Archives pour: Juin 2020

30.06.20

Permalink 10:43:19, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Zidane et le Real favoris de la C1 2020. On prend les mêmes et on recommence !

Zidane n’en finit plus de nous étonner.
Ce Phénix renaît toujours.
On disait son Real Madrid vieux, essoufflé, une vraie maison de retraite.
On annonçait plein de départs mais ils sont tous là.
Ramos, Varane, Marcelo, Casemiro, Kroos, Isco, Valverde, Benzema…
Incroyable ! Les dits vieillards sont de retour et veulent gagner la Liga et la C1.
La broyeuse est de retour.
Zidane n’a pas fini de gagner. Jamais rassasié.
Jadis je mettais Platini devant lui. A présent, j’ai changé d’avis.
Depuis que Platini a quitté le terrain, ce n’est pas fameux.
Zidane a l’intelligence de rester les pieds sur terre. Cela lui permet de conserver la flamme, l’adrénaline, la joie, et le plaisir de rétablir une situation quand cela va mal.
C’est mille fois mieux que de siéger et de blablater. Dans Blablater, il y a presque Blatter…
Zidane conduit sa vie comme il conduisait le ballon.
Zidane conserve sa passion.
Pendant que Benzema s’épanouit, Griezmann s’effondre au Barça.
Quel contraste !
Le Real sans CR7 est plus fort que le Barça avec Messi ! (Attention à CR7, car à la Juve il a toujours les dents longues.)
Griezmann mange à la table de CR7 et Messi. C’est vrai mais c’est pour faire la vaisselle !
Et bien sûr, Benzema est interdit d’équipe de France, comme Kopa, Cantona, Ginola et Ben Arfa.
On exclut Ben Benzema, et pendant ce temps le baveux d’un politicard véreux jusqu’à la moëlle, dit: pourquoi s’acharne-t-on autant sur quelqu’un que l’on condamne pour la politique alors qu’il n’en fait plus ? Faut se pincer…

28.06.20

Permalink 07:07:31, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Trenet, Aznavour, Bécaud et Mouloudji, voix d'outre-tombe dans la pub

En 2020, Trenet, Aznavour, Bécaud et Mouloudji, tous sont dans des spots publicitaires.
Sans qu’ils aient choisi d’y être.

27.06.20

Permalink 07:55:10, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United 20-19 Liverpool

Liverpool est enfin champion d’Angleterre !
Depuis 1990, l’attente fut longue pour renouer le titre.
Pendant ce temps, le MU de Sir Ferguson est passé par là.
Roi d’Angleterre en 1970-1980, Liverpool s’est fait voler la vedette par MU.
Quand on pense que Steve Gerrard n’a jamais été champion d’Angleterre. Il a gagné la C1, oui mais King Cantona a remporté 5 championnats sur 6 disputés, sachant qu’on l’a évincé une saison (1995) pour avoir corrigé un repris de justice.
Depuis la retraite de Sir Ferguson, en 2013, Man U ne domine plus le football anglais.
La Premier League est ouverte aux quatre vents: Chelsea, Man City, Liverpool, ont l’ont gagnée, et même Leicester, c’est comme si Guingamp enlevait la L1 devant le PSG, Lyon et Marseille.
Poissard, Liverpool s’est pris le C-19 dans la poire: C-19 comme Coronavirus et 19e championnat.
La fête est gâchée et même si le défilé dans la rue est reporté cela sera du réchauffé.
Liverpool ? Bien sûr cela se respecte: c’est l’un des plus grands clubs au monde. Les joueurs changent, l’identité reste même si le club s’est américanisé comme MU… mais les businessmen de l’Oncle Sam ne sont pas fous: ils ne détruisent pas une marque comme si c’était du Coca ou un McDo.
Il y a aussi les Beatles.
Justement, on tombe dans le dilemme: Beatles ou Rolling Stones.
MU (Beatles), Liverpool (Stones).
Je suis Rouge mais tendance Red Devils mais je reconnais que les deux clubs sont tous les deux chargés d’une histoire comparable.
Joie, bonheur: des titres à n’en plus finir.
Drames: Hélas ! aussi.
Des joueurs géniaux: la liste est trop longue.
Leaders: Best, Cantona d’un côté. Dalglish, van Dijk de l’autre.
Des managers historiques: Sir Matt Busby, Sir Ferguson; Shankly, Persley…
A noter que Man City a fait exprès de perdre à Chelsea (2-1) pour nuire à MU:
4e Chelsea 54 pts, 5e MU 49 pts.
City 2e est déjà qualifié pour la C1 2021.

