’ai hâte de revoir notre Buster Keaton sur nos pelouses.

(*) Le 27 août 2018, Henry renonce à Bordeaux car il n’arrive pas à se mettre d’accord sur ses conditions de travail.

Neymar la vache à lait publicitaire de ses parents ?

22.08.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le quotidien brésilien Folha de Sao Paulo révèle que 85% des revenus publicitaires de Neymar junior vont à la société NR Sport, gérée par … Neymar da Silva Santos senior, son père, associé … à sa femme donc à la mère du joueur. Ce qui s’appelle avec du Nez.
Le fiston ne touche que 15% parce que le contrat remonte à ses 14 ans.
Le temps passe mais le pourcentage demeure. Celui signifie bien que le fils est la créature du père dans le rôle de Gepetto.
Bien sûr personne n’est à plaindre chez les Neymar.
Neymar est connu depuis longtemps.
Le public brésilien suit ses aventures comme si c’était un membre de la famille Kardhasian.
Le produit Neymar n’a même plus besoin de créer l’événement sur le terrain.
Après l’arrivée au PSG, l’anniversaire en boîte de nuit avec le président du PSG, la blessure par manque de coordination de gestes, la Coupe du Monde ratée, la liste est longue… voici que le fils planche à billets. Une info qui confirme, en fait.

Balotelli reste à Nice

Le feuilleton Balotelli-Nice-OM est terminé.
L’Italien reste au Gym.
Agent rime avec argent.
Le rapport de France n’a rien donné.
Finalement, l’attaquant rentre dans le rang.
Les fans de Nice ne lui en veulent pas.
A-t-il visiter la commanderie ? Pas certain. Et puis, qu’importe ! On connait les usages du mercato.
Nice a besoin de Balotelli.
Vieira va récupérer l’attaquant après ses matchs de suspension.
La recrue est intra-muros.
A part ça, les débuts de championnats anglais confirment que Emery à Arsenal ce n’est pas la solution: 0 point sur 6 !; Les fans de MU attendent toujours que Mourinho quitte le banc des entraîneurs tant il représente mal le club; Reims et Nîmes font un bon retour en L1; Neymar s’en est pris à son partenaire Nkunka en plein match; Ronaldo d’intègre bien à la Juventus Turin et l’assistance vidéo en L1 est en fait une catastrophe car on l’utilise n’importe comment: un coup oui, un coup non. C’est si pour faire ça, autant l’oublier !

Le Real Madrid vend le maillot d'un joueur qui n'existe pas !

18.08.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR

Cruyff, Cruyff, Cruyff. Voilà ma réponse à Alex Hunter, aux matchs délocalisés du Barça et aux tractations de Piqué.

Vous connaissez Alex Hunter ?
Si vous êtes ultra connecté, sans doute.
Alex Hunter est un joueur virtuel. Une star du e-football.
Le Real Madrid a décidé de vendre des maillots floqués au joueur qui n’existe pas. (Et ce n’est pas comme si l’on vendait le maillot d’Hamlet ou de Cyrano de Bergerac).
Ce maillot est à vendre à côté de ceux de Benzema et Ramos.
Pour avoir ce maillot n°29 il faut débourser 144 €. Rien que ça !
On y est. On remplace C. Ronaldo, parti à la Juventus Turin, par Alex Hunter. Ce nom en anglais veut dire chasseur, quelle astuce!
Le pire là-dedans c’est que ce joueur a existé jadis: il s’agit d’un gardien écossais du nom d’Alex Hunter (1895-1984) qui a gagné la FA Cup 1921 avec Tottenham.
Donc les gens connaissent un joueur imaginaire et ignorent l’existence d’un football réel.
Autre phénomène écœurant: des matchs de Liga vont être délocalisés en Amérique du Nord.
Incroyable ! Et la télé, ils ne connaissent pas ?
Imaginons la clasico Real-Barça à Boston. C’est priver le public espagnol de sa culture. Les socios ont-ils vendu leur âme ?
Et pour couronner le tout, la clique financière de Gérard Piqué, entre autres, a réussi à détruire la Coupe Davis pour la remplacer par la World Cup of tennis qui lui succédera en novembre 2019. Et par votre majoritaire en plus ! 73, 43 % des pontes de la petite balle jaune étaient favorables à la mort de la compétition née en 1900. Les joueurs français qui l’ont gagné sont très mécontents. Cela se comprend car c’est le seul trophée important qu’ils sont capables de gagner. Historiquement, la France depuis les Mousquetaires ont fait, d’une manière générale, bonne figure en Coupe Davis. Toujours est-il que les décideurs les plus influents ont eu la peau de la Coupe Davis qui ne leur rapportait rien pour la remplacer par une compétition où ils vont amasser des dollars et des euros. Dans les yeux de Piqué j’ai vu le $ des dollars comme on le voit dans les dessins animés de Tex Avery.

Adresse de la boutique du Real Madrid:
http://shop.realmadrid.com/stores/realmadrid/fr/c/maillots/équipe/29-hunter

Zidane entraîneur de Man United, chez Cantona ?

17.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Mourinho et Zidane ne boxent pas dans la même catégorie. Mourinho veut gagner pour que l’on dise qu’il a gagné tandis que Zidane veut faire gagner son équipe.

L’Equipe du 15 août 2018 titrait sur Zidane qui aurait des vues sur Manchester United. Ce n’est pas demain la veille que l’ex coach du Real Madrid va arriver à Old Trafford mais il faut bien vendre du papier ou alpaguer sur le net.
La veine Neymar a été usée jusqu’à la corde. Et elle servira encore.
La Coupe du Monde 2018 remportée par les Bleus ont fait augmenter les ventes. Il faut maintenir le niveau.
Il n’y a pas trente six clubs pour Zidane.
Quand il a quitté le Real Madrid et que la France était encore loin de brandir la Coupe du Monde son nom est revenu dans le jeu de quilles. On en était venu à désirer que la France se fasse vite sortir en Russie pour que ZZ prenne la place de Dédé. Avec le titre mondial en poche, la vie de la FFF a changé. Deschamps est bien installé à son poste. Nike est aux anges et Zidane doit regarder ailleurs.
En Espagne: ZZ icône du Real Madrid ne peut jouer nulle part ailleurs et surtout pas à Barcelone.
Allemagne: il n’y a que le Bayern Munich.
Italie: la Juventus Turin s’impose.
Angleterre: Manchester United ou Liverpool. Man City, la place est déjà prise par Guardiola.
Liverpool: Kloop est bien à sa place.
Zidane serait parfait à MU. Mourinho ne devrait pas y faire des vieux os. Il n’a pas la culture club, trop marqué par son passage à Chelsea.
Cantona a toujours aimé Zidane qu’il a réclamé à ses débuts en Bleu.
Le King a offert le fanion du match lors de l’arrivée de Zidane en équipe de France. Il a été en quelque sorte son parrain. Cantona a senti le potentiel de son jeune coéquipier. Et Zidane n’a jamais oublié l’attention de Cantona à son égard.
Voir Zidane à Man United cela ne serait pas un contresens. Ce ne serait pas comme si Arsène Wenger, plus du tout désirable à Arsenal débarquait à MU. Zidane, lui, est neuf en Premier League. On connaît le joueur et l’entraîneur porté sur l’offensif. Rien à voir avec l’arrogant Mourinho.
Humainement, Zidane correspond mieux à MU que Mourinho. D’un côté la flamboyante humilité. De l’autre, la prétention d’un coach qui complexe de n’avoir jamais été un grand joueur. Sir Ferguson n’est jamais tombé dans ce travers.
Zidane à MU cela serait un grand moment. Espérons que ce souhait devienne réalité.
Pour l’instant, Cantona reste une statue vivante.
Depuis lui, personne n’a fait vibrer autant Old Trafford. Même Rooney, même C. Ronaldo n’ont pas effacé Cantona.
Cantona reste le joueur qui a relancé MU vers les sommets. Des sommets atteints en 1993 alors qu’ils étaient attendus depuis 1967.
Zidane pourrait-être celui qui relance MU, totalement endormi depuis la départ de Sir Ferguson en 2013.
Outre Manche, il faut d’abord gagner le championnat, la C1 passe en second.
D’abord être le Roi d’Angleterre. On le voit bien en politique puisque les Anglais ne veulent jamais vraiment être rattachés à l’Europe.

Le credo de MU ? Attaquer et attaquer encore. Mourinho est incapable d’avoir un tel programme. Il a trop peur de perdre.

Yoka exclu des rings jusqu'en juin 2019. Tour d'horizon sur le dopage (Anquetil, Coppi, Armstrong, Pantani, Ullrich...)

16.08.18 | par morlino | Catégories: ANQUETILLEMENT, CERDANEMENT, LA REVUE DE STRESS

Quand reverra-t-on de vrais grands boxeurs ?

