Adieu Marcel Azzola (1927-2019)

22.01.19

Adieu Marcel Azzola (1927-2019)

Jacques Brel avec Marcel Azzola dans Vesoul.

On a tous dans l’oreille le son de l’accordéoniste Marcel Azzola (1927-2019).
Dans Mon Oncle et Playtime de Jacques Tati, l’accordéon, c’est le sien.
Ami de Jacques Brel, il accompagnait le chanteur: “Chauffe Marcel !", c’est pour lui.
Comme l’on dit, Azzola est sur la bande VO de nos vies.
Son père, maçon italien, avait fui le fascisme pour venir en France.
On reconnait le son d’Azzola comme la trompette de Miles Davis.
Une seule note nous suffit.
Le piano à bretelles n’avait jamais aussi bien porté son nom.
Azzola est lié au nectar de la chanson française: de Piaf à Brel en passant par Lemarque.
Aurevoir Monsieur.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software