King Ronaldo, 34 ans et toujours étincelant

24.07.19

King Ronaldo, 34 ans et toujours étincelant

Ronaldo est devenu professionnel i y a 18 ans. Il fait exploser les compteurs: on ne compte plus ses C1 et ses Ballons d’Or. Il enchante les passionnés de football partout où il passe. Il est le coéquipier rêvé. Il est le joueur dont tous les coachs rêvent. Depuis 2003, il est au sommet grâce à sa signature à MU. Quasiment jamais blessé, toujours conquérant, tout le temps heureux de jouer, il écrit une des plus grandes pages de son sport. Sa méthode, travail acharné et ne jamais faire passer le football en seconde position dans ses priorités. Roi du marketing mais sans fragiliser son premier métier: footballeur, artiste et non pas vedette. Neymar fait le contraire: ce n’est plus qu’un ectoplasme des réseaux sociaux. Le Brésilien est comme un écrivain qui aurait le Nobel sans jamais écrire. Et l’avenir s’annonce radieux (!) à ce propos: les clubs s’arrachent les jeunes joueurs qui ont le plus de followers. Profession: star sur les réseaux sociaux. Le terrain ne compte plus. Les jeunes ne connaissent non seulement pas Chamfort ou Voltaire - parlons pas de Morand ou Rigaut- mais ils ignorent qui est Puskas et Tostao.

Il est souvent question de savoir qui est le meilleur football en activité.
Il y a Ronaldo, et puis les autres.
Messi ? Il est incapable de faire gagner un grand tournoi à l’Argentine. Qui attend son nouveau Maradona. Visiblement ce n’est pas Messi qui semble plus Espagnol qu’Argentin car il a été formé au niveau professionnel par Barcelone.
Messi ne joue bien qu’avec Barcelone qu’il n’a jamais quitté.
Neymar ? Soyons sérieux. Un joueur qui joue au PSG n’est pas un “Top player". Les stars du terrain évoluent dans les grands clubs européens. Neymar est l’équivalent de Kardashian.
Ronaldo, lui, a gagné l’Euro 2016 avec le Portugal. Qui plus est en France. En plus, il fut blessé par Payet - l’exploit de la carrière internationale de l’intermittent du spectacle- et se transforma en coach de manière hallucinante. Ronaldo gagne partout où il passe: après sa formation professionnelle avec sir Alex Ferguson, à Manchester United où il a tout gagné y compris la C1 et un Ballon d’Or, il est allé au Real Madrid pour devenir un “cannibale” au même titre que Merckx en cyclisme.
Désormais, il est en Italie, à la Juventus Turin où il est devenu le N°1 du club, 100 % au service de la Juve. Ce que ne sait pas faire Neymar qui est un individualiste patenté.
Ronaldo a donc réussi au Portugal, en Angleterre, en Espagne et en Italie.
Il ne joue que dans des clubs mythiques: Manchester United, Real Madrid et Juventus Turin.
S’il venait à Paris cela serait un enterrement de deuxième classe.
Quand en 2003, j’ai prédis un avenir radieux à CR7, on me disait:
“Ronaldo ? Le Brésilien…”
Maintenant, ils savent. Surtout ce journal qui avait titré : “Ronaldo, le vrai” pour définir le Brésilien.
Grostesque ! Les deux Ronaldo sont des grands noms du football.
On n’en dira pas autant de ceux et celles- désormais, hélas!- qui se font de la pub sur son dos. Comme disait Chateaubriand: “il y a tant de nécessiteux qu’il faut être économe de son mépris".

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Fred Astaire [Visiteur] Email
Il est né le 5 février 1985 !
PermalinkPermalien 25.07.19 @ 13:14

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software