Archives pour: Décembre 2017

31.12.17

Permalien 19:14:43, Catégories: THE RED DEVILS  

Mourinho, le nouveau spécialiste de l'échec à Man United

Aucun Red Devil de 2017-2018 n’arrive à la cheville de Paul Scholes.

Le déclin de Manchester United
Tous les jours, lors de n’importe quel match de MU
2e à 12 points du leader,pour MU c’est être en crise. Surtout avec un match en plus au compteur.

Classement
1 Manchester City 59 pts 21 m/ 19 2 0/ 61 12/ + 49
2 Manchester United 47 22/ 14 5 3/ 45 16 + 29
3 Chelsea 45 21/ 14 3 4/ 39 14 + 25
4 Liverpool 44 22/ 12 8 2/ 50 25 + 25
********************************
5 Tottenham 37 20/ 11 4 5/ 39 20 + 19
6 Arsenal 37 20/ 11 4 5/ 37 25 + 12
7 Burnley 34 22/ 9 7 6/ 19 19 0

La chance de MU c’est que les 4 premiers du championnat peuvent disputer la C1. Plus besoin de terminer premier.
Voilà une astuce pour permettre aux puissances financières de conserver leurs privilèges.
On a vu en France que Nice a été recalée à la porte de la C1 2017 alors que les Aiglons terminèrent 3e de L1.
En Angleterre, le 4e est accepté en C1 !
Le MU de Mourinho est dans le Big Four, c’est un miracle vu la faiblesse de ses prestations.
A présent, on peut appliquer à Mourinho ce qu’il avait dit de Wenger: voilà un spécialiste de l’échec.
MU ce n’est pas un club de district. On y admet que l’excellence des résultats. Il faut en plus du spectaculaire. Avec Mourinho, on n’a ni l’un ni l’autre.
MU a perdu sa magie.
Voir le MU de Mourinho c’est attendre la manifestation du hasard.
La maîtrise a déserté MU.
La grâce a laissé la place a la besogne, lourde et lente.
Pour voir un grand MU, il faut regarder les vidéos de 1993-2013. Ou les matchs de l’époque Charlton, Best sous l’ère de Sir Busby.
Quand Mourinho ne gagne pas c’est la faute à l’arbitre, aux blessés, aux 300 M€ dépensés (une peccadille!)… C’est toujours la faute aux autres.

Les derniers livres de 2017 : les livres de Daraya, les chiffonniers de Paris, la bibliothèque idéale des philosophes antiques, la décadence fin de siècle, les couples célèbres, Paris secret et la Normandie comme ils l’ont aimée.

-Les Passeurs de livres de Daraya, Delphine Minoui. Seuil, 160 p. , 16 €
De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya, a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre ans de descente aux enfers, avec bombardements, attaques au gaz chimique, soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari d’exhumer des milliers de livres ensevelis sous les ruines pour faire une bibliothèque sous la forme d’une société secrète calfeutrée dans un sous-sol de la ville. Souvent ses livres ont été lus par des morts. La résistance par les livres est un refus absolu de toutes les dominations, politiques et religieuses. C’est la 3e voix, entre Damas et Daech. La journaliste Delphine Minoui a correspondu pas Skype avec les activistes insoumis. Un bel hymne à la liberté individuelle, à la tolérance, et au pouvoir magique de la littérature. Philippe Soupault m’a dit qu’en prison à Tunis dans la prison contrôlée par les Vichystes, il était libre car il s’évadait par l’esprit. Mais des Soupault, il y en a un par siècle.

-Les chiffonniers de Paris, Antoine Compagnon. Gallimard, 512 p ., 32 €
Antoine Compagnon est un essayiste qui rend vivant les écrivains de jadis, aussi bien Montaigne que Baudelaire. A présent, on a l’impression de marcher dans Paris avec les chiffonniers d’autrefois, les ancêtres d’Emmaüs, du recyclage. En 1842, on ramassait déjà les vieux chiffons pour faire du papier ! La capitale en comptait 6 000. Vers 1883, Eugène Poubelle inventa le ramassage des ordures. Un bienfait pour l’hygiène. Il faut un début à tout. Les chiffonniers ramassaient aussi les animaux morts et parfois tuaient des chats pour les manger. L’ouvrage comporte de nombreuses illustrations qui font de l’ensemble un des plus intéressants livres de 2017.

-Bibliothèque idéale des philosophes antiques. De Pythagore à Boèce. Jean-Louis Poirier, Les Belles Lettres, 688 p., 29, 50€
Livre haut de gamme pour lecteurs exigeants. Rien ne vous échappera plus sur l’Antiquité, grecque et romaine. Les philosophes anciens aident à comprendre le monde moderne car sur l’essentielle de l’âme humaine rien ne change. Pythagore ? Né à Samos vers 580 av. J-C, mort vers 495. C’est lui qui aurait inventé les nombres. Parménide, Thucydide, Platon, Aristote, Cicéron, Sénèque, Plutarque, Plotin et Augustin, ils sont tous là. Sans oublier Empédocle qui déposa ses sandales au bord de l’Etna avant de s’y jeter… comme quoi la philosophie s’est aussi un pansement sur une jambe de bois. Je préfère la poésie. Elle allège plus le poids du monde. Quand je vois «Philosophe» en incrustation sous le visage d’un beau parleur, je change de chaîne, et fissa !

-Décadence fin de siècle, Michel Winock. Gallimard, 288 p., 23 €
Dans ce livre, on apprend que Maurice Barrès voulait que l’on taxât de 10 % le salaire de tous les étrangers. Aujourd’hui, il appellerait à voter F.N. Les surréalistes avaient bien vu de lui régler son compte dans un procès fictif qui est devenu historique. Beaucoup d’écrivains, et les plus grands (Huysmans, Bloy, Mallarmé…) ne voient rien de bon dans la société industrielle qui s’annonce à la fin du XIXe siècle. Ils parlent de décadence. L’antisémite Edouard Drumont déverse sa haine sur les Juifs qu’il accuse de nuire à la France. Plus personne ne songe à Voltaire qui voulait que l’on condamnât les gens pour ce qu’ils font et jamais pour ce qu’ils sont. La bêtise fait plus recette que l’intelligence, hélas !

-Les couples illustres de l’Histoire de France, Lorraine de Meaux et Patrice Gueniffey. Perrin, 464 p., 21 €
On trouve Louis XIV et Mme de Maintenon aussi bien que Napoléon et Joséphine, Benjamin Constant et Mme de Staël que Abélard et Héloïse, Sartre et Beauvoir que Cocteau et Marais, les Pompidou sont aussi en bonne place. On n’échappe pas à Colette avec Henry de Jouvenel puis avec Bertrand, le fils d’Henry…D’aucuns apprendront que Louis Aragon a cru que sa mère était sa sœur… On apprend qu’Elsa Triolet était stérile. C’est ainsi que nous pénétrons l’intimité de l’intimité. Ce livre est un journal à scandales de haute volée. Un Voici pour hypokhâgne.

-Paris secret, Michel Dansel. Robert Laffont, Bouquins, 1000 p., 30 €
Superbe guide pour découvrir un Paris qui ne ressemble pas à celui des touristes conventionnels. Michel Dansel fait découvrir que les meilleurs guides ne mentionnent pas. Paris, ville des Lumières. Ici, on voit l’envers du décor.

-La Normandie comme ils l’ont aimée, Collectif. Omnibus ; 190 p., 29, 50 €
Ballade onirique sur le réel absolu de la Normandie, avec Blondin, Proust, Monet et Seurat. Loin des cartes postales traditionnelles, les visons des poètes et peintres- souvent les deux réunis- nous font voir l’indicible.

Permalien 00:45:43, Catégories: THE RED DEVILS  

Toujours aussi lamentable, le MU de Mourinho et Pogba a été incapable de gagner le 14e à Old Trafford.

Rooney et Everton vont recevoir MU le 1er janvier 2018. Rooney est un éternel Red Devil, lui. Rooney a plus de mental que tout l’actuel MU. Mourinho n’a pas su conserver ce merveilleux attaquant, un Dieu vivant pour tous les vrais fans de MU.

