Archives pour: Septembre 2013, 01

Battu à Liverpool, le Man United de Moyes ne fait pas peur

01.09.13 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Quand MU perd contre Liverpool, les fans de MU n’en dorment plus. Moyes le sait-il ? Si MU perd à City d’ici peu, MU entrera dans sa première crise depuis plus de 20 ans. Toute l’Angleterre n’attend que ça. MU peut faire une croix sur la C1. MU n’a pas de milieu. Et Kagawa à part lustrer les bancs, il sert à quoi ?

1er septembre 2013
Liverpool 1-0 Manchester United
But pour Liverpool: Sturridge(4e)

Certes, MU jouait à l’extérieur et il n’est jamais facile de faire un bon résultat à Liverpool, cependant MU a perdu à cause d’une faillite sur l’emprise du match. Avec Sir Ferguson MU jouait toujours à 12. Avec Moyes, MU n’est plus qu’un club comme les autres: MU ne joue plus qu’à onze.
Phil Jones connaît-il Newcastle ? Ce parking pour Français conviendrait mieux à son football limité.
David Moyes serait bien inspiré de l’y envoyer pour qu’il y fasse ses universités footballistiques.
Rien n’est plus triste que de voir perdre MU. Est-ce que Moyes est en train d’arsenaliser MU ? Déjà !
Face à Chelsea et Liverpool, MU n’a pris qu’un point. C’est vraiment minable.
Je voulais voir deux films de Scorsese, j’ai vu du Max Pécas !
MU a un gros problème de finition. On ne reconnaît plus l’ensemble. On dirait que les Red Devils veulent entrer dans la cage avec le ballon. Ils ne dégagent plus aucune confiance. Fergie, au secours, reviens !
Un Rooney nous manque et tout MU est dépeuplé.
Par la faute du bourrin Jones, Wayne Rooney n’était pas présent pour combattre Liverpool, l’ennemi héréditaire. En effet, Phil Jones a blessé le virtuose de MU à l’entraînement, le touchant gravement à la tête. Il est intolérable qu’un joueur quelconque blesse un artiste, qui plus est son partenaire.
Quand je vois Jones dans le 11, MU joue à 10 tant ce joueur est lourd, sans grâce. Son football est d’une pauvreté absolu.
Cela fait des mois que j’écris que Jones n’a aucune coordination de gestes.
Ce joueur n’a rien à faire à MU. Ce n’est qu’un soldat et rien n’est plus facile que de trouver un tel joueur. Il est lourd, sans grâce. Le maillot de MU est trop lourd pour lui.
Le savoir remplaçant sera dorénavant un soulagement.
Jones a empêché MU de jouer avec Rooney. Il coûte trois points à MU.
Jones c’est une erreur de casting. A côté de lui, Ribéry c’est Maradona et Pelé.
MU n’a pas perdu 7-0 mais MU a perdu 3 points. C’est honteux de voir MU dominer sans provoquer un vrai danger dans le camp adverse. Il y a eu encore un pénalty non sifflé pour MU, avec une main d’un Red dans la surface de Liverpool.
Je n’ai pas l’habitude de voir perdre MU et je ne veux pas m’y habituer.
Maintenant, Chelsea, Arsenal, City et Liverpool rêvent au titre.
Les Red Devils se sont mis la pression.
Moyes joue sans grand milieu de terrain créatif.
Ce match contre Liverpool va servir d’électrochoc ou alors il s’agit de départ vers la fin du cycle triomphal.
Moyes n’a peut-être pas les épaules assez larges pour MU.

MANCHESTER UNITED:
De Gea/ (6) N’a rien pu faire pour empêcher le but impossible à arrêter
Jones (1) Lamentable ne sait même pas courir, vrai danger public à chaque contact, puis(37e) Valencia (7) Le meilleur Red Devil
Vidic ©(5) Pas encore redevenu Terminator
Ferdinand (4) Déconcentré parfois
Evra/ (6) Match correct
Cleverley (3) Trop faible. Ce n’est qu’une doublure
Carrick (4) Comme ses partenaires sont mauvais, il le devient aussi
Young (2) Trop fragile, puis (63e) Nani (4) Doit apporter plus de folie
Welbeck/ (3) Généreux mais trop brouillon
Giggs (2) Les matchs aussi tendus n’ont jamais été pour lui. Quand il joue de la sorte, il ressemble à un magasin d’antiquités. En face, il y avait de la jeunesse, puis (73e) Chicharito (1) Pas dans le rythme
Van Persie (4) Mauvaise vibration. Rooney voulait partir mais il incarne MU alors que RVP veut rester sans pour autant représenter l’esprit de MU.

