Archives pour: Novembre 2020, 01

01.11.20

1er acte islamiste de la France de Macron: la fermeture des librairies !

Quand la France de Macron entend le mot librairie, elle les ferme ! Tout ça à cause d’une épidémie d’impostures politiques. On se croirait sous le nazisme.

J’ai mal à la France, comme Jacques Brel disait: “J’ai mal à l’autre". Les heures sont lourdes. Des “minutes de sirop” comme disait mon ami Philippe Soupault.
Et rien ne change. La publicité continue de bombarder ses messages débiles sur nos écrans.
Il y aurait mille égorgés par jour que les pubs n’interrompraient pas leur danse imbécile.
Bientôt il n’y aura plus que les cimetières qui seront ouverts.
Il est impensable d’arrêter le mouvement de la vie.
Les polémistes sont aux abris. Le pamphlet n’existe plus. Il n’y a plus que du bavardage.
J’ai l’impression que la présidence de Macron me coupe la gorge. Fait un autodafé avec mes livres et qu’il danse autour la danse du scalp.
Il me décapite sans même savoir ce qu’il fait. Il m’empêche d’exister.
Je tiens là, la preuve de son manque d’intelligence. Sans doute une bête à examen mais niveau intelligence c’est zéro.
Comment peut-on décider de fermer les librairies comme si elles n’étaient pas nécessaires ? Sans les artistes, il n’y aurait eu aucune civilisation. Les pays ne seraient qu’une assemblée de tubes digestifs.
Comment peut-on combattre une idéologie en agissant comme elle ?
Fermer les librairies est une censure ?
Les gouvernants doivent se contenter de lire Mickey pour avoir si peu de jugeotte.
La présidence Macron restera comme celle qui méprise la culture. Et dire qu’ils nous l’ont vendu comme un amateur de théâtre grâce à sa femme. Ils l’aiment tellement qu’il les ferme à double tour.
La France a actionné son premier acte islamiste: elle ferme les librairies!
Les islamistes ont déjà gagné la bataille culturelle. Tout le secteur culturel est interdit dans le pays. On demande aux poètes de se taire. Les librairies doivent fermer leur rideau. Elles sont traitées en pestiférées. Sans littérature, pas de théâtre, pas de cinéma. Exception celles des grandes surfaces parce qu’elles vendent du PQ.
La fermeture des librairies avec tant de force est historique.
Il est vrai que la culture est confiée à une personne dont la carrière hésite entre celle de Danielle Gilbert et le parcours de Simone Veil.
Voilà ce qui arrive quand le pays est dirigé par un banquier qui n’a pas la culture de Georges Pompidou. Ni celle de François Mitterrand- aussi cachotier que bibliophile- et encore moins celle de Charles de Gaulle, mais l’on ne compare pas celui qui a nommé Malraux à la culture avec celui qui confie le patrimoine architectural français à un bateleur de vérandas.
Depuis des décennies, la classe politique casse notre pays: la police, l’éducation nationale, les pompiers, la médecine tout est massacré par des gens qui n’ont aucun sens du bien public. Macron a dit que dans les gares, il y a des “gens qui ne sont rien". Le pays est au bord de l’explosion, et lui ferme les librairies. Il ne faut pas fermer les librairies mais enfermer les terroristes !
Un bon citoyen ne doit pas suivre les mauvaises décisions. François Ricolfi (mon grand-père maternel), maire de Contes, dans l’arrière-pays niçois, a été révoqué par Vichy parce qu’il a refusé d’appliquer les lois antijuives à la population contoise. Voilà l’exemple à suivre. Si toute le France avait fait comme lui, le pays ne serait jamais tombé dans les mains d’Hitler. En mars 2020, la France covidée de Macron prend la décision de fermer les librairies: c’est exactement ce que ferait un état islamiste ! D’où qu’elle vienne cette décision se déroule en 2020. Le client est roi. Les libraires sont là pour servir les lecteurs totalement ignorés. On peut aller faire son tiercé, acheter son litre de vinasse, sa dose de neuroleptique mais il est interdit de lire Fernando Pessoa et Germain Nouveau. Pas étonnant que le pays soit en perdition totale. Comme s’il était plus risqué d’acheter un livre que de prendre le métro. Il voit la distanciation là où ça les arrange. Qui va dire c’est parce que les librairies sont fermées qu’il y a moins de morts ?
La politique ce n’est pas qu’un débat télé entre les deux tours. La France de Macron restera encore plus atroce que celle de Sarkozy et celle de Hollande. Il faut vite que cette page se tourne pour enfin souhaiter respirer derechef le parfum de la liberté. Pour l’instant, la France pue la merde à chaque coin de rue. Elle pue tant que nous sommes obligés de nous déguiser en islamiste. La France n’est plus qu’un pays voilé.

Novembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software