Le titre de champion d'Angleterre 2016 n'a pas été conquis par Leicester à Manchester

01.05.16 | by morlino | Categories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR

Claudio Ranieri aux portes du paradis. Il y est déjà avec Leicester en C1 2017. Le titre est en vue. Grands moments à venir. Même le peuple rouge voulait voir Leicester champion !

Dimanche 1er mai 2016
Manchester United 1-1 Leicester
But pour MU: Martial (8e)
But pour les visiteurs: Morgan (17e)

Southampton - Manchester City
Buts pour Southampton: S. Long (25e), S. Mané (28e, 57e, 68e)
Buts pour Manchester City: K. Iheanacho (44e, 78e)

Premier League:
1 Leicester City 77 35/ 22 11 3/ 64 34/ + 30
2 Tottenham Hotspur 69 35/ 19 12 4/ 65 26/ + 39
3 Arsenal 67 36/ 19 10 7/ 59 34/ + 25
4 Manchester City 64 36/ 19 7 10/ 68 38/ + 30
5 Manchester United 60 34/ 17 9 9/ 43 31/ + 12
6 West Ham United 59 35/ 15 14 6/ 60 43/ + 17

Lundi 2 mai
Chelsea - Tottenham/ 21 h, Canal + Sport

AVANT LE MATCH:
Leicester vient à Old Trafford pour remporter le championnat, et c’est fort possible.
Selon le déroulement du match, je suis certain que les fans de MU feront un triomphe à Leicester car en 2016, les visiteurs représentent le mieux les valeurs de … Man United !
A savoir, courage et fierté. Le MU de van Gaal est un accident industriel. Même une victoire en FA Cup n’y changera. Cette équipe n’est pas belle. La constance est la première des qualités. Et elle est invisible.
Sous l’ère Ferguson, Leicester aurait perdu 5-0 !
Aujourd’hui, toute l’Angleterre veut voir Leicester champion. Moi aussi.
Le Petit Poucet a saisi sa chance quand MU, Liverpool, Chelsea et Man City sont out.
Tottenham aussi a su se faufiler pour atteindre la cime.
Le Big Four n’est plus: MU, Liverpool, Arsenal et Chelsea.
Ne reste que Arsenal qui a été incapable de remporter le titre dans une saison où plein de favoris n’ont pas répondu.
Arsène Wenger a dit que le public d’Arsenal exagérait de le prendre pour tête de Turc car il avait refusé plein de propositions:
-«Quand nous avons construit le stade, les banques ont demandé que je signe pour cinq ans. Je l’ai fait. Voulez-vous que je vous dise combien d’offres j’ai décliné durant cette période ? J’ai montré combien j’étais engagé avec Arsenal. Je suis resté. Et cela dans des circonstances très difficiles. Donc qu’on me reproche de ne pas avoir remporté le championnat durant cette période, je trouve que ça fait beaucoup.»
C’est oublier de dire qu’à Arsenal, la pression c’est le degré zéro alors qu’au Real Madrid, FC Barcelone et à Manchester City on jette l’entraîneur, même quand il gagne comme Carlo Ancelotti ! Donc la sécurité de l’emploi se trouve du côté des Gunners. A City, le club est en 1/2 de C1 avec Pellegrini… pourtant le Chilien va être viré d’ici peu au profit de Guardiola quand bien même l’actuel manager des Citizens remporterait la C1 ! A. Wenger est bien au chaud à Arsenal tandis qu’ailleurs, il serait en permanence sur une siège éjectable. Il a reconstruit Arsenal pour en refaire un grand club sur la scène internationale mais dans un contexte où les premiers peuvent faire tous la C1. Si seul le vainqueur du championnat était qualifié pour la C1, cela ferait longtemps qu’on lui aurait dit au revoir et merci. Le coach a raté le … coche en 2006 quand il a perdu la finale de la C1 au SDF.
Aujourd’hui, nous sommes tous des fans du Leicester de Ranieri même à Old Trafford !