Le boxeur Tony Yoka a été suspendu un an, jusqu’en juin 2019. Le feuilleton vient de connaître son épilogue. Cela n’a que trop duré. Les médias sont très cléments avec lui. L’athlète est devenu une icône à protéger, lui et sa femme après leurs deux succès aux derniers J.O. Ils sont beaux, jeunes et gagnants. Magnifique success-story. La presse ne pouvait rêver mieux. Si sa compagne fait le sans faute, du ring aux ors de l’Elysée, lui a brouillé son image, exclu temporairement par l’Agence française de lutte contre le dopage. Sanction confirmée par le conseil d‘état.
Que lui reproche-t-on ? D’avoir passé à l’as trois rendez-vous avec le contrôle antidopage. Explication ? Des oublis, du laisser-aller, de la négligence, un emploi du temps surchargé, une vie trépidante, de la désorganisation et tutti-quanti. Si une très faible proportion de gens peut avaler des justificatifs vaseux, une plus grande partie tombe dans la suspicion du dopage. Un sportif de haut niveau ne peut pas oublier trois contrôles. Alors on se dit : se dope-t-il ? Se dopait-il ? Etait-il dopé ? Pour mémoire, en football, un champion du monde 1998- de très faible importance dans le jeu- a été blanchi d’un contrôle antidopage positif parce que le préposé aux éprouvettes n’avait pas les diplômes requis. A mourir de rire. Vice de forme, ont-ils dit. Plutôt forme de vice ! L’affaire Festina a débuté juste avant la fin de la fin de la Coupe du Monde de football 1998 disputée en France qui remportera le trophée. D’aucuns y voient un paravent. Le Tour de France a plus été abîmé par la volonté de chasser le dopage que par le dopage lui-même. Pourquoi le football, le rugby, la F1, le tennis, le basket et la natation ne sont pas des sports traqués par les procureurs de la seringue ?
En cyclisme, les contrôles inopinés imposent aux cyclistes de toujours dire où ils se trouvent dans le monde entier. Ce qui provoque un grand empiétement sur la vie privée. On a vu où la chasse à l’Armstrong a mené l’Américain. On a vu ce qu’a enduré C. Froome sur le Tour de France 2018. En France, les autorités ne pipent mot sur Coppi et Anquetil- qui ont dit prendre des stimulants- et dans le même temps on salit des champions, surtout étrangers. Et l’on passe l’éponge sur R. Virenque, en disant «chut !» sur d’autres français qui ont chargé la mule. D’autres Français font la Une un jour puis sont passés sous silence.
Il y a gros décalage entre ce que l’on fait endurer aux cyclistes et ce que l’on fait subir aux autres sportifs. En football, tout ce qui se passait à la Juventus est tombé dans l’oubli. Circulez ! Il n’y a rien à voir. Au mieux, on parle de médicalisation. Zidane et Deschamps n’ont été entendus qu’à titre de témoins. En vélo, on laisse Armstrong s’exprimer tout en le suspectant puis en fin de carrière on l’achève. Et ceux que l’on n’achève pas s’achèvent tout seul. Pantani retrouvé mort dans une chambre d’hôtel. Quant à Jan Ullrich, il a été envoyé en psychiatrie après une nuit où il malmena une fille de tristesse.
Désormais suspendu par l’Agence Française de lutte contre le dopage, pour trois «now-shows» entre juillet 2016 et juillet 2017, Tony Yoka ne peut plus combattre officiellement jusqu’en juin 2019. Le champion olympique des poids lourds 2016 a dix mois difficiles devant lui. Il peut s’estimer heureux d’avoir été épargné par la presse : pas de gros titre en une du genre : «La chute d’un champion : de la gloire au dopage ?». Bien sûr le dopage n’est pas avéré mais comment empêcher de penser que le boxeur a évité les contrôles pour ne pas être pris en flagrant délit ? Le mal est fait. Le célèbre «pas de fumée dans feu» arrive vite sur le tapis de la vox populi.
Si le boxeur entretient une image lisse dans les journaux, cela ne cache pas les tensions avec sa Fédération depuis qu’il a été écarté de l’Insep en 2013 car on ne croyait pas en lui. Des aspects de sa communication irritent : on a l’impression que l’on vend toujours le couple des boxeurs à la manière de BHL-Dombasle. Le côté biscoteaux bling-bling du pugiliste est irritant car il n’a pas le rendement sportif de C. Ronaldo. Et que dire de tous les derniers matchs en bois contre de piètres adversaires. Le grand champion Jean-Marc Mormeck ne se laisse pas prendre au jeu de l’esbroufe : «Pour l’instant, Yoka, c’est juste du marketing. J’espère qu’il réussira, mais il n’est encore personne». Pan sur le bec ! Son image média est si forte que Tony Yoka n’a pas été lâché par les décideurs (TV et équipementier). Il est protégé par ce cordon sanitaire. Histoire de recueillir du positif sur investissement. Le hic c’est qu’en boxe, on n’est pas en littérature ou en chanson. A un moment donné, il faut mettre les gants face à de vrais combattants.
La suspension doit permettre à Yoka de bien digérer sa notoriété car il a été pris dans une tourmente. D’ici juin 2019, il lui faut s’entraîner durement. Ensuite, soit il prouve que c’est un champion, soit on dira qu’il a connu son apogée aux J.O. Il a beaucoup de pression sur ses épaules. En boxe, l’image ne suffit pas. En littérature, en chanson on peut faire illusion. Sur un ring, impossible.

Madame Aretha Franklin (1942-2018)

16.08.18 | par morlino | Catégories: GRANDE DAME, HENDRIXEMENT

L’immense chanteuse est partie.
Voix, présence, tout.
Comme Billie Holiday. Comme Ella Fitzgerald. Comme Nina Simone.
Comme Louis Armstrong. Comme Otis Redding. Comme Ray Charles. Comme Barry White. Comme James Brown.
Tous de vrais chanteurs, pas des marionnettes du marketing.

[Post dédié aux victimes d’un morceau de viaduc, à Gênes, qui s’est écroulé.]

A peine arrivé à la Juventus Turin, C. Ronaldo marque déjà alors que le Real Madrid sans CR7 s'est fait plumer par l'Atletico de Madrid 2-4 ! La vérité ? Le Real est en crise totale !

14.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

L’entente C.Ronaldo et Dybala fonctionne dès à présent. On sent que Ronaldo est content de jouer avec Dybala, encore une façon de se démarquer de Messi qui n’a pas voulu de son jeune compatriote dans le onze de départ de l’Argentine en Russie lors de la Coupe du Monde 2018. CR7 n’est pas venu à la Juve pour faire le malin avec son passé brillantissime. Il repart à la conquête de nouveaux titres, en immense champion qu’il est.

CR7 a l’art de se relancer. Après des débuts sensationnels à Manchester United il est parti s’épanouir au Real Madrid. Après avoir tout gagné sous le maillot de la Maison Blanche au point de rejoindre Di Stefano dans la légende, dépassant Zidane, il a choisi de se remettre en questions en Serie A, à la Juventus quand d’autres à sa place seraient partis en Chine contre un pont d’or. Lui choisit d’abord la compétition, contre l’avis de son agent. Les ennuis avec le fisc espagnol ? Ce n’est pas Ronaldo qui se charge de remplir ses déclarations de revenus.

PS: à mourir de rire, l’habituel roquet médiatique qui cire les pompes à Benzema ne cesse pas de dire que le Real à tourner la page CR7 très facilement. Aurevoir et merci ! Entendre ça… Vaste mascarade. Ils vont sentir la différence. Comme si Bale allait claquer autant de buts que CR7. Comme si Benzema allait remplacer CR7 au niveau du charisme sur le terrain pour impressionner les adversaires. Il s’agit de deux bons joueurs mais il n’est pas question de les comparer à Ronaldo, un monument du football, lui.

PS’: Supercoupe d’Europe/ Mercredi 15 août 2018 /Real Madrid 2-4 Atletico de Madrid.
Grâce notamment à Diego Costa, auteur d’un doublé, l’Atletico a battu le Real dans le derby européen pour désigner le roi d’Europe. Match honorifique mais tout de même match très important concernant l’hégémonie madrilène. Sans CR7 et sans Zidane, le Real vient de prouver qu’il n’était plus grand chose. Le club a perdu deux membres essentiels: le coach et son leader. L’aboyeur médiatique qui ne cesse pas de casser du Ronaldo 24 h sur 24, 356 jours par an, est une nouvelle ridiculisé par les faits. Le championnat va se jouer entre Barcelone, favori, et l’Atletico. Le Real est au tapis. On ne perd pas deux as sans de terribles conséquences sportives. La vérité actuelle c’est que la Maison Blanche est en crise totale! Benzena et Bale sont incapables d’être des leaders de terrain et de vestiaires. Ramos est vieillissant. Le Real a perdu deux cerveaux: CR7 et Zidane. On ne remplace pas deux personnalités d’un tel rang comme s’il s’agissait de Messieurs Dugland et Duduche. Le Real s’enfonce bel et bien dans une longue crise.

PS'’: on doit dire et écrire Real Madrid et Atletico de Madrid. A la radio et à la télé, on entend trop souvent “Real DE Madrid” et “Atletico Madrid” soit le contraire de ce qu’il faut dire.

Trois champions du Monde 2010 disent adieu à la Roja: Iniesta, Silva et Piqué

14.08.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

Je n’ai jamais manqué un match d’Iniesta dans la possibilité des diffusions. Un régal pour les yeux et le cœur. Jamais de plainte. Correction exemplaire. L’anti-héros par excellence, donc le vrai héros. Je donne tous les matchs de Neymar contre une seule action d’Iniesta. Le football c’est Iniesta !

Andrés Iniesta (né le 11 mai 1984, 34 ans)
2006-2018, 131 sélections, 13 buts dont celui de la finale de la Coupe du Monde 2010 (Espagne 1-0 Pays-Bas, après-prolongations)
Milieu de terrain, à la fois défensif et offensif. A mérité mille fois sa préretraite à Vissel Kobe, au Japon.
Avec Barcelone, il a remporté 4 Ligues des Champions (2006, 2009, 2011 et 2015).
Joueur d’exception, à l’activité harassante. Capable de défendre et d’attaquer. Un relayeur aux poumons d’acier et à la précision d’un laser. As du timing, machine à délivrer du caviar. L’un des plus grands joueurs de l’Histoire. Il aurait du recevoir le Ballon d’or 2010. Erreur historique de la FIFA qui l’octroyait à l’époque, de préférence à Messi.

Palmarès exceptionnel avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2002
Championnat d’Europe des moins de 16 ans 2001

David Silva (né le 8 janvier 1986, 32 ans)
2006-2018, 125 sélections, 35 buts.
Milieu offensif à Manchester City. Magnifique joueur, aussi intelligent que son compatriote Iniesta. A su se faire sa place en équipe nationale alors que régnait le duo Xavi-Iniesta. (Xavi, autre joueur féerique, a déjà pris sa retraite internationale). Silva est rapide, malin, agile. Equipier modèle. Sait marquer des buts décisifs. Un régal à voir jouer. Infatigable travailleur. Des pieds en or.