25.06.20

Karim Benzema: de "Ronaldo, le vrai" à Cristiano Ronaldo

CR7 est une Formule 1 humaine. Il s’entretient comme on vérifie la pression des pneus et le niveau d’huile. Il sait que chaque jour, chaque heure, chaque seconde sont importants. Ne rien négliger. Les matchs n’ont lieu qu’une fois. Jamais le même. Il respecte le jeu.

Mercredi 24 juin 2020
31e journée de Liga
Real Madrid 2-0 Mallorca
Buts: Sergio Ramos (56e), Vinícius Júnior (19e)

Classement de la Liga*
1 Real Madrid 68 pts 31 m / 20 8 3/ 59 21 + 38
2 Barcelone 68 31/ 21 5 5/ 70 31 + 39

* En cas d’égalité, les rencontres directes sont prises en compte

Je vais revenir au terrain car pour le reste c’est toujours aussi écoeurant.
Des politiciens véreux qui cherchent à pourrir la justice qui les condamnent à la prison.
Des médecins qui font penser au mot de Céline: “Pour les riches, ils sont voleurs. Pour les pauvres, des charlatans".
Le football ? Sans public, c’est mortifère.
Restons-en aux résultats.
Le Real et le Barça font un bon duel.
Une précision: quand il a commencé à être connu, Benzema a souvent dit que son joueur préféré était Ronaldo, le Brésilien que les médias français appellent “le vrai Ronaldo". Que de mépris pour Ronaldo, le Portugais.
A la vérité, le modèle à suivre pour Benzema c’est Ronaldo, le Portugais.
Il s’inspire de la longévité de CR7: entraînements, diététique, hygiène de vie.
S’ils disent “Ronaldo, le vrai". Moi, je ne compare pas CR7 et “Gronaldo".
Chacun son époque. Ronaldo II n’a rien à envier à Ronaldo 1er.
En 2020, CR7 et Messi restent au-dessus des autres.
Neymar et Mbappé sont surcotés. Des têtes de gondoles pour la L1.
Il y a peu, Mbappé citait souvent CR7 comme référence. A présent, plus un mot. Comme s’il jouait dans la même catégorie.
CR7 à 18 ans jouait à Manchester United (2003).
Pensez-vous que Mbappé soit encore sur le terrain en 2035 ?

24.06.20

Permalink 09:52:01, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Face à Griezmann, Benzema rend ridicule le titre de champion du monde 2018

