Archives pour: Mars 2019, 07

07.03.19

Permalien 23:46:39, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Au cours de l'acte 1, Rennes corrige l'Arsenal d'Emery

Les Gunners ont encore prouvé qu’ils avaient un mental de pacotille. Avec Emery comme avec Wenger, rien n’a changé. N’est pas Man United qui veut ! Rennes devra néanmoins faire attention car les Gunners ne jouent qu’à domicile, à l’image d’Emery qui lors de sa dernière année en Liga n’a pas gagné un seul match à l’extérieur ! Rennes devra laisser passer l’orage londonien du début de match et planter ici et là quelques banderilles avant de tenir la barraque en fin de rencontre. Est-ce possible ? Qui vivre verra.

Jeudi 7 mars 2018
8e aller Europa League
Rennes 3-1 Arsenal
Buts pour Rennes: Benjamin Bourigeaud (42e),Nacho Monreal (65e csc), Ismaïla Sarr (88e)
Buts pour les visiteurs: Alex Iwobi (3e)

Arsenal n’est pas Man United et ne le sera jamais !
Les Gunners ont eu beau ouvrir vite le score à Rennes, comme les Red Devils à Paris, mais Arsenal est reparti avec un 3-1 quand United a repris l’avion avec un 1-3. Chercher l’erreur. Facile à trouver, Emery est un entraîneur qui communique l’angoisse et la peur. Julien Stephan et Ole Gunnar Solskjaer (Man United) sont à l’opposé, ils savent rassurer et transcender. Emery a trois Europa League dans sa besace ? Tout ça c’est du passé trépassé. On a vu à Paris qu’il a communiqué le stress au groupe de parisiens, toujours malade du passage de l’Espagnol dans la capitale. Il faudrait purifier le vestiaire des mauvaises ondes.
A Rennes, Hatem Ben Arfa a rayonné. Electrisé le jeu. On a vu plein d’assauts de Ben Arfa. Les voyants aveugles disent qu’il garde trop le ballon, il faut les excuser, ils n’y connaissent rien. Ils préfèrent Neymar… dans les tribunes ! Ou Mbapppé qui a fanfaronné à Old Trafford: “Il ne faut pas avoir peur, on n’a pas peur, on est bon".
Ah! “bon” pour rentrer à la maison, le soir des 8es aller de C1.
Rennes a très bien joué le coup, semant la panique dans les rangs d’Arsenal.
Emery a fait des changements incompréhensibles. Il communique tant de nervosité à son groupe qu’un Gunner a été expulsé.
Le 3e but rennais est un chef d’œuvre, avec une sublime tête plongeante de Sarr. Le coup franc en deux temps de Bourigeaud est aussi magnifique.
Les Rennais doivent aller tête haute à Londres.
Arsenal n’est pas un grand club. C’est un club sans C1. Donc rien du tout au sein des cadors d’Europe. Il ne faut pas laisser rêver Arsenal et aller serein et très concentré dans son stade maudit où le club londonien n’a jamais rien gagné comme titre.
L’acte 1 place Rennes en position de favori. Pas question de prendre un 2-0 à Londres.
Ben Arfa doit sortir vainqueur de son duel avec Emery.
Ben Arfa n’est pas Messi, c’est vrai. Il fait mieux: Ben Arfa est Ben Arfa.
Son football est dix fois supérieur à celui de Mbappé qui joue tête baissée pour aller heurter le ligne de corner. Ben Arfa est un artiste. Mbappé, une vedette.

PS: le 10 mars 2019, en Premier League, Arsenal a battu Man United (2-0) sans gloire. Man U a tiré une fois sur la transversale et une autre fois sur le montant. Si en début de match, Lukaku avait mieux visé, le score de 0-1 aurait pu changer la physionomie de la rencontre. Avec des si… Lukaku ne peut pas réaliser un doublé lors de chaque match. Arsenal a “tué” le débat sur penalty. Un match pour rien ou pas grand chose, côté MU. Arsenal occupe la 4e place et MU n’est qu’à deux points des Gunners. MU a refait son retard, par rapport à l’époque Mourinho qui avait envoyé MU dans le ventre mou. La lutte pour la 4e est passionnante. Autant que pour celle de la première place car Man City et Liverpool n’ont qu’un point de différence.

Les jeunes de Man United vire les mercenaires du PSG de la Ligue des Champions 2019 !