Samedi 30 décembre 2017
21e journée de Premier League
Manchester United 0-0 Southampton

Manchester United: De Gea; Young, Jones, Lindelof, Shaw; Matic, Pogba ©, Mata, Mkhitaryan (Martial 65e); Lingard, Lukaku (Rashford 14e).
Sur le banc: Romero, Rojo, Blind, Tuanzebe, Herrera.
Manager temporaire: Mourinho

Southampton: McCarthy, Stephens, Yoshida ©, Hoedt, McQueen, Romeu, Højbjerg, Tadic (Lemina 81e), Ward-Prowse, Boufal (Redmond 85e), Long (Gabbiadini 79e).
Sur le banc: Forster, Pied, Bednarek, Davies.

Classement
1 Manchester City 59 pts 21 m/ 19 2 0/ 61 12/ + 49
2 Chelsea 45 21/ 14 3 4/ 39 14 + 25
3 Manchester United 44 21/ 13 5 3/ 43 16 + 27
4 Liverpool 41 21/ 11 8 2/ 48 24 + 24
5 Tottenham 37 20/ 11 4 5/ 39 20 + 19
6 Arsenal 37 20/ 11 4 5/ 37 25 + 12
7 Burnley 34 21/ 9 7 5/ 18 17 + 1

Lors de ses 4 derniers matchs, MU a perdu une fois et fait trois nuls:
20 Déc Carabao Cup/ Bristol City (L2) 2-1 MU
23 Déc Premier League/ Leicester 2-2 MU
26 Déc MU 2-2 Burnley
30 Déc MU 0-0 Southampton

A venir:
1 Jan Everton-MU, 18 h 30 (1)
Cela sera les grandes retrouvailles avec Rooney -meilleur buteur de MU de tous les temps- que Mourinho a laissé partir alors qu’il a fait resigner le vieux Ibrahimovic, célèbre mercenaire du football moderne.

Lors des trois dernières rencontres de championnat, MU n’a pris que 3 points sur 9. Quelle misère pour ce club si riche !
Ce MU est l’un des pires de l’Histoire.
Il n’y a rien à voir, rien à vivre.
Les 75 0051 personnes qui se sont déplacés à Old Trafford sont les dindons de la farce.
Mourinho a pleurniché que 300 M€ d’achat de joueurs ce n’était pas assez !
Pogba, le capitaine d’une équipe qui n’est pas capable de battre le 14e à Old Trafford, a osé dire qu’il souhaitait que les concurrents directs de MU connaissent aussi plein de blessés.
On est loin des grands seigneurs de MU du style Cantona, Keane ou Scholes.
George Best doit se retourner dans sa tombe !
Prendre un abonnement pour voir des joueurs qui portent si mal le maillot de MU… Pfffff!
Mieux vaut aller voir un troupeau de chèvres en haute montagne.
Si le 31 décembre, Man City gagne à Crystal Palace, les Citizens auront 16 points d’avance sur les Red Devils qui ne laisseront aucun souvenir dans les mémoires des fans à part la sensation d’avoir vu avec eux une suite de matchs minables.

(1) Everton 0-2 Man United

29.12.17

Happy Birthday Sir Ferguson !

Né le 31 décembre 1941 à Govan, quartier de Glasgow, Sir Alex Ferguson fête en famille ses 76 ans.
La greffe post Ferguson n’a toujours pas prise.
MU n’a jamais trouvé son successeur.
David Moyes a été vite évincé alors qu’il présentait le meilleur profil.
Giggs a été nommé sans volonté de le maintenir.
Les autres ne sont que de passage.
Le bon c’est Mourinho mais il est déjà pris et chez l’ennemi, en plus. Le voisin, ennemi. Le voisin qui est désormais meilleur que MU.
Les fans de MU continuent d’aimer MU par habitude.

Lors du Boxing Day 2017, Arsène Wenger a égalé contre Crystal Palace le record de Sir Alex Ferguson, établi avec Manchester United: 810 matchs en D1 anglaise. Dans ce domaine, le Français va battre l’Ecossais qui au niveau des titres gagnés reste loin devant. Wenger souffre du complexe de la C1 qu’il n’a jamais gagnée. C’est en 2006 qu’il a raté son rendez-vous avec la C1 lors de la finale perdue face au Barça de Ronaldinho au SDF. Mine triste, Henry a quitté ensuite Londres pour aller gagner la C1… avec Barcelone.
Je publie ci dessous les palmarès des deux managers, plus celui de Guardiola futur champion d’Angleterre 2018 avec Man City. Paris doit faire attention: il n’y a pas que le Real Madrid, il y a aussi City !
Je ne tiens pas compte de Mourinho, entraîneur mercenaire dans le rôle de la grenouille qui se croit plus grosse que le bœuf. Le management de Mourinho ne peut pas fonctionner à MU car il se croit plus important que le club: Ibrahimovic est aussi dans ce cas.

Les records de matchs des entraîneurs en Premier League :
Ferguson : 810
Wenger : 810
Redknapp : 641
Moyes : 508
Allardyce : 494

*Palmarès de Sir Alex Ferguson/ 76 ans, à la retraite. Ex manager de MU
48 TITRES
Manchester United
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale des clubs 1999
2 Ligues des champions 1999 et 2008
Supercoupe d’Europe 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
13 Championnats 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011, 2013
5 Coupes d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupes de la ligue 1992, 2006, 2009, 2010
10 Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

Aberdeen FC
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe d’Europe 1983

St Mirren FC
Championnat d’Écosse D2 1977

*Palmarès de Pep Guardiola/ 46 ans, manager de Manchester City
22 TITRES
FC Barcelone B
Championnat d’Espagne D4 2008

FC Barcelone
2 Coupes du monde des clubs 2009, 2011
2 Ligues des Champions 2009, 2011
2 Supercoupes d’Europe 2009 et 2011
3 Championnats d’Espagne 2009, 2010, 2011
2 Coupes du Roi 2009 et 2012
3 Supercoupes d’Espagne 2009, 2010, 2011

Bayern Munich
Coupe du monde des clubs 2013
Supercoupe d’Europe 2013
3 Championnats d’Allemagne 2014, 2015 et 2016
2 Coupes d’Allemagne 2014 et 2016

*Palmarès d’Arsène Wenger/ 68 ans, manager d’Arsenal
21 TITRES
AS Monaco
Champion 1988
Coupe de France 1991

Nagoya Grampus
Coupe de l’Empereur 1995
Supercoupe du Japon 1996

Arsenal
3 championnats 1998, 2002 et 2004
7 Coupes d’Angleterre 1998, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017
7 Community Shield 1998, 1999, 2002, 2004, 2014, 2015 et 2017

Nota Bene: les médias qui ont l’exclusivité de la Premier League ne cessent pas de clamer que le Boxing Day dure les trois journées de championnat anglais au moment de Noël. Pas du tout, le Boxing Day a lieu le 26 décembre et c’est tout. Cela signifie que l’on ouvre les boîtes de cadeaux.

28.12.17

Permalien 00:43:33, Catégories: THE RED DEVILS  

Avec 15 points d'avance, le fils spirituel de J. Cruyff, Guardiola (Man City) ridiculise Mourinho (Man United) le nouveau spécialiste de l'échec

Le Boxing Day a livré son verdict. Man City, vainqueur à Newcastle (0-1, a encore pris deux points d’avance sur Man United qui n’a fait mieux que 2-2, à domicile devant la modeste équipe de Burnley.
Désormais, les Citizens ont 15 points d’avance sur les Red Devils.
On ne peut même plus parler de concurrence tant City écrase de tout son talent United qui n’est plus que l’ombre du très grand club des années 1993-2013.
Ibrahimovic est un minime à côté de King Cantona.
Cantona était un leader altruiste plein de générosité tandis que Ibrahimovic n’est plus qu’un has been qui fait un dernier tour de piste tragique pour gagner de l’argent sur le dos d’un club qui a construit son Histoire sans lui.
Quelle tristesse de voir Man United tomber si bas !
Le peuple rouge doit reconnaître la supériorité des Citizens.
Bien sûr si Guardiola entraînait MU, City ne serait pas leader.
Man United a encore fait mauvaise pioche.
Sir Ferguson n’a toujours pas été remplacé.

