Le campionissimo Guardiola (Man City) donne une leçon à son compatriote Emery (Arsenal), à Londres où plane l'ombre de Wenger

12.08.18

Le campionissimo Guardiola (Man City) donne une leçon à son compatriote Emery (Arsenal), à Londres où plane l'ombre de Wenger

Les thuriféraires d’Emery devront encore patienter pour voir la “verticalité” du jeu prôné par Emery. Belle imposture ! La vérité ce n’est pas qu’il va gagner la C1, le réel c’est qu’avec des millions d’euros à ne plus savoir quoi faire, il a été incapable deux ans de suite au PSG de dépasser les 8e de C1. Pitoyable résultat pour quelqu’un qui devait révolutionner le football français ! Mieux vaut encore Deschamps. Lui au moins, il a su corriger le tir, et gagner la World Cup 2018 après le cuisant échec en finale de l’Euro 2016 au SDF.


Dimanche 12 août 2018
Première journée de Premier League
Arsenal 0-2 Manchester City
Buts pour les Citizens : Sterling (14e), Bernardo Silva (64e)

Emirates Stadium reste un stade perdant.
La bonne idée c’était d’installer Thierry Henry aux commandes d’Arsenal. Si Nice a été offert à Vieira, pourquoi Arsenal n’a pas été proposé à Henry, l’icône du club ? Manque de courage. L’homme de la situation s’appelait Henry, dommage. Et pourtant, ils lui ont fait une statue devant le stade ! Ils m’ont pas son portable ? Qu’ils m’appellent et je transmettrai !
Arsène Wenger est parti. Unai est arrivé, mais Arsenal est toujours le même club : en dents de scie. Constance, connaît pas !
Un club sans C1 n’est pas un grand club. Au mieux, un bon club. Ce qui est le cas.
Le remplacement de Wenger par Emery c’est tout bénef pour le Français car lors de sa dernière année en Liga, l’Espagnol n’a pas gagné un seul match à l’extérieur ! En Angleterre, il va souffrir. S’il commence à perdre à la maison qu’est-ce que cela va être loin du domicile.
Sur le duel hispano-espagnol, il n’y a pas photo. Au cours des 11 confrontations Guardiola-Emery, le brillantissime Guardiola a gagné 7 fois et fait 4 nuls. Emery lui reste à 0, double 0, 0 pointé. Triste statistique. La honte ne tue plus depuis longtemps. Guardiola et Emery ne font pas le même métier. Il y en a un qui sert le football et un autre qui s’en sert. Pas besoin de faire un dessin.
Encore une erreur de casting. Après le PSG, Arsenal a fait le mauvais choix. Wenger peut dormir sur ses deux oreilles. Son remplaçant ne gagnera jamais la C1 avec Arsenal. D’abord il faut qu’il se qualifie ce qui n’est pas aisé avec les deux Manchester, Liverpool, Chelsea et Tottenham. Le prochain match des Gunners se déroule à Chelsea. Encore un baptême du feu pour Emery qui va découvrir l’hostilité dans un grand stade anglais, loin du domicile. Lui qui n’aimait pas celle des stades espagnols, il va être servi.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software