Archives pour: Décembre 2012, 31

Le Manchester United des come-backs du "Fergie time" c'est le football chair de poule

31.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Le MU de Sir Ferguson est connu dans le monde entier pour ses retours fracassants. C’est l’adrénaline dont est tant nostalgique Ronaldo qui s’ennuie au Real Madrid sur son tas d’or. Voici une video des grands come-backs de MU. Dernièrement les Red Devils sont encore revenus de l’enfer contre Newcastle (4-3). Le 1er janvier 2013 nous allons nous réveiller avec le plaisir de revoir jouer MU. Et c’est ainsi que Mau U est grand. Sir Ferguson transforme immédiatement l’actualités en Histoire. Unique.

1er janvier 2013
Wigan- Manchester United, 16 h

Lors du dernier jour de l’année qui est toujours la date de son anniversaire, Sir Ferguson a démenti l’arrivée du buteur du Borussia, Robert Lewandowsk:
-"C’est n’importe quoi. Et même du grand n’importe quoi !”
Le départ de Nani?
-"Faux archi faux! Il est blessé et son contrat expire dans un an et demi. Nous avons besoin de Nani. Il offre des choses différentes des autres joueurs. [Il a des traits de génie qui peuvent faire basculer un match. Son principal défaut reste son inconstance.] Il a un grand talent, un talent exceptionnel. On l’a envoyé à Dubaï pour qu’il fasse une pause. Nous espérons qu’un peu de chaleur puisse l’aider dans sa récupération. Il n’est pas loin de revenir, mais il est trop loin pour l’instant. Je ne pense pas le récupérer avant la mi-janvier sans doute. Il souffre d’un problème aux ischio-jambiers. Un joueur comme Nani ne s’est jamais blessé aux ischio-jambiers avant. Je ne pense pas qu’il se soit souvent blessé chez nous d’ailleurs. Mais il souffre en haut de la cuisse et c’est une blessure sérieuse. Pourquoi est-ce que je le laisserais partir ?”
Le Man United de Sir Ferguson a inventé le football chair de poule, celui qui fait vibrer jusqu’à la fin des matchs. Pas tous. Les grands matchs sont aussi rares que le reste.
Je ne parle pas des victoires montées au sommet par les médias alors qu’elles ne débouchent sur aucun trophée. Suivez mon regard…
Parmi ses tauliers, il y a Evra et Carrick. Deux hommes de fer qui assurent.
J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de Carrick, le genre de gars avec qui il faut partir à la guerre.
Patrice Evra, 31 ans, réalise une nouvelle grande saison avec Man United.
Il a faim de ballon et de trophées, plus que jamais.
Le défenseur est quasiment jamais blessé, il joue sans cesse.
Il se tient déjà prêt pour le 4e match des festivités (Wigan-MU) après le 2-0 face à West Bromwich Albion car il montre peu de signes de fatigue, malgré les trois matchs enchaînés contre contre Swansea City (1-1), Newcastle United (4-3) et donc West Brom (2-0)
-"Je me dis toujours dis que j’ai la chance de jouer beaucoup de matchs à la suite. Tant que je pourrai participer au jeu, je demanderai au patron de jouer. S’il pense que j’ai besoin de repos j’en prendrai, mais moi je dis que me reposerai qu’à la retraite![Orson Welles disait:"Me reposer ? Pas avant d’être mort!] Mon jeu c’est d’aller vers l’avant. Wigan vient de faire un beau match (victoire 0-3 à l’extérieur contre Aston Villa) et je me souviens que nous avons perdu 1-0 la saison dernière. Ce fut une performance vraiment mauvaise et c’est pourquoi nous n’avons aucune excuse cette fois. Nous savons à quoi s’attendre, nous avons juste besoin d’y aller et de jouer au mieux pour s’assurer de prendre trois points. Contre Newcastle ce fut un match incroyable mais face à West Brom on n’a pas pris un but, ce qui est très bien aussi. C’était très important de gagner sur un mauvais terrain qui rend nos jambes lourdes. Je suis très fier de mes coéquipiers. Si on a joué notre meilleur match contre Newcastle, c’est beau aussi de ne pas encaisser de but au match suivant. Tout ça est bon pour notre confiance. Je suis un défenseur et je n’aime pas concéder de buts.”