Classement
1 Manchester City 58 pts 20/ 19 1 0/ 61 12 + 49
2 Manchester United 43 20/ 13 4 3/ 43 16 + 27
3 Chelsea 42 20/ 13 3 4/ 34 14 + 20
4 Liverpool 38 20/ 10 8 2/ 46 23 + 23
5 Tottenham 37 20/ 11 4 5/ 39 20 + 19
6 Arsenal 37 20/ 11 4 5/ 37 25 + 12
7 Burnley 33 20/ 9 6 5/ 18 17 + 1

27.12.17

Permalien 07:25:24, Catégories: THE RED DEVILS  

Le MU de Mourinho-Pogba-Ibrahimovic évite une nouvelle humiliation en arrachant le nul (2-2) contre Burnley à Old Trafford

Boxing Day
Lundi 26 décembre 2017
Manchester United 2 - 2 Burnley
Buts pour MU: Lingard (53e, 90e + 1)
Buts pour Burnley: Barnes (3e), Defour (36e)

Man United: De Gea; Young, Jones, Rojo (Mkhitaryan, 46e), Shaw; Matic, Pogba; Mata, Ibrahimovic (Lingard, 46e), Rashford; Lukaku.
Sur le banc: Romero, Blind, Lindelof, Tuanzebe, Herrera

Burnley: Pope; Bardsley, Long, Mee, Taylor; Arfield, Cork, Hendrick, Defour (Vokes, 66e), Gudmundsson; Barnes (Walters, 80e).
Sur le banc: Lindegaard, Marney, Lowton, Westwood, Wells

Classement
1 Manchester City 58 pts 20/ 19 1 0/ 61 12 + 49
2 Manchester United 43 20/ 13 4 3/ 43 16 + 27
3 Chelsea 42 20/ 13 3 4/ 34 14 + 20
4 Liverpool 38 20/ 10 8 2/ 46 23 + 23
5 Tottenham 37 20/ 11 4 5/ 39 20 + 19 34
6 Arsenal 34 19/ 10 4 5/ 34 23 + 11
7 Burnley 33 20/ 9 6 5/ 18 17 + 1

Pour justifier le manque d’éclat de MU, José Mourinho a fait comprendre qu’une dépense de 300 M€ en 1 an 1/2 ce n’est pas… suffisant ! C’est vous dire le genre d’homme qui l’est. C’est toujours de la faute aux autres, rien qu’aux autres. Ne comptez pas sur lui pour faire un examen de son management. Lui c’est la politique du carnet de chèques, et bien sûr jamais le sien.
Sur ses trois derniers matchs, MU Mourinhorisé a fait deux nuls en championnat tout en étant éliminé de la Coupe de la Ligue par un club de L2, Bristol. Quelle pitoyable série !
MU version de l’entraîneur plein de morgue est à contre-courant du MU historique: on ne voit que le stress des joueurs au lieu de voir leur enthousiasme. Le sens du spectacle, du spectaculaire, de la confiance en soi, tout ça a disparu. Un football gerbatique !
Le MU de Mourinho-Pogba-Ibrahimovic - la trilogie de la suffisance- a failli réaliser l’exploit d’être le premier groupe de Red Devils à perdre un match du Boxing Day à la maison depuis 39 ans !
Actuellement, MU est à l’image d’Ibrahimovic: un joueur de 36 ans à la pointe de l’attaque. Le joueur s’est tellement statufié de son vivant qu’il pèse des tonnes. Ibrahimovic n’aura jamais sa statue devant Old Trafford puisqu’il l’a déjà sur le terrain, en activité.
Dans un entretien, Pogba a précisé que si MU avait un manque de points c’est à cause des blessures et du coup il souhaitait aux autres équipes leaders d’avoir plein de blessés. Belle sportivité ! Et ses coéquipiers que doivent-ils penser quand un des leurs méprise à ce point leur talent ? Dans une équipe bien coachée il n’y a pas de remplaçants mais rien que des titulaires. En effet, dès que l’on joue, on est titulaire.
Le MU de Mourinho-Pogba-Ibrahimovic est toujours aussi peu intéressant. Pas beau à voir. Une équipe sans collectif qui est déjà si loin au classement. MU ne joue que pour la 2e place.
Si le MU de Mourinho n’était pas arrogant, on dirait c’est bien, ils font ce qu’ils peuvent mais comme à l’image de son entraîneur, le club se croit supérieur aux autres alors qu’ils n’a gagné que 13 fois en 20 matchs, on ne fait pas de cadeau à cette cuvée qui produit un football lamentable. Un football de milieu de tableau. Sa vraie place au niveau de la manière de jouer.
A part le beau premier but de Lingard, rien à se mettre sous les yeux.

26.12.17

La perte de la Liga par le Real Madrid, au profit du Barça, n'est pas une grande nouvelle pour le PSG

La défaite du Real Madrid 0-3 devant Barcelone est une grande nouvelle pour le Barça qui a quasiment gagné le championnat 2018 mais ce n’est pas une information très satisfaisante pour le PSG car les Madrilènes vont jouer leur saison sur la double confrontation du 8e de finale de C1, Real Madrid - PSG et PSG - Real Madrid.
Deux façons de voir ce duel.
Si le Real se qualifie, on dira que le groupe de Zidane avait lâché le championnat certain de ne plus être en course pour le titre.
Si le Real est éliminé, on dira ce cycle du Real est fini: faut-il conserver Zidane ? la page C. Ronaldo ne doit-elle pas être tournée ? Benzema n’est plus l’attaquant qu’il faut…
On voit que toutes ces questions mettraient le Real en crise totale.
Le Real va axer sa nouvelle préparation sur le 8e de C1. Ronaldo, lui, va jouer sa réputation.
Si le PSG de Neymar évince le Real de C. Ronaldo, CR7 n’aura pas le Ballon d’or 2018 à moins de gagner la Coupe du monde 2018, ce qui serait un exploit sans précédant.
Le PSG va affronter un Real ultra motivé qui ne peut plus se permettre de rater un autre grand rendez-vous.
Il faut attendre donc février et le début mars 2018 pour voir ce que le Real et Paris ont dans le ventre. Paris est dans le cas contraire du Real puisque les Parisiens sont assurés de remporter la L1 2018 à 99 %.
Paris a l’énergie d’une attaque flamboyante, et le Real doit faire valoir son expérience.
C’est Mbappé contre Ramos.
C’est aussi CR7 contre Neymar.
C’est Zidane contre Emery.
C’est l’Histoire contre l’actualité.
Qui vivra verra !

25.12.17

Permalien 07:48:18, Catégories: THE RED DEVILS  

Le Man United de Mourinho et Pogba est à la remorque du Man City de Guardiola: 13 points de retard !

Premier League
Samedi 23 Décembre 2017
King Power Stadium, 32,202 spectateursSur le banc: Hamer, Dragoviæ, King, Slimani.
Leicester 2-2 Manchester United
Buteurs pour Leicester: Vardy (27e), Maguire (90e + 4)
Buteurs pour les visiteurs: Mata (40e, 60e)

Leicester: Schmeichel, Simpson (Amartey 56e) Maguire, Morgan ©, Fuchs, Iborra (Okazaki 66e), Ndidi, Mahrez, Albrighton, Gray (Chilwell 80e), Vardy.
Manager: Claude Puel

Manchester United: De Gea; Lindelof, Jones, Smalling, Young; Matic, Pogba ©, Mata (Mkhitaryan 83e), Lingard (Herrera 75e), Martial (Rashford 69e); Lukaku.
Sur le banc: Romero, Rojo, Shaw, Ibrahimovic.
Manager: José Mourinho

Classement
1 Manchester City 55 pts 19 m/ 18 1 0/ 60 12 + 48
2 Manchester United 42 19/ 13 3 3/ 41 14 + 27
3 Chelsea 39 19/ 12 3 4/ 32 14 + 18
4 Liverpool 35 19/ 9 8 2/ 41 23 + 18
5 Tottenham 34 19/ 10 4 5/ 34 18 + 16
6 Arsenal 34 19/ 10 4 5/ 34 23 + 11
7 Burnley 32 19/ 9 5 5/ 16 15 + 1

A venir
26 Déc Man U - Burnley, 16 h
30 Déc Man U - Southampton, 18 h 30
01 Jan Everton - Man U, 18 h 30

Que d’esbroufe ! Pogba a été à un moment, le français le plus cher mais sur le terrain, il n’a jamais été le meilleur. Plus jeune, Mbappé n’est pas le plus cher mais il est le meilleur français en activité, à 19 ans. Lui aurait sa place à Man United non pas avec Mourihno mais Guardiola qui hélas ! officie à City pour la plus grande contrariété du peuple rouge de Manchester. ILS nous ont massacré la politique mais maintenant ILS nous massacrent aussi football ! Le football plein de miel n’attire pas que des abeilles. Après tant de belles années avec Sir Ferguson, il faut maintenant encaisser des saisons de plomb. La pesanteur à pris la place de la grâce. Le MU de Pogba ressemble à West Ham ou Fulham. La magie a disparu. Les Red Devils actuels se servent de MU au lieu de servir le club. Maradona a fait gagner Naples. Cantona a fait gagner MU.
Reléguée à 13 points de City, l’équipe de Mourinho a la chance de pouvoir quand même se qualifier pour la C1 2019. Jadis, il fallait gagner le championnat pour disputer la C1.
Man U n’a plus de leader car Mourinho veut toujours occuper ce poste.
Parmi le peuple rouge, des millions attendent le départ de Mourinho.
Je préférais perdre avec Moyes que gagner avec Mourinho.
Claude Puel correspond plus à MU que le Portugais qui n’a jamais formé un seul jeune joueur.