Mercredi 24 juin 2020
31e journée de Liga
Real Madrid-Majorque

Actuellement deuxième meilleur buteur de la Liga avec 17 buts, devancé par Messi (21), Karim Benzema fait une très belle saison. A n’en pas douter, le plus performant des Français en activité.
Au classement de Liga, Barcelone a trois points d’avance mais un match de plus, sur le Real Madrid.
Benzema, 32 ans. Griezmann, 29 ans.
Le premier joue depuis plus d’une décennie au Real Madrid. Il est couvert de titres prestigieux. Ne sait plus où ranger ses C1 tant il en a. Il est d’une correction fantastique. Là ou Zidane donnait un coup de boule, Benzema lâche un grand sourire. Jamais de carton. Ni rouge ni jaune, ou si peu. Pas de pipolisation.
Le second joue a Barcelone. Joue est un bien grand nom, tant son apport au groupe est dérisoire, incapable de se fondre dans le Barça. Griezmann court mais dans le vide. Triste à voir. Un feu follet sans destination.
Benzema a toujours joué pour Cristiano Ronaldo. Il savait qu’il n’y avait pas photo. Auprès de CR7, Benzema a fait prévaloir sa vivacité d’exécution, son art de la transmission en pleine course, son abnégation à créer sans cesse des brèches.
Griezmann, lui, joue pour Messi mais de façon non maîtrisée. L’ex joueur de l’Atletico est capable de donner le ballon à l’Argentin alors qu’en fait c’est lui qui était mieux placé pour tenter sa chance.
On sent que Griezmann n’est pas à l’aise.
Griezmann a dit qu’il mangeait désormais à la même table que CR7 et Messi. Oui sans doute mais pour la débarrasser !
Griezmann a raté son intégration au Barça. Il vient de l’Atletico Madrid lourd handicap, en plus.
Quand on entend: “Griezmann, Lloris, Pogba, les champions du monde 2018″ cela fait sourire.
Cela fait sourire aussi d’entendre: le sélectionneur a créé un groupe.
Benzema est comme Cantona: il est traité en pestiféré.
Cependant, il vaut 100 fois mieux jouer et avoir réussi au Real Madrid et à Manchester United que d’avoir gagné un tournoi de sixte surmédiatisé avec l’équipe de France.
Leboeuf est champion du monde. Pas Cruyff, ni Puskas. Pas davantage Platini et Tigana.

21.06.20

Permalink 10:32:35, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Monsieur Cavani claque la porte du PSG au nez des dirigeants neymarisés

Meilleur but de l’Histoire du PSG, Edison Cavani s’en va par la petite porte du PSG, celle du mépris des dirigeants qui l’ont toujours fait passer après Ibrahimovic et Neymar.
Cavani rend la monnaie de sa pièce à ceux qui l’ont déconsidéré: il claque la porte et ne fera pas d’heures supplémentaires.
Cavani c’est l’anti star, l’anti pipole, l’anti vedette.
Il est à l’image de son pays, deux fois champions de Monde. Un talentueux coriace.
Un petit pays qui a donné Lautréamont !
D’aucuns disent qu’il rate beaucoup d’occasions. Et alors ? Rien n’est plus courant.
Cavani ne veut exister que par le terrain, rien que le terrain.
Il ne nourrit pas les pages avec des frasques auprès d’escort-girls. Pas de carnaval permanent. Ce n’est pas un clown qui fait semblant de sentir la favela alors qu’en fait on est milliardaire en euros.
Il ne fait pas de cirque avec les médias.
Il n’a pas inventé de marionnette.
Aujourd’hui, depuis Beckham, il faut exister hors football pour être connu des gens qui ne connaissent rien du football.
Neymar est traité en roi au PSG depuis son premier jour au club.
Cavani, lui, n’a jamais eu ce statut sauf auprès des supporters. Quand il battu le record de buts au PSG, il a couru offrir son maillot aux supporters - celui qui l’a reçu peut être heureux. Il bien montré qu’il ne se savait pas aimé par le club victime des médias car les dirigeants ne regardent que le nombre des followers.
Cavani est de loin, l’un des 5 meilleurs joueurs du PSG avec Susic, Rai, Pauleta et Weah.

15.06.20

Le Général de Gaulle et les veaux

Conférence de presse du général de Gaulle, 1961.

Le général de Gaulle a parlé de veaux.
Ils sont de sortie.
Et ce n’est pas fini.

Les veaux ne sont que des tubes digestifs.
Dans leur colis Ikea, il manque le cerveau.

De Gaulle avait la main ferme sur les médias.
Mitterrand a libéré les médias.
Cette libération est en fait une aliénation.
Les réseaux sociaux ? Une décharge à ciel ouvert.
Il n’y a pas un écrivain là-dedans.

