Archives pour: Septembre 2014, 25

Kafka, poète de la honte, de Saul Friedländer.(Seuil)

25.09.14 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

D’emblée, l’auteur nous dit qu’il n’est pas un spécialiste de Kafka mais on se rend vite compte qu’il a lu autant Kafka que les livres sur Kafka.
C’est en 1947 et à Paris que Saul Friedländer a lu Kafka pour la première fois. Il s’agissait plutôt d’un livre SUR Kafka puisqu’il avait entre les mains la biographie de Kafka écrite par Max Brod. L’essayiste est donc venu à lire l’auteur de La Métamorphose par un détour chez son meilleur ami, Max Brod qui a beaucoup fait pour la vulgarisation de l’œuvre de Kafka, sauvant de l’oubli des pans de manuscrits. A travers les écrits de Kafka, l’auteur remonte tout le fleuve du grand romancier, de l’enfance à sa mort.
Saul Friedländer se démarque de Max Brod qui a présenté Kafka comme il le souhaitant, retirant ses zones d’ombre.
Le livre aborde la relation père-fils que l’on savait basé sur l’écrasement du fils qui se sentait inférieur physiquement vis-à-vis de la silhouette qu’il voyait comme un colosse.
Le biographe enseignant à Los Angeles nous dévoile un Kafka, homosexuel latent qui ne passe pas à l’acte.
Kafka était complexé, il se voyait dans la peau d’un Juif chétif.
Attiré par les filles de joie, il en ressortait triste.
Saul Friedländer nous présente un Kafka plus vivant qu’on n’aurait cru, et moins métaphysique qu’on ne le colporte.
Un fait évident: ce fut un génie de la littérature, et cela le reste.
Non sioniste, Kafka a appris l’hébreu, seul, en 1917.
Max Brod a un peu usé de la gomme dans sa relecture des manuscrits de l’ami Franz.
Saul Friedländer rectifie le pire.
Tout cela ne nuit pas au grand écrivain Pragois.
Le terme “honte” est trop fort car Kafka savait très bien que sa sensibilité était hors norme.
Quand on est clairvoyant, on est toujours seul.
Brod lui a fait du bien, et c’est tant mieux.
Aujourd’hui, ni Kafka ni Brod ne sont là.
Place aux interprétations, aux révélations.
L’œuvre, elle, est là et bien là.

-Kafka, poète de la honte, de Saul Friedländer. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Weill. Seuil, 247 p., 19,50 €

Brasseur, père et fils, maison fondée en 1820. (Flammarion)

Pierre Brasseur et Odette Joyeux sont les parents de Claude Brasseur qui entretient très bien le flambeau familial.

“N’essaie pas de me ressembler. Et en même temps, tu es mon fils, n’essaie pas de lutter contre nos ressemblances". Voilà ce qu’a dit Pierre Brasseur à son fils Claude qui peut dire la même chose à son propre fils Alexandre qui se fait un prénom depuis quelques années.
Claude Brasseur revisite son parcours en tirant un grand coup de chapeau à ses prédécesseurs.
Chez les Brasseur ont est comédien de père et fils depuis 1820 !
Il n’y a pas tellement de dynastie d’enfants de la balle pour se priver de fêter les Brasseur.
Claude Brasseur a eu la bonne idée de choisir l’interview car il refusé de faire croire qu’il avait écrit le livre.
Il est bien relancé par Jeff Domenech, un vrai entraîneur !
Avec le jeu des questions-réponses, il n’y a pas tromperie sur la marchandise, en plus cela donne un effet zapping très agréable pour la gymnastique de l’esprit.
Au début de sa vie, Claude Brasseur ne voulait pas être comédien et petit à petit il a épousé le métier.
Il faut dire que sa maman n’est autre que la grande Odette Joyeux. Je me rappelle très bien d’elle et de son sourire lumineux.
Claude Brasseur fait une très belle carrière, passant de rôles importants au théâtre à des compositions populaires qui ne le sont pas moins. Il est aussi difficile de jouer Don Juan qu’un campeur. Brasseur sait faire beaucoup de chose mais il n’est absolument pas prétentieux. On ne le voit jamais à la télévision parader dans des émissions débiles de service après-vente. C’est un artiste et non pas une vedette !
Quand il joue, il a une nappe phréatique. Ce n’est pas comme la génération qui présente la météo avant d’avoir un grand rôle produit par la chaîne qui vous a fabriqué produit jetable.
On lit le livre sans se lasser car il est plein d’humeur et de générosité.
Claude Brasseur est très sévère sur notre époque de la présidence …Pas-Bas !
Comme on le comprend: il est passé de Colette, Jouvet, Sartre, Gabin, J. Renoir, Vilar, Ventura… aux putains cathodiques du PAF.
Je ne peux pas clore cette notule sans saluer la mémoire de Pierre Brasseur. Si le fils Claude a beaucoup de talent, le père avait du génie.
Quand Pierre Brasseur arrive sur un écran, c’est une tornade que l’on prend en pleine figure. Autant sa présence physique, que sa voix et que son âme, oui tout son être crève l’écran, comme jadis il crevait la scène théâtrale.
Il suffit de le voir dans Les enfants du paradis pour s’en apercevoir.
Je place Pierre Brasseur sur le même plan d’égalité que Raimu, Gabin, Baur, Jouvet et Simon. Ils sont au-dessus des autres, fussent-ils Bourvil, Fernandel et De Funès.
Pierre Brasseur est le père de Claude Brasseur, mais c’est aussi un peu le mien car tous les grands acteurs appartiennent à notre mémoire collective. J’ai un lien avec Pierre Brasseur car il a beaucoup donné au public, donc à moi. J’aime toutes les histoires qu’on m’a racontées sur lui: il y en a tant.
J’ai même entendu dire qu’il avait cimenté des meubles pour berner les huissiers !
Jean-Paul Belmondo a souvent raconté des soirées hilarantes avec Pierre Brasseur et Hubert Deschamps.
C’est un monument du cinéma, un vrai vivant.
Vive la famille Brasseur !

-Merci ! Brasseur, père et fils, maison fondée en 1820. Entretiens de Claude Brassens avec Jeff Domenech. Flammarion, 256 p., 19,90 €

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Septembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

powered by b2evolution free blog software