[Post dédié à George Best]

Les Tops et les Flops du football en 2012

Alors que l’Europe avait décidé qu’il était “cuit", Ronaldinho joue toujours aussi bien au football depuis qu’il est retourné au Brésil, la patrie du beau jeu. L’Europe a inventé le football mais c’est le Brésil qui y joue le mieux. -

LES TOPS
-la réussite de deux Espagnols pas assez connus: le buteur Michu(Swansea City) et le stratège Santi Cazorla(Arsenal)
-le transfert et l’adaptation de van Persie à Man United
-la constance de Lio Messi a Barcelone
-l’arrivée et le bon comportement de Claude Puel à l’OGCNice
-la constance de l’OL (R. Garde) et de l’OM (E.Baup) qui gardent le contact avec le PSG (C. Ancelotti)
-la confirmation de l’attaquant Radamel Falcao auteur de cinq buts dans un match avec l’Atletico Madrid
-le bonne entrée de D. Deschamps au poste de sélectionneur des Bleus
-la tenacité de Sir Ferguson qui est toujours entraîneur de MU depuis 1986, non stop
-l’Espagne qui reste toujours au sommet du football mondial et européen avec une génération hors du commun: Casillas, Puyol, Iniesta et Xavi…
-la construction du stade de Nice sous la municipalité de Christian Estrosi qui a réussi là où tous ses prédécesseurs ont échoué, souvent contre leur grè car on leur mettait des bâtons dans les roues
-le courage de Vincente del Bosque qui a décidé de faire jouer la Roja sans buteur de métier
-Ronaldinho qui joue toujours très bien à 32 ans au Brésil (Clube Atlético Mineiro) alors que la presse européenne le disait “fini". Le virtuose est l’un des plus grands footballeurs de l’Histoire
-L’AC Milan a laissé partir Pirlo qui fait les beaux jours de la Juventus Turin
-la bonne intégration en L1 de Zlatan Ibrahimovic qui gagne plus d’argent en France qu’en Italie ou en Espagne, d’où sa signature dans un club C1 indigne de son statut
-le prodigieux rendement de Dario Cvitanich, le buteur régulier de l’OGCNice
-Hugo Lloris qui est vite parvenu s’imposer à Tottenham où il fut très mal reçu vu son énorme talent
-les éternels grands matchs de Patrice Evra, capitaine de Man United, prouvent bien que la grève du bus en Afsud 2010 a pu avoir lieu parce que la France d’alors n’avait plus de sélectionneur digne de ce nom
-les bons parcours de Nantes et Monaco aux matchs aller de L2

LES FLOPS
-la ritournelle du come back de Saint-Etienne qui n’a rien gagné dépuis 1981, soit 32 ans
-le parcours de Nasri en Bleu et à Man City
-le déclin sportif de Gourcuff proportionnel à son salaire: plus de 400 000 € par mois à Lyon
-le comportement pleurnichard de C. Ronaldo qui s’est plaint sans explication alors qu’on sait qu’il regrette d’être parti de Man United où il jouait avec plaisir
-le football de Steve Gerrard qui devient de plus en plus ridicule au fil des ans à Liverpool
-le nouveau fonctionnement pour l’attribution du Ballon d’or qui ne tient plus compte du parcours des joueurs au cours de la saison, mélange de comportement sur le terrain et de palmarès. A présent, c’est systématiquement Messi le lauréat même s’il ne remporte rien d’important, ce qui fut le cas en 2012
-la pitoyable série de Nancy, lanterne rouge de L1: une victoire en… 19 matchs !
-la direction d’Arsenal qui gagne de l’argent au détriment de la force de l’équipe qu’elle affaiblit toujours en dépouillant Arsène Wenger de ses meilleurs joueurs
-la carrière d’entraîneur de Mark Hughes qui va de club en club sans parvenir à occuper longtemps ses fonctions
-Anderson et Nani qui n’ont jamais réussi à s’imposer comme titulaires indiscutables à Manchester United
-la direction de Chelsea qui a licencié Roberto di Matteo alors qu’il reste l’unique coach a avoir offert une C1 à un club de Londres
-le transfert de l’Uruguayen Diego Lugano chèrement payé à ne rien faire au PSG
-la chute de Sedan, dernier de L2
-le déclin du Real Madrid de Mourinho, champion sortant déjà à 16 points de Barcelone. Furieux d’abîmer son image, C.Ronaldo, fin 2012, refuse de prolonger son contrat jusqu’en 2018 avec un contrat de 15 M€ par an

Happy Birthday Sir Alex Ferguson (71 ans), le plus grand manager de tous les temps

31.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Sir Alex Ferguson est né le 31 décembre 1941 à Govan (Glasgow, Ecosse). Naître le dernier jour de l’année lui a donné envie de toujours être le premier en compétition sportive, le moteur de son existence.

