Archives pour: Décembre 2018

31.12.18

Permalink 01:38:45, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le MU de Solskjaer a marqué 12 buts en 3 matchs

La signature Ferguson est de retour. Le style is back !

Dimanche 30 décembre 2018
20e journée de Premier League
Manchester United 4-1 Bournemouth
Buts pour les Red Devils: Pogba (5e, 33e), Rashford (45e), Lukaku (72e)
But pour les visiteurs: Ake (45e +1)

Manchester United: De Gea, Young ©, Lindelof, Bailly, Shaw, Matic, Herrera (A Pereira,75e), Pogba, Lingard, Martial (Jones 81e) Rashford (Lukaku 70e)
Sur le banc: Romero, Fellaini, Mata, Darmian
Manager: Ole Gunnar Solsjkaer

Bournemouth: Begovic, Cook, Ake, Surman © (Mings 81), Ibe, Daniels, Wilson (Fraser 66), King, Stanislas, Brooks (Mousset 66), Rico

Classement
1 Liverpool 54 points 20 matchs
2 Manchester City 47 pts
3 Tottenham 45 pts
4 Chelsea 43 pts
5 Arsenal 38 pts
6 Manchester United 35 pts

Si Mourinho n’avait pas plombé MU, les Reds Devils n’auraient pas 19 points de retard sur le leader, Liverpool, l’ennemi juré.
La presse encense Liverpool ! Jamais MU, même autant de sa gloire fergusonienne, n’a été à ce point célébré. Liverpool c’est le St Etienne anglais. Dès que les Reds carburent, les médias sont à genoux.
Le MU de Solskjaer a de l’enthousiasme à revendre.
C’est fini le temps où les joueurs tiraient la tronche.
Sans Mourinho, le club revit.
En 3 matchs, 12 buts marqués et 3 encaissés.
Arsenal va être vite rattrapé.
Les détracteurs de MU disent que pour l’instant MU n’a rencontré que des ombres.
Oui, c’est vrai, mais avant les ombres n’avaient plus peur de MU.
A présent, on ne vient plus faire son marché à Old Trafford.
OGS doit rester aux manettes avec Sir Ferguson en coulisses.
MU c’est le club de Fergie.
MU ce n’est pas Arsenal où Emery a remplacé Wenger avec facilité.
Arsenal continue de perdre, tout le monde s’en moque.
MU ce n’est pas la même chanson.
MU doit remporter la Premier League et gagner la C1. Voilà le programme.
OGS sera jugé dans les grands duels anglais à venir et en C1.
S’il fait du bon travail, il restera en place.
MU n’a pas besoin de nom ronflant.
Que les prédateurs restent chez eux !

29.12.18

Permalink 20:52:12, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Juventus Ronaldo 2-1 Sampdoria. La Juve grâce à CR7 a amassé 53 points sur 57. Record !

Homme de tous les records, Ronaldo vient d’en battre de nouveaux. Non seulement il est leader de la Serie A qu’il découvre, non seulement il est déjà meilleur buteur en Italie mais il vient de dynamiter les statistiques du calcio. Jamais une équipe n’avais amassé 53 points sur 57, rien qu’au matchs aller !

Samedi 29 décembre 2018
19e journée de Serie A
Juventus Turin 2-1 Sampdoria
Buts pour le Juve: Cristiano Ronaldo (2e, 65e p.)
But pour les visiteurs: Fabio Quagliarella (33e p.)

No comment.
Les chiffres, rien que les chiffres.
Ronaldo meilleur buteur du calcio: 14 buts en 19 matchs.
Ronaldo leader du championnat italien avec la Juve.

Permalink 20:21:49, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Le FC Emery pulvérisé par Liverpool (5-1)

L’Histoire a parlé: Arsenal petit club de Londres a été écrasé par le grand club de province, Liverpool. Liverpool est l’un des dix plus grands clubs européens: Real Madrid, Barça, Man United, Liverpool, Juventus, AC Milan, Inter Milan, Benfica, Ajax et Bayern Munich. Arsenal est loin de ce groupe, très très loin.

Samedi 29 décembre 2018
20e journée de Premier League
Liverpool 5-1 Arsenal
Buts pour les Reds: Roberto Firmino (14e, 16e, 65e p.), Sadio Mané (32e), Mohamed Salah (45e +2 p.)
But pour les touristes londoniens d’Arsenal: Ainsley Maitland-Niles (11e)

Comme je vous l’avais annoncé, Arsenal a été battu, platement battu par des Reds en pleine forme et super bien préparé par leur entraîneur: Klopp.
Les visiteurs arrivés d’Arsenal on été ballotés comme une paille dans l’océan.
Emery, qu’il soit à Paris ou Arsenal, c’est toujours esbroufe contre les petits et plus rien contre les gros.
Arsenal avec ou sans Wenger c’est la même chose: incapacité à encaisser les matchs à haute pression.
Il n’y a pas eu de match, tant Liverpool ne joue pas dans le même monde qu’Arsenal.
D’un côté l’Histoire du football.
De l’autre, un club qui bénéficie du foot-business. L’argent ne fait pas tout.
L’âme de Liverpool a crevé l’écran.
L’âme d’Arsenal ? On la cherche encore.
Merci à Liverpool.
Arsenal a perdu: ce n’est pas grave. La machine à cash tourne toujours.

Liverpool et la Juve sont les derniers invaincus en championnat. Les Reds attendent les Gunners pour s'amuser à prendre les 3 points

Samedi 29 décembre 2018
20e journée de Premier League
Liverpool - Arsenal, 18 h 30, RMC Sport 1

Les Reds attendent les Gunners pour fêter avec leur public le parfum de titre qui commence par être entêtant. Ils sont dans la course, bien placés comme jamais d’autant que le City de Guardiola vient deux fois de suite de pédaler dans la choucroute, avec deux défaites cinglantes. Ce qui a donné 7 points d’avance aux Reds sur les Citizens. Ce n’est pas monnaie courante. Les Reds ont donc tout le jeu entre leurs pieds. S’ils ne font pas de faux pas, ils seront champions. Sublime fête en vue. Le match Liverpool-Arsenal devrait tourner vite à l’avantage des Reds. Avec Emery ou sans Wenger, Arsenal est un club sans C1 qui croit jouer dans la cours des grands. Ce n’est qu’une illusion. Depuis 1996, le club londonien n’a pas été fichu de remporter une C1. Dans les rangs d’Arsenal, il y a Koscielny qui souhaitait que la France ne gagne pas la Coupe du Monde 2018 vu qu’il était “out” sur blessure. Les médias et le sélectionneur ont dit comprendre son amertume. Quel patriotisme de pacotille. Si Haten Ben Arfa avait dit cela, on l’aurait passé à la guillotine médiatique. A suivre cependant à Arsenal, le jeune Mattéo Guendouzi: milieu de terrain très généreux et beau à voir jouer. Dynamique, toujours en mouvement, c’est Rabiot, en beaucoup mieux. Ce joueur ne va pas de faire de vieux os à Arsenal. C’est une star en veilleuse. Il lui faut trouver plus bel écrin que l’Emirates Stadium. Barça ? Real Madrid ? Il pourrait déjà y jouer vu son football haut de gamme.
En Angleterre, Liverpool est le dernier club invaincu. En Europe, dans les grands championnats, il n’y a plus que la Juve et les Reds qui n’ont pas connu la défaite en championnat.

Premier League
1er Liverpool, 51 points 19 matchs/16 3 0/ 43 7 + 36

Les Reds sont leaders. Evénement considérable pour le club qui n’a plus remporté le championnat depuis… 1990 ! Sir Ferguson et MU ont laminé Liverpool entre 1993 et 2013. Les Red Devils ont tout écrasé sur leur passage. Liverpool ne parvenait plus à gagner le titre national. En 2019, les Reds peuvent y croire tant MU est moribond à cause de Mourinho qui heureusement a été limogé du club. Ce coach aux ondes néfastes a détruit tout le travail en amont fait par Sir Ferguson au fil du temps (1986-2013). MU ne sera pas champion, ni Man City, non plus, sauf accident industriel à Liverpool. Tottenham ? Soyons sérieux, ce n’est qu’un club londonien parmi tant d’autres.

Quinze ans après son premier grand trophée chez les professionnels, la FA Cup 2004 avec Manchester United, Cristiano Ronaldo est toujours en piste pour remporter d’autres titres majeurs. Après avoir écumé les compétitions anglaises et espagnoles, il est en Italie où il est venu pour remporter la Serie A et aussi la Ligue des Champions 2019. CR7 n’est pas Buffon. A l’inverse du gardien italien, le Portugais, lui, collectionne les C1. Déjà 5 sur sa table de nuit !
En cette fin 2018, Ronaldo est leader de la Serie A où il est invaincu en 18 journée.

Seria A
1er Juventus Turin, 50 points 18 matchs/ 16 2 0/ 36 10 + 26

28.12.18

Permalink 16:34:47, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Pas de trève des confiseurs pour C. Ronaldo

Mercredi 26 décembre 2018
18e journée de Serie A
Atlanta Bergame 2-2 Juventus Turin
Buteur pour Atlanta: Zapata (24e, 56e)
Buteur pour la Juve: Djimsiti (2e csc.), C. Ronaldo (78e)

C. Ronaldo n’a pas démarré le match parce que la Juve voulait le laisser souffler. Depuis son transfert, il est toujours sur le pont.
Contre l’Atlanta, il est entré à la 65e minute vu que la Juve sans lui était menée 2-1. La Juventus risquait de subir sa première défaite en championnat. Il n’a fallu que 13 minutes à CR7 pour égaliser !
Ainsi la Juve reste sur sa dynamique de leader invaincu.
Sacré CR7 ! Toujours là quand on a besoin de lui.
Et malgré cette évidence, d’aucuns contestent encore son talent.
Depuis l’été 2018, CR7 a surmonté d’innombrables difficultés:
- Digérer son départ du Real Madrid où il était méga star pour arriver à la Juve où il avait tout à prouver.
- S’intégrer dans le football italien.
- S’adapter particulièrement à la Serie A.
- Se faire accepter par tous ses nouveaux partenaires.
- S’acclimater spécifiquement à ses coéquipiers.
- Se fondre dans le schéma tactique de la Juve.
- Se faire aimer par les fans de la Juve.
Résultats ? Il a tout réussi. En plus, les médias l’ont fracassé dans “l’affaire du viol” alors qu’aucun média n’ose pas enquêter sur G. Depardieu, Luc Besson et j’en passe, qui sont aussi traînés en justice. Deux poids, deux mesures. Il faut dire que CR7 n’est pas français. Donc il ne risque pas de boycotter les médias qui ont besoin des locomotives médiatiques françaises pour vendre à certains moments.

27.12.18

Permalink 18:23:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ole Gunnar Solskjaer redonne le sourire à Man U !

On s’en réjouit: Sir Ferguson a remis MU sur le bon chemin avec la nomination d’OGS sur le banc de MU. Sir Ferguson est-il Geppeto ? Oui mais Ole Gunnar Solskjaer n’est pas Pinocchio ! Quand on convoque le passé, le présent répond présent ! Mourinho ne laissera rien dans le football. Rien alors que l’on pleure Johan Cruyff chaque seconde. David Moyes a raté le rendez-vous avec son destin. Giggs aussi. OGS lui doit réussir. Il a toute la confiance des fans. C’est lui qui nous avez représentés aux obsèques de George Best. C’est dire !

Mercredi 26 décembre 2018
Premier League, 19e journée
Manchester United 3-1 Huddersfield
Buts pour MU: Matic (28e), Pogba (64e, 78e)
But pour les visiteurs: Jorgensen (88e)

Ouf! la direction de MU a mis le temps pour comprendre.
Cela lui a coûté 400 M€ rien qu’avec Mourinho plus 20 M€ voire plus pour qu’il aille voir ailleurs s’il fait beau. Sans parler des sommes astronautiques englouties avec les coachs précédents tous incapables de prendre la suite de Sir Ferguson, excepté Ryan Giggs qui assura un intérim.
Cette fois, il faut prolonger OGS et ne pas aller chercher Mauricio Pochettino. L’Argentin est Chelsea depuis 2014. Il a resigné jusqu’en 2023. Qu’il y reste ! Les fans de MU n’en veule pas. Trop Londres pour nous.
Les dirigeants américains ne connaissent absolument rien au football.
Voir Liverpool en tête de la Premier League alors que Sir Ferguson avait broyé les Reds depuis 1990, date de leur dernier titre de champion, cela fait mal quand on aime MU. Eux n’éprouvent rien, sinon ils auraient réagi beaucoup plus vite.
Leur père, qui est mort, laissait carte blanche à Sir Ferguson, preuve d’intelligence.
Les héritiers, ses fils, n’ont pas eu de bons feeling avec les entraineurs qui ont nommés.
Ils passent leur temps loin d’Old Trafford. Le football pour eux ce n’est que des colonnes de chiffres. Combien ça leur rapporte ? A part ça, ils ne savent pas qui est Lee Sharpe et ne parlons pas de Duncan Edwards !
Après l’essai de Moyes sur ordre de Sir Ferguson, ce fut n’importe quoi.
Moyes n’a pas eu sa chance mais au moins il n’a quasi rien dépensé.
Van Gaal lui a commencé le massacre avant la destruction par Mourinho.
OGS a déjà redonné l’esprit en deux matchs. Bravo !
Depuis le 22 décembre 2018 - premier du nouveau chapitre de la Maison Rouge- MU n’a plus peur. La peur a même changé de camp.
Paris va subir une vague de près de 75 000 personnes en pleine face.
Old Trafford est capable de faire un bruit d’enfer.
Paris est une équipe de vedettes, avec quelques artistes.
MU actuellement n’est qu’une équipe de besogneux. Le monde à l’envers !
Je regrette le temps où les fans des Red Devils bougeaient le bus des visiteurs quand il arrivait à Old Trafford. C’était chambreur et pas violent. Un temps sans caméra. Un temps sans mouchard internet !

