Le Président Macron, des gilets jaunes au Maillot jaune (Alaphilippe)

20.07.19

Le Président Macron, des gilets jaunes au Maillot jaune (Alaphilippe)

Samedi 20 juillet 2019
14e étape du Tour de France
Tarbes-Tourmalet-Barèges
1er Thibaut Pinot, 2e Julian Alaphilippe

La victoire de Thibaut Pinot au sommet du Tourmalet, avec dans sa roue Julian Alaphilippe, sublime maillot jaune, confirme que ce Tour de France 2019 a une allure mythique.
Cette arrivée avait la tenue des grands duels d’antan. En surimpression on a vu Poulidor-Anquetil. J’attendais de voir pour y croire. Je rêvais de les voir, ils l’ont fait. Le Tour c’est l’Histoire des duels. Espérons que celui entre Pinot et Alaphilippe s’éternise, qu’il ne soit pas un coup d’épée dans les Pyrénées.
Julian Alaphilippe porte magnifiquement ce maillot jaune. Il est plein d’humour, il a de l’esprit à revendre. Il est généreux. Il ne se prend pas au sérieux. Il est si loin des footballeurs hautains au point de se couper avec le public. Alaphilippe est de la race des grands coureurs populaires. Il est tout prêt de devenir historique. La France attend le successeur de Bernard Hinault depuis des lustres. Beaucoup depuis la retraite du “blaireau” ont fait rêver le peuple. En vain et non pas en vainqueur, et encore moins en 20 cœurs. Lui semble capable de peupler les rêves. Aujourd’hui, les médias institutionnels donnent favori Pinot. On verra bien. Toujours est-il qu’il a un train de retard sur la sympathie d’Alapahilippe qui a créé et alimenté chaque jour son nouveau lien d’amour avec la France et les Français. Ce Tour est pour lui. Il va devoir ne pas connaître un seul jour sans. D’aucuns prédisent son coup de mou. Les médisants. Des jaloux, à coup sûr. Pourquoi Jean-François Bernard a-t-il dit: “Même s’il est vraiment exceptionnel, on sait bien qu’il ne vas pas gagner le Tour !” ? C’est en pensant de la sorte que “Jef” n’a jamais réussi à gagner une Grande Boucle, même à sa meilleure époque.
Sur l’étape du Tourmalet, on a vu le chef de l’Etat faire sa com. Il l’a très bien faite. Captant bien le pouls de l’étape, de l’épate. A ses côtés, Alaphilippe a sans cesse déconné - il a côté Aimos réincarné en Pantani- pour souligner tout ce qui se passait sur l’écran. En même temps, il était fier. Alaphilippe est une très belle personnalité. Il est appelé à signer un long bail avec le public. Enfin, un garçon naturel. Si loin des tennismen de pacotille qui crèchent en Suisse sur leur tas d’or, sans parler des rugbymen qui croient avoir du talent parce qu’ils gagnent plus d’argent que Maso et Rives réunis. Chaque jour sur ce tour, Julian Alaphilippe communique avec les ténors de jadis et … parallèlement.
Demain sera un autre jour mais ce Tour 2019 est grand. On voit des coureurs exténués. Des images fortes. Hommage à tous les coureurs qui ont chuté. C’est autre chose que la tendinite des sportifs pitoyables mauviettes.

[Post dédié à Christian Laborde. Présent dans le PAF, le poète relève sacrément le niveau. L’ami des ours nous rappelle que la mode des anciens sportifs consultants est ridicule, voire stupide. Il faut parler et dire !]

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software