APRES LE MATCH:
MU a gâché la fête pour pas grand chose.
J’aurais voulu voir le Schmeichel remporter le titre sur les lieux mêmes où sont père a été sacré avec MU. Cette dynastie de gardiens est impressionnante. Je me souviens très bien du petit Schmeichel qui jouait avec le fils Cantona en attendant la fin du match avec leur père respectif.
Leicester n’a pas été sacré champion a OT. Dommage.
Partie remise. Soit lundi 2 mai 2016 devant la télé si les Spurs ne gagnent pas. Soit un peu plus tard.
MU a toujours un jeu aussi peu emballant. On dirait l’ancien MU dans de vieilles images noir et blanc. A force de tout casser et de recoller les morceaux, l’équipe fanion est faite à l’image de son actuel manager. Prétentieuse quand elle domine et frileuse quand elle est dominée.
Clap de fin !
L’événement de la journée fut le retour du King Cantona dans les tribunes dans le cadre d’une délégation pour les enfants malades.
Cela fait déjà 20 ans que le King ne joue en Premier League.

1 commentPermalink

Michel Polnareff de retour sur scène en France

01.05.16 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT

La bal des laze. Je me souviens très bien du jour où j’ai entendu cette chanson pour la première. J’étais à Nice. C’était une émission de Gérard Klein? Sur France Inter. Il y a un avant et un après.

Je n’échange pas une note de Michel Polnareff contre tous les disques de Prince qu’on surévalue.
Hendrix, génie ? Oui. Prince, non ! Simple produit du show biz. Le génie c’est Hendrix. Mieux vaut toujours l’original à la copie. Il m’arrive de demander à des jeunes gens, vous connaissez Hendrix ? La réponse est non. C’est comme si on me parlait de Koscielny à la place de Beckenbauer.
Polnareff ? Génie, oui de la chanson française.
Regardez sa discographie. Ecoutez ses chansons, ses paroles, sa musique.
Inventif, subversif, poétique, intelligent, provocateur, sens des formules, il a tout.
“Je ne fais rien pour moi. Je fais tout pour les autres” a-t-il déclaré le 30 avril 2016 avant de rajouter: “C’est cela un artiste. Et je crois en être un…”
Et toujours de l’humour: “Il faut que je me dépêche de sortir mon nouvel album, sinon Pascal Obispo va le sortir avant moi !”
A l’inverse de Gainsbourg, je pense que la chanson est un art majeur. Cela n’est pas comparable à la peinture ou au théâtre. Cependant, la chanson procure des émotions considérables avec une poignée de mots. Brassens, Aznavour, Ferré, Brel, Trenet, tous des écrivains. Polnarêve en est un aussi.

Site officiel pour réserver:

http://polnaweb.com/intro/

Comme les Verts n'ont pas gagné, les Aiglons restent en course pour la 4e place

30.04.16 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

En une saison à Nice, Hatem Ben Arfa a marqué l’Histoire du club. Il la marquerait encore plus si Nice se qualifier pour une Coupe d’Europe. Dans quarante ans, les enfants qui ont dix ans en 2016 diront: “On a vu Ben Arfa…” Il est fort probable qu’en 2016-2017, ils ne le voient plus qu’à la télévision, et surtout en rêve. En 2016, Hatem Ben Arfa est le meilleur footballeur français en activité. Personne a un plus beau et efficace toucher de balle. D’aucuns parlent de L. Diarra pour le trophée du meilleur joueur de l’année … Ils sont où les Marseillais ? Dembélé ? Un héros de la dernière pluie. Ibrahimovic ? Le trophée, il serait capable de l’oublier dès la remise.