Manchester United: De Gea ©; Dalot (Young 53e), Lindelof, Jones, Shaw; Fred (Herrera 53e), Matic; Mata (Gomes 80e), Pogba, Lingard; Rashford.
Sur le banc: Romero, Bailly, Fellaini, A. Pereira.
Manager : Ole Gunnar Solskjaer

Huddersfield: Lossl; Hadergjonaj, Jorgensen, Schindler, Kongolo, Durm; Kachunga (Lowe 57e), Pritchard, Billing, Mbenza (Quaner 63e); Depoitre (Mounie 74e).

Classement après le Boxing Day
1 Liverpool 51 pts 19 matchs + 36
2 Tottenham 45 pts 19 + 24
3 Manchester City 44 pts 19 + 36
4 Chelsea 40 pts 19 + 21
5 Arsenal 38 pts 19 + 16
6 Man United 32 pts 19 + 6

Tous les prochains matchs de MU avec Man United- PSG en C1, 8e aller

Man U - Bournemouth (Premier League), 30 décembre 2018
Newcastle - Man U (Premier League), 2 janvier 2019
Man U - Reading (FA Cup), 5 janvier
Tottenham - Man U (Premier League), 13 janvier
Man U - Brighton (Premier League), 19 janvier
Quatrième tour de FA Cup, si Man U qualifié, 26 janvier

Man U - Burnley (Premier League), 29 janvier
Leicester - Man U (Premier League), 3 février
Fulham - Man U (Premier League), 9 février
Man U - PSG (8e de C1), 12 février

25.12.18

Pendant la trève, le football continue. Demandez le programme: City, United, les Reds, les Blues, les Spurs, Napoli, C. Ronaldo, Messi...

Liverpool 3-1 Manchester United. Le match qui a scellé le destin de José Mourinho à Man United. La défaite de trop. Il y a un avant et un après ce match. L’avant, c’est la peur de jouer qui rend mauvais des joueurs médiocres. L’après, c’est le regain de confiance qui rend meilleur des joueurs moyens. En 2019, MU doit sauver les meubles après la gestion apocalyptique de l’ancien coach.

Pendant que les pros français se dorent la pilule au Brésil, comme Neymar qui a fui Bougival comme si c’était une favela, les autres pays européens (Italie, Espagne…)jouent au football. La vie ne s’arrête jamais ! La Fédération italienne imite dorénavant son homologue anglaise. Les Français, eux, feront leur entrée en Coupe de France, à partir du 5 janvier 2019.
On peut se régaler avec le Boxing Day en Angleterre qui a lieu le 26 décembre 2018. Une vraie journée de championnat. Boxing Day ? Cela signifie le jour des boîtes, c’est-à-dire le jour où l’on ouvre les cadeaux. Quel merveilleux nom ! Quel merveilleuse idée ! Chapeau bas aux Anglais. Voici une sélection de quelques affiches pour s’en mettre plein les yeux.

Mercredi 26 décembre 2018
Frosinone 0-0 AC Milan, Serie A
Fulham 1-1 Wolverhampton, Premier League
Atalanta 2–2 Juventus Turin, Serie A
Leicester 2-1 Manchester City, Premier League
Brighton 1-1 Arsenal, Premier League
Watford 1–2 Chelsea, Premier League
Inter Milan 1-0 Naples, Serie A

Jeudi 27 décembre
12 h 15(en différé), RMC Sport 1, Manchester United 3-1 Huddersfield, Premier League
18 h 30(en différé), RMC Sport 1, Liverpool 4-0 Newcastle, Premier League

Dimanche 30 décembre
13 h, RMC Sport 1, Crystal Palace - Chelsea, Premier League
15 h 15, RMC Sport 1, Southampton - Manchester City, Premier League
17 h 30, RMC Sport 1, Manchester United - Bournemouth, Premier League

Mardi 1er janvier 2019
16 h, RMC Sport 1, Arsenal - Fulham , Premier League
18 h 30, RMC Sport 1, Cardiff - Tottenham, Premier League

Mercredi 2 janvier
21 h, RMC Sport 1, Newcastle - Manchester United, Premier League

Jeudi 3 janvier
21 h, RMC Sport 1, Manchester City - Liverpool Premier League
21 h 30, beIN Sports 2, Villarreal - Real Madrid, Liga

Samedi 5 janvier
13 h 30, beIN Sports 1, Manchester United - Reading, Premier League
16 h, beIN Sports 1, Chelsea - Nottingham, Premier League
18 h 30, beIN Spors 1, Blackpool - Arsenal, FA Cup
20 h 55, Eurosport 2, Bourges - Lyon, Coupe de France

Dimanche 6 janvier
14 h 15, France 3, Andrézieux - Marseille, Coupe de France
14 h 15, France 3, Canet-en-R. - Monaco, Coupe de France
14 h 15, France 3, Reims - Lens, Coupe de France
14 h 15, France 3, Rennes - Brest, Coupe de France
15 h, beIN Sports 2, Manchester City - Rotherham, FA Cup
18 h 30, beIN SPORTS 1, Real Madrid - R. Sociedad , Liga
20 h 45, beIN SPORTS 1, Getafe - Barcelone, Liga
20 h 45, Eurosport 2, Pontivy GSI - Paris PSG, Coupe de France

Lundi 7 janvier
20 h 45, beIN Sports 2, Wolverhampton - Liverpool, FA Cup
21 h, Eurosport 2, Lille - Sochaux, Coupe de France

Mardi 8 janvier
19 h, beIN SPORTS 1, Nantes - Montpellier, Ligue 1
19 h, beIN SPORTS 2, Amiens - Angers, Ligue 1
21 h, Canal+, Lyon - Strasbourg, Ligue 1

24.12.18

La liste de la galaxie-foot pour le Père Noël

Sir Ferguson, Manchester United: une bonne santé pour aider MU à revenir au sommet.
Henry, Monaco : maintenir l’ASM en L1.
Vieira, Nice : des joueurs capables de marquer des buts.
Mourinho, nulle part : un rabot pour enlever sa suffisance.
Modric, Real Madrid : du respect vis-à-vis de C. Ronaldo et Messi.
Mitroglou, Marseille : apprendre à jouer au football.
Choupo-Moting, PSG : suivre le même conseil donné à Mitroglou.
Mbappé, PSG : des dribbles réussis.
Ibrahimovic, USA : des livres de Cioran pour apprendre à faire des aphorismes.
Neymar, PSG: qu’il se rapproche encore plus de Messi et CR7. C’est le seul capable d’y parvenir.
Favre, Dortmund : remporter la Bundesliga devant le Bayern Munich.
Klopp, Liverpool : gagner la Premier League avec les Reds qui l’attendent depuis presque 30 ans !
Guardiola, Manchester City : remporter la Premier League devant les Reds.
Thuchel, PSG : vaincre en finale de la C1.
Emery, Arsenal : 10 % du talent de Guardiola.
Ben Arfa, Rennes : continuer sa vie d’artiste dans un monde de besogneux.
Buffon, PSG : gagner enfin une C1 derrière laquelle il court depuis toujours.
Aulas, Lyon : finir 2e de L1.
Manchester United : ne plus perdre un seul match en Premier League d’ici la fin de saison.
Balotelli, Nice : jouer plus et parler moins.
Payet, Marseille : apprendre à tirer un penalty.
C. Ronaldo, Juventus Turin : soulever la C1 2019 pour clouer le bec à ses détracteurs.
Thiago Silva, PSG : protéger mieux la cage parisienne que son domicile visité par des voleurs.
Giroud, Chelsea : marquer des buts.
Wenger, nulle part : un club qui pourrait lui faire gagner enfin une C1.
Di Maria, PSG : savoir résister au charge ou au moins les éviter.
Saint-Maximin, Nice: lever la tête pour mieux finir ses fantastiques chevauchées.

PS: à vous tous Joyeux Noël ! Bonne soirée ! Celle-là et les autres aussi.

23.12.18

Permalink 09:58:50, Catégories: LITS ET RATURES, BLONDINEMENT A XV  

Vintage Rugby Club de Bernard Morlino. Préface Jo Maso (Ed.Tana)

Dans la vie, il n’y a pas que le football !
La preuve. Mon album sur le rugby.
Attention ! Pas le rugby qui tue à force d’oublier que ce sublime sport, quand il est bien pratiqué est une hymne à la possession et à l’évitement.
Le french flair vous connaissez ?
Mon rugby c’est celui de Jo Maso initié de mains de maestros par les frères Boniface que même la mort ne parvient pas à séparer.
J’ai remonté le temps non pas par goût de la nostalgie. Je ne suis pas nostalgique: on guérit plus du cancer en 2018 qu’en 1968. Ce qui m’anime c’est la mémoire.
Malheur au monde quand il n’y aura plus de survivants de 1939-1945.
Je ne suis pas un admirateur du rugby des joueurs YouTube qui amusent la galerie par des oppositions hyper violentes et mal maitrisées.
Ce qui est beau c’est la gestuelle, le ballet des cerveaux qui dansent dans un hymne à la joie de vivre qui s’exprime dans l’adversité.
Pierre Albaladejo ? Un torero de l’ovalie. Sa voix est aussi enchanteresse que son élégance. En short, il est plus beau que n’importe quel ministre déguisé en pingouin.
Tous les grands serviteurs du rugby sont dans l’album, à l’exclusion des Kournikova qui ne vivent que sur l’image, à l’inverse de Roger Couderc.
Les professionnels actuels gagnent beaucoup d’argent. Ils ont tort de penser qu’ils sont alors plus forts que leurs devanciers, à l’époque tous amateurs. Dans amateur, il y a le verbe aimer.
Ce n’était pas mieux avant. Toujours est-il qu’avant on jouait au rugby !

-Vintage Rugby Club , Bernard Morlino. Préface Jo Maso. Tana, 180 p., 24, 95 €

PS: par un heureux concours de circonstance, L’Equipe du 23 décembre 2018, page 37, m’a classé parmi les beaux livres de l’année, sous le titre: “Enfin du beau rugby". Merci, et merci aussi à Jo Maso, féérique préfacier.

[Post dédié à Jean Cormier]

Permalink 09:40:38, Catégories: THE RED DEVILS  

Cardiff 1-5 MU. This is why we love Man United !

Samedi 22 décembre 2018
18e journée Premier League
Cardiff 1-5 Manchester United
But pour les Gallois: Camarasa (38e)
Buts pour MU: Rashford (3e), Herrera (29e), Martial (41e), Lingard (57e, 90e).

Cardiff: Etheridge; Manga, Morrison, Bamba, Cunningham; Hoilett (Harris 73e), Gunnarsson (Ralls 83e), Camarasa, Arter (Zohore 61e), Murphy; Paterson.

Man United: De Gea; Young, Jones, Lindelof; Shaw, Matic (Fellaini 87e), Herrera, Pogba; Lingard, Rashford (Fred 79e); Martial (A. Pereira 87e).
Sur le banc: Romero, Bailly, Dalot, Mata.
Manager: Ole Gunnar Solskjaer

Trois minutes ont suffi à MU pour renouer avec l’Histoire massacrée par Mourinho.
Histoire ? Enthousiasme, enthousiasme et enthousiasme.
Avec le Portugais c’était tirage de gueule, angoisse et rapports de force.
Ole Gunnar Solskjaer a le body langage des esthètes qui aiment MU.
Il est au bout de la chaîne: Best, Cantona, Scholes, lui…
MU est un club familial. C’est Montpellier puissance stratosphérique.
OGS a même le droit de perdre. Mourinho ne l’avait pas à cause de son arrogance.
La page du Portugais est déjà tournée.
Place à la joie de vivre.
La première victoire d’OGS est intervenue contre le 16e.
L’important est de se remettre dans une spirale positive.
C’est fait. Et avec les mêmes joueurs. Voilà le réalité qui fait mal à l’évacué.
Sur le banc, on a vu OGS parler avec son adjoint, le fabuleux Michael Carrick. Un anti-héros d’exception.
Un autre grand historique est de retour à la maison: Mike Phelan, ex adjoint de Sir Ferguson.
L’heure de la frime, du people c’est fini.
Place au travail ! Place au plaisir de jouer ensemble, l’un pour l’autre.
Place au football. Au jeu.

