Les Cahiers du cinéma, n°3: vieilles images Panini, Guivarc'h, Maradona et un porteur de valise...

23.08.19

Permalink 15:58:07, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

Les Cahiers du cinéma, n°3: vieilles images Panini, Guivarc'h, Maradona et un porteur de valise...

Actuellement, il n’y a que deux grands joueurs en activité: Messi et C. Ronaldo. Et dans l’Histoire du football, il y a deux as incontestables: Pelé et Maradona, la rockstar du football.

Bonne livraison de ce qui s’apparente aux Cahiers du Cinéma quoique So Foot soit leader dans le secteur traitement décalé du football loin des marronniers habituels. En fin de volume, on trouve des pages d’album Panini en fac-similé du plus bel effet rétro : le Brésil 1970, la France de Platini, le PSG entraîné par Fontaine, l’O.L. avec Di Nallo et Chiesa, plus l’O.M. de Skoblar et Magnusson. La nostalgie est toujours ce qu’elle est : une machine à remonter le temps. Voilà pour le visuel.
Pour la forme, il y a encore des photos de football féminin du début du XXe siècle, comme quoi RAS dans le monde du ballon rond, hormis la sur médiatisation. On a droit à l’interview d’un grand délaissé : Stéphane Guivarc’h. Sa vie a basculé en finale de la Coupe du Monde 1998. S’il avait marqué contre le Brésil, et surtout ouvert le score, il serait héros à la place de Zidane. Hélas ! pour lui cela ne se passa pas comme ça, et il est devenu une sorte de paria. Il n’est pas starifié consultant, on le traite de vendeur de piscine. Rudesse du Paf. A l’inverse d’un porteur de valises qui vit sans cesse sur le prestige du titre mondial 1998 alors que les maîtres d’œuvre furent Barthez, Desailly, Blanc, Thuram, Petit, Deschamps, Djorkaeff et Zidane. Avec mention spéciale à Henry, Trezeguet et Pires. Tous les autres joueurs n’ont pas été extraordinaires. Eux ou d’autres c’était la même chose. La présence d’un historique porteur de valises dans l’album ne s’imposait pas. Cela ne fait pas du bien à la publication qui devient tout à coup Télé 7 jours. Malgré tous ses efforts pour se construire l’image d’un as du ballon rond, la postérité a donné son verdict : porteur de valises et cireur de banc à l’étranger.

-Les cahiers du football, numéro 3, 170 p., 18 €.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software