Le récital de Dembélé-Suarez-Griezmann contre Naples, 4-0

11.08.19

Permalink 06:44:19, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Le récital de Dembélé-Suarez-Griezmann contre Naples, 4-0

Samedi 10 août 2019
Ann Arbor, Michigan (USA): 60 043 spectateurs
Coupe Liga-Serie A
Barcelone 4-0 Naples
Buts pour le Barça: Suarez (48e, 58e), Griezmann (56e), Dembélé (63e)

Antoine Griezmann a attendu son 5e match avec le Barça pour marquer son 1er but avec le FC Barcelone. Avant qu’il y parvienne, on a vu que Suarez s’est appliqué à toujours bien le servir pour qu’il ouvre son compteur. Ces deux-là s’entendent bien. Suarez n’est aussi qu’un Diego Costa (son ex partenaire de l’Atletico Madrid) dix fois plus fort: même grinta, mais plus technique. Griezmann irradiait de joie: c’est l’anti Neymar par excellence. Griezmann s’est considérablement amélioré tandis que Neymar s’est dégradé.
Barcelone a joué sans Messi.
On a vu un trio de feu: Dembélé, Suarez et Griezmann. Deux Français. Cela fait plaisir.
On imagine les ravages de ce trident avec Messi en soutien.
Les deux favoris pour la C1 sont: Barcelone et Man City.
Les outsiders: Liverpool et la Juventus Turin.
Le mal-barré: le Real Madrid.
PSG: le club parisien qui avait misé toute sa communication sur Neymar fait machine à arrière à tel point que même France Football n’a pas mis Neymar sur sa une du numéro spécial pour 2019-2020. Cela sent la poudre d’escampette. Zidane va-t-il enrôler Neymar car il n’a plus de star ? Hazard a-t-il déjà implosé sous la pression ? Il est arrivé enrobé comme un loukoum ou un soufflé au fromage. Quelle déception ! Le Belge a besoin de vite se ressaisir sinon sa réputation de joueur pour petits clubs va s’installer. Alors Zidane a-t-il besoin d’un gros coup médiatique avec la venue de Neymar ? La vérité est ailleurs: non opéré, Neymar a un pied très fragile. Il suffit de le charger sévèrement pour l’envoyer à l’infirmerie. Tous les joueurs le savent. Au lieu d’aller se faire soigner au Brésil, il aurait dû rester en France comme l’avait fait Ronaldo 1er, son aîné. Neymar est très mal conseillé. Il n’est plus qu’un homme-sandwich pour réseaux sociaux. En quittant le Barça il a tout perdu. Comme si un titre de L1 pouvait le rendre heureux. Les 100 000 € qu’il amasse chaque jour depuis deux saisons pèsent tant qu’il n’avance plus. Ce n’est plus qu’une tire-lire pour ceux qui profitent de lui.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software