Permalink 09:32:13, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

100 ans de maillot jaune, par Serge Laget (Hugo Sport)

En un clin d’œil - plusieurs en fait- tout ce que vous voulez savoir sur le maillot jaune en osant le demander !
On ne présente plus Serge Laget. La plus grande fourmi des collectionneurs qui se transforment en cigale dès qu’il faut célébrer le cyclisme en général et le Tour de France en particulier.
Tous ses classeurs, tous ses tiroirs, toutes ses armoires sont des cavernes d’Ali Baba.
Il faudrait louer tous les Drouot du monde pour épuiser sa collection.
Archiviste de haut parage, documentaliste sans rival, Serge Laget n’est pas un névrosé compulsif mais tout grandement un amoureux au grand cœur.
Si l’on critiquait encore plus fortement les champions cyclistes, plus ou moins tous suspectés d’avaler des produits illicites, quand bien sûr les skieurs sont blanc comme neige, et que par ces incessantes accusations, le public ne serait plus au rendez-vous sur les cols de la Grande Boucle, il ne resterait plus qu’un seul spectateur sur le pas “de porte de la France"- selon la si jolie formule d’Antoine Blondin- pour applaudir les as du macadam: Serge Laget.
Sa nouvelle Bible sur le vélo passe en revue l’Histoire du maillot jaune:
Quand a-t-il été inventé ?
Qui l’a porté pour la première fois ?
Quel immense champion - le chouchou de Serge Laget- ne l’a jamais porté ?
Qui l’a plus revêtu ? (Tous les porteurs sont rassemblés dans un index)
Réponses dans l’album, superbe mariage entre texte et iconographie.
Ici, les photos ne servent pas à masquer la faiblesse d’un tartinier.
Serge Laget accompagne les images comme la musique de Georges Delerue sublime les films de François Truffaut.

-100 ans de maillot jaune, Serge Laget. Préface de Jacques Marinelli. Entretien exclusif avec Bernard Hinault. Hugo Sport, 256 p., 29,95 €.

21.12.18

Permalink 23:26:00, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United: Ole Gunnar Solskjaer, très proche de Sir Ferguson

Beaucoup d’observateurs pensent que la présence de Sir Ferguson dans les tribunes n’a pas de bien à ses successeurs. En fait, il n’aurait jamais dû partir. On n’abandonne pas sa famille. MU, c’est sa vie. En cette fin 2018, Sir Alex revient aux commandes avec son fils spirituel. Tant mieux ! Né le 31 décembre 1941, “Fergie” va fêter ses 77 ans. Quel bonheur de le revoir ! Guéri et au chevet de MU qui a tant besoin de lui.

Samedi 22 décembre 2018
18e journée Premier League
Cardiff-Manchester United, 18 h 30, beIn sport 1

Fini la mine renfrognée.
Fini la lutte idiote contre les médias.
Fini le moi je, moi je.
Fini vous n’êtes rien ! Respectez-moi !
Fini j’ai gagné plus de titres que les 19 autres coachs réunis.
Fini la mégalomanie.
Fini l’impuissance.
Place au renouveau.
Place à un historique.
Place à un joueur dans l’âme.
Place à l’intelligence en mouvement.
Place à un fils spirituel de Sir Alex.
Place à un poulain du King.
Place à un vrai Red Devil.
Bonne chance. Les joueurs devront tous sortir du bois pour refaire briller MU massacré depuis des années par des gens incapables d’assumer le poste d’entraîneur de MU qui équivaut à la pression d’un premier ministre, voire d’un président.

Permalink 17:02:05, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Le Grand Echiquier sans Chancel ce n'est pas le Grand Echiquier. L'un de ses fils spirituels Jean-François Zygel aurait pu mieux prendre le relais

Pour relancer Le Grand Echiquier il faut un grand monsieur Loyal (ou Madame), du niveau de Jean-François Zygel qui est à la fois Bernard Gavoty et Roger Couderc, ce n’est pas donné à tout le monde.

Les audiences de vendredi 20 décembre 2018

1er/ TF1
Balthazar, polar
6456000 téléspectateurs, 27,2% parts de marché

2e/ France 2
Le Grand Echiquier, barnum culturel
2015000 téléspectateurs, 10,5% parts de marché

Le public n’a pas été au rendez-vous de la relance du Grand Echiquier.
Ce n’est pas grave car la quantité et la qualité cela n’a rien à voir, sauf que là…
Une parodie sans âme. Un coup d’essai trop clinquant. La forme a écrasé le fond.
France 5 refait Apostrophes mais sous le nom de La Grande Librairie. C’est plus humble.
Dès les premières minutes de l’émission, on n’a senti que le stress de la présentatrice qui l’a communiqué aux invités.
Cette génération n’a pas de Denise Glaser qui avait le sens du tempo, une qualité d’écoute exceptionnelle, l’art de la relance pour révéler la part secrète de ses invités et de l’humour a revendre. Humour qui rime avec amour.
En 2018, on a droit a un grand canapé noir. Autant prendre le rouge et du coup son occupant aussi: M. Drucker.
La présentatrice faisait ce qu’elle pouvait mais ce ne fut qu’une campagne de promotion pour telle ou tel. On montrait l’album à l’écran comme dans un télé-achat.
Jamais Jacques Chancel ne s’est servi du Grand Echiquier pour présenter les gens comme on vend des savonnettes.
Aucune magie.
Trop d’images d’archives, pour une émission en direct !
Il ne sert à rien d’imiter. L’original est toujours mieux que le duplicata. Même pour ceux qui ne l’ont pas connu.
Pour une vraie innovation dans la continuation, il faudrait donner sa chance à Jean-François Zygel.
Zygel communique sa passion avec une compétence féérique.
Zygel a un style à lui. Il mérite une grande exposition.
Hélas ! il n’est pas tendance. Pas people. Il n’a pas la carte.
Le Grand Echiquier était aussi un événement grâce aux invités: Lino Ventura, Charles Trenet, Raymond Devos ou Georges Brassens. On n’a plus l’équivalent.
La France n’a plus que 3 stars: Bardot, Delon et Belmondo.
En dessous d’eux, il n’y a que des vedettes.

Chancel en plus savait starifié des gens qui le méritait, comme ce fut le cas avec Paul Tortelier. Il faut mettre en avant des gens qui le méritent. Pas d’épisodiques têtes de gondole.
La prochaine fois, France 2 devra donner la présentation à Nabilla avec pour invité Mbappé. Là l’audience sera au rendez-vous.
La culture n’a pas besoin de contreplaqué. Elle n’aime que le chêne.

PS: exemple de ce que fait Jean-François Zygel. Ses émissions sont toujours éblouissantes. Il sait communiquer son enthousiasme.
https://www.youtube.com/watch?v=a_hljrej7TA

20.12.18

Permalink 12:49:51, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le récital d'Hatem Ben Arfa du 19 décembre 2019

Ben Arfa est le Glenn Gould du football. Il déteste les enregistrements. Il joue en direct, jamais en play back. Le filmer est une chance car on voit mieux ce qu’il fait. Son football va si vite que beaucoup n’arrivent pas à le lire. Ben Arfa a le même registre que ses grands devanciers. Il a encore de très belles années devant lui. Quand il arrêtera de créer sur les terrains, un style disparaitra: le sien. Seuls les grands footballeurs ont du style.

8e Coupe de la Ligue 2019
Rennes 2-1 Nantes
Buts pour Rennes: Mexer (60e), Da Silva (89e)
But pour Nantes: Majeed (49e)

Le virtuose, le dernier romantique du football, Haten Ben Arfa, a été époustouflant contre Nantes.
Il n’a pas marqué ?
Quelle importance !
Il a dynamisé son équipe. Et dynamité celle d’en face par ses assauts successifs, des coups de dague pour déstabiliser l’ennemi. Ben Arfa ou le picador qui plante des banderilles pour ouvrir des brèches afin que ses partenaires s’y engouffrent.
Il a été à la baguette. Maître cerveau sur son homme perché.
Que ferait Messi à Rennes ?
Que ferait C. Ronaldo à Rennes ?
Que ferait Neymar à Rennes ?
Pas mieux que lui.
Mettez Ben Arfa à Barcelone, au Real Madrid, il fera aussi bien qu’eux.
Il faut simplement qu’il y joue et qu’on le mette dans les mêmes conditions de jeu.
Ben Arfa est le meilleur footballeur français en activité et de très loin.
Technicien, collectif, il a tout. Surtout la vision de jeu des maestros.
Le PSG a tout fait pour le détruire mais il renaît de ses cendres.
Une sorte de Phénix, d’Hibernatus.
Il a un grand mental. Maudits soient ceux qui disent qu’il a raté sa carrière. Il a raté sa carrière comme van Gogh a réussi la sienne !
Il est seul contre tous parce qu’il refuse d’être formaté.
Tous les grands créateurs sont de mauvais élèves parce qu’ils ne copient personne.
Ben Arfa c’est la liberté en marche dans une dictature.
Pavard and Cie sont champions du monde mais pas Ben Arfa. Il n’y peut rien si on ne l’a pas sélectionné.
Il est au-dessus d’un championnat du Monde.
Ben Arfa n’a pas de Ballon d’or, j’entends ici et là.
A-t-on donné le Nobel à Simenon ?

19.12.18

Permalink 16:44:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Avec Ole Gunnar Solskjær (le poulain de King Cantona), l'esprit des Red Devils is back !

Tous les buts de OGS à Man United. Au début de la vidéo on peut savourer un festival de caviar signé Cantona !

Depuis mercredi 19 décembre 2018, 9 h 15, Ole Gunnar Solskjær est l’entraîneur officiel des Manchester United. Voici l’annonce historique, par le club:

-"Manchester United announced today that former striker Ole Gunnar Solskjær has been appointed as caretaker manager until the end of the 2018/19 season.
Solskjær scored 126 goals in 366 appearances for United between 1996 and 2007. In 2008 he became the club’s reserve-team manager, before taking the managerial role at FC Molde in Norway.
Solskjær will take charge of the first team with immediate effect and will remain in place while the club conducts a thorough recruitment process for a new full-time manager. He will be joined by Mike Phelan as first-team coach, working alongside Michael Carrick and Kieran McKenna.”

Le buteur providentiel qui a donné la C1 1999 à Man United dans les arrêts de jeu, après plus de 30 ans d’attente est de retour à la maison.
On l’annonce pour un intérim jusqu’à la fin de saison.
J’espère qu’il va rester plus longtemps.
C’est le vœux de tous les fans de MU qui connaissent la maison Rouge.
Il appartient à ces joueurs que seul Sir Ferguson savait trouver.
Maintenant l’esprit de MU est de retour.
Cela change tout qu’il s’occupe de l’équipe fanion.
On est heureux de savoir qu’il évolue dans les lieux privés du club parce que son prédécesseur avait des ondes néfastes qui parasitaient l’âme de MU.
Mourinho n’a qu’un pôle d’intérêt: LUI. Je parle professionnellement.
Ole Gunnar Solskjær connaît MU aussi bien que moi.
Certes, il ne va pas pouvoir transformer des ânes en chevaux de course mais rien ne peut être plus pire que ce que vient de connaître MU.
Le Norvégien est le soldat type. Remplaçant, il analysait le jeu de l’équipe adverse pour accentuer les points faibles de l’adversaire dès que Sir Alex faisait appel à lui, en plein match. Il ne se morfondait pas sur le banc. Bon buteur, passeur, dur sur l’homme, esprit de winner, il est l’homme de la situation.
Je redevins supporter même s’il faut renouveler l’effectif à 90 %.
Il y a un paquet de joueurs qui n’ont rien à faire à MU. Même Smalling et Jones, des ex jeunes de Sir Ferguson, ne sont pas de niveaux. Ils sont indignes de Vidic-Ferdinand.
Bonne chance à “l’assassin à la figure d’ange".
Cela fait du bien de le revoir.
Il a vieilli comme nous tous mais il a toujours l’enfance sur son visage.
Mourinho, lui, n’a plus de fraîcheur d’âme depuis longtemps.
Sa lutte avec les médias trahissait son usure mentale.
Avec OGS c’est le retour de l’esprit du King Cantona !
Jurgen Klopp a eu la peau de Mourinho. Quel incroyable moment !
Les fans de Liverpool peuvent se réjouir d’avoir fait très mal à MU mais d’un autre côté ils peuvent avoir peur car ils ont réveillé l’Histoire de MU qui va reprendre le bon chemin.
MU est de retour, attention Paris !

Ole Gunnar Solskjær
né le 26 février 1973 à Kristiansund (Norvège)

Palmarès du joueur
67 sélections et 23 buts avec l’équipe de Norvège entre 1995 et 2007.
Coupe de Norvège 1994, avec Molde.

Avec Manchester United entre 1996-2007
Ligue des Champions 1999.
Coupe Intercontinentale 1999.
6 Championnats d’Angleterre 1997, 1999, 2000, 2001, 2003 et 2007.
2 Coupes d’Angleterre 1999 et 2004.
Coupe de la ligue anglaise 2006.