Sublime palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2004

Gérard Piqué (né le 2 février 1987, 31 ans)
2009-2008, 102 sélections, 5 buts.
Défenseur central à Barcelone.
En clubs, il a remporté 4 Ligues des Champions (2008 avec Manchester United/ 2009, 2011 et 2015 avec Barcelone.
Joueur d’excellent niveau même s’il n’a pas le rayonnement constant de Puyol (Barça) et de Ramos (Real Madrid) qui sont les deux piliers fondamentaux de la grande Roja.

Très bon palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2012

Le campionissimo Guardiola (Man City) donne une leçon à son compatriote Emery (Arsenal), à Londres où plane l'ombre de Wenger

12.08.18 | par morlino | Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, BARCA ES MES QUE UN CLUB

Les thuriféraires d’Emery devront encore patienter pour voir la “verticalité” du jeu prôné par Emery. Belle imposture ! La vérité ce n’est pas qu’il va gagner la C1, le réel c’est qu’avec des millions d’euros à ne plus savoir quoi faire, il a été incapable deux ans de suite au PSG de dépasser les 8e de C1. Pitoyable résultat pour quelqu’un qui devait révolutionner le football français ! Mieux vaut encore Deschamps. Lui au moins, il a su corriger le tir, et gagner la World Cup 2018 après le cuisant échec en finale de l’Euro 2016 au SDF.


Dimanche 12 août 2018
Première journée de Premier League
Arsenal 0-2 Manchester City
Buts pour les Citizens : Sterling (14e), Bernardo Silva (64e)

Emirates Stadium reste un stade perdant.
La bonne idée c’était d’installer Thierry Henry aux commandes d’Arsenal. Si Nice a été offert à Vieira, pourquoi Arsenal n’a pas été proposé à Henry, l’icône du club ? Manque de courage. L’homme de la situation s’appelait Henry, dommage. Et pourtant, ils lui ont fait une statue devant le stade ! Ils m’ont pas son portable ? Qu’ils m’appellent et je transmettrai !
Arsène Wenger est parti. Unai est arrivé, mais Arsenal est toujours le même club : en dents de scie. Constance, connaît pas !
Un club sans C1 n’est pas un grand club. Au mieux, un bon club. Ce qui est le cas.
Le remplacement de Wenger par Emery c’est tout bénef pour le Français car lors de sa dernière année en Liga, l’Espagnol n’a pas gagné un seul match à l’extérieur ! En Angleterre, il va souffrir. S’il commence à perdre à la maison qu’est-ce que cela va être loin du domicile.
Sur le duel hispano-espagnol, il n’y a pas photo. Au cours des 11 confrontations Guardiola-Emery, le brillantissime Guardiola a gagné 7 fois et fait 4 nuls. Emery lui reste à 0, double 0, 0 pointé. Triste statistique. La honte ne tue plus depuis longtemps. Guardiola et Emery ne font pas le même métier. Il y en a un qui sert le football et un autre qui s’en sert. Pas besoin de faire un dessin.
Encore une erreur de casting. Après le PSG, Arsenal a fait le mauvais choix. Wenger peut dormir sur ses deux oreilles. Son remplaçant ne gagnera jamais la C1 avec Arsenal. D’abord il faut qu’il se qualifie ce qui n’est pas aisé avec les deux Manchester, Liverpool, Chelsea et Tottenham. Le prochain match des Gunners se déroule à Chelsea. Encore un baptême du feu pour Emery qui va découvrir l’hostilité dans un grand stade anglais, loin du domicile. Lui qui n’aimait pas celle des stades espagnols, il va être servi.

C. Ronaldo sait se faire aimer par les tifosi de la Juve

12.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

CR7 sait parler aux fans, il n’est pas une marionnette comme Neymar qui ne fait que répéter ce que son staff de com. lui dit de dire.

Alors que Ronaldo 1er- le vrai comme disent les immondes- est hospitalisé- avec tous nos vœux de prompt rétablissement le plus tôt possible- Ronaldo II continue son opération séduction auprès des tifosi de la Juventus Turin, de la manière la plus naturelle. C. Ronaldo c’est le contraire de Neymar. Le Portugais est passé de MU au Real pour aller à la Juve, soit un niveau d’excellence, alors que Neymar a choisi la décrépitude : de Barcelone au PSG. C’est quitter Gallimard pour Harlequin !

Cristiano Ronaldo a tenu a précisé qu’il n’est pas prêt d’oublier la standing ovation des tifosi de la Juventus à l’Allianz Stadium après son exceptionnel retourné acrobatique, le 3 avril 2018 en 1/4 de finale aller de Ligue des champions sous le maillot du Real Madrid. CR7 a expliqué qu’il n’avait jamais connu un pareil salut de supporters d’un club adverse, même son retour à Old Trafford ne fut pas aussi impressionnant. Il a souligné que ce comportement des fans italiens avait contribué à pencher favorablement pour signer dans le club piémontais. On va se régaler avec CR7 et je rêve déjà d’un Juve-PSG en C1. (Je n’ai rien contre Paris sauf que le PSG est une sorte de sélection nationale du Qatar, donc la concurrence est disproportionnée).

-«C’était incroyable. J’y pense chaque jour, ça ne m’était jamais arrivé avant. En Ligue des champions, en quart de finale, vous marquez un but à l’extérieur et voyez toutes les personnes présentes dans le stade se lever et vous applaudir… C’était un sentiment incroyable. Ca m’a surpris au début. Je suis la Juve depuis longtemps et j’ai toujours bien aimé ce club, mais depuis ce moment, je l’aime encore plus. Je ne dirais pas que ça a été le facteur clé dans ma décision, mais chaque détail compte. Bien sûr, ça aide quand vous voyez que les gens vous aiment, que les supporters et que le club vous aiment, ça change complètement votre impression. Je dois tous les remercier pour leur soutien. »

PS: lors de PSG-Caen du 12 août 2018 combien de buts Neymar va-t-il marquer ? 4, 5 ou 6… Et autant de passes décisives ?

PS’: PSG 3-0 Caen. Les joueurs du Qatar se sont entraînés dans un match gagné d’avance. Quel intérêt d’aller voir ça ? Neymar a marqué au bout de 9 minutes, puis rien. Avant la fin, il est sorti. Il a toujours sa mine renfrogné. On dirait un prisonnier qui a attend sa libération. Passer du Camp Nou au Parc des Princes c’est quitter l’Olympia pour le Point Virgule.

Vieira débute à Nice par une défaite

11.08.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA

Nice a perdu mais je salue la mémoire de mon ami Raymond Kopa qui serait tellement content de la victoire de Reims. Nice-Reims, voilà une affiche qui respire le football français. Quand j’ai vu Kopa la première fois, il m’a dit:
-"On va voir si vous êtes un vrai Niçois. Qui a marqué trois buts au Real Madrid lors de Nice-Real ?”
En moins d’une 1/2 seconde j’ai décoché:
-"Le Luxembourgeois Vic Nurenberg !".
Et alors Kopa (qui avait 10 Neymar dans chaque doigts de pieds) a crié dans tout le studio de maquillage de France 2:
-"C’est un vrai Niçois !”
Inoubliable !

A Nice, Allianz Riviera,
Samedi 11 août 2018
1ere journée de L1
OGC Nice 0-1 Stade de Reims
But pour les Rémois: Doumbia (2′)

OGC Nice : Cardinale - Atal, Hérelle, Dante ©, Boscagli (Makengo 82e) - Tameze, Danilo (Sacko 90e), Cyprien - Lees-Melou, Srarfi (Diaby-Fadiga 60e), Saint-Maximin.

Stade de Reims : Mendy - Métanire, Fontaine, Abdelhamid, Konan - Romao, Chavalerin - Oudin (Ndom 76e), Martin © (Cafaro 69e), Doumbia - Chavarria (Kyei 89e).

Pour la première de Patrick Vieira ce fut un bide complet !
Prendre un but dès la deuxième minute.
Nice s’est ensuite cassé les dents sur la défense rémoise qui a livré un match défensif, très L2.
Alors que Lucien Favre avait très bien relancé Benitez au détriment de Cardinale, le nouveau coach a fait machine arrière.
Combien de matchs de Benitez a vu Vieira ?
On ne désigne pas Cardinale à la vindicte populaire. On le connaît. Il peut faire lui aussi de grands matchs. Simplement cela fait mauvais effet de changer de gardien pour encaisser un pion dès l’entame du match.
Et Souquet ? Un titulaire indiscutable qui se retrouve out. Cela rappelle le loft lillois de Bielsa.
Vieira arrive à Nice et découvre les joueurs, sauf que les fans du Gym eux connaissent les joueurs. Benitez est le gardien titulaire, et Souquet est le seul latéral du niveau de Ricardo et Dalbert, les deux ex grands latéraux niçois. Donc Souquet est un titulaire en puissance, avec sa grinta et son explosivité en bout de course quand le défenseur se fait ailier. Vieira est tombé dans le panneau de celui qui veut innover pour démontrer qu’il a un truc en plus que son prédécesseur. Sur ce coup, il a deux titulaires en moins. Il faut les ajouter à la liste des départs. Cela fait beaucoup.
Dire que ses joueurs méritaient le nul cela ne rapporte aucun point.
L’an passé, Lucien Favre s’était plaint du dépouillement et du manque de recrutement.
Vieira pourrait dire la même chose.
Sans Plea et Seri, cela fait deux grands vides.
Balotelli ? Il est suspendu et a manqué cruellement au Gym.
Nice, saison de transition ? Nice retard à l’allumage ?
Vieira découvre que la L1 ce n’est pas facile du tout. Ce n’est plus la L1 de sa jeunesse.
Bonne chance à lui mais il faut recruter un défenseur central car Lemarchand est parti aussi.
Vendre des joueurs c’est bien pour les actionnaires, en recruter c’est mieux pour les supporters.
Qui vivra Vieira !

