Archives pour: Novembre 2012, 17

Norwich domine Manchester United orphelin de Rooney

17.11.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

La fin de match de Norwich depuis le KOP de Norwich:

Norwich City 1-0 Manchester United
But pour Norwich: Pilkington (60e)

La joie des fans de Norwich était très belle à voir en fin de match. Qu’ont-ils vécu depuis 1993 ? Pas grand chose alors que MU mange du caviar visuel depuis des décennies.
Il faut donc féliciter Norwich et son gardien Ruddy qui, en fin de match, a empêché Man United d’arracher le nul sur le fil. Pas question de pleurnicher parce qu’un penalty en faveur de MU n’a pas été sifflé. Depuis que j’ai parlé avec Jean Snella, je pense comme lui: minimiser la victoire d’un adversaire ne nous rend pas meilleurs, d’autant plus que Norwich a très bien joué le coup. Je l’ai déjà dit cent fois: MU ne peut pas gagner tous les matchs de la saison. Ce dimanche, les Red Devils sont tombés sur plus motivés qu’eux.
En 1994, Sir Ferguson disait déjà ses joueurs:
-"Bon les gars, vous avez tout ce que vous voulez. Vous avez plus d’argent qu’aucun joueur de MU n’en a jamais eu dans toute son Histoire. Alors avez-vous encore envie de gagner ?”
Nous étions en 1994… Il y a 18 ans ! Pensez un peu à l’actuel bulletin de salaire des joueurs de MU.
Ce 17 novembre 2012, on a bien vu que les Red Devils n’étaient pas des morts de faim.
Question grinta, ils ont été mangé pendant 90 minutes. Ils n’ont joué à fond que le temps additionnel.
Sans Rooney, MU n’a plus d’âme.
Ce soir, MU a perdu de manière incontestable.
Les Red Devils n’avaient aucune imagination dans les 20 derniers mètres.
Norwich a joué très haut un pressing constant sur les porteurs du ballon de la Maison Rouge.
La défaite de MU est totalement logique à la vue du match.
Le milieu de terrain de MU a été inexistant, à part Carrick.
Les deux ailiers n’ont rien apporté. Et les latéraux Evra et Rafael ne sont pas montés comme d’habitude.
La tactique de Norwich était bien au point.
L’attente van Persie-Chicharito n’a pas fonctionné car le Mexicain veut marquer et ne pense pas à jouer collectif avec le Néerlandais, à la différence de Rooney. Van Persie et Chicharito font double emploi. De surcroît, Chicharito ne sait pas défendre, à l’inverse de Welbeck.
D’autre part, on sait maintenant que De Gea est le gardien titulaire Lindegaard ne fait pas beaucoup d’arrêts décisifs.
La chance de MU ? Chelsea a perdu aussi.

Man United
Lindegaard/ (3) Quelconque
Rafael (3) Moins offensif qu’à l’accoutumée
Smalling (2) A mal défendu sur l’unique but du match
Ferdinand. (4) Pas grand chose à faire mal l’a bien fait. Puis (83e) Anderson (Non noté)
Evra (4) A presque réussi à marquer de la tête
Valencia. (3) Pas l’attitude conquérante qu’on lui connaît. Puis (69e) De beaux gestes mais pas décisifs (3)
Carrick (5) Le seul à tirer son épingle du jeu
Giggs (2) Pas d’impact sur ses partenaires
Young (1) Inexistant
van Persie (2) A jouer à l’économie
Chicharito. (2) Trop brouillon. Puis (69e) Welbeck. (Non noté)
Sur le banc: Johnstone, Jones, Fletcher, Cleverley
Coach: Sir Ferguson (3) N’a pas pu bénéficier du “Fergie Time".

La déclaration d’après match de Sir Alex Ferguson, à Carrow Road:

-"Nous sommes bien entendu déçus de cette défaite, mais il faut saluer le match de Norwich, qui s’est bien battu pour chaque ballon sur le terrain. Ils ont extrêmement bien défendu, et leur gardien a réalisé une excellente prestation. C’est décevant. Ils méritaient de gagner parce qu’ils ont tout fait pour obtenir cette victoire. Nous avons eu beaucoup de possession balle et nous nous sommes procurés une ou deux occasions passable, mais pas de situation réellement dangereuse. Ce n’était pas notre soirée.”

Autres résulats:
Man City 5-0 Aston Villa
West Brom 2-1 Chelsea
Arsenal 5-2 Tottenham

Classement
1 Manchester City 28 pts 12 m/ 8 4 0/ 25 10/ + 15
2 Manchester United 27 pts 12/ 9 0 3/ 29 17/ + 12
3 Chelsea 24 pts 12/ 7 3 2: 24 13/ + 11
4 West Bromwich Albion 23 pts 12/ 7 2 3/ 19 13/ + 6
5 Everton 20 pts 12/ 5 5 2/ 22 16/ + 6
6 Arsenal 19 pts 12/ 5 4 3/ 23 13/ + 10

Le coach de Tottenham a envoyé Lloris dans l'abattoir du derby à Arsenal (5-2)

17.11.12 | par morlino | Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE

Lorsque Lloris n’est pas titulaire en Premier League on se demande pourquoi et quand il y joue, il en a prend 5 ! Une fois n’est pas coutume mais la galère anglaise continue pour le Niçois.

