Archives pour: Mai 2014, 03

La future venue de van Gaal casse l'effet Giggs

03.05.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Il est temps que la saison se termine pour MU. Les Red Devils nous joueront pas l’Europa League. C’est une très bonne nouvelle ! A MU, il faut vraiment tout repenser. Image symbolique: Sir Ferguson piquait du nez en tribune. David Moyes peut se rassurer. Les mauvais résultats n’étaient pas de sa faute. MU est en fin de cycle. C’est normal après avoir dominé de 1993 à 2013. Il faut simplement que MU ne revive pas la période qui s’est déroulée entre 1967 et 1993, celle sans gagner un seul championnat.

Samedi 3 mai 2014
Manchester United 0-1 Sunderland

But pour les visiteurs: Larsson (30e)

Manchester United
de Gea: (4) A part la Baraka, rien
Jones (6) Bon match
Ferdinand (4) Match de syndicaliste
Vidic © (4) Trop tendu
Evra/ (6) Bon match
Carrick (3) Sa pire sortie de l’année
Fletcher/ (2) Aucune bonne inspiration
Nani (1) Lamentable, à part une talonnade, puis (52e)Januzaj (3) Deux ou trois bonnes actions
Mata (3) Aucune influence, puis (66e)van Persie (1) Simple training
Young/ (1) Un football d’opérette, puis (67e) Welbeck (2) Trop désordonné
Chicharito (2) Mauvais tempo

Sur le banc: Amos, smalling, Fellaini, Valencia

Manager: Giggs (0) Transparent. En cassant l’équipe gagnante de la semaine dernière, il a tout cassé.

AVANT-MATCH:
Après le 4-0 infligé à Norwich, on se demande combien de buts va prendre Sunderland ? On souhaite voir le même match avec la même punition. Rooney blessé, Giggs a titularisé Chicharito, ce qui est très bien. Giggs redonne du temps de jeu à Nani qui a perdu confiance à cause de Moyes qui ne le faisait jamais jouer. van Persie est dans le groupe. Le duo Carrick-Fletcher est là. La défense aussi. Il ne reste plus que 3 matchs en rouge, à cause de… Moyes qui l’a transféré à l’Inter Milan. Giggs va aussi essayer de refaire jouer Fellaini, très limité techniquement.

MI-TEMPS: 0-l
Les premières 45 minutes ont dévoilé un Nani maladroit et des Red Devils méconnaissables par rapport à la semaine dernière. Les visiteurs ont ouvert le score logiquement à la 30e mn par Larsson. On a l’impression que l’effet Giggs n’existe plus parce qu’on a annoncé l’arrivée de van Gaal aux commandes de MU. On note aussi que l’absence de Kagawa ne fait pas du bien à l’ensemble. Les superstitieux ont noté la présence dans les vestiaires du chat noir Fellaini…

APRES-MATCH:
Septième défaite pour MU à domicile cette saison, soit 21 points de perdus ! Sunderland est venu sauver sa place parmi l’élite à Old Trafford. Une victoire totalement méritée avec en plus deux tirs sur le cadre ! Les Red Devils ont été minables. J’ai vraiment en la sensation que les joueurs ne jouaient pas vraiment car il n’y a plus de coach puisque l’arrivée de van Gaal est annoncée de façon certaine. On sait aussi qu’il n’est jamais facile de gagner deux fois de suite à la maison. Et dire qu’il va y avoir encore une autre match à la maison dans trois jours. Il y a beaucoup de choses à changer dans le club. Image forte, sir Ferguson dormait dans les tribunes tant MU joue mal. Il avait aussi sans doute arrosé un peu trop son repas.

Les deux prochains matchs de MU:
06 mai Manchester United - Hull City (20 h 45)
11 mai Southampton - Manchester United (16 h)

Petites et grandes histoires de la Coupe du Monde, de Vincent Duluc (Robert Laffont)

03.05.14 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR

Voici un livre consacré au football qui aurait mérité d’être illustré. Le football est si visuel qu’on aime revoir tel ou tel champion, telle ou telle image de certains matchs quand bien même nous les connaissons tous et toutes. Concernant la Coupe du Monde, tout a commencé grâce à Jules Rimet qui est au football ce que furent les frères Lumière au cinéma. Il y a avant lui et après. Président de la FIFA, fondateur du Red Star, Jules Rimet crée et inaugure la première Coupe du Monde en 1930 en Uruguay.
Les Tricolores sont partis de Villefranche-sur-Mer à bord d’un paquebot, le Conte Verte. Il y avait très peu de monde sur le quai de la ville de mon enfance mais mon père y était ! Il avait sept ans. C’est lui le passionné de football qui m’a transmis le virus. Mon père m’a dit qu’il n’y avait ni photographe ni caméra pour voir embarquer les internationaux français. Pendant la traversée des photos ont été prises où l’on voit les internationaux français jouer à saute-mouton avec des chaises en osier, si je me rappelle bien. IL n’y avait qu’un seul ballon sur le paquebot, ai-je lu.
Vincent Duluc est comme l’Oncle Paul de jadis. Il nous raconte les histoires les plus célèbres sans oublier les périodes tragiques, celles de la peste politique des périodes fascistes, en Italie et en Allemagne. Il évoque aussi le dopage. On est en droit de se demander pourquoi Maradona a été évincé de la Coupe du Monde 1994 parce que sons staff médical lui avait donné de l’éphédrine alors que le Brésilien Ronaldo a pu jouer la finale de la Coupe du Monde 1998 alors qu’il était plein de Voltarène et de Xylocaïne ? Deux poids deux mesures. Quand la FIFA a exclu Maradona j’étais à la fois furieux et triste. Furieux car Maradona était en train de ressusciter, et triste parce qu’on m’empêchait de voir jouer le plus grand joueur depuis Pelé.
Ceux qui haïssent le football devraient lire Vincent Duluc. Ils s’apercevraient que le football ce n’est pas un jeu de cons qui tapent dans un ballon. Tout ce qui est raconté dans ce livre n’a rien à voir avec des anecdotes. Il s’agit d’instants de vie qui n’ont rien à envier au cinéma ou au théâtre. Il n’y aucun livre qui raconte les histoires du festival de Cannes. Il y en a des milliers sur la Coupe du Monde. C’est dire que le football est plus important que le cinéma. Qui peut citer un film ou un livre de 1982 ? Personne ou presque. En revanche, on sait tous que France-RFA se déroula cette année-là. Un match beau et atroce.
Vincent Duluc est aussi bon à l’écrit qu’à l’oral. Sa prose joue juste et simple, à la manière des meilleurs footballeurs. Son livre est un monument à la gloire du football avec plein de fenêtres. Il suffit de les ouvrir pour revivre un temps forts.

-Petites et grandes histoires de la Coupe du Monde
de Vincent Duluc. Robert Laffont, 216 p., 12 €

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Mai 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

powered by b2evolution free blog software