Palmarès de l’entraîneur
2 Championnats de Norvège 2011, 2012, avec Molde.
Coupe de Norvège 2013

Finale de la C1
26 mai 1999
Manchester United 2–1 Bayern Munich

Camp Nou, Barcelone
Spectateurs : 90 045
Buts pour MU: Sheringham (90e +1), Solskjær (90e +3)
But pour les Bavarois: Basler (6e)

Manchester United
Peter Schmeichel ©
Gary Neville, Ronny Johnsen, Jaap Stam, Denis Irwin
Ryan Giggs, David Beckham, Nicky Butt, Jesper Blomqvist. Puis (67e)Teddy Sheringham
Dwight Yorke, Andy Cole. Puis (81e) Ole Gunnar Solskjær

Manager: Sir Ferguson
Sur le banc: Raimond van der Gouw, David May, Philip Neville, Wes Brown, Jonathan Greening

Extraits de l’entretien OGS-Marc Hervez, dans SO FOOT, février 2012.

J’ai juré loyauté et fidélité à Sir Ferguson (…) J’ai remis ma carrière entre ses mains et il me l’a bien rendu. Il y avait un respect mutuel entre nous(…) Avant même que me vienne l’idée d’entraîner, je tenais une sorte de journal quotidien dans lequel j’écrivais tout [le manager]: les mots qu’il employait après une victoire, après une défaite, ses causeries d’avant match, les exercices à l’entraînement. J’étais fasciné (…) En 1999, on était 1-1 (…) dans les vestiaires, il a dit:"Si on ne marque pas, à dix minutes de la fin, je fais entrer Ole, et il nous fera gagner le match !” Bon, il n’a pas eu besoin de me faire entrer (…) Je reste persuadé que cette phrase [m’a permis de marquer le but décisif en finale de la C1 1999, à la 93e minutes.]”

18.12.18

Permalink 13:31:58, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Mourinho et Man United, c'est fini. Merci Papa Noël !

A Old Trafford, Mourinho ne laisse rien de son passage, à part le déclin des Red Devils. On ne retiendra du Portugais que sa suffisance insupportable. Les titres qu’il a gagnés à MU ne représentent rien. Pas de C1 et pas de championnat. Il s’est laissé distancer par Liverpool et Man City, les deux ennemis de MU. Mourinho part en plus avec 20 M€ d’indemnités. Vraiment une très grave erreur de casting.

Depuis le temps que les fans de MU attendaient ce jour: Mourinho est prié de dégager le plancher et fissa, dès le 18 décembre 2018, jour de son éviction.
Le Portugais n’a jamais compris comment fonctionne MU.
Même si le club est une immense entreprise, il conserve une ambiance familiale traditionnelle, instaurée par Sir Busby et perpétuée par Sir Ferguson qui a assisté accablé au pitoyable match des Red Devils battus 3-1 à Liverpool.
MU a commis l’erreur de ne pas conserver David Moyes qui était dans cette vibration.
Depuis MU ne sait plus qui mettre à sa tête.
Les propriétaires américains n’y connaissent rien en football. Il faut rappeler qu’il ont acheté le club à crédit… Crédit remboursé par le club !
Il fallait prendre Guardiola.
Maintenant, il va falloir bricoler avec M. Carrick, super joueur dans le staff.
Mourinho s’en va par la petite porte.
Il voulait gagner lui et non pas faire gagner MU.
Le nouvel entraîneur ne pourra pas inventer de nouveaux joueurs.
Cet effectif de MU est l’un des pires de l’Histoire des Red Devils.
L’urgence est de rétablir le moral, la force collective et donner le bon tempo à l’ensemble rouge.
M. Carrick devrait prendre le relais en attendant Ole Gunnar Solskjær, “l’assassin à la figure d’ange", héros de la C1 1999.,
Des Français en piste: Wenger, Zidane et Blanc ?
Si MU était en plein déclin économique, il convoquerait King Cantona sur le champ pour qu’il vienne sauver le club.

PS: dans mon post pour dimanche 16 décembre 2018:
Liverpool - Manchester United
Avant match:
Les Reds (1ers) devraient croquer sans forcer les Red Devils (6es) de Mourinho ridiculiser par ses homologues Klopp (Liverpool) et Guardiola (City). MU est a 16 points de retard sur Liverpool. Quelle honte !

Résultat: 3-1
Buts pour les Reds: Sadio Mané (24e), Shaqiri (73e, 80e)
But pour MU: Jesse Lingard (33e)
Les Reds l’ont remporté très logiquement grâce à leur perpétuel mouvement d’attaque et à leur brio individuel. En face, la pitoyable équipe de Mourinho, qui vit sur sa réputation à bout de souffle, a bredouillé un football d’une imbécilité sans limites. Le dégagisme ne devrait pas tarder. A la longue ça lasse. Pobba a ciré le banc tout le match.

17.12.18

8es C1 2019: Man United- PSG, Atletico-Juve, Bayern-Reds et Spurs-Borussia

Tirage des 8e de la C1 2019: lundi 17 décembre 2018 à 12 h
Matchs aller: 12 et 13 & 19 et 20 février 2019
Matchs retour: 5 et 6 & 12 et 13 mars 2019

Schalke 04 - Manchester City
Les hommes de Guardiola sont plus que favoris.

Atlético de Madrid - Juventus Turin
Superbe affiche: avantage CR7 car il reçoit Griezmann au retour.

Manchester United - Paris-SG
Bonne pioche pour Tuchel. Le MU de Mourinho est sans âme. Match retour à Paris ! (Dernière minute: le Portugais a été licencié du club le 18/12/2018 dans la matinée. Grande nouvelle pour MU mais pour le PSG)

Tottenham - Borussia Dortmund
Lucien Favre est bien placé pour les 1/4. Lloris et les Spurs sont mal tombés.

Lyon - FC Barcelone
L’O.L. vont se casser les dents sur l’os à éviter.

AS Rome - FC Porto
Match équilibré avec un léger avantage à Porto.

Ajax Amsterdam - Real Madrid
Le Real joue encore sa saison en C1 mais sans CR7 ce n’est pas la même chanson.

Bayern Munich - Liverpool
Le choc de titans. Jurgen Klopp en position de force.

Les favoris: Juventus Turin, Man City et Barcelone
Outsider N° 1: PSG
Outsiders reconnus: Atletico Madrid, Borussia Dortmund, Liverpool
Clubs en baisse: Man United, Real Madrid, Bayern Munich
Pour la figuration: Ajax, Porto, Schalke 04, Rome, Tottenham et Lyon

Les qualifiés dans le premier groupe, ceux qui ont terminé 1er dans leur poule:
PSG
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Barcelone
Real Madrid
Porto
Juventus Turin
Manchester City

Les qualifiés dans le second groupe, ceux qui ont terminé 2e dans leur poule:
Lyon
Ajax Amsterdam
Rome
Atletico Madrid
Liverpool
Tottenham
Manchester United
Schalke 04

Chaque club du 1er groupe ne peut pas rencontrer un club qui était déjà avec lui en phase de poules et un club de leur même championnat.
Donc Paris ne peut pas jouer contre Liverpool et Lyon.

Les adverses possibles du PSG en 8e:
Ajax
Rome
Atletico Madrid
Man United
Tottenham
Schalke 04

Le club le plus coriace semble être l’Atletico. Man U est très faible. Les autres défendront très durement leur chance quand ils joueront à domicile.

Qualifiés en 8e par pays:
Angleterre (4): Man United, Man City, Liverpool et Tottenham
Espagne (3):Barcelone, Real Madrid, Atletico Madrid
Allemand (3): Bayern Munich, Schalke 04, Borussia Dortmund
France (2): PSG, Lyon
Italie (2): Juventus Turin, Rome
Portugal: Porto
Pays-Bas: Ajax Amsterdam

Par villes:
Manchester (2): City et United
Madrid (2): Real et Atletico
Liverpool, Londres (Tottenham), Barcelone, Munich (Bayern), Gelsenkirchen (Schalke 04), Dortmund, Paris, Lyon, Turin(Juventus), Rome (AS Rome), Porto, Amsterdam

16.12.18

Modric se prend pour la grenouille devant les boeufs Messi et CR7

Une passe décisive et trois buts d’affilée, tel est le nouveau récital de Messi. La veille, Ronaldo avait marqué un penalty décisif pour la Juve. Pendant ce temps, Modric se permet de se comparer à eux parce qu’il est un Ballon d’or totalement injustifié. Ceux qui ont voté Modric sont des frustrés qui jalousent la constance de Messi et de CR7, deux monuments de l’Histoire.

Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real, grâce à Ronaldo qui portait le club sur ses épaules, finaliste de la Coupe du monde avec la Croatie, Luka Modric a reçu le Ballon d’Or 2018, le 3 décembre, au mépris de la logique car en sport il faut gagner. Varane, lui, a gagné aussi la C1 plus la Coupe du Monde, remportée également par Griezmann, vainqueur de trois titres majeurs dans la saison écoulée !
Le milieu de terrain croate disons a été récompensé pour l’ensemble de sa carrière plutôt que pour la saison en cours. Actuellement il n’est que 3e de la Liga alors que Messi (Barça) et Ronaldo (Juventus Turin) sont leaders de leur championnat respectif. Le Real s’en sort parce qu’il ne fait pas de match nul. Question défaites: déjà 5 en Liga !
Modric s’est permis de tailler Messi et Ronaldo du fait qu’ils ne sont pas venus à la remise du trophée à Paris. Veut-il qu’ils se prosternent à ses pieds ?

-“Je ne sais pas pourquoi ils ne sont pas venus. Apparemment, ces trophées n’ont d’importance que si ce sont eux qui les gagnent… Ce n’est pas juste pour les autres joueurs, pour ceux qui ont voté pour eux ces dix dernières années, ni pour le football et ses supporters. On parle des performances sur une saison, et cela voudrait dire que tous les entraîneurs, les joueurs, les légendes du football et les journalistes se sont tous trompés en même temps ? Si on vote pour la qualité du joueur, il n’y a plus qu’à donner tous les trophées à Messi et Ronaldo et à abandonner tout vote.”

Modrid n’aurait jamais dû recevoir la trophée car il a perdu en finale de la Coupe du Monde remportée par Griemann et Varane. Ce choix est antisportif. Niveau football, ce bon joueur ne joue pas au poste de Varane, donc on ne peut pas les comparer. On ne peut pas le comparer non plus à Griezmann sauf qu’ils sont tous les deux très collectifs et bons techniciens.
Maintenant on récompense les perdants ! Le choix de FF est aussi stupide que celui de la FIFA qui n’a pas donné le trophée 2010 à Iniesta vainqueur de la Coupe du Monde en Afsud.
Modric n’est absolument pas supérieur à Messi et Ronaldo. Et Neymar lui est aussi supérieur, en pur talent.
Modric est comme Kaka. Il a un Ballon et n’en aura pas deux, ni trois.

15.12.18

Lucien Favre toujours au top, C. Ronaldo au firmament italien, Messi réalise un coup du chapeau et les Reds pulvérisent MU.

Le fait de reporter des matchs de L1, à cause du boxon régnant (manifs, casseurs, terrorisme), fausse le championnat français, sauf pour la première place car le PSG est intouchable. Des équipes ont leur élan de casser, et d’autres ont le temps de se refaire la cerise. Quand on joue au football et qu’on en parle cela veut dire que tout va bien. Dès qu’on n’y joue plus et qu’on n’en parle plus cela signifie que tout va mal.

Samedi 15 décembre 2018

Borussia Dortmund - Werder Brême
Le leader invaincu et même invincible de Bundesliga, mené par le grand chef d’orchestre Lucien Favre, reçoit le 9e.
Résultat: 2-1
Buts pour Borussia: Alcacer (19e), Reus (27e)
But pour Werder: Kruse (35e)
Le Borussia de Favre poursuit son hégémonie.

Real Madrid - Rayo
Match comique: le Real sans Ronaldo a peur quand il reçoit le 19e.
Résultat: 1-0
But pour le Real: Benzema (13e)
Service minimum pour la Maison Blanche qui a pâle figure.

Torino - Juventus
La Juve, leader invaincu avec Ronaldo, se déplace chez le 6e. La Juve a la meilleure attaque et la meilleure défense de la serie A.
Résultat: 0-1
But pour la Juve: C. Ronaldo (70e pen.)
CR7 a un nouveau record à son palmarès: il a marqué le 5000e but de la Juve !

