Archives pour: Mai 2019, 23

23.05.19

Permalink 07:15:21, Catégories: LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE  

Le Festival de Cannes 1976 n'a pas récompensé ALAIN DELON et ROBERT DE NIRO

Quand on scrute le Festival de Cannes 1976, plusieurs remarques s’imposent.
La qualité du jury avec au moins trois pointures.
La qualité de la sélection. En gras, j’ai souligné les grands films.
On ne peut pas récompenser tout le monde mais d’évidence le prix d’interprétation devait aller soit à Delon soit à de Niro. Les deux méritaient le prix ex æquo. Ils l’ont bien fait pour les actrices.
Donc, un prix c’est bien mais cela ne veut rien si on n’en obtient pas.
En 1976, la liste des metteurs en scène est fantastique: Scorsese, Bolognini, Losey, Wenders, Polanski, Saura, Schatzberg, Mazursky, Scola et Parker.
Et aussi Rouch, le documentariste.
Et Blain et Schmid.
Rohmer ? Une écriture snobinarde, mondaine, cinéma pour l’entre-soi pour happy few. Bon pour Télérama, Libé (version depuis l’après July), les Inroks… Je préfère Lautner ! N’est pas S. Ray qui veut !

Palmarès
Palme d’or : Taxi Driver de Martin Scorsese (États-Unis)
Grand prix spécial du jury (ex æquo) :
Cría cuervos de Carlos Saura (Espagne)La Marquise d’O… d’Éric Rohmer (R.F.A.)
Prix d’interprétation féminine (ex æquo) :
Mari Törocsik pour Où êtes-vous madame Déry ? de Gyula Maár (Hongrie)
Dominique Sanda pour L’Héritage de Mauro Bolognini (Italie)
Prix d’interprétation masculine : José Luis Gomez pour Pascual Duarte de Ricardo Franco
Prix de la mise en scène : Ettore Scola pour Affreux, sales et méchants (Italie)

Jury longs métrages du Festival de Cannes 1976
Président du jury : Tennessee Williams, écrivain
Costa-Gavras, réalisateur
András Kovács, réalisateur
Charlotte Rampling, comédienne
Georges Schehadé, écrivain
Jean Carzou, peintre
Lorenzo Lopez Sancho, journaliste
Mario Cecchi Gori, producteur
Mario Vargas Llosa, écrivain

Sélection officielle
Actes de Marusia Miguel Littin Mexique
Babatou, les trois conseils Jean Rouch Niger
Affreux, sales et méchants Ettore Scola Italie
Bugsy Malone Alan Parker Royaume-Uni
Cría cuervos Carlos Saura Espagne
Vol à la tire Jerry Schatzberg États-Unis
Où êtes-vous madame Déry ? Gyula Maár Hongrie
Au fil du temps Wim Wenders Allemagne de l’Ouest
L’Héritage Mauro Bolognini Italie
La Griffe et la Dent Gérard Vienne et François Bel France
La Marquise d’O… Éric Rohmer Allemagne de l’Ouest
Le Locataire Roman Polanski France
Monsieur Klein Joseph Losey France France
Next Stop, Greenwich Village Paul Mazursky États-Unis
La Fin de la nuit Shyam Benegal Inde
Pascual Duarte Ricardo Franco Espagne
L’Ombre des anges Daniel Schmid Suisse
Taxi Driver Martin Scorsese États-Unis
Un enfant dans la foule Gérard Blain France
Vices privés, vertus publiques Miklós Jancsó Italie

Permalink 06:58:55, Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON  

NIKI LAUDA (1949-2019), triple champion du monde de F1

Palmarès de l’Autrichien:

Champion du monde: 1975, 1977 et 1984

Victoires :25

Podiums: 54

Nombre de courses: 171

Pole positions: 24

Saisons en championnat du monde de Formule 1 : 13

Meilleurs tours en course: 24

Dans les points : 73 fois

420,5 Points inscrits : 420,5

En 1976, il est victime d’un accident à presque 300 km/h. Il reste plus d’une minute dans la carcasse de son bolide en feu. Sauvé, gravement brûlé, il revient en compétitions pour de nouveau redevenir deux fois champion du monde !
La vie est un roman, dit-on. La sienne, oui.
Il appartient à la génération des sacrifiés de la F1.
Il a fallu la mort de King Senna pour que les gros pardessus de la F1 prennent enfin soin des pilotes.

Mai 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software