Archives pour: Septembre 2014, 23

Hugo Boss chez Victor Hugo. Un récit hilarant et clairvoyant sur les vigiles: "Debout-payé" de Gauz (Le Nouvel Attila)

23.09.14 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Ne lisez pas le livre débile à la mode, mais lisez Gauz, quelqu’un qui a quelque chose à dire et qui le dit très bien, avec ses mots à lui. Un véritable écrivain. Un livre fort, très fort, le tout avec le sourire.

Voici la très bonne surprise de la rentrée littéraire 2014, très loin de l’abêtissement général provoqué par un livre qui aurait dû être imprimé sur du P.Q.
A l’inverse, Gauz, inconnu au bataillon, fait une entrée fracassante dans le monde des lettres. A 43 ans, et tout son talent, il donne à entendre une nouvelle voix, la sienne basée sur l’observation. On a droit à un volume des Choses vues, de Victor Hugo qui est aujourd’hui moins connu qu’Hugo Boss ! Et justement, tout son récit, ou presque, se passe dans une boutique de produits cosmétiques des Champs-Elysées.
Gauz, Ivoirien, est venu en France pour étudier à l’université avant de bifurquer dans la vie active. Au fil du temps, il exerce divers métiers grâce à un appétit de vivre et une intelligence caméléon. De fait, Gauz peut se fondre dans le paysage, d’où le Debout-payé qui signifie vigile rémunéré. A la fois, jardinier, scénariste, baby-sitter, photographe, journaliste, il sait faire beaucoup de choses. Son livre nous plonge dans l’univers des « sans-papiers ». Pour survivre, le narrateur devient vigie, et donc observe tous les comportements des clients, passants, badauds, ainsi de suite. Il est dans le rôle d’un phare humain, de la sentinelle de la société. Il n’est pas tendre avec les consommateurs qui sont obsédés par les parfums et autres maquillages.
Le livre est remarquable dans sa densité. Gauz illustre à la lettre le conseil de Paul Léautaud, à savoir on ne doit écrire que sur ce que l’on connaît. Gauz nous offre un récit haut de gamme avec un humour de chaque instant. Aux heures tardives, il nous décrit la ronde des acheteurs. C’est magnifique. Il nous dévoile les tapineuses, les travestis et les femmes voilées s’échanger leurs impressions sur tel ou tel déodorant. Quand il voit le sosie d’Amy Winehouse, il y a alerte dans le magasin : la jeune femme titubant va-t-elle tester un parfum ou boire le flacon ? Bien sûr, il y a une dimension politique. Pourquoi les Noirs, “sans papiers” ou avec, sont-ils appelés à devenir vigies, agents de sécurité ?
Gauz dresse le portrait de la France des Trente glorieuses aux années chômages. Il nous décrit un Paris avec des populations de tous les horizons. Un livre plein de vie. La France actuelle dans toute sa réalité sur fond de l’ex colonisation. Un très grand récit qui vaut tous les livres illisibles de sociologie. Ici nous sommes dans la géopoétique.

-Debout-payé, de Gauz. Le nouvel Attila, 172 p., 17 €

(Merci à Mediapart pour l’interview)

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Septembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

powered by b2evolution free blog software