La Roma élimine Barcelone et Messi !

10.04.18

La Roma élimine Barcelone et Messi !

Mardi 10 avril 2018
1/4 de C1 retour
Roma 3-0 Barcelone
Buts pour la Roma: Edin Džeko (6e), Daniele De Rossi (58e pen.), Kostas Manolas (82e)

FAN-TAS-TI-QUE ! FA-BU-LEUX !
Alors que le Barça avait gagné 4-1 au match aller, les Catalans sont tombés à Rome !
Comme quoi le but à l’extérieur est capital.
4-4 sur les deux matchs mais avec le but marqué en Espagne, les Italiens sont en 1/2.
Messi a été invisible.
D’aucuns vont dire qu’il manquait Neymar à Barcelone.
A Paris aussi il a manqué !
Neymar le joueur qui manque. Le Ballon d’or du manque.
A la vérité, le Barça s’est vu trop beau. Ils ont joué avec le cigare.
Dans l’autre match, Liverpool a gagné à Man City 1-2.
Chapeau aux Reds de Klopp.
Et bravo à E. Di Francesco, l’entraîneur de la Roma.
Daniele de Rossi aura 35 ans en juillet 2018. Admirable joueur arrivé à la Roma en 2000 pour ne jamais en repartir.
De Rossi a joué 584 matchs avec la Roma.
On salue le champion. Un vrai.
La C1 est une compétition très difficile à gagner: Guardiola ? A la maison ! Messi ? A la maison ! Ne parlons pas du PSG, d’Arsenal.
Triste soir pour Iniesta et Messi qui viennent de jouer leur 100e match en C1.
Beau soir pour Liverpool et Rome.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: NASTASI [Visiteur] Email
Bonjour Bernard, La Ligue des Champions nous réserve des moments de pure magie où des illusionnistes de la trempe de Neymar n'ont pas leur place. Du moment de grâce de CR7 à Turin la semaine dernière - devant un public résigné mais reconnaissant - au coup de tête salvateur de Manolas à l'Olimpico hier soir, en passant par les tours de passe passe de Salah, l'autre pharaon égyptien, passé de la Capitale Italienne vers un club historique du football anglais, tout devient soudainement plus beau dans notre quotidien d'amoureux des jolies choses... et çà nous fait un bien fou. Gageons que les rencontres de ce soir nous réservent, à l'image du tour précédent, des retournements de situation pour les clubs qui joueront à l'extérieur, et ce pour la seule beauté du sport et les émotions que cela procure. Mais le Réal et le Bayern sont d' éternelles machines de guerre, habituées à ce genre de rendez-vous. Il y aura de toute façon une étincelle du côté de Bernabeu : la consécration du club du Roi avec ses magiciens hors pairs ou, plus vraisemblablement, le dernier tour de piste européen d'un grand Monsieur, passé maître dans la préservation des filets depuis plus de vingt ans. Nous aurons donc eu le privilège, cher Bernard, d'avoir été témoins d'une ligne de conduite, longtemps impérial sur la sienne...Monsieur Buffon assurera le show jusqu'au bout... Fine alla fine...
PermalienPermalien 11.04.18 @ 09:29
Commentaire de: morlino [Membre]
En effet, gros match. Hélas! il fallait un vainqueur
PermalienPermalien 11.04.18 @ 23:48

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software