Archives pour: Décembre 2012, 10

Sir Alex Ferguson (Man United) a la culture de la gagne ce qui le distingue des entraîneurs interchangeables

10.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Les fans de MU et les Red Devils sont en parfaite osmose. La rage des joueurs de MU enchante leurs fans. Loin d’Arsenal où il avait pris la mauvaise habitude de ne rien gagner, Robin van Persie a retrouvé la rage du vainqueur. Cette saison, il va enfin augmenter son trop maigre palmarès. A MU, on joue pour gagner et non pas pour faire plaisir au service comptabilité. Le football qui consiste à faire du spectacle sans le but ultime de gagner me fait juste éclater de rire.

Alors que Wenger parle souvent du beau jeu d’Arsenal pour masquer le manque de palmarès des Gunners, Sir Ferguson lui ne parlent jamais de son passé glorieux.
L’Ecossais ne pense qu’au prochain match. C’est sa force.
Depuis 1993, MU propose l’un des plus beaux football du monde.
Le MU de Sir Ferguson est constant.
Sir Ferguson est un compétiteur enragé qui hait la défaite.
Pas question pour lui de finir 2e ou finaliste.
Il est dommage qu’aujourd’hui, les 2e, 3e voir 4e peuvent se qualifier pour la C1.
Si on ne retenait que les premiers de chaque championnat, le football encore aurait plus d’intensité
Les deux plus belles équipes actuelles sont Barcelone et Man U.
MU et Barcelone vont sans doute gagner leur championnat.
J’espère les voir en finale de la C1 2013.
Rooney et van Persie contre Messie et Iniesta.
Rooney est un génie du football. S’il jouait au Real Madrid on en parlerait mille fois plus.

Man United-City du 9-12-2012 fut aussi fantastique que MU-Bayern Munich 1999 ou France-RFA 1982

10.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

J’ai voulu comparer le derby mancunien avec le derby franchouillard ASSE-OL.
Le match anglais m’a captivé du début à la fin. Les dernières Coupes du monde n’ont pas eu cette grandeur ni cette intensité. Le match de L1 m’a tellement ennuyé que j’ai coupé au bout de 20 minutes.
Les footballeurs de L1 et leurs entraîneurs devraient demander le DVD de City-MU du 9 décembre 2012 pour voir ce qu’est le vrai football: MU est venu vaincre sur le terrain de City invaincu chez lui depuis 37 matchs !
On a vu de l’engagement, de beaux duels, de belles passes, de beaux buts. De grands joueurs aussi. Le souffle du football a été perceptible pendant 94 minutes.
Ce fut une finale avant l’heure. Un parfum de France-RFA 1982, de MU-Bayern Munich 1999.
Face aux deux superbes équipes de Manchester on comprend pourquoi on aime ce jeu.
Avant Man City-Man United (2-3) du 9 décembre 2012, Roberto Mancini a dit publiquement que Sir Alex Ferguson avait dû attendre 13 ans avant de gagner la C1 (1986-1999). C’est la vérité mais il a dit cela pour faire taire les critiques à son sujet. Cette phrase d’avant-match a surmotivé les Red Devils qui n’avaient pas besoin de cela, tant ils voulaient se venger de la saison dernière: défaite 1-6 contre City à Old Trafford, et perte du titre au profit de City. Sir Ferguson est très fort pour les phrases d’avant-match. Cette fois, il n’a pas eu besoin de parler. Mancini a dit celle qu’il ne fallait pas dire. On a vu le résultat. Les Citizens ont perdu chez eux devant United. Cela veut-il dire que City a volé le titre 2012 à United ? Il faut savoir décoder certaines victoires. Le championnat anglais n’est pas fini mais il est toujours aussi passionnant.