23.12.17

Permalien 22:33:17, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les exploits de Cantona (Mon Carnet, Flammarion) sont encore plus présents que le lamentable MU de Mourinho

Joyeux Noël à toutes et à tous.
Regardez cette vidéo et vous commencerez de bonnes fêtes de Noël !
Cantona c’était la grâce.
Mourinho, Pogba et Ibrahimovic, la pesanteur.
Cantona était constant.
Le MU de Mourinho est un ramassis d’intermittents du spectacle.
Mourinho ne laisserait aucune trace dans le club à part celles provisoires des pneus de sa voiture sur le parking d’O.T.
Tant que MU tournera le dos à son Histoire, le club ne retrouvera pas sa magie.

-Mon carnet, Eric Cantona. Flammarion, 192 p., 13, 90 €
Dans ce calepin, Cantona note des aphorismes et griffonne des dessins qui sont dans la lignée dadaïste. On croit que cela n’a ni queue ni tête mais c’est toujours spontané et plein d’esprit. Il pose des questions sans réponse, et cela s’appelle la poésie de l’instant, de l’existence. En couverture, il y a un pistolet qui tire des cœurs. Tout est dit. Un carnet qui est une Panenka littéraire.

22.12.17

Le Barça a corrigé 0-3 le Real. L'adversaire du PSG risque d'être le Barça de Messi et d'Iniesta XXL !

Samedi 23 décembre 2017, 13 h
17e journée de Liga
Real Madrid 0-3 Barcelone
Buts pour les Catalans: Suarez (54e), Messi (64e pen.), Vidal (90e + 3)

APRES MATCH
Ronaldo a marqué de la tête à la 30e seconde du match, but refusé pour hors-jeu réel.
Ensuite, le Real a eu la possibilité d’ouvrir le score, mais le poissard Benzema a mis une belle au ras du montant. Pas dans un grand jour, il a été hué quand Zidane a procédé au changement. C’est un joueur de complément, pas un buteur-né, je l’ai toujours dit.
En 2e mi-temps, le Barça a vite marqué sur une superbe contre attaque.
Puis le Real bousculé a fait n’importe quoi: le défenseur merengue Dani Carvajal a repoussé de la main un ballon ulta chaud. Carton rouge direct et penalty transformé en force par Messi. La messe était dite. Vidal a ensuite donné le coup de grâce sur une passe du même Messi.
Zidane s’est trompé sur toute la ligne. Dans son onze de départ, il a mis Kovacic, joueur limité, techniquement et agressivement. N’a pas sa place dans un tel match.
Zidane a ensuite trop tardé à faire les changements à 0-1, cela a provoqué la punition du 0-2 !
Dans ce genre de match, il fallait Isco et Bale, dès le coup d’envoi.
Le Real a joué frileux.
En face, Iniesta a été impérial. Fabuleux ! Ce joueur méritait au moins deux Ballons d’or.
Messi a été très collectif et bon aux bons moments.
Suarez, bagarreur impeccable.
Le Real a montré de grandes faiblesses qui pourront profiter au PSG. Marcelo, Ramos, Kroos ont été très mauvais. Absents des débats. Peut-être savaient-ils que c’était fichu pour le Liga ? Le Barça avec 14 points d’avance est à l’abri de tout. Le Real n’a plus que la C1. C’est la seule mauvaise nouvelle pour le PSG. Et si le PSG sort le Real en 8e… attention à l’armada du Barça, roi du pressing. Le Barça amorce un nouveau cycle. Déjà !
C. Ronaldo ? Il doit tout faire et ne peut pas toujours tout faire. Face à la cage, il a fait un loupé extraordinaire quand il a raté le ballon dans un geste qu’il a pourtant accompli des milliers de fois. Comme quoi un multiple Ballon d’or peut manquer une reprise qu’un minime aurait réussie.
Benzema est vraiment un associé qui n’est pas à la hauteur de son partenaire. Pas assez décisif dans les “gros” matchs.

Classement
1 FC Barcelone 45 pts 17 matchs/ 14 3 0/ 45 7 + 38
2 Atlético Madrid 36 pts 17/ 10 6 1/ 25 8 + 17
3 Valence 34 pts 17/ 10 4 3/ 36 17 + 19
4 Real Madrid 31 pts 16/ 9 4 3/ 30 14 + 16
5 FC Séville 29 pts 17/ 9 2 6/ 20 22 - 2

AVANT MATCH
Le Real Madrid est à 9 points du Barça.
Si le Real gagne le clasico, les deux clubs ne seront plus séparés que de 6 points.
Et si le Real remporte ensuite son match en retard, plus que trois points d’avance seront dans le camp de Barcelone.
Donc le clasico du 23 décembre est capital.
En France, il n’y a pas d’équivalent à ce clasico.
A noter: si le match a lieu à 13 h, c’est pour permettre sa diffusion télé en Asie.
La première partie du choc Ronaldo-Messi va avoir lieu. Il alimentera la chronique de l’attribution du Ballon d’or 2018.
Pour l’instant:
Ronaldo 5-5 Messi
Neymar: 0
Cette année entre en ligne de compte:
La Liga
Le clasico. Il y en a deux, et peut-être plus.
La Champions League
La Coupe du Monde
Si l’un des trois gagne la Coupe du Monde 2018, il sera sans doute lauréat.
C. Ronaldo est obligé de gagner au minimum la C1.
Neymar est désavantagé par sa venue au PSG. Ce jour, 650 000 millions de personnes vont voir Ronaldo et Messi. Donc les sponsors sont contents. Neymar on ne le voit plus qu’à Angers ou Metz. Pas très “sexy” comme ils disent, les branchés.
Au coup d’envoi du clasico, Neymar est en vacances et s’apprête à un jouer un match de “prestige". A 26 ans, il est très en retard par rapport à ses aînés. A 23 ans, CR7 avait déjà remporté un Ballon d’or à Manchester United.
D’aucuns ricanent parce que CR7 a demandé au Real une rallonge salariale car il estime anormal que Messi et Neymar soient plus payés que lui à Barcelone et au PSG. Le Madrilène a 100 % raison. La star sportivo-économique number one c’est lui. Messi boxe dans sa catégorie mais pas Neymar qui joue dans un club sans C1.

Montaigne (Gallimard), Constant (Folio), Tchekhov (Les Belles Lettres), Aymé (Folio), Bove (Petite Vermillon), Guérin (Finitude), Calet (L'Imaginaire), Pascal (Rivages)...