FRANCE
Marseille - Toulouse 4-0
Nantes - Monaco 1 - 3
Angers - Nimes 3 - 4
Lille - Rennes 3 - 1
Montpellier - Dijon 1 - 2
Nice - Reims 0 - 1
Saint Etienne - Guingamp 2 - 1
Lyon 2 - 0 Amiens
Bordeaux 0 -2 Strasbourg
PSG 3-0 Caen

ANGLETERRE
Newcastle - Tottenham 1 - 2
Bournemouth - Cardiff 2 - 0
Fulham - Crystal Palace 0 - 2
Huddersfield - Chelsea 0 - 3
Watford - Brighton 2 - 0
Wolves - Everton 2 - 2

Bernard Lama dézingue la gestion de Neymar au PSG

10.08.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Pour Neymar, Lama n’est qu’un animal du Pérou, qui crache de l’eau. Voilà ce qui se passe quand on n’entretient pas la culture du club.

Bernard Lama fracasse Neymar et le PSG dans le France Football de la rentrée. Il met le paquet et crache son venin. Bienvenue au club ! Il a de quoi en avoir gros sur le cœur : hier, Ibrahimovic a tiré un trait sur le passé du PSG et disait qu’avant lui, le PSG = le néant ; aujourd’hui, Neymar arrive au PSG sans rien connaître du club. Il serait amusant de demander la date de création du club à l’homme-sandwich du Qatar. Et s’il connait Mustapha Dahleb.
Bernard Lama reconnait cependant du talent à la publicité vivante de la L1. La question est de savoir ce qu’il en fait. Au service de qui ? Pas du PSG. D’abord, le Ballon d’or ! Le hic, c’est que désormais Mbappé est mieux placé que Neymar. Un champion du monde ne joue pas dans la même catégorie qu’un parachuté de Barcelone qui a pris la poudre d’escampette pour fuir Messi.
L’ancien gardien du PSG souligne bien que Neymar arrive en «pays conquis». Il n’a donc rien à prouver. Tout le monde s’écrase devant le poids économique qu’il représente :
-«L’institution PSG n’est pas assez solide pour avoir la main sur Neymar. Qui a-t-il en face de lui ? Nasser, Henrique, Maxwell… Des étrangers, très récents au club, qui n’en ont pas l’esprit et ne peuvent donc le transmettre.» Et pan sur le bec !
Et de préciser que Ribéry et Cie au Bayern Munich doivent faire face à Beckenbauer, Rummenigge et Hoeness. Le PSG a fait la faute historique de se séparer de Leonardo et de Carlo Ancelotti. Pas la reconnaissance du ventre. Le PSG voulait prendre Ben Arfa pour que la banlieue s’identifie à Ben Arfa. Hélas ! ils ont saccagé la carrière du virtuose. On prend et on jette, au besoin avec un paquet d’euros à la clef. Ce qui fut fait avec Antoine Kombouaré et Laurent Blanc. Qu’importe, quand on n’a pas d’idées on a du pétrole !
Bernard Lama aimerait que le PSG fasse avec Neymar – le conduire en banlieue pour lui montrer une autre France que celle de LVMH- ce qu’il n’a pas fait avec Ben Arfa qui lui vient vraiment de la banlieue. Mais comment des gamins sans un euro peuvent-ils s’identifier à quelqu’un qui gagne 100 000 € par jour ? Jadis, je ne savais pas ce que gagnait Puskas, et tant mieux. On parlait ballon, jeu, technique, classe. Pas fric, bijoux, voitures, appartements, gonzesses, villas et tout le reste qui va avec.
Le PSG «maintient Neymar dans sa bulle» insiste avec raison Bernard Lama. Au XXe siècle, Luis Fernandez, entraîneur, mettait Ronaldinho sur le banc. Au XXIe siècle, le président du PSG va avec Neymar en boîte de nuit. Et signalons que Fernandez a été nommé au centre de formation. Le silence s’achète. Les temps ont vraiment changé. Y forme-t-on des futurs noceurs roi de la bamboche ?
A vrai dire, pour le PSG l’important c’est d’avoir chapardé Neymar au Barça. D’habitude, la star ainsi captée va dans un club de même niveau ou plus genre Man City ou le Real Madrid. (Le PSG n’ayant pas de palmarès a tout misé sur l’argent.) Donc si Neymar va à Paris c’est que Paris est du même rang que le Real. Vaste plaisanterie. Pourtant le Qatar a mis le paquet : Neymar, Cavani et Mbappé. Quelle attaque ! Le problème ? Le Qatar confia ce trio à un entraîneur de cinquième zone. C’est confier une F1 de chez Ferrari à un chauffard.
Le comble dans tout ça ? Si la L1 s’exporte mieux parce que les décideurs y voient la présence de Neymar, alors qu’il y a très peu joué, la télé brésilienne Globo ne veut pas renouveler son bail de trois ans avec la L1 car les dirigeants de la chaîne brésilienne soupçonnent le père de Neymar de vouloir faire partir son fils sous d’autres cieux en 2019-2020. Globo sait très bien que les Brésiliens ne vont pas regarder la L1 pour y voir jouer T. Silva qui porte la poisse au pays. Globo ne veut pas payer au-delà de 4 M€ annuels pour la L1. Une misère en regard des droits demandés par la Premier League.
La saison 2018-2019, nous dira si Neymar-Cavani et Mbappé font faire mieux avec l’Allemand Tuchel, le nouvel entraîneur. Le Qatar a recruté Buffon, le gardien mythique pour faire un peu plus le poids en défense. Le gardien de 40 ans, en moins d’un mois, a su déjà mettre dans sa poche les fans du PSG. Question d’intelligence. Il a même une 2CV. Immatriculée à Roma comme pour dire que rouler sur l’or ne rend pas forcément stupide. Quand on voit des footballeurs décérébrés rouler en Ferrari ce n’est pas une grande publicité pour la marque au cheval cabré. Chapeau l’artiste !

-France Football, N°3769. Mardi 7 août 2018. Spécial Guide Ligue 1. 90 p., 4,20 €

Dans la forge de Bernard Deforge, poète (Les Belles Lettres)

10.08.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Certains écrivains ne font pas qu’écrire. A l’égal de Michel Vinaver- ex PDG de Gillette et auteur dramatique phare contemporain- Bernard Deforge a été conseil en entreprise, en marge de son activité d’éditeur, et enseignant. Aussi humble que brillantissime, l’helléniste de portée mondiale est respectueux du passé sans se couper de la société civile, donc de l’avenir. La France peut s’honorer d’avoir encore des fils de ce calibre : agrégation de Lettres classiques (1970), débuts au lycée d’Amiens à l’époque post-soixante-huitarde, doctorat d’Etat (1984), maître de Conférences à Paris-X Nanterre, professeur émérite des Universités, doyen honoraire, chargé de mission à l’Education nationale (1972-1974), au Cabinet du Secrétaire d’Etat au Logement (1974-1977), au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche pour les Langues anciennes (1993-1998), directeur du département de sa spécialité à l’Université de Caen, puis de l’UFR des sciences de l’homme, il dirige de 2002 à 2007 le Centre de Recherche sur l’Antiquité et les Mythes (CERLAM). L’incollable sur Eschyle est aussi éditeur aux Belles-Lettres, parmi d’autres activités liées à la littérature. Au lieu de tirer leur coup de chapeau à ce grand esprit, les régents de la communication mettent des imposteurs en tête de gondole.

Dans Eschyle, poète cosmique (1986) et Une vie avec Eschyle(2010), Bernard Deforge nous explique, par le biais de son expérience d’universitaire, qu’il faut refuser l’approche dichotomique qui sectorise bêtement l’existence. On doit tenir compte de l’ensemble de ce qui nous entoure. « Eschyle m’a appris la poésie qui est un langage – presque perdu aujourd’hui – permettant de révéler au jour l’harmonie du monde, les correspondances pour employer un mot baudelairien, et l’harmonie entre l’homme et le monde – harmonie également perdue ». Bernard Deforge perçoit la diffusion du Divin, au-delà des apparences, la présence permanente de signes adressés et la cohérence des destinées individuelles et collectives. En un mot la seule religion qui devrait exister : celle de l’intelligence au service du bien commun. «Prier c’est parler au destin, user de la langue des dieux, accéder à l’autre rationalité.» Poésie et prière à l’unisson. On songe aussi au Lucrèce de De natura rerum.

Je suis un Grec ancien (2016) relate que le fait de baigner, depuis sa prime jeunesse, dans la littérature grecque archaïque et classique, n’empêche pas Bernard Deforge d’être ancré dans le monde d’aujourd’hui. Il ne s’agit pas d’une boutade: un arbre sans racines est incapable de donner des bourgeons. Ce n’est pas pour rien qu’il a titré l’un de ses livres «Le Commencement est un dieu» (2017). La pensée mythique n’est pas un stade révolu de la pensée humaine. Matière spécifique avec ses lois, son langage, ses structures, elle a un sens actif et non pas inerte.

L’essayiste poursuit sa singulière autobiographie avec Matrices. Mes vies en multiplex où il rend compte de toutes ses différentes vies professionnelles menées en parallèle depuis 1974 : membre de cabinets ministériels, batailles électorales, associé d’une firme internationale d’audit et de conseil jusqu’à son fauteuil de maire de Hargnies, commune de moins de 500 Harnicots et Harnicottes, située dans une clairière de la forêt ardennaise : «Un village, c’est le résultat de la géographie et de l’Histoire, mais une volonté de construire en s’appuyant sur les richesses du présent et le dynamisme des habitants». La parole de l’élu est fidèle à sa devise : protéger le passé c’est le meilleur bouclier pour aller de l’avant. Les voitures n’ont pas chassé les sangliers, chevreuils, cerfs, biches, chats sauvages, grives, gélinottes des bois et cigognes noires. Né à Paris en 1947, Bernard Deforge revient aux sources. Une façon de renouer à l’essentiel, telle son amitié avec Yanny Hureaux, l’âme des Ardennes, la sentinelle qui chasse la bêtise humaine.

