Archives pour: Décembre 2019, 08

08.12.19

Permalink 17:48:00, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le discours du prix Nobel Peter Handke

Il commence par une citation fulgurante de Par les villages, sa pièce de théâtre qui remonte à 1981.
Trente-huit ans après, sa géopoétique n’a pas changé: un vrai vivant regarde autour de lui. Regard périphérique.
Des mots qui pourraient appartenir à un contexte presque sportif.
Ensuite, il a rendu hommage à sa mère.
Celle qui a tout permis, par le fait de mettre au monde un écrivain.
Toute la sensibilité de Peter Handke est sur l’écran.
L’humilité face à la littérature qu’il aime tant.
Pas de chiqué. Pas de panoplie.
Fait frappant. A la fin, il embrasse l’homme d’apparat qui lui donne un bouquet de fleurs.
Peter Handke embrasse rarement quelqu’un, d’autant plus quand il ne le connait pas.
Bien sû, il est capable d’embrasser un ou une inconnue qu’il ne verra plus jamais.
En Suède, ses bises sur les deux joues veulent dire: merci de me décerner le prix Nobel qui prouve que je ne me suis pas trompé d’épouser le destin d’un raconteur d’histoires, au sens le plus créatif du monde. Des histoires plus vraies que nature.

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software