Samedi 30 avril 2016
Nantes 1-0 Nice
But pour les Canaris: Thomasson (68e)

FC Nantes : Riou - Sabaly, Djidji, Vizcarrondo, Dubois - Touré (Gomis, 32e), Gillet - Bedoya, Bammou (Adryan, 10e), Thomasson (Iloki, 79e) - Sala

OGC Nice : Cardinale - Genevois, Baysse, Lloris (Boscagli, 64e), Pied - N.Mendy ©, Koziello, Walter (Plea, 46e) - Seri - Ben Arfa, Germain (Puel, 79e)

Classement
1 Paris Saint Germain 89 35/ 28 5 2/ 93 18/ 75
2 Olympique Lyonnais 62 36/ 18 8 10/ 60 38/ 22
3 AS Monaco 62 36/ 16 14 6/ 54 44/ 10
4 Saint-Etienne 58 36/ 17 7 12/ 42 34/ 8
5 OGC Nice 57 pts 36 m/ 16 9 11/ 53 39/ 14
6 Lille 56 36/ 14 14 8/ 38 27/ 11

Les trois derniers matchs des prétendants à l’Europe derrière Paris:
Lyon: Ajaccio, Monaco, à Reims
Monaco: Guingamp, à Lyon, Montpellier
Nice: à Nantes, St Etienne, à Guingamp
ASSE: TFC, à Nice, Lille
LILLE: à Lorient, Guingamp, à St Etienne

Un parfum de démobilisation. Un match sans le couteau entre les dents.
La presse institutionnelle dira que Ben Arfa a raté son match mais il a entre autres accélérations du jeu donné un caviar à Plea qui a mangé la feuille de match.
De manière incompréhensible, Germain a dû céder sa place. Comme tous les grands compétiteurs il n’a pas vraiment apprécié. Il suffisait de voir son visage quand il rejoint la tribune.
Nantes en début de match a souvent touché du bois comme on disait jadis.
Reste un gros match à venir contre les Verts à Nice.
Ensuite, les adieux à Guingamp.
Comme St Etienne n’a pas gagné, Nice peut encore finir 4e.
Les points perdus bêtement en début de saison font donner des regrets.

L'expérimenté Puel, Ben Arfa (fraîcheur d'âme éclatante dans un monde de plan de com.) et l'enthousiaste Koziello nommés dans les trophées UNFP 2016

28.04.16 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Rira bien qui rira le dernier. En juin 2015, je disais que Ben Arfa serait présent à l’Euro 2106 avec la France. On y est presque. Ceux qui hier disaient: “Il est fini” disent aujourd’hui: “J’avais dit qu’il reviendrait… Les chiens aboient, Ben Arfa passe. La dynamique Ben Arfa est toujours dans son élan. Elle transcende Nice, passera par les Bleus (Euro, Coupe du monde) et se poursuivra. Force de l’âge oblige. L’équipe de France a plus besoin de Ben Arfa que l’inverse. Tous les jours ou presque une affaire néfaste éclate autour des Bleus. Il est temps de revenir au football et le football c’est Ben Arfa. Le joueur a franchi un palier: de faire rêver le peuple à peupler les rêves. Le joueur de ballon est devenu footballeur, un virtuose au service du collectif. Buteur-passeur. Et même passe heure, de belles heures.

Samedi 30 avril 2016/ 14 h: Nantes-Nice
Samedi 7 mai/ 21 h: Nice-Saint Etienne
Dimanche 8 mai: cérémonie des Trophées UNFP, en direct sur beIN Sports.
Samedi 14 mai, dernière journée de L1: Guingamp-Nice