La famille de Man United s’était déplacée en masse: Sir Ferguson, King Cantona, Patrice Evra, Paul Pogba, tous étaient au Parc des Princes pour voir l’impossible dream. Et c’est arrivé: les jeunes de MU ont giclé les nantis du PSG de la C1 ! L’esprit de MU était là, ce mélange de courage et de fierté. La grinta séculaire. Celle de nos morts de 1958. Toute la magie de MU était au rendez-vous avec le merveilleux Ole Gunnar Solskjaer qui avait offert la C1 1999 à MU. Merci à tous ! Soirée mémorable. Après l’Ajax, voici MU en 1/4 de finale. Les grands sont là. Demain je veux voir Ben Arfa briser Arsenal, en Europa League. La fête sera complète !

Mercredi 6 mars 2019
8e retour de C1 (Aller: 0-2)
PSG 1-3 Manchester United
But pour Paris: Juan Bernat (12e)
Buts pour MU: Romelu Lukaku (2e , 30e), Marcus Rashford (90e + 4 pen.)

PSG:
Buffon: désormais roi de la bourde
Kehrer: pas au niveau, puis Paredes(70e): insignifiant
Thiago Silva ©: les pleurs sont de retour
Kimpembe: ne sait pas gérer la pression
Bernat: lui ou un autre c’est la même chose
Marquinhos: un leader de plage
Verratti: un football qui tourne en rond
Draxler: en méforme, puis Meunier (70e) sans rythme
Alves: le poids des ans, puis Cavani (90e) une entrée pour rien
Di María: un jeu d’esbroufe
Mbappe: lit trop la presse

Sur le banc: Areola, Cavani, Choupo-Moting, Kurzawa, Dagba.
Manager: Tuchel alourdi par Neymar, le porte-poisse

Manchester United:
De Gea: bien dans le match
Bailly non noté, puis Dalot (35e): bon apport dans le jeu d’essuie-glace
Smalling: enfin à la hauteur
Lindelof: un des rares titulaires indiscutables
Shaw: bien teigneux comme un vrai Diable Rouge
Young ©: a donné l’exemple jusqu’au bout de ses forces, puis Greenwood (86e) McTominay: made in Man United, courage et fierté
Fred: un travail de fourmi
A.Pereira, solidaire, puis Chong (80e): belle activité
Rashford: a bien assuré
Lukaku: Monsieur Two Goals a encore frappé

Sur le banc: Romero, Rojo, Garner, Gomes
Manager: Solskjaer, MU a enfin son coach maison dans la lignée sir Busby et sir Ferguson

Le poids de l’Histoire a balayé le PSG.
Le PSG équipe surfaite à coup de millions d’euros a été balayée par MU comme les fois précédentes par Barcelone et le Real Madrid.
Paris veut jouer dans la cours des grands mais ce n’est pas un grand.
Le club a misé sur Neymar: fiasco total ! Le joueur toujours mal en point est en plus un chat noir. Dès qu’il rôde dans les tribunes, le PSG perd.
Le PSG avait dans son onze deux vieillards: Buffon et Alves. Il est grand temps qu’ils prennent leur retraite.
Di Maria ? Il cru pouvoir éliminer tout seul MU club contre lequel il nourrit de la rancœur car il n’a pas su s’imposer en Premier League.
Mbappé ? Le chouchou des médias n’a plus besoin de bien jouer. Les plumitifs sont à ses genoux. Le matin du match, il faisait la une du Parisien qui le mettait plus haut que la lune, le soleil et les étoiles.
Le PSG a confondu Man United avec Dijon.
MU n’avait rien à perdre. Les jeunes Red Devils ont joué crânement leur chance avec succès.
Ils ont joué en contre. La tactique de Solskjaer a été payante. A 10 minutes de la fin, les Red Devils ont évolué plus haut pour faire plier le PSG. Bingo ! A ce moment-là on a vu les lignes de MU monter d’un cran pour mordre le PSG. Admirable tactique. Super bien réalisée.
Mbappé a dit qu’il ne fallait pas avoir peur… On a vu le résultat. Les Parisiens étaient tétanisés par l’enjeu.
MU a joué sans trembler, sûr que la qualification était possible. Bien vu !
Les Red Devils plongent le PSG dans la crise.
Evincés de la C1 2019, les Parisiens vont errer sur les terrains de France.
Ils sont la risée de l’Europe. Tant de millions dépensés pour ça ?
Les jeunes de MU ont démontré de l’enthousiasme, de la solidarité.
Ils n’ont pas volé leur qualification.
Pour finir et ce n’est pas la moindre des remarques: Thomas Tuchel avait un anorak sans l’écusson du PSG. Impensable de voir ça à Man United !
Fait frappant: à 1-2 aucun parisien ne parlait à l’un ses équipiers. Que des solitaires, des individualités, chacun pour soi, chacun pour sa peau, pas de collectif. Paris se contente toujours de ne jouer qu’un match sur deux au lieu de disputer le match aller et le match retour avec la même application.

Mars 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software