Archives pour: Octobre 2009, 22

Avant le choc Liverpool-Manchester United, chacun son record...

22.10.09 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

En France, on se sert toujours de Guy Roux pour évoquer le fait d’économiser, voire l’avarice… En Angleterre, Ferguson, lui, incarne l’autorité. Il est connu pour parler si fort aux joueurs dans le face à face des vestiaires qu’il leur fait dresser les cheveux sur la tête… On peut me reprocher de trop aimer Ferguson. Quand on aime, on ne compte pas n’est-ce pas. Cependant, je suis plus dans la vérité du football que L’Equipe qui a consacré un reportage en trois volets sur le coach d’Arsenal et puis sa couverture plus encore une longue entrevue sans aucun intérêt pour les initiés. Dans le même temps, il y a eu des pubs du manager pour un opérateur téléphonique dans le journal… Il fallait bien le remercier ! Je rappelle que Arsenal ne gagne plus aucun titre quand Man U les amasse.

Ce soir, pas de football.
Trop de football tue le football.
Pas question de regarder la Coupe d’Europe des loosers.

Victorieux à Moscou (0-1), Manchester United a battu un record d’Europe, vieux de 12 ans.
Certes ce n’est pas un trophée mais cela à du sens.
Invaincus pour la 14e fois de suite à l’extérieur en Ligue des Champions, les Red Devils ont détrôné l’Ajax qui est resté 13 matches sans perdre entre 1994 et 1997.
Alerté par cette performance, Sir Alex Ferguson a confié: “Je pense que nous pouvons êtes fiers de ce que nous avons fait. Ce n’est pas facile de rester invaincus à l’extérieur en Europe, d’autant que nous avons voyagé dans de nombreux pays».

Dans le même temps, Liverpool a lui aussi battu un record intra-muros. Les Reds n’avaient plus enregistré quatre défaites de suite (dont trois à l’extérieur) depuis 22 ans ! Du côté d’Anfield, on se pose beaucoup de questions avant la venue du leader MU, dimanche après-midi… Les Mancuniens savent d’un autre côté que leurs adversaires ne vont pas perdre indéfiniment. Le réveil aura-t-il lieu lors de ce choc dont Ferguson et les fans savent qu’il a remplaçé l’intensité du derby MU-Man City ? Réponse dans trois jours. En tout cas, Ferguson a fait fonctionner le turn over. avec succès. Rooney, quant à lui, était souffrant.

Les quatre défaites consécutives des Reds. En 4 matchs, ils en ont pris 7 et marqué 1 seul…

29 Sep, 2009 Fiorentina - Reds Champions League 2-0
04 Oct, 2009 Chelsea - Reds Barclays Premier League 2-0
17 Oct, 2009 Sunderland - Reds Barclays Premier League 1-0
20 Oct, 2009 Reds - Lyon Champions League Group Phase 1-2

Manchester U va jouer quatre matchs en 10 jours… Est-ce bien raisonnable docteur ?

21 Oct CSKA Moscow - UNITED 0-1
25 Oct Liverpool - UNITED, 15 h 00
27 Oct Barnsley - UNITED 20 h 45
31 Oct UNITED - Blackburn 18 h 30

Platini critique le transfert de Ronaldo puis se rétracte...

22.10.09 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Platini en critiquant une nouvelle fois le transfert de Ronaldo au Real participe aux attaques infondées sur le Portugais pris en grippe par les novices du football. CR9 n’a volé personne et n’a pas pris un centime d’euros sur les 94 M€ que va encaisser MU grâce à lui. De surcroît, Ronaldo II est un superbe joueur. Aucun nouveau joueur du Real Madrid n’avait réussi a marqué un but par match officiel comme lui. Depuis 100 ans personne n’y était arrivé ! Si S. Diawara n’avait pas provoqué une une grosse entorse à Ronaldo, le Portugais aurait sans doute enchanté Platini, hier soir.