Les élèves qui ont côtoyé Bernard Deforge se sont améliorés au contact d’un professeur qui n’a jamais voulu former des clones, enseignant toujours sa discipline en relation avec d’autres apparemment différentes. S’il salue l’apport de Jacqueline de Romilly, Jean-Pierre Vernant et Lucien Jerphagon, il voudrait que l’on mette plus en évidence Augustin d’Humières qui enseigne le grec ancien en banlieue difficile, dans les fameux quartiers dit sensibles, comme disent les technocrates qui n’y mettent jamais les pieds ou alors avec une pince à linge sur le nez.
Editeur, Bernard Deforge est un médiateur qui donne la parole aux écrits de : Pierre Levêque, Lucian Boia, Walter Burkert, Peter Kingsley, Christine Dumas-Reungoat, Lucie Thévenet, Régis Boyer, Jacquy Chemouni, Nicolas Balzamo et David Brunat … Son critère c’est le talent basé sur l’originalité, l’intérêt scientifique, le style au sens large. L’essayiste est aussi et surtout un poète qui nous livre régulièrement des sonnets (Roupie V) qui enrichissent une œuvre trop passée sous silence. Lire Bernard Deforge c’est découvrir un ami que l’on a trop longtemps négligé. A tort car il nous fait un bien fou. «Poète (…) c’est un état.» Liberté, égalité, fraternité.

L’œuvre de Bernard Deforge est éditée aux Belles Lettres :
-Roupie V (Sonnets 2012-2016), 66 p., 17 €
-Matrices. Mes vies en multiplex, entretiens avec Daniel Pique. 125 p., 17 €
-Eschyle, poète cosmique, 348 p., 45,70 €.
-Une vie avec Eschyle, 304 p., 35,50 €.

Zidane (Real, C1 2018) et Deschamps (France, World Cup 2018). La France a-t-elle le meilleur football du monde ?

A la vue des deux compétitions majeures de 2018, il saute aux yeux que la France domine la planète football. Sous la conduite de Zinedine Zidane, le Real Madrid a remporté la C1 et l’équipe de France a remporté la Coupe du Monde en Russie.
Une fois que l’on a dit ça, on doit préciser qu’il n’y avait que deux Français chez les Madrilènes (Varane et Benzema).
Quant à l’équipe de France, beaucoup de ses joueurs évoluent à l’étranger: Lloris (Tottenham), Varane (Real Madrid), Umtiti (Barcelone), Pavard (Stuttgart), Griezmann (Atletico Madrid), Matuidi (Juventus Turin), Pogba (Man United), Ngolo (Chelsea) et Giroud(Chelsea). Sur les titulaires, seul Mbappé joue en France, au PSG.
Il faut donc saluer la formation française. La fierté d’être français affichait en Russie cela voulait surtout dire: merci à la France de nous avoir permis de jouer à l’étranger.
La Nation a félicité c’est aussi l’Italie car Zizou et la Dèche ont joué à la Juventus Turin, club où la médicalisation a fait tant couler d’encre.
A côté des deux succès, européen et mondial, il faut aussi saluer la Ligue 1 qui a des compétiteurs que beaucoup de championnats nous envient: Mbappé, Cavani et Neymar jouent au PSG alors que leur pedigree peut les envoyer dans des clubs de plus grande envergure.
Un fait certain: le football français est en progression.

Ceci n’est pas une critique (Melville, Casanova, Stevenson, T. Bernard, Istrati, Flaubert, Gombrowicz, Hemingway, A. Fire et Bernard Deforge...)

08.08.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

A la manière de René Magritte.

On ne peut doit pas s’en dispenser :

-Moby-Dick ou le Cachalot. Herman Melville. Traduit, établi et présenté par Philippe Jaworski. Quarto/ Gallimard. Beaucoup parlent de ce livre sans jamais l’avoir lu. Il est temps de se jeter à l’eau pour se confronter au cachalot.

-Histoire de ma vie. Tome 3. Giacomo Casanova. Edition établie par Jean-Christophe Igalens et Erik Leborgne. Collection Bouquins/ Robert Laffont. Ce livre présente le texte du maestro de Venise d’après le manuscrit acquis en 2010 par la BNF. Un vrai événement.

-Voyages avec un âne dans les Cévennes. R.L. Stevenson. Photographies de Nils Warolin. Traduit de l’anglais par Fanny W. Lappara. Editions du Rouergue. Sublimes voyages avec un écrivain en état de grâce.

-Le jeu de massacre. Tristan Bernard Illustrations de Stéphane Trapier. Editions de l’Arbre vengeur. Il aimait le sport et l’esprit français par excellence.

-Méditerranée. Le lever du soleil et coucher du soleil. Panaït Istrati. Préface Gilles Aboucaya. Postface Ulysse Baratin. L’Echappée. Hymne fluide à la plus belle des mers.

-Madame Bovary. L’Education sentimentale. Bouvard et Pécuchet. Dictionnaires des idées reçues. Trois contes. Gustave Flaubert. Préface de Michel Winock. Notices et notes de Brigitte Monglond. Collection Bouquins/ Robert Laffont. Livre pour faire une catharsis contre la bêtise qui nous enveloppe au quotidien.

-Kronos. Witold Gombrowicz. Traduit du polonais par Malgorzata Goldberg. Folio. Il s’agit du testament littéraire du magistral écrivain qui ne trichait pas avec sa solitude.

-Le vieil homme et la mer. Ernest Hemingway. Traduit de l’anglais (USA) et préface par Philippe Jaworski. Folio. La nouvelle traduction est si juste qu’on redécouvre le livre.

-Le cercle sacré. Archie Fire lame de fer. Albin-Michel. L’auteur (1935-2001) a écrit un hymne aux Sioux

-Roupie V (Sonnets 2012-2016) et Matrices. Mes vies en multiplex, entretiens avec Daniel Pique. Bernard Deforge. Les Belles Lettres. De la fantaisie et de la poésie. Dans les multiples vies de l’érudit, on note membre de cabinets ministériels. Un passage éclair pour éviter le gâchis. Pas de caviar aux cochons.

On peut s’en dispenser :

Pendant les vacances, je suis gentil ! Je ferme les yeux sur les faux livres

Avec 26 sacres, 5 C1, 1 Euro et 5 Ballons d'or, C. Ronaldo veut réussir à la Juve comme à MU et au Real

08.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Ronaldo n’est pas aussi frileux que Messi qui ne voulait pas que Dybala lui fasse de l’ombre en Russie. Grave erreur !

Cristiano Ronaldo va-t-il encore régner sur la planète football après avoir régné à Manchester United et au Real Madrid ? C’est possible car le joueur a toujours fait passer le football avant tout, à l’inverse de Beckham devenu mannequin avec sa femme pour marionnettiste. Même s’il pose en slip, CR7 n’avait perdu de vue le ballon rond.
CR7 va tout faire pour que la Juventus Turin remporte de nouveau la C1. S’il y parvient, il aura gagné des C1 avec trois clubs de pays différents, et s’il remporte aussi un nouveau Ballon d’or cela sera aussi sous trois maillots différents !
A l’annonce de son transfert le 10 juillet 2018, plus de 500 000 maillots de la Juve floqués à son nom se sont vendus … en 24 heures : 20 000 dans les différentes boutiques de la Juventus et de son équipementier Adidas et 500 000 autres réservés directement sur le e-shop du club ! Du jamais vu. La Juve a engrangé 50 M€ en une journée ! Soit déjà la moitié de son transfert du Real Madrid.
Les fans des bianconeri (s) sont très contents d’avoir avec eux CR7, authentique champion, à l’inverse de Neymar. D’ailleurs, CR7 a choisi d’aller à la Juve. Signer au PSG c’était une régression totale pour lui. CR7 ne joue que dans des grands clubs. Neymar est incapable de régner dans une grosse écurie. C’est pour ça que le Brésilien a choisi une petite équipe. Star au PSG, rien n’est plus facile. Le club n’a même pas de C1.
La Juve a gagné en un éclair 1,4 million de followers sur Instagram, 1,1 million sur Twitter et plus de 500 000 sur Facebook. Soit tous ceux qui suivent CR7 et qui n’auront plus un regard pour le Real Madrid.

Naissance

5 février 1985, àFunchal (Portugal)

Parcours

1993-1995 FC Andorinha
1995-1997 CD Nacional
1997- 2003 Sporting Portugal
2003-2009 Manchester United
2009-2018 Real Madrid
2018 Juventus Turin

Palmarès

Sporting CP : 1 titre
Supertaça Cândido de Oliveira 2002

Manchester United : 9 titres dont 1 C1
3 Championnats 2007, 2008, 2009
FA Cup 2004
2 Coupes de la Ligue 2006, 2009
Community Shield 2007
Champions League 2008
Coupe du Monde des Clubs 2008

Real Madrid : 15 titres dont 4 C1
2 Championnats 2012, 2017
2 Coupes du Roi 2011, 2014
2 Supercoupe d’Espagne 2012, 2017
4 Champions League 2014, 2016, 2017, 2018
2 Supercoupes UEFA: 2014, 2017
3 Coupes du Monde des Clubs 2014, 2016, 2017

5 Ballons d’Or 2008, 2013, 2014, 2016, 2017

Portugal : 1 titre
Depuis 2003, 154 sélections, 85 buts
Euro 2016

Riqui Puig, le nouvel Iniesta d'après Gattuso

07.08.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB

Né le 13 août 1999, à Matadepera, le jeune milieu de terrain va bientôt avoir 19 ans. Formé au Barça, il est annoncé comme du niveau de Xavi et Iniesta. A confirmer. On a déjà vu des espoirs ne jamais devenir des certitudes. On lui souhaite le meilleur avenir possible. Un avenir qui s’appelle présent dans le football !

