Archives pour: Mai 2018

Zidane met fin à sa love story avec le Real Madrid (2001-2018)

31.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Jeudi 31 mai 2018
Rideau pour Zidane au Real Madrid

D’habitude c’est le Real Madrid qui remercie. Cette fois, c’est lui qui part.
Zidane a choisi de quitter le Real qu’il avait rejoint en 2001. 17 ans ! En football c’est une éternité.
Il a fait le tour du club et part par la grande porte.
Zidane ne fait rien comme tout le monde:
1994: un doublé pour son premier match en équipe de France.
1998: deux buts de la tête en finale de la Coupe du Monde.
2002: but décisif en finale de C1
2006: coup de tête sur Materazzi en finale de la Coupe du Monde.
2016-2018: 3 C1 comme entraîneur avec le Real.

Didier Deschamps a désormais encore plus de pression.
Zidane sera sélectionneur des Bleus mais l’on ne sait pas quand.
Il n’y a pas 36 clubs pour son futur:
Barça, impossible avec le Real.
Sinon, Juventus Turin, Liverpool, Man United, Man City, Bayern Munich…
Les socios du Real se sentent orphelins mais pas cocus.
Zidane part avec le sourire. Il se relancera ailleurs.
Merci pour les grands moments au Real.

PS: 20 h Foot, CNews (Jeudi 31 mai 2018): Zidane quitte de son plein gré le poste de sélectionneur du Real Madrid:
http://www.cnews.fr/emission/2018-05-31/20h-foot-du-31052018-783483

Le journal de 21 h de Patrice Boisfer, 31 mai 2018 (CNews): sur le départ de Zidane
http://www.cnews.fr/emission/2018-05-31/edition-du-soir-du-31052018-783486

Alain et Maurras, deux penseurs nombrilesques

31.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

Le discours d’André Malraux sur Jean Moulin. Non seulement Malraux a écrit un texte somptueux mais il a su le lire aussi de manière grandiose.

Charles Maurras (1868-1952) et Alain appartiennent à la galaxie antisémite des écrivains français. Il faudrait faire un livre pour dire ceux qui ne l’étaient pas. Condamner quelqu’un pour ce qu’il est, quelle ignorance ! Voltaire, lui non plus pas à l’abri de la bêtise, a pourtant averti que l’on devait toujours condamner quelqu’un pour ce qu’il a fait et jamais pour ce qu’il représente, par ses origines. Le pavé des écrits de Maurras est titré :L’avenir de l’intelligence. A propos d’intelligence… Il ne s’en servait pas toujours. Antisémite cela veut dire aussi anti Arabe, on ne le rappelle pas souvent. N’a-t-il pas écrit le 13 juillet 1926, à l’inauguration de la Grande Mosquée, rive gauche : «Cette mosquée en plein Paris ne me dit rien de bon. […] s’il y a un réveil de l’islam, et je ne crois pas que l’on puisse en douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où enseignèrent tous les grands docteurs de la chrétienté anti-islamique représente plus qu’une offense à notre passé. Une menace pour notre avenir».
On ne doit jamais lire les écrits datés à l’éclairage de la nouvelle actualité. Pas plus ceux de Maurras que ceux de Céline. Evitons l’amalgame. Trois bellicistes font plus de bruit que 1 million de pacifistes silencieux. Maurras était à la fois antisémite et antinazi. Tout n’est pas a jeté chez lui mais sa distinction entre un «antisémitisme d’état» et Pétain ou Hitler ne tient pas debout. C’est kifkif bourricot !
Comment Maurras faisait-il pour en même temps appeler «monstre» Hitler et souhaiter la mort de Léon Blum ? Maurras s’abritait derrière Ronsard qui n’aimait pas les Juifs accusés d’avoir crucifié le Christ. Condamné, une première fois, à la prison en 1936, il a la satisfaction de voir que plus de 50 000 personnes se réjouissent de sa liberté en 1937 au Vel d’Hiv. Cette époque est hyper complexe puisque le Populaire avait aussi appelé qu’on abatte Maurras «comme un chien». (1 er novembre 1935).
Le penseur royaliste et nationalise avait parmi des lecteurs : Péguy, Apollinaire, Malraux, Bergson, Gide, Blanchot, Colette, Déon… Quand il dit qu’il est un antisémite d’Etat et non pas et antisémite de peau c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Il a écrit entre autres imbécilités : «Quand on laisse un Juif entré dans un journal, il y en a dix au bout de six mois… » Arrêté en 1945, il est gracié par Vincent Auriol le 16 mars 1952. Il meurt le 6 novembre, l’année de sa libération.
Concernant Alain, même stupidité. Jusqu’à la publication de son journal de guerre, il bénéficiait encore d’une grande cote. En fait, le professeur estime que Bergson écrit mal parce qu’il est Juif de naissance : «Il faut être Juif pour écrire si mal». Quand on lit cela on referme le livre. Vous pourrez me dire que je suis plus tolérant avec Céline et Drieu qu’avec Alain et Maurras. Drieu, s’est suicidé : il a mon respect. Céline ? Je pense comme Jean Paulhan qui admettait les excès des grands talents. Interdire la publication de ses ennemis c’est pratiquer la censure. La démocratie doit laisser s’exprimer pour voir qui pense quoi. Le provocateur Céline était un as de la communication. Il a jeté de l’huile sur le feu pour marquer la littérature au fer rouge. Grande réussite : même mort, il déclenche toujours des polémiques. Il est évident que si Céline n’a pas été fusillé c’est parce que le monde des lettres avait déjà été sanctionné : Robert Brasillach, condamné à mort. Les deux disparitions brutales (Brasillach et Drieu) ont permis à Jacques Chardonne, Marcel Jouhandeau et Cie de mourir dans leur lit respectif. La milice littéraire d’après-guerre a fait le tri à sa convenance. Quand le dossier Gallimard est arrivé sur la table, ils se sont mis d’accord pour dire qu’il s’agissait d’un éditeur et non pas d’un écrivain ! Ne pas confondre les bien-pensants Maurras et Alain avec les insoumis Aymé et Giono.

-L’avenir de l’intelligence et autres textes, Charles Maurras. Sous la direction de Martin Motte. Préface de Jean-Christophe Buisson. Bouquins/ Robert Laffont, 1280 p., 32 €
-Journal inédit (1939-1950), Alain. Présenté par Emmanuel Blondel. Les Equateurs, 830 p., 32 €

Le retour gagnant de Balotelli. L'Italie ne va pas en Russie parce qu'elle n'a pas sélectionné l'Aiglon

31.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Lundi 28 mai 2018
Italie 2 - 1 Arabie saoudite
Buts pour l’Italie: Mario Balotelli (21e), Andrea Belotti (68e)
But pour les visiteurs: Yahya al-Shehri (72e)

A peine revenu en sélection, Mario Balotelli a fait parler sa technique, sa puissance.
Fort et plein de finesse, tel est le jeu du buteur.
Mancini n’est pas fou, il l’a reconvoqué.
Si Mancini avait été sélectionneur contre la Suède, l’Italie serait en Russie 2018.
C’est une certitude. Balotelli méritait sa place dans les matchs de barrages pour la Coupe du Monde.
Nice l’a relancé complétement.
Il a de belles années devant lui.
Il va jouer à Nice contre la France.
Ce joueur a un énorme talent mais il le gaspille trop souvent par son inconstance.
Quand il veut jouer, il est irrésistible. Inchargeable. Quel bel athlète !
C’est parce qu’il a été abandonné qu’il a des absences, j’en suis certain.
Il aime sa mère adoptive. Ces parents adoptifs sont des humanistes de très grande envergure.
La défense centrale française va devoir ouvrir l’œil, le 1er juin. L’Aiglon est dans les barrages, dans son stade en plus. Ses deux ans à Nice ne sont pas passés inaperçus.
Il marque des buts qui ont la signature d’un très grand buteur. Tir soudain, de loin et bien placé.
Balotelli a encore de belles années de joueur devant lui.

Interview: Mario Balotelli, la force tranquille

30.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Le Phénix Zidane

29.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Les magnifiques adieux de Zidane-joueur devant sa famille. L’un de ses frères a dit qu’une autre vie commence. En effet, celle d’entraîneur du Real Madrid.

Alors que France 1998 va célébrer la victoire de la World Cup 1998. Déjà il y a 20 ans !
Zidane a la bonne idée de ne pas se scléroser dans le passé.
Il engrange les titres comme entraîneur, c’est plus intéressant que de briguer la présidence de la FIFA.
Zidane est très intelligent. Il épouse une magnifique femme et reste avec elle.
Il signe au Real Madrid en 2001 et en 2017, il y est toujours.
Aimer ce que l’on aime. Sa devise.
Zidane n’oublie pas 1998 mais il avance.
Zidane chat noir jusqu’en 1998. Après, il gagne quasi tout.
Zidane arrête sa carrière d’entraîneur. Il rebondit sur le banc.
Zidane sélectionneur en équipe de France ? Il n’y a plus qu’à attendre.

Hommage à King Sergio Ramos

29.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Dans le football, il n’y a pas que les créateurs.
Il y a aussi les défenseurs. Et bien sûr, les défenseurs sont des créateurs, à leur façon.
Ramos est l’un des plus grands de l’Histoire, comme C. Puyol, l’ex géant de Barcelone.
Ramos sait aussi marquer des buts capitaux.
C’est le capitaine du Real Madrid.
Sans Ramos vous ne gagnez pas.
Il est détesté par les équipes adverses qui rêvent de le voir jouer pour leur équipe fétiche.
Ramos est solide, intelligent, courageux, malin, diabolique dans le bon sens.
Un combattant extraordinaire. Qui s’y frotte, s’y pique.
Il n’a pas du tout blessé “volontairement” M. Salah.
Quand on est chargé par Ramos, il faut faire très attention à la pression de son corps.
Ramos est un athlète. Taillé dans le roc.
Immense joueur. Il respire le football.