Le joueur fut fantastique, le sélectionneur malchanceux et impatient, l’homme est d’une intelligence haut de gamme, il a de l’esprit et du charme. Bref, c’est Platini.
Désormais pt de l’UEFA, il s’active pour de bonne chose, dont la présence en C1 des équipes dites “petites", le genre de celles qui battent le Barça au Camp Nou. Il a raison: on veut connaître les nouveaux Puskas et Florian Albert s’ils existent en Hongrie.
Hier, invité par le Real Madrid pour assister au match de Ligue des champions contre l’AC Milan (2-3), il a critiqué derechef la somme payée par le Real pour Cristiano Ronaldo (94 millions d’euros):
“La somme me paraît indécente…”
Puis: “Mais ça ne me dérange pas dans la mesure où le club a l’argent pour le faire. Et il n’y a pas de problème avec le Real Madrid “, a-t-il rectifié, assis à côté du président du Real, Florentino Perez.
Là, c’est le Platini, face ombre. Celui qui taille Zidane ou Wenger (avant de s’excuser à la demande de son père).
“Indécent” le transfert de Ronaldo ?
Non ! L’indécence ce fut de laisser aller en prison le président Roger Rocher parce qu’il orchestra une caisse noire pour payer ses joueurs “stars” de Saint-Etienne qui voulaient de l’argent noir pour ne pas payer d’impôt…
Si le Real a estimé devoir payer 94 M€ c’est qu’il les vaut.
Hier, qu’a fait le Real sans lui ?
Les Madrilènes ont perdu chez eux…
Les médias ont brouillé l’image de Ronaldo: Ferrari accidentée, “Taudis” Hilton qui le drague, lui faire une réputation de tricheur, ainsi de suite.
Ronaldo II ce n’est pas ça. Rien à voir avec Beckham qui ressemble à un parchemin avec ses tatouages.
On nous dit: “Beckham tire les coups francs et les corners…” Et Antoine Bonifaci m’a fait beaucoup rire en rajoutant: “Chez lui, il paraît qu’il tire la chasse aussi…”
Le Portugais est un jeune homme qui a passé le cap de bon à très bon joueur, grâce à Ferguson.
Que font pour l’heure Benzema, Ben Arfa, Nasri, Ribéry, Gourcuff… Du surplace !
En France, on nous bassine avec X et Y, les grands formateurs mais ils forment qui ?
Le dernier grand joueur qui s’est révélé au haut niveau c’est Ronaldo II.
Nous sommes en 2009. Il ne faut pas dire; “Ce transfert est indécent".
J’aimerais entendre Platini dire: “Monsieur Ferguson est un manager d’exception. Il recrute des jeunes joueurs dans l’espoir de les former pour la haute compétition. Ronaldo est sa plus grande réussite. Ensemble, ils ont gagné beaucoup de titres dont la C1. Personne n’oblige le Real a mettre 94 M€ dans un joueur…”
Je n’ai jamais entendu Platini parler de Sir Alex Ferguson. (Tous les deux de leur côté ont “cassé” la politique du Real…)
Platini a dit qu’il voyait Messi Ballon d’or 2009.
Qui peut en douter.
Le jour même de l’annonce du Ballon d’or 2008, les médias ont gaché la fête en disant: “Messi l’aura l’an prochain"; “Messi est génial…”
Tout le monde le sait maintenant: Messi est un intouchable. Ronaldo est jalousé.
Messi c’est le petit Poucet que l’on protège même quand il se traîne sur le terrain on lui invente des excuses.
“Le pôôôvre… Maradona le stresse"; “Il n’a plus Eto’o à ses côtés” (Tiens, tiens, Eto’o avait donc raison de demander à être payé autant que l’Argentin…); “Messi ne peut pas tout faire"; “Messi a besoin que le Barça se renforce"; “Guardiola ne sait plus l’utiliser…” Ils disent n’importe quoi alors que si Ronaldo ne marque pas pendant un match, on lit: “Ronaldo ne s’impose pas au Real"; “Ronaldo ne joue que pour lui"; “Le Portugais se perd dans des dribbles inutiles"; “Benzema est l’idole de San Bernabeu qui le préfère à Ronaldo” (Oui, j’ai lui ça…”
Dans FF de cette semaine, CR9 dit: “Nous ne sommes pas des machines.” Tout est dit.
Résumons: Platini devrait parfois se taire.
Guardiola est déjà en difficulté au bout de sa deuxième saison d’entraîneur au Barça.
Ferguson ? Lui, il se régale à MU depuis 1986. 23 ans de pur bonheur. Il retouche son équipe chaque année comme le peintre Bonnard aimait rectifier un tableau quand bien même il était exposé dans un musée depuis 30 ans…
Qui d’autres a pensé à recruter Valencia?
Personne. Et hier, Valencia a donné 3 points à MU, à l’extérieur…
Le football ce n’est plus Platini, désormais homme d’état de la FIFA.
Le football, c’est Ferguson, qui est toujours sur le terrain.
Fallait le voir, hier, rentrer au vestiaires avec van Der Sar.
La mananger parlait tout en marchant. Le portier l’écoutait en dressant l’oreille.
On eût Fellini et Mastroiani sur un tournage.
Ferguson était heureux.
Longue vie au Patron ! Patron au sens de Louis Jouvet. (Et pas au sens d’un certain marchand d’armes propriétaire d’un journal national qui a fait élire un prête-nom pour conserver sa place de politi/chien autocrate…Pardon pour le pléonasme !)

