Hommage à la francophile Patti Smith dont Gallimard republie Glaneurs de rêves

27.11.14 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME

Dans son récit autobiographique, Patti Smith, replonge dans son enfance. Des souvenirs sur sa vie réelle ou imaginaire de sa jeunesse new-yorkaise. Glaneurs de rêves est l’oeuvre d’une quarantenaire. Vingt ans plus tard, le texte paraît en France augmenté de fragments inédits et accompagné de nouvelles photographies et illustrations.
“L’eau bouillait. Je me suis levée, j’ai rincé une poignée de menthe et j’ai versé le liquide dans ma tasse préférée.” Rien d’extraordinaire, donc. Uniquement des choses de la vie. “A force d’être naturel, on devient surnaturel” a dit Jean Cocteau. Elle écrit sur les objets comme Chardin les peignait.
Chanteuse culte au même titre de Joan Baez, Patti Smith aimait son père qui a lu le livre avant de mourir: “Tu écris bien” lui dit-il. Tout à l’éclat de l’authenticité. Grande observatrice, Patti Smith est une exploratrice du quotidien.
On l’aime aussi parce qu’elle est très attachée à la France, ce qui est rare dans chez les stars américaines de la musique punk-rock.
Le jour de la remise du grande de commandeur des Arts et des Lettres, elle a dit:
“Nous sommes le 10 juillet 2005 et Marcel Proust est né un 10 juillet…” Exact, en 1871.
Aucun chanteur français n’aurait pu faire cette remarque.
Patti Smith a découvert Paris, en 1969, quand elle avait 22 ans.
Adolescente, elle lisait Genet, Artaud et Rimbaud. Beau tiercé dans le désordre.
A Paris, elle ne va pas dans les lieux branchés. Elle aime surtout marcher sur les traces des gens qu’elle admire:
Piaf, Nerval, Morrison, Apollinaire, Eluard, Baudelaire, Brancusi… Elle arpente souvent les cimetières pour se recueillir sur la tombe d’un artiste qui lui apporte quelque chose, encore aujourd’hui.
En 2011, pour fêter les 12O ans de la mort de Rimbaud, elle est allée jusqu’à l’Eglise Saint-Rémi de Charleville-Mézières pour se rapprocher encore plus de Rimbaud. Il y était pour la première fois en 1973. Qui dit mieux ?
Sa playlist ? Hendrix, La Callas, Coltrane, Beethoven… Fabuleux, non ?
Pour honorer Rimbaud, elle a chanté au Théâtre de Charleville.
Ami des fondateurs de la Beat Generation, Patti Smith a été proche de Williams Burroughs :"Il m’a appris à me comporter en être humain".
Et c’est ainsi que Patti Smith est une femme considérable.

-Glaneurs de rêves, de Patti Smith. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié. Gallimard, 100 p., 10 €

Poule D, de Yamina Benahmed Daho. (Gallimard) Une plongée dans le football féminin antipaillettes.

25.11.14 | par morlino | Catégories: LITS ET RATURES

L’univers du livre de Yamina Benahmed Daho c’est plus la France profonde que l’univers du foot glamour qui d’ailleurs n’existe pas ! Sauf dans les médias qui mettent en lumière des femmes de joueurs au lieu de parler des vrais championnes. Une injustice de plus.

