Archives pour: Novembre 2013, 20

Le talent constant de Ronaldo est si éclatant que la FIFA rouvre les votes pour le Ballon d'Or 2013

20.11.13 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Ronaldo a définitivement ridiculisé le pt de la Fifa qui le traita de “commandant". Désormais si Ronaldo n’a pas le Ballon d’Or 2013, la FIFA se ridiculisera encore plus. Le génial portugais a marqué trois buts sur des contre-attaques ! Trois contres assassins, grandiose ! D’aucuns disent qu’il ne faut pas lui donner le Ballon d’Or car le football est un sport collectif. Alors, pourquoi un prix d’interprétation à Cannes ?

Si Ronaldo n’a pas le Ballon d’Or il sera victime d’une injustice:
en 2013, il a inscrit 66 buts. Oui, 66 !
Ronaldo a été grandiose lors des barrages. En deux matchs contre la Suède, il a marqué les 4 buts du Portugal, un chez lui, à la maison, et trois dehors, en Suède.
Face à ce nouvel exploit, la FIFA et France Football ont décidé de rouvrir les votes jusqu’au 29 novembre, afin de prendre en compte les 4 buts de Ronaldo lors des barrages.
Cela va permettre aux sélectionneurs, capitaines et journalistes du monde entier de revoir leur vote car le Pt de la FIFA avait influencé les votes en disant qu’il aimait mieux Messi que Ronaldo. En attendant le nom du lauréat, les trois joueurs les plus plébiscités seront dévoilés le 9 décembre.

Messi est totalement hors service depuis que son affaire de fraude au fisc espagnol a été révélée dans les médias.
Ribéry n’est qu’un rouage du Bayern Munich.
Le meilleur joueur est actuellement Ronaldo, jamais blessé car il sait éviter les coups en plus de ses multiples.
Le Ballon d’Or 2013 ne peut plus lui échapper. C’est l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps.
Son impact mondial est considérable. Il est d’une constance extraordinaire.

A lecture de son nouveau triplé on peut dire de lui:
as de l’appel de balle
as du contrôle dont un du genou en pleine course
as de la vitesse
as de la précision
as de la prise d’information
as du timing
as de la volonté
as de l’intelligence
as de la forme physique
as de la conduite de balle
as de l’esprit collectif
as de la coordination des gestes
as de la frappe
as de la concentration
as de la fluidité
as de la force musculaire
as de la souplesse
as du démarrage
as du contre

Son regard plein de lumière lors du 3e but était un instant de grâce: on lisait l’enfance sur son visage.
D’aucuns l’estiment “horripilant” car il affiche de la fierté.
Il est victime d’un acharnement médiatique alors que Messi n’avance plus depuis qu’il a été accusé d’avoir escroqué le fisc espagnol.

Du jamais vu: Ibrahimovic a applaudi Ronaldo en plein match !

20.11.13 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Après le second but d’Ibrahimovic, le score était:
Suède 2-1 Portugal
A ce moment-là, l’espoir était revenu dans le camp suédois.
Puis, Cristiano Ronaldo a égalisé.
A cet instant précis, Zlatan Ibrahimovic a compris que le Portugal était qualifié.
“Ibra” a alors applaudi Ronaldo.
Jamais je n’avais vu un adversaire applaudir son rival, en plein match.

Deschamps réconcillie la France avec les Bleus

20.11.13 | par morlino | Catégories: GRAND MONSIEUR

Match décisif pour aller disputer la Coupe du Monde 2014
France 3 - 0 Ukraine
Buts pour l’EDF: Sakho (22e, 72e), Benzema (34e)

A la fin du match, Didier Deschamps a dit devant les micros:
-"On sait que les sportifs français ont du mal à jouer dans la confiance, il leur faut attendre d’affronter la difficulté…”
Bonne analyse, très peu reprise.
A ses joueurs, il a dit:
-"Savourez… Vous avez le talent, aujourd’hui vous avez joué avec la volonté. Tout est mental…”
Seule la victoire est belle.
Je ne crois que ce je vois.
Avant un match, on se pose des questions. Après un match, on a des réponses.
Ce que j’ai vu côté français lors du match contre l’Ukraine était très beau.
D’emblée les Bleus ont pressé les adversaires sur leur cage.
Le match aller fut une erreur de casting avec certains joueurs qui n’ont pas assumé le rôle dans lequel Deschamps les avait distribué.
Le football est une perpétuelle remise en cause. Ce n’est pas pour rien que ce sport fascine tant de monde.
Au SDF, le public et les Bleus se sont réconciliés de sublime façon. En construisant la victoire en parfaite osmose.
Ce match de barrage entre la France et l’Ukraine était aussi important que la finale de la Coupe du Monde 1998. Certes l’un ne permet que de participer à un World Cup quand l’autre a permis de décrocher le titre majeur. Ce match de barrage fut important car il permet de passer à autre chose.
Il était donc question d’un match de la mort, eh! bien c’est la vie française qui a triomphé.
François Mitterrand a dit que la première qualité d’un chef d’Etat était l’indifférence. Deschamps a été majestueusement indifférent à la presse: il a maintenu Evra quand des beaux-parleurs demandent la tête du Red Devil depuis 2010.
A la fin du match, François Hollande a félicité les Bleus avec plein de parallèle politique. Très amusant à décrypter.
Revenons au football. Cette fois, il faut faire table rase, passer l’éponge sur tous les maux anciens des Bleus.
Un groupe d’amis n’a jamais fait une grande équipe. Seul un enchaînement de bons résultats qui démarre sur une grosse performance soude un vestiaire.
Ce 3-0 du retour face au 0-2 de l’aller n’est pas dû au hasard. L’Ukraine était aux portes du Brésil mais ses joueurs n’ont pas su la franchir.
La partition bleue fut de bon niveau. L’EDF nous a montré enfin un visage complémentaire.

