Archives pour: Novembre 2020, 09

09.11.20

De Gaulle (L'Appel du 18 Juin 1940) à Macron("les gens qui ne sont rien"

L’actuel locataire de l’Elysée, a été élu parce qu’il n’y avait rien contre lui. Rien ni personne. Alors, on a voté contre, et non pas pour. Le sait-il ou a-t-il la mégalomanie de croire qu’on l’a élu pour son talent de rassembleur lui qui a désuni le pays ?
Cette présidence 2017-2022 est une catastrophe pour la France. une de plus qui rallonge la déplorable série. Ne peut-on pas un jour avoir mieux que ce qui a été ?
Rien n’a été rétabli dans les hôpitaux, dans la sécurité. Les deux pièces essentielles de la Nation.
Pire, tout s’écroule de plus en plus. Lundi 9 novembre 2020, triste jour de l’anniversaire de la mort du général, son lointain, très lointain successeur est allé sur la tombe de celui qui a dit “Non” à Hitler.
La famille du général aurait dû interdire cette visite qui est une insulte à la mémoire du défunt. Il faut dire que sa tombe, sans caméra, a vu défiler un sacré cortège d’imposteurs depuis la fin 1970.
Cette visite dans le cimetière c’est comme si Plastic Bertrand allait sur le tombe de John Lennon.
Le spécialiste des discours sur les citoyens assassinés par les terroristes téléguidés par ceux qui veulent se venger du colonialisme, du massacre de Sétif et j’en passe, s’est autodétruit lorsqu’il a dit que dans les gares on croisait “ceux qui ne sont rien".

Dans sa bouche d’énarque, on sait ce que cela veut dire:
1/ Ceux qui ne gagnent pas au moins 20 000 euros par mois.
2/ Ceux qui sont inconnus des médias.
Donc cela fait des millions et des millions de gens qui se sont séparés de lui. Vraiment un piètre politicien: se couper d’autant d’électeurs… Jamais il n’aurait dit ça avant d’être élu. Visiblement, il a la mémoire courte, et surtout aucune reconnaissance envers ceux qui l’ont mis là où il est, même si son électorat sent plus la rue de la Pompe que Belleville.

Il a eu les Gilets Jaune, hostiles envers ce banquier plein de morgue. Georges Pompidou n’a jamais donné cette impression. Ils n’ont que la banque en commun. Pompidou était un fin lecteur, lui.
A présent, il a tous les “"petits commerçants” de France.
Face au président de la république en exercice, on n’a même plus envie d’avoir du respect. Cela contribuerait à renier nos valeurs qui consiste avant tout de ne jamais avoir le regard hiérarchique. La personnalité compte plus que la fonction. Hélas! la vie sociale conduit à faire le contraire, par peur de réduire son champ d’action.
Cette présidence restera celle du mépris de caste. Encore pire que celle de Sarkozy. Avec lui au moins, on savait à quoi s’en tenir. Et de sa clique aussi: inutile d’évoquer son premier ministre et son ministre de l’intérieur. La tambouille fut bonne. On peut conserver le présent de l’indicatif, car la retraite ils y ont droit. Hollande ? Lui c’est le fossoyeur en chef du pays, le remplaçant de DSK trop occupé par sa braguette.
Macron avec “ceux qui en sont rien” fait le pont avec Hollande qui nous appellent “les sans dents".
Restons en alerte, pour ne plus subir les conséquences du passage au pouvoir de ses incompétents.
Ils ont eu les faveurs du suffrage universelle car notre pays n’a plus de grand homme d’Etat. Les plus intelligents, les plus sincères, les plus sensibles se dirigent vers d’autres destins.
Il est vrai que pour se distinguer, il faut hélas! une guerre.
Paraît-il que nous sommes en guerre. Ils ne savent même pas utiliser les mots.
Ils sont surtout incapables d’assurer la sécurité du pays, abrités derrière le fameux: “On ne peut pas mettre, un policier derrière chaque habitant". N’empêche, ils en mettent plusieurs derrière chaque politicards !
Une personne suffit à semer la terreur. Pauvre France, tu es abandonnée à ton sort.
Sois tranquille, dans un silence assourdissant, nous sommes des millions à veiller sur toi.

