La France dans le chaos, acte IV

08.12.18

La France dans le chaos, acte IV

Un casseur ce n’est pas un rebelle. Un rebelle c’est Philippe Soupault qui devient Dada parce qu’il déteste qu’on envoie sa génération au casse-pipe de la Première Guerre Mondiale. Nos compatriotes qui réclament la dignité aux entrées de villes françaises n’ont absolument rien à voir avec les casseurs. Quand on casse des vitrines dans une dictature, la répression étatique tue aucun état d’âme.
En démocratie, l’Etat fait tout pour éviter le bain de sang, donc il est plus facile de casser dans les démocraties. On prend même très peu de risque, il suffit d’entendre ce qu’a dit un casseur à Paris, le 8 décembre 2018 quand un commerçant a riposté par un tir de balle en caoutchouc: “Mais il n’a pas le droit de tirer !”
Casser des vitrines en France pour voler les commerçants est-ce un acte politique ? Retourner des voitures pour les enflammer, est-ce un acte de rébellion ? Non, ce n’est que du vol et du vandalisme. Les manifestations, par l’ampleur des mouvements de foule, permettent les vols organisés. Ceux qui se disent contre la société de consommation voudraient en fait y appartenir. Quand Mandela se rebellait c’était héroïque mais attaquer une démocratie c’est du fait-divers. Rien à voir avec les revendications légitimes des gilets jaunes. Dans la majorité silencieuse il y a beaucoup de gilets jaunes. On ne pense pas du bien des gouvernants qui lancent sur les routes des voitures banalisées conduites par des sociétés privées réénumérées selon les résultats de leur traque aux automobilistes qui roulent à 40 km/h au lieu de 30 ou a 90 km/h au lieu de 70 ou 80. Les dirigeants du pays doivent comprendre qu’à force de puiser dans le portefeuille des citoyens ceux-ci sont ruinés. Le combat pour la survie est un combat louable.

Va-t-on encore voir ce spectacle pendant longtemps ?
Les casseurs profitent du désordre pour piler, vandaliser tout ça aux frais des commerçants, des contribuables. Quel gaspillage !
Quand un commerçant a essayé de défendre son magasin, un assaillant a dit:
-"Poussez-vous ! Vous êtes assuré…”
Quand un autre commerçant abrité dans son magasin attaqué par une horde d’une dizaines d’agresseurs ultra violents a riposté avec une arme défensive quasi inoffensive, un casseur, en flagrant délit d’attaque, s’est écrié:
-"Mais il n’a pas le droit de tirer !”
“Le président est dans son bunker et n’en sort pas” a dit un gilet jaune.
Ce président n’a reçu que 18 % des voix au premier tour des présidentielles 2017 au cours desquelles on a dénombré:

Abstentions 10 578 455
Blancs 659 997
Nuls 289 337

Donc tous les opposants sont en train de se révolter après seulement 18 mois de gouvernance.
Le net est passé par là. Le monde s’accélère à la vitesse d’un clic sur le clavier.
Le peuple se révolte, c’est bien normal après l’arnaque de l’euro qui a fait passer en une nuit la baguette de 0,80 cts à 6,50 francs.
Le fossé est trop grand entre les gros et les petits.
Jadis on pouvait être pauvre et vivre.
Aujourd’hui, c’est impossible. La vie est devenue trop chère.
Le pouvoir en place va-t-il laisser Paris ville morte chaque week-end ?
Il faut faire attention aux mots qu’on emploie.
Macron paie pour tous les autres: “Pauv’con” (Sarkozy), “les sans-dents” (Hollande)…
Paris le week-end ressemble à la pire ville de dictature. Des policiers de partout.
C’est ça le pays de la liberté, égalité, fraternité ?
Où sont les hommes responsables, ceux qui ont la vraie valeur de l’argent ?
A force de détruite droite et gauche, c’est l’anarchie.
Les énarques dirigent la France comme une entreprise mais c’est un pays !
Tout le monde a le droit d’y vivre le plus dignement possible. Les riches comme les pauvres.
Quelle tristesse de voir la France attaquée par les siens.
La parole présidentielle doit rétablir la paix civile.
Président de la République ce n’est pas un métier mais une vocation.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software