La planète football se demande si Riqui Puig est la nouvelle pépite de Barcelone depuis que le club a fixé sa clause libératoire à 100 M€. Pour un joueur d’avenir de 18 ans cela ne choque pas.
Le vainqueur de la Youth League 2017 s’est fait remarquer samedi 4 août 2018 à Santa Clara (Californie) lors du match d’International Champions Cup même s’il a perdu avec le Barça contre l’AC Milan (0-1). Le milieu de terrain a fait apprécier son toucher de balle, ses déviations et son feeling permanent avec le bon tempo.

Commentaires de Gattuso, entraîneur de l’AC Milan :
-"Riqui est un spectacle à lui tout seul. Voir un joueur qui a encore un visage d’enfant et qui maîtrise le ballon comme ça, c’est quelque chose qui m’émerveille. On voit qu’il sent le football, c’est de la poésie. Ça fait un moment que j’entends parler de lui et d’autres jeunes du Barça. C’est quelque chose que l’on ne peut pas copier-coller dans d’autres clubs. Ils ont une idée commune. J’envie un peu ça.”

Daniele Massaro, ambassadeur et membre du département marketing du club lombard, a carrément demandé son maillot à Riqui Puig ! Pour ne jamais oublier le jour de sa découverte d’un nouvel as du ballon rond.

Neymar en Chine, Neymar et le champagne, Neymar sur le podium (où il a failli se blesser!), Neymar et l’enceinte….

06.08.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Neymar et sa cheville c’est loin d’être fini. Il est toujours ménagé par le PSG qui couve la poule aux œufs d’or. Le Brésilien n’a pas besoin de jouer, sa présence suffit à faire tourner la boutique. Au plan historique, c’est la première fois qu’un Brésilien fait tant de mal au football de terrain. Certes on a déjà essayé de nous faire prendre des vessies pour des lanternes mais jamais on avait hypermédiatisé un joueur du FC Copacabana. Des jeunes comme Neymar, il y en a plein les plages de Rio. Le football est devenu comme la littérature, la chanson et le cinéma: on formate quelqu’un à l’air du temps et hop ! les voyants-aveugles tombent dans le panneau. Il y a pire: le e-football !

Il n’y a pas si longtemps d’aucuns critiquaient Ronaldinho d’avoir une vie dissolue, et aujourd’hui le PSG est à plat ventre devant Neymar. Quelle différence de traitement. Hier, Luis Fernandez, entraîneur du PSG, mettait Ronaldihno sur le banc parce qu’il était sortie en boîte. A présent, le président du Qatar SG va en boîte avec Neymar. Les deux joueurs n’ont rien à voir: Ronaldinho était un véritable artiste quand Neymar n’est qu’une starlette de Reality Show. Le marketing Neymar a marché à fond la caisse en Chine. Les petites chinoises sont victimes de la Pavlovisation de leur cerveau. Le bourrage de crânes fonctionne à merveille. D’abord, le clan Neymar prépare l’attente : viendra, viendra pas ? Puis le produit arrive. Et les fillettes hurlent comme au temps des Beatles, sauf que dans les années 1960 les quatre gars dans le vent de Liverpool étaient des génies de la musique alors que Neymar lui doit tout à Pelé, Garrincha, Socrates et Zico. C’est comme si Zidane avait récolté les fruits de Platini sans rien gagner en retour. Neymar n’a remporté vraiment qu’un titre des J.O., vaste plaisanterie sur l’esprit amateur avec des milliardaires comme participants. Le reste, il doit tout à Messi et au Barça. Et dire qu’on a empêché Jules Ladoumègue de courir car on lui avait donné une paire de pointes !

Regardons dans le détail ce qu’a fait Neymar en Chine :
-Il a posé pour des selfies dans le cadre des contrats du sponsoring que lui a fait signer son père qui régente tout .
-Il n’a joué que 14 minutes dans le match de pacotille - pâle copie du Community Shield anglais-contre l’ASM équipe en rodage encore une fois massacrée par les dirigeants russes.
-Dans le match, il a fait deux accélérations inutiles.
-Il est tombé suite à une charge du défenseur monégasque Aholou.
-Il a arrosé de champagne l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel.
-Il a marché avec une grosse enceinte collée aux oreilles qui diffusait de la musique brésilienne.
-A la fin de la rencontre, Lo Celso l’a aspergé d’eau.
-Pour fêter le titre en bois, il est monté sur le dos d’un partenaire.
-Encerclé par trois gardes du corps, il a quitté le terrain, ovationné par le public qui à 90 % portait un maillot floqué Neymar.

Voilà l’essentiel de la production de Neymar… Karhasian dans sa déclinaison Martine fait du football.
Neymar n’avait plus rejoué avec le PSG depuis le 25 février 2018 date de sa blessure à la cheville et au pied droit contre Marseille alors que Emery – le futur ex coach- aurait dû le sortir en prévision des maths de C1 contre le Real Madrid. Neymar se blessa tout seul, à cause d’un mauvais appui. De fait, à trop sautiller pour un oui, pour un non, il sollicite bêtement son corps.
Cinq mois et demi d’absence, et Neymar n’est toujours pas remis de sa blessure au «cinquième métatarsien». En Chine, Neymar a ressenti «toujours des douleurs à sa cheville blessée» et tenez-vous bien : «il s’est fait une frayeur en se faisant mal au pied opéré» quand il est descendu podium !
Si j’ai bien compris, ses adversaires en L1 n’auront qu’à lui marcher sur le pied et hop ! les roulades vont revenir à la vitesse grand V. Cela promet un beau cirque à venir. R. A. S. Sous le maillot du PSG, il n’est pas remis mais quand il joue pour le Brésil, il court comme un lapin. Quand je vois Neymar avec le maillot du PSG, j’ai toujours l’impression qu’il porte le maillot de l’équipe adverse.

Le retour de King Cantona à Man United, 10-6-2018

05.08.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND

Le retour du King à Old Trafford. Sur son visage, toujours cette somptueuse fierté. A ne pas confondre avec orgueil et encore moins prétention.

Match caritatif pour l’UNICEF
Old Trafford
10 juin 2018
Angleterre 3-3 Reste du Monde (4-3 t.a.b.)
Buts pour l’Angleterre: Bent (12e), Lynch (23e), Owen (82e)
Buts pour le Reste du Monde: Keane (26e), Veron (42e), Seedorf (59e)

Angleterre : Seaman, Wright, P. Neville, Brown, Farah, Lewis, Stephenson, Murphy, Lynch, Murs, Bent
Remplaçants : McGuiness, Wicks, Owen, Redknapp, Mack, Fowler, Flintoff, Harrison, O’Connell, Vassell
Manager : Sam Allardyce

Reste du monde : Van der Sar, Fongho, Stam, Pietersen, O’Carroll, Toure, Veron, Compston, Carter, Keane, Bolt.
Remplaçants : Seedorf, Pires, Ramsay, Cole, Christensen, Kluivert, Cantona, Gruffudd, Byrne
Manager : Harry Redknapp

A l’occasion du Soccer Aid, King Eric Cantona a retrouvé d’Old Trafford et reçu une ovation comme au temps de sa splendeur, balle au pied. A Manchester United, on sait qui est Cantona: un monument du football mondial. Lui a gagné 5 championnats d’Angleterre sur 6 disputés. S’il a perdu un championnat anglais c’est qu’on la viré exprès. (Les instances de Londres n’en pouvaient plus de voir les Red Devils tout rafler !) C’est autre que de gagner un tournoi mondial de sept matchs. Cantona aligné plus de 40 matchs par an, collectif à fond la caisse.
L’attraction ce ne fut pas Usain Bolt qui n’y comprend rien au football: il était tout le temps hors jeu. Bold prochaine recrue du Qatar St Germain ?
Le stade a attendu l’entrée de Cantona pour applaudir fort la légende française.
Sur ses épaules, il y avait aussi Duncan Edwards et George Best car Cantona c’est l’esprit de MU.
A 52 ans, il a conservé sa caresse du cuir. Intacte. La classe est toujours là. Même sa silhouette tient la route. Les jambes musclées sont encore là. Il distribue toujours aussi bien le jeu.
-"C’est bien de sentir l’amour des gens pour le football [il a l’humilité de ne tirer la couverture vers lui]. C’est une sensation géniale, je me sens chez moi”, a dit le King en fin de rencontre.
Eric Cantona a même taclé un journaliste qui lui a dit avant qu’il n’entre en scène:
-"On a déjà vu Mourinho tacler un joueur ici [lors du Soccer Aid 2014]. Si le match ne va pas dans le bon sens, vous allez prendre les choses en mains ?”
-"J’ai fait bien mieux moi, j’ai été dans les tribunes pour frapper un hooligan".

Ceci n’est pas une critique (Enzenberger, Sitruk, Audiard, Loupien, de Smedt, Istrati, Brautigan...)

05.08.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

A la manière de René Magritte.

On ne peut doit pas s’en dispenser:

-Les rêveurs d’absolu, Hans Magnus Enzenberger. Traduit de l’allemand par Lily Jumel. Allia, 110 p., 6,50 €. Grande réflexion sur les attentats politiques en Russie, fin XIXe et début XXe. Bombes ou bomber le torse ?

-La vie brève de Jan Palach, Anthony Sitruk. Le dilettante, 189 p., 16,50 €. Début 1969, le jeune tchèque s’immole pour protester contre l’oppression soviétique. Respect éternel.

-Un taxi pour Tobrouk, Michel Audiard. Les dialogues du film retranscrits par Rodolphe. Pottok éditions, 126 p., 13 €. Intacte magie d’un immense prince populaire du verbe qui fait mouche.