Prochains de MU en championnat:
15 Déc Man United-Sunderland/ 16 h
23 Déc Swansea City-Man U/ 14 h 30
26 Déc Man U-Newcastle / 16 h
29 Déc Man U-West Bromwich Albion/ 16 h
Janvier 2013
01 Jan Wigan Athletic-Man U/ 16 h

Classement
1er Manchester United 39 points 16 matchs/ 13 0 3/ 40 23 + 17
2 Manchester City 33 16/ 9 6 1/ 30 14 + 16
3 Chelsea 29 16/ 8 5 3/ 28 17/ + 11

Le football anglais est merveilleux.
On a pu le vérifier dimanche 9 décembre 2012 lors de Manchester City 2-3 Manchester United. Les deux premiers buts des Red Devils ont permis à Rooney de montrer toute sa classe. Des buts magnifiques. Le premier (15e) est né d’un superbe mouvement collectif avec, entre autres beaux gestes, une passe de la poitrine faite par van Persie. A la conclusion d’une belle passe de Young, Rooney a embarqué la défense pour la prendre à contre pied d’un tir croisé, en frappant de l’intérieur du pied. Le second but(28e) est encore une oeuvre collective avec Rafael qui centre en retrait sur Rooney qui arme son tir pour frapper de nouveau de l’intérieur. Que de grâce! United jouait sur un petit nuages. Les Red Devils ont puni les Citizens qui leur avaient fait si mal la saison dernière, en les battant 1-6 à Old Trafford, ce qui leur a permis d’être champions à la place de MU.
En seconde mi-temps, les Citizens ont bénéficié du talent de Tevez qui n’a pas joué les 45 premières minutes. Touré (60e) et Zabaleta (85e) marquèrent deux buts tout aussi beaux que ceux de MU. Le ballon a traversé deux fois un forêt de jambes. La frappe extérieure de Zabaleta fut très bien réalisée.
A la fin du match on pouvait espèrer une victoire des Blues mais un coup franc bien placé a permis à van Persie (92e) de faire basculer la balance du côté des Red Devils.

J’ai aimé:
-l’intelligence de jeu des joueurs de MU et de City (à quelques éléments près)
-le comportement correct des joueurs, à part Balotelli, et quelques mouvements de frustation des Citizens à la fin.
-les joueurs de MU qui sont allés applaudir leurs fans à la fin du match.
-l’application de Rafael qui avait été retiré auparavant de l’équipe par Sir Ferguson.
-les courses des défenseurs et des ailiers de MU.
-la tenue des Red Devils: maillot rouge, short et bas noirs. Voila l’ensemble que j’aime le plus, les couleurs niçoise quoi !
la partition de Rooney, joueur primordial du disposition fergusonnien.
-la concentration de tous les joueurs de MU qui savaient qu’on les attendait tous sur ce match.
-la complicité Rooney-van Persie.
-le football ultra collectif de MU.
-le retour de forme de Young.
-la qualité de l’opposition proposée par les Citizens.
-la fierté de Rio Ferdinand, joueur ultra charismatique.
-la joie collective des Red Devils à la fin du match.
-le bonheur de Sir Alex Ferguson.
-l’impact de Tevez sur les Citizens.
-la classe Rooney et de van Persie.

Je n’ai pas aimé:
-tout le cirque autour de la pièce reçu sur le visage de Ferdinand
-la faiblesse de Nasri et de Clichy. Sur le coup franc de van Persie, Nasri s’est caché et a levé le pied.[Comme Thierry Henry lors d’un France-Italie.]
-le comportement grotesque de Balotelli.

Rooney et van Persie forment le plus beau duo d'attaquants au monde

10.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Je persite et signe, les deux Red Devils forment le plus beau duo d’attaquants dans l’actuelle galaxie football. La complicité entre les deux buteurs est perceptible aussi dans les vestiaires, comme ici après City-United (2-3)du 9 décembre 2012.