PS: Félicitations à Leonardo pour sa victoire à Madrid. Je souhaite que le Brésilien de grande classe devienne un entraîneur du niveau de Guardiola.

Pato, la nouvelle étoile brésilienne fait désormais partie de notre cosmos intime

22.10.09 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Le joyau de l’AC Milan et de la Seleçao de demain

Son repositionnement sur son second but contre le Real Madrid est le signe des vrais footballeurs.
Il a vu qu’il était hors jeu, puis il s’est vite replacé devant le rideau blanc.
Pour faire ça, il faut savoir jouer sans ballon. 99% des joueurs sont attirés bêtement par le but. Ils marquent dans leur tête avant de faire trembler les filets. Pato ne mange pas de ce pain là. Il a la même présence d’esprit que le Norvégien Ole Gunnar Solsjkaer, ce merveilleux joueur de MU qui nous a enchantés. La presse française n’a jamais accordé la moindre place à OGS… Qu’importe, aujourd’hui OGS s’occupe de l’équipe réserve de MU. Pato lui ressemble beaucoup. Vive la jeunesse! Vive le talent !

On voit les grands joueurs lors des grands matchs. Donc Pato est un grand joueur.
Alexandre Rodrigues da Silva, alias Alexandre Pato, est né à Pato Branco (Brésil) le 2 septembre 1989.
Il mesure 1,80 m pour 71 kg.
Il est arrivé à Milan, début août 2007. Montant du transfert: 14.6 millions d’euros.
Il sera obligé d’attendre janvier 2008 pour jouer en équipe fanion car avant il était mineur.
Le jeune brésilien fut ivre de joie de jouer aux côtés de son idole Ronaldo 1 er, entouré de tous grands aînés qui veillaient sur lui: Dida, Kaká, Emerson et Ronaldinho.
S. Berlusconi, qui a des défauts mais aussi des qualités, fut séduit par Pato: ” Vif, intelligent et doté d’une technique exceptionnelle…” Vous imaginez l’actuel président de la RF propriétaire du … PSG !
Pato inscrivit son premier pro en Italie, le 12 janvier 2008.
En 2008/2009, il est très souvent aligné aux côtés de Kaká, Ronaldinho et Paolo Maldini. Pato s’impose là où Gourcuff a été renvoyé à ses études.
Lié à l’AC Milan jusqu’au 30 Juin 2014, Pato doit prendre la succession de Van Basten, Shevchenko et Inzaghi.
Si l’on veut s’amuser aux comparaisons, on peut dire que Pato est un mélange de Ronaldo 1er et de Kaka. Du premier, il posséde la conduite de balle et l’explosivité dans le un contre un. Du second, il a le toucher et la fluidité.
Pato sait conclure sans perdre de vue ses partenaires s’ils sont mieux placés que lui.
Il ne fait pas de gestes gratuits.
C’est un artiste réaliste.
En presque 100 matchs, il n’a pris que 5 jaunes et 0 rouge.

Site officiel: http://www.alexandrepatooficial.com.br/

Pato adore utiliser le flip flap qui consiste à faire passer le ballon sur l’extérieur du pied, puis d’un mouvement très rapide le rabattre sur l’intérieur du pied et changer ainsi d’une manière fulgurante la trajectoire du ballon. Avant lui, Rivelino, Ronaldinho, Ronaldo avaient le flip flap dans leur bagage technique.