13.06.20

Serge Gainsbourg aimait la police mais pas celle de la pensée

Serge Gainsbourg, le rebelle, l’insoumis, le réfractaire, roi de la provocation, aussi intelligent que sensible, la beauté de l’âme au lieu de la beauté de l’âne, le peintre qui écrivait, le show-man, le tombeur, l’aphoriste, le pas rasé maniaque de la propreté, celui qui détestait qu’on déplace un objet qui sont tous des souvenirs, l’homme qui a retiré les graffitis à sa gloire sur les murs de son domicile et qui le regretta aussitôt car devant les murs immaculés qui persistaient à le rester il s’est interrogé : “Ils ne m’aiment plus ?", oui ce poète collectionnait les insignes policiers parce qu’il aimait les policiers.
Sans police pas de démocratie.
Sans police on devrait tous avoir un flingue dans sa poche. Et même au ceinturon, quand ce n’est pas à la main.
En 2020, les pipoles sont devenus les intellectuels de la bêtise. On n’entend plus qu’eux.
Coluche nous a donné les restos du coeur. C’est sans doute le plus grand politicien depuis De Gaulle.
Les policiers français en juin 2020, s’insurgent contre un ministre de l’Intérieur qu’ils accusent de les empêcher de travailler, par des décisions démagogiques.
La démission ? Ce mot n’est plus qu’un mot caduque.
L’honneur n’existe plus.

10.06.20

Permalink 10:01:17, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Nino Ferrer: "Je voudrais être noir" (1965)

Bien sûr, il y a Armstrong de Claude Nougaro mais on peut penser aussi à Nino Ferrer qui n’a pas encore sa bonne place dans la chanson française.
Nino Ferrer c’est un peu comme Michel Galabru. On a cantonné le comédien dans le comique comme le chanteur dans l’humour mais les deux savaient tout faire comme Bourvil.
Les chansons de Nino Ferrer, veine humour sont dignes de DADA. Des bijoux du vocabulaire. De l’art phonique.
Il en a tant d’autres. Pensez au Sud. Un autre chef d’oeuvre.
Celle contre le racisme n’est pas assez connue.
Je n’aurais pas assez de place pour citer tous ceux qui m’accompagnent.
J’aime autant Pelé que Cruyff.
Hendrix que Trenet.
Otis Redding que Rachmaninov.
M. Ali que Cerdan.
G. Hill que L. Hamilton.
La liste est sans fin: Jesse Owens, Chester Himes, Bob Marley, Andy Cole, Miles Davis, Nina Simone…
Par contre, je n’ai rien à voir avec ce policier assassin.
Jean Cocteau: “Un Noir est rose à l’intérieur et noir à l’extérieur mais moi je suis rose dehors et noir dedans". Je cite de mémoire.
On ne devrait plus dire Noir mais “Afro-Américain” c’est bien plus beau, vrai et juste.
On dit que je suis Niçois et non pas Blanc.

[A mon ami Claude Boli]

09.06.20

Permalink 10:43:08, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Il y a 50 ans, le Brésil de Pelé devenaient la plus belle équipe nationale de tous les temps

Dans 50 ans on ne sera plus qui était Neymar alors que tout le monde connait encore Pelé, 50 ans après 1970. Neymar gagne des millions mais Gerson, Toastao, Rivelino… Tous ont gagné notre respect et admiration.

Je viens d’apprendre que la reprise du football en France était programmée le 22 juin, au PSG notamment.
Cela prouve une fois de plus que nous sommes à la traîne. La France a découvert le football en 1998.
Neymar qui a fui la France pour rester confiné au Brésil, avec d’autres, sauf le méritant Di Maria qui s’est morfondu entre quatre murs français. Une prison pour un sportif de haut niveau.
Neymar s’est amusé comme d’habitude. Un infantile et non pas un enfantin.
Après les blessures, suspensions et le reste voici la dernière: il lui faudra observer 14 jours à l’écart quand il reviendra de France.
Donc, il manquera la reprise. Comportement non professionnel.
Pourquoi n’est-il pas revenu 15 jours avant la quatorzaine obligatoire?
En 2020, le football est écoeurant.
Les joueurs changent de clubs comme de chemises.
Les gazettes ne parlent que de salaires, sponsoring.
Le Covid 19 oblige les matchs à huis-clos. C’est la répétition du efootball que je hais.
Le efootball c’est comme l’eamour cela n’est pas du football.
Aussi je reste avec mes références:
Pelé, Garrincha, le Brésil 70, la Hongrie de Puskas et Kubala, le Real de Di Stefano, l’Ajax 1970, Cruyff, Eusebio, Kopa, Piantoni, Dalglish, Keegan, Bobby Charlton, Sir Ferguson…
Platini m’a déçu. Tigana, non.
Bien sûr, il y a C. Ronaldo, Messi, Iniesta, Xavi…
Avant il y a eu Ronaldo 1er, Ronaldinho, Cantona, Zidane, Rooney, Giggs, Scholes…
Le football se renouvelle mieux que la littérature.
Après Camus, Bernanos, Aymé, Gary, Kessel, Giono, il faudrait lire Musso, T. Rosnay…

