Dans l’ombre des Beatles, Derek Taylor (Rivages)

12.12.19

Permalink 12:13:11, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Dans l’ombre des Beatles, Derek Taylor (Rivages)

Journaliste londonien, Derek Taylor (1932-1997) a été attaché de presse des Beatles en 1964 puis celui d’Apple de 1968 à 1970. Un témoignage indispensable pour tous les passionnés par les Beatles. Au lieu de témoignage disons plutôt la vision de quelqu’un qui les a vus de près à un moment donné, avec la part de subjectivité que cela comporte. Taylor était donc aux premières loges du plus grand groupe de pop-rock du monde. Apple étant la maison de productions des Beatles, à l’époque on était de Steve Jobs. Quand il ne s’occupait pas des Beatles, Taylor travaillait aux Etats-Unis pour les Byrds, les Beachs Boys et les Doors. Quel tableau de chasse ! Le livre a un point culminant sous forme d’apothéose : le chant du cygne des Beatles. Taylor a tout de suite vu qu’il était auprès d’un groupe mythique, comme s’il était en face de quatre Mozart du XXe siècle.
Il avait dix ans de plus qu’eux. Pour joindre les Scarabées, il fallait passer par lui. Taylor leur disait ce qu’il fallait faire ou pas. Il fut à l’origine de la construction médiatique des quatre gars de Liverpool qui sont devenus iconiques dès le début de leur renommée internationale. Quand il croisait des personnes réticentes à la Beatlesmania, il rétorquait : «Je crois que les adultes sont des imbéciles !» Il écrit : «Les quatre Beatles sont des antéchrists complets». Quand ils atterrissent sur le tarmac d’un aéroport, «c’est comme si débarquait De Gaulle, ou mieux, le Messie !» Il précise que les Beatles ont toujours chanté l’amour, la paix et la liberté.
Les Beatles ont chanté, hier à la fin années 1960, mais ils parlent encore de d’amour et de liberté en 2020. Au terme de l’année 1964, Derek quitte les Beatles, lessivé par la tourmente médiatique. Aux Etats-Unis, il se défonce au LSD.
Il retrouve les Beatles en 1968, à Londres. Il était resté attaché aux musiciens qu’il trouvait «bruts de fonderie (…) ne respectant rien». Pourquoi des êtres si vulgaires ont-ils pu conquérir le monde, se demande-t-il ? Vulgaires ? C’est plutôt celui qui le dit qui l’est ! Dans son livre examen de conscience il parle plus que lui que d’eux. Il voit cependant John Lennon comme un artiste plein de grâce, sans être un grand sentimental. Paul McCartney n’est pas non un grand romantique, selon Taylor. George Harrison et Ringo Star, eux, sont plus sensibles aux élans du cœur d’autrui. Derek confie que les Beatles ont donné de grosses sommes à des causes humanitaires sans jamais le dire. Il confie que les Beatles sont durs dans les affaires, pour ne plus être utilisés par des escrocs. « Je les ai rejoints, parce que j’en avais envie », explique Taylor qui précise dans la foulée : et je les ai quittés aussi parce que j’en avais envie». Il insiste : «Après je me suis occupé de Georges Harrison parce que j’en avais aussi ». Pour toujours, Taylor restera l’attachée de presse des Beatles, sublime titre de gloire. Il écrit que John Lennon était inspiré par la Paix et par Yoko, sa femme ; Paul McCartney et Ringo Star, par la douceur d’un foyer, et George par Krishna. En peu de temps, les Beatles ont marqué le temps et les esprits. Et ce n’est pas fini. Ne sera jamais fini.

-Dans l’ombre des Beatles, Derek Taylor. Préface de Jon Savage. Traduit de l’anglais (USA) par François Landon. Rivages, 229 p., 20, 50 €

Nota Bene : on peut lire aussi Rock, de Philippe Manœuvre. Harper Collins France, 288 p., 19 €. On y rencontre Iggy Pop, le mouvement Punk, Métal Hurlant, Sheila-Claude François- Johnny en 1963, Gainsbourg, Fun House des Stooges et un cahier photos pionnier des selfies.

Paul McCartney est annoncé à Paris La Défense Arena, le 26 mai 2020. Points de vente habituels pour les billets. Et aussi:
https://billetterie.parisladefense-arena.com/meeting/6695/paul-mccartney/paris-la-defense-arena?tkn=16-7I0w0b1A5y36016m0Q4M5A2G5/6e0h3kGoGVIk/Mfoo=&token=AV0DCNg5yxmFd3CNhFIglSC7L8_VS7U4-pNlhCmqrZA

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software