La Coupe Gabriel Hanot est la plus grande compétition du monde

Le troisième but de Milan: décalage grandiose de Ronaldinho sur Seedorf qui attire à lui toute la défense meringue. Pendant ce temps, Pato remonte pour ne pas être hors jeu.(Voilà la lucidité du champion loin des joueurs qui ne savent pas jouer sans ballon) Puis Seedorf lobe tous les arrières du Real pour donner un caviar parachuté à Pato. Pan! But! Admirable…

Et L’Equipe trouve que ce match fut “décevant” !
Sans doute de l’italophobie primaire, celle qui est répandue par “l’autre", Guy Roux et Suaudeau, hélas!
Real-Milan c’était plus que de la C1. Un match pour dire: la Serie A est plus forte que la Liga! Le foot italien est meilleur que le foot espagnol ! Cela fait cours de récréation mais il faut assumer, c’est tout. Dans la première manche de ce choc, les Milanais ont repondu présents.
Merci éternel à Gabriel Hanot qui a inventé la Champions League, en 1956. Ce visionnaire fut pionnier du foot pro, international, sélectionneur de l’EDF, inventeur des stages d’entraîneur et journaliste à L’Equipe. (Des jaloux donnent la paternité de la C1 à plusieurs journalistes. Tu parles! Non, c’est lui, il en revaît depuis tant d’années…)
53 ans après, le spécialiste de la Liga dans le journal qui appella à vivre dans un “monde normal” prétend que Real Madrid-AC Milan fut “un spectacle décevant". C’est le fan intoxiqué de Benzema qui parle ! Chaque fois qu’il l’ouvre sur RMC c’est pour minimiser la Premier League et la Serie A, sauf le jour des transferts de C. Ronaldo et de Kaka. A ce moment-là, il a clamé: “La Liga a deux Ballons d’or !” Vous voyez le niveau. Nuisible pour la grandeur du sport roi.
Real Madrid-AC Milan fut grandiose car on y a vu tout ce que le football peut donner: l’intelligence, la classe, la peur, l’art du timing, la spontanéité, la roublardise, la panique, l’art du collectif, la vista d’exception, la technique ébouissante, la domination passagère, l’écroulement psychologique, le regain d’orgueil, le jeu sans ballon, l’appel de balle, des passes en profondeur, des contres, des fautes, des erreurs, des impondérables, des éclairs de génie…
Un vrai régal.
Il faut être soit blassé, soit hermétique à la POESIE visuelle pour trouver ce match “décevant".
En plus, il s’agit d’une victoire à l’extérieur devant 80 000 fans hostiles aux visiteurs!
Hier soir, les deux plus grands clubs de l’Histoire de la C1 se sont disputés la première place européenne.
C’est comme pour chaque MU-Liverpool. Le vainqueur de ces matchs-là peuvent dire qu’ils sont number One, et qu’importe l’issue du championnat…
Le 3 novembre il ne faut pas raté le match retour, à Milan.
Peut-être sera-t-il décevant?
On ne peut pas voir tout le temps des grands matchs.
Ce n’est pas parce que le Real a perdu qu’il faut parler d’un “spectable décevant".
On ne peut pas voir tous les matchs. Hier soir, le choc de San Bernabeu était à le match phare.
La C1 de Gabriel Hanot est plus belle que la Coupe du monde de Jules Rimet (deux Français, vous avez vu…)
Si la C1 était un championnat sur toute l’année, les championnaux nationaux n’auraient quasi plus d’intérêt.
Que pèse Le Mans-Valenciennes contre Bordeaux-Bayern Munich ?
Dans ce championnats européens on aurait: AC Milan, Inter Milan, Juve, Barça, Real, Séville, MU, Arsenal, Liverpool, Chelsea, Bayern, Ajax, Eindhoven, Rangers, Celtic, Porto, Olympiakos, Kiev, CSKA Moscou, Marseille, Lyon…

Cette saison, le niveau est très relévé.
Alors que les médias boudent Ferguson, Man U est toujours là et bien là: l’Ecossais sait toujours maintenir son club dans l’excellence: trois matchs, trois victoires ! Toujours par un but d’écart. Cela suffit…
Carton plein aussi pour Chelsea, Séville et Lyon.
Se comportent bien: Bordeaux et Arsenal.
Sont décevants: Bayern, Juve, OM…
Font pitié: Atletico, Liverpool, Inter Milan, Rangers et Liège.
Marque le pas: Real.
Peut rêver à nouveau: AC Milan.
Malchanceux: Maccabi Haïfa. Le club israëlien ne mérite pas d’avoir 0 point. Ils ont le tort de ne pas marquer dans leurs temps forts. Contre eux, Buffon a été grandiose.

