Patrick Vieira fait à Nice ce que "Titi" Henry n'a pas su faire à Monaco

22.09.19

Permalink 18:20:59, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Patrick Vieira fait à Nice ce que "Titi" Henry n'a pas su faire à Monaco

La joie des Aiglons coleaders de la L1, samedi 21 septembre 2019. Gros match à venir: Monaco-Nice, mardi 24 septembre 2019. Le Derby de la Riviera !

Samedi 21 septembre 2019
6e journée de L1
OGC Nice 2-1 Dijon
Buts pour Nice: Dolberg (29e), Atal (47e)
But pour les visiteurs: Tavares (22′) pour Dijon

OGC Nice : Benitez - Burner, Pelmard, Nsoki, Coly (Sarr 70e) - Lusamba, Cyprien ©, Lees-Melou - Ounas (Ganago 64e), Dolberg (Claude-Maurice 80e), Atal.

Dijon FCO : Gomis - Alphonse (Chafik 79e), Ecuele Manga, Aguerd, Mendyl - Ndong, Lautoa - Mavididi, Pereira (Soumare 61e), Chouiar (Amalfitano 79e) - Tavares ©.

Patrick Vieira a vite fait de s’installer en L1.
Ce que n’a pas su faire Henry, hyper médiatisé à son arrivée à Monaco comme si c’était Sir Ferguson. Henry est tombé dans le piège du je-suis-plus-important-que-le-club ou plutôt les médias ont entretenu cette mauvaise vibration qui lui a été fatale. Pour minimiser l’échec de l’ancien Gunner, il faut aussi dire que son successeur Leonardo est aussi en grande difficulté. Comme quoi le problème n’était pas le coach.
Vieira est arrivé à Nice, en toute humilité. Un profil bas, Zidanesque. Aucune arrogance.
Cette saison, avec enfin de vrais attaquants, il va pouvoir encore mieux faire.
Son Nice a du fond de jeu. Il manquait des artificiers devant.
A présent, l’ex Gunner (canonnier) à des buteurs, notamment Dolberg.
Vieira a su évacuer Mario Balotelli du vestiaire. L’Italien se la jouait trop star.
Henry va avoir du mal à se relancer: où sont Papin et Sagnol ? Consultants, ce grand parking aux coachs sans club.
Vieira a gravi les échelons petit à petit: en Premier League puis aux Etats-Unis.
Henry a brûlé des étapes. Un trop bref apprentissage avec la sélection belge.
Le duo directorial du Gym (Rivère-Fournier) A fait venir à Nice: Puel, Fabre et Vieira. Trois choix exceptionnels.
Nice, version anglaise, a un grand avenir. Depuis 2002, sa renaissance est réelle.
Vieira est déjà un grand coach: il le prouve à Nice qui n’est plus un club à faible surface économique. Les grands joueurs savent qu’ils peuvent venir à Nice sans risquer de s’affaiblir.

PS: après la victoire de Paris à Lyon, Nice est 2e exæquo (12 pts) de la L1 avec Angers, derrière le PSG (15 pts)

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Cet article a 1 réaction en attente de modération...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software