Archives pour: Février 2018

Le fiasco européen de Neymar au PSG

Dimitri Payet a dit à l’arbitre en plein PSG-OM (3-0): “Dites à Neymar de se calmer sinon on va s’occuper de lui". C’est Thiago Silva, le capitaine de Paris, qui l’a révélé à la fin du match au micro de C+. Cette info n’a pas été relayée. Payet, le joueur qui blessa Ronaldo à la finale de l’Euro, perdue par la France devant le Portugal, avec Ronaldo sur la touche qui poussait, poussait ses copains vers le succès.
Le vœu de Payet a été exaucé indirectement: Neymar s’est blessé tout seul.
Neymar a un jeu basé sur l’explosivité, le déhanchement. Sa coordination de gestes est toujours exercée en mouvements. Cette tension permanente est à haut risque, d’où sa mauvaise réception qui occasionna son entorse avec des complications.
A la fin du match, Emery a dit qu’il était confiant pour la suite. No comment. Cela fait longtemps que la façon d’agir de cet entraîneur n’est pas à la hauteur des ambitions du club: à force de turn over, il a des zones de jeu sans titulaires. Voire la sentinelle, poste vacant avec des postulants sûrs de rien. Alors que l’on sait qu’une fissure du cinquième métatarsien (os du pied) nécessite des semaines d’arrêt, l’entraineur a fait planer la possibilité de guérison immédiate.
Sur Neymar, le club n’a rien dit à part du pipeau, il a fallu attendre la déclaration du père: Neymar senior a expliqué que son fils sera absent au moins six semaines. Il manquera donc le 8e retour de C1 face au Real Madrid, le 6 mars, à Paris. A l’aller, le PSG a perdu (3-1)
Neymar ne devrait revenir que vers la fin avril. Y aura-t-il une intervention chirurgicale. Motus et bouche cousue là-dessus.
L’entourage de Neymar et le joueur lui-même font passer la Coupe du Monde 2018 avec le Brésil bien avant la C1 avec le PSG. L’annonce de la liste pour les matches amicaux de mars de la Seleçao a été reporté pour en savoir plus sur la blessure de Neymar qui rappelons-le a pleuré au point presse à Lille lors de Brésil-Japon, il y a peu de temps. Il ne gagne que 100 000 euros par jour, le pauvre !
Paris a dépensé 222 millions d’euros pour Neymar en Ligue des champions et le joueur est à l’infirmerie. Quel fiasco ! Paris menait 3-0 contre Marseille, en L1 et à la 70e minute passée, Neymar était encore sur le terrain. Emery a peur de la sortir. Il préfère enlever Mbappé ou Cavani, des produits économiques moindres.
Pendant ce temps, Ronaldo se repose chez lui. Les médias n’ont pas cessé de nous faire croire que Ronaldo passait son temps en boites de nuit mais l’attaquant portugais du Real est un très bon père de famille qui reste avec ses enfants afin de couler des jours heureux. Il a la notion du temps qui passe, lui. Sur le terrain et dehors.
Ronaldo a 5 ballons d’or. C’est une vraie star.
Meymar, lui, joue à la star mais c’est surtout une vedette médiatique.
Son but c’est la Coupe du Monde, je le répété. La C1 avec le PSG est anecdotique.

Le Real Madrid poursuit la préparation de PSG-Real par une défaite avec une équipe dans Modric, Kroos, Marcelo, Casemiro et C. Ronaldo

27.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Mardi 2 février 2018
26e journée de Liga
20 h sur beIN SPORTS 1
Espanyol 1-0 Real Madrid
But pour l’Espanyol: Gerard (90e +3)

Retour sur la 25e journée de Liga:
Histoire sans parole.
C. Ronaldo offre le ballon à Benzema. Magnifique !
CR7 sait que le Français lui donne caviar sur caviar.
C’est aussi un grand tacle au PSG. Une réponse à la dispute entre Neymar et Cavani lors d’un penalty de sinistre mémoire.
Lors de Real-Alavés, Benzema, l’anti Neymar, a fait une passe décisive sur les deux premiers buts madrilènes, pour CR7 et pour Bale.
Benzema est un équipier modèle. L’équipe de France se prive d’un attaquant altruiste.
Les médias parlent des trois buts (plus une passe décisive) de Griezmann pour l’Atletico Madrid à Séville (2-5) dont un penalty lors de la même journée mais pas un mot sur le superbe match de Benzema. On sait que les sponsors ont choisi Griezmann au détriment de Benzema. Quand j’entends que c’est un choix sportif cela fait sourire.

Avant-match de la 26e journée:
Les Madrilènes (3e, 51 pts) reçoivent l’Espanyol Barcelone (16e, 28 pts) pour une nouvelle répétition générale du 8e retour de C1 à Paris. Plus le match se rapproche mieux se porte le Real. De l’agonie, le club madrilène est redevenu en pleine forme, enchaînant succès sur succès. Désormais certain de disputer la C1 2019, le Real se moque de terminer 2e ou 3e. Voire 4e, place qui assure aussi d’une participation à la C1 2019. Le Real a mis le 5e (Villareal) à dix points.
L’infirmerie du Real se vide: Marcelo et Modric sont remis d’aplomb.
Seul Kroos est convalescent.
Le trio Bale, Benzema, C. Ronaldo est mis sur orbite. Il n’a rien à envier à Mbappé, Cavani et Neymar. Ce dernier est en soins intensifs depuis qu’il s’est fait une entorse à la cheville droite, enflée comme son manque d’humilité.
Le football français n’est pas habitué aux stars mondiales dans son championnat: après Ibrahimovic, Neymar fait ce qu’il veut, certain d’être plus connu que le PSG.
En Espagne, C. Ronaldo s’inscrit dans une grande Histoire, tout comme Messi au Barça.
Que va-t-il se passer lors du 8e retour PSG-Real Madrid ?
Soit Paris réalise le match parfait et se qualifie.
Soit Madrid assume tranquille son rang: passer tout simplement les 8es. Une peccadille pour le Real.

Après le match:
Le Real a perdu sans C. Ronaldo.
Circulons, il n’y a rien à voir !

Vainqueur de la Coupe de la Ligue devant Wenger, KING Pep Guardiola a gagné 38 titres majeurs

26.02.18 | par morlino | Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR

La filiation Cruyff-Guardiola.