La traversée de Paris, d’après la nouvelle de Marcel Aymé

-Montaigne, Arlette Jouanna. Gallimard, 464 p., 17, 99 €
Dans la prestigieuse collection NRF vient d’arriver la biographie de l’ancien maire de Bordeaux. On oublie trop souvent que Montaigne fut homme politique. Que les magouilleurs d’aujourd’hui en prennent de la graine. Il n’y en a pas un pour sauver l’autre. Que pensez-vous d’un premier ministre qui dépense 350 000 euros pour prendre un avion privé alors que le sien, celui de l’Etat rentre à vide pour un prix de 130 000 euros ? Au bas mot 480 000 euros ! Alors lisez la vie de Montaigne pour côtoyer un bel esprit. Là, il n’y a pas duperie sur la marchandise

-Journaux intimes, Benjamin Constant. Edition de Jean-Marie Roulin. Folio, 1140 p., 11,90 €
Une suite de réflexions, de souvenirs, de joies et de peines, signée par une superbe plume du XIXe siècle. Le 19 février 1812, il note: “Mon père est mort. Ma tête est troublée et mon sang glacé”. Le 27 du même mot, il précise: “Mon cœur est brisé".. En avril, mai et juin 1812, il confie: “Travail. J’ai travaillé. Mal travaillé. “Malade de la bêtise". Rien fait. Je m’ennuie. Presque rien fait. Un peu travaillé. Pas mal travaillé. Bien travaillé. Moins travaillé". Un beau livre diapason.

-Bagatelles quotidiennes est autres nouvelles, Anton Tchekhov. Traduction du russe et préface par Boris de Schloezer. Les Belles Lettres, 315 p., 13,90 €
L’auteur dramatique est un grandiose nouvelliste, tout comme Maupassant en France. Tchekhov sait camper une séquence anodine avec une sens inné de la formule, l’air de ne pas toucher. Ouvrage à déguster comme un Armagnac millésimé. Une littérature d’observation universelle. Pas une seule fois il ne dit le fond de sa pensée. Un témoin, sans rival.

-Les contes du chat perché, Marcel Aymé. Folio, 404 p., 7, 70 €
A l’école, ils nous bassinaient avec Troyat, Maurois mais pas un mot sur Aymé ou Gary. On s’est rattrapé depuis. Du Troyat je n’en veux même pas pour caler un meuble: il resterait bancal. Lire Marcel Aymé c’est côtoyer de près l’intelligence et l’ultra sensibilité. La littérature haut de gamme comme le 100% cacao. A lire d’urgence, et à relire tout autant.

-L’homme qui savait, Emmanuel Bove. Préface de François Ouellet. La Petite Vermillon, 224 p., 7 ,10 €
Ce grand talent que l’on ressort du placard de temps à autre mérite d’être dans toutes les bibliothèques et à portée de main. Un écrivain par excellence, toujours du côté des déshérités, de ceux qui subissent la loi des plus forts. Rien de misérabiliste. Il regarde et ne juge pas. Bove a un regard de lynx et un style en lame de couteau qui dépèce le quotidien en faisant attention de ne jamais faire du mal à une mouche.

-La peau dure, Raymond Guérin. Finitude, 128 p., 14, 50 €
Raymond Guérin, vous connaissez ? Vous allez découvrir un des écrivains de chevet de François Truffaut qui a tiré un film La peau douce, en guise de clin d’œil. Guérin est l’un de ceux qui écrit le mieux sur le monde ouvrier, ça vrille le cœur tant cela sonne juste. C’est un verre de Pyrex sur la toile cirée d’une cuisine de Sarcelles. Il vivait en Gironde, supporter des Girondins. Tout pour me plaire ! Il a toujours refusé de faire le mondain dans la capitale, fuyant les sans talent qui veulent des postes pour croire qu’ils en ont…

-Fièvre des Polders, Henri Calet. L’Imaginaire, 196 p., 7, 50 €
Encore un superbe lire, à petit prix. Calet est l’un des plus grands prosateurs de la seconde partie du XXe siècle. Une langue admirable sans bravoure superflue. Il écrivait simple, ennemi des phrases alambiquées. Tant que l’on n’a pas lu Calet on est vierge de la pureté stylistique, une sorte d’eau littéraire qui coule de source.

-Vie de Monsieur Pascal, suivi de Vie de Jacqueline Pascal, Gilberte Périer. Préface de Sylvie Robic. Rivages Poche, 128 p.,5, 80 €
“Cet amour qu’il avait de la pauvreté le portait à aimer les pauvres.” Bel hommage à Blaise Pascal dont le portrait est tracé par sa sœur aînée, Gilberte Périer (1620-1687). Voir les humbles n’empêchait pas Pascal de fréquenter les hauts personnages de la société qui se pressaient autour de lui pour percevoir quelques lumières de sa fulgurante intelligence.

Permalien 01:15:40, Catégories: GRAND MONSIEUR  

20 h Foot, Cnews, 21-12-2017: le PSG, Neymar, Mbappé, le bilan des matchs aller, les Tops, Balotelli, les Flops, Bielsa...

21.12.17

Permalien 11:17:05, Catégories: THE RED DEVILS  

Le Man United de Mourinho, Pogba et Ibrabimovic battu par Bristol, 3e de D 2 !

5 minutes du match. MU joue en gris, une couleur qui reflète parfaitement son football actuel, terne et stupide, sans âme.

Mercredi 20 décembre 2017
1/4 de finale de la Coupe de la Ligue
Ashton Gate Stadium, spectateurs 26,088
Bristol City 2-1 Manchester United
Buts pour Bristol: Bryan (51e), Smith (93e)
But pour les touristes visiteurs: Ibrahimovic (58e)

Bristol City: Steele; Baker, Magnusson (Taylor 69e), Flint, Wright ©; Pack, Smith, Brownhill (Eliasson 76e), Bryan; Paterson, Reid.
Non utilisés: Fielding, Vyner, Kelly, Garita, Lemonheigh-Evans.
Manager: Lee Johnson

Man United: Romero; Darmian (Smalling 94e), Lindelof, Rojo, Blind (Lukaku 61e), Shaw; McTominay, Pogba; Rashford, Martial; Ibrahimovic © (Mkhitaryan 69e).
Non utilisés: Pereira, Herrera, Mata, Lingard.
Manager: Mourinho

Le grand MU- grand par l’Histoire, pas par l’actualité- est tombé devant le 3e de Deuxième Division anglaise !
La Coupe réserve toujours ce genre de surprise, c’est pour cela que le football est le plus grand et le plus beau sport.
Le MU de Mourinho est à contre-courant de l’Histoire du club. On ne voit que suffisance, arrogance, prétention, rien que des vibrations néfastes qui tournent autour du nombril de son entraîneur qui n’a rien à faire à MU, à part gagner de l’argent.
Les titres qu’il peut gagner à MU ne m’intéresse pas, même en C1.
J’en suis revenu de cet entraîneur qui a déclaré jadis que Chelsea était “son” club et qui a enfoncé volontairement un doigt dans l’œil du regretté Tito Vilanova (Barça) quand le Portugais était au Real Madrid.
Mourinho est une marionnette médiatique qui n’aime que les clubs qui peuvent dépenser des fortunes pour établir un effectif.
A Bristol, MU a perdu avec Pogba, joueur surcoté, et Ibrahimovic, 36 ans, momifié dans son orgueil. Ibrahimovic qui revient de blessure a resigné à MU parce que c’est un copain de l’entraîneur. MU avec un attaquant de… 36 ans ! Digne des vétérans ! Même sous - 20°, je refuserais de porter un maillot de MU portant le nom du footballeur mercenaire qui se prend pour King Cantona.
La victoire de Bristol est mérité.
Mourinho a déclaré que ses adversaires du soir “se sont battus comme si c’était la nuit la plus importante de leur vie… Certains de mes joueurs n’avaient pas envie de bosser".
Déclaration honteuse !
MU n’a plus de gouvernance depuis longtemps.
Ce club ne m’intéresse plus et je suis même contre depuis que Mourinho occupe le poste d’entraîneur.
MU a engagé Mourinho alors qu’il fallait faire venir Guardiola.
City avec Guardiola a 11 points d’avance sur le MU de Mourinho, en championnat.

