Archives pour: Mai 2020, 21

21.05.20

Permalink 10:51:51, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Les maîtres du XXe siècle: Blaise Cendrars

Immense poète. Immense HOMME.
A voir sur ARTE en replay l’émission sur lui. Au début, ils se trompent. Sur l’écran, on lit voix d’André Salmon alors que c’est Philippe Soupault.
Je n’ai pas connu Apollinaire et Cendrars mais le fait d’avoir été ami 10 ans avec Philippe Soupault ne les a rendus encore plus proches.
Des personnes de ce calibre cela nous redonne espoir dans le genre humain.
Trois coeurs purs.
Cendrars j’aurais pu le connaître. A la fin de sa vie, il a habité Saint-Second ! A Villefranche-sur-Mer. A 2 minutes vol d’oiseau de chez nous, au Col de Villefranche. Juste un trait de plume ! Hélas ! à six ans, je coloriais les images. Il faut un début à tout.
Cendrars ? Plus simple ? Pas possible.
Ecoutez plutôt:
“J’aime les faute de langage".
“J’écris, parce que…”
“Correct ou incorrect, je m’en bats l’oeil, du moment que cela soit vivant".
“J’étais déjà si mauvais poète que je ne savais pas allé jusqu’au bout".

Quand il a écrit L’Or, il l’a lu à son chien, et selon l’expression de sa frimousse, il réécrivait la phrase. Et tout cela est vrai !
Il a dit à Soupault: “Ecrire c’est superficiel, secondaire, l’important c’est de vivre la poésie".
Et aussi, j’attendais le temps de me libérer de l’écriture car écrire c’est “tomber dans une ornière".
Vous pouvez tout lire. Il n’a à jeter chez lui.
Il nous console de tous les prétentieux qui jouent à être écrivain.
Cendrars est MONUMENTAL.

[Post dédié à Jean-Marie Drot, journaliste TV considérable, auteur d’émissions historiques]

Mai 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software