Dimanche 16 décembre

Nice - St Etienne
Nice va enfin rejouer après une trêve forcée à cause du bordel qui règne en France.
Résultat: 1-1
But pour Nice: Cyprien (81′ pen.)
But pour l’ASSE: Diony 53′
Au niveau carton rouge, égalité aussi: Hérelle (Nice 58e)-Salibur (ASSE, 62e). Nice aurait pu l’emporter en fin de match si Lees-Melou n’avait pas mangé la feuille de match sur un sublime caviar d’Atal, le feu follet niçois de très grand avenir. Nice n’a pas de force de frappe (Balotelli, absent, est en grande perte de rendement)

Liverpool - Manchester United
Les Reds (1ers) devraient croquer sans forcer les Red Devils (6es) de Mourinho ridiculiser par ses homologues Klopp (Liverpool) et Guardiola (City). MU est a 16 points de retard sur Liverpool. Quelle honte !
Résultat: 3-1
Buts pour les Reds: Sadio Mané (24e), Shaqiri (73e, 80e)
But pour MU: Jesse Lingard (33e)
Les Reds l’ont remporté très logiquement grâce à leur perpétuel mouvement d’attaque et à leur brio individuel. En face, la pitoyable équipe de Mourinho, qui vit sur sa réputation à bout de souffle, a bredouillé un football d’une imbécilité sans limites. Le dégagisme ne devrait pas tarder. A la longue ça lasse. Pobba a ciré le banc tout le match.

Levante 1-4 Barcelone
Pour le plaisir de voir Messi et ses amis. Dembélé s’est-il réveillé à temps pour rejoindre ses partenaires ?
Résultat: 0-5
Buts pour le Barça: Suárez (35e), Messi (43e, 47e, 60e), Piqué (88e)
Messi, auteur d’un doublé, devient le meilleur buteur de Liga avec 14 buts au compteur.

Lyon-Monaco
A quelle sauce va être mangé l’ASM ?
Résultat: 3-0
Buts pour Lyon: Aouar (6e), Fekir (34e), Mendy (59e)
Monaco n’a pas la culture du maintien.

Permalink 10:46:47, Catégories: LITS ET RATURES  

Au grand comptoir des Halles, Patrick Cloux (Actes Sud)

Hymne aux anciennes Halles de Paris, le fameux ventre de Paris si cher à Zola. Si elles existaient encore aujourd’hui, on y verrait beaucoup de gens y faire les poubelles. Jadis, il n’y avait que des clochards. Aujourd’hui, on parle de SDF. La poésie a disparu au profit du… profit. AU XXIe siècle, les magasins de fringues ont remplacé les tables pleines de poissons ou de fromages. On ne voit plus de corbeille de groseilles ou des cageots de tomates provençales. Place aux boutiques branchées !
La poésie des lieux on la retrouve dans le livre de Patrick Cloux, héritier de Zola, Clébert, Giraud et Seignolle, rien que des «grands affichistes». Des ambiances à la Doisneau qui n’a rien inventé. Photographier lui a suffi. C’est tout un monde retenu au bout de son objectif. Un monde en noir et blanc. De chair et de sang. Pas des seconds rôles. Des gens qui ne sont pas n’importe qui, comme aimait à le dire Louis Nucéra.
Précisions: quelques fois, Doisneau mettait en scène ses photos, pour l’instantané on repassera. Quand j’ai appris que certaines photos étaient en fait des poses, j’ai été très déçu. J’ai beau me dire que l’important c’est l’émotion, quelque chose à changer vis-à-vis de ses photos. Au cinéma, on est ému mais c’est du chiqué. Je pensais que Doisneau ne prenait que des photos sur le vif. Bien sûr, le portrait nécessite la pose mais il y a pose et pose. Un jour je lui ai parlé de tout cela quand nous étions tous les deux sous contrat temporaire à la Comédie Française, il ne m’a même pas répondu. Ma rencontre avec Doisneau fut une immense déception. Il m’a opposé du silence, une réprobation. Exactement comme William Klein que j’ai photographié au milieu de la foule, à sa manière en guise d’un hommage, clin d’œil. Il l’a mal pris aussi surtout quand je lui ai demandé si la photo avec le gamin et le révolver était … une mise en scène ! Ce qui fut le cas aussi. Ils ont pris mes questions pour de la critique pure et dure. Comme quoi j’appuyais sur un point sensible. Chacun sa conception de la photo de rue.
Heureusement subsistent quelques bistrots où il fait bon siroter la mélancolie. On n’a pas retiré que des commerces de bouche comme ils disent. On a abattu de la solidarité, de la fraternité, de l’amitié. De l’humain. Qu’on ne vienne pas se plaindre. Les ravages de la politique : Pompidou, VGE et Chirac sont passés par là. Les promoteurs ont eu les mains libres. Clefs en main de l’affairisme. Jadis le travail se voyait à l’œil nu.
Le fantôme de Léon-Paul Fargue est rue Coquillère, son adresse natale. Les ignorants qui y sniffent leur ligne de coke ne savent même pas qu’il est l’auteur du Piéton de Paris. On sent la présence de Nerval qui s’est pendu à deux pas. Que sont devenues les errances du divin Prévert ? On trinque depuis que Fallet est mort ! Marco Ferreri a disparu. Soupault aussi. On reste avec nos souvenirs qui nous suivent comme des chiens perdus. Les Halles de Baltard ne sont plus que des images d’Epinal dans la mémoire des survivants. On fit que les rats ont quitté les Halles pour aller à Rungis, avant même le déménagement des commerçants. Pas tous !

-Au grand comptoir des Halles. Chronique (en noir et blanc). Patrick Cloux, Actes Sud, 330 p., 22 €

13.12.18

La France cherche un nouveau de Gaulle

Le président (1961), Henri Verneuil. D’après Simenon. Dialogues de Michel Audiard. Cette scène mythique à l’Assemblée nationale est 100 % d’Audiard. Elle ne figure pas dans le roman de Simenon. Un exercice de style de haut vol. Indémodable malgré le baratin des politicards.

Je vais cesser d’écrire sur la situation français actuelle, tant je rabâche la même chose depuis des années.
Le Ve République est à bout de souffle.
On ne se reconnait plus dans les députés car dès qu’ils sont élus, ils abandonnent leur camp respectif puisqu’ils deviennent tous députés. Donc tous pensent à défendre leurs biens communs. La preuve, ils décident eux-mêmes d’augmenter leur salaire.
La démocratie a bon dos. Comme elle est trop clémente avec la voyoucratie, on n’est plus protégé.
La classe politique se protège d’abord elle-même.
Comme les puissants sont intouchables, c’est le peuple qui trinque.
Médiatiquement, plus besoin de frapper les dits puissants.
Les casseurs peuvent casser tout ce qu’ils veulent tant que ce n’est pas la voiture d’un ministre ou d’un député.
En 2018, en France, on ne peut plus marcher libre dans la rue.
Soit on peut se faire tuer par un frappadingue. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on laisse en liberté des bombes humaines à retardement.
Soit on se fait alpaguer par la police parce qu’on roule à 50 au lieu de 30 km/h.
Le gilets jaunes ont pris la parole parce que le peuple est tenu à l’écart, rien que des cochons de payants.
La France est en crise. Il nous faudrait un nouveau Charles de Gaulle.
On entend souvent: faut pas croire à l’homme providentiel.
Sans doute, mais croire dans de simples communicants, certainement pas.
De Gaulle avait un seul attaché de presse: son talent.
Et un seul parti: la France.
Précision importante: il était patriote et non pas nationaliste.
Un patriote aime son pays. Un nationaliste déteste les autres.

[Post dédié aux victimes de Strasbourg]

Permalink 14:01:36, Catégories: GOOOOL DO BRASIL !  

Neymar signe au FC Banque du Qatar

Officiel, en plus du PSG, Neymar vient de signer au FCBQ, le Football Club de la Banque du Qatar.
Même Messi n’a pas eu droit à cette plus-value.
Voilà qui est belle claque donnée au FC Barcelone !
Neymar va donc rester à vie à Paris ou alors il retourne au Barça sponsorisé aussi par le Qatar.
Le joueur phare du PSG vient de se lier financièrement avec QNB Groupe au sein duquel il est désormais l’ambassadeur.
Un footballeur c’est plus visible qu’un écrivain, un savant ou un musicien.
Un footballeur on peut le voir souvent dehors pendant 1 h 30, à l’air livre, véritable spot publicitaire ambulant.
-«Très heureux de ce partenariat et d’être devenu ambassadeur mondial d’un groupe aussi fort», a posté le staff de Neymar sur Twitter.
Le jackpot ! Encore plein de millions d’euros qui tombent dans la tirelire du brésilien de Bougival.
Son père a signé le partenariat avec la banque qatarie car il est aussi le tiroir caisse du fiston, à tous les niveaux y compris la publicité. Le contrat date du temps où son fils était mineur.
Neymar devient aussi l’ambassadeur au niveau planétaire de QNB, l’un des plus gros sponsor du PSG.
Le foot-fric n’en finit plus de régner.
Cette saison 2018-2019, Neymar espère remporter la C1. C’est possible, s’il parvient à rester joueur décisif au plan collectif et individuel comme lors du match à Belgrade gagné superbement par le PSG.
A l’entrée de l’hiver, Neymar est sur une bonne dynamique, très bien conseillé par Thomas Tuchel qui est un brillantissime entraîneur.
On ne pouvait pas souhaiter mieux pour le PSG que Tuchel. Autant Emery fut une erreur de casting, autant Tuchel est the right man in the right place.

Permalink 10:47:30, Catégories: LITS ET RATURES  

Livres : bons d’entrée (Apollinaire, Ponthus, Magret, Morales, Debord, Dumas, Mirabeau frère, de las Cases, Winock, Dumas-Merlin...) et aussi les bons de sortie !

A la manière de René Magritte.

Les bons d’entrée :

-Tout terriblement, Guillaume Apollinaire. Edition et préface de Laurence Campa. Poésie/ Gallimard, 152 p., 8,30 €. Une anthologie de poèmes du père de la modernité du XXe siècle.

-A la ligne, Joseph Ponthus. La Table Ronde, 267 p., 18 €. Somptueux long poème de bruit et de fureur, dédié à tous les travailleurs plein de sang, de larmes et de sueur.

-L’Effroi mousquetaire, Jules Magret. Les Belles Lettres, 257 p., 19 €. Le fils spirituel de Dumas et Dard a encore frappé !

-Tais-toi quand tu écris, Thomas Morales. Pierre Guillaume de Roux, 240 p., 22 €. Suite de chroniques sur un esthète qui préfère Albert Cossery à la racaille moderne.

-Stratégie, Guy Debord. L’Echappée, 528 p., 24 €. Un autoportrait du situationniste qui haïssait la politique spectacle par le biais de ses fiches de lecture.

-Le Sphinx rouge, Alexandre Dumas. Edition de Radu Portacala. Cherche Midi, 714 p., 22 €. Découverte d’un roman de capes et d’épées comme en n’en fait plus. Dumas de cocagne !

-La Morale des sens, Vicomte de Mirabeau. Libretto/ Phébus, 215 p., 8, 70 €. Par le frère de…, une ambiance proche du sensuel Verrou, par le peintre Fragonard.

-Le Mémorial de Sainte-Hélène, Emmanuel de Las Cases. Edition établie par Thierry Lentz, Peter Hicks , François Houdecek & Chantal Prévot. Perrin/ Fondation Napoléon, 860 p. 29 €. Premier tome du «manuscrit retrouvé» d’une prestigieuse édition en quatre volumes. Dans l’intimité de l’exil de l’empereur déchu.

-Le monde selon Victor Hugo, Michel Winock. Tallandier, 315 p., 20, 90 €. Le père des Misérables sa vantait d’avoir «fait l’amour dix-neuf fois pendant sa nuit de noces». Le jour de ses obsèques, les filles de joie n’ont pas fait payer.

-Nicolas le philosophe, Alexandre Dumas & Christophe Merlin. Grasset, 30 p., 19, 90 €. BD divinement vieillotte sur un sage qui se dépouille pour atteindre la liberté du sifflotement.

Les bons de sortie :

-Journal de travail des Raisins de la la colère (1938-1941), John Steinbeck. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) et préfacé par Pierre Guglielmina. Seghers, 210 p., 17 €. Procrastination ou perpétuelle plainte, ce livre est aussi agaçant par le manque de confiance de l’auteur que la suffisance des prétentieux sans talent.

-Qu’est-ce qu’un chef ? Pierre de Villiers, Fayard. Le désordre c’est l’ordre moins le pouvoir, a écrit Léo Ferré.

-Fragile, Muriel Robin (XO), Tremble, Catherine Laborde (Plon) et Devenir, Michelle Obama (Fayard). Un mot pour titre, nouvelle mode dans l’édition people.

-Manuel de la guérilla médiatique, Raquel Garrido (Michel Lafon). Bouquin pour passer à la téloche tout en dénonçant le système de l’idiot-visuel.

-Névroses médiatiques, Gilles William Goldnadel (Plon). Une version de l’arroseur arrosé.

12.12.18

Hélas ! je t'aime, correspondance Arletty & Soehring. Edition de Denis Demonpion. (Cherche-midi)

Superbe montage. On s’y croirait ! Bel hommage.