Un livre qui traite de football féminin, signé par une femme, cela ne court pas les rues. En plus, chez Gallimard. Mazette !
Faut pas oublier que Jean Prévost y a publié Plaisirs des sports, il y a une éternité, au début du XXe siècle.
Le football féminin s’impose peu à peu.
Le 23 novembre 2014, les Allemandes ont gagné les Anglaises à Wembley (0-3)devant … plus de 45 000 spectateurs !
Pour un match amical svp. Ce match me rappelle celui des Hongrois de Pukas qui étaient venus ridiculiser l’équipe aux Trois Lions dans son jardin.
45 000 personnes, oui. Il faut dire que nous sommes dans le pays du football, du sport en général.
Les Anglais considèrent le sport sans ostracisme. En France, c’est le contraire. Le sport, pour beaucoup, c’est pour les bas du plafond. Que de clichés !
Yamina Benahmed Daho a titré son livre Poule D. C’est très amusant. Est-ce un tacle glissé pour le misogyne ? Elle ne peut pas avoir choisi ce titre par hasard. Dès le titre, il y a donc de l’humour, de la distance et de la force.
A 32 ans, Mina, la narratrice veut jouer dans un club de football.
Jusqu’alors elle ne connait le jeu que les livres et les matchs à la télé. Le vendredi elle quitte le collège pour aller s’entraîner. Avec des filles de tous âges et de différents milieux sociaux. C’est ce qui m’a attiré aussi la première fois que j’ai atterri dans un vestiaire.
Petit à petit, Mina s’aperçoit que le football n’a rien à voir avec le mannequin Beckham, ex joueur devenu marchand de slips, non le football de base c’est un stade sans public à part un pelé et deux tondus. Le football de campagne, disons, c’est du vieux matos, des vestiaires pourris, des coachs improbables, des défaites, de la concurrence violente, de la souffrance physique en veux-tu en vois-là.
Bienvenue dans le Val de Marne !
L’enseignante n’est pas d’accord avec l’observation d’Albert Camus qui a dit: “Ce que finalement je sais de la morale c’est au football que je le dois". Joueuse au milieu de terrain, elle ne compte plus les coups bas et autres attaques par derrière. Des adversaires avec cette morale-là elle s’en passerait bien.
“Le foot se joue les pieds dans l’herbe, à ras de terre, pas dans le ciel des valeurs” pense Mina, forte de son nouvelle expérience du terrain.
La narratrice est très terre à terre. Elle a le mérite d’aborder le football par sa face nord, celle du labeur incessant des footballeurs inconnus dont personne ne parle jamais.
Le football est un jeu qui fait autant appel à l’improvisation qu’au calcul millimétré, un mélange de technique et de physique, de cerveau et de muscles.
Le football n’a rien à voir avec les tribunes, les femmes de joueurs, les supporters, les médias, les agents et les dirigeants.
Le football est un art à part entière qui réclament des scénaristes de l’indicible, des massacreurs de hasard.
Et non pas des joueurs grassement payés parce qu’ils bénéficient d’un système très avantageux pour eux alors que le football a été vulgarisé par Puskas, Di Stefano, Kopa, Pelé, Garrincha, Maradona et Platini qui ont gagné moins d’argent qu’un banal ailier des années 2010. Le football est une affaire de style qui s’impose dans l’adversité totale de l’équipe d’en face qui veut vous empêcher de créer. D’où son intérêt et sa grandeur.
Le livre de Yamina Benahmed Daho est un roman d’apprentissage plein d’énergie qui nous pousse à réaliser nos rêves même s’ils se transforment parfois en cauchemars.

-Poule D, de Yamina Benahmed Daho. Gallimard/ L’Arbalète, 127 p., 15, 90 €

Jean Moulin n'est pas mort pour que le Palais de l'Elysée devienne une sitcom

24.11.14 | par morlino | Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS

On a cru que la présidence Sarkozy était celle de la pipolisation.
On s’est trompé ou plutôt on a été trompé.
Il suffit de voir et d’entendre ce qui se passe depuis des mois et des mois.
Que doit faire un électorat qui a voté pour un candidat qui devait mettre fin à la pipolisation alors qu’une fois élu, il est le flambeau de la pipolisation ?
Un électorat trompé c’est des millions de gens trompés.
Jean Moulin n’est pas mort pour tout ce que l’on voit aujourd’hui.
En 1964, j’avais 12 ans. De Gaulle était à l’Elysée.
En 1964, André Malraux parlait de Jean Moulin.
Je m’aimerais pas avoir 12 ans en 2014.
Nous sommes le 23 novembre 2014.
Vous avez écouté la radio ?
On est passé de l’Appel du Général de Gaulle à la campagne de com. d’un bouquin depuis Londres.
André Malraux est mort le 23 novembre 1976.
Il vaut mieux qu’il ne voit pas ce qui se passe en 2014.
La politique, la littérature et le journalisme sont mis plus bas que terre.

La Suisse de Federer sur le toit du monde

23.11.14 | par morlino | Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR

Finale Coupe Davis
Dimanche 23 novembre 2014
3e journée
Suisse 3-1 France
Federer - Gasquet (6-4, 6-2, 6-2)

Le Français n’a pas fait un pli contre le Suisse.
La messe a vite était dite.
Ce duo Suisse était magnifique, est magnifique.
Roger Federer est au Zenith du sport.
Il a du style comme les écrivains dignes d’intérêt. Ou les musiciens. Ou les grands hommes de la vie civile. On peut être inconnu est avoir beaucoup de classe. J’en connais plein.
Un jour, Federer a cassé sa raquette. Le soir même il décida de ne plus manifester sa joie ou sa colère avant la dernière balle du match, c’est ainsi qu’il est devenu un winner.
Quand la Suisse a soulevé la Coupe Davis, aucun Français n’a applaudi. Je parle des joueurs sur le podium.
Je vous laisse juge.
Comment les médias ont-ils pu faire croire que la France allait gagner ?
Pourquoi surtout ?
Pour que les ignorants regardent le match à la télévision, pour ne pas dévaloriser les spots publicitaires.
La Suisse a gagne. C’est tout, sauf une surprise.
Les Français ont été inexistant, à part Monfils.
La France est dans le ruisseau et pas qu’en Tennis.
Vous avez vu ce qui se passe dans les médias anglais ce week-end ?
Quand je vois cette hypermédiatisation, la France perd plus qu’une Coupe Davis.