08.06.20

Lewis Hamilton ? C'est lui faut aller interroger !

Je vous parle de lui car hier L’Equipe a fait quatre pages sur un rugbyman français dont la Une sur le racisme.
Vous me permettrez de ne pas l’avoir pour exemple.
Il y a plus d’une décennie il a dit s’être fait battu en Nouvelle Zélande alors qu’il s’était blessé lui-même malencontreusement.
Quand cela est arrivé: j’ai cru quelques heures qu’on l’avait battu parce qu’il était noir.
Je le plaignais. J’étais écoeuré.
En fait, il avait trébuché. Dans quel état ? Je n’y étais pas.
Après je l’ai été aussi mais pour une autre raison.
La France a dû présenter ses excuses.
Chacun ses modèles. En rugby cela reste Maso, Rives, Spanghero, Albaladejo, les Boniface, Blanco, Sella, tant d’autres mais pas lui ni Chabal. Les Kournikova du sport très peu pour moi.
L’Equipe aurait dû aller voir Lewis Hamilton. Lui c’est un vrai champion, un vrai crack.
Lui mérite la Une et trois pages d’interviews.
Des Hamilton, il n’y en a jamais eu avant.
Hamilton a beaucoup de choses à dire. Il parle bien. Ne fait pas que de la com.
Vive Hamilton ! King Hamilton !

07.06.20

Angel Di Maria rend hommage à Rooney. Peu le font.

Depuis que Unai Emery n’est plus entraîneur du PSG, l’Argentin joue beaucoup mieux. Thomas Tuchel sait bien le mettre en confiance.

Angel Di Maria est resté à Paris pendant le confinement alors que ses compatriotes sud-américains ont pris la poudre d’escampette pour rejoindre leur pays, en tête, le Brésil et l’Uruguay. Parce qu’il estime le milieu hospitalier français, il est resté sur place. En Argentine, c’était plus risqué. Surtout pour sa fille aînée qui souffre d’une allergie.
On sait qu’il a tourné en rond, pas habitué au régime sec sans ballon.
Celui qui a raté son passage à Manchester United qu’il ne porte pas dans son coeur depuis et c’est bien normal, gagne a être connu.
Dans L’Equipe, samedi 6 juin 2020, il s’est confié à José Barroso qui a bien réussi à le mettre en confiance. D’habitude, je zappe les interviews des joueurs actuels qui ne sont que de la communication tant elles sont vides surtout celles de Mbappé et Neymar, comme celles de Giroud ou Griezmann, et Lloris aussi.