Classement de MU en Championnat
1 Manchester City 52 pts 18 m/ 17 1 0/ 56 12 + 44
2 Manchester United 41 pts 18/ 13 2 3/ 39 12 + 27
3 Chelsea 38 pts 18/ 12 2 4/ 32 14 + 18
4 Liverpool 34 pts 18/ 9 7 2/ 38 20 +N18
5 Arsenal 33 pts 18/ 10 3 5/ 31 20 + 11

Prochains matchs de MU
23 Déc Premier League: Leicester City - MU, 19 h 45
26 Déc Premier League: MU - Burnley, 15 h BOXING DAY
30 Déc Premier League: MU -Southampton, 17 h 30
01 Jan Premier League: Everton - MU, 17 h 30
05 Jan FA Cup: MU - Derby County, 20 h

Quelques albums pour les fêtes : Churchill (Tallandier), Mythologies en peinture (Larousse), Voitures de légendes (Larousse), BD Jack London (Le Lombard), Degas et Gauguin (Larousse), BD Vian (Grasset)

-Moi, Winston Churchill, Beatrix de L’Aulnoit. Tallandier, 190 p., 34 €
«L’un des problèmes de notre société, c’est que les gens ne veulent pas être utiles, mais importants.» Tout est dit et plus que très bien dit. Ce trait de plume de Winston Churchill fait encore plus aimer ce personnage considérable du XXe siècle. On lui prête le mot «No Sports» pour expliquer sa longévité alors qu’il fut un grand pratiquant : à 18 ans, champion d’escrime inter collèges. Chasseur, il pratiquait le fusil à deux coups. Marcheur, il fit de nombreuses randonnées. Il pêchait le saumon, pratiquait le golfe et la natation. L’équitation était l’une de ses passions. Il jouait aussi au polo ! Quand on lui a demandé de couper le budget des arts pour l’effort de guerre il a répondu : «Alors pourquoi nous battons-nous ?» C’est lui qui a ordonné le bombardement de Mers el-Kébir sur la marine française (1300 morts) : «La plus pénible et la plus odieuse décision que j’ai eue à prendre». L’humour du grand homme fait toujours mouche : «Les chiens vous regardent avec vénération. Les chats vous toisent tous avec dédain. Il n’y a que les cochons qui vous considèrent comme leur égaux». Cet album a une iconographie haut de gamme. Churchill jaillit des pages. On en redemande. Des petits marquis de Paris osent le rabaisser au rang d’alcoolique.

-La Mythologie expliquée par la peinture, Gérard Denizeau. Larousse, 224 p., 25 €
Très belle idée d’album, très bien réalisé. On est content de retrouver Sisyphe (Le Titien), Prométhée (Gustave Moreau), Les Trois Grâces (Raphaël), L’Ile aux morts ( Arnold Böcklin). L’auteur déchiffre chaque chef d’œuvre pour nous éclairer complétement. Tous les grands thèmes sont abordés. C’est simple et grand. Une totale réussite.

-Voitures rétro de légende, Collectif. Larousse, 320 p., 34,90 €
Quatre rédacteurs (Martin Gordon, David Long, Andrew Noakes et Chris Quiller-Rees) et un responsable éditorial (Gilles Chapman), ont confectionné une anthologie des plus agréables. Il y a même un index qui permet de trouver instantanément les marques et les modèles qui nous intéressent plus précisément. Des années 1940 aux années 1980, il ne manque aucun bolide. En tout 250 voitures ! Berlines britanniques, Fiat, Mini Cooper, Chevrolet, Volvo, Jaguar, Cadillac, Lancia, Dodge, Mercedes, BMW, Ferrari, sans oublier Renault, ni Porsche et Corvette.

-Jack London. Arriver à bon port ou sombrer en essayant. Scénario et dessins de Koza. Le Lombar, 160 p., 19,99 €
Avec des couleurs de Maya Mihindou, la BD est d’une très grande classe. Nous voyons l’auteur de Croc-Blanc partir faire un tour du monde sur un sublime voilier, le Snark. Lors de ce voyage, l’écrivain écrit précisément Martin Eden. C’est mieux qu’un livre de photos ou un film. London avait un physique de cinéma. Il était socialiste quand cela voulait quelque chose.

-Edgar Degas, Gérard Denizeau. Larousse, 128 p., 12,90 €
Le peintre, impressionniste atypique, refusa le téléphone : «Si vous répondez quand on sonne c’est que vous êtes une boniche». Ses danseuses sont historiques. On s’y croit. Ses toiles ne nous écrasent mais nous invitent à la contemplation. Du caractère et une infinie douceur.

-Paul Gauguin, Laure-Caroline Semmer. Larousse, 128 p., 12,90 €
Précurseur de l’art moderne, Gauguin nous permet de retrouver van Gogh à Arles (1888), Tahiti (1891), la terrible syphilis (1895), les Marquise(1901) et la mort du peintre (1903). Il disait : «Il n’y a pas de femmes nues, il n’y a que des femmes déshabillées». Né le 7 juin 1848, Gauguin a décidé de se consacrer à la peinture en 1882. Grande décision, pour lui et pour nous.

-Valse de Noël, Boris Vian & Nathalie Choux. Grasset jeunesse, 32 p. ? 18, 90 €
Cette valse remonte à 1955. Elle était dans un tiroir où dormait une farandole avec des travailleurs, des clochards et des soldats. Tout l’album est un appel au pacifisme. L’auteur du Déserteur (1954) n’était pas près de se laisser dominer par des chefs militaires. Ses mots sont comme les notes de sa trompette qu’il appelait «trompinette".

19.12.17

Permalien 08:19:20, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Mario Balotelli mérite de jouer avec l'Italie contre la France, le 1er juin 2018, à Nice

Match amical, à Nice
Vendredi 1er juin 2018
France-Italie

Dix jours avant le début de la Coupe du Monde 2018, la France rencontrera l’Italie, en match amical à l’Allianz Riviera, à Nice.
Y verra-t-on Mario Balotelli sous le maillot de l’Italie ?
L’attaquant mérite de retrouver la sélection.
Alors que nous arrivons à la fin des matchs aller de L1 2017-2018, Balotelli affiche la grande forme.
A la 18e journée, il a inscrit 10 des 23 buts marqués par l’OGCNice en L1.
Nice, 6e, sait utiliser l’Italien le mieux possible grâce à Lucien Favre.
Balotelli marque souvent des buts décisifs.
Contre la Suède, l’Italie a aligné une attaque très faible. En trois heures de match contre les Suédois, les Italiens n’ont jamais été dangereux.
Balotelli, difficile à charger, sait se démarquer, frapper soudainement.
Il fait aussi jouer les autres.
Le voir avec l’Italie dans son stade fétiche serait un grand moment.
De plus, il s’agit d’un match amical, l’idéal pour tester des joueurs.

18.12.17

Permalien 09:46:45, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

La mascarade du "Top 50 des Français qui comptent"

Après le JDD, voici que Le Parisien - qui n’est plus libéré comme jadis- y va aussi de son hit-parade des “Français qui comptent". Qui comptent leur argent ? La première fois que j’ai entendu parler de la liste du JDD, j’ai cru que les sondés pouvaient citer n’importe qui. Pas du tout, la liste est établie d’avance, il suffit de proposer un classement.
Première remarque: il faut être vivant. Dès que vous êtes mort, on vous chasse ! Dans la liste, il n’y a pas Charles de Gaulle, Johnny Hallyday, l’Abbé Pierre et Coluche, des Français qui restent pourtant très présents dans la mémoire et le cœur des Français.
Dans les 10 premiers, on découvre 4 acteurs (Sy, S.Marceau, Cotillard, G. Depardieu) 3 sportifs (Riner, Zidane, Parker), 1 politique (Macron), 1 chanteur (Goldman), et 1 médecin (Pelloux).
Le numéro 1 ? Omar Sy. Après Intouchables, il fait aussai carrière aux Etats-Unis. Sa cote de sympathie est justifiée car il est réellement sympathique. Il faut à présent qu’il choisisse bien ses films car le remake de Knock est un navet total. Ce fut une très mauvaise idée de mettre ses pas dans ceux de Louis Jouvet.
Le numéro 2 ? Emmanuel Macron. Il est très rare de voir un président de la République en exercice aussi bien placé. Le Président Macron a l’intelligence d’épouser à 100% sa fonction. Ceux qui ont gouverné comme un people (Sarkozy) ou comme un quidam (Hollande) ont été renvoyés chez eux. La jeunesse de Macron crève l’écran. Il lui faut cependant absolument éviter de tomber dans la politique de l’image, rien que de l’image. Il a devant lui un second mandat qui lui tend le bras.
Le numéro 3 ? Teddy Riner. Le judoka est aimé comme un footballeur alors que sa discipline n’est pas médiatique. Qui peut se réjouir de voir du judo à part les pratiquants ? Le sportif qui empile les titres est impressionnant à tous les niveaux, dommage que son sport soit plus en vogue au Japon qu’en France. Voir quelqu’un tirer sur le kimono d’un adversaire pour le faire tomber ne m’a jamais bouleversé.
Dans la liste proposée, on remarque l’écrasante majorité de gens de la télé. Journalistes y compris. Etonnamment, il n’y a pas Michel Drucker, à l’inverse de Nagui.
Des icônes de YouTube sont présents pour faire “D’jeunes".
Des choix surprennent. Le VRP olympique Estanquet mais pas le jeune footballeur Mbappé.
Des noms brillent par leur absence: Line Renaud, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Kad Merad, Charles Aznavour, Catherine Deneuve et Isabelle Adjani. VGE et Chirac (Mme et Mr) n’y sont pas non plus. Mélenchon et Le Pen fille, oui. Renaud mais pas Souchou, Lama et Julien Clerc. Oui pas Aznavour mais M’Pokora (23e)… Et Jamel Debbouze tant aimé a été aussi passé à la trappe ! Pas sympa pour l’ex habitant de Trappes.
Par contre, il y a Matthieu Ricard (13e), le fils de Jean-François Revel, qui semble dormir dans les couloirs de la télé tellement il y est présent. Comment peut-on se dire spirituel et se vautrer dans la notoriété ? Les plus indulgents parleront de bonne cause à défendre.