Ce livre est réservé aux admirateurs de la grande actrice. Combien en reste-il au seuil de la 3e décade du XXIe siècle ? Peu, très peu. Voici la correspondance de la grande comédienne avec son amant allemand, Hans Jürgen Soehring.
Quand on accusa Arletty d’avoir fricoté et plus que ça avec un occupant, elle décocha:
-"Mon cœur est Français mais mon cul est international !”
Un mot à la fois digne de Sacha Guitry et de Céline, son ami.
Arletty n’a jamais été dans l’univers des collaborateurs, des agents de la gestapo. Rien de tout cela, aucune intelligence avec l’ennemi.
Ce n’était pas une mauvaise française parce qu’elle a suivi les élans de son cœur et du reste.
Elle n’a pas tendu la main à Hitler ni à Pétain.
Elle a aimé un Allemand car elle se moquait du qu’en dire-t-on. Féministe avant l’avant, elle jouait à hauteur d’homme avec Jean Gabin et Michel Simon.
Sa correspondance amoureuse confirme son tempérament que rien n’arrête.
A 43 ans, elle assume son coup de foudre avec un Allemand trentenaire.
Leur histoire aura des hauts et des bas- avec une absence de correspondance d’1 an ½ à partir de la mi-août 1944.
L’éditeur du livre, Denis Demonpion, parle d’un «amour transgressif». A juste titre.
A la fin de la guerre, comme on tondait les Françaises trop proches avec les occupants, elle n’a pas vécu dans une grande sérénité.
A partir de 1948, Arletty se fait plus distante. Elle a toujours été très indépendante.
Elle apprend que le bel officier a une liaison avec une étudiante.
Arletty reprend ses distances mais reste liée avec celui dont elle apprend qu’il s’est noyé au Congo le 9 avril 1960.
Arletty reste la plus grande actrice française, avec Maria Casarès. Deux Déesses du XXe siècle.

-Hélas ! je t’aime, correspondance Arletty & Soehring. Edition de Denis Demonpion. Cherche-midi, 560 p., 24, 90 €

11.12.18

Un fabuleux Neymar dans un grand PSG qualifié pour les 8e

Mardi 11 décembre 2018
Champions League
6e et dernière journée de phase de poules
Etoile Rouge 1-4 Paris PSG
But pour les Serbes: Marko Gobeljić (56e)
Buts pour Paris: Edinson Cavani (9e), Neymar (40e), Marquinhos (74e), Kylian Mbappé (90e + 2)

Thomas Tuchel est une très grande acquisition pour le PSG. L’entraîneur allemand sait concerner tous ses joueurs qu’il implique dans un projet commun.
Le PSG est sorti premier du Groupe de la mort avec Liverpool. Naples reste sur le carreau.
Neymar a été grandiose. A la 88e minute, il a défendu avec les crocs. Et quatre minutes plus tard, il a donné un caviar à Mbappé.
Le reste du temps, il était à la baguette.
Sans doute le plus grand match du Brésilien en C1 à l’extérieur, sous le maillot du PSG.
Neymar depuis le mois d’août 2018 a rectifié sa façon d’être. Il s’est reconcentré sur le jeu, et c’est admirable. Avec Messi et Ronaldo, il appartient au tiercé des trois meilleurs joueurs du monde. Au diable le titre mondial de 2018. Un titre n’a rien à voir avec la valeur des joueurs.
Le virtuose au numéro 10 fait jouer ses coéquipiers, plus du tout obnubilé par la galerie à épater.
Paris n’a jamais eu peur. Même à 1-2.
Avec Emery, le PSG avait la trouille, sans cesse.
Avec Tuchel, Neymar joue pour l’équipe.
Le match fondateur en C1 fut sans doute la défaite 3-2 à Liverpool. Paris avait été mené 2-0 avant de revenir 2-2 puis de céder à la fin, juste après avoir frôlé le 2-3.
Depuis cette défaite, le PSG s’est bien repris en C1.
A Belgrade, on a vu un Paris déterminé, conquérant, convainquant.
Tuchel a fait des bons choix: titularisation de Buffon, et Rabiot pas présent au coup d’envoi.
Les attaquants parisiens ont marqué trois fois avec les membres de son trident offensif.
L’entente Neymar-Mbappé a illuminé la soirée.
Merci à eux. Et rendez-vous en 8e. Pourvu que ça dure !

Autres résultats très attendus:
-Liverpool 1-0 Naples
-Monaco 0-2 Dortmund/
-Barcelone 1-1 Tottenham/
-FC Bruges 0-0 Atletico Madrid/

Permalink 17:30:52, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Léo Ferré commente les manifestations de la fin 2018

Seuls les démocrates ont le droit de critiquer la démocratie. Pas de tolérance avec les ennemis de la tolérance.

Le plus frappant dans l’intervention du chef de l’Etat, le 10 décembre 2018 c’est qu’elle n’était pas en direct.
Donner l’impression que l’on pense en play-back ce n’est formidable.
Il était important qu’il s’exprimât en prise directe avec/sur la population.
On peut l’imaginer refaire une prise, trouver qu’il n’était pas “bon” ici ou là.
Attention au peuple que l’on affame.
Quand on a rien à manger on devient très violent.
Les terroristes de la religion rêvaient d’une guerre civile.
Aujourd’hui, ils sont au chômage !!! (1°

Dernière minute, le 11 décembre 2018, à 22 h. Post prémonitoire, hélas ! J’apprends qu’il y a eu un attentat à Strasbourg. On est pris en sandwich entre les attentats et les casseurs. Situation intenable. Stop aux manifs qui sont le terrain idéal pour les semeurs de panique générale. Il faut le retour immédiat de la paix civile. La France est sous le coup de plusieurs menaces. Tous les Hommes de bonne volonté doivent le comprendre. D’abord la paix civile !

Ils ont classé Messi 5e du Ballon d'or 2018

Tartempion est champion du monde.
Pas Messi.
Quelle importance. Messi est au-dessus de la Coupe du monde.

Permalink 14:43:09, Catégories: LITS ET RATURES, VAN GOGH FOR EVER  

Manifeste incertain (tome 7). Emily Dickinson, Marina Tsvetaieva. L’immense poésie, par Pajak, (Noir sur Blanc)

L’unique Pajak poursuit son chemin solitaire d’écrivain-dessinateur ou le contraire. La noirceur embaume son travail mais c’est un univers artistique où il fait bon se promener. Le noir, donc. Le noir avec plein de nuances. Le noir est une couleur. Qui dit noir, dit blanc aussi. Ce n’est pas de la BD. Il s’agit de récit avec des images. Les images ici sont comme la musique des bons films. Musique intelligente, pas celle des ascenseurs. Imaginez Miles Davis qui illustre les images de Louis Malle. Ou Mahler qui accompagne Schiele.
Les images de Pajak sont les fenêtres d’un train qui n’existe pas, hélas ! Celui que conduirait Blaise Cendrars et surtout pas Paul Morand. Après Apollinaire, Nietzsche et tant d’autres, le virtuose Pajak nous met en présence de deux grandes dames de la littérature.
La poète- c’est mieux que poétesse- Marina Tsvétaïeva, a cru se sauver dans les mots, en vain. Les maux l’ont emporté, massacrée par les drames : mort d’un enfant, et elle a longtemps cru que son mari Serge Effron avait été supprimé. En fond sonore de sa vie, le fruit et la fureur de la révolution d’Octobre. Pajak qui aime les caractères bien trempés et souvent maudits, ne pouvait pas ne pas faire figurer dans son œuvre Marina Tsvétaïeva, mère courage qui finit par abdiquer devant l’existence trop dure avec elle. La poésie lui a servi de bouée de sauvetage mais pas au point de la sauver totalement. Souvent obligée de changer de pays, lors de son exil, la poète a été très appréciée par ses éminents confrères.
Le livre fait revivre également l’américaine Emily Dickinson qui au contraire de Marina Tsvétaïeva, n’a pas quitté sa maison. Elle vit claquemurée, va dans son jardin comme si c’était le bout du monde, puis elle retourne à la page blanche. La sédentaire voyage dans sa tête plus qu’une nomade.
Les deux artistes sont des totems pour les amoureux de la littérature. Pajak les comprend comme s’il les voyait tous les jours. Son imaginaire se marie bien avec ses deux devancières, artistes majeurs. Pajak c’est un long sanglot sur l’enfance. La sienne. La nôtre. Il semble vouloir revenir fœtus. Pas pour être dans le ventre de sa mère. Simplement pour tout recommencer car il aime la vie. Il voudrait tout simplement qu’elle soit moins polluée par l’imbécilité ambiante.

-Manifeste incertain, tome 7. Emily Dickinson, Marina Tsvetaieva. L’immense poésie. Pajak, les éditions Noir sur Blanc, 320 p., 23 €

09.12.18

Permalink 16:22:09, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Ben Arfa fait plier Dijon. Que ferait Messi à Rennes ?

Après plus d’une saison écartée de la compétition à cause du PSG, Ben Arfa est de retour au premier plan: affuté, adroit et toujours aussi créatif. Et bien sûr, il bouge toujours avec une très grande élégance. Grand footballeur et si beau à voir en mouvement. Le technicien transforme en or des ballons qui pour les autres sont en plomb. Il aurait pu partir en Chine où on lui faisait un pont d’or mais non, il a voulu rester en L1. C’est dire son attachement à la compétition française, européenne. La France pardonne à Koscielny d’avoir souhaité que l’EDF ne gagne pas la Coupe du Monde 2018, la France pardonne à Ibrahimovic d’avoir insulté le pays mais dès que Ben Arfa rate une passe il se fait massacrer par les médias.

Samedi 8 décembre 2018
Rennes 2-0 Dijon
Buts pour Rennes: Bourigeaud (69e), Ben Arfa (90e)

Après son but d’une autre planète à Lyon, Hatem Ben Arfa a fait bis repetita.
Le but qu’il a marqué contre Dijon, je ne l’ai pas vu venir.
En plus, il est à l’origine de l’ouverture du score par une accélération foudroyante qui a semé la panique dans la défense adverse.
Les gauchers ont vraiment des coups qui désarçonnent les droitiers.
Des fulgurances. Les gauchers ont quelque chose en plus. Des trajectoires spéciales.
Jamais je ne m’attendais à ce qu’il frappe à cet instant. Dans cette position, dans cet angle de tir.
Ben Arfa, le grand Hatem, l’anti système, est de retour.
Il s’est vite remis dans le rythme après plus d’une saison de mise en quarantaine par le Qatar SG qui l’a méprisé totalement.
Des commentaires ont enterré Ben Arfa.
L’un des Footix est allé jusqu’à dire: “Ben Arfa a raté sa carrière".
Mieux vaut que je ne commente pas cette bassesse. Ils le taillent mais sont près à ramper pour l’inviter.
Ben Arfa vient de signer son retour et pas un mot dans les médias.
Il a donné un nouveau récital, puis il est parti.
Sa réponse est venue du terrain.
Chapeau l’artiste !
Des pisse-froid disent: “Pffff… C’était contre le 16e du championnat…” Qu’importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse !
Ben Arfa a vraiment le beau football de l’Hexagone.
Un football pur comme l’eau de roche.
Un football étincelant.
Ben Arfa est le football.

08.12.18

La France dans le chaos, acte IV

Un casseur ce n’est pas un rebelle. Un rebelle c’est Philippe Soupault qui devient Dada parce qu’il déteste qu’on envoie sa génération au casse-pipe de la Première Guerre Mondiale. Nos compatriotes qui réclament la dignité aux entrées de villes françaises n’ont absolument rien à voir avec les casseurs. Quand on casse des vitrines dans une dictature, la répression étatique tue aucun état d’âme.
En démocratie, l’Etat fait tout pour éviter le bain de sang, donc il est plus facile de casser dans les démocraties. On prend même très peu de risque, il suffit d’entendre ce qu’a dit un casseur à Paris, le 8 décembre 2018 quand un commerçant a riposté par un tir de balle en caoutchouc: “Mais il n’a pas le droit de tirer !”
Casser des vitrines en France pour voler les commerçants est-ce un acte politique ? Retourner des voitures pour les enflammer, est-ce un acte de rébellion ? Non, ce n’est que du vol et du vandalisme. Les manifestations, par l’ampleur des mouvements de foule, permettent les vols organisés. Ceux qui se disent contre la société de consommation voudraient en fait y appartenir. Quand Mandela se rebellait c’était héroïque mais attaquer une démocratie c’est du fait-divers. Rien à voir avec les revendications légitimes des gilets jaunes. Dans la majorité silencieuse il y a beaucoup de gilets jaunes. On ne pense pas du bien des gouvernants qui lancent sur les routes des voitures banalisées conduites par des sociétés privées réénumérées selon les résultats de leur traque aux automobilistes qui roulent à 40 km/h au lieu de 30 ou a 90 km/h au lieu de 70 ou 80. Les dirigeants du pays doivent comprendre qu’à force de puiser dans le portefeuille des citoyens ceux-ci sont ruinés. Le combat pour la survie est un combat louable.

