Les bons d'entrée (Autin-Grenier, Blaineau, Prévost, Le Bozec, Louÿs, Chaudun, Favier, Delerm, Jonquères, Lacoche...). Et les bons de sortie...

22.09.19

Permalink 11:51:02, Catégories: LITS ET RATURES  

Les bons d'entrée (Autin-Grenier, Blaineau, Prévost, Le Bozec, Louÿs, Chaudun, Favier, Delerm, Jonquères, Lacoche...). Et les bons de sortie...

Les bons d’entrée :

-Je ne suis pas un héros. Toute une vie ratée. Léternité est inutile, Pierre Autin-Grenier. La petite vermillon, 365 p., 8,90 €. Tout l’univers d’un écrivain effacé.

-Les chevaux de Rimbaud, Alexandre Blaineau. Actes Sud, 187 p., 22 €. Le poète aux semelles de vent à cheval c’est Unlucky Luke.

-Journal de Travail, 1929-1943, Jean Prévost. Préface d’Emmanuel Bluteau. La Thébaïde, 410 p., 25 €. Les coulisses salutaires de l’œuvre d’un héros encore trop méconnu.

-Les femmes et la Révolution (1770-1830), Christine Le Bozec, Passés/Composés, 220 p., 19 €. La Révolution n’a pas fait la part belle aux femmes. Elles ont combattu et combattu encore.

-Deux filles de leur père, Pierre Louÿs. Préface de Jean-Paul Goujon. Bartillat, 118 p., 14 €. Du porno-hard par l’as de la spécialité, tendance Balthus sans zeste de Marc Dorcel.

-L’ile des enfants perdus, Nicolas Chaudun. Actes Sud, 187 p., 18,81 €. Où est passé le film de Carné-Prévert avec Arletty, Anouk Aimée et Serge Reggiani ? Il y avait en prime Django Reinhardt.

-Virginia, Emmanuel Favier. Albin Michel, 305 p., 19, 90 €. Un phare du genre humain qui nous éclaire chaque jour.

-L’extase du selfie et autres gestes qui nous disent, Philippe Delerm. Seuil, 108 p., 14, 50 €. L’œil de lynx poursuit le décryptage de ce que beaucoup de gens font sans savoir ce qu’ils font.

-Nouvelles de mes nuits, François Jonquères. Balland, 223 p., 18 €. Un parfum de surréalisme par un descendant de Hussard.

-Mise au vert, Philipe Lacoche. Editions du Rocher, 387 p., 19 €. Un livre qui sent le tabac brun dans un café loin des Bobos.

Les bons de sortie :

-Et ainsi de suite, Jean-Luc Mélenchon. Plon, 192 p., 10 €. Le prix se veut anticapitaliste de la part d’un rebelle nationalisé.

-Orléans, Yann Moix. Grasset, 272 p., 19 €. Comment peut-on être antisémite en 1989 quand on sait qu’il y a eu six millions de Juifs tués dans les camps de la mort nazis ?

-Devoir de vérité, Tariq Ramadan. Presses du Chatelet, 288 p., 18 €. Le Ramadan littéraire nous dispense de lire ce livre.

-Une déflagration d’amour, Tina Kieffer. Robert Laffont, 239 p., 20 €. «Si tu fais du bien, surtout pas besoin de le raconter» a dit le grand champion cycliste Gino Bartali, un «Juste».

-Dictionnaire sans fin. Le Mensonge. Collectif, L’Herne, 280 p., 17 €. Il y a plein d’esprit (Clemenceau, Bernanos…) mais la présence d’auteurs contemporains insignifiants fait ressortir l’absence des indispensables de Guitry et Aragon le chantre du mentir-vrai.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Février 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software