Nous en étions à 2-2 avec deux buts de Rooney quand s’est présenté le coup franc pour MU en fin de partie.
Les deux préposés au tir se sont concertés.
Par ordre d’ancienneté, Rooney est prioritaire mais il a l’intelligence d’apprécier van Persie.
Alors quand il restait une poignée de secondes dans le Fergie Time, ce 9 décembre 2012, Rooney et van Persie se sont parlés pour décider qui allait tirer le coup franc franc, excentré sur le côté. J’ai tout de suite su qu’il était pour van Persie.
Explications de van Persie:
- “Nous avons eu un très bon départ en raison de Wayne qui a marqué deux buts fantastiques de lucidité au terme de bons mouvements de notre attaque. En première mi-temps nous avions le contrôle. City revient souvent après avoir été mené, nous le savions. Nous n’avons donc pas été surpris par leur égalisation 2-2. Ensuite nous avons pris les trois points d’une manière romantique.
Ronney: -"Que veux-tu faire faire ? Veux-tu tirer ou centrer au-dessus de la défense?”
Van Persie: “Je vais frapper enveloppé pour la mettre directement".
Au terme du match, Rooney a insisté pour dire qu’il n’avait jamais eu des doutes sur le fait que van Persie pouvait faire un très bon usage du ballon: “L’angle était difficile, mais Robin est joueur qui sait faire beaucoup de choses. Nous travaillons ensemble différentes combinaisons à l’entraînement. Je ne doutais pas qu’il pouvait marquer sous cet angle et heureusement il nous a gagné la partie.”

“Nos fans attendaient ce moment depuis longtemps. On leur devait cette revanche après ce qui s’était passé l’année dernière” a déclaré Rooney après le match. C’est très bien parlé parce que c’est la réalité.
Quelqu’un que je connaissais m’a dit il y a cinq ou six ans: “Le football est un dérivatif. Il t’empêche sans doute d’écrire". Je ne partage pas ce point de vue. On n’écrit ce que l’on peut. Personne ne peut vous empêcher d’écrire ce que vous devez écrire. Cette personne est morte il y deux ans, peut-être moins ou plus. Il n’y connaissait rien de rien en football. Moi, je suis toujours là à aimer le football. Le vrai, le grand football. Cette année, je vis une grande saison avec MU qui confirme et Nice qui revit.
A l’arrivée de Robin van Persie, tout le monde s’est démandé ce qu’allait devenir Wayne Rooney.
Après une courte période d’adaptation, les deux joueurs s’entendent à merveille.
Soit van Persie joue en pointe avec Rooney en 9 1/2 juste derrière le Néerlandais, soit c’est le contraire.
Ronney est un défenseur-organisateur-buteur. Dès que Rooney à la sphère, Van Persie fait voir tout son art du jeu sans ballon, par des appels, des feintes. Lorque RVP a le ballon, c’est au tour de Rooney de faire la même chose. L’un et l’autre sont au même diapason. Ils sont autant doués qu’intelligents. Bien sûr, leur technique respective permet à l’un et l’autre de s’exprimer le mieux possible.
Les deux joueurs sont complémentaires.
Ils ont eu l’intelligence d’associer leur talent.
A chaque attaque, ils stressent complétement les défenses adverses.
Ces deux joueurs sont les deux meilleurs footballeurs du monde avec C. Ronaldo, juste derrière Messi.
Rooney et van Persie sont aussi de redoutables tireurs de coups de pied arrêté.
On sait qu’ils tirent les corners de manière impeccable, 9 fois sur 10.
Lorsqu’arrive un coup franc, ils se concertent pour savoir qui sent mieux le coup.
En 2002, ils forment la plus paire d’attaquants en activité sachant que R. Mancini a le tort de ne pas aligner le duo majeur Tevez-Aguero.
Lors de City-United, on a vu plusieurs fois Rooney pousser ses adversaires à se sublimer.
La venue de van Persie, permet à Ronney d’avoir un partenaire qui pense aussi vite que lui.
Le trio Rooney-van Persie-Valencia est fantastique avec Carrick qui les met toujours en conditions favorables.
Ce MU 2012-2013 a un très grand destin.