Va-t-on encore voir ce spectacle pendant longtemps ?
Les casseurs profitent du désordre pour piler, vandaliser tout ça aux frais des commerçants, des contribuables. Quel gaspillage !
Quand un commerçant a essayé de défendre son magasin, un assaillant a dit:
-"Poussez-vous ! Vous êtes assuré…”
Quand un autre commerçant abrité dans son magasin attaqué par une horde d’une dizaines d’agresseurs ultra violents a riposté avec une arme défensive quasi inoffensive, un casseur, en flagrant délit d’attaque, s’est écrié:
-"Mais il n’a pas le droit de tirer !”
“Le président est dans son bunker et n’en sort pas” a dit un gilet jaune.
Ce président n’a reçu que 18 % des voix au premier tour des présidentielles 2017 au cours desquelles on a dénombré:

Abstentions 10 578 455
Blancs 659 997
Nuls 289 337

Donc tous les opposants sont en train de se révolter après seulement 18 mois de gouvernance.
Le net est passé par là. Le monde s’accélère à la vitesse d’un clic sur le clavier.
Le peuple se révolte, c’est bien normal après l’arnaque de l’euro qui a fait passer en une nuit la baguette de 0,80 cts à 6,50 francs.
Le fossé est trop grand entre les gros et les petits.
Jadis on pouvait être pauvre et vivre.
Aujourd’hui, c’est impossible. La vie est devenue trop chère.
Le pouvoir en place va-t-il laisser Paris ville morte chaque week-end ?
Il faut faire attention aux mots qu’on emploie.
Macron paie pour tous les autres: “Pauv’con” (Sarkozy), “les sans-dents” (Hollande)…
Paris le week-end ressemble à la pire ville de dictature. Des policiers de partout.
C’est ça le pays de la liberté, égalité, fraternité ?
Où sont les hommes responsables, ceux qui ont la vraie valeur de l’argent ?
A force de détruite droite et gauche, c’est l’anarchie.
Les énarques dirigent la France comme une entreprise mais c’est un pays !
Tout le monde a le droit d’y vivre le plus dignement possible. Les riches comme les pauvres.
Quelle tristesse de voir la France attaquée par les siens.
La parole présidentielle doit rétablir la paix civile.
Président de la République ce n’est pas un métier mais une vocation.

Jean Moulin n'est pas mort pour qu'on "casse" les grands magasins

Touche pas à ma France !
Voilà qui ferait un beau badge.
En France, hélas ! on a laissé l’imagerie du patriotisme… aux nationalistes qui ne pensent qu’à eux.
On nous bassine avec les casseurs qui seraient anticapitalistes. Des anticapitalistes très intéressés par les magasins de haute couture.
Jean Moulin n’a pas chassé l’occupant pour que l’on piétine la République française.
Contester des mauvaises lois, voilà le comportement des bons citoyens.
Par contre casser pour profiter du travail d’autrui n’a rien de révolutionnaire.
Vive la France ! Vive la République !

06.12.18

Permalink 15:47:04, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le virtuose Hatem Ben Arfa is back !

Mercredi 5 décembre 2018
16e journée de L1
Lyon 0-2 Rennes
Buts pour les Rennais: Ben Arfa (41e), Siebatcheu (44e)

Contre Rennes, lassé de voir son équipe en être toujours à 0-0 à la fin de la première mi-temps, Hatem Ben Arfa s’est bien placé pour recevoir le ballon.
Il accélère sur le côté gauche, insiste et déclenche du gauche une frappe qui va se loger dans le petit filet gauche de la cage du portier lyonnais.
Pur chef d’œuvre !
Je ne me souviens pas d’avoir déjà vu une telle frappe croisée.
Inspiration géniale du dernier grand romantique du football français.
On le sait, Ben Arfa est seul contre l’establishment.
A l’inverse de Griezmann ou de Mbappé il n’a pas à ses pieds les médias institutionnels et tous les pouvoirs du football français qui lui disent à longueur de journée qu’il est le plus grand joueur du monde et qu’il mérite le Ballon d’or. Si Ben Arfa avait joué avec la France en Russie, il serait aussi champion du Monde.
Hormis son staff, il doit se battre contre l’équipe qu’il affronte et contre tout le monde du football qui ne lui épargne rien.
On l’a vu mis à l’index pendant un an et demi pour un motif d’une futilité extrême. Sa franchise aurait dérangé le pt du PSG.
Après une évidente remise en rythme, nécessaire après tant de mois sur la touche, la géniale créativité du virtuose est de retour.
Ben Arfa n’a pas que la vitesse dans son bagage technique.
Ben Arfa a la vision de jeu, l’anticipation, le bon tempo et la grâce du geste.
C’est un très grand joueur et non pas besogneux.
Quand il joue, il donne un récital.
Le talent à l’état pur.
Pas prêt à ramper devant les instances qui briment la personnalité, il vit à sa cadence, avec la nuque raide des gens qui marchent sans faire de concession dans leur moyen d’expression.
Ils sont où les footix qui prédisent toujours sa fin ?

PS: samedi 8 décembre 2018. Rennes 2-0 Dijon. Ben Arfa est à l’origine du premier but, suite à une accélération sur le côté gauche… puis il a inscrit le second but, d’une superbe frappe lointaine.

05.12.18

L'insupportable compte à rebours sur le menace d'assaillir l'Elysée

89 000 policiers seront sur le pied de guerre. On annonce que les casseurs de l’Europe entière se sont donnés rendez-vous à Paris. Les médias, les politiques, tutti quanti attendent le 8 décembre 2018 comme un match de football. Heysel en vue ? Etrangement des matchs de la 17e journée de L1 ont été reportés, dont Monaco-Nice. Monaco-sur-Seine ? Incroyable ! Une franche de la population met dans les cordes un pays aussi prestigieux que la France !

Etonnante situation. La police française - voire l’armée aussi- aurait peur d’une petite franche d’excités ?
A qui fera-t-on croire que la police est plus faible que des assaillants aussi mal intentionnés soient-ils ?
Pour éviter la bavure, dit-on, la police y va en douceur. Au point de se laisser dépasser par les événements ?
A la violence, il faut riposter par la force.
Celui qui veut se battre avec la police prend ses risques.
La police, elle, doit protéger les citoyens et biens publics et privés.
Voir ce qu’on a vu deux sur les Champs Elysées et aux alentours est indigne de la France.
Pourquoi notre pays laisse-t-il les voyous tout détruire sur leur passage ?
Le droit de manifester n’a rien à voir dans les attaques de magasins et de l’Arc de Triomphe.
Hier, on nous disait que des islamistes radicaux voulaient briser notre civilisation et aujourd’hui on laisse faire des extrémistes qui agissent comme des putschistes.
L’anarchie conduit directement à la dictature.
Qui sont ceux qui se déguisent en gilets jaunes pour attaquer notre démocratie?
Il ne faut pas confondre les gilets jaunes très bons citoyens et les autres qui se servent d’une situation.
Le pays, les citoyens silencieux et les médias attendent le 8 décembre 2018 comme si c’était la finale de la Coupe du Monde ?
On parle de morts à venir. “On” c’est le pouvoir en place qui annonce que certains manifestants veulent tuer.
Le mot d’ordre: tous aux abris pour éviter la violence qui devrait faire rage à Paris.
Triste actualité. La révolte gronde tout simplement parce que dans le pays, on ne peut plus être pauvre. Il n’y a pas de honte à vivre modestement. Le hic c’est qu’on ne peut plus vivre sans peu argent car la vie n’est plus à bon marché.
Des gilets jaunes appellent une marche vers l’Elysée.
Des irresponsables politiques de l’opposition jettent en plus de l’huile sur le feu.
On menace la démocratie, la République.
On traite Macron comme si c’était Ceausescu.
Les responsables sont les anciens présidents qui ont massacré la fonction présidentielle. Songez à ce président qui allait voir sa maîtresse en scooter et qui dorénavant cours les librairies pour signer un bouquin que des victimes de la promotion médiatique achètent comme s’il s’agissait d’un CD d’un chanteur de variétés. Et celui d’avant qui insulta indirectement les Français quand il insulta un opposant anonyme.
Macron a bien commencé puis il a dérapé plusieurs fois verbalement et photographiquement aussi, posant avec quelqu’un affichant un doigt d’honneur.
Incompréhensible.
Si tu nais pas l’image, tu périras pas l’image.
Les dirigeants politiques depuis des années ont oublié qu’ils n’étaient que des représentants du peuple qui ne se reconnait plus du tout dans cette caste.
Le mal est profond. Est-il normal que des sociétés privées soient plus riche que la France ?
Quand Antoine Pinay a dit au général de Gaulle: 100 francs vont devenir 1 franc. Le président avait compris que les Français allaient avoir l’impression de devenir pauvres. A présent c’est l’Euro qui a creusé la tombe du plus grand nombre. Il est impossible d’avoir de l’argent devant soi. Tous les prix ont explosé. Tout est plus cher. Des prix démentiels qui contrastent avec les salaires fossilisés.
Face aux gilets jaunes, la présidence a reculé.
Il est affligeant de voir qu’il faut à chaque fois tout casser pour se faire entendre.
Une gilet jaune a très bien expliqué: “On a pu voter Macron et s’en mordre les doigts. Si on engage quelqu’un, au bout de trois mois on peut s’apercevoir qu’on a fait fausse route".
Les gilets jaunes en veulent plus. Ils sont soutenu par beaucoup de Français.
L’acte IV des manifestations du samedi 8 décembre 2018 stresse les démocrates, les républicains, les patriotes et la police. Cette fois 89 000 policiers seront de sortie pour faire régner l’ordre public.
Macron s’est isolé dans sa fonction. Ce n’est pas le premier à tomber dans ce piège.
Une suite de décisions a mis en colère les Français: les hausses, le mépris vis-à-vis des anonymes (en tous cas c’est la sensation qu’ils ont eux), le matraquage sur les automobilistes (PV en rafale, hausse des PV, limitation excessive de vitesse, chasse des conducteurs en voiture banalisée par des sociétés privées, traque incessante…) taxe sur les retraites, avantages accordés aux plus aisés). Et que dire du prélèvement à la source qui va pratiquer la ponction avant même que l’on touche le salaire. On chamboule trop la vie des Français.
Après la vague d’attentats, voici la vague de l’insurrection.
La devise Liberté, Egalité, Fraternité doit être mieux appliquée.
L’égalité financière est impossible mais on ne peut pas affamer son peuple.
Le travail du président de la République c’est de rendre heureux son pays.
La mission est très difficile à accomplir.
Le poste n’est pas enviable.

Le message d'outre-tombe de Léo Ferré aux gilets jaunes sur fond de disparition de paix civile

Léo Ferré est d’évidence le pionnier du rap.
Le plus grand rappeur du monde, y compris les Etats-Unis.
Il savait utiliser les mots comme un ébéniste. La bouche telle une arbalète.
Quand il parle, il n’a rien à voir avec les casseurs qui fracassent les vitrines de Chanel et autres marques de luxe. On a les révolutionnaires que l’on mérite.
Les politiciens depuis des lustres ne voient que Paris et la banlieue.
Ils agitent des épouvantails pour faire peur: ne craignez rien, on veille sur vous.
Tous ont oublié la France profonde qui se rebiffe.
La France profonde, tout est dit. Profonde, cela ne veut pas dire loin. Profonde, cela veut dire intelligente.
La France profonde a bien compris qu’on a tout fait pour massacrer les métiers afin de ne donner que des emplois. Faute gravissime.
On doit apprendre à pêcher au lieu de donner du poisson.
Le terrorisme actuel des casseurs d’où qu’ils viennent est la réponse au terrorisme des cols blancs qui a tué l’éthique. Voir un ministre socialiste mentir sur ses vols fiscaux est l’un des plus grands drames de la démocratie actuelle. Le peuple souverain a de quoi être en colère.
Si la police et l’armée basculaient dans le camp des gilets jaunes, la Ve République rendrait l’âme.
Cela fait plusieurs week-end que la paix civile a disparu de Paris.
Jusqu’à quand ?
Le temps où les politiciens déplument les Français est terminé.
Le dégagisme vire l’époque des mesurettes genre cautère sur jambe de bois.
Les chefs de partis politiques traditionnels n’ont pas lancé d’appel au calme.
A qui profite le chaos ?

Il n’est plus l’heure de parler pour ne rien dire.
Le maître mot c’est justice. Justice sociale, justice fiscale.
L’euro a ruiné les Français qui n’ont rien demandé d’autre que le droit de vivre.
Paris a mis sur le tapis des débats de société qui ne concernent à chaque fois qu’une partie infime de la population, au mépris de la majorité silencieuse qui se rebiffe enfin tant elle a été laissée sur le bas côté de la société.
Il faut arrêter de mépriser les métiers dits manuels.
Les technocrates ont réussi à virer la jeunesse des boucheries, des fruits et frimeurs, des plomberies, des épiceries, des garages, des menuiseries et j’en passe.
Dans la vie, il n’y a pas que l’informatique.
Des secteurs ruraux sont des déserts.
Pas la peine d’aller dans la lune si le monde devient un terrain vague, me disait Emmanuel Berl.
Des milliards sont gaspillés parce qu’ils sont dépensés par des incompétents.
Avant Macron, deux présidents ont sali la fonction.
Macron est désormais le président de la transition.
Ca passe ou casse.

04.12.18

Permalink 11:01:03, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Flingué par la presse française depuis des mois, C. Ronaldo (2e) a boycotté la remise du Ballon d'or 2018 à Modric

Ronaldo est loin d’être fini. Il est en route pour faire un doublé historique: la Serie A et la C1 2019 avec la Juventus Turin. Et bien sûr le Ballon d’or 2019. CR7 n’a pas encore dit son dernier mot.