Les 70 ans de la mort du général de Gaulle: de Romain Gary et André Malraux à Emmanuel Macron

Le général de Gaulle est mort le 9 novembre 1970. Auparavant, la France l’a évincé du pouvoir. La patrie reconnaissante ! Tout ça parce qu’une poignée d’agités du bocal se prenait pour le Che. Rien que des fils de bourgeois qui se croyaient en 1789. Ils étaient communistes avec des briquets Cartier en guise de Zippo.
Le général a interdit qu’on l’on convoque les officiels pour sa mise en terre. Interdiction absolue. Uniquement les proches, les habitants de Colombey et les amis sûrs dont Romain Gary et André Malraux. Deux vrais écrivains, de bons écrivains, de grands écrivains. Pas des plumitifs. Le général de Gaulle aurait pu leur demander d’écrire ses discours mais non, il les écrivait lui-même car il était aussi un écrivain qui se battait avec la langage. Il existe une langue de Gaulle, comme une langue Audiard. De Gaulle dans sa jeunesse fut la plume de Pétain, version héros. Pas le pantin nazifié. Ensuite, la qualité des “nègres” a chuté comme le reste.
Le 9 novembre 2020, on assiste à la récupération du général de Gaulle.
L’actuel locataire de l’Elysée en tête de cortège. Lui qui ferme les librairies, les théâtres, le cinéma et toute la culture. Qu’attendre d’autres de quelqu’un qui nomme à la culture une dame qui est plus proche de Danielle Gilbert que de Simone Veil. Qu’attendre d’autres de quelqu’un qui a confié la garde du patrimoine architectural à un animateur télé qui est censé avoir écrit… 22 livres depuis 2013. Mazette !
On est passé des oeuvres de Gary/ Ajar et de Malraux, au vide spirituel.
Quand l’un (Hollande dit le Pays-Bas) nous traite de “sans-dent” (selon l’une de ses maîtresses), l’autre (Macron) estime que nous appartenons à “ceux qui ne sont rien” comme il l’a dit dans le hall d’une ancienne gare.
Le niveau de nos présidents de la République ne fait que baisser.
Le pire c’est qu’ils se croient tous écrivains: Sarkozy et Hollande publie sans cesse des pages qui ne peuvent même pas servir de papier toilette.
VGE, lui est un a-caca-démicien, comme dirait Aguigui Mouna. Il publie un nouveau torchon littéraire: Loin du bruit du monde, à éviter de toute urgence. En couverture, un éléphant. Ca trompe énormément ! Un souvenir inconscient des bijoux de Bokassa ? J’ai lu le premier chapitre sur Amazon. Affligeant de platitude. Purement descriptif. En face de cette prose, celle de Christine Angot est géniale !
Macron qui a annoncé qu’un jour, il passera aussi à l’écriture, pour se servir de sa notoriété. Quand tout son massacre à l’Elysée sera terminé. Quand il faisait du théâtre amateur, il se prenait déjà pour Gérard Philipe mais ce n’était même pas Francis Huster.
Ils veulent tous être auteurs. Sans doute parce qu’ils ont conscience de ne rien faire de leur vie.
Auteurs et pas écrivains. Impossible de s’inventer écrivain.
Ecrire n’est pas un divertissement pour oisifs.
J’ai honte pour la France.
Il faut dire que je fus à bonne école. Mon grand-père maternel maire de Contes dans l’arrière-pays niçois, a été révoqué par les miliciens de Pétain parce qu’il refusa d’appliquer les lois contre les Juifs. Il a toujours dit qu’un bon citoyen doit s’opposer aux mauvaises lois.
Echarpe tricolore rivé au corps, il a été mis à la porte de la mairie. Renvoyé par des anti-français, par la racaille pronazie dont les héritiers directs quand bien même nous sommes dans un autre contexte- sont aux portes du pouvoir en 2020.

Novembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software