Le virtuose Hatem Ben Arfa is back !

06.12.18

Permalien 15:47:04, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le virtuose Hatem Ben Arfa is back !

Mercredi 5 décembre 2018
16e journée de L1
Lyon 0-2 Rennes
Buts pour les Rennais: Ben Arfa (41e), Siebatcheu (44e)

Contre Rennes, lassé de voir son équipe en être toujours à 0-0 à la fin de la première mi-temps, Hatem Ben Arfa s’est bien placé pour recevoir le ballon.
Il accélère sur le côté gauche, insiste et déclenche du gauche une frappe qui va se loger dans le petit filet gauche de la cage du portier lyonnais.
Pur chef d’œuvre !
Je ne me souviens pas d’avoir déjà vu une telle frappe croisée.
Inspiration géniale du dernier grand romantique du football français.
On le sait, Ben Arfa est seul contre l’establishment.
A l’inverse de Griezmann ou de Mbappé il n’a pas à ses pieds les médias institutionnels et tous les pouvoirs du football français qui lui disent à longueur de journée qu’il est le plus grand joueur du monde et qu’il mérite le Ballon d’or. Si Ben Arfa avait joué avec la France en Russie, il serait aussi champion du Monde.
Hormis son staff, il doit se battre contre l’équipe qu’il affronte et contre tout le monde du football qui ne lui épargne rien.
On l’a vu mis à l’index pendant un an et demi pour un motif d’une futilité extrême. Sa franchise aurait dérangé le pt du PSG.
Après une évidente remise en rythme, nécessaire après tant de mois sur la touche, la géniale créativité du virtuose est de retour.
Ben Arfa n’a pas que la vitesse dans son bagage technique.
Ben Arfa a la vision de jeu, l’anticipation, le bon tempo et la grâce du geste.
C’est un très grand joueur et non pas besogneux.
Quand il joue, il donne un récital.
Le talent à l’état pur.
Pas prêt à ramper devant les instances qui briment la personnalité, il vit à sa cadence, avec la nuque raide des gens qui marchent sans faire de concession dans leur moyen d’expression.
Ils sont où les footix qui prédisent toujours sa fin ?

PS: samedi 8 décembre 2018. Rennes 2-0 Dijon. Ben Arfa est à l’origine du premier but, suite à une accélération sur le côté gauche… puis il a inscrit le second but, d’une superbe frappe lointaine.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: saheb jaw [Visiteur] Email
Bonsoir,
Excellent article ! Bravo !
Ni les ballons d'or, ni les stats des grands joueurs, ni même les coupes du monde de ces deux dernières décennies ne m'ont procuré autant d'émotions que le football de Ben Arfa. . Un football créatif, inventif, imprévisible, spectaculaire...Bref, un football qui fait rêver !
PermalienPermalien 07.12.18 @ 00:08
Commentaire de: morlino [Membre]

J'ai entendu des commentateurs se plaindre parce qu'il serait allé provoquer des fans de l OL. Ils n'ont pas dit un mot sur son but !
L'un deux a même dit: "Ben Arfa a raté sa carrière !" alors que Ben Arfa joue au football depuis son plus jeune âge !
On se souviendra longtemps de Ben Arfa, de son football.
Qui dans 30 ans dira: "Charbonnier a été champion du monde" ?
PermalienPermalien 07.12.18 @ 11:34
Commentaire de: saheb jaw [Visiteur] Email
Comble de l’hypocrisie, ces mêmes journalistes qui le critiquent en long, en large et en travers, pour rien au monde, ils ne louperaient un seul de ses matchs! Comme on dit..."les chiens aboient, la caravane passe"!
PermalienPermalien 07.12.18 @ 15:33
Commentaire de: morlino [Membre]
Ben Arfa est le plus talentueux des joueurs français en activité. C'est lui qui a la plus belle technique et de très loin.
Quand Messi marque un but comme Ben Arfa, on le traite de génie.
Quand Ben Arfa marque un but comme Messi, on le traite d'individualiste !
Pourquoi deux traitements différents pour deux talents équivalents ?
PermalienPermalien 07.12.18 @ 15:51
Commentaire de: saheb jaw [Visiteur] Email
Certains trouveront osée la comparaison entre Messi et Ben Arfa, et ben pas moi ! Entre regarder un match de Champions League avec Messi et un match de Coupe de la ligue avec Ben Arfa, je choisirais sans aucune hésitation la deuxième option. Ce que pensent les commentateurs "Footix" m'importe peu, ils détestaient aussi Cantona qui ne rentrait pas dans leurs cases !
PermalienPermalien 07.12.18 @ 17:24
Commentaire de: morlino [Membre]
Un des footix a déclaré avec beaucoup d'instance qu'Albert Emon était l'un des plus grands joueurs de l'histoire de l'OGCNice alors qu'il n'y a jamais joué une seconde. Seulement entraîneur.
PermalienPermalien 08.12.18 @ 00:19

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software