Le Paris de Claude Sautet (Hélène Rochette, Parigramme/CPL) prouve que les cafés et restaurants sont de première nécessité

19.11.20

Le Paris de Claude Sautet (Hélène Rochette, Parigramme/CPL) prouve que les cafés et restaurants sont de première nécessité

Cet album sur Claude Sautet (1924-2000) signé par Hélène Rochette arrive au bon moment !
Au moment précis où sous l’ère Macron, président d’une (F)Rance plus qu’inattendue, interdit les cafés et les restaurants. Les deux lieux de prédilection du cinéaste né à Montrouge, à la porte de Paris.
Dans les films de Sautet, les cafés, bars, troquets, estaminets, brasseries, snacks et restaurants sont de première nécessité. On s’y rencontre, pour s’aimer ou se déchirer. Lieux de la vie par excellence. Lieux qui servent de trait d’union entre les gens, nos semblables, c’est à dire nous tous. Cela fait plaisir que ce livre soit signé par une femme, une dame c’est plus correct à dire- comme toutes celles si bien filmées par le cinéaste- mais en fait le mot qui convient le mieux c’est être humain attentif aux autres.
La (F) Rance de Macron commet une faute historique: la fermeture des cafés et des restaurants, plus … les librairies! Des lieux de vie du “fantastique social” pour reprendre le mot de Pierre Mac Orlan trop souvent attribué à tort à Léon-Paul Fargue. La librairie c’est l’intelligence- le plus souvent- à portée de mains. Les cafés et les restaurants, eux, sont, sans remonter à l’Arabie, disons depuis le XVIIe siècle, l’endroit des rencontres, des discussions, des décisions, de la rêverie. Fermer les cafés c’est insulter les Encyclopédistes, les Surréalistes et les Existentialiste, sans oublier les Hussards d’Antoine Blondin et Roger Nimier. Pour s’en tenir à Paris, le Procope a vu passer des génies. A Venise, le Florian est un endroit où souffle l’esprit dans le moindre recoin.
Claude Sautet a très vite su s’entourer de créateurs hyper doués. En 1960, il tourne Classe tous risques avec Lino Ventura, d’après le roman de José Giovanni qui collabore au scénario avec Pascal Jardin. Que de talents ! Dix ans plus tard, ce sera Les choses de la vie, tiré du roman de Paul Guimard, première collaboration avec Jean-Loup Dababie (1938-2020) qui inaugure un temps fort du cinéma. On n’avait plus connu une telle osmose créatrice depuis Marcel Carné et Jacques Prévert.
L’album est un kaléidoscope d’émotions rythmé par l’iconographie et le texte sur six chapitres qui nous permet de revivre le parcours du cinéaste de l’amour et de l’amitié. Filiation évidente avec Jean Renoir et John Casavettes. On revoit l’enfance en banlieue, le Paris éternel avec dans les rôles principaux - les acteurs majeurs de l’époque Sautet- et dans les rôles secondaires, la voiture, les cigarettes et la culture américaine à travers les influences cinématographies.
Si Claude Chabrol a ausculté la bourgeoisie dans un contexte de roman policier, Claude Sautet, lui, a diagnostiqué les failles et les bonheurs intenses de ses contemporains.
La (F) Rance de Macron a fermé les cafés, les restaurants et les librairies. On nous condamne à l’hôpital, dans l’attente du cercueil pour nous claquemurer. Pour fuir la bêtise de ceux qui nous gouvernent- attentifs à laisser ouvert le PMU- ouvrons l’album d’Hélène Rochette. On peut y voyager sans masque. Respirer la fumée des clopes de Michel Piccoli sans attraper le cancer. Boire sans risquer la cirrhose. Vivre ne tue pas.

-Le Paris de Claude Sautet, par Hélène Rochette. Parigramme/ LCP,160 p., 19, 90 €

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: citoyen [Visiteur] Email
Don Quichotte(Emmanuel Macron) et Sancho Panza (Olivier Véran) sont en guerre contre les moulins à vent (virus), à court d'idées et répondant à un agenda qui n'est pas celui du peuple.
Rien à attendre d'eux, ce sont des technocrates, ils ne savent je crois même pas ce que sait que de prendre un café, ou un sandwich dans un bouiboui.
PermalinkPermalien 19.11.20 @ 19:03

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software