Dimanche 25 février 2018
Manchester City 3-0 Arsenal, Finale de la Coupe de la Ligue
Buts pour les Citizens: Agüero (18e), Kompany (58e) et David Silva (65e)
Arrivé en Angleterre, été 2016, Guardiola a déjà pris la mesure du football british.
Il lui a suffi de quelques mois pour s’imposer, devant Mourinho (Man United) et Wenger (Arsenal).
Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2018, il va gagner le championnat anglais 2018 qu’il écrase de toute son intelligence.
Guardiola a triplé les postes quand Emery ne connaît même pas sa sentinelle.
Wenger, quant a lui, ne s’est jamais remis de sa défaite en finale de la C1 2006. Il y a des matchs qui font grandir. Depuis, cette défaite au SDF devant Barcelone, il mange son pain noir et s’accroche à son poste de façon pathétique. Cette saison 2017-2018, il est largué en championnat, hors course pour la C1 2019, 6e a dix points de Tottenham (4e): jusqu’à cette place les clubs anglais sont qualifiés directement pour la C1. Le 5e (Chelsea qui a huit points d’avance sur Arsenal) doit passer par les barrages. A noter que les Gunners ont un match en moins.
Wenger a le triste record d’avoir perdu 3 finales européennes: la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe 1992 avec Monaco, la Coupe UEFA 2000 et la C1 2006 avec Arsenal.
Wenger aurait dû déjà quitter le club pour aller vivre une autre histoire ailleurs. Il est vrai qu’il n’aime pas la pression, ayant toujours entraîné des clubs de second rayon.
Dans les grands clubs, on vous renvoie quand vous ne gagnez par régulièrement.
Arsenal, gagne de l’argent. Wenger a relancé ce club moribond à son arrivée.
Wenger n’arrive pas à partir. Il traite Arsenal comme si c’était sa femme. Il ne veut pas la quitter, la tromper avec une autre.
C’est beau mais le football est sans pitié et ne fait aucun cadeau sur le terrain.
Wenger devrait devenir ambassadeur d’Arsenal et nommer son successeur sur le banc mais attention, sir Ferguson s’est trompé avec Moyes à MU.

Palmarès de Guuardila 47 ans)comme joueur, milieu de terrain:
FC Barcelone (1984-2001) :
6 Championnats 1991, 1992, 1993, 1994, 1998 et 1999
2 Coupes du Roi 1997 et 1998
4 Supercoupes d’Espagne 1991, 1992, 1994 et 1996
Ligue des Champions 1992
Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupes 1997
2 Supercoupes d’Europe 1992 et 1997

Avec l’équipe d’Espagne 1992-2001 (47 sélections, 5 buts):
Médaille d’or aux Jeux Olympiques 1992.

Palmarès d’entraîneur:
FC Barcelone B :
Championnat d’Espagne D4 en 2008
FC Barcelone (2008-2012)
2 Coupes du monde des clubs 2009, 2011
2 Ligues des Champions 2009, 2011
2 Supercoupes d’Europe 2009 et 2011
3 Championnats d’Espagne 2009, 2010, 2011
2 Coupes du Roi 2009 et 2012
3 Supercoupes d’Espagne 2009, 2010, 2011

Bayern Munich (2013-2016):
Coupe du monde des clubs 2013
Supercoupe d’Europe 2013
3 Championnats d’Allemagne 2014, 2015 et 2016

Manchester City, depuis 2016:
Coupe de la Ligue anglaise 2018

PS: Hélas! Guardiola entraîne Man City et non pas Man United. Les fans de MU sont obligés de regard les Citizens pour voir du football.

Benzema, Bale et C. Ronaldo en très grande complicité contre Alavés (4-0)

25.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

On a vu un très grand Benzema, l’anti Neymar. Le Français a fait une passe décisive sur les deux premiers buts madrilènes. Pour le récompenser, C. Ronaldo lui a demandé de tirer le penalty en fin de match. Immense complémentarité entre les deux attaquants. Une complicité invisible au PSG.

Samedi 24 février 2018
Barcelone 6-1 Girona
Buts pour le Barça: Suárez (5e, 44e, 76e), Messi (30e, 36e), Coutinho (66e)
But pour les visiteurs: Portu (3e)

Real Madrid 4-0 Alavés
Buts pour Madrid: C. Ronaldo (44e, 61e), Gareth Bale (46e), Benzema (89e pen.)

On sait que Barcelone est déjà champion d’Espagne. Désormais on sait que le Real se qualifiera automatiquement pour la C1 2019 parce que les Madrilènes se sont bien repris pour conforter leur place dans les quatre premiers en se positionnant solidement à la 3e.
C. Ronaldo a réalisé un doublé. Important: Bale et Benzema ont marqué aussi.
Zidane est heureux.
A présent, au tour du PSG d’assurer son rang contre Marseille.
Les joueurs du PSG peuvent faire de grande chose s’ils sont collectifs.
Barcelone ? L’équipe joue très bien sans Neymar, trop personnel pour le Barça.

Dimanche 25 février 2018
Bordeaux 0-0 Nice, L 1

Manchester United 2-1 Chelsea, Premier League
Buts pour MU: Lukaku (39e), Lingard (75e)
But pour Chelsea: Willian (32e)

Lyon OL 1-1 Saint-Etienne, L 1
But pour Lyon: Mariano (19e)
But pour l’ASSE: Debuchy (90e)

Manchester City 3-0 Arsenal, Finale de la Coupe de la Ligue
Buts pour les Citizens: Agüero (18e), Kompany (58e) et David Silva (65e)
Arsenal toujours lamentable mentalement. Aucune fierté. Guardiola est le meilleur entraîneur du monde. Les supporters d’Arsenal ont quitté le stade en masse, écoeurés.

PSG 3-0 Marseille, L 1
Buts pour PSG: Mbappé (10e), Rolando (csc 27e), Cavani (55e)
A 3-0, Emery a gardé Neymar sur le terrain et le Brésilien s’est blessé tout seul. Encore une erreur de coaching. Neymar n’avait plus à faire sur le terrain, la messe était déjà dite. Le football marketing est stupide.


13 h Foot, CNews (24-2-2018): MBappé, PSG, Marseille, Japon...

24.02.18 | par morlino | Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

20 h Foot, CNews(22-2-2018): Nice, Marseille, Garcia, Paris....

