Le plus grand joueur du Monde c'est Pelé !

04.12.19

Le plus grand joueur du Monde c'est Pelé !

Messi n’est pas le meilleur joueur de tous les temps. Il ne faudrait pas oublier le passé. Messi et Ronaldo règnent sur leur époque et l’on verra au moment de leur retraite respective où ils se situent dans la renommée mondiale d’après Dame postérité.

Le top 5 sera difficile à atteindre, voire impossible. Pelé et Maradona sont indélogeables aux deux premières places. Mon classement comprend trois sud-américains dont deux argentins de naissance. Plus deux européens. Aucun Français ou Italien. Ni Allemand, Anglais ou Espagnol.

1er Pelé
A 17 ans, il réalise un triplé en 1/2 et un doublé en finale de Coupe du Monde 1958. Il est un acteur principal du premier succès mondial du Brésil, lavant l’affront de la défaite du Brésil au Maracana en finale de la Coupe du Monde 1950, au Maracana. Bon des deux pieds et de la tête. Buteur et meneur de jeu, il avait tout. Magnifique à voir jouer, respirant l’intelligence du jeu. C’est Pelé qui a rendu aussi important le football dans le monde entier. L’équivalent de Louis Armstrong dans le Jazz.

2e Maradona
Génial joueur aussi fort que Pelé mais il ne le dépasse pas. Maradona a porté l’Argentine sur ses épaules pour faire gagner son pays en 1986 mais le premier titre mondial fut conquis en 1978, sans lui. En 1990, il a été volé en finale de la Coupe du Monde face à l’Allemagne qui a bénéficié d’un penalty inexistant. En 1994, il revenait en grande forme mais la FIFA l’a éliminé pour une affaire de dopage totalement grotesque.

3e Di Stefano
Le stratège argentin est à l’origine de l’hégémonie du Real Madrid qu’il a mondialement rendu célèbre. Excellent technicien, passeur et buteur, c’était en plus le patron sur le terrain et dans le vestiaire. Tout passait par lui. Ainsi, il a préféré garder avec lui Puskas, tout en se séparant de Raymond Kopa qui gardait trop le ballon selon Di Stephano.

4e Puskas
Immense joueur qui a rendu historique le football en Hongrie. Il a été volé en finale 1954 où l’Allemagne a gagné contre le cours du jeu. Il ne fallait pas qu’un pays communiste gagne la Coupe du Monde. Le Major Galopant était un joueur et un homme d’exception. A Madrid, il accueillait les réfugiés politiques qui fuyait le communisme, comme lui auparavant.

5e Cruyff
A la fois grand joueur et grand entraîneur, il a révolutionné le football avec le Football-Total qu’il a imposé dans son pays natal (Pays-Bas) et dans son pays d’adoption, la Catalogne (Barcelone). Eblouissant technicien, il reste l’un des plus grands penseurs du football: une intelligence animée par la malice et la sensibilité hors normes. Jouer parfois avec trop de facilité et devenait donc suffisant par péché d’orgueil comme en finale de la Coupe du Monde, bêtement perdue contre l’Allemagne en Allemagne. Le réalisme de la RFA a fini par vaincre les artistes bataves.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software