Parcours de Sergio Ramos né le 30 mars 1986
1996-2005 Séville FC
Depuis 2005 Real Madrid 564 matchs
Depuis 2005 Espagne 151 sélections

Palmarès
Au Real Madrid
4 Ligues des champions 2014, 2016, 2017 et 2018
4 Championnats d’Espagne 2007, 2008, 2012 et 2017
2 Coupes d’Espagne 2011 et 2014
3 Supercoupes d’Espagne 2008, 2012 et 2017
3 Supercoupes de l’UEFA 2014, 2016 et 2017
3 Coupes du monde des clubs 2014, 2016 et 2017

Avec l’Espagne
Coupe du monde 2010
2 Championnats d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2004

Leonard Cohen (S.Simmons) et Graeme Allwright(J. Vassal), deux biographies références

28.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT

La biographie sur Leonard Cohen est l’une des meilleures du genre. On ne s’y ennuie pas, on apprend beaucoup et elle n’est pas exempte de qualités littéraires. On est content de l’avoir lue même si l’on est lassé à la longue par l’omniprésence de la défonce du chanteur. La came ça conserve d’un certain côté, vu que Leonard Cohen (1934-2016) est mort à 82 ans. On sait que Miles Davis ne buvait pas que de l’eau, etc… N’empêche, je ne me doutais pas un seul instant que le chanteur avait autant ingurgité de saloperies même si son allure cotonneuse prouvait qu’il planait grave !
Auprès de lui, dans sa jeunesse, il a subi l’influence d’Alexandre Trocchi (1925-1984), le romancier italo-écossais, qui a été ce que fut Jacques Vaché auprès d’André Breton. Leonard Cohen était-il bipolaire ? Tous les artistes le sont et parfois même tripolaire ! Et pas besoin d’être un artiste pour être angoissé. Doté d’une sensibilité hors normes et d’un vrai talent d’écriture, le musicien nous contait parfois fleurette. Vous connaissez tous sa chanson phare Suzanne… Au début, la jeune femme qui existe vraiment avait 17 ans et lui 26 ans. Elle était la maîtresse de l’un des amis du chanteur. Cohen a toujours juré les grands dieux qu’il n’a jamais cherché à la séduire mais elle raconte le contraire. Un jour, il a même été très insistant et a elle l’a éconduit énergiquement, préférant la «connexion de l’âme», autrement dit l’amitié. Dépressif, Cohen faisait une surconsommation de médicaments. Psychothérapie ? Non, il n’a jamais voulu passer par là. Il a connu différentes périodes frénétiques : sexe ou/et alcool, bouddhisme… Sa voix vrille le cœur. Peut-on être plus mélancolique ? Précisions: Léo Ferré a prévenu que la mélancolie était un désespoir qui n’avait pas les moyens. Suzanne ? Au début il voulait rendre hommage à Montréal puis il décida de parler d’une femme plutôt que d’une ville. Paul Eluard a fait la même chose, avec Liberté, Liberté chérie… au dernier moment, il a retiré le prénom d’une femme pour le remplacer par Liberté. Et dire que l’on dit que le poète est l’emblème de la liberté, lui le chantre du communisme goulag compris. Vous pouvez lire le livre pour faire un vrai voyage en compagnie du poète. Il méritait plus le Nobel de Littérature que Bob Dylan. Leonard a publié des livres, lui.
En complément de la biographie de Cohen, on doit lire l’ouvrage sur Graeme Allwright signé par Jacques Vassal. Né le 7 novembre 1926, l’auteur-compositeur-interprète est l’un des phares de la chanson française que l’on finit par oublier par qu’il s’acharne à rester discret quand ses confrères font le contraire. On lui doit de splendides adaptations françaises de chansons nord-américaines, à commencer par Suzanne dont il a très bien rendu le double aspect mystique et sensuel. Allwright n’y va pas par quatre chemins : quand il est en osmose avec une chanson et son auteur, il l’a traduit, certain que cela ne sert à rien d’en composer une autre vouloir dans la même veine puisque celle-ci est admirable. Leonard Cohen a dit : «Graeme Alwright a rendu plus acceptables à mes oreilles certaines de mes chansons ». La classe, non ? Allwright, lui-même membre la protest-song, aime l’excellence : Guthrie, Dylan, Brassens… Il est marié à la culture française, au sens propre et figuré puisqu’il a épousé Catherine Dasté, la petite-fille de Jacques Copeau et fille de Jean Dasté.
Allwright est probablement le chanteur qui vit le plus en accord avec ses idées. Outre son répertoire, son univers, c’est un merveilleux trait d’union : il nous a donné Cohen en français et il a donné Brassens en anglais. Le plus français des néo-zélandais a 92 ans. Le grand âge est la récompense de sa sagesse. Il a vécu dix mille vies et la réelle a été- est encore et toujours- la plus importante, à l’inverse de ce que disait André Gide de lu-même.

-I’m your man. La vie de Leonard Cohen, Sylvie Simmons. Traduit de l’anglais par Elisabeth Domergue, Françoise Vella. Sous la direction de Jean-Paul Liégeois. L’Echappée, 512 p., 24 €
-Graeme Allwright par lui-même, Jacques Vassal. Prologue de Jacques Perrin. Sous la direction de Jean-Paul Liégeois. Cherche-Midi, 299 p., 21 €

Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

27.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Les accolades du Real après leur triplé historique en C: 2016, 2017 et 2018. L’indestructible Ramos embrasse ses partenaires. Immense compétiteur. Un mental et une force physique. Une intelligence de tous les instants. Le coéquipier de rêve. Un capitaine de légende. Il a gagné tous les titres du football.

Samedi 26 mai 2018
Finale de la Ligue des Champions
Real Madrid 3-1 Liverpool
Buts pour le Real: Benzema (51e), Bale (64e, 83e)
But pour les Reds: Mané (55e)

Real Madrid
Keylor Navas, Dani Carvajal (puis Nacho,37e), Sergio Ramos ©, Raphaël Varane, Marcelo
Casemiro, Toni Kroos, Luka Modriæ, Isco (puis Gareth Bale, 61e)
Karim Benzema (puis Marco Asensio, 89e), Cristiano Ronaldo
Sur le banc: EKiko Casilla, Theo Hernández, Lucas Vázquez et Mateo Kovaèiæ
Entraîneur : Zinédine Zidane

Liverpool
Loris Karius, Trent Alexander-Arnold, Dejan Lovren, Virgil van Dijk
Andrew Robertson, James Milner (puis Emre Can, 83e), Jordan Henderson, Georginio Wijnaldum Mohamed Salah (puis Adam Lallana, 31e), Roberto Firmino, Sadio Mané
Sur le banc : Simon Mignolet, Nathaniel Clyne, Ragnar Klavan, Alberto Moreno, Dominic Solanke
Entraîneur : Jürgen Klopp

C’était écrit et le Real l’a fait !
Madrid capitale européenne du football:
Real Madrid, Champions League 2018
Atletico Madrid, Europa League 2018

Liverpool a démarré fort.
Le Real a laissé passer l’orage.
A 0-0, Navas a fait un arrêt décisif, importantissime.
Cet arrêt dans un temps fort rouge a été déterminant.
A la 22e mn: Ramos serre de près Salah et l’entraîne dans une chute. Une faute réalisée de manière astucieuse. Non commise pour blesser mais pour dire, je suis là. Mal réceptionné, Salah quitte le terrain en pleurs.
A partir de la sortie de Salah, Liverpool s’éteint. Plus aucune intensité.
51e mn: Benzema décide de s’avancer vers le gardien qui stressé dégage très mal au point que le ballon est renvoyé par le genou de Benzema. But !
Tout de suite après, les Reds égalisent. La seule fois où Liverpool a pris le dessus sur le Real.
Pour donner du sang frais, de l’énergie, de la vitesse, Zidane fait entrer Gale.
A peine sur le terrain, il tente le une roue de bicyclette. Il n’y avait que ça a faire à cet instant, vu son positionnement. But d’anthologie.(64e mn)
A la 83e mn, il tenta un tir de loin: 3-1 !
La messe était dite.
Klopp a perdu 8 finales sur 11 jouées. Peut mieux faire.
Zidane est le seul entraîneur a faire le triplé, trois C1 à la suite.
Son Real est un cobra, un boa. Il étouffe ses adversaires.
L’équipe d’en face peut dominer ou mener. Le Real en garde toujours sous le pied.
Un collectif sans faille, du gardien à l’attaquant de pointe.
Le milieu de terrain a été une muraille: Casemiro, Toni Kroos, Luka Modriæ. Ces trois joueurs interceptent et relancent sans relâche. Immense distribution de jeu. Infatigables. Toujours concentrés.
Varane, excellent.
Ramos, l’âme du club.
Benzema, à l’affût de la moindre faille de l’adversaire.
Gale, dans un grand soir.
Ronaldo ? Il a tout prouvé dans les tours précédents. A la fin, il a parlé de lui au passé. Il a jeté une sardine aux mouettes de la presse.
Il n’est pas du tout correct que Naymar gagne plus d’argent que lui.
CR7 gagne 22 M€ par an- hors sponsoring. Son contrat va jusqu’à 36 ans. Sur la longueur il n’est pas perdant.
Ronaldo porte le Real sur ses épaules depuis des années.
Il a autant d’importance que Alfredo Di Stefano à son époque.
C’est facile de briller quand il ne brille pas car il libère les espaces tant il angoisse les défenseurs. CR7 même en demi-teinte est capital.
Ronaldo a remporté trois C1 de suite.
Meilleur buteur de l’Histoire de la C1.
Ronaldo défend son statut et croyez que Zidane va le conforter sans son rôle de leader.
Le Real est déjà la favori pour la C1 2019.
Sans Ronaldo, le Real n’en serait pas là. Il est l’élément moteur: il marque toujours des buts capitaux dans les tours précédents. La finale c’est la finalité. Il faut pouvoir y accéder. CR7 est toujours le marchepied depuis des années.