La France a désormais une défense:
Lloris/ Debuchy, Varane, Sakho, Evra.
Un milieu vigile: Cabaye
Deux chiens de garde: Matuidi, Pogba
Deux agitateurs d’espace: Valbuena, Ribéry
Un attaquant interchangeable: Benzema ou Giroud
Maintenant que la France est au Brésil, tout est possible.
Les principaux enseignements:
Varane et Sakho sont deux titulaires en puissance.
Evra est indiscutable jusqu’à ce qu’il quitte les Bleus lui-même. Les grands perdants sont les Gunners: Clichy (Man City), Koscielny et Sagna. Si Evra a gagné plein de trophées au hasard cela prouve sa valeur quand ses compatriotes de Londres sont trop tendres et maladroits.
Deschamps a très bien mixé jeunes très talentueux et anciens plein d’expérience.
La France a beaucoup de jeunes déjà aux responsabilités. C’est très bien.
La société civile ferait bien de s’en inspirer.
Le jeune joueur du PSG, Adrien Rabiot, sera aussi un élément clé au milieu de terrain.

Lloris/ (6) Efficace et sobre, fidèle à son image
Debuchy (8) Régulier. A gagné ses galons de titulaire avec en plus un sauvetage décisif sur sa ligne, puis (78e) Sagna (non noté)
Varane (8) Plein de métier et il est si jeune !
Sakho (10) Match parfait
Evra/ (7) La grinta coule dans ses veines. Ses détracteurs vont le voir au Brésil. Chapeau !
Cabaye (8) Un mur avec le troisième oeil
Matuidi (8) As de la récupération
Pogba/ (8) Imprime sa présence sur le match pendant 90e et plus
Valbuena (7) Remarquablement remuant
Ribéry (8) Grand fabriquant de stress pour les adversaires et très fort pour amplifier les coups reçus
Benzema (7) A l’aise dans les petits périmètres, puis (82e) Giroud (non noté)

Sélectionneur: Deschamps (10) A réussi le match-clé en remodelant le cœur de son équipe. Les joueurs ont vraiment joué ensemble. On a vu de l’envie, de la détermination, du courage, de la force, de l’intelligence, de la roublardise, bref un vrai match de football. Maintenant, il faut imposer de la constance.

Sakho fait une Thuram et qualifie la France très collective

20.11.13 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Le premier but de Sakho auteur d’un doublé comme Thuram en 1998 contre la Croatie. Les jeunes ont été superbes.

La France s’est très bien comportée contre l’Ukraine, produisant un match ultra collectif avec un apport de jeunes qui sont plus des certitudes que des espoirs. Reprenant un boulet de canon de Ribéry, relâché par le gardien, Sakho a ouvert le score. Ensuite Benzema a marqué le deuxième but, sur hors-jeu, mais cela n’est que justice car juste avant l’arbitre lui refusa un but valable. Sakho a parachevé son grand match par un doublé.
Quand la France joue de la sorte, avec sérieux et esprit collectif, on n’a qu’une chose à dire: bravo !
L’Ukraine n’a pas montré grand chose, à part donner des coups.

Dans le match au sommet Suède-Portugal, Ibrahimovic a marqué deux buts et Ronaldo, trois !
A un moment donné le score était de 2-1. Quand Ronaldo a marqué son deuxième but, Ibrahimovic a applaudi le Ballon d’Or 2008, totalement admiratif du Portugais. C’est la première fois de ma vie que je vois ça. “Ibra” est vraiment très élégant. Ronaldo est vraiment stratosphérique: il a marqué 66 buts en 2013.
S’il n’a pas le Ballon d’Or, cette récompense sera complétement dévalorisée.

Les nouveaux qualifiés pour le Brésil:

Roumanie 1-1 Grèce
Egypte 2-1 Ghana
Algérie 1-0 Burkina Faso
Suède 2-3 Portugal
France 3-0 Ukraine
Croatie 2-0 Islande

Les 32 Pays qualifiés pour le Brésil 2014:

Algérie
Allemagne
Angleterre
Argentine
Australie
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Brésil
Cameroun
Chili
Colombie
Costa Rica
Côte d’Ivoire
Croatie
Equateur
Espagne
France
Ghana
Grèce
Honduras
Iran
Italie
Japon
Mexique
Nigeria
Pays-Bas
Portugal
République de Corée
Russie
Suisse
Uruguay
USA

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Novembre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

powered by b2evolution free blog software