Archives pour: Octobre 2018, 28

28.10.18

Clasico du 28 octobre 2018. Le Barça sans Messi réduit en miettes le Real sans Ronaldo ! (5-1)

Dimanche 28 octobre 2018

**Premier League, 10e journée
Crystal Palace 2-2 Arsenal

Avant le match:
Les médias sont bien discrets sur la réussite d’Emery qui a si vite tournée la page Wenger. Si Henry - ou Vieira - avait pris la suite, aurait-il fait aussi bien que l’Espagnol ? Possible que oui.

Après le match:
La série de 11 victoires de suite des Gunners est terminée.

**Ligue 1, 11e journée
Rennes 0-2 Reims

Avant le match:
Pour voir où en est Ben Arfa.

Après le match:
Il a joué mais on ne l’a pas vu dans une équipe très limitée.

**Liga, 10e journée
Barcelone 5-1 Real Madrid
But pour le Barça: Coutinho (7e), Suarez (27e pen., 74e, 83e), Vidal (87e)
But le Real: Marcelo (50e)

Avant le match:
Le vrai clasico sans Messi et C. Ronaldo. Historique. Ennui ou beau match ?

Après le match:
Dès la 7e minute, le Barça a ouvert la marque par un superbe mouvement collectif conclu par Coutinho. Le Real sans C. Ronaldo ne vaut rien. Par contre, Messi ne manque pas au Barça. A la 27e mn, Varane fait tomber Suarez. Le Français fait semblant de trébucher. Penalty transformé par l’Uruguayen qui bat Courtois. Varane est écarté définitivement de la course au Ballon d’or tant il a perdu son football depuis la fin de la Coupe du Monde 2018. Benzema et Bale, eux aussi, ne sont plus que des ombres. En seconde mi-temps, le Real joue un peu mieux mais Suarez, encore sur un beau mouvement collectif, a marqué un superbe but de la tête, une geste plein de détermination et de puissance. A la 76e minute, Bale a été remplacé. Le Gallois a totalement raté son match, lui qui devait remplacer C. Ronaldo. Depuis sa belle finale de C1 2018, il est aux abonnés absents. Le contraire de Suarez, impérial, qui a réalisé un admirable triplé, marquant son troisième but par un sublime ballon piqué. A signaler, la très bonne rentrée de O. Dembélé, si décrié ces derniers temps. Le Real sans Ronaldo c’est plus que le néant. Zidane n’est pas fou: il est parti fissa ! Et d’aucuns disent toujours : “Ronaldo, le vrai” pour parler de l’ancienne star du Brésil afin de se moquer du Portugais.

**Ligue 1, 11e journée
Bordeaux 0-1 OGCNice
But pour le Gym: Cyprien (54e)

Avant le match:
Pour voir si les Aiglons de Vieira se portent mieux.

Après le match:
Nice se rachète de son minable match contre l’OM à Nice (0-1). Cyprien a renoué avec son rendement d’avant sa très grave blessure. Cette victoire à l’extérieur équivaut à un superbe rachat. Belle esprit de révolte.

**Premier League, 10e journée
Manchester United 2-1 Everton
But pour MU: Pogba (27e pen.), Martial (49e)
But pour Everton: Gylfi Sigurosson (77e pen.)

Avant le match:
Pour voir si MU de Mourinho joue toujours aussi mal.

Après le match:
Lors d’une nouvelle percée dans la surface adverse, Martial déséquilibré a obtenu un penalty transformé en deux temps par Pogba qui a fait une course au ralenti totalement ridicule. Le gardien renvoya le ballon mais le Français a eu la présence d’esprit de suivre et de reprendre très bien le ballon pour battre le gardien. Ouf ! En plein boum, Martial a inscrit le but du 2-0.

**Ligue 1, 11e journée
Marseille 0- 2 PSG
Buts pour Paris: Mbappé (65e), Draxler (90e + 5)

Avant le match:
Le faux clasico. L’OM est-il capable de se faire respecter dans son stade ?

Après le match:
L’OM a tellement pas de n°9 que son entraîneur a laissé ses deux attaquants de pointe sur le banc au coup d’envoi.
A Paris, Thomas Tuchel a lui laissé sur le banc Mbappé et Rabiot pour mesures disciplinaires. Dès qu’il est entré dans le match, Mbappé a marqué. Le match ensuite a vu son score scellé par Draxler, 0-2. Neymar a fait son match. Paris n’a pas forcé son talent. A la fin du match, Rudi Garcia a dit qu’il était “fier” de ses joueurs qui ont fait le match qu’il attendait d’eux. Et Rami a dit que “Marseille avait montré un beau visage". Donc tout va bien !

[Post dédié à Philippe Gildas]

Auteur d'un doublé pour la Juve, C.Ronaldo se repositionne favori du Ballon d'or 2018

Au bout de 4 mois, C. Ronaldo comprend déjà parfaitement les questions que lui pose le journaliste italien. Pas besoin de traduction.

Samedi 27 octobre 2018
Empoli 1-2 Juventus Turin
But pour Empoli: Caputo (28e)
Buts pour la Juve: C. Ronaldo (54e et 70e)

Alors que les plumitifs ont essayé de le détruire médiatiquement, C. Ronaldo a donné sa réponse sur le terrain:
Victoire à Old Trafford, en C1, face à Man United le club qui l’a fait roi.
Et doublé décisif en Série A à l’extérieur.
Actuellement leader en Italie, le Portugais s’impose dans le calcio après avoir régné en Angleterre et en Espagne.
A 33 ans, il est toujours au sommet.
Les votants vont devoir revoir leur vote et penser à voter finalement C. Ronaldo.
Suite à une faute sur Dybala dans la surface d’Empoli, l’arbitre siffla un penalty que transforma C. Ronaldo réalisant un parfait contre pied dans le petit filet.
A la 70e, le super favori du Ballon d’or 2018 déclencha une frappe flottante et croisée qui a fait mouche magistralement !
Et c’est ainsi que C. Ronaldo a fait gagner son nouveau club.
Man United, Real Madrid et Juventus Turin. Belle trilogie ! Il ne joue pas n’importe où le champion.
Il est décidé à remporter la C1 2019 avec un 3e club différent.
Cela lui permettrait de remporter aussi le Ballon d’or 2019 !

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software