Les bons d'entrée (Bang, Perez, de Cessole, Messager, Dumay, Stern, Robert-Nicoud, Buyng-Chul, Slocombe, Desbordes-Valmore...) et les bons de sortie !

19.10.19

Permalink 10:28:49, Catégories: LITS ET RATURES  

Les bons d'entrée (Bang, Perez, de Cessole, Messager, Dumay, Stern, Robert-Nicoud, Buyng-Chul, Slocombe, Desbordes-Valmore...) et les bons de sortie !

A la manière de René Magritte.

Les bons d’entrée :

-Ida Brandt, Herman Bang (1857-1912). Traduit du danois par Elena Balzamo. Préface de Jeans Christian Grøndahl. Libretto/ hebus, 360 p., 10 €. Ce roman sur une jeune fille mélange les dialogues et le récit avec une modernité indémodable.

- Le corps de la Reine, Stanis Perez. Perrin, 471 p., 25 €. Cette indispensable étude nous apprend qu’à l’époque des Reines l’accouchement se pratiquait parfois avec des tenailles !

-L’île du dernier homme, Bruno de Cessole. Albin Michel, 425 p., 21,90 €. Un roman inspiré par la folie contemporaine. Du bruit et la fureur de mourir.

-Roland Barthes, Mathieu Messager. Que sais-je ? Puf, 130 p., 9 €. Un livre hors-d’œuvre pour attaquer ensuite l’œuvre.

-La mort du vin, Raymond Dumay. Préface de Jean-Claude Pirotte. La petite vermillon, 280 p., 8,10 €. Le conseil de Baudelaire : enivrez-vous de vin ou/et de poésie. Pas d’âneries, svp.

-Et je ne suis jamais allé à l’école. Histoire d’une enfance heureuse, André Stern. Babel, 218 p., 7, 80 €. Témoignage d’un vrai vivant.

-Scènes de boxe, Elie Robert-Nicoud. Rivages, 240 p., 7, 50 €. La passion dévorante du Noble Art si bien chanté par Nougaro.

-Amusez-vous bien !, Byung-Chul Han. Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni. PUF, 192 p., 13 €. Malraux nous l’avait dit: la culture n’a rien à voir avec le divertissement.

-La débâcle, Romain Slocombe. Robert Laffont, 520 p, 22 €. Un savant mélange entre le réel et la fiction.

-Les Pleurs, Desbordes-Valmore. Edition établie par Esther Pinon. GF, 300 p., 9 €. Verlaine l’accueillit dans le cercle des poètes maudits. C’est dire !

Les bons de sortie :

-Fille à papa, Géraldine Danon. Cherche- midi, 140 p., 17 €. Sur le divan rouge de France 2 toute la partie tragique a été passée sous silence. Pas de ça le dimanche !

-On se donne des nouvelles, Valérie Trierweiler. Les Arènes, 329 p., 20 €. La preuve avec cette “autrice” que l’on est passé d’A nous deux Paris ! à A nous deux Paris Match !

-Une histoire de famille, Jean-Louis Debré. Flammarion. Le pouvoir du piston de l’arbre généalogique.

-Sa majesté des chats, Bernard Werber. Albin Michel. Miaou, miaou, voici le Ronron pour les lecteurs qui pensent que Goya est plus une chanteuse qu’un peintre.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Février 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software