23.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le gardien De Gea sauve Man United du naufrage

Les 8es aller de la C1 2018
Juventus Turin 2-2 Tottenham
Bâle 0-4 Manchester City
Real Madrid 3-1 PSG
Bayern Munich 5-0 Beþiktaþ
Chelsea 1-1 Barcelone
Séville 0-0 Manchester United
Chakhtar Donetsk 2-1 Rome

Sont déjà quasiment qualifiés:
Manchester City, Liverpool, Bayern Munich

Sont quasiment éliminés:
Porto 0-5 Liverpool

Bâle, Porto, Besiktas

Devraient se qualifier:
Tottenham, Real Madrid, Barcelone, Rome

Outsiders qui peuvent se qualifier:
Séville, PSG, Juventus

Pourraient être éliminés:
Chelsea, Manchester United, Chakhtar Donetsk

Séville 0-0 Manchester United

Possession: Sevilla 55% United 43%
Tirs: Sevilla 25 United 6
Tirs cadrés: Sevilla 8 United 1
Corners: Sevilla 12 United 4

Séville: Rico, Lenglet, Banega (Pizarro 89e), Correa, N’Zonzi, Navaz, Sarabia, Escudero, Muriel (Ramirez 85e), Vazquez, Mercado.
Sur le banc: Soria, Carrico, Ben Yedder, Nolito, Roque.

Manchester United: De Gea, Valencia, Lindelof, Smalling, Young, Matic, McTominay, Herrera (Pogba 17e), Mata (Martial 80e), Alexis (Rashford 75e), Lukaku.
Sur le banc: Romero, Bailly, Darmian, Lingard.

Le meilleur homme du match ? David De Gea, le gardien de MU. Il a fait 8 parades décisives.
Pendant ce temps, MU n’a cadré qu’une seule frappe. Quelle honte !
Plus de 600 M€ de dépensés pour ça !
Ce MU mérite de passer à la trappe.
Pogba est rentré dans le match parce que Herrera s’est blessé.
Pogba ? A part sa coiffure, on n’a rien vu.
Le meilleur français du match ce fut M. Turpin, l’arbitre.
Sinon, Séville aurait dû l’emporter largement, tant MU est faible.
Avec Mourinho, MU n’a plus que le nom de MU.

Le duo virtuose Iniesta-Messi égalise à Londres

21.02.18 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY

Iniesta a servi Messi là où Messi avait servi Iniesta. Dans le même stade au même endroit. Neuf ans après !

Mardi 20 février 2018
8e aller de C1
Chelsea 1-1 Barcelone
But pour Chelsea: Willian (62e)
But pour Barcelone: Messi (75e)

Iniesta et Messi ont déjà joué 97 matchs de C1, ensemble. Record.
Ils sont toujours là !
Ils sont encore là !
Dans le même stade, ils ont frappé !
Neuf ans après mais à l’inverse: cette fois c’est Iniesta qui a donné un caviar pour que Messi marque le but si important, celui à l’extérieur.
En mai 2009, en 1/2 finale retour Messi avait servi Iniesta pour que Messi qualifie le Barça en finale.
Revoir le but de 2009 : https://youtu.be/zWBKP-DZNEc
Iniesta mérite mille fois le Ballon d’or. Il a des cheveux blancs dans un monde peroxydé.
En face, Chelsea ne s’est pas laissé faire à l’image de Willian qui a tiré deux fois sur les montants avant de marquer un but divinement placé.
Au retour, le Barça devrait se qualifier.
Ce Barça est un grand cru, et Neymar ne manque pas aux Catalans, bien au contraire: ils sont libérés d’un joueur personnel qui tire la couverture à lui.

Autre 8e de C1
Bayern Munich 5-1 Besiktas
Buts pour le Bayern: Thomas Müller (43e, 66e), Coman (52e), Lewandowski (79e, 88e)
But pour le Besiktas: Domagoj Vida (16e)


Le temps des légendes, Olivier Margot. (JC Lattès)

Belle galerie de champions qui ont marqué leur époque.
Rien que des Français. L’auteur les a tous connus, sauf Marcel Cerdan.
Tous ces sportifs ont redonné espoir aux gens qui sortaient fracassés de la guerre.
On y trouve, avec une immense joie, des cracks dans leur discipline respective : Bobet et Anquetil, deux as du vélo. Mimoun, le gaulliste de la piste et du macadam. Killy, le skieur au physique de Clint Eastwood. Albaladejo, l’ami que l’on voudrait tous avoir. Kopa, le style fait homme.
Une seule femme, une dame : pianiste et athlète, Micheline Ostermeyer.
En bonne place, les frères Boniface, séparés par la mort.
Il y en a d’autres. Tous appartiennent à la voile lactée de Margot qui nous livre de sublimes exercices d’admiration.
De nos jours, les sportifs nous font moins rêver car la télévision les rend faussement populaires. Ce n’est pas parce qu’on les voit à l’écran qu’on les connaît.
Jadis la presse écrite et la radio entretenaient le mystère et développaient l’imaginaire.
On reste persuadé que celle magnifique brochette de sportifs est plus importance qu’une équivalence de politiciens. A part de Gaulle et quelques autres, on les a tous oubliés tandis que les champions de haut parage sont tous dans notre mémoire.
Merci à Olivier Margot de les faire revivre sur le papier rien qu’avec des mots.
Les yeux du journaliste-écrivain voient mieux qu’une caméra.

-Le temps des légendes, Olivier Margot. JC Lattès, 475 p., 23

Le Real Madrid claque 5 buts à l'extérieur !

19.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Tous les buts du match.

Dimanche 18 février 2018
Betis Seville 3-5 Real Madrid
Buts pour le Betis: Mandi (33e), Iglesias (37e csc), Leon (85e)
Buts pour le Real: Asensio (11e, 59e), Ramos (50e), C Ronaldo (65e), Benzema (90e + 2

Mené 2-1, le Real a su revenir et gagner 3-5.
Vers la fin, Zidane a fait sortir Ronaldo pour faire entrer Benzema qui a marqué… Voilà une nouvelle différence avec Emery qui a peur de Neymar !
Paris a battu Strasbourg 5-2 en laissant de grands boulevards dans sa défense. Le Real a fait la même chose, mais à l’extérieur.
Le PSG-Real s’annonce grandiose à condition que les joueurs du PSG prennent le pouvoir.
Point noir, la blessure de Marcelo qui devrait se rétablir avant le match retour contre Paris qui lui va risquer des blessures, deux fois contre Marseille et une fois à Troyes.
Marcelo est sorti à la 30e mn, de lui-même après un mouvement suivi d’une douleur à la cuisse: déchirure ou juste petit bobo ? Sans lui, le Real a encaissé 3 buts mais en a marqué … 4 ! A l’extérieur, svp.
Paris a la chance de rencontrer deux fois Marseille, au Parc des Princes, où ses joueurs seront plus protégés par les arbitres.