PS: 13 H FOOT, samedi 26 mai 2018, présenté par Julien Pasquet: l’avant Real-Liverpool, Platini blanchi, Rabiot…
http://www.cnews.fr/emission/2018-05-26/13h-foot-du-26052018-782899

Mort du féérique gaucher Roger Piantoni (1931-2018) à la fois stratège et buteur redoutable

26.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Roger Piantoni en compagnie de Pierre Cangioni

Il était né le 26 décembre 1931,un cadeau de Noël pour ses parents.

Parcours
1950-1964 Nancy
1964-1965 OGC Nice
1950-1966 Total 495 matchs (265 buts)

En Équipe de France
37 sélections,18 buts (1952 et 1961
3e à la Coupe du monde 1958

Palmarès
Stade de Reims
Champion de France 1958, 1960 et 1962
Coupe de France 1958
Challenge des Champions: 1958 et 1960
Coupe Mohamed V 1962
Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions 1959

OGC Nice
Champion de DII 1965

Deux fois meilleur buteur du championnat de France 1951 (28 buts) avec le FC Nancy, et 1961 (28 buts) avec le Stade de Reims, Roger Piantoni était un buteur-passeur ou passeur-buteur.
A dix ans d’intervalle, il a marqué son temps. Comme Gino Bartali, en cyclisme,
Avec Kopa et Fontaine, il a formé un trio d’anthologie à Reims et en équipe de France.
Jamais la France n’avait autant brillé.
Il était leader sur le terrain, comme Kopa mais pas dans le vestiaire des Bleus où il laissait la place à Kopa. Cependant les jeunes regardaient aussi Piantoni comme un chef à l’égal de Kopa. Kopa se comportait en Empereur. Piantoni acceptait de n’être qu’un maréchal d’empire. Il fut Kopa ce que Giresse était à Platini. Un complément indispensable au bon rendement de l’équipe.
Il avait la grande classe: élégant et efficace. Sur et hors du terrain.
Pionnier du football d’après-guerre.
Au micro, il ne disait pas d’ânerie, avec Michel Drucker.
A l’OGCNice, il a fini sa carrière avec une remontée en DI, avec entre autres excellents partenaires Maurice Serrus et Bruno Rodzik (1935-1998).
Le football est un art éphémère comme le théâtre et la danse.
Ceux qui ne l’ont pas vu à l’œuvre ne peuvent pas prendre la mesure de son talent.
Roger Piantoni avait le regard périphérique et une très belle frappe de balle. Un footballeur de renommée mondiale.
Un joueur complet. Inoubliable.
Le football lui doit beaucoup.
Un artiste vient de s’en aller.
Son pied gaucher valait celui de Ferenc Puskas.
Il aurait aussi mérité de jouer à l’étranger, comme Kopa.
Roger Piantoni a été célèbre dès les cadets de Lorraine dont il était le héros précoce. Porté en triomphe par ses camarades.
Sa famille d’origine italienne s’était installée en Lorraine comme beaucoup d’autres dans le Midi.
Sa voix était d’une douceur impressionnante, chantante.
C’est lui qui a alerté le premier du talent de Platini.
On le savait souffrant.
Il reste dans l’Histoire, ou alors la postérité est une ingrate.
C’est une référence. La France a perdu un de ses grands fils.

La love story Zidane-Real Madrid: 17 ans de bonheur

25.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Samedi 26 mai 2018
Finale de la Champions League
Real Madrid - Liverpool

Zinedine Zidane est au Real Madrid depuis 2001.
Il connaît du club, du sol au plafond.
Si Liverpool parvient à faire tomber le monument cela serait un immense exploit.
Il est impensable d’envisager Ramos et CR7 sortir du terrain avec la médaille des perdants.
Salah est à craindre car il est euphorique.
Est-ce que les Reds peuvent emballer le match et le dominer ?
J’en doute.
Le milieu de terrain de la Maison Blanche a du répondant.
CR7 adore les finales.

Ceci n'est pas une critique. Les tops (Brel-Liardon, Giono-Desvaux, Ogawa-Makino Fayolle, May-Bataille, Stanis Perez, Devigne, Chéreau-Centès) et les flops

25.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME

A la manière de René Magritte.

On ne peut doit pas s’en dispenser:

Voir un ami voler, Jean Liardon & Arnaud Bédat. Plon, 290 p., 17, 90 €.
Témoignage d’un grand ami de Brel. Un aviateur jusqu’ici inconnu des radars.

L’homme qui plantait des arbres, Jean Giono. Dessin Olivier Desvaux. Gallimard jeunesse, 70 p., 6,90 €.
Bête comme chou mais vivifiant. Avec Colette et Pagnol, Giono est un écrivain qui aime la vie.

Instantanés d’ambres, Yôko Ogawa Traduit du japonais par Rose-Marie Makino Fayolle. Actes-Sud, 304 p., 22, 50 €.
Une mère demande à ses enfants de changer de prénom. L’art de la métaphore.

Je te protègerai, Peter May. Traduit de l’anglais par Ariane Bataille. Rouergue ? 410 p., 23 €.
Une femme, qui croit perdre son mari dans un adultère, le perd pour toujours. Polar très noir.

Histoire des médecins, Stanis Perez. Perrin, 576 p., 11 €.
L’évolution de la médecine depuis la nuit des temps. Cela donne froid dans le dos. On est content de vivre de nos jours.

L’école des années noires 1938-1948, Matthieu Devigne. PUF, 334p., 23 €.
Le fiel distillé par Vichy. Poison mortel.

Journal de travail. Années de jeunesse. Tome 1. 1963-1968. Présenté par Julien Centès. Préface Ariane Mouchkine. Postface Pablo Cisneros.
Les notes du meilleur metteur en scène de la fin du XXe siècle, avec Antoine Vitez. Des écrivains de l’espace.

On peut s’en dispenser :

Le miracle Spinoza, Frédéric Lenoir. Fayard, 224 p., 19 €.
Bouquin pour ceux qui pensent que Goya est une chanteuse.

Notre vie dans les forêts, Marie Darrieussecq. POL, 188 p., 16 €.
Lizez plutôt «Walden ou La vie dans les bois» du magistral Henry David Thoreau. L’original vaut mieux que le duplicata.

Le chant du monde est là, René Lenoir. Albin Michel, 137 p., 12 €.
Salmigondis sur les mystères de l’existence.

Les leçons du pouvoir, François Hollande. Stock, 288 p., 22 €.
Celui qui a été élu parce que DSK est tombé plus bas que terre estime qu’Emmanuel Macron est président par hasard.

J’ai perdu Albert, Didier Van Cauwelaert. Albin Michel, 224p p., 19 €.
Une spiritualité très Madame Irma 3615.

Journal inédit (1937-1950), Alain. Les Equateurs, 832 p., 32 €.
Le professeur était un antisémite camouflé.

Cristiano Ronaldo fracasse Neymar

25.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

C. Ronaldo est sans pitié.
Neymar au Real Madrid ?
Mais cela fait 8 ans qu’on lui met 50 noms dans la vue et qu’il est toujours là !

Lea Occhi, DJ Set révélation

25.05.18 | par morlino | Catégories: GRANDE DAME, HENDRIXEMENT

“La vie sans musique est tout simplement une erreur” (Nietzsche)

La techno comme le reste a ses vrais artistes.
En voici, une.

Interview
Comment tu en es venue à la musique ?
Je suis intriguée par la musique électronique depuis mon adolescence. Grâce notamment à mon oncle allemand qui nous faisait écouter ses disques Techno avant le diner de Noël. Puis il y a eu ce concert de Paul Kalkbrenner, mon premier au Zénith. Sans commentaire. Enfin, un week-end à Berlin et mon coup de foudre pour mon homme allemand n’ont fait que confirmer cette fascination effrénée pour la capitale allemande et son état d’esprit. M’orienter vers la musique techno est donc arrivée comme une évidence.

Pourquoi ce nom de scène là ?
Occhi signifie les yeux en Italien. C’est une amie qui m’a proposé ce nom entre le plat et le dessert. Ahah discussion totalement informelle mais au final le nom est resté !

Ta musique d’ailleurs, en trois mots ?
Puissante, rythmée et mentale !

LIRE la suite sur : http://heeboo.fr/mixtape-39-lea-occhi-rituels/

Sir Ferguson et ses joueurs, le retour

24.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Lors d’un jubilé les joueurs de Manchester United années 2000 se sont retrouvés avec leur coach légendaire, avant son hospitalisation. Actuellement, il est en convalescence.
Cette séquence est au hymne au football.

Le Red Devil Michael Carrick raccroche les crampons

23.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Quand tout s’arrête, reste le palmarès. Carrick: l’anti star par excellence. Que Rabiot en prenne de la graine.