Lucas Modric a dit: “Les gens voulaient voir autre chose. Ma victoire c’est celle du football!”
Quel mépris pour Messi et C. Ronaldo ! Déclaration lamentable. La grenouille qui se prend pour un bœuf. Que Mordric reste à sa place, très loin de Messi et de CR7.
Le palmarès du Ballon d’or 2018, élu par 180 journalistes, a pour lauréat le Croate, le perdant de la Coupe du Monde en finale !
Devant Griezmann, vainqueur du trophée mondial. Ce choix veut-il dire que la France a volé le titre en jouant mal ? Et si la C1 compte davantage, il fallait alors le donner à Ronaldo qui a régné sur l’épreuve sauf en finale.
Le Ballon d’or 2010 qui n’a pas été donné à Iniesta a perdu de son prestige. A l’époque c’est les personnages peu recommandables de la FIFA qui avaient fait le choix de Messi. Choix contestable.
Modric est un bon joueur mais il est inférieur à Ronaldo qui en 2018 a gagné sa 3e C1 de suite, est devenu le meilleur buteur de la C1 depuis 1956, meilleur buteur en équipe nationale de l’Histoire. Depuis 2013, il est toujours meilleur buteur de la C1. Arrivé à la Juventus, il est leader en championnat et déjà meilleur buteur du calcio. Modric lui a perdu 6-0 contre l’Espagne tout en étant incapable de guider le Real depuis le départ de CR7.
Ronaldo n’est pas venu à la remise du trophée. On le comprend. Cela fait des mois que la presse française le traîne dans la boue. La cabale contre le Portugais a réussi: il n’est pas le gagnant mais la critique permanente n’a pas réussi à 100% car aucun Français n’est sur la plus haute marche.
Contrairement à ce que l’on raconte, CR7 n’est pas fini du tout.
En 2017-2018, Griezmann méritait le Ballon d’or: il a rectifié le tir au niveau comportement extérieur pour devenir un gentleman. Sur le terrain, il est toujours au service des partenaires. Il a remporté trois titres majeurs.

1er : Luka Modric (CRO / Real Madrid) 753 points
2e : Cristiano Ronaldo (POR / Real Madrid puis Juventus Turin) 476 pts
3e : Antoine Griezmann (FRA / Atlético Madrid) 414 pts
4e : Kylian Mbappé (FRA / PSG) 347 pts
5e : Lionel Messi (ARG / FC Barcelone) 280 pts
6e : Mohamed Salah (EGY / Liverpool) 188 pts
7e : Raphaël Varane (FRA / Real Madrid) 121 pts
8e : Eden Hazard (BEL / Chelsea) 119 pts
9e : Kevin De Bruyne (BEL / Manchester City) 29 pts
10e : Harry Kane (ANG / Tottenham) 25 pts

Permalink 11:00:44, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

En marge terrorisme, voici le retour des casseurs

La devise française: liberté, fraternité, égalité.
Elle demande à être mieux illustrer.

Il est fort probable que le président Macron va être obligé de changer de premier ministre. Sous peine de voir la rue devenir encore plus le terrain des casseurs qui ne peuvent agir que dans le chaos. Attention ! Il y a plus de révoltés que de casseurs. Il faut être à l’écoute des révoltés qui ne disent que des vérités.
Dernièrement, à l’Elysée, on a vu un roi fainéant, un affairiste et un passager de scooter. Trois incompétents. Les décideurs ont appauvris les Français avec le passage du franc à l’euro. En une nuit, la baguette est passée de 1 F à plus de… 6 F !
La majorité des Français est devenue pauvre. L’argent ne sert plus qu’à régler les factures. Plus question de faire des économies ou de se faire plaisir par des agents liés au plaisir de vivre. C’est intenable. L’Europe et la mondialisation nous a mis K.O.
Nos parents vivaient mieux que nous.
Faut-il une guerre pour assainir l’économie ?
Le peuple est dans la rue. Le pouvoir jusqu’ici ne parlait que de la banlieue pour faire peur.
Tous les pouvoirs ignorent le peuple, à force de se perdre dans la politique politicienne.
Ceux qui avancent masqués pour casser du flic et piller les magasins de luxe font penser à ces internautes qui ont l’insulte facile caché sous un pseudonyme.
Léo Ferré qui chante : “Merde au pouvoir!”, c’est un artiste.
Quand un abruti lance un pavé sur la police, c’est un imbécile dangereux.
Le pays est en ce moment attaqué par des hordes sauvages. Des barbares urbains.
En face, la police recule. Image insoutenable de faiblesse.
Touche pas à la France !
Voilà ce qu’il faut répondre.
Les décérébrés qui se servent à chaque fois des rassemblements pour voler ne peuvent pas dominer le pays. Le temps de la terreur doit s’arrêter immédiatement.
Parmi les condamnations sur comparution immédiate, il y a beaucoup de citoyens lambdas qui ont pété les plombs. Ils attaquent l’Etat mais survivent sur son dos: allocations et tout le bazar des assistés permanents. Lamentable comportement. On songe à Kennedy: “Au lieu de toujours penser à ce que les Etats-Unis peuvent faire pour nous, pensons à ce que nous pouvons faire pour les Etats-Unis !” Les casseurs ne sont donc pas que des hors-la-loi notoires. Cela bien sûr signifie qu’il existe une grande souffrance économique mais la vie est un combat et certainement pas un combat contre la France.
Y-a-t-il un pilote à la tête du pays ?
L’ordre public n’est plus de mise. Les manifestants empêchent la libre circulation des citoyens qui veulent vivre normalement. Les policiers prennent plus de coups qu’ils n’en donnent. Quand les “grands” de ce monde se réunissent sous l’Arc de Triomphe, on entend les mouches voler mais quand ils s’en vont, des malfrats peuvent pénétrer à l’intérieur pour vandaliser le lieu historique.
La majorité silencieuse n’en peut plus: politiciens décadents, attaques terroristes, chasse au conducteur, proie fiscal, vache à lait des élus, la liste est longue avec des fins de mois qui durent 30 jours.
On a vu un ministre, casaque de gauche, mentir et frauder. Il vit tranquillement en liberté.
On a vu une ministre de la santé, casaque de droite, couler les finances avec un vaccin inutile. Elle est depuis animatrice télé.

Cela fait trente ans que l’on nous fait croire que les immigrés seraient les seuls habitants déconsidérés. Pas un mot sur la dégradation du pouvoir d’achat des contribuables qui ne roulent pas sur l’or, c’est-à-dire les plus nombreux.
Après la chute du communisme, les politiciens institutionnels ont mis le focus sur les dérives de la religion pour masquer leur trafic.
On a vu un dirigeant politique ne pas reconnaitre l’élection de Macron avant de malmener physiquement des représentants de la justice. Quel exemple ! Et ce personnage est encore invité en star sur la télé publique, notamment dimanche 2 décembre 2018, à 21 h, le lendemain de la guérilla urbaine avenue Kléber.
Lors des derniers attentats, les médias disaient que le but recherché était d’installer la guerre civile. Depuis la mi-novembre 2018, elle fait son nid chaque samedi.
Des commerces sont attaqués, avec en tête les boutiques de luxe. Chanel est plus visé que Franprix, comme quoi les casseurs sont aussi victimes de la mode.
Ils brûlent des voitures dans les beaux quartiers. Ils incendient un hôtel particulier. On en a vu en train de frapper la vitre d’une Porsche, animé par une haineuse jalousie. Les laissés pour compte sont devenus des hors-la-loi parce qu’ils n’espèrent plus rien d’un monde qui a vu des politiciens véreux à l’œuvre.
La représentation de l’Assemblée ne veut plus rien dire.
La police laisse faire pour éviter les affrontements. Un policier a déclaré à la télé: “Si on passe la vitesse supérieure, cela sera une véritable boucherie !”
Est-il normale que l’Etat laisse des vandales salir l’Arc de Triomphe jusqu’à pénétrer dans les lieux pour voler et casser ? La France ne sait même pas défendre l’Arc de Triomphe, alors comment espérer qu’elle protège le citoyen ? Pourquoi ne pas avoir pris d’assaut le monument pour enfermer à l’extérieur ceux qui ont dansé au sommet de l’Arc de Triomphe comme l’on fête une prise de guerre ?
Hier, les terroristes ont attaqué la France. A présent c’est au tour des casseurs.
Et demain ?
Les casseurs qui massacrent les magasins sont à l’image des politiciens qui massacrent la France.
Les politiciens qui délaissent le sens du bien public ont accouché des terroristes et des casseurs.
Et qui parle des affairistes qui sont plus riches que les Etats ?
Le couplet responsable mais pas coupable est inaudible.
La révolution roumaine a occupé les médias. En France, on peut y accéder sans les forcer manu militari. Les gilets jaunes sont désormais des stars.
Ils ont accédé à l’Olympia. Il faut désormais qu’ils y chantent de bonnes chansons. Et surtout qu’ils se démarquent des casseurs de fauteuils.
Macron a réduit en miettes la classe politique. Les gilets jaunes ont réduit en miettes les syndicats.
Alors que Paris brûle les députés, eux, discutaient sur l’interdiction de la fessée.
Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent !

-Eloge du dégoût, Bernard Morlino. Le Rocher, 125 p., 12, 90 €. Dans ce livre, triste constat de ce qui arrive.

03.12.18

Permalink 11:25:34, Catégories: FORZA ITALIA !, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

La cabale anti Cristiano Ronaldo

A qui profite la descente en flammes de CR7 ? Pas même à un Français. Modric est annoncé lauréat alors que Ronaldo est déjà meilleur buteur du Calcio avec la Juve quand le Croate se traîne à la 5e place de la Liga sans pouvoir transcender le Real Madrid orphelin de Ronaldo.

Samedi 1er décembre 2018
14e journée Serie
Fiorentina 0-3 Juventus Turin
Buts pour la Juve: Bentancour (31e), Chiellini (69e), Ronaldo (79e pen.)

Si CR7 n’est pas lauréat, j’espère qu’il ne se déplacera pour la cérémonie.
Modric ? Bon joueur, sans plus. Niveau charisme c’est le néant absolu.
Modric récompensé ? Iniesta non lauréat était beaucoup plus fort que lui.
Quand un acteur français est accusé de viol : trois lignes dans la presse.
Quand un metteur en scène français est accusé est viol: trois lignes.
J’en passe comme ce musicien aux mains baladeuses.
En revanche, Ronaldo, lui, est sali à longueur de journées. Il fallait tout faire pour qu’il n’ait pas le Ballon d’or 2018.
Modric devrait l’avoir alors que Ronaldo a été le joueur décisif du Real Madrid !
Et que Varane et Griezmann sont champions du monde avec en plus la C1 pour le défenseur et l’Euro League pour le stratège.
L’unique quotidien de sport (1), en France, a sans cesse écrit des articles contre le Portugais:

24 novembre 2018: “Contrôle houleux de Ronaldo". A propos d’une prise de sang de CR7.
1er décembre 2018: “Je suis entré par derrière", aurait dit CR7 pour parler de l’acte sexuel “consenti".
2 décembre 2018: “Après son but, il a frappé en l’air le ballon de toutes ses forces” écrit-on pour dire qu’il a célébré son 10e but avec la Juve. Comme si c’était un crime ! De surcroit, CR7 a reçu un carton jaune.

Je vous laisse juge.
Mot d’ordre: Modric plutôt que Ronaldo.

(1) Le journal a fait un hors-série Spécial Whisky, le 17 novembre 2018. Vive le sport !

01.12.18

Permalink 23:47:30, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice a gagné 13 points sur 15: 4 victoires et un nul en 5 matchs

Claude Puel, Lucien Favre et Patrick Viera, quel beau tiercé pour le Gym.

Samedi 1er décembre 2018
15e journée de L1
Guingamp 0-0 Nice

Nice est invaincu depuis 5 matchs de L1:
Bordeaux 0-1 Nice
Nice 1-0 Amiens
Nîmes 0-1 Nice
Nice 2-0 Lille
Guingamp 0-0 Nice

Depuis 1959, jamais Nice n’avait pas encaissé de but depuis 5 matchs de championnat.
En 1959, la défense niçois comptait sur le gardien Georges Lamia, le roc de la défense centrale Pancho Gonzales et l’ardent teigneux “Dédé” Chorda.
Nice engrange des points avec l’une des meilleures défenses de L1.
Le hic, c’est l’attaque. L’une des moins performantes.
Balotelli peine à retrouver le chemin des buts.

Classement
1 PSG 42 14/ 14 0 0/ 46 7 + 39
2 Montpellier 29 15/ 8 5 2/ 24 11 + 13
3 OL 28 15/ 8 4 3 26/ 18 + 8
4 Lille 27 15/ 8 3 4/ 23 14 + 9
5 St-Etienne26 15/ 7 5 3/ 22 18 + 4
6 OM 25 14/ 8 1 5/ 27 22 + 5
7 OGC Nice 24 15/ 7 3 5/ 12 14 - 2

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software