13 h Foot: CNews (17-2-2018): les suites de la défaite du PSG au Real, la remontada est possible si les joueurs mettent leurs tripes sur le terrain du Parc des Princes...

17.02.18 | par morlino | Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le PSG reprend le train train de l'interlude de la L1

17.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Samedi 17 février 2018
26e journée de L1
PSG 5-2 Strasbourg
Buts pour PSG: Draxler (10e), Neymar (21e), Di María (22e), Cavani (73e, 79e)
Buts pour les visiteurs: Aholou (6e), Bahoken (67e)

APRES LE MATCH
En voici, la preuve: si le vestiaire parvient à aligner le onze idione au match retour des 8es contre le Real à Paris, le PSG pourra éliminer les Madrilènes.
Pour cela il faut écarter l’esprit malfaisant et destructeur qui a fait prendre des décisions incompréhensibles avant le match aller à Madrid. Des décisions qui ont avantagé le Real !
J’aime le PSG quand il est entrainé par Kombouaré, Ancelotti et Blanc.
Le PSG est un grand restaurant avec plein de bons ingrédients.
Pour faire de bons plats, il faut un bon chef.
Les tauliers doivent prendre le pouvoir !

AVANT LE MATCH
Après la défaite à Madrid, le PSG va reprendre le train train du championnat.
Combien vont-ils en marquer contre Strasbourg: 5, 6, 8 ?
Neymar va-t-il faire combien de sombreros ?
L’entraîneur Emery doit faire face à plusieurs problèmes qu’il a créés:
Exclusion de Motta.
Envoi sur le banc de Silva, le capitaine.
La titularisation du gamin Lo Celso à un poste défensif-clé.
L’indifférence vis-à-vis de Di Maria.
Le changement de Cavani par Meunier qui a facilité le travail de Zidane car le replacement de Mbappé au centre de l’attaque parisienne a libéré le couloir de Marcelo qui s’en est donné à cœur joie.
Donc, soit les joueurs montrent qu’ils peuvent sortir le Real, soit, il faut déjà vite prévoir un nouvel entraîneur.
En cas d’élimination du PSG dès les 8e de C1, il n’est pas saugrenue de remplacer le manager illico par Zouma Camara, un historique du PSG présent dans le staff.
Dire que Paris avait Ancelotti !
Pourquoi avoir enlevé Blanc pour le remplacer par un entraîneur qui n’a pas gagné un seul match à l’extérieur en Liga 2015-2016 ?

20 h Foot, CNews (15-2-2018): Real Madrid-PSG (3-1), Neymar, Zidane...

16.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Le Real Madrid en a collé trois au PSG

14.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Mercredi 14 février 2018, 20 h 45
8e de C1, aller
Real Madrid 3-1 PSG
Buts pour le Real: Cristiano Ronaldo (45e sur pen., 83e), Marcelo (86e)
But pour le PSG: Adrien Rabiot (33e)

Après le match:
Nouvelle statistique: sur 11 matchs disputés dans le stade madrilène, Unai Emery en a perdu 10, plus un match nul. Voilà la vérité du terrain.
Marcelo a volé la vedette à Neymar. On n’a vu que les montées tranchantes du défenseur brésilien de Madrid pendant que son compatriote de l’attaque parisienne se perdait dans ses dribbles inutiles qui ralentissent le jeu. Neymar est plus doué qu’intelligent: il ne sait pas qu’au bout de trois dribbles, on perd on lucidité pendant que les défenseurs adverses se replacent. N’est pas Baggio ou Messi qui veut. Parfois, un slalom s’impose mais en tenter dix par match c’est n’importe quoi n’importe quand. Marcelo, lui, joue simple.
Dominer n’est pas gagner. Paris a eu des occasions mais les Parisiens n’ont pas su conclure. Pendant ce temps, le Real a marqué deux buts grâce à la vitesse mise par Zidane qui a fait de bons changements, à l’inverse d’Emery qui s’est pris les pieds dans le tapis, retirant Cavani pour faire entrer l’arrière Meunier. C’est ce qui s’appelle jouer petit bras.
Tout le coaching d’Emery a mis le feu dans le vestiaire du PSG:
Il a laissé à Paris Thiago Motta, pas blessé.
Il a sorti de l’équipe le capitaine Thiago Silva.
Il a mis latéral Berchiche et non pas Kursawa.
Il a titularisé en sentinelle, Lo Celso qui ne sait pas défendre. Erreur de casting.
Tout ça n’est pas sérieux. Il a falloir gérer tout ça.
Et de surcroît, Di Maria, qu’il a fait jouer sans cesse n’a pas fouler une seconde la pelouse de Madrid.
Ne parlons pas de Pastore, scotché sur le banc.
Et en plus, on a vu Neymar faire des numéros qui sont plus proches du cirque que d’un stade.
Ronaldo ? Deux buts. Neymar: 0 But
Le Real a démontré que les Madrilènes n’étaient pas cuits.
Paris devra faire un exploit au Parc des Princes pour aller en 1/4.

Avant le match:
Le Real Madrid de Zidane attend sans peur le PSG
Depuis la mi-décembre 2017, date du tirage des 8es de finale, les amateurs de football attendent ce match. C’est l’affiche des 8es, une vraie piste aux étoiles.
Il y plusieurs matchs dans le match, c’est même un match économique.
L’état de forme indique une supériorité parisienne mais le PSG va jouer à l’extérieur, devant 80 000 personnes hostiles, face à un club qui a 12 C1 contre… aucune !
CR7 va-t-il abdiquer devant Neymar ?
Mbappé né en 1998 affronte son Dieu du football, Ronaldo né en 1985.
Mbappé aime CR7 quand Griezmann n’a d’yeux que pour Beckham.
CR7 a toujours fait passer le football avant tout, à l’inverse de “Becks".
Ce match va être une bataille de milieu de terrain.
Emery a laissé à la maison Thiago Motta qui n’est pas blessé. Il a choisi Lass Diarra qui a joué si peu de matchs ces derniers mois.
La vérité du terrain va parler.
Il ne s’agit que du premier acte.
La deuxième manche décisive est prévue pour le 6 mars 2018.
Paris est capable de marquer au moins un but à Madrid, c’est évident.
Les deux défenses ne sont pas étanches.
Bon match !

