Archives pour: Novembre 2020, 02

02.11.20

Permalink 17:30:58, Catégories: GRAND MONSIEUR, VAN GOGH FOR EVER  

En France on peut caricaturer Mahomet mais pas une commentatrice sportive

Daumier c’est le talent. Un génie !
Lui cognait sur ses contemporains, ceux qui avaient le pouvoir tous azimuts.
Il frappait sur la société ambiante.
Adolescent, j’ai tout de suite compris qu’il tapait là où ça fait mal, sur le personnel judiciaire qu’il croquait à merveille.
Les dessinateurs Cabu, Wolinski, pour ne parler que d’eux, avaient du talent aussi mais je les appréciais surtout quand il se moquaient des “puissants” de notre pays. C’est dix mille fois plus forts que de s’en prendre à la religion. Chacun croit en ce qu’il veut. Pourquoi toujours attaquer Mahomet, cela devient stupidement obsédant, et aussi strictement commercial.
Je n’aime pas du tout les caricatures sur Mahomet. J’en ai vu une succession. Elles ne m’arrachent pas un rire, pas un sourire.
Tant de morts pour ça ! Et le locataire de l’Elysée qui explique, exprès sur la télé arabe, qu’il ne dit pas aimer les caricatures de Mahomet. Il dit qu’il veut qu’elles puissent exister.
Qu’on ne vienne pas me dire que l’expression des caricatures de Mahomet sont nécessaires à la vie culturelle française. Elles sont moins indispensables que les librairies ouvertes ! En plus ceux qui les font aujourd’hui se planquent comme ceux qui vomissent sur le Net cachés derrière des pseudos. Tout ça ne rime plus à rien. Ce n’est pas parce qu’on ne ferait plus de caricatures sur Mahomet que la France va s’arrêter de vivre sa vie libre.
Il n’y a pas longtemps, le journal L’Humanité s’est désolidarisé d’un caricaturiste qui avait osé plaisanter sur l’ancienne cycliste recyclée à la TV, actuellement avec le champion du monde de cyclisme sur route. Là, personne n’a rien dit. Omerta du Paf ! Silence, radio! Circulez, il n’y a rien à voir.
Un consensus a dit que le dessin dans L’Humanité était antiféministe, misogyne, dégradant pour la femme, je ne sais quelle explication. C’était juste une caricature. Une vision comme une autre. Celle d’un dessinateur. Dans cette affaire c’est le directeur du journal qui aurait dû être renvoyé car il doit savoir ce qu’il publie. En France, on a le droit de caricaturer Mahomet mais pas une ex cycliste devenue commentatrice. Mahomet à poil c’est aussi dégradant. Ce n’est plus que de la provocation… bête et méchante ! Avec les conséquences que l’on sait. Ne plus faire de caricatures de Mahomet cela ne voudrait pas dire que l’on devient islamiste. Que l’on recule devant nos libertés, disent-ils. Fermer les librairies, ça oui c’est une mesure obscurantiste ! Se faire “flasher” quand on roule à 50 au lieu de 30 km/h dans une rue sans aucune menace pour autrui, est-ce bien une manifestation de la liberté de circuler ?
Personnellement, j’ai rigolé devant le dessin paru dans L’Humanité alors que j’estime que les caricatures de Mahomet n’ont aucun aucun intérêt artistique. Elles sont là pour le buzz. Rien à voir avec Voltaire. On a viré un dessinateur de presse pour un dessin qui a heurté une nouvelle icône du Paf mais il n’y avait pas de quoi fouetter une chatte !
On ne pas doit exécuter ceux qui dessinent Mahomet ou je ne sais qui mais si l’on souffle sur les braises du fanatisme religieux on récolte évidemment la tempête des intégristes. C’est le “jeu” politico-religieux. Les politiciens le savent bien mais eux sont protégés par une armada de “gorilles". Eux prennent les décisions mais c’est le peuple qui risque sa peau.
Peut-on m’expliquer pourquoi ce deux poids deux mesures ?
Une jeune et jolie femme titillée dans L’Huma: le dessinateur viré.
Des croquis sur Mahomet pas à son avantage: les dessinateurs sont traités en Michel-Ange.

Novembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software