Blaise Matuidi attaqué par les racistes italiens

08.01.18

Permalien 14:12:05, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Blaise Matuidi attaqué par les racistes italiens

“Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît", disait Michel Audiard. Ce week-end de janvier 2018, on a pu en apercevoir en Italie. Triste spectacle.
Blaise Matuidi a été victime d’insultes racistes samedi 6 janvier 2018 lors de Cagliari (16e)-Juventus Turin (2e) (0-1, but de Bernardeschi, 74e) en championnat d’Italie. Il a signalé le coin des abrutis à l’arbitre qui est resté de marbre, à l’approche de la 40e minute. L’international français très énervé- ce qui est rarissime chez lui- a été calmé par ses coéquipiers Paulo Dybala et Mehdi Benatia. Quelques minutes plus tard, il a été averti pour un tacle dangereux au milieu de terrain. Dingue !

-«Aujourd’hui j’ai fait l’expérience du racisme lors du match. Des personnes faibles essaient d’intimider avec de la haine. Je ne suis pas un homme de haine et je ne peux qu’être désolé pour ceux qui donnent le mauvais exemple», a confié Matuidi, à la fin du match. «Le football est un moyen de répandre l’égalité, la passion et l’inspiration et c’est pour cela que je suis là.», a-t-il ajouté avec maestria.

L’ancien joueur du PSG a déjà été victime de faits similaires, fin décembre 2017, lors du déplacement de la Juventus à Vérone (Hellas V.), club sanctionné, entre autres, de 20 000€ d’amende. Le racisme est la marque des imbéciles. Ils sévissent dans les rues comme dans les stades.
L’Italie- pour ne parler que de ce pays- se distingue hélas ! aussi par son racisme. On sait que Mario Balotelli a eu beaucoup de mal à intégrer l’équipe nationale A d’Italie. Encore aujourd’hui, on se demande pourquoi le Niçois n’est plus sélectionné alors qu’il est en pleine forme. L’Italie a préféré ne pas se qualifier pour la Coupe du Monde 2018 sans lui plutôt que d’y aller avec lui !

Pour ce qui est de Matuidi, il faut rappeler que d’innombrables joueurs sont hués par les racistes des stades italiens. De Ben Barek à Vieira. Après la Coupe du Monde 1938, il y a eu un Italie-France qui se déroula avec des attaques racistes du public contre Ben Barek. De nombreux spectateurs italiens n’admettaient pas qu’un Noir joue pour la France. Ces ignares, ces incultes, ces crétins ne savaient même pas reconnaître l’immense talent de Ben Barek dont Pelé a dit qu’il fut “la première perle noire du football". Le capitaine des Bleus d’alors, Mattler prit la défense de son coéquipier et fit des gestes hostiles au public raciste.
On voit que depuis 1938, rien n’a changé en Italie. Combattre la connerie ? “Vaste programme", disait le général de Gaulle. Vaste programme mais il faut s’y atteler, chaque jour et tous le temps. Pas de tolérance avec l’intolérance !

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software