Le collectif de MU, à base de joueurs de Sir Ferguson, bat Arsenal à Londres

23.11.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR

A Londres, MU a marqué un but à trois (Fellaini, Di Maria, Rooney) comme au temps béni de Sir Ferguson-C.Ronaldo. On s’est cru revenu au temps de la C1 quand MU était venu se qualifier à l’Emirates Stadium

Samedi 22 novembre 2014
Arsenal 1-2 Manchester United

Buts pour les Red Devils: Kieran Gibbs (contre son camp 56e), Rooney (85e)
But pour Gunners: Giroud (90e +5)

L’homme du match élu a été David De Gea. C’est dire que le gardien de MU a été bombardé.
“Nous avons dominé 80 % du match a reconnu” Arsène Wenger, déplorant que ses joueurs n’ont pu su faire le dernier geste, à l’inverse de Rooney, si heureux après son but magique. Une occasion, un but. La signature des très grands.
Evènement ! MU a enfin gagné à l’extérieur.
Le but de Rooney peut être la naissance d’un groupe.
J’ai retrouvé un peu de magie. Le but de Rooney est sublime: récupération de Fellaini qui lance Di Maria qui poursuit son incursion avant de servir Rooney qui bat le très faible gardien d’Arsenal. Un but fantastique. Et Louis van Gaal qui note le nom du buteur sur sa feuille !
MU a joué à trois derrière. Etonnant. Cela ne me plaît pas.
Il y avait 8 joueurs de Sir Ferguson sur le terrain ce n’est pas un hasard.
Fellaini a livré un grand match de chiffonnier. Rooney a été grandiose, tout comme De Gea qui a maintenu plusieurs fois MU dans le match par des arrêts décisifs.
Arsenal ? Toujours aussi faiblard mentalement. Gibbs a craqué, ce n’est pas la première fois. Je me souviens de son craquage en C1 devant Park.
Et Ozil, il est où ? Une énigme totale. Cet immense joueur s’est arshanisé.
Le football devient étrange: c’est comme le transfert de Falcao à MU. Pourquoi faire ? Pas besoin de lui.
Même quand Sir Ferguson n’est plus là, Arsène Wenger ne gagne pas contre MU à Londres, en plus.
MU a gagné un match que tous les fans de MU attendent car Arsenal a souvent fait perdre des titres à MU.
Donc, merci aux Red Devils. Merci. On a peut être assisté la jonction des ères Sir Ferguson-van Gaal.

Manchester United: De Gea/ McNair, Smalling, Blackett, Valencia, Carrick, Fellaini, Di Maria, Shaw (Young 15e puis Fletcher 89e), Rooney, van Persie (Wilson 75e).
Non utilisés: Lindegaard, Herrera, Mata, Januzaj.
Manager: Louis van Gaal

Arsenal: Szczesny (Martinez 60e), Chambers, Mertesacker, Monreal, Gibbs, Ramsey (Giroud 77e), Arteta, Oxlade-Chamberlain, Wilshere (Cazorla 55e), Welbeck, Sanchez.
Non utilisés: Rosicky, Podolski, Flamini, Bellerin
Manager: Arsène Wenger

PS/ Je ne note plus les joueurs. J’attends le retour de la constance, dans le haut du classement. Dans ce match, je mets néanmoins 10 à Rooney, 9 à Di Gea, 8 à Fellaini et 7 à Di Maria.

:: Page suivante >>

Titre du Blog All

Ceci est la description longue pour le blog nommé 'Blog All'.

Ce blog (blog n°1) est en fait un blog très spécial! Il aggrège automatiquement tous les articles de tous les autres blogs. Ceci vous permet de suivre facilement tout ce qui est posté sur ce système. Vous pouvez cacher ce blog au public en décochant 'Inclure dans la liste des blogs publics' dans l'administration des blogs.

| Suivante >

Novembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

powered by b2evolution free blog software