Quoiqu’il arrive la saison de Nice 2015-2016 restera dans les annales niçoises comme les grandes saisons de 1950 et 1970.
Bien sûr le Nice 2016 de Claude Puel n’a pas plus gagné de titres que le Nice du temps de Jean Snella dans les années 1970. Cependant en 2016, il a la wengérisation de la parole c’est-à-dire que les suivants immédiats du leader sont aussi à saluer puisqu’ils peuvent jouer une coupe européenne y compris celle à grandes oreilles. C’est juste au plan économique, moins au sportif. Un sacre reste un sacre. Bien sûr ce système peut permettre à un raccroché par les branches de remporter ensuite la C1… ou l’Europa League. Il faudrait analyser les résultats.
Seules les années 50 ont rapporté des titres à Nice notamment avec Jean Luciano et avant avec Numa Andoire.
Le duo Puel-Ben Arfa a marqué l’Histoire de Nice comme jadis l’époque Yeso Amalfi. On oublie que le Brésilien a fait une poignée de matchs, moins de 20. Ben Arfa en a disputé plus.
Le toucher de balle de Ben Arfa on en reparlera dans trente ans comme à Nice on évoque encore la classe de feu Amalfi. J’entends déjà: “Tu te souviens… Ben Arfa !” Même ceux qui ne l’ont pas vu diront qu’ils l’ont vu jouer.
Que peut-il se passer ?
Si l’OGCN est qualifié d’office en C1, il est évident que Puel et Ben Arfa resteront. Sinon cela voudrait dire que l’éthique a totalement disparu.
Si Nice doit disputer un tour préliminaire de C1 ou l’Europe League, rien n’est certain.
Si Nice fini sans horizon européen, Puel et Ben Arfa peuvent partir.
Pour l’instant, il faut finir la saison en beauté. Et différer publiquement le temps des décisions.
Où en sommes-nous fin avril 2016 ?
Si Puel veut rester et qu’il n’est pas reconduit, le public niçois ne va pas comprendre le départ d’un manager qui a remis Nice dans le haut de la L1. Puel partant, Ben Arfa le sera aussi. C’est évident. Cantona n’aurait pas aimé qu’on remercie Sir Alex Ferguson. Le remplaçant de Puel devra avoir immédiatement des résultats, sinon il aura contre lui la vox populi. Je lui souhaite bien du courage quand on sait que cela faisait quarante ans que Nice n’était plus dans la cours des grands ! Le départ de Puel- contre son gré- pourra être envisagé comme une éviction par les supporters et comme un accident industriel par les observateurs qui ont la plus haute estime pour Puel dont on sait qu’il a les capacités pour entraîner des clubs de l’élite dans n’importe quel pays. L’ancien remarquable joueur n’a jamais été international A. Il en avait pourtant le niveau. C’est dire qu’il ne bénéfice d’aucun lobby qui travaille dans l’ombre. Cela me le rend encore plus sympathique et indispensable.
Si Puel reste et que Ben Arfa part, le manager poursuivra son travail de construction.
Nice sans Ben Arfa, va-t-il conserver ses pepites ou assisterons-nous à une hémorragie ?
Depuis trois ans, Nice est stable malgré quelques soubresauts que la dernière saison a balayé au plan des résultats.
Le mercato d’été de Nice sera soit calme (conservation de son manager déjà historique) ou soit agité (en cas de départ massif: manager et joueurs cadres, jeunes ou confirmés).
Le président Rivère qui a eu la très bonne idée de faire venir Claude Puel va-t-il le conserver ?
J’ai hâte d’avoir la réponse. Voilà pourquoi j’ai évoqué l’avenir immédiat du Nice.

Le manager du Gym, son stratège et son milieu relayeur sont tous nommés pour les trophées UNFP de la saison 2015 / 2016. Ils participeront à la cérémonie de la remise des trophées, qui se déroulera le 8 mai 2016 en direct sur beIN Sports.

Monsieur Claude Puel est dans la section “meilleurs entraîneurs de L1″.

Avec 17 réalisations et 5 passes décisives, Hatem Ben Arfa est dans “meilleurs joueurs de la saison”, et sera également en lice pour figurer dans ” l’équipe-type de l’année “.

Révélation de l’année, Vincent Koziello (20 ans, 32 matchs cette saison, 3 buts et 3 passe décisives) est dans “meilleur espoir".

Qui vote ?
L’ensemble des techniciens et joueurs de Ligue 1. Les votants ne peuvent pas voter quelqu’un de leur équipe.