17.12.17

Permalien 13:44:20, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

C. Ronaldo offre au Real Madrid de Zidane la Coupe du Monde des clubs 2017

CR7 a encore donné un titre au Real grâce à son 422e but sous le maillot madrilène.

Samedi 16 décembre 2017
Finale de la Coupe du Monde des Clubs 2017
Gremio 0-1 Real Madrid
But de Cristiano Ronaldo sur coup franc

Pendant que Neymar faisait mumuse à Rennes dans un match insignifiant de L1 contre l’inoffensif Rennes (1-4), le Real Madrid a confirmé sa place de 1er club du monde.
En 2017, le Real a gagné 5 titres.
Vivement février-mars 2018 que l’on soit fixé sur le 8e de C1: Paris-Real Madrid.

Palmarès du Real Madrid en 2017

Championnat d’Espagne 2017
Supercoupe d’Espagne 2017

Ligue des champions 2017
Supercoupe de l’UEFA 2017

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2017

16.12.17

Monaco corrige et enfonce les Verts dans la crise

Samedi 15 décembre 2017
18e journée de L1
Saint Etienne 0-4 Monaco
Buts pour l’ASM: Djibril SIDIBE (3e), Thomas LEMAR (32e), FABINHO (53e) et Keita BALDE (61e)

Classement provisoire
1 Paris Saint-Germain 44 pts 17 matchs 14 2 1 51 13 + n38
2 Monaco 38 18 12 2 4 44 18 + 26
3 Lyon 35 17 10 5 2 42 19 + 23
4 Marseille 35 17 10 5 2 35 19 + 16
………………………..
15 Saint-Etienne 20 18 5 5 8 17 31 - 14
16 Toulouse FC 19 17 5 4 8 16 23 - 7
17 Troyes 18 17 5 3 9 18 24 - 6
18 Lille 18 17 5 3 9 16 26 - 10
19 Angers SCO 15 17 2 9 6 19 27 - 8
20 FC Metz 5 17 1 2 14 7 33 - 26

Rien ne va plus à St Etienne.
Depuis que son coach a foutu le camp, la dérive s’accentue.
Les dirigeants ont nommé Sablé pour ne pas dépenser d’argent.
L’équipe ne sait plus quoi faire et affiche un visage pathétique.
Son gardien s’est fait expulser car il a contesté le 3e but marqué sur hors-jeu mais la messe était dite depuis longtemps. A 0-2, les Verts n’avaient pas les moyens de revenir.
Le public est à l’image du reste. Les tribunes vides - pour cause de huis-clos- avaient des spectateurs clairsemés… Des purs et durs consternés par leurs joueurs.
Monaco c’est le contrainte: les voyants sont au beau fixe. Nouvelle grande performance à l’extérieur.
Monaco affiche ses prétentions face à ceux qui convoitent la 2e place.
Et Monaco peut même conserver son titre. Paris peut baisser de régime surtout après sa probable élimination en C1.

14.12.17

Permalien 00:27:42, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice, Monaco et Paris qualifiés. Lyon et Marseille éliminés en 8es de la Coupe de la Ligue 2018

8es de la COUPE DE LA LIGUE 2018
Rennes 2-2 Marseille (Rennes 4 tirs au but à 3)
Lille 1-1 OGCNice (Nice 3 tirs au but à 2)
Toulouse 2-0 Metz
Amiens 2-1 Tours
Monaco 2-0 Caen
Angers 1-0 Metz
Strasbourg 2-4 Paris
Montpellier 4-0 Lyon

Paris sans Neymar se qualifie facilement.
Nice gagne son 4e match de suite, cette fois avec Cardinale qui a stoppé deux tirs au but. Lucien Favre voilà un grand entraîneur. Très grand, même. A Lille rien ne tourne rond. Merci Bielsa ! Dans le Nord, il n’avait pas pris sa glacière. Il aurait dû s’asseoir sur un radiateur électrique. Quelle fiasco !
Monaco a fait le boulot. Jardim, il est vrai, est un vrai entraîneur. A côté de lui, Bielsa est un amateur qui se la joue Cruyff.
Angers passe. Metz dans les cordes, comme d’habitude.
Montpellier écrase Lyon. Loulou a raté ça. Dommage !
Marseille ? Les Phocéens doivent apprendre à mieux tirer les tirs au but. Sortir par la petite porte cela fait très mauvais effet.
A Lille, les Aiglons menés 1-0 ont égalisé par Mario Balotelli, le chaînon manquant de la Nazionale qui n’ira pas en Russie.
L’affiche des quarts de finale de Coupe de la Ligue 2018, se jouera à l’Allianz Riviera le mardi 9 ou le mercredi 10 janvier 2018, entre Nice et… Monaco !

13.12.17

Permalien 17:50:27, Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, LA REVUE DE STRESS  

Neymar en a-t-il déjà marre du PSG d'Emery ?

Mercredi 13 décembre 2017
Coupe de la Ligue
Strasbourg - PSG 20 h 55, France 3

Neymar est parti au Brésil pour “problèmes familiaux", pour “raison familiale".
Voilà ce qu’on a pu lire dans les gazettes.
Bien intentionné, on pense à un décès. Niet !
En fait, il est allé voir sa sœur. On n’en sait pas plus. Ma sœur? Elle bat le beurre ! disait-on jadis.
On peut remarquer que Neymar junior a souvent le mal du pays.
Cela peut se comprendre: quel choc de passer du Brésil à Bougival ! De quoi devenir dépressif.
Barcelone a un côté “Brazil", mais absolument pas Paris.
On sait que le Neymar juinior est venu à Paris parce que son père, Neymar Senior lui a dit d’y venir.
Le fiston a le Blues. Suspendu en championnat contre Lille, il en a profité pour prendre la poudre d’escampette afin de faire l’impasse sur Strasbourg-PSG. Il est venu à Paris pour disputer la C1 et non pas une Coupette de France.
Le match contre le Real Madrid en 8e de C1 sera capital. Si le PSG est éliminé le club tombera en crise. Tout remontera comme la remontada ! Et aussi l’exclusion de Ben Arfa, puis celle de Lucas. Ainsi de suite. Le destin de l’entraîneur (Emery) et celui de Neymar sont suspendus à la double confrontation Real-Paris. Et si Paris va en 1/4 rien ne sera fait non plus.
Les états d’âme de Neymar sont absents des journaux car ceux-ci veulent vivre le plus longtemps possible sur le dos du produit Neymar que les correspondants de FF ont classé généreusement 3e du Ballon d’or 2017. Si Neymar passe en 1/4 de finale de C1 2018 au détriment de CR7, le Portugais devra gagner la Coupe du Monde 2018 pour espérer conserver le rang de N°1.
Le jeune brésilien, joueur d’instinct, ne supporte plus les séances de vidéo pour superviser les concurrents car c’est un joueur très spontané.

12.12.17

Permalien 23:53:43, Catégories: HENDRIXEMENT, LA REVUE DE STRESS  

La réponse de Johnny Hallyday à la polémique sur ses obsèques

Voici la réponse. Jadis les talentueux Cocteau, Pagnol et Kessel étaient académiciens. Leurs successeurs ne sont que des bateleurs médiatiques parmi d’autres. Ils font toujours valoir des idées mais n’ont aucune œuvre.

