Archives pour: Novembre 2018, 07

07.11.18

Permalien 15:36:17, Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Un MU minable bat 1-2 la Juve qui n'a pas su contrôler le match

CR7 est très attentif aux expressions affectueuses des fans, grands et petits.

Mercredi 7 novembre 2018
Phase de poules de C1 2019
Juventus Turin 1-2 Man United, 21 h, RMC 2
But pour la Juve: Cristiano Ronaldo (65e)
But pour MU: Juan Mata (86e), Alex Sandro (89e c.s.c)

Après le match:
MU a réalisé un hold-up sur deux coups de pied arrêté devant le gardien de la Juve, Szczesny l’ancien portier d’Arsenal. Une vraie calamité.
La Juve a dominé 86 minute sans savoir contrôler le match.
CR7 a ouvert le score sur un but d’anthologie et il a donné deux passes décisives… qui n’ont pas débouché par un but. Il ne peut pas faire la passe et marquer !
MU a défendu tout le match. Ensuite sont entrés Mata, le meilleur joueur de MU est remplacant (!), et Fellaini. L’Espagnol a marqué sur coup franc après une charge de Matuidi sur Pogba. Le but victorieux est venu suite à une pagaille dans la défense italienne qui a fini par un c.s.c. Tout ça n’est pas glorieux.
La Juve aurait dû l’emporter 3-0.
MU a gagné comme si c’était Quevilly qui battait le PSG au Parc des Princes en 16e de Coupe de France.
Rien à voir avec la rage en finale de C1 1999.
A la fin du match, Mourinho s’est moqué des fans de la Juve, en ex coach de l’Inter qu’il a été. Le coach est vraiment écoeurant. Il est a contre-courant de la classe de Sir Busby et Sir Ferguson.
Rappel: ce n’était pas finale, juste un match de poules.

Avant le match:
Du temps de Cantona et de Sir Ferguson, j’attendais les matchs de MU avec une grande excitation. Aujourd’hui, MU me laisse froid comme le tombeau de George Best.
Mourinho n’a rien à faire à MU à part le salir. Son image est détestable. Il ne correspond pas du tout à MU, et j’espère que le MU de Mourinho va se faire ridiculiser par la Juve avant de perdre contre Man City dans la foulée.
Mourinho est si incompétent pour MU que Liverpool et Man City sont devant MU !
Les médias français sont pour MU parce qu’ils sont contre Ronaldo.
Le Ballon d’or doit revenir à un Français, c’est le mot d’ordre.
Messi, Neymar, Modric et Hazard sont écartés par le terrain.
Le seul qui peut barrer la route à Mbappé ou Griezman c’est Ronaldo donc il faut le salir, le canarder de saloperies.
Lors de Juve-MU, CR7 est condamné à briller, comme toujours !
Pas un jour, en cette veille de Ballon d’or, sans que la presse française spécialisée ne déverse son tombereau d’immondices sur CR7.
Le salir est le mot d’ordre. Il est restera toujours quelque chose.

Permalien 14:52:51, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Livres : Bons d’entrée (Voronca, Estienne d’Orves, Vialatte, Rabhi, Kalfon, De Smedt, G.Stein, Van Ruymbeke ) et aussi la livraison des bons de sortie !

Bons d’entrée :

-La confession d’une âme fausse, Llarie Voronca. L’Eveilleur, 100 p., 12 €. Préface de Thierry Gillyboeuf. Quelqu’un, bien sûr pas n’importe qui, hérite de l’âme d’un soldat mort. Un texte à l’humour abrasif.

-Marthe ou les beaux mensonges, Nicolas d’Estienne d’Orves. Calmann-Lévy, 460 p., 20, 90 €. Ce livre sur une grande morte, qui fait les 400 coups, est extrêmement vivant.

-Promenons-nous dans Vialatte, Alain Allemand. Julliard, 268 p., 19 €. Incursion dans l’univers d’un écrivain qui a prédit qu’on courrait à la catastrophe parce que l’on mettait en une les pensées des Miss Camembert.

-L’agroécologie, une éthique de vie, Pierre Rabhi. Babel, 93 p., 5, 80 €. Parmi tous ceux qui veulent le bien de leurs semblables, c’est le seul qui ne soit pas un imposteur.

-La vie brève de Jan Palach, Anthony Sitruck. Le dilletante, 192 p., 16,50 €. L’étudiant praguois s’est fait cramé en 1969 en riposte à l’infamie communiste.

-Les parapluies d’Erik Satie, Stéphanie Kalfon. Folio, 192 p., 6,0 €. Délicat hommage au musicien merveilleux qui n’ouvrait pas son courrier et se lavait à la pierre ponce.

-Eloge du silence, Marc de Smedt. Albin-Michel, 264 p., 8,50 €. Excellent hymne au monde sans bruit. A méditer, sans broncher.

-Paris France, suivi de Raoul Dufy, Gertrude Stein. Rivages, 224 p. , 7 €. Traduction de Mme d’Aiguy et d’Eléonore Bille-De Mot. Préface de Chantal Thomas. Eloge de la France par une femme d’exception. Le moule est cassé.

-Histoire des Etats-Unis de 1492 à nos jours, Bertrand Van Ruymbeke. Tallandier, 880 p., 29, 50 €. Un pavé plein d’informations, de l’expansion anglaise au XVIe siècle au comportement effrayant de Trump.

Bons de sortie :

-La dernière fois que j’ai vu Dieu, Franz-Olivier Giesbert. Gallimard. Sans doute quand il se regarde dans un miroir.

-Ce que je peux enfin vous dire, Ségolène Royal. Poste actuel de l’ex candidate à l’Elysée : ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique. Cela fait froid dans le dos.

-Les speakrines, Olivier Minne. Le Rocher. Métier à haut risque : deux suicides parmi ce petit monde de potiches TV.

-Enfin libre, Tony Chapron. Arthaud. Un bon arbitre c’est quelqu’un qu’on ne voit pas.

-Le milieu de terrain, Patrick Besson. Grasset. Tissu de clichés sur le “balle-patte” comme disait Jacques Perret.

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software