PS: 20 H FOOT, de Praud/ Pinet, itélé, Jeudi 28 avril 2016: hymne de l’Euro, interview Deschamps, les Bleus, Simeone, Platini, le PSG bamboche à Las Vegas…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-28042016-162952

La finale de la C1 2016 devrait être Real Madrid-Bayern Munich

27.04.16 | par morlino | Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

1/4 aller de C1 2016
Mercredi 27 avril 2016
Atletico Madrid 1-0 Bayern Munich
But pour l’Atletico: Saul Niguez (11e)

APRES LE MATCH:
L’Atletico a gagné 1-0 mais il est fort probable que le gagnant soit le Bayern qui va recevoir les Espagnols au match retour.
Quand Saul Niguez a marqué son sublime but, à la Messi, à la Baggio, à la Ben Arfa, transperçant toute la défense allemande, le manager Diego Simeone n’a pas sauté de joie: il savait qu’on était à la 11e minute et que rien n’était joué.
Simeone gesticule sans cesse, debout tout le match, il le vit dans son cœur, dans son corps, dans sa tête, dans ses tripes. Un authentique douzième homme.
Guardiola aussi mais de manière plus retenue avec cependant des temps de grande excitation en cas d’erreur technique de l’un de ses joueurs.
L’Atletico a fait son maximun et a bien failli obtenir un 2-0 grâce à Torres mais le buteur a été vraiment poissard. Souvent ses frappes échouent pour un millimètre. Ce fut le cas sur ce tir de l’extérieur tout à fait admirable sauf qu’il a été renvoyé par un montant du cadre bavarois.
Le Bayern a eu aussi des possibilités mais sans réussite dans le dernier geste.
Tout va se joueur au match retour, avec avantage au Bayern puisqu’il jouera à la maison.
Idem pour le Real Madrid.
On se prépare à voir en finale Real-Bayern.

AVANT LE MATCH:
Quarante deux ans après, voici un remake de match historique. Celui qui permis au Bayern Munich de remporter sa première C1. Victoire très important d’où en découlera d’autres.
Il y aura un mythe sur le terrain: Philipp Lahm, 32 ans et 105 matchs en C1 ! Le capitaine bavarois est l’un des plus grands latéraux de l’Histoire. Toujours un plaisir de le voir monter à l’abordage avec une volonté de fer égale à la précision chirurgicale de ses centres.
Philipp Lahm a renoncé à la sélection nationale pour mieux se consacrer à son club.
Il incarne le football allemand: volontaire, discipliné, intelligent, collectif, courageux, fort et très technique. Un Brésil sans aucun frime. Un réalisme militaire.
Ce joueur aurait pu jouer directement ailier, cela lui aurait évité des efforts défensifs mais non, il défend et défend encore tout en montant sans cesse à l’assaut.
Les Espagnols vont essayer de faire le maximum pour voyager ensuite le mieux possible en Bavière.
Le Bayern de Guardiolia, de son côté, lui veut toujours gagner.
Le match devrait être plus intense que la 1/2 aller Man City-Real Madrid( 0-0).
Antoine Griezmann va-t-il encore marquer ou faire marquer ?
Lewandoski et Müller sont prêts à marquer à l’extérieur. Deux buteurs historiques.
Ribéry, lui, va jouer contre l’Atletico comme si c’était un tournoi de sixte. C’est sa force. Aucune évolution dans son jeu, mais dans un grand jour, son harcèlement à l’aile fait des merveilles. C’est comme un Pic-vert qui s’attaque à un tronc d’arbre. Peu à peu il obtient ce qu’il veut. Le trou, la brèche.
Lahm a stoppé sa carrière internationale après un titre mondial.
Ribéry, lui, est parti par la petite porte des Bleus. Voilà pourquoi il n’est pas contre un retour possible. Il faut dire que ses accélérations mettent le feu dans les défenses adverses. C’est une fabrique de coups francs, de penaltys.
Les détracteurs de Ribéry doivent reconnaître son explosivité. Guardiola sait que la flèche Ribéry peut faire de très gros dégâts.
Le bras de fer des managers Simeone-Guardiola est une superbe affiche.

:: Page suivante >>

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

| Suivante >

Mai 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

powered by b2evolution free blog software