La presse a toujours ghettoïsé Johnny Hallyday dont un animateur télé a cru bon de dire que “Hallyday c’était quelqu’un d’Europe 1 et de RTL", sous-entendu pas un gauchiste invité sur le service public. “Hallyday n’avait pas la parole facile” a-t-il rajouté. Oui, Hallyday était de droite comme Raymond Devos, comme les Hussards. Toute la mauvaise presse sur le chanteur vient du fait qu’il n’était pas un bien-pensant. Un fait certain: Jean-Philippe Smet pouvait se regarder dans une glace.
A sa mort, un million de personnes ont salué le passage de sa dépouille, et 15 millions ont regardé la cérémonie de ses adieux. L’enfant sans père était aimé, très aimé.
Un membre de l’intelligentsia - on a les Camus que l’on mérite - n’est pas d’accord que l’on compare Johnny à un héros mais il n’y a que lui pour croire que l’on assimile le défunt chanteur à Jean Moulin.
Par héros, il faut entendre Tintin, Lucky Luke, Zorro ou Robin des Bois.
Johnny faisait rêver et surtout combler les rêves tel un héros de fiction.
Un blablateur avec bicorne ultra médiatisé a été offusqué d’entendre des guitares dans une église mais c’est moins grave que des pédophiles dans les presbytères.
Guy Debord a déjà tout dit sur la politique spectacle. R.A.S.
Le déclencheur de tempêtes dans un verre d’eau dit encore que les fans de Johnny ne sont que des “petits blancs". C’est le même qui déclara qu’il y avait beaucoup de Noirs chez les Bleus.
Pourtant il est évident que la majeure partie des gens touchés par la mort du chanteur l’ont suivi depuis le début des années 1960. Ils ont été jeunes ensemble et à l’époque la population de la France n’était pas la même qu’aujourd’hui. Tout ce bruit ne correspond à rien de condamnable. Il a un public pour chaque artiste. La France est un millefeuille et non pas une infâme bouillie.
En dehors des techniciens de plateau, sont les ouvriers dans la salle de l’Opéra de Paris ?
Et aux obsèques de Jean D’Ormesson, il était où le peuple de banlieue ? On n’y a vu que les notables qui oeuvrent sous les ors de la République, aussi blanc comme le col de leur chemise. Quai Conti, on compte les Noirs et les Arabes sur les doigts d’une seule main.
La France est une mosaïque. Aucun artiste n’est là pour rassembler tout le pays. Il n’y a que les supermarchés qui rassemblent toute la population.
Au rayon des citations, j’ai entendu une série de n’importe quoi.
On a attribué à André Malraux ou Jean Cocteau: “Le vrai tombeau des morts c’est le cœur des vivants“. Cette fulgurance est de Tacite.
Pour commenter, le crayon sur le cercueil, on a attribué à Jean D’Ormesson une citation de Paul Morand :"Ecrire c’est enlever des mots et non pas en aligner". Pour ce qui est de la gomme, il faut citer le mot d’Igor Stravinsky: “J’ai fait toute mon œuvre avec une gomme".
“Si j’avais su que je l’aimais autant, je l’aurais aimé encore davantage” a déclaré Renaud. C’est très beau mais c’est du Frédéric Dard !
Emmanuel Berl a passé sa vie a expliqué que le pouvoir confisquait la culture alors qu’il faudrait que les loisirs permettent aux non cultivés de se cultiver. Le pouvoir a inventé le tiercé pour abrutir le peuple. Les chevaux n’ont pas pour propriétaires des habitants de HLM.
Le jour de ses obsèques- qui ressemblaient plus à ceux de J.F. Kennedy qu’à l’enterrement d’un parrain- Johnny Hallyday a mis en vedette ses fans.
On n’a vu qu’eux, et ce fut grandiose.
Ce fut l’enterrement des années 1960.
Ceux qui rient face aux fans tatoués “Johnny” sont les mêmes qui vont se prosterner dans les églises ou je ne sais quel lieu ? Il y a des coups de pied au culte qui se perdent !
Finalement les aboyeurs ultra médiatiques sur twitter font penser à Brassaï qui disait que les murs plein de graffitis étaient les “cahiers des fous".
D’aucuns se sont souvent moqués du chanteur quand il se mélangeait les pinceaux avec le langage mais sa gêne attendrissait, si loin des bavards encensés par les champions de la reptation.
Lors des obsèques du père de Jean-Philippe Smet, il n’y avait pas un chat.
Le jour des obsèques de Jean-Philippe Smet, il y a avait 1 million de gens.
Johnny Hallyday a chanté au SDF, à l’Olympia mais il a voulu pour ultime demeure un cimetière très simple qui équivaut à une sorte de Point Virgule des nécropoles. Ultime manifestation de sa simplicité qui tranche avec l’arrogance de ses détracteurs.

11.12.17

Fabuleux ! C. Ronaldo et Zidane contre le Qatar Saint-Germain

CR7 remerciant tout le staff du Portugal après la victoire en finale de l’Euro 2016

Les 8es de finale de la C1 2018

Le plus attendu des 8es:
Real Madrid - Qatar St Germain
Match aller le 14 février 2018
Match retour le 6 mars

Deux belles affiches:
Juventus - Tottenham
Chelsea - Barcelone

Les autres rencontres ne concernent que les fans respectifs des équipes concurrentes:
Bâle - Man. City
Porto - Liverpool
Sevilla - Man. United
Shakhtar Donetsk - Roma
Bayern Munich - Besiktas

Fantastique ! J’en rêvais.
Neymar a vu son nom sur la Tour Eiffel alors qu’il n’a rien gagné avec le QSG tandis que C. Ronaldo lui vient de recevoir son 5e Ballon d’Or dans les salons de la Tour Eiffel. C’est toute la différence entre un immense champion et un gamin propulsé star par les médias.
Lors de la remise du trophée, David Ginola a hurlé plusieurs le nom du lauréat, à la manière des vendeurs d’appareils à éplucher les patates, devant les grands magasins.
On va voir qui est qui. Bientôt nous serons fixés.
Le QSG a l’avantage de recevoir au retour.
Le Real devra donc venir se qualifier à Paris. Cela sera encore plus grand.
Si on se fie au palmarès, le Real devrait se qualifier facilement.
L’entraîneur actuel du QSG n’a jamais gagné un match dans le stade mythique des Madrilènes.
Zidane et CR7 vont devoir éjecter Paris.
Benzema va pouvoir dire au football français ses quatre vérités.
Les médias font croire aux Français hermétiques au football que tout le pays est derrière le QPG dès qu’arrive la C1. C’est faux ! Aucun Marseille ne supporte le QSG comme aucun Lyonnais n’aime l’ASSE.
Comment en plus aimer l’actuel QSG qui a mis en quarantaine Hatem Ben Arfa, coupable de rien ?
Le QSG est même allé faire de la com. chez Mickey à Marne-la-Vallée sans l’ex Niçois.
Zidane est en course pour remporter sa 3e C1 à la suite !
Emery, lui, joue définitivement son poste sur ce 8e de C1. S’il élimine le Real, il a encore la possible de rester au QSG. En cas d’élimination, il quittera Paris dès la fin de la L1 2018.
Le manager sur un siège éjectable à déclaré qu’il était “content du tirage".
Le ridicule ne tue plus depuis longtemps.
C’est le Real qui est content. Le Real est favori à 90%.
Le Real pèse 12 Champions League depuis 1956. Paris-sur-Qatar: 0
D’ici le mois de février 2018, il peut se passer beaucoup de choses: blessure(s), suspension, méforme. Surtout la peur d’affronter l’autre, du côté de Paris.
Le duel Ronaldo-Neymar promet.
Il faudra un Neymar héroïque pour éliminer Terminator Ronaldo.
Le Real n’a plus que la C1 pour briller et le plus grand club du monde ne va pas se gêner. Le Real est bien le plus grand club du monde depuis que Mourinho poursuit le déclin de Manchester United. IL l’accentue quand on sait qu’après le derby mancunien, le 10-12-2017, à Old Trafford, il a déclenché une bagarre devant les vestiaires