Palmarès de M. Carrick, 36 ans, à Manchester United:

5 Championnats d’Angleterre: 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013
Ligue des champions 2008
3 League Cup: 2009, 2010 et 2017
Coupe d’Angleterre 2016
Ligue Europa 2017
Coupe du monde FIFA des clubs 2008
Community Shield en 2007, 2008, 2010, 2011, 2013 et 2016

34 sélections avec l’Angleterre (2001-2015)

Adrien Rabiot se met hors-jeu de l'équipe de France

23.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Adrien Rabiot refuse de patienter sur la liste des suppléants parce qu’il n’a pas été retenu parmi les 23 Bleus pour disputer la Coupe du Monde en Russie (14 juin-15 juillet 2018)
Le milieu de terrain est très bon mais on il n’a pas de place attitrée sur le terrain, un peu comme Pogba.
Sentinelle ? 6 ou 8 ?
A force de ne pas avoir de place, on perd sa place.
Ces derniers temps, il a taillé Neymar, à juste titre.
Cependant, il n’a pas le statut de grand joueur: 6 sélections dont 4 comme titulaire.
Par son refus d’être dans la liste des suppléants, il a signé son exclusion en équipe de France.
Son comportement prouve qu’il n’accepterait pas d’être sur le banc.
Lors de sa dernière apparition en Bleu, il a été décevant.
Nzonzi, lui, en revanche, avait été excellent.
Nzonzi mérite complétement sa sélection. Il apporte plus: calme, solide, attitude impériale, et il vient de loin car pas du tout médiatisé.
Nzonzi n’a jamais dit: “Je ne suis jamais appelé en équipe de France".
Nzonzi est un vrai footballeur, collectif.
Très bon récupérateur et impeccable relanceur.
Très calme, il diffuse de la confiance autour de lui.
Il a beaucoup d’avance sur Rabiot qui tarde à confirmer ses qualités reconnues de tous.
Nzonzi n’est pas un gamin.
Le choix de Didier Deschamps concernant Nzonzi est juste et justifié. J’espère qu’il jouera.
Quand on pense à toutes les humiliations que l’on fait subir à Hatem Ben Arfa. Lui a des raisons de rouspéter mais il ne dit pas un mot. Espérons que le virtuose se relance bien la saison qui arrive.

Le football en deuil de Xavi et d'Iniesta

22.05.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

Rideau !
Xavi lui a déjà quitté les terrains européens.
Iniesta vient de les quitter. On va le voir encore en Coupe du Monde 2018.
Si le football ce n’était qu’Ibrahimovic et Neymar, le football ne m’intéresserait pas.
Il ne faut pas confondre Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo.
CR7 n’est jamais méprisant. Et c’est un joueur qui ne tue pas le collectif, bien au contraire.
Le football simple messieurs m’écoeure.
Cantona a dit que son plus beau était une passe à Denis Irwin.
Le football vient de perdre Scholes, Giggs, Totti, Xavi et Iniesta. Et ne parlons pas de Sir Ferguson.
Ouvrez les yeux. Gourcuff and co, ils nous ont donné quoi ?
Cruyff, lui, est immortel.
Maradona est aussi immortel. Il a toujours dit: “Pelé et Platini sont du côté des dirigeants. Pas moi !” Il a 100 % raison. Quand on voit ce que sont devenus les anciens pts de la FIFA et de l’UEFA.
Maradona, avec toutes ses frasques, ne m’a jamais déçu.
Reste Zidane et son humilité. Un gagneur hyper élégant. Il avait une image médiatique en béton et en devenant entraîneur il a risqué de passer pour un naze. D’aucuns disent qu’il entraîne le Real et pas Laval. Mourinho, il a fait quoi au Real ?

Les chaises musicales: Vieira à Nice et Emery à Arsenal ?

22.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE

Ah ! l’avant-match Vieira (Arsenal)-Kayne (Man United) quelle merveille ! “Pat” est annoncé à Nice si Man City le libère car les Citizens prévoient de nommer entraîneur le Français après l’ère Guardiola mais venir à Nice ne peut être que bénéfique pour Man City car Vieira va découvrir le terrain de L1, c’est toujours mieux que le championnat bidon des Etats-Unis.

Ils changent de crémerie.
Patrick Vieira est annoncé à l’OGCNice.
Très bon choix. Nice bien installée en L1 peut donner sa chance à l’ancien grand milieu de terrain. On connaît ses qualités de joueur: grinta, mental constante, solide, bon récupérateur, grand relanceur, offensif au bon moment, collectif, humble, très intelligent.
On va découvrir le coach. Comme Zidane, il s’est bien préparé à Man City et aux Etats-Unis.
Tout le monde sait qu’il aurait aimé rester à Arsenal qu’il a conduit au sommet mais A. Wenger écartait les icônes maison (Henry et Vieira).
Espérons la venue de Vieira à Nice, cela va être un nouveau souffle.
De Wenger, il en est encore question, puisqu’il va peut-être ou sûrement être remplacé à Arsenal- selon où l’on se place- par Unai Emery. Si c’est le cas, l’Espagnol aura vite rebondi. Chapeau ! Merci au PSG qui lui a permis d’être ultra médiatisé, ce qui compte le plus dans le football d’aujourd’hui.
Wenger a dit qu’il ne se mêlerait pas de nommer son successeur mais quand Emery a été annoncé partant du PSG, l’ex coach des Gunners a déclaré que son confrère a été victime des médias… Faux ! C’est le terrain qui a licencié Emery, éliminé deux fois de la C1 par Barcelone et le Real Madrid. Et deux éliminations pitoyables avec des joueurs amorphes, dérisoire puzzle désordonné.
Pour Wenger, Emery est visiblement un héros: il a gagné trois petites Coupes d’Europe quand lui a perdu trois finales !
Emery ou Wenger c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Langue de bois certifiée, pas obsédé par la victoire, haine de la pression quotidienne, forcing pour être consensuel. Beaucoup de temps consacré à soigner la communication.
Tout va continuer à Arsenal. Bonne gestion mais zéro émotion.
La conquête de la C1 ? Pas important. L’essentiel est de faire tourner la boutique. Etre dans les 4 premiers, cela suffit.
Laurent Blanc est sur le marché mais à Arsenal il fallait tout sauf un Français !
Imaginez si Vieira (ou Henry ou Blanc) gagnent la C1 dès que l’un d’eux arrive au club !
Il gagnerait en quelques mois ce que Wenger a été incapable de gagner depuis 1996.
Cela serait dramatique pour l’ex coach d’Arsenal.
A quoi cela sert-il d’enlever Wenger pour mettre Emery ?
Lucien Favre aurait été parfait à Arsenal.
Les dirigeants de Dortmund ne sont pas fous: ils ont engagé Fabre. Bravo messieurs !

Premier couac de Tuchel: il met Neymar au sommet alors que Cavani est le meilleur buteur de toute l'histoire du PSG

20.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

Première conférence de T. Tuchel

Dimanche 20 mai 2018
La page Emery est très vite oubliée. Déjà aux oubliettes avec les chrysanthèmes entremêlées aux louanges de circonstances: gentleman patati-patata. S’il était tellement grandiose pourquoi ne l’ont-ils pas gardé ?
Voici le 4e entraineur du PSG en cinq ans.
décembre 2011 - 25 juin 2013: Carlo Ancelotti
25 juin 2013 - 27 juin 2016: Laurent Blanc
28 juin 2016 - 30 juin 2018: Unai Emery
A partir du 1er juillet 2018: Thomas Tuchel
A Paris, on fait vite valser les coachs. Il part sur les mêmes bases qu’Emery: la star c’est Neymar et non pas le PSG.
Neymar fait ce qu’il veut quand il veut. A présent, il est déjà reparti.
Tout le club tourne autour de lui.
Rappelons que Cavani a boycotté la cérémonie des trophées de fin d’année.
Il a laisse Neymar venir chercher celui de meilleur joueur. Un objet que le Brésilien a donné pour une vente aux enchères.
Neymar est une vedette médiatique. Cavani lui est le meilleur buteur de l’Histoire du PSG.
Le nouvel entraîneur n’a pas pu s’empêcher de sortir Neymar du collectif.
Le peu de considération de Canavi plombe déjà l’arrivée du nouveau ocach.
Rabiot a déjà laissé entendre au sujet du Brésilien: “Il n’a qu’à jouer seul…”
Le PSG a mis Neymar dans les conditions de Messi au Barça et de Ronaldo au Real Madrid mais Neymar n’est pas Messi ou CR7, et le PSG n’est pas le Barça ou le Real.
La saison de Tuchel ne sera pas facile car il va commencer l’entraînement sans tous les internationaux de la Coupe du Monde qui ont droit à une rallonge de vacances.
Dans une récente interview, Cavani a expliqué qu’en équipe nationale d’Uruguay les joueurs solidaires se comportaient en amis, en frères alors qu’au PSG il laisse entendre que ce n’est pas le cas. Il s’agit plutôt d’une poignée de solitaires morcelés en petits groupes avec les Brésiliens en leaders.