-La France Underground. 1965/ 1979. Free jazz et rock pop, le temps des utopies. Serge Loupien. Rivages Rouge, 410 p.,23 €. On peut aimer Mouloudji et Vince Taylor, Miles Davis et Pierre Barouh. On a cru à une société nouvelle mais ce n’était qu’une nouvelle société.

-Eloge du silence, Marc de Smedt. Albin-Michel/ Poche, 246 p. Si le mot que tu vas dire n’est pas plus beau que le silence, ne le dit pas. Ainsi parlait un sage soufi.

-Les Arts et l’Humanité d’aujourd’hui, Panaït Istrati. L’Echappée, 48 p., 5 €. Hymne à l’Art qui nous console des ravages de l’insondable bêtise humaine.

-La Vengeance de la pelouse, Richard Brautigan. Traduit de l’anglais (USA) par Marie-Christine Agosto. Christian Bourgois éditeur, 210 p., 8 €. Des fragments sur le monde contemporain. Prose farfelue. Non ! criante de vérité.

On peut s’en dispenser:

Pendant les vacances, je suis gentil ! Je ferme les yeux sur les faux livres.

Le Qatar ridiculise le centre de formation de Monaco russifié

04.08.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Neymar est entré à la 76e minute du match dont le score était déjà acquis 4-0. Quelle honte ! Les médias institutionnels osent parler de “l’événement du jour". Tout ça pour ça. Pauvre football massacré par les économistes. Le seul point positif c’est le lien que trouve le nouvel entraîneur, Tuchel, avec le groupe du PSG. Il est beaucoup plus proches des joueurs que ne l’était Emery.

Samedi 4 août 2018
Trophée des Champions
PSG 4-0 Monaco
Buts pour le Qatar: Di Maria (33e, 90e + 2e), Nkunku (39e) et Weah (67e).

Quel parodie de match !
Ce trophée calqué sur la compétition anglaise est un match Canada Dry. En Angleterre, le match de rentrée entre le vainqueur du championnat et le vainqueur de la FA Cup est très important. La recette du match de Wembley va aux familles des blessés de guerre. En France, le match a lieu au bout du monde pour que faire tourner la match à fric.
Le football ? Absent.
Paris n’a pas eu besoin de ses stars mondialistes pour ridiculiser le centre de formation de l’ASM version russe. L’entraîneur de Monaco, Leo Jardim, a encore été dépouillé.
Depuis cinq saisons les patrons de l’ASM ont encaissé 400 M€ de bénéfices sur les ventes. De quoi acheter des tableaux car le propriétaire de l’ASM est un grand collectionneur-spéculateur. En gros, Monaco a acheté pour 400 M€ et vendu pour 800 M€. De ce côté-là, il faut dire bravo car il faut les trouver les joueurs et encore plus il faut les rendre meilleurs partis qu’arrivés. Cependant, l’ASM au lieu de se renforcer s’affaiblit chaque saison.
Ce match n’est donc pas une référence pour Paris qui a joué à la baballe devant des enfants puceaux de la performance et des croulants bons pour la casse.
Et Neymar ? Sans doute en boîte pour fêter le titre. Moins il joue, plus il gagne.
Temps de jeu du Brésilien: 14 minutes, et 100 000 € par jour, plus tout le sponsoring. Belle éthique sportive. Cruyff aurait dû, lui, être payé 100 000 € la seconde.

Neymar humilie Buffon dans une séance de dédicaces

03.08.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Samedi 4 août 2018, 14 h
Trophée des Champions
Shenzhen, Chine
Monaco-PSG

La saison de L1 n’a pas commencé que le PSG a déjà connu sa première crise de nerfs. En Chine, Gianluigi Buffon était en train de signer des autographes et de faire des selfies avec des jeunes chinoises qui connaissent aussi bien le football que je suis incollable en hiéroglyphes, quand tout à coup, Neymar a débarqué dans la pièce. Immédiatement, les demoiselles se sont toutes détournées, sans exception, du portier mythique qu’elles ne connaissent absolument pas. On leur a dit que c’est une star, point. Pour elles, c’est surtout un vieux alors que le Brésilien est du niveau de Kardhasian, une icône des réseaux sociaux et tutti quanti. Le gardien italien s’est retrouvé tout seul. Il a fait une gueule d’enterrement et a quitté les lieux immédiatement. Voilà une grave faute d’organisation. Cela devait être à chacun son tour. Cela promet pour la saison à venir. Et dire que d’aucuns ont dit que Buffon recadrera Rabiot et Neymar. Tu parles ! Neymar se moque de Buffon qui est un has been pour lui. Ce déplaisant épisode est arrivé sans mise en scène du Brésilien. N’empêche c’est encore une maladresse. Le PSG n’aurait jamais pris le risque de mettre dans un même vestiaire Neymar et Ibrahimovic car Zlatan aurait fait du petit bois avec le Brésilien. Buffon va devoir se faire respecter sinon il va abîmer sa sortie de scène.
Pour ce qui est de Neymar en Chine, c’est la grande kermesse économique. Il est là pour faire tourner la machine à cash. De ce côté-là c’est très bien. Pour le reste, je me pince. Le nouvel entraîneur se demande s’il va faire jouer Neymar en Chine. L’Allemand ne prendra «aucun risque». Il se peut que Neymar «joue quelques minutes contre Monaco». Pourquoi pas quelques secondes ? Pourquoi ne donne-t-il pas que le coup d’envoi ? A 100 000 euros par jour, c’est déjà beaucoup lui demandé.
Comme Neymar n’a pas gagné la Coupe du Monde 2018. Le coach du PSG a dit : «On va l’aider à rebondir». Quelle honteuse déclaration ! C’est à Neymar à aider le PSG et non pas le contraire. Par ailleurs, on a appris que Tuchel consultait Mbappé pour le recrutement actuel. On se dirige tout droit vers un Emery bis. J’attends que l’on me prouve le contraire. Tant de millions de dépenser et si peu de rigueur.

Accompagner avec l’arbre de vie. Une pratique narrative pour restaurer l’estime de soi. Dina Scherrer. (Dunod)

03.08.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME

Ni essai, ni roman, ni poème, ni autobiographie, ni pamphlet, ce livre est pourtant un peu tout cela. De sa propre expérience, à la fois intime et professionnelle, Dina Scherrer a fini par trouver sa voie et pourrait-on dire aussi voix- tant elle parle juste lors de ces interventions (accompagnement, formation, enseignement, conférence…)- dans un nouveau métier – qui a déjà dix ans de pratique sur le terrain- coach de dirigeants, de collégiens et de jeunes en difficulté scolaire. Dans son nouvel ouvrage, Accompagner avec l’arbre de vie, elle partage ses connaissances pour soulager les souffrances au travail ou encore ce qui est pire avant même d’avoir trouvé un emploi car dans notre société dite civilisée on donne des emplois au lieu de former des personnes à un métier spécifique, cela signifie que l’on veut faire des citoyens pions que les puissants veulent bouger à leur guise sur n’importe quelle case des fonctions professionnelles. Son livre par l’intermédiaire de la métaphore de l’arbre fait prendre la mesure aux gens qu’ils ont des «savoirs clandestins» enfouis au fond d’eux-mêmes. C’est là que Dina Scherrer intervient pour faire jaillir tout le potentiel de la personne qu’elle accompagne dans sa quête de la résurgence de l’estime de soi. Afin qu’ils reprennent les rênes de leur existence, c’est-à-dire de réinjecter du choix dans leur parcours, en un mot ne plus subir la loi des autres. Dina Scherrer fait tout pour que l’on puisse avoir envie d’écrire la suite de son histoire.
«Exploratrice de l’espoir», voilà comme elle se définit. Dina Scherrer fait retrouver de l’espérance aux gens. Ceux qui suivent son accompagnement vont tout à coup se passionner à nouveau pour leur vie. Ils viennent vers elle fatigués par l’existence et ils repartent régénérés prêts à relever d’autres défis. Souvent la vie, professionnelle ou/et privée fait vieillir, massacre les zones sacrées de l’enthousiasme, de l’espoir et l’on se retrouve chargé du poids du passé qui nous condamne au surplace. Dina Scherrer sait redonner confiance aux plus pessimistes d’entre nous qui se lèvent avec sur les épaules tout le monde du monde qui en fait se moque éperdument d’eux.
De milieu, plus que modeste, comme l’on dit stupidement- car l’argent ne fait pas le bonheur, même s’il y contribue…- l’autodidacte Dina Scherrer s’est construite au contact de la réalité la plus absolue. Préposée à la photocopieuse d’une agence de pub, par la force de son travail et de son grand talent de communication, elle parvient à gravir tous les échelons pour parvenir au poste stratégique de directeur du développement et de la communication du plus grand groupe de publicité mondial. Pas une once d’arrivisme, rien que l’ambition de s’en sortir. De ne pas dépendre de quelqu’un. A elle seule, elle a refait les conquêtes du féminisme de manière bien plus intéressante du point de vue humain, et surtout avec une dimension éthique qui ne souffre d’aucune concurrence, que les grandes prêtresses du genre Simone de Beauvoir, icône médiatique fabriquée par la gauche caviar qui ferme les yeux sur son emploi à Radio Vichy et sur sa position de rabatteuse de chair fraîche pour Jean-Sol Partre. Dina Scherrer, elle, fait partie de ces très rares personnes qui sont en parfaite accord entre ce qu’elles disent et ce qu’elles font. D’où sa grande audience actuelle. Les gens qui l’approchent savent très bien qu’elle ne ment pas sur la marchandise. Ce qu’elle propose aux autres, elle se l’est appliquée à elle-même.
Elle n’est pas thérapeute, ni psychologue, encore moins analyste et psychiatre mais elle est quand même tout cela à la fois par sa formidable qualité d’écoute capable de détecter des monceaux de renseignements à travers le moindre silence d’une personne qui ne sait plus par quoi commencer au sujet de sa vie, comme une tricoteuse qui verrait devant elles toutes les pelotes de laine mélangées. Cette personne sait qu’il s’agit de sa propre vie mais elle est devenue étrangère à son propre parcours à force d’avoir perdu l’essentiel. Dina Scherrer par sa qualité d’attention qu’elle porte aux autres vous fait tout à coup souvenir que vous êtes né à telle heure à tel endroit et que vous unique au monde.
Les gens qui vivent des difficultés ne sont plus fascinés par leur vie qui leur paraît sans intérêt. Souvent, ils se sentent seuls, et donc s’isolent, s’étiolent. Réaliser l’arbre de vie (méthode issue des pratiques narratives) revient à dessiner un arbre, le support métaphorique pour aller à la recherche d’informations par un système d’habillage (racines, tronc, branches, feuilles, bourgeons, fleurs, fruits…) qui permettent aux gens de redonner du sens à leur vie. Ainsi, ils se reconnectent à leur force, à leur talent, aux personnes importantes dans leur vie, à toutes les choses qu’ils aiment. En se racontant, ils redeviennent curieux de leur vie. Et du même coup, de spectateur de leur existence, qu’ils croyaient terne, ils redeviennent auteur de leur vie.