Puisqu’en sport seul le palmarès compte voici la liste des trophées de Sir Ferguson (70 ans) à Manchester United, entre 1986 et 2012:

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale 1999
2 Ligues des Champions 1999, 2008
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
12 titres de Champion d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
5 Coupe d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupe de la Ligue 1992, 2006, 2009, 2010
10 Trophées du Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

Autres titres avec Aberdeen FC:
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983

Et St Mirren FC:
Champion d’Écosse D2 1977

Sir Alex Ferguson est le manager le plus titré de l’Histoire séculaire du football moderne professionnel. L’entraîneur de Manchester United a pour principale qualité d’allier l’intelligence à la compétence sans jamais perdre le sens de l’humour. C’est un compétiteur hors normes, ne tolérant pas l’à peu près. Il a de hautes exigences simplement pour éliminer les regrets en cas de défaite. The boss dit que pour gagner il faut qu’au moins six ou sept joueurs soient à l’unisson. Depuis 1986, il n’a vu onze joueurs de MU à l’unisson qu’à quatre ou cinq reprises. Fantastique aveu d’un homme remarquable que tout le monde nous envie à commencer par le Real Madrid, Liverpool, Arsenal, Chelsea et bien sûr Man City. Sir Ferguson pourrait être à la tête du Brésil ou de n’importe quelle équipe au monde mais il ne quittera jamais MU pour aller oeuvrer ailleurs. Grand merci de jamais nous laisser tomber. Et grand merci de nous régaler depuis 1993. Il a fallu attendre Ferguson/ Cantona (1992-1993) pour revoir MU remporter le championnat d’Angleterre que les Red Devils n’avaient plus remporté depuis Busby/ Charlton (1966-1967). Sir Ferguson, tout comme Sir Busby, impose le sens du spectacle aux Red Devils.

INTERVIEW DU BOSS DE MAN UNITED, SIR FERGUSON, 37 titres avec MU (record mondial):

-Quand vous avez recruté Robin van Persie vous espériez qu’il ait le même impact qu’Eric Cantona. Cinq mois après son arrivée, quel est votre sentiment ?

-Robin a le même profil qu’Eric en ce qui concerne l’âge et la maturité. Il a fait un passage magnifique à Arsenal. Il n’y avait donc aucun problème d’adaptation à la Premier League. Il est allé d’un grand club à un autre. Et c’est un international confirmé. Tout cela nous convenait à merveille. [Comme Cantona, il rend meilleur ses partenaires car son jeu n’a pas beaucoup de déchets et donc il inspire les autres.] L’aspect offensif de notre jeu a indéniablement progressé et, bien sûr, Robin y a largement contribué avec déjà plein de buts à son actif, tout comme Chicharito et Rooney. Nous avons inscrit environ 50 buts, ce qui est un total remarquable au début des matchs aller

-A l’inverse de Barcelone qui jouent sans buteur de métier, vous gardez votre noyau d’attaquants. Pourquoi ?

-Il n’y a réellement que Barcelone qui joue sans attaquant. Toutes les autres équipes évoluent avec un buteur. La seule fois où j’ai joué avec un seul attaquant, c’était à Aberdeen il y a 30 ans. Avoir plusieurs joueurs à vocation offensive vous offre davantage d’options et plusieurs points d’ancrage. Avoir quatre attaquants, c’est un véritable avantage. Les quatre que nous avions en 1999 (Yorke, Cole, Solskjaer, Sheringham) étaient fantastiques. Ils ne se sont jamais vraiment plaints d’être parfois écarté tant qu’ils avaient la sensation de contribuer, eux aussi, aux résultats. Et cette année-là, nous avons réalisé le triplé ce qui a rendu les choses plus simples à gérer. Espérons que cela se reproduise en 2013 car, si nous gagnons, il faudra l’implication de tous les joueurs. C’est une certitude !

-Y a-t-il des secteurs que vous souhaiteriez renforcer pour la nouvelle année lors du mercato d’hiver ?

-Non. Le mercato d’hiver n’a jamais été la meilleure période pour les transferts. [Il signifie qu’on a raté celui de l’été!] Et cela a été prouvé au fil des années avec très peu de gros transferts. Les gros transferts se font l’été.

(©Eurosport, Yahoo UK/ Avec mes remerciements pour le relais)

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Décembre 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

powered by b2evolution free blog software