Monsieur Lucien Favre quitte l'OGCNice pour le Borussia Dortmund

20.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

Nice a perdu son entraîneur.
Les deux derniers coachs du Gym étaient excellents: Claude Puel et Lucien Favre.
Le Gym a joué le haut du tableau avec eux.
Le tandem Fournier-Rivère ne s’est pas trompé.
Cette saison, Favre a dit dès le début que Nice était plus faible que l’an passé.
Il a quand même bien mené le groupe même si beaucoup de points furent perdus au fil des matchs. Nice ouvrait le score et puis patatras défaite !
On annonce Patrick Vieira comme entraîneur.
J’y crois et je pense que ce ne sera pas un coup d’essai comme Ollé-Nicolle.
Cela fait des années que Vieira se prépare à Man City puis aux Etats-Unis.
Il a bien emmagasiné comme Zidane, pas brûlé les étapes.
Cela fait plaisir que les anciens soient entraîneurs: Deschamps, Zidane, Blanc…
Vieira ? Est-ce lui le futur coach ?
Il lui faudra être bon d’entrée car Nice ne peut pas simplement lui servir à essuyer les plâtres.
Nice va perdre Balotelli et Plea.
Balotelli retourne en équipe nationale italienne. Merci Nice !
Plea a l’avenir devant lui. Nice lui a fait franchir un cap.
Merci à MM. Favre, Balotelli et Plea.
Ils resteront dans l’Histoire du Gym.

Kante et Giroud (Chelsea) battent Pogba et Martial (Man U) en finale de la FA CUP

20.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Comme d’habitude, Jones a fait valoir ses qualités de très mauvais défenseur- mauvaise pioche de Sir Ferguson, de même que pour Smalling. Hazard a bien tiré le penalty. On remarque qu’il a été frappé par Hazard et non pas par Giroud. Conte ce n’est pas Emery !

Finale de FA CUP
Samedi 19 mai 2018
Chelsea 1-0 Manchester United
But pour Chelsea: Hazard (22e pen.)

Manchester United: De Gea; Valencia, Smalling, Jones (Mata 87e), Young; Matic, Pogba, Herrera, Lingard (Martial 73e), Alexis, Rashford (Lukaku 73e).
Sur le banc: Romero, Bailly, Darmian, McTominay.
Manager: Mourinho

Chelsea: Courtois, Azpilicueta, Cahill, Rudiger, Moses, Kante, Fabregas, Bakayoko, Alonso, Hazard (Willian 90e), Giroud (Morata 89e).
Sur le banc: Caballero, Zappacosta, T. Chalobah, Barkley, Pedro.
Manager: Conte

Mourinho a perdu la Coupe d’Angleterre.
Il a suffi à Giroud de quitter Arsenal pour gagner illico un nouveau titre !
Rien à dire : MU est toujours aussi décevant.

France-Brésil 1998 (3-0) résultat d'une "magouille" ?

19.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

A propos de France-Brésil 1998 on a tout dit.
Un toubib a même parlé de taux de globules rouges très élevé chez certains Bleus.
Aussitôt dit tout est tombé sous le coup de l’omerta. Une chape de plomb.
A présent, on apprend qu’il y a eu une “magouille” pour que la France et le Brésil ne tombent pas ensemble avant la finale mais en tennis c’est monnaie courante afin que Federer et Nadal ne se rencontrent pas avant la finale.
Je vois plutôt autre chose: celui qui parle de “magouille” sous-entend donc que si la France a été championne du monde c’est donc grâce à lui. Ce n’est pas tout à fait faux car c’est lui qui milita pour que la France organise la Coupe du Monde 1998 en France.
On sait que le fait ne n’avoir pas gagné le trophée majeur est un manque chez celui qui parle de “magouille". CRUYFF ne l’a pas gagné ? Certes, mais Maradona et Zidane, oui.
D’aucuns reprochent le mot “magouille". Pourquoi être choqué ? Voire la “caisse noire” ou la somme au centre de l’affaire qui a cassé l’image de l’icône.
Triste de faire l’actualité avec un truc tout rabougri.
Mieux vaut être en train de préparer la finale de la C1 2018.
Désormais, le plus grand joueur français de l’Histoire c’est Zidane: grand joueur, grand entraîneur.
Le palmarès de Zidane parle pour lui. Il n’y a plus de débat.
Zidane a eu l’intelligence de ne pas quitter le terrain, lui.
Zidane vieillit très bien.
Après son triomphe madrilène, il s’occupera des Bleus pour leur faire gagner une nouvelle Coupe du monde.
Zidane n’a jamais fait rêver le peuple: il peuple les rêves, c’est mieux !

Les mondialistes français retenus par "D.D" pour la Russie 2018

18.05.18 | par morlino | Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR

L’Espagne, l’Allemagne et le Brésil sont les favoris.

La liste des 23 joueurs de l’équipe de France de football sélectionnés pour la Coupe du monde 2018 en Russie:

Gardiens:
Alphonse Areola (PSG), Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Marseille)
Lloris est le titulaire. Manque de charisme. Le meilleur gardien français de L1(Ruffier) ne veut plus venir en EDF pour être figurant.

Défenseurs latéraux et centraux: Lucas Hernandez (Atletico Madrid), Djibril Sidibé (Monaco), Benjamin Pavard (Stuttgart), Raphaël Varane (Real Madrid), Adil Rami (OM), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Presnel Kimpembe (PSG), Benjamin Mendy (Manchester City)
Mendy et Sidibé relèvent de blessure. Rami remplace Koscielny, blessé. Cette défense n’a aucun leader affirmé.

Milieux de terrain défensifs et offensifs:
Paul Pogba (Manchester United), N’Golo Kanté (Chelsea), Blaise Matuidi (Juventus Turin), Corentin Tolisso (Bayern Munich), Steven Nzonzi (Séville)
Un artiste: Tolisso. Nzonzi, très bon joueur sous-coté en France: il a 29 ans, ce n’est pas un débutant comme certains disent. Matuidi, indispensable, le vrai capitaine en manque de reconnaissance. Lui va au combat. Avec lui, le brassard ne serait pas qu’un bout de tissu ! Pogba ? Icône des publicitaires.

Attaquants:
Kylian Mbappé (PSG), Ousmane Dembélé (FC Barcelone), Olivier Giroud (Chelsea), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Fékir (OL), Thomas Lemar (Monaco), Florian Thauvin (OM).
Griezmann: a franchi un palier par le dépouillement de tous les artifices inutiles. Dembélé, a la vitesse. Thauvin est passé devant des joueurs plus huppés médiatiquement. Un artiste: Fékir. Mbappé, l’espoir à maturité précoce.

Les 11 suppléants cas de blessure de l’un des nommés ci-dessus, d’ici l’envoi des noms à la FIFA, début juin 2018:

Gardien: Benoît Costil (Rennes)
Défenseurs latéraux: Mathieu Debuchy (Saint-Etienne), Lucas Digne (FC Barcelone)
centraux: Mamadou Sakho (Crystal Palace), Kurt Zouma (Stoke City)
Milieux: Antoine Rabiot (PSG), Moussa Sissoko (Tottenham)
Attaquants: Wissam Ben Yedder (Séville), Kingsley Coman (Bayern Munich),Alexandre Lacazette (OL), Anthony Martial (Manchester United)

Sakho est récompensé car on l’a accusé à tort de dopage. Joueur d’impact.
Rabiot a manifesté trop de nonchalance lors de sa dernière sélection.

A. Madrid 3-0 OM. Le mal français: vendre la peau de l'ours avant

16.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

Mercredi 16 mai 2018
Atletico Madrid 3-0 Marseille
Buts pour Madrid: Antoine Griezmann (21e, 49e), Gabriel Fernández (89e)

Dès le début du coup d’envoi, on a vu un Marseille botté en touche comme au rugby. Ridicule.
C’est mieux de donner en arrière pour construire le jeu.
Ensuite, Germain en 2018 a fait une Guivarch’ de 1998 (devant le Brésil, au SDF)
Marseille a bien débuté. Il y avait de l’envie mais de trop de maladresse qui rime avec stress.
Bourde de Mandanda. Griezmann réaliste.
Marseille incapable de marquer dans son temps fort.
Payet est sorti sur blessure. Lui qui avait blessé Ronaldo en 2016.
Ronaldo blessé s’est révolté sur le bord du terrain. Payet, lui, est resté prostré.
La France ne s’est pas dans 99% des cas gérer l’avant finale.
En 2016, la France bat l’Allemagne en 1/2 puis perd la finale contre le Portugal, à l’Euro.
En 2018, l’OM va en finale de l’Europe League et pendant les jours précédents, les joueurs ont trop fait de médias. Plus on parle, plus on se vide.
Les joueurs de l’OM ont fait Téléfoot.
Thauvin ? 4 pages dans L’Equipe, avec Une.
Les joueurs en ont profité car Neymar rafle tout, il a même des papiers où on le voit avec sa femme. Thauvin a eu sa part de gâteau médiatique.
Avant un grand événement, il faut se taire, se terrer et attendre.
Griezmann est devenu très bon depuis qu’il se tait.
Disons que l’OM a gagné la guerre de l’image contre le PSG mais elle a perdu l’Europa League sur le terrain.
La bonne nouvelle après la victoire de l’Atletico c’est qu’une place en C1 se libère pour le 3e de la L1 française. Marseille a encore une chance de l’occuper en fin de semaine.

Cavani et Neymar la mésentente cordiale

16.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

A la soirée des remises trophées, Cavani n’était pas là.
Pourquoi ?
Il reste encore un match.
Ce n’est pas l’heure des vacances.
Dans une récente interview l’Uruguayen a expliqué que dans l’équipe d’Uruguay il n’y avait que des amis alors qu’au PSG ce n’était pas le cas. Il aimerait qu’à Paris on joue les uns pour les autres.
On ne pouvait pas s’empêcher de penser au micmac autour du penaltygate. Neymar avait choisi de tirer un penalty au lieu de laisser son aîné atteindre le record de buts au PSG.
En plus, quand fut venu le moment du record de buts marqués, Cavani est allé lancer son maillot aux supporters. Cela voulait dire que le lien avec le public c’est lui qui l’a.
La vraie star du PSG c’est Cavani.
Neymar est une star inventée.
Le nouvel entraîneur du PSG, Touchel, va se confronter au duel Cavani-Neymar.