-Accompagner avec l’arbre de vie. Une pratique narrative pour restaurer l’estime de soi. Dina Scherrer. Préface de Pierre Blanc-Sahnoun. Dunod, 170 p., 22 €.

Le service de com. de Neymar fait dire à sa mère que le fiston est un "guerrier"

02.08.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS

Neymar c’est comme Martine à la plage, Martine au théâtre ou Martine à la cuisine. Les matchs de Neymar - quand il joue !- ont tous des séquences pour vidéo-gag. Même pas besoin de montage spécial. Neymar voudrait qu’on le regarde jouer sans le toucher. Il croit que le football se joue sans adversaire quand il n’insulte pas ses partenaires comme son capitaine au PSG (T. Silva) qu’il a couvert de jurons en Russie parce qu’il avait rendu un ballon volontairement à l’équipe adverse. Ce geste de fairplay n’existe pas dans le bagage médiatique du Footix brésilien. Je n’échange pas un dribble de Garrincha contre toute la carrière de Neymar.

Comme Neymar est la risée du monde depuis ses roulades comiques en Russie, son service de com. est sans dessus-dessous pour sauver la machine à cash. Nos contemporains sont si débiles qui pensent comme on leur dit de penser. Ils renvoient aux chiens qui reniflent la pisse des ses frères à quatre pattes pour pisser au même endroit qu’eux. D’ailleurs chien et l’anagramme de Chine, le terrain économique favori de la brigade financière de la poule aux œufs d’or brésilienne.
Dans un premier temps, le service de com. nous a conté fleurette en nous disant que l’équivalent d’un frère Kardhasian est digne d’Antoine de Saint-Exupéry. A savoir qu’il est dans la vibration éternelle de l’enfance et qu’il n’a pas encore appris à perdre. Beau comme un roman de Musso et M. Lévy.
A présent, on nous balance une logorrhée parait-il maternelle. Ils font tous pour sauver le produit marketing car Neymar réussit l’exploit à gagner des millions sans quasi jamais jouer, sauf contre Dijon !
Voyer un peu ce que le service com. fait dire à la Mama:
-"Plusieurs fois dans notre vie, les choses ne vont pas comme nous le voudrions, surtout nos rêves et nos désirs. En tant que mère et je pense que la plupart des autres parents deviennent également tristes quand on parle de ses enfants, surtout quand on ne les connaît pas. Les gens connaissent le nom Neymar Jr, mais la personne que tu es, peu de gens savent. Nous sommes humains et avons des défauts. Il est mon fils… Je suis ta plus grande admiratrice et avec tout mon respect, ne te bat pas avec des mots et des accusations de ceux qui n’aiment pas leur prochain. Sache qu’il y a une minorité de gens qui t’aiment et qui connaissent ton cœur. Je t’aime et je serai toujours avec toi mon fils… Mon guerrier".
Tout ça est très amusant. On n’a pas fait dire ça à la mère de Cristiano Ronaldo. Il est vrai que le Portugais, lui, est un vrai champion, et non pas seulement une vedette pour Footix. Dire que Neymar est un guerrier c’est vraiment dire ce qu’il n’est pas.
Un guerrier, c’est Ronaldo, Ramos. Faut pas confondre, l’acier avec le contreplaqué.

L’Arlésienne Neymar n’a plus besoin de jouer avec le PSG. Sa marque suffit. Neymar annonce le cataclysme du e-football

01.08.18 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS

Aujourd’hui, il est plus important d’exister sur le Net que de jouer porte d’Auteuil.Même quand on le critique, on parle encore de Neymar, c’est tout bénef ! Demain les écrivains seront stars sans écrire, remarquez, ils le sont déjà vu les torchons aux premières places de meilleures ventes. Il y avait les romans de gares. Neymar lui est un joueur d’aéroports. Un homme-sandwich qui se sert du football plus qu’il ne le sert. Et les médias institutionnels sont à plat ventre devant lui alors qu’ils fracassent Rabiot, pour finalement une peccadille. En fait, Neymar annonce l’avalanche de l’e-sport qui en est encore à son balbutiement. Les prochaines stars du football seront des vedettes virtuelles. Neymar en est le signe avant-coureur. Heureusement quand le e-football sera au sommet, je serai mort. Je ne veux pas voir ça. Le e-football est l’avenir car dans ce football-là il n’y a pas de blessés. Neymar y a donc sa place, lui qui se lamente toujours d’être agressé. Neymar est un héros de football comme une star de Téléréalité. Etre connu, ça suffit. Plus besoin de prouver.

Je ne fais pas une fixette sur Neymar mais c’est le cœur de l’actualité du football, avec le transfert de Ronaldo à la Juve et la victoire de la France à la Coupe du Monde 2018. Chaque jour, on en apprend un peu plus sur Neymar et cela n’étonne plus personne. Il est le produit de notre époque qui fait la part belle au voyeurisme entretenu par la famille Kardashian, cette apologie du vide rémunéré à prix d’or, et l’ère des réseaux sociaux qui ont érigé en loi le virtuel et ses déclinaisons.
Le fait qu’il ait signé à Paris suffit à faire l’événement. Il n’a même plus besoin d’y jouer. C’est comme si en 1960, Brigitte Bardot se contentait de s’afficher dans la presse sans avoir le besoin de tourner des films. Blessé lors du championnat de L1 2017-2018, il a zappé une très grande partie de la saison. En plus, il s’est fait soigner au Brésil pour fuir l’hiver français. Il habite à Bougival, pour lui le trou du cul du monde. Vous imaginez, passer de Rio, de Barcelone à la cité où jadis vivait Tourgueniev. Ah ! ce n’est pas Neymar qui irait visiter la superbe résidence de l’écrivain à deux pas du bunker de luxe loué par le PSG pour le Brésilien.
Les réseaux sociaux ont pris tant d’importance pour les sponsors que les matchs sont annexes car un match on peut le perdre et donc cela fait mauvais effet. Pour éviter ce genre de déconvenue, Neymar ne joue même plus. Il est en permanente représentation. Depuis sa ridicule Coupe du Monde 2018, où il a été balayé par la Belgique – vous imaginez le Brésil 1970 éliminé par un pays qu’aucun brésilien ne sait situer sur une carte- il se contente de jouer au football à 5.De le promotion, encore de la promotion à tout berzingue.
En Chine, il est partout sur les murs avec un téléphone dans les mains. Dans plein de capitales c’est comme ça. Les réseaux sociaux forment une toile d’araignée pour alpaguer des gens qui ne savent pas qui est Cruyff sans parler de Garrincha ou de Piantoni. Neymar pratique un football fait pour passer au Lido en attraction entre un ballet de seins nus et un phoque qui jongle avec un ballon.
En Chine, Neymar est sur les pubs d’Oppo, une entreprise d’électroniques. Je n’en veux pas. J’aurais trop peur de me faire arnaquer sur le produit.
Il y vante aussi les télés TCL. Jamais j’en achèterai une, ayant la frayeur qu’elle me claque entre les mains juste avant un match de la Juve avec CR7.
Il est aussi l’ambassadeur en Chine de Honda. Il est vrai qu’ils ne peuvent pas prendre Lewis Hamilton, lui, la vraie star de Mercedes. Des Honda je n’en veux pas non plus. Avec Neymar, Honda = faux départs, esbroufe, clinquant mais n’avance pas. Avec Neymar, Honda va droit dans le ravin.
Grâce à Neymar qui ne joue jamais, la L1 a été acheté par CCTV, la chaine publique chinoise. On voit le cercle vicieux. Le PSG accepte toutes les crasses de Neymar du moment que ça casque derrière.
Le programme d’intoxication du PSG auprès des Chinois comporte une invitation de 30 fans qui pourront voir trois joueurs du PSG. Trois autres joueurs du PSG apprendront à d’autres fans à faire un gâteau, oui vous avez bien lu ! Et cerise sur le gâteau, 21 autres intoxiqués du PSG pourront suivre un petit entraînement avec Maxwell et un coach annexe du pays. Maxwell, qualité prix !
Dans tout ça, le football n’est nulle part. Heureusement que j’ai vu des Nice-Reims, des matchs avec Dogliani, Susic, Dahleb, Rai, d’autres au Stade du Ray, avec Loubet et Serrus. Heureusement que j’ai rêvé sur le nom de Vignal que je n’ai jamais vu jouer. Sinon, je détesterais le football. Car le football business fait vomir. Si au moins, Neymar avait la politesse d’être humble comme Zidane. Qu’il ait au moins la décence de jouer.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Aoűt 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

powered by b2evolution free blog software