Archives pour: Février 2020, 21

21.02.20

Permalink 09:54:58, Catégories: BECKENBAUEREMENT, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Le PSG, un club qui n'arrive pas à avoir une équipe

Lucien Favre est l’un des meilleurs entraîneurs en activité.

Encore une fois, les observateurs français se sont montrés trop confiants. surtout les anciens joueurs qui pratiquent l’entre-soi. Ils s’étalonnent sur les performances du PSG en L1 qui n’a pas une seule équipe de niveau de C1, à part le PSG et encore il faut le dire vite car dès qu’arrive le match retour couperet en 8e, le PSG se liquéfie, en tout cas depuis 3 saisons et auparavant en 1/4 de finale depuis l’achat du club par le Qatar en 2011.
En L1, le PSG fait des matchs exhibitions, tant l’opposition est faible. Dès qu’arrive les matchs européens à haute intensité, à la vie à la mort, les matchs où il faut montrer de la cohésion, le PSG dèmontre que ses joueurs n’arrivent pas à se souder les coudes pour faire bloc. En tant qu’amateur de football, je peux vibrer pour Barcelone, le Real Madrid ou Liverpool cette année. Tout comme je ne suis pas condamné à voir les navets du cinéma français surtout ceux qui représentent toujours la France au Festival de Cannes, à 90 %. Depuis des années, Canal Plus nous a permis enfin de voir les grands clubs européens. Cela change tout. Donc Dortmund ce n’est pas n’importe quoi. Le football allemand ce n’est pas n’importe quoi. Dortmund mène la vie dure au Bayern Munich. Thomas Tuchel le savait que Dortmund avait une attaque de feu. Là où je ne suis pas tout du d’accord avec Thomas Tuchel c’est qu’à la fin du match, il a déclaré : «On a trop joué avec la peur» Mais bon sang, c’est lui qui a communiqué sa peur au groupe du PSG ! En L1, il aligne une équipe offensive et tout à coup en C1, il passe dans un onze défensif. Il a cru que Mbappé allait transpercer la muraille jaune, en une ou deux occasions, mais Mbappé ce n’est pas un avant-centre, c’est un ailier de débordement. Un avant-centre type c’est Erling Haaland. Le jeune norvégien de 19 ans a sans cesse demandé le ballon toujours en projection. Il est de la trempe de Bianchi. Skoblar, Van Basten. Tuchel est venu chercher le nul qu’il a failli obtenir jusqu’à la 76e minute.
Le signal qu’a donné Tuchel à son groupe c’est: ce soir, je n’ai pas confiance en Icardi ou Cavani, deux avant-centre de métier. Si Tuchel n’avait pas eu peur, il aurait mis Icardi. Il s’est trompé en plus en alignant Di Maria qui n’a pas la corpulence pour résister aux duels ultra agressifs. Neymar-Icardi-Mbappé c’était mieux que Neymar-Mbappé-Di Maria. Il ne faut jamais faire plaisir aux joueurs sinon vous êtes perdus. Mbappé se voit en 9 mais pour l’instant, il n’est pas capable d’assurer ce rôle. Le sera-t-il un jour ?
Les joueurs de Dortmund ont pris beaucoup de confiance quand ils ont vu l’absence de Cavani et d’Icardi, plus la présence de Di Maria plus celle de Neymar a court de rythme avec aucun match dans les jambes alors que Paris venait d’en jouer 4. On a traité Neymar en footballeur en cristal. Ce qu’il est. Rendez-vous compte qu’à l’entrainement, il ne faut pas le charger. En match, donc il n’est pas habitué à la violence des duels. Quand Neymar n’arrive pas à jouer il devient méchant : coup dans le dos puis coup dans le visage. Neymar voudrait qu’on le regarde jouer mais le football c’est un combat très dur.
Quand vous voyez arriver sur vous Witsel c’est comme un immeuble qui s’abat sur vous. Cela me rappelle ce qu’a dit Paolo Maldini sur Yoann Gourcuff expliquant qu’aux entrainements de l’AC Milan Gattuso chargeait tellement Gourcuff que le Français montrait qu’il ne pouvait pas jouer dans le calcio. Au niveau de la peur, Mbappé, lors de la victoire du PSG a Man United, avait dit faut pas avoir peur ! Résultat, Paris a eu peur en Allemagne.
Paris n’est pas une équipe collective. En Allemagne, le nom du club est sur les épaules, et le nom des joueurs en bas du dos. Dortmund est un collectif. Paris un amas de mercenaires. Mbappé et Neymar se placent au-dessus du club. Tout dans leur comportement dit : on reste mais on vaut mieux. Leur image est plus forte que celle du PSG. C’est pour ça qu’ils touchent 3M€ mensuels pour Neymar, et presque 2 M€ pour Mbappé. Ces deux joueurs font ce qu’ils veulent : Mbappé devant les caméras s’est brouillé avec Tuchel, et Neymar dit en Allemagne qu’on l’a empêché de jouer en L1, lui qui a manqué plus de 50 depuis qu’il a signé en été 2017. Paris c’est un panier de crabes : le frère de Kimpembé insulte l’entraîneur- comme autrefois S. Aurier se moqua de L. Blanc- Neymar s’en prend au staff, avec ou sans Leonardo c’est toujours autant la zizanie dans le vestiaire. Neymar est intouchable. Sir Ferguson a dit : quand un joueur se croit supérieur à un club, il faut le virer.
Au match retour, la pression sera sur Paris car Dortmund va venir avec l’ambition de marquer un ou deux buts. Il faudra un PSG a 100 % concentré capable de récupérer le ballon vite et de sortir un très gros match à la maison. Neymar veut trop que Paris gagne grâce à lui. Paris n’a pas de leader, Thiago Silva n’a pas de charisme à la Ramos. Paris n’a pas de C1. Dortmund en a déjà une donc le grand club c’est Dortmund. Et cela se respecte. Le jeune Haaland n’est pas un joueur d’image comme Neymar qui se permet d’organiser son anniversaire avant le match avec entre 300 et 400 invités ! Grand mépris pour le club dont il se moque complétement. Paris n’a pas de gouvernance. Le président n’a pas le poids de JM Aulas à Lyon. Haaland n’a couté que 20 M€. Il s’exprime avec ses pieds, et non pas avec ses cheveux. Comme Neymar, Pogba et Griezmann transparent. Neymar joue sa saison contre Dortmund. Pogba est aux abonnés absents à MU, et Griezmann ne parvient pas à s’imposer au Barça. Tuchel est en sursis depuis le début car il n’a pas été choisi par Leonardo. Tuchel voulait faire jouer Neymar dans le match de L1 avant Dortmund. Il n’a pas été écouté par le club. D ‘ici peu, le feuilleton Neymar à Barcelone va prendre de plus belle. En cas d’élimination en 8e de C1, Neymar va tout faire pour redorer son image et donc on va reparler de lui à Barcelone. En contrat jusqu’à 2022, Neymar n’a qu’un but: fuir le PSG où il n’aurait jamais dû signer. Il n’est même plus en course pour le Ballon d’or, se blesse tout le temps, j’en passe… Son entourage croyait qu’à Paris, il gagnerait la C1. Douce illusion. L’Histoire ne s’achète pas avec un chéquier.

Février 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software