Nota bene: C. Ronaldo reste meilleur buteur avec 4 buts alors qu’il n’a pas joué. Dommage que S. Diawara lui ait massacré la cheville sinon dans ces dernières semaines il reprendrait le Ballon d’or 2009 à Messi qui n’est plus que l’ombre de son ombre. Messi est dix fois plus surveillé qu’avant. Plus vous êtes star plus les défenseurs vous laminent. Il n’y a qu’à voir l’impact physique affiché par les arrières en C1…

Le collectif de MU est toujours là et bien là.

Le volcan de l'AC Milan s'est réveillé à San Bernabeu privé de CR9 Ronaldo

22.10.09 | par morlino | Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR

Berlusconi a vendu Kaka mais il a Pato, Brésilien de 20 ans…

Résultats de la soirée de C1
Bordeaux 2 - 1 Bayern Munich
Juventus Turin 1 - 0 Maccabi Haifa
Wolfsburg 0 - 0 Besiktas
Real Madrid 2 - 3 AC Milan
FC Zurich 0 - 1 Marseille
FC Porto 2 - 1 Apoel Nicosie
Chelsea 4 - 0 Atlético Madrid
CSKA Moscou 0 - 1 Manchester United

On voit que les clubs français se sont bien débrouillés avec Lyon, hier.
Cela doit mettre en confiance les Bleus de Domenech.
Le sommet de la soirée fut bien sûr Real Madrid- AC Milan. Platini était dans les tribunes. Il n’est pas allé voir Marseille ou Bordeaux…
Les Madrilènes ont ouvert le score sur une erreur du gardien Dida qui laissa échapper le ballon que le chasseur de buts Raul (19e mn)envoya au fond des filets de pied de maître. Il a fallu ensuite attendre une fulgurance de Pirlo(62e mn) qui déclencha de loin un missile que n’a pas pu stopper Casillas. Le gardien de la Maison Blanche sortit ensuite de manière inconsidérée devant Pato qui l’évita pour marquer un superbe but(66e mn). Pato est un gamin qui rappelle Ole Gunnar Solskjaer. Tous les deux sont des “assassins à la figure d’ange". C’est la première fois que les Milanais menaient dans le match. Ce ne fut pas du goût de Drenthe qui égalisa à la 66e mn.
A la 85e mn, Milan reprit l’avantage d’une tête valable mais dans le cafouillage l’arbitre refusa le but.
Qu’importe, les Milanais repartirent à l’assaut du Real.
C’est là que survint le chef d’oeuvre, à la 88 e mn:
RONALDINHO dans un geste génialissime décala divinement sur sa gauche Seedorf qui adressa un caviar Petrossian à Pato, évitant à merveille le hors jeu, qui fusilla Casillas. Pan! 2-3…
Grand, grand, grand match. UN OPERA DE l’OEIL. Des gestes techniques de très haut parage et d’incroybales bourdes de gardien. Casillas ne pouvait pas prendre le ballon lors de sa sortie au-devant de Pato car il était hors de sa surface.
Benzema n’a pas beaucoup pesé sur les débats. Tout comme Kaka. Un Ronaldo manque au Real Madrid et tout est dépeuplé.
Benzema se fait déjà tailler dans la presse. Ainsi, il voit un peu ce qu’endure C. Ronaldo quand il rate un match. Quand S. Diawara blessa Ronaldo, on n’a pas pensé que cela rendrait service à l’AC Milan…

PS: Carton rouge à Canal + qui n’a pas diffusé le dernier match de Premier League de Manchester U et qui ce soir n’a pas diffusé non plus le match de C1 des Red Devils alors que ce week-end ils vont ramper devant Liverpool-Manchester U… En prévision du match d’Anfied, Ferguson a laissé au repos Evra, Giggs, Rooney, Fletcher, Park… Van der Sar, lui, a bien gardé la maison. Cela fait du bien d’avoir enfin un bon gardien dans la cage mancunienne.

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

Octobre 2009
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

powered by b2evolution free blog software