Neymar reçoit le trophée de meilleur joueur de L 1, en attendant le Ballon d'Or 2018 ?

14.05.18 | par morlino | Catégories: ANTI-FOOTBALL

Les médias annoncent Neymar au Real Madrid ? Très bien pour faire encore monter le salaire du people.

Dimanche 13 mai 2018
Remise des trophées UNFP

Triste cérémonie. Un long tunnel d’ennui. Pire que les César et autres mascarades de breloques.
Neymar, meilleur joueur alors qu’il n’a fait qu’une poignée de matchs.
Sur son visage, rien que de l’ennui. Il a regardé le trophée comme si c’était un objet qu’il ne savait pas où mettre.
Il n’a pas dit un seul mot sur son avenir à Paris, genre la saison prochaine on fera encore mieux. Rien de rien. Attitude méprisante envers la L1 et le PSG.
Le meilleur cette saison ? Payet qui a très bien porté le brassard à l’OM, corrigeant sans cesse ses petits écarts et donnant le tempo comme il faut. Ce n’est plus le même Payet.
Si le Brésil est champion du monde 2018 avec Neymar qui fait trois dribbles il sera Ballon d’or 2018 même si Ronaldo gagne la C1 2018.
Kanté, meilleur joueur à l’étranger alors que Chelsea a raté sa saison. Et Benzema encore en finale de la C1 pour la 3e fois de suite ?
Mandanda meilleur goal ? Ruffier même pas cité dans les 4 premiers !
Meilleur coach ? Emery. Pourtant le PSG vient de le renvoyer chez lui.
Mbappé encore élu meilleur espoir ? Anouar(Lyon) est la vraie révélation !
Tout ça n’est que vaste comédie.

Le palmarès concernant la Ligue 1 :
Meilleur joueur : Neymar (BRA/Paris SG)
Meilleur espoir : Kylian Mbappé (Paris SG)
Meilleur gardien : Steve Mandanda (Marseille)
Meilleur entraîneur : Unai Emery (ESP/Paris SG)
Équipe-type : Steve Mandanda (Marseille) - Dani Alves (BRA/Paris SG), Marquinhos (BRA/Paris SG), Thiago Silva (BRA/Paris SG), Ferland Mendy (Lyon) - Luiz Gustavo (BRA/Marseille), Marco Verratti (ITA/Paris SG), Nabil Fekir (Lyon) - Neymar (BRA/Paris SG), Edinson Cavani (URU/Paris SG), Kylian Mbappé (Paris SG)
Plus beau but : Malcom (BRA/Bordeaux)

Nice, Favre et Balotelli terminent bien à la maison 4-1 contre Caen

13.05.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

La joie des Niçois: Plea, Balotelli, Favre, l’immense entraîneur. Qu’il reste à Nice ou qu’il parte, je suivrai toujours ce qu’il fait. Pareil pour Mario Balotelli qui remercie Nice de lui avoir fait tant de bien, comme joueur et comme homme. Favre est annoncé au Borussia Dortmund.

Samedi 12 mai 2018
37e journée de L1
OGC Nice 4-1 Caen
Buts pour le Gym : Balotelli (2e ,9e s.p.), Saint-Maximin (37e), Seri (72e)
But pour Caen Kouakou (76e)
Expulsion : Diomandé (54′) pour Caen

OGC Nice : Benitez - Souquet (Burner 90e), Marlon, Dante ©, Le Marchand - Tameze (Srarfi 79e), Cyprien, Seri - Saint-Maximin, Balotelli, Plea (Le Bihan 79e).
Entraîneur: Favre

SM Caen : Samba - Guilbert, Diomandé, Da Silva, Mbengue - Féret, Aït Bennasser, Peeters (Deminguet 46e) - Rodelin (Sankoh 69e) - Santini, Crivelli (Kouakou 46e).
Entraîneur: Garande

Classement
1 Paris 92 37/ 29 5 3/ 108 29 + 79
2 Monaco 77 37/ 23 8 6/ 82 45 + 37
3 Lyon 75 37/ 22 9 6/ 84 41 + 43
4 Marseille 74 37/ 21 11 5/ 76 44 + 32
5 Rennais 57 37/ 16 9 12/ 49 43 + 6
6 OGC Nice 54 pts 37 m/ 15 9 13/ 51 49 + 2
7 Bordeaux 52 37/ 15 7 15/ 49 48 + 1
8 Saint-Etienne 52 37/ 14 10 13/ 42 50 -8

Il est fort probable que l’on ne reverra plus à Nice, ni Lucien Favre ni Mario Balotelli.
Favre est un entraîneur de premier plan.
Balotelli est un très grand attaquant qui n’est hélas! pas concentré pendant tous les matchs.
Favre lui est concentré chaque seconde.
Nice a bien fêté sa dernière sortie à domicile. Très bien même.
Le dernier match des Niçois est prévu à Lyon. Un match décisif a plus d’un titre.

Nice, Favre et Balotelli terminent bien à la maison 4-1 contre Caen

13.05.18 | par morlino | Catégories: ANQUETILLEMENT

Immense entraîneur. Qu’il reste à Nice ou qu’il parte, je suivrai toujours ce qu’il fait.

Samedi 12 mai 2018
37e journée de L1
OGC Nice 4-1 Caen
Buts pour le Gym : Balotelli (2e ,9e s.p.), Saint-Maximin (37e), Seri (72e)
But pour Caen Kouakou (76e)
Expulsion : Diomandé (54′) pour Caen

OGC Nice : Benitez - Souquet (Burner 90e), Marlon, Dante ©, Le Marchand - Tameze (Srarfi 79e), Cyprien, Seri - Saint-Maximin, Balotelli, Plea (Le Bihan 79e).
Entraîneur: Favre

SM Caen : Samba - Guilbert, Diomandé, Da Silva, Mbengue - Féret, Aït Bennasser, Peeters (Deminguet 46e) - Rodelin (Sankoh 69e) - Santini, Crivelli (Kouakou 46e).
Entraîneur: Garande

Classement
1 Paris 92 37/ 29 5 3/ 108 29 + 79
2 Monaco 77 37/ 23 8 6/ 82 45 + 37
3 Lyon 75 37/ 22 9 6/ 84 41 + 43
4 Marseille 74 37/ 21 11 5/ 76 44 + 32
5 Rennais 57 37/ 16 9 12/ 49 43 + 6
6 OGC Nice 54 pts 37 m/ 15 9 13/ 51 49 + 2
7 Bordeaux 52 37/ 15 7 15/ 49 48 + 1
8 Saint-Etienne 52 37/ 14 10 13/ 42 50 -8

Il est fort probable que l’on ne reverra plus à Nice, ni Lucien Favre ni Mario Balotelli.
Favre est un entraîneur de premier plan.
Balotelli est un très grand attaquant qui n’est hélas! pas concentré pendant tous les matchs.
Favre lui est concentré chaque seconde.
Nice a bien fêté sa dernière sortie à domicile. Très bien même.
Le dernier match des Niçois est prévu à Lyon. Un match décisif a plus d’un titre.

Un journal (1933-1940), François Gibault (Gallimard)

11.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Ce que dit François Gibault sur Céline au début de cet entretien avec Marc Laudelout peut s’appliquer à son journal, mélange de vérité et d’exagération, de grammaire et d’émotion. Un pamphlétaire non excessif n’a pas de portée, contrairement à ce que dit la sentence de Talleyrand.

Au lieu d’écrire un énième roman sur la Seconde Guerre mondiale, François Gibault a écrit un faux vrai journal sur la montée des totalitarismes entre 1933 et 1940.
L’auteur, né le 21 mai 1932, précise qu’il y a beaucoup de lui dans l’ouvrage, forcément puisque c’est lui qui l’écrit. Il a écrit sur sa préhistoire qui est aussi la nôtre. D’où la grandeur de la littérature.
Dans tout le livre, il fait s’entrechoquer la véritable Histoire truffée d’aphorismes mais sans aucun effet de manche, ce qui est rare chez un avocat, la profession initiale de François Gibault. On peut aussi chercher ici ou là dans la prose quelques traits du caractère de Céline dont il est l’un des plus fins lecteurs. Il a bien sûr évité d’écrire comme le créateur de Voyage au bout de la nuit. Nuit de l’humanité qui parcourt tout le livre.
Faut-il être bête et méchant comme Hitler et Cie pour croire mettre le monde dans sa poche. Journal de Gibault se lit d’une traite, sinon on n’y croit pas.
L’important c’est l’âme de son auteur, omniprésente dans toutes les pages, toutes les lignes. Tant de livres sont écrits par des gens qui n’ont qu’un but : passer à la télévision pour bavasser sur leur non-livre.
Dans le livre de Gibault, il y a de l’émotion, de l’intelligence, de la lucidité.
Méchant sur la cruauté de ses contemporains. Donc l’essentiel.