Di Maria:
-"Tous ces trucs sur la psychologie, je n’y crois pas.”
-"En 8es de finale de C1, le PSG a eu de la scoumoune plusieurs fois. Excellents à l’extérieur, on faisait l’inverse à la maison.”
-"La clé d’une équipe, c’est que chacun sache quel est son rôle et de celui de ses partenaire, et s’y tienne.”
-"Si tu dois t’arracher pour aller récupérer un ballon et permettre à ton buteur de garder de la fraîcheur, tu le fais car tu sais qu’il peut nous faire gagner.”
-"On ne perd pas à cause d’un anniversaire, mais parce qu’on n’est pas au niveau.”
-"Pour être à la hauteur des jeunes ultra rapides tu dois travailler plus qu’eux. C’est ce que je fais depuis quelques années. Bien sûr, ça ne me permet pas d’être au niveau de Mbappé et de Neymar qui sont hors normes, mais cela me permet de les accompagner.”
-"Je savais qu’avec Cavani, Mbappé, Neymar et Icardi cela serait plus difficile de jouer mais l’entraîneur m’a toujours fait confiance.”
-"Je suis fier d’avoir joué avec les meilleurs joueurs de mon époque [Messi, Ronaldo…] mais il y a aussi Wayne Rooney et Zlatan Ibrahimovic… C’est banal a dire mais dès qu’ils entrent sur un terrain ce sont des bêtes de compétition. A l’extérieur, ils sont plein d’humilité. “

04.06.20

Permalink 23:33:49, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Les maîtres du XXe siècle: Clay/ Ali

Hier Lenny Bruce, Clay/Ali, Angela Davis, Jane Fonda, Coluche…

Aujourd’hui qui ? A part les ectoplasmes de réseaux sociaux.

Les appareils photos jetables m’ont jamais donné un seul H. Cartier-Bresson.

02.06.20

Permalink 18:06:36, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Cassis Clay/ M. Ali parlait haut et fort pour nous tous !

Je suis fier d’avoir été le contemporain de Clay/ Ali.
C’est sans doute celui qui a plus marqué l’histoire d’Apostrophes.
Bien plus que tous les habitués qui n’ont fait que de la retape pour vendre leur salade avariée.
Pour un Nabobov combien de Jean Foutre !
Le pire c’est que Clay/ Ali n’a pas écrit son livre.
Il s’agit donc de son oral, pendant l’émission.
Ce jour-là, il a dit que s’il parlait haut et fort c’était pour montrer à ses frères qu’on pouvait se faire entendre !
Il a parlé pour les Afro-Américains mais aussi pour tout le monde.
Hommes de l’avenir, souvenez-vous de moi, a dit Apollinaire.
Souvenons-nous de Clay/ Ali, le plus grand sportif du XXe siècle.
Dans cette émission, son intelligence traverse l’écran.
Sa force c’est son intelligence. Il écrase tous les autres.
Jean Cau… Clay/ Ali lui a mis son paquet, disant qu’il n’aimait pas ce que sa présence dégageait.
On sait que Jean Cau était très froid dans le contact. Un bouclier de protection.
Cau n’était pas si mauvais qu’il apparaissait.
Il aimait le sport. Si quelqu’un était proche de Clay/ Ali c’était bien Cau mais à force de prendre la posture de l’écrivain il s’est noyé.
Clay/ Ali est resté lui-même. Simple et direct alors qu’il était une icône mondiale.
Orgueilleux, fier, oui, mais pas prétentieux.
J’attends toujours le film sur Clay/ Ali. Tant de choses à dire: Vietnam y compris.

01.06.20

Happy Birthday King Clint Eastwood ! 90 ans de talent

90 ans et toujours bon pied, bon oeil.
Quand on lui dit: ça fait quoi d’être une légende, il répond, éclatant de rire:
-Si vous croyez que le matin, je vois une légende dans la glace de la salle de bains !

Le cinéma doit faire rêver.
C’est ce qu’il fait.

Il a tout. Beau depuis sa naissance.
Intelligent, sensible.
Pas prétentieux.
Travailleur infatigable.
De l’humour.
Père de 7 enfants.

Capable d’exister sans se faire manger par les gros cigares.

Il était acteur.
Il est devenu metteur en scène.
Un maître. Une écriture.

C’est le cinéphile qui décide de n’être pas abscons.

Beaucoup devraient avoir honte de se dire comédien ou metteur en scène face au parcours de ce monument vivant. Ils ne sont que des vedettes fabriquées. Lui c’est un artiste. Il fait de l’art. Pas de la culture. Ce n’est pas un promoteur de spectacles.

Monsieur Eastwood, Happy Birthday !

Juin 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software