Archives pour: Août 2020, 14

14.08.20

22 v'la le Flick! Messi c'est fini ! La Demontada du Barça par le Bayern Munich: 8-2 !

Cette C1 C-19 Canada Dry a un très bon côté: la restauration des matchs à élimination directe. Donc nous assistons à une succession de finales, ce qui augmente l’intensité du jeu.

Vendredi 14 août 2020
1/4 de finale C1 C-19 2020
Bayern Munich 8-2 Barcelone
Buts pour Barça: D. Alaba (7e CSC), L. Suárez (57e)
Buts pour le Bayern: I. Perišić (21e), S. Gnabry (27e), T. Müller (31e, 4e), J. Kimmich (63e),R. Lewandowski (82e), Philippe Coutinho (89e, 85e)

Quelle claque !
Le Barça n’a été qu’une ombre.
Messi ? Autant invisible sur le terrain que Griezmann qui n’y était pas en première mi-temps.
Griezmann, il est entré en seconde mi-temps. Pourquoi faire ? Montrer sa coiffure ?
Le cycle du Barça est fini. Ils n’ont plus Iniesta, Puyol, Xavi…
Messi sans Iniesta et Xavi c’est une Ferrari sans pneu et sans essence.
Messi se croit plus fort que le club mais non c’est le contraire.
Il est fort probable qu’en coulisses, on s’apprête à introniser entraîneur du Barça, Monsieur Xavi.
Le joueur emblématique est programmé pour entraîner le Barça. Quand ? Demain c’est déjà aujourd’hui.
Les vieux qui restent doivent faire leur valise. Et les jeunes retourner en centre de formation pour réapprendre le b.a. ba. Hier, les Bavarois jouaient au football tandis que les Catalans bredouillaient de la chiffonnade de ballon rond.
Ne parlons pas de l’entraîneur. Setien qui rime avec bon à rien. Le costume du Barça est trop grand. On ne peut pas porter la veste de Cruyff quand on la carrure d’une doublure lumière.
En face, il y avait le Bayern. Un rouleau compresseur plein de finesse et sans pitié.
On a revécu Allemagne 7-1 Brésil 2014.
Un jeu fluide et hyper physique. Des bouffeurs de ballon, des morts de faim.
Le football allemand bien joué c’est plus beau que le Brésil. Une attitude conquérante, la fierté de dicter sa loi: celle de la beauté de l’action en mouvement qui arrive à sa conclusion.
Le football allemand pense dans son camp et agit dans la zone adverse.
Les Catalans n’ont fait que revêtir leur maillot mais à l’intérieur il n’y avait personne.
Le prochain adversaire du Bayern -City ou Lyon en 1/2- a du souci à se faire.
Espérons que les Bavarois vont aller jusqu’au bout. Qu’ils n’aient pas joué le match de leur vie contre le Barça. Il en reste deux encore.
Leur entraîneur Flick est la valeur montante dans le football européen.
Il propose un football hyper réaliste, collectif et adepte d’un pressing harassant pour les adversaires.
Si Lyon bat City en 1/4, les Gones devront se farcir le Bayern en 1/2.
Allo ? Allo ? Monsieur Michel Aulas… Allo ? Allo ? Y-a-t-il un abonné au numéro demandé ?
Pep Guardiola, l’âme du Barça en exil, veut reconquérir la C1.
R. Garcia (Lyon) va s’opposer à un mythe vivant du football mondial. Attention les yeux !
La 1/2 finale du 19 août, City - Bayern Munich, sera grandiose.
Le gagnant de l’épreuve est de ce côté du tableau.
Le QSG joue-t-il dans la même division que City ou le Bayern ?
Verdict dans quelques jours. L’addition s’annonce salée.
Je n’échange pas les virtuoses Kevin De Bruyne et Bernado Silva contre Neymar, sorte de Paris Hilton du football.
Le football se joue d’abord avec le cerveau, les pieds ne suffisent pas. Ils ne sont qu’un instrument. L’artiste c’est le cerveau.