Tottenham (5e) n'est plus qu'à 4 points du MU version Mourinho (2e) qui arsenalise les Red Devils

13.02.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, LONDON CITY

WHY WE LOVE MANCHESTER UNITED

Classement
1 Manchester City 72 pts 27/ 23 3 1/ 79 20 + 59
2 Manchester United 56 27/ 17 5 5/ 51 19 + 32
3 Liverpool 54 27/ 15 9 3/ 60 31 + 29
4 Chelsea 53 27/ 16 5 6/ 49 23 + 26
*************************************
5 Tottenham 52 27/ 15 7 5/ 52 24 + 28
6 Arsenal 45 27/ 13 6 8/ 51 36 + 15

Après la 5e défaite de MU à Newcastle (1-0, le 10-2-2018), Mourinho a déclaré:
“Les joueurs de Newcastle se sont battus comme des animaux. On aurait pu jouer pendant dix heures sans marquer !”
L’entraîneur de MU aurait sans doute souhaiter que Newcastle lui ouvre en grand le chemin des buts ! Traiter ses adversaires “d’animaux", quel mépris ! Jamais un manager de MU était tombé si bas. C’est à son image, celle d’un individu qui a enfoncé un doigt dans l’œil de Tito Vilanova, le regretté entraîneur de Barcelone alors assistant du Barça quand le Portugais était sur le banc du Real Madrid.
Avec sir Ferguson, Old Trafford c’était le Théâtre des rêves.
Avec Mourinho, c’est le Théâtre du cauchemar permanent.
Il n’est même pas sûr que MU soit en C1 2019 l’an prochain quand on voit le parcours chaotique de l’équipe de MU indigne de l’Histoire du club.
Les tensions sont visibles.
Liverpool, Chelsea et Tottenham arrivent à toute vitesse sur les talons de MU prêts à le dévorer.
Mourinho est un Wenger bis. Incapable de gagner la Premier League alors que Sir Ferguson a laissé la place depuis 2013 !
MU joue sans grinta. Rien n’y est réjouissant.
S’abonner pour voir MU c’est du gaspillage.
Et le club à refait signer le coach qui a fait resigner Ibrahimovic. MU n’est plus qu’une vache à lait. Triste constat.
Entre 1993 et 2013, ce fut le paradis.
L’enfer va-t-il durer encore longtemps ?
Le soleil n’est pas prêt de s’y lever.
Le football a disparu d’Old Trafford désormais le stade de l’ennui et de la peur.
Le rêve a cédé la place au cauchemar.

Interviewé par Robert Chapatte, Jacques Anquetil et d'autres champions disent comment ils "chargeaient la mule".

12.02.18 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT

No comment.
Ceux qui ont flingué Lance Armstrong devrait écouter ce que dit Raphaël Geminiani. Si le dopage suffisait, son facteur gagnerait le tour !
Un âne ne devient jamais un pur sang.
Il n’est pas question d’encourager le dopage mais le cyclisme professionnel n’est pas une balade à bicyclette.

Encore battu, le Man United de Mourinho n'est même pas l'ombre de celui de Sir Ferguson

11.02.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL

Dimanche 11 février 2018
27e journée de Premier League
Newcastle 1-0 Manchester United
But pour Newcastle: Ritchie (65e)

Newcastle: Dúbravka, Yedlin, Lascelles ©, Lejeune, Dummett, Diame, Shelvey, Ritchie, Perez (Hayden 90e + 4), Kenedy (Atsu 84e), Gayle (Joselu 79e).

Manchester United: De Gea; Valencia ©, Smalling, Jones, Young; Matic (McTomminay 77e), Pogba (Carrick 66e); Alexis, Lingard (Mata 66e), Martial; Lukaku.
Sur le banc: Romero, Lindelof, Rojo, Shaw.

Classement
1 Manchester City 72 pts 27/ 23 3 1/ 79 20 + 59
2 Manchester United 56 27/ 17 5 5/ 51 19 + 32
3 Liverpool 54 27/ 15 9 3/ 60 31 + 29
4 Tottenham 52 27/ 15 7 5/ 52 24 + 28
************************************
5 Chelsea 50 26/ 15 5 6/ 46 23 + 23
6 Arsenal 45 27/ 13 6 8/ 51 36 + 15

Man United a encore perdu et avec la manière en plus ! Celle d’un perdant, la risée du monde vu le statut mondial du club mythique.
Mourinho et ses prédécesseurs ont transformé MU en Arsenal.
Plus besoin de gagner le titre. Finir dans les 4 premiers cela suffit, voire 5e.
MU n’a plus d’âme.
Quelle tristesse de voir Carrick dans cette galère !
Et en plus sur le terrain de cette nouvelle défaite, il y avait encore 7 joueurs de Sir Ferguson: De Gea, Valencia ©, Smalling, Jones, Young, Pogba et (Carrick 66e)… Sept toujours là depuis 2013, date de la retraite de Fergie. (Pogba était parti puis revenu).
Jones et Smalling sont nullissimes. Des Rio Ferdinand et Vidic d’opérette. Des cadeaux empoisonnés de Sir Ferguson. Ils n’ont jamais fait de progrès. Des colosses sans flèches dans leur carquois. Ils sont indignes de MU.
Ce MU est le pire de l’Histoire.
Pourtant, les dirigeants ont fait resigner Mourinho.
Qu’il se le garde, mais sans moi.
C’est Guardiola qu’il fallait. Guardiola est un véritable entraîneur.
Mourinho ne veut gagner que pour lui.
Le déclin de MU se prolonge.

Hors d'oeuvre de Real Madrid-PSG (8e aller C1): triplé de Ronaldo et but de Neymar

11.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Samedi 10 février 2018

Toulouse 0-1 Paris
But pour Paris: Neymar (68e)

Real Madrid 5-2 Real Sociedad
Buts pour Madrid: Lucas Vázquez (1e), C.Ronaldo (27e, 37e, 80e), Kroos (34e),
Buts pour les visiteurs: Bautista (74e), Illarramendi (83e)


Paris est allé gagner à Toulouse sans trop forcer, 0-1, grâce à une belle passe de Di Maria, une longue passe du côté droit pour Neymar, côté gauche, qui esquiva les adversaires avant de frapper. Son tir fut dévié par le capitaine toulousain.
PSG a joué sans Cavani. La passe de Di Maria va peut-être installer le doute dans la tête d’Emery: l’entraîneur va-t-il faire débuter l’Argentin contre Madrid ? Di Maria est sur une bonne dynamique mais l’on sait que lors des matchs à haute intensité, il disparaît de le circulation peut doué pour le combat physique rugueux.
De l’autre côté des Pyrénées, le Real a donné un récital, gâché hélas ! par deux buts encaissés. Varane ne fut pas exempt de reproche. Le Français n’a jamais confirmé son potentiel. Il reste un espoir qui ne sait pas rendre une copie sans bavure. Ramos doit toujours faire le travail pour deux, et il n’y parvient pas à chaque fois.
Ronaldo ? Une passe décisive et un… triplé ! Ceux qui pensent que cet un has been en ont pris pour leur grade.
Cette fois, la veillée d’armes à commencé.
Le combat mental est parti.
On attend le verdict sur le terrain, du premier acte.

