Ceci n’est pas une critique: Brauquier, H. Godard, Ernaux, Juhel, S. Perez, Grall, Vergé-Franceshi, Barde-Cabuçon, Frenkel, Mandelstam, Blanchard...

22.06.18

Permalien 09:49:11, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Ceci n’est pas une critique: Brauquier, H. Godard, Ernaux, Juhel, S. Perez, Grall, Vergé-Franceshi, Barde-Cabuçon, Frenkel, Mandelstam, Blanchard...

A la manière de René Magritte.

On ne peut doit pas s’en dispenser:

-Je connais des îles lointaines, Louis Brauquier. Edition Olivier Frébourg, 572 p., 10, 50 €. En poésie, il est l’équivalent des peintres Marquet et Bonnard. La vie en direct.

-Céline, Henri Godard. Folio, 832 p., 10, 50 €. La haine de la guerre, le médecin des pauvres et le polémiste qui adore dézinguer. Le puzzle Destouches de A à Z.

-Le vrai lieu, Annie Ernaux. Entretien avec Michèle Porte. Folio, 109 p., 6 €. Du côté des femmes, elle est loin devant ses consœurs.

-La femme murée, Fabienne Juhel. Rouergue, 187 p., 18, 80 €. Un hommage à Jeanne Devidal (1906-2008) – dite « La folle de Saint-Lunaire »- qui transforma un pavillon en forteresse.

-Le corps du Roi, Stanis Perez. Perrin, 480 p., 25 €. De Philippe Auguste à Louis Philippe, une histoire de France par le biais de la carcasse des puissants qui ne le sont pas toujours.

-L’inconnu me dévore, Xavier Grall. Equateurs, 148 p., 13 €. Un poète avait cinq filles et un cœur pur. Regard périphérique.

-Une Histoire de l’Identité Corse, Michel Vergé-Franceshi. Payot, 422 p., 24 €. L’Ile de Beauté à des racines italiennes qui sautent aux yeux.

-Le carnaval des vampires, Olivier Barde-Cabuçon. Actes Noirs, Actes Sud, 374 p., 22, 50 €. Une intrigue hitchcockienne dans la Venise de 1760, tendance 3615 Tiepolo.

-Rien où poser la tête, Françoise Frenkel. Présenté par Frédéric Maria. Préface Patrick Modiano. Folio, 330 p., 7,80 €. Une libraire française de Berlin fuit l’Allemagne en 1939.

-Nouveaux poèmes 1930-1934, Ossip Mandelstam. Traduit du russe et présenté par Christiane Pighetti. Allia, 141 p., 6 ,50 €. Sa musique intérieure contre les bruits du dehors.

-Un début de la vie, André Blanchard. Le dilletante, 320 p., 20 €. Cet homme a consacré sa vie à la littérature dans un désert total. Une attitude cioranesque soit la rancune des solitaires.

On peut s’en dispenser :

-Un déjeuner à Madrid, Claude Sérillon. Le Cherche Midi, 160 p., 18 €. Le journaliste qui est devenu célèbre pour avoir parlé à la télé des bijoux de Bokassa à VGE digresse sur la rencontre Gaulle-Franco qui n’a rien à voir avec Pétain-Hitler, à Montoire.

-Qui a tué mon père, Edouard Louis. Seuil, 85 p., 12 €. Si l’expression: «Le ridicule ne tue plus» n’existait pas, on l’aurait inventée grâce à ce livre qui n’est même pas un brouillon.

-Puisque tout passe, Claire Chazal. Grasset, 198 p., 18 €. Encore un bouquin avec la photo de l’auteur sur la couverture. Bernard Grasset serait content : c’était un as de la com.

-Une aventure nommée Federer, Thomas Sotto. Le Rocher. 211 p. , 16, 90 €. Cela pourrait s’appeler : Une aventure nommée Sotto par Roger Federer. Dans le Sotto-portrait, on trouve le témoignage des tennismen français. Pour eux un Grand Chelem est de la science-fiction.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software