Sur le banc: Lindegaard, Smalling, Buttner, Anderson

Coach: David Moyes (1) Devrait se réveiller au lieu d’endormir le club. Je tarde à voir sa lumière. En a t-il? Il en train de casser la machine à gagner. On ne lui demande pas de faire du Moyes. Qu’il fasse du Ferguson et cela ira très bien. Ferguson a bien fait du Busby ! Moyes est trop gentil. Il n’a pas la “méchanceté” de Fergie.

Le dernier match au stade du Ray à 17 h

01.09.13 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Le mythique Nice 6-0 Strasbourg fut un très grand soir du stade du Ray

Le 1er septembre 2013 restera le dernier jour de la vie du Stade du Ray.
Cela fait mal. Comme si quelqu’un allait crever.
J’ai passé ma jeunesse au stade, dans les décennies 1960, 1970, ne manquant jamais un seul match.
Que de souvenirs !
Mon NICE reste forcément celui des années 1960-1970.
Je ne suis pas idiot: je sais très bien que le grand Nice ce fut dans les années 1950.
Sans les joueurs de cette époque, Nice serait au niveau de Lorient ou Rennes, je parle du Palmarès.
Depuis les années 1950 on n’a pris qu’une Coupe… Triste bilan. Le Groupe de Snella a été privé d’un titre dans un match rocambolesque au Ray contre St-Etienne.
Pour le dernier match au Ray, nous recevons Montpellier qui n’est pas un cadeau.
D’habitude les derniers matchs sont en fin de saison. Cela fait tout bizarre de quitter le Ray.
On y est, c’est maintenant !
Jean Fernandez sait qu’après un match de Coupe d’Europe ce n’est jamais facile.
Il sait aussi qu’une “bête” blessée peut vite mordre et s’imposer, d’autant qu’il s’agit du dernier match au Ray.
Les Aiglons devront vite trouver leur repères à l’Allianz Riviera après avoir dit adieu au Ray de la plus belle des façons, espérons-le.

Le groupe niçois contre Montpellier
Gardiens : Ospina, Veronese
Défenseurs : Amavi, Genevois, Gomis, Kolodziejczak, Palun, Puel, Rougeaux
Milieux : Abriel, Albert, Brüls, Constant, Eysseric, Digard, Mendy, Pied
Attaquants : Bauthéac, Bosetti, Cvitanich

Absents: Bruins, Maupay, Pejcinovic, Pentecôte, Traoré (blessés), Astier, Dada, Dao Castellana, Fofana, Hassen, M’Bow (choix de l’entraîneur)

[Post dédié à Antoine Bonifaci, Maurice Serrus, André Amitrano, René Marsiglia et Roger Ricort]

PS: Nice a quitté le Ray sur un 2-2. La page du Ray est tournée. Qui vivra verra.

La RAYtrospective de l'0GCNice 10/ Les stars: du monumental Yeso Amalfi à Lloris

Le 6 décembre 2013, Yeso Amalfi aura 88 ans. Cet homme est extraordinaire en tous points de vue. En fin de vidéo on le voit très ému avec ses trois fils. Le tombeur de ses dames a su se construire une famille. Si Amalfi jouait au football en 2013, il serait en Espagne, Italie ou Angleterre. Ce génie du football a enchanté l’OGCNice qui parle toujours de lui comme d’un Dieu vivant. Il a fait gagner Nice pour la première fois et pour cela on l’aimera toujours.

*Les Sud-Américains de Nice : Yeso Amalfi, Rubén Bravo, Alberto Muro, Raphaël Santos, Hector « Coco » Maison, Carlos Azoberry, Oswaldo Dandru, Jean-Pierre Ascery, Raoul Nogues, Pablo Rodriguez, Everson, Ederson, Renato Civelli…

*Quel a été le premier Aiglon à jouer en équipe de France ? Roger Mindonnet. Le défenseur de l’OGCNice a été sélectionné le 27 avril 1949 pour Ecosse-France (2-0). Il ouvrit la voie à beaucoup d’autres Aiglons dont Hugo Lloris, premier Niçois capitaine de l’équipe de France.

*Dominique Baratelli et Hugo Lloris ont quatre points communs : ils sont nés à Nice un 26 décembre (1947 et 1986). Outre d’avoir été gardiens de but à l’OGCNice, ils sont tous les deux des internationaux de grand calibre.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Septembre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

powered by b2evolution free blog software