13 h Foot, CNews (10-2-2018): St Etienne, Marseille, R. Garcia, V.Germain, PSG, Rabiot, Di Maria, Lo Celso, Real Madrid, Zidane, Benzema...

10.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Ceci n’est pas une critique: Danès, Ardillo, Noguez, Schnitzler, Teulé, Mezzalama...

09.02.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

On ne peut doit pas s’en dispenser:

-Bicyclettres, Jean-Acier Danès. Seuil, 214 p., 17 €.
Fils spirituel de Louis Nucéra sans le savoir ce gamin de 20 ans parcours la France sur son vélo, histoire de vérifier le Lagarde & Michel. Jean-Acier ? On y croit dur comme fer.

-La liberté dans un monde fragile, José Ardillo. L’Eveilleur, 246 p., 18 €.
Un bréviaire sur l’écologie pour rester des hommes libres comme l’ami Thoreau. Et même des hommes livres.

-L’interruption, Dominique Noguez. Flammarion, 236 p., 18 €.
Dans un monde idéal, ce livre serait numéro 1 des ventes. Hélas ! le grand public préfère lire les livres bas de gamme. Ici il s’agit d’un jeu de pistes, avec plein de clés à décrypter. Noguez c’est Perec qui aurait décidé d’être Joyce.

-Mademoiselle Else, Arthur Schnitzler. Préface Maurizio Basili. Traduction de l’allemand de Michelle Hamard. Portaparole, 331 p., 18 €.
Décapante réflexion sur le binôme dominé-dominant par le biais d’une fille qui doit se déshabiller pour aider son père. Fabuleux sous tous rapports.

-Entrez dans la danse, Jean Teulé. Julliard, 158 p., 15, 50 €.
Une plongée dans l’Histoire avec la savante désinvolture du romancier qui écrit légèrement sur des sujets lourds. Nouvelle version d’On achève bien les chevaux. Tournis assuré.

-Le jardin du dedans-dehors, texte de Chiarra Mezzalama. Illustrations de Régis Lejonc. Les éditions des éléphants, 25 p., 15 €.
L’union d’une fillette et d’un gamin qui découvre la beauté du monde au sein d’un jardin, enclave de paix alors qu’à l’extérieur il n’y a que bruit et fureur. Métaphore sur l’Iran qui rime avec tyran. Tout ça dans une BD de toute beauté, format compris.

On peut s’en dispenser:

-Avant tout, envers toi-même loyal. Mémoires et réflexions d’un prodige de la musique, Evgeny Kissin. Traduite de l’anglais par Brigitte Hébert. Avec un cahier-photos. Le Passeur, 186 p., 17, 50 €.
Page 148 : «Dès l’âge de deux ans, j’ai joué à l’oreille, puis j’ai commencé à improviser ». Que les rappeurs en prennent de la graine. Philarmonique… ta mère !

-Je dirai que je suis tombé/ La boîte à outils, Roland Dubillard. Poésie/ Gallimard, 340 p., 8, 20 €.
Cela m’écorche la bouche mais je reste de glace devant ces poèmes. Triste à dire à propos de l’auteur des Diablogues qui m’est diablement sympathique

20 h Foot, CNews (8-2-2018): St-Etienne, PSG, Real Madrid, Neymar, Di Maria

09.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Adieu à Charly Marchetti, gardien de l'OGCNice

08.02.18 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Il appartient à la lignée des grands gardiens de but de l’OGCNice: de Zamora à Baratelli, de Lamia à Aubour, de Colonna à Amitrano, de Létizi à Looris.
Je le revois avec son maillot vert faisant des sorties très courageuses dans les pieds des adversaires.
Goal spectaculaire, il rappelait René Vignal.
Le côté bondissait de Charly Marchetti provenait sans doute de son enfance passée à jouer au basket.
J’étais dans les populaires du Ray, juste derrière lui. Mes années d’apprentissage de mon regard car le football c’est aussi l’école du regard.
Il vient de mourir à 75 ans, mercredi 7 février 2018.
Le gardien de but a gardé 137 fois la cage de l’OGCNice entre 1963 et 1967 puis de 1968 à 1972. Avec une parenthèse à Ajaccio.
L’ancien du Cavigal avait eu la joie de voir que le stade Saint-Roch porté son nom.
Ce quartier ce fut toute sa vie. Notamment dans le bar-tabacs familial qu’il a tenu à sa retraite sportive.
Quand il débuta professionnel au Gym, en 1963, le club fini 18e et tomba en D2. Il avait partagé la cage avec Garofalo.
La saison suivante, le Gym retrouve immédiatement l’élite, finissant champion de France de D2 avec Roger Piantoni et Bruno Rodzik, deux gloires du football français. Il y avait aussi le duo défensif inséparable: Francis Isnard et Maurice Serrus. Cette saison-là, et la suivante, Marchetti fut dans l’ombre de L. Ferry.
Il a fallu attendre 1968 pour le revoir doublure d’Aubour. Cette saison 1968-1969 voit Nice (18e) redescendre en D2 avant de s’en extirper de nouveau dès 1968-1970 ! Nice avait un certain talent pour jouer l’ascenseur. Au cours de ce cuvée d’Aiglons, Marchetti est seul titulaire dans la cage niçoise. Poste qu’il occupe jusqu’en 1972, année de la titularisation de “Doumé” Baratelli.
Au vu de sa carrière, d’aucuns diront qu’elle a été assez brève.
Cela n’enlève rien à son grand talent, surtout si l’on sait qu’il souffrait d’une maladie qui l’empêchait de jouer avec tous ses moyens physiques.
J’étais jeune mais je me souviens que l’on disait: “Il me peut pas bloquer le ballon suite à des problèmes de circulation". Les anciens supporters niçois disaient cela en niçois. Jamais on aurait pu penser qu’il était diminué tant il dégageait de la force, véritable boule de muscles. Le torse bombé, en guise d’armure.
Marchetti aimait beaucoup Nice. Cela se sentait dans ses interventions.
Il se serait fait tuer pour empêcher un but.
Encore un défenseur historique de Nice qui s’en va, après André Chorda, Bruno Rodzik, Guy Cauvin, Carlos Azoberry, Francis Isnard, Georges Lamia, André Boragno…
Maurice Serrus constate cette malédiction.
“Charly est mort à 17 heures", m’a-t-il confié dans la pudeur qui le caractérise.
A 17 heures, Nice a perdu l’un de ses plus grands fils.