A voir, la classe mondiale de Wazza et de RVP. Il faut bien sûr aussi citer Chicharito et Welbeck, les deux autres cadors de MU: le Mexicain est un joueur explosif et le jeune mancunien sait récupérer des ballons hyper chauds pour les faire repartir dans le bon sens.

Record mondial: les 86 buts de Lio Messi, en 2012.

10.12.12 | par morlino | Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

Lio Messi, futur Ballon d’or 2012, vient de battre le record de Müller, l’ancien bombardier allemand du Bayern Munich des années 1970.
Immense exploit d’un joueur magique.
[Post dédié à Iniesta, Xavi et Fabregas]

Man United a mis fin à 37 machs sans défaite de Man City dans son stade

10.12.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Les fans de MU voulaient que les Red Devils se vengent de la perte du titre 2012 au profit des Citizens… Les joueurs de MU se sont battus jusqu’au bout pour arracher la victoire dans un match fantastique et faire donc plaisir à leurs millions de fans rivés à l’écran de télé.

1ere mi-temps: City 0-2 United
2e mi-temps: City 2-0 United
Fergie Time: City 0-1 United
La victoire de Man United est un nouvel exploit des Red Devils qui ne déçoivent jamais leurs fans dans les grands matchs. Ou si rarement.
Bien sûr, MU ne gagne pas tout le temps mais l’ère Ferguson est un temps fort du football mondial.
MU est obligé d’affronter une très rude concurrence depuis les années 1990.
Tour à tour, Liverpool, Arsenal et Chelsea ont connu de grands moments pour empêcher la suprématie de MU. Chaque saison, Sir Ferguson a dû cravacher dur pour que MU ne disparaisse pas des premières places de la Premiere League. Les rivaux passent mais MU reste. A prèsent, c’est contre Man City qu’il faut croiser le fer.
Sir Alex Ferguson estime que la fin de série d’invincibilité de Manchester City à domicile rend le succès de Manchester United dans le derby du 9 décembre 2012 encore plus merveilleux.(2-3)
Les Citizens n’avaient plus perdu en Premier League à l’Etihad Stadium depuis le 20 décembre 2010 (2-1 face à Everton). Trente-sept matches plus tard, leur règne à la maison a pris fin lors du coup franc frappé par Robin van Persie dans le temps additionnel.
Jadis, MU avait brisé l’invincibilité des Gunners.
-"On a déjà gagné contre City, mais cette victoire est particulière car ils n’avaient pas perdu à la maison depuis deux ans. Nous sommes tous deux à la lutte pour le titre, ce fut un match fantastique. Un match haletant. Notre victoire on a très bien joué. On aurait pu tuer le match avant. C’est amusant le football. On aurait dû mener 3-0 sur un but d’Ashley Young qui était parfaitement valable. Au lieu de cela, ils contrent et marquent pour revenir à 2-1. C’est ça le football, ça peut se retourner contre nous à tout moment. Quand City a inscrit leur second but c’était mérité. Ils sont revenus, se sont bien battus et ont tout misé avec leurs trois attaquants. Mais jusqu’à ce moment-là, je pense que nous avions été meilleurs qu’eux.”
Je souscris pleinement à l’analyse de Sir Alex. Les deux équipes ont eu chacune leur mi-temps:
Ce que ne dit pas Sir Ferguson c’est qu’en fin de match, il a demandé à ses joueurs de pousser sur le champignon au lieu de jouer le 2-2.
Voilà pourquoi le MU de Sir Ferguson est un club qui produit à la fois tant de bonheur et tant de victoires.
La joie de van Persie était si belle à voir.
A Arsenal, ses buts ne servaient à rien. A MU, ses buts vont lui déboucher sur des trophées.
Cette saison, MU vise le doublé: Premier League + Champions League.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Décembre 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

powered by b2evolution free blog software