Permalink 07:28:25, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, BECKENBAUEREMENT  

Neymar doit rayonner plus et Tuchel va se Fergusonniser ou se Wengeriser.

Le jeune espoir international français vient de se qualifier pour une 1/2 finale de C1. Paris ne lui fait pas faire de cauchemar.

Le tableau de la C1 C-19 Canada Dry

1/4 de finale

12 août
Atlanta Bergame 1-2 PSG

13 août
Leipzig 2-1 Atletico Madrid

14 août
Barça 2-8 Bayern

15 août, 21 h
Man City-Lyon

1/2 finale

18 août, 21 h
Leipzig-PSG

19 août, 21 h
(City ou Lyon)- Bayern Munich

Finale
23 août, 21 h

(City-Lyon)-(Bayern) contre (Leipzig-PSG)

On peut voir deux clubs allemands ou deux Français en finale. Imaginez Lyon-PSG en finale de C1 !
Leipzig s’est qualifié pour affronter Paris. Qui l’eût cru ! Cette C1 Canada Dry n’a pas fini de nous étonner.
Tous les ogres tombent un à un.
Le football est plein de surprises. Choupo-Moting blesse Verratti à l’entraînement puis marque le but décisif !
Paris va-t-il nous sortir le grand match en 1/2 ? C’est souvent en 1/2 que l’on voit des grands matchs. Les finales sont presque toujours fermées.
Actuellement nous ne vivons pas l’aventure du PSG comme si c’était l’Ajax Amsterdam des années 70.
Neymar n’est qu’un brouillon de Cruyff, authentique génie du football. Mille fois plus Brésilien que Neymar.
Neymar ? Son plus beau match fut celui de la remontada avec le Barça. Depuis rien.
Ce joueur ne rayonne jamais comme les très grands joueurs. Il reste dans la case: bon joueur. La presse et les économistes en ont fait un très bon joueur. Non ! Zidane, lui, a rayonné lors de Brésil-France 2006. Ce n’est pas PSG-Lens qui fait l’Histoire. Seules les grandes affiches historisent, propulsent dans les annales, font basculer dans l’anthologie.
Neymar ne survole jamais un match. C’est un intermittent du spectacle. Il n’est jamais meilleur que lorsqu’il joue collectif.
Mbappé ? Sa vitesse et ses centres font sa force. Pour le reste, peut mieux faire.
La nouveauté reste les maçons. Paris avait trop d’architectes et pas assez de travailleurs.
Vont-ils retrousser encore leurs manches contre Leipzig ?
Il le faudra. Paris va-t-il jouer avec Navas ? Sans son grand gardien, Paris sera handicapé.
On ne gagne pas la C1 avec un gardien de seconde zone.
Thomas Tuchel peut lui aussi basculer dans le clan fermé des grands entraîneurs avec C1. Ce que n’a jamais su faire Arsène Wenger incapable de franchir le seul des escaliers qui montent vers le sommet du football européen.
Tuchel va-t-il soulever le trophée que Wenger à regarder de loin au SDF quand Ronaldinho l’a gagné avec le Barça devant Arsenal en 2006 ?
Tuchel va-t-il se Fergsonniser ou se Wengeriser ?
Réponse d’ici peu.
Cette C1 C-19 est d’une grande tristesse, avec le public tenu à distance.
La France créatrice de l’événement en 1956 n’a gagné qu’une seule fois en 1993 ! (Marseille).
En 2020, elle peut reconquérir enfin le trophée devant des tribunes vides.
Le football sans public n’est qu’une parodie de football.
Seule la F1 peut se passer de spectateurs sans nuire au spectacle.
Les tribunes vides sont mortifères.
Un Heysel mental à chaque match.
Le C-19 est un virus fasciste.

Août 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software