Samedi 17 novembre 2012
Arsenal 5-2 Tottenham
Buts pour Arsenal: Mertesacker (24e), Podolski (42e), Giroud (45e), Cazorla (60e), Walcott (90e)
buts pour les Spurs: Adebayor (10e), Bale (71e)

André Villas-Boas ne sera plus embêté pendant un long moment au sujet d’Hugo Lloris lors des conférences de presse où des journalistes lui demandent toujours “quand LLoris sera-t-il titulaire en Premier League” ? Le coach de Tottenham a titularisé le Niçois lors du derby contre Arsenal. Un vrai cadeau empoisonné! Lloris en a pris 5 dans la musette! Villas-Boas a envoyé Lloris au casse-pipe. Un Arsenal-Tottenham c’est Nice-Monaco puissance 1000. Lloris découvre le championnat comme tant d’autres Français avant lui. En Angleterre, Lloris est inexistant au niveau de la notoriété. Les Anglais ne s’intéressent qu’à la Premier League et un peu à la C1. Lorsqu’il a signé à MU, Cantona n’était rien non plus pour les Mancuniens. On connaît la suite. Pour réussir en Angleterre, il faut un mental de fer. Et trouver le bon club. Patrice Evra a explosé en plein vol lors de son arrivée à MU. Sir Ferguson avait dû le sortir du match tant Evra ressemblait à une toupie voir à une girouette.
Lloris a tout à apprendre outre Manche. Il lui faut repartir de zéro. En Angleterre, le jeu va à 400 km/h.
Il ne joue plus en L1, où les matchs se déroulent au ralenti.
Grand bravo aux Gunners qui ont ridiculisé les Spurs vite abandonné par Adebayor, expulsé du match. L’ancien Gunner n’a pas donné de regret aux fans d’Arsenal. Et sans doute pas à Arsène Wenger.

400e match du superbe Red Devil Michael Carrick

17.11.12 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Le remarquable Carrick ne fait jamais la une des journaux car c’est un homme trop bien élevé. Il déteste les frimeurs et les imposteurs. Lui se contente de très bien faire ce qu’on lui demande. Exceptionnel joueur de club, c’est un joueur de la dimension de Scholes, Xavi et Iniesta. Sans eux, pas de football possible. Ceux qui ne connaissent rien en football n’ont qu’à regarder ce qu’ils font sur le terrain.

17 novembre 2012, 18 h 30
Norwich City – United, Premier League

Voici le nombre de matchs disputés en Premier League par Carrick:
Manchester United 160 (31) / 13
Tottenham 61 (3) / 2
Birmingham 1 (1) / 0
Swindon 6 (0) / 2
West Ham 128 (8) / 6
TOTAL : 399 matchs dont 356 titulaire et 43 remplaçant / 23 buts

Michael Carrick est un très grand football. Je ne l’échange pas contre S. Gerrard qui est surcôté et inconstant.
Carrick est un milieu de terrain constant. Il a très peu de période de méforme. Il est toujours sur le pont et Sir Alex Ferguson en a fait un élément essentiel de son 11 majeur. C’est un milieu de terrain, à la fois intercepteur de ballons, relayeur, passeur et buteur. Il agit tellement vite quand il capte le ballon que seuls les connaisseurs peuvent l’apprécier. C’est un joueur très précieux: équipier modèle, dur sur l’homme, mental d’acier, bon technicien.
Il n’est pas là pour faire le spectacle mais pour casser le travail de l’équipe adverse. Zidane est revenu en équipe de France à la seule condition que Claude Makelele y revienne aussi. C’est dire qu’un virtuose a besoin d’un grand récupérateur à ses côtés, sans lequel il ne peut pas s’exprimer. Carrcik permet à ses partenaires de pouvoir jouer. Depuis de longs mois, il a dû remplir deux rôles, celui de Darren Fletcher (longtemps souffrant) et le sien.
Quand on demande à Carrick comment va-t-il, l’humble footballeur aime mieux rendre hommage à Paul Scholes:
-"A 38 ans, Paul Scholes va prolonger comme Ryan Giggs. On veut tous qu’ils soient encore avec nous la saison prochaine. Pour ce qui est de Scholes, c’est fantastique de jouer lui. C’est un génie. On sait tous de quoi il est capable. Mais certaines choses ne s’apprennent pas. On peut par contre copier des aspects de son jeu, c’est ce que je fais depuis que je suis ici. Je ne sais pas s’il est conscient de m’avoir énormément aidé, je n’ai qu’à le regarder et m’inspirer de lui. Mais il y a des choses que seul lui sait faire. C’est fabuleux de jouer avec lui. J’en profite pleinement depuis mon arrivée.”
-Contre Norwich, vous aller fêter votre 400e apparition en championnat…
-"J’en ai entendu parler. J’espère jouer. Ça fait partie des stats. Je joue depuis de longues années, alors forcément, les matches s’accumulent. Mais je ne cours pas après les records. Je recherche plus les trophées, gagner et atteindre des objectifs. En fin de carrière, peut-être que je me retournerai pour voir ce que j’aurai accompli. Mais, pour l’instant, je veux juste gagner des trophées.”
On est loin des paroles grotesques des footballeurs qui n’ont jamais rien prouvé, ni donné.

Michael Carrick
né le 28 juillet 1981 à Wallsend, Angleterre
Parcours
1999-2004 West Ham
1999 → Swindon Town
2000 → Birmingham City
2004-2006 Tottenham Hotspur
2006 Manchester United
26 sélections en équipe d’Angleterre

Palmarès avec Manchester United
4 Championnats d’Angleterre 2007, 2008, 2009 et 2011
Ligue des champions 2008
Coupe du monde FIFA des clubs 2008
Coupe de la Ligue 2010
4 Community Shield 2007, 2008 et 2010 et 2011

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Novembre 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

powered by b2evolution free blog software