Sur la route du PSG, il y a aussi des favoris et des outsiders: la Juventus Turin, Man Cty, le Bayern Munich, Barcelone, voire Chelsea.

05.02.18 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE, LONDON CITY

Mardi 13/02/2018 20 h 45
Juventus - Tottenham
Bâle - Manchester City

Mer. 14/02 20 h 45
Porto - Liverpool
Real Madrid - PSG

20/02 20 h 45
Bayern Munich - Besiktas
Chelsea - Barcelona

21/02 20 h 45
Séville - Manchester United
Chakhtar - Roma

Favoris pour remporter la C1 2018:
Bayern Munich, Barcelone, Man City
Ces trois clubs survolent leur championnat respectif

Outsiders:
Paris, Juventus Turin
Le PSG et la Juve (avec Naples) dominent aussi largement leur championnat

Difficiles à situer:
Real Madrid, Man United, Liverpool, Chelsea
Les Madrilènes connaissent une saison difficile, même pas certain d’être 4es de Liga.
Les Reds et les Blues sont irréguliers. MU ? Ne sont en C1 uniquement parce qu’ils ont remporté l’Europe League. Les Red Devils de Mourihno pataugent dans un pitoyable football.

Seconds rôles:
Chakhtar, Besiktas, Bâle, Tottenham, Roma, Porto, Séville
Ces 7 clubs n’auront droit qu’à des miettes

Mademoiselle Else, d'Arthur Schnitzler (Portaparole).

05.02.18 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Pour sauver son père emmêlé dans une dette financière, une jeune femme doit se montrer nue devant un homme afin de rendre. Tout l’art d’Arthur Schnitzler (1862-1931) consiste à nous ressentir le poids moral, l’amour filial, la culpabilité, le chantage abjecte, le pouvoir de l’argent, le cynisme, le machiavélisme, la lâcheté, la faiblesse, le désir d’émancipation, la tentation de l’exhibition, la vengeance rétroactive, la mort volontaire au bout de la contradiction mal assumée, le regret ultime du mauvais choix …
Cette nouvelle de 1924 est republié au moment où le harcèlement sexuel inonde la presse suite aux révélations liés aux rapports d’un producteur américain et les actrices sur lesquelles il exerçait le pouvoir de sa situation de faire la pluie ou le beau temps dans le cinéma. A signaler que Brigitte Bardot a déclaré que plein de jeunes femmes sont prêtes à tout… Ne dit-on pas “qu’il faut coucher pour réussir ?” Tout est bien plus compliquer qu’on ne le dit. Il y en a qui crache dans la soupe et pas que de la soupe.
Chez Schnitzler pas d’hypocrisie, il passe au crible toutes les émotions liées au chantage de la situation qui impose à une fille de se prostituer- ne serait-ce que visuellement- pour sauver son père. La métaphore ? Faut-il vendre son âme pour de l’argent ? Faut-il se déshonorer pour une faute que l’on n’a pas commise ? Faut-il faire une geste contre nature pour sauver une cause ? Doit-on se mettre à genoux devant les ploutocrates ?
On sait que Schnitzler pensait que «l’âme est une terre étrangère». Pas une raison pour y faire pousser n’importe quoi ! La fin du livre ne tranche pas mais laisse peu de doute sur la fin de Mademoiselle Else… Schnitzler est aussi un Hitchcock littéraire.

-Mademoiselle Else, Arthur Schnitzler. Préface Maurizio Basili. Traduction de l’allemande de Michelle Hamard. Edition bilingue Allemand-Français. Le bel ouvrage comporte la reproduction d’un dessin d’Egon Schiele et une photographie de Schnitzler, jeune homme. Portaparole, 331 p., 18 €

D'ici le 14 février 2018, en attendant Real Madrid-PSG

04.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRANDE DAME, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Luz Casal chante Il venait d’avoir 18 ans… Chanson créée par Dalida et écrite par Pascal Sevran, Serge Lebrail (pseudonyme de Simone Lavigne) sur une musique de Pascal Auriat.

Samedi 3 février 2018
Levante 2-2 Real Madrid (Liga)
Buts pour Levante: E. Boateng (42e), Pazzini (89e)
Buts le Real: Ramos (11e), Isco (81e)

Lille 0-3 PSG (L1)
Buts pour Paris: Berchiche (45e + 3°), Neymar(77e) sur coup franc puis Lo Celso (87e), sur un beau ballon piqué.

ECRIT APRES LE 3 FEVRIER 2018
Dans le bras de fer au-delà des Pyrénées, le PSG reprend la main. Devant un stade archi comble à Lille - merci Neymar! - le PSG a remporté le match alors que la première mi-temps avait vu des Lillois tenir de manière courageuse jusqu’au but parisien dans le temps additionnel au plus grand mécontentement d’un dirigeant lillois surexcité qui cria au scandale pour un hors de position de deux Lillois. A la vérité, le PSG a gagné le match car ses joueurs sont plus techniques que les maladroits lillois pas assez précis dans leurs gestes.
En Espagne, les Madrilènes n’ont pas fait mieux que nul. CR7 a quitté la pelouse quand le Real menait 1-2. Deux possibilités: soit le Real est cuit, soit ils en gardent sous le pied pour la C1.
Le 4 février 2018, Paris redevient favori.

D’ici le 14 février 2018, le Real disputera:
Samedi 10 février 2018, 20 h 45
Real Madrid - Real Sociedad (Liga)

… en attendant:
Mercredi 14 février 2018, 20 h45
Real Madrid - PSG (8e aller C1)

… tandis que Paris en jouera encore deux matchs:

Mardi 6 février 2018, 21 h 05
Sochaux - PSG (Coupe de France, 8e)

Samedi 10 février 2018, 17 h
Toulouse - PSG (L1)

ECRIT AVANT LE 3 FEVRIER 2018
Les deux clubs sont en veillée d’armes.
Le Real transforme le négatif en positif: comme les Madrilènes sont éliminés de toutes les Coupes et trop loin pour gagner la Liga, ils ne leur reste plus que la C1.
Double détenteur du titre européen, le Real va essayer la passe de trois.
Donc, soit le Real passe, au besoin en se qualifiant à Paris car ce match n’est qu’un 8e, soit le Real est cuit et il va vivre une crise de résultats et Zidane sera critiqué par son refus de recruter.