Un journal (1933-1940), François Gibault. Gallimard, 139 p., 15 €

Dictionnaire amoureux des Sixties, Gérard de Cortanze. Plon

10.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

Feu Gary Moore

Ceux qui ont connu les années 1960, enfants ou parents, et ceux qui ne les ont pas connues peuvent et même doivent lire le Dictionnaire amoureux des Sixties de Gérard de Cortanze, vaste mosaïque de notre préhistoire moderne, puzzle à reconstruire, belle promenade en avion avec des hublots qui donnent sur la musique, l’air du temps passé dont on se souvient ou que l’on a oublié.
En vrac :
Albert Raisner, Au théâtre ce soir, le carré blanc, Cinq colonnes à la Une, les Cinq dernières minutes («Bon Dieu, mais c’est bien sûr !», le Circuit 24, la mini jupe, B.B., les Rolling Stones, Michel Jazy, la Jaguar Type E, les Beatniks… *
Dans l’univers de l’auteur, il y a beaucoup de télévision. A l’époque, il n’y avait qu’une chaîne, et à côté des divertissements de Guy Lux, on trouvait Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet, Max-Pol Fouchet, Claude Santelli, Jean-Marie Drot… Aujourd’hui, les enfants n’ont pas l’équivalent à moins de regarder la 5 ou Arte dès ses 10 ans ce qui serait un exploit.
Gerard de Cortanze remonte le fleuve des Trente glorieuses avec ce qu’il faut de souvenirs personnels et de souvenirs communs. On lit son livre comme l’on regarde les séances diapositives chez son oncle et sa tante.
On a donc vécu tout ça ! Ils ont donc vécus tout ça ! Et aussi, ils ont eu la chance de vivre tout ça…
Il y a aussi les effets boomerangs : en 2018 ne vivons-nous pas les conséquences de la Guerre d’Algérie ? Dans les années 60 tout n’était pas rose, il y avait aussi des épines.

-Dictionnaire amoureux des Sixties, Gérard de Cortanze. Plon, 710 p., 24 €

A lire et relire: "Vie et mort de Jean Cavaillès", Georges Canguilhem (Allia)

09.05.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS, GRAND MONSIEUR

Hommage à Georges Canguilhem qui a rendu hommage à Jean Cavaillès.

Voici un Homme avec un grand H, pas une lavette.
Qui s’en souvient ? Qui connaîtra encore le lieutenant-colonel Beltrame dans 70 ans ?
Jean Cavaillès (1903-1944) fut un professeur de Lettres. Il est mort pour la France.
Un grand «petit» livre de Georges Canguilhem de 57 pages est là pour nous le rappeler.
Issu d’une famille protestante, il fut un élève brillantissime. Après l’Ecole Normale Supérieure, il devient enseignant. Mobilisé, il est fait prisonnier par les Allemands en juin 1940. Il parvient à s’évader et cofonde le mouvement de Résistance Libération Sud puis fonde le réseau Cohors. Arrêté par la police française – qui osait encore s’appeler police- il est interné en 1942 puis révoqué de l’enseignement par Vichy.
Jean Cavaillès a été fusillé en 1944 par les Allemands. Il est enterré à Arras.
Fait Compagnon de la Résistance et Chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.
Quel parcours ! Quel héros !
Destiné à être écrivain - il nous reste des articles de lui- il a pris les armes, et ne cessait pas de dire que pendant la guerre, il n’y a plus de cas personnel, seule la France compte. Cela donne de la force, de l’espoir que des Hommes de la trepe de Cavaillès et Beltrame. Ce livre est un discours prononcé le jour de l’inauguration de l’amphithéâtre Jean Cavaillès à la faculté de Strasbourg, le 9 mai 1967, là où enseigna le héros.
«D’ordinaire pour un philosophe, entreprendre d’écrire une morale, c’est se préparer à mourir dans son lit» écrit l’auteur de l’hommage à conserver près de soi, si possible dans la poche du côté de son cœur. Tant de baratineurs qui viennent vendre leurs infectes salades avariées sur les estrades médiatiques ! Tant d’imposteurs qui nous disent, bien assis à la terrasse des cafés, qu’il faut lancer des bombes ici ou là ! Vive Jean Cavaillès !

-Vie et mort de Jean Cavaillès, Georges Canguilhem. Allia, 57 p. , 6,20 €

Arsène Wenger, champion de la communication

08.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR

Sir Ferguson disait souvent avec un large sourire: “Oh! oui nous sommes de grands amis jusqu’au… prochain match! “ La rivalité entre les deux se voyait à travers les disputes d’avant-match Vieira-Keane. Aujourd’hui, tout est fini. Wenger quitte Arsenal et Sir Ferguson lutte contre la mort sur son lit d’hôpital. Arsenal était devenu si fort qu’il avait pris la place de Liverpool et de Man City. Une semaine avant de tomber malade, Sir Ferguson remit un trophée d’amitié et d’admiration à Wenger et pria Mourinho de venir saluer Arsène Wenger. Là, on a vu que l’Ecossais reste encore le grand Monsieur du football anglais. Sir Ferguson a vraiment la grande classe. Sir Ferguson et Wenger ont été les deux plus grands animateurs de la Premier League de la fin du XXe et du début du XXIe. Mourinho est plus gagneur que le Français mais il est aussi le champion de la vulgarité.

Quand un joueur ou un entraîneur raccroche ou quitte un poste, on regarde son palmarès:

Palmarès de Wenger entraîneur:
AS Monaco
Division 1 1988
Coupe de France 1991

Nagoya Grampus
Coupe de l’Empereur 1995
Supercoupe du Japon 1996

Arsenal Premier
3 League Champion 1998, 2002 et 2004
7 Coupe d’Angleterre 1998, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017
7 Community Shield 1998, 1999, 2002, 2004, 2014, 2015 et 2017

Equipes entraînées:
1984-1987 Nancy-Lorraine
1987-1994 Monaco
1994-1996 Nagoya Grampus
1996-2018 Arsenal

Quand il arrive à Arsenal, en 1996, le club a un piètre football.
Il parvient vite à gagner le titre: dès 1998. On note que c’est juste au moment du départ de Cantona qui laisse orphelin MU.
Question titre, Arsenal avait champion pour les deux dernières fois en 1989 et 1991. C’était donc il n’y avait pas si longtemps. Le MU de Cantona-Ferguson remporta le titre en 1993, titre que MU n’avait plus gagné depuis 1967.
Ensuite, Arsenal gagna encore deux titres en 2002 et 2004. On peut dire deux sacres ravis à MU tant MU était dominateur. D’où la grande et belle rivalité entre les deux clubs, les deux managers car sans duel pas de sport possible.
Au fil des ans, Arsenal devient un grand d’Europe sans jamais gagner un titre européen. C’est le gros point noir dans le palmarès de Wenger. Aussi, on ne peut pas dire que c’est le plus grand entraîneur des Gunners. Disons qu’il est du niveau d’Herbert Chapman, capital dans le début de l’Histoire.
Comme désormais les trois premiers font la C1, Wenger restait en place car il maintenait le club sur le podium. Ce qui n’est pas aisé.
Deuxième: 1999, 2000, 2001, 2003, 2005 et 2016.
Troisième: 1997, 2008, 2010, 2012 et 2015
Finaliste de la CUP: 2001
Finaliste de la Coupe de la Ligue: 2007, 2011 et 2018.
Finaliste du Community Shield: 2003 et 2005.
Finaliste C1: 2006
Finaliste C3: 2000
Au fil du temps, la concurrence se refit une santé, et Arsenal se fait dépasser par Chelsea, Liverpool, Man City… Si bien que les Gunners n’arrivent pas à se qualifier pour la C 2018 et le C1 2019.
En définitive, le clubs est bien structuré et gagne de l’argent. Ce qui est rare.
Wenger a donc dans l’ensemble très bien travaillé.
Cependant le public veut la C1 et comme elle ne vient pas, ça gronde dans le nouveau stade fait aussi sous l’ère du Français.
Des slogans hostiles fleurissent, des fans demandent la démission de Wenger.
Pour stopper cette mauvaise publicité, il faut agir.
Cela fait 14 ans que les Gunners n’ont plus gagné le titre. Une éternité !
D’évidence, Wenger n’a pas su prendre la place de Sir Ferguson parti à la retraite en 2013. Depuis Wenger a été battu par Pellegrini, Mourinho, Ranieri, Conte et Guardiola.
En annonçant son départ, Wenger transforme l’échec en succès.
Au lieu de voir les fans dire “On ne va pas faire la C1 2019″, ils disent “Au revoir, Monsieur et merci".
Beau tour de passe passe. Quand quelqu’un part, les gens ne voient plus que le positif.
Wenger est un as de la communication. Dans ce domaine, il est largement champion du monde.
On peut se demander pourquoi, il n’est pas nommé président d’honneur d’Arsenal puisque c’est le club de sa vie.
Peut-il entraîner un autre club anglais ? Impossible sous peine de passer pour un traître.
Il serait parfait dans le rôle de sélectionneur des Bleus après Deschamps pour faire la transition avant Zidane.
Wenger pourrait entraîner un club d’Allemagne.
Sa cote énorme devrait lui permettre d’aller dans un grand club. La retraite n’a pas encore sonné.
Précision: ce n’est pas Wenger qui a relancé la Premier League mais bel et bien Eric Cantona, Sir Ferguson et donc Man United.
Man United était si dominateur dans les années 1990-2010 que tous les autres fans haïssaient MU. C’était tout, sauf MU ! Et dans ce tout, il y avait Arsenal très présent en France car Wenger travaillait pour TF1.

Dans le monde entier, les Red Devils pensent à Sir Alex

06.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Quand il a signé MU, à Sir Alex Ferguson a dit en 1986:

“Je suis un vainqueur !”

Eric Cantona-Sir Alex Ferguson ont fait la jonction avec l’ère George Best-Sir Matt Busby.

Personne n’y était jamais arrivé avant eux.

Sir Alex est l’anti-imposteur. Il tenait le club d’une main de fer. Avait l’œil sur tout, du service de presse aux magasiniers. Cet homme est monumental.
Il s’agit tout simplement du plus grand entraîneur de tous les temps.
Il a tout gagné avec MU. Et n’a jamais voulu prendre une équipe nationale pour devenir champion du monde. Pas la peine. MU suffisait à son bonheur et au notre.
Courage Patron, tenez bon !