Concernant Paris, c’est très simple.
Soit les joueurs, et je ne parle que d’eux, sont capables de battre le Real en deux matchs.
Soit tout le négatif du PSG va éclater au grand jour: coach inexistant, Neymar enfant gâté, débandade collectif, mauvaise gestion de la pression à cause du manque de guerriers du type de Matuidi parti à la Juventus Turin.

Pour le football français, une qualification du PSG est impérative, et il ne s’agira que d’aller en 1/4. La route est encore longue. La France n’a gagné qu’une C1 depuis 1956. Quelle misère ! C’est pour cela qu’il faut souhaiter une qualification parisienne.
D’un autre côté, c’est le football qui doit l’emporter. Plus que 11 jours.

13 h Foot, CNews (3-2-2018): OM, Thauvin, Lille, Bielsa, PSG,...

03.02.18 | par morlino | Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

Il y a 60 ans, Manchester United était victime d'un crash à Munich

02.02.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

Hommage à tous les Red Devils morts le 6 février 1958. Eric Cantona a offert la recette de son jubilé 1998 aux familles des victimes, sans le dire aux médias.

Samedi 3 février 2018, 16 h
26e journée de Premier League
Manchester United (2e) - Huddersfield (17e)

Old Trafford va honorer ses morts.
Que cette cérémonie fasse prendre conscience aux joueurs de MU 2018 ce qu’ils doivent aux disparus.
Si MU avaient commencé son histoire avec les joueurs actuels, MU ne serait en 2018 qu’un club parmi les autres. La génération de 1958 était extraordinaire, elle. Dans son sein, elle avait de superbes joueurs, hélas! mort dans le crash.
Lors de la catastrophe aérienne de Munich, le 6 février 1958, vingt-trois personnes ont perdu la vie, dont huit Busby Babes.
Foulkes a réussi à s’extirper de l’avion disloqué, au sol.
Avant la perte de ses amis, il était un winner acharné.
Après la mort de ses amis, il se contenta de jouer de manière à la fois consciencieuse et silencieuse.

Les 8 Red Devils morts lors du crash
:
Geoff Bent
Roger Byrne ©
Eddie Colman
Duncan Edwards (le stratège immense jeune star est mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Membres du staff morts dans l’avion:
Walter Crickmer, secrétaire
Bert Whalley, entraîneur
Tom Curry, entraîneur

Les joueurs survivants:
Johnny Berry
Jackie Blanchflower (1933-1998)
Dennis Viollet (1933-1999)
Ray Wood (1931-2002)
Bobby Charlton (1937)
Bill Foulkes (1932-2013)
Harry Gregg (1932)
Kenny Morgans (1939-2012)
Albert Scanlon (1935-2009)

Le manager Matt Busby (1909-1994), très grièvement atteint, a survécu à ses blessures avant de décider de rester à son poste pour honorer la mémoire de ses jeunes joueurs disparus.
“Je ne veux pas qu’ils soient morts pour rien", a-t-il dit après l’accident.
“Ils ne sont pas morts pour rien", a-t-il dit après la victoire en C1.
Avec le trophée de 1968 tout près de lui, il eut ce mot historique: “Ce n’est qu’un début…”
Parmi tous les clubs européens, le Real Madrid a été le seul à se manifester pour aider MU. Les Madrilènes proposèrent de leur prêter Alfredo Di Stefano pour qu’il encadre les jeunes Red Devils.
Les Mancuniens refusèrent mais ils n’ont pas oublié le beau geste du Real qui organisa des matchs pour offrir les recettes aux familles des victimes.

20 h Foot, CNews (1-2-2018): le mercato d'hiver, St Etienne, PSG...

01.02.18 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS

En perdant à Tottenham (2-0), le sinistre Man United est désormais dans la ligne de mire des Reds, des Blues et des Spurs

01.02.18 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, LONDON CITY

Dans quelques jours, Man United va se souvenir qu’en 1958, il y a 60 ans, l’équipe fanion est morte dans un accident d’avion. Le groupe actuel de MU est inférieur à la génération de 1958. Très inférieur. Ni classe, ni mental. Que des poupées médiatiques.

Mercredi 31 janvier 2018
25e journée de Premier League
Tottenham 2-0 Machester United
Buts pour les Spurs: Eriksen (1er), Jones (28e csc).

Tottenham: Lloris ©; Trippier, Sanchez, Vertonghen, Davies; Dier, Dembele (Wanyama 92e); Eriksen, Alli (Sissoko 87e), Son (Lamela 81e); Kane.
Non utilisés: Vorm, Rose, Walker-Peters, Llorente.

Man United: De Gea; Valencia ©, Smalling, Jones, Young; Matic, Pogba (Mata 63e); Alexis, Lingard (Fellaini 63e, Herrera 70e), Martial; Lukaku.
Non utilisés: Romero, Rojo, Shaw, Rashford.

Classement:
1 Manchester City 68 pts 25 m/ 22 2 1/ 73 18 + 55
2 Manchester United 53 25/ 16 5 4/ 49 18 + 31
3 Liverpool 50 25/ 14 8 3/ 57 29 + 28
4 Chelsea 50 25/ 15 5 5/ 45 19 + 26
5 Tottenham 48 25/ 14 6 5/ 49 22 + 27
6 Arsenal 42 25/ 12 6 7/ 46 34 + 12

Il y avait encore 6 joueurs de Sir Ferguson (De Gea; Valencia ©, Smalling, Jones, Young et Pogba) dans l’équipe de Mourinho, cinq ans après le départ de l’Ecossais !
Jones a marqué contre son camp. Cela ne m’étonne pas. Ce joueur très médiocre, bas de plafond, est l’un des pires legs de Ferguson, avec Smalling aussi, un Ferdinand Canada Dry.
Ce MU est vraiment médiocre. Et cela ne s’arrange pas.
La deuxième place n’est plus assurée. La meute se rapproche et c’est très bien.
Liverpool et Chelsea ont des entraîneurs bien plus intéressants que Mourinho qui ne roule que pour lui.
Heureusement que Guardiola domine la Premier League. Il y a une justice.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

powered by b2evolution free blog software