Sir Ferguson en soins intensifs après une hémorragie cérébrale

06.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Samedi 5 mai 2018, Sir Ferguson victime d’une hémorragie cérébrale a été opéré.
Il est en soins intensifs.
Dimanche dernier, sur son initiative, il a remis un vase gravé pour fêter le départ d’Arsène Wenger, à Old Trafford, et il a appelé Mourinho pour qu’il vienne serrer la main du Français.
Seul Sir Alex a fait cela. En souvenir de la grande rivalité Arsenal-MU.
Sir Ferguson et Cantona ont relancé MU et le football anglais.
Ce qu’ils ont fait est immense. HISTORIQUE.
Au jubilé du King, Sir Ferguson m’a dit:
“Avant j’attendais le geste d’Eric. Depuis qu’il ne joue plus, c’est fini. Je suis obligé d’attendre la manifestation du hasard".
Savez-vous pourquoi Sir Alex a quitté son poste d’entraîneur en 2013 ?
Parce que sa femme a perdu sa sœur qu’elle voyait tout le temps.
“Je ne peux pas laisser ma femme toute seule. Cela fait des décennies que je me fais plaisir. Maintenant c’est à mon tour de m’occuper d’elle".
Prompt rétablissement au Patron.

Hommages de Messi et Guardiola à Me Iniesta

05.05.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

En 2010, Iniesta aurait dû avoir le Ballon d’or.
A la place de Messi, je l’aurais refusé.
Iniesta est-il l’ami ou non d’Iniesta ?
En 2010, on a bien senti que personne n’était dupe.
Messi était dans les bons papiers de l’ancien pt de la FIFA.
Iniesta savait qu’il méritait plus le trophée puisqu’il marqua le but vainqueur en finale de la Coupe du Monde, Espagne 1-0 Pays Bas.

Marseille (Zidane et l'OM) et Madrid (Real et Atletico) capitales de l'Europe du football 2018

04.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Les finales des deux Coupes européennes 2018

Finale de la CHAMPIONS LEAGUE, 26 mai 2018, à Kiev
Real Madrid-Liverpool

Finale de l’EUROPA LEAGUE, 16 mai 2018, à Lyon
Marseille-Atletico Madrid

Marseille a éliminé Salzbourg au terme des prolongations. Le plus dur reste à venir car l’Atletico Madrid est le favori de la finale.
On constate que les deux clubs de Madrid sont en finale. Cela prouve que les Espagnols sont d’immenses sportifs: ils sont bons partout sauf en rugby.

Marseille est aussi présent dans les deux affiches car Zidane est Marseillais.

Le grand perdant de la soirée est une fois de plus Arsenal.
Depuis deux ans même pas capable d’être 4e de Premier League.
Le prétexte qu’il ne peut pas s’aligner sur les prix de transferts de City ou Arsenal est un tour de passe passe médiatique.
Gagner l’Europa League aurait permis aux Gunners d’être qualifiés en C1 2019.
L’après Wenger ne sera pas simple, vu l’après Sir Ferguson à Man United qui n’est plus l’ombre de lui-même.

Real Madrid-Liverpool, finale C1 2018: 17 C1 à eux deux

02.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Mercredi 2 mai 2018
1/2 retour de C1
Rome 4-2 Liverpool
Buts pour Rome: Milner (15′csc), Džeko (52e), Radja Nainggolan (86e et 90e + 4)
Buts pour les Reds: Mané (9e), Wijnaldum (25e)

Rome-Liverpool n’a absolument pas effacé Real-Bayern qui fut en fait la finale avant l’heure. Le Bayern est bien plus fort que Liverpool. Zidane sait très bien qu’il a failli passer à la trapper devant les Bavarois, à Madrid. Cette saison, le Real est allé chercher sa qualification à Paris (match retour), à Turin (match aller) et à Munich (match aller). C’est la preuve que les joueurs de Zidane sont concentrés. “Nous sommes tous prêts à mourir pour Zidane". a dit le jeune Llorente avant PSG-Real. Zidane a fait confiance à son groupe, il n’a fait venir aucun joueur quand Paris a claqué 400 M€ pour Mbappé et Neymar, joueur qui hait les contacts avec l’adversaire alors que le football est un sport de contact.
Le verdict est tombé: la finale du 26 mai 2018 à Kiev est Real Madrid-Liverpool.
Les Reds = 5 C1
Les Madrilènes = 12 C1
Le Real est favori et devrait l’emporter.
La Maison Blanche a des cracks: Navas, Ramos, Varane, Modric, Casemiro, Kroos, Benzema, Ronaldo. Et une ribambelle de jeune. Zidane a la chance de ne pas avoir Neymar.
Les Reds ? Salah et puis qui ?
Le Real veut faire le triplé: 2016, 2017 et 2018.
Ils seront imbattables.
Le Real c’est une emprise intellectuelle sur le match disputé. Ils savent même gérer les impondérables.
Désormais, Zidane est la personnalité la plus importante du football français. Avant Kopa et avant Platini. Il faudrait que Marseille songe à lui consacrer un musée, et je suis tout à fait sérieux.
Il est même devenu le 1er sportif français de l’Histoire. Avant Ladoumègue, avant Cerdan, avant Anquetil.
Pourquoi ? Parce qu’il donne du plaisir aux Français depuis deux décennies.
“Mon cœur a souffert lors de la 1/2 finale retour [contre le Bayern, 2018] mais sans souffrance pas de football. J’aurais ensuite le temps de me reposer".
Merci, Monsieur Zinedine Zidane.

La réponse à la FFF: Benzema filmé par Benzema, après son doublé historique qui qualifie le Real en finale de C1 2018

02.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Benzema a donné sa réponse à ses détracteurs: deux buts en 1/2 retour de C1. Il mérite bien sûr l’équipe de France. Ce joueur ne prend jamais de rouge ni de jaune. Il ne rend jamais les coups qu’on lui donne. Dans son registre collectif, il est irréprochable. Ce n’est pas un mercenaire.

En 1/4 finale, Zidane n’a pas fait jouer Benzema lors du match retour Real Madrid-Juventus Turin (1-3). Pas une seule seconde. Il savait que c’était un match de gros bras défensifs.
En 1/2 finale aller lors de Bayern Munich-Real (1-2), Benzema est entré à la 65e mn.
Au match retour, à Madrid, il a été titulaire lors du 2-2, auteur d’un doublé. Un premier but, sur une tête magnifique, bien cadrée et placée. Et un second but de renard des surfaces qui suit les actions, stressant le gardien.
Il n’est pas homme du match car le portier Navas a été décisif plusieurs fois.
Le Real est l’équipe la plus collective et la plus forte mentalement.
Modric a été énorme. Ramos et Varane aussi.
Kovacic a orienté le jeu sur Marcelo qui a centré sur Benzema.
Kovacic est le joueur typique de devoir que n’a pas le PSG… qui a vendu Matuidi !
Zidane n’a pas de chance. Il a du talent.
La main de Marcelo ? Pas flagrante. Pas vraiment action de but.
CR7 invisible, mauvais ? Seuls les ignorants peuvent dire cela. CR7, rien que par sa présence, paralyse une équipe adverse.

Le Real Madrid en finale grâce à son goal Navas

01.05.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

Mardi 1er mai 2018
1/2 finale retour de C1 2018
Real Madrid 2-2 Bayern Munich
Buts pour le Real: Benzema (10e, 45e)
Buts pour les Bavarois: Kimmich (2e), James Rodríguez (62e)

Après le match
Le Real a encore tenu le choc devant le Bayern comme les Madrilènes l’avaient fait contre la Juventus Turin.
Le héros du match est Navas. Le portier du Real a fait arrêt décisif sur arrêt décisif. FA-BU-LEUX.
Le Bayern méritait aussi d’aller en finale. D’ailleurs nous avons assisté à une finale. Quelle belle intensité !
Le Real est un cobra. Il en conserve sous le pied. Il ne donne pas tout. S’il est dans une mauvaise passe, il attend et peu à peu vous étouffe.
Le Real de ZZ va tenter le triplé en C1 !
ZZ a été courageux dans son coaching. On peut dire qu’il analyse le match de manière impeccable.
Depuis qu’il est entraîneur, personne ne l’a éliminé en C1 !
Dans le match, Benzema et Ribéry ont prouvé qu’ils avaient leur place en équipe de France. Dans leur registre, aucun Bleu ne leur arrive à la cheville.
Varane a fait un très bon match. Il joue mieux au Real qu’en EDF, tout simplement parce qu’en EDF, il s’économise dans les matchs bidons et il a bien raison.

Avant le match
Le Real a gagné 1-2 au match aller mais il faut oublier tout ça.
Le match va être grandiose dans l’intensité pendant que la France va se reposer le 1er mai.
Le PSG et ses millions va regarder le match à la télé et peut-être même que ses joueurs ne le regarderont même pas.
Il s’agit de la finale avant l’heure.
Les Allemands vont sans doute marquer 1 but voire 2.
Cela ne devrait pas nuire au Real qui joue sa saison en C1.
Zidane et le Real sont à deux matchs du triplé !
Oui 3 C1 de suite comme au temps de Di Stefano.

Magnifique ! Sir Ferguson réunit Mourinho et Wenger

01.05.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR

Après tant d’années à se détester pour raison de rivalité, le temps est venu de faire la paix.
Grandeur du football anglais.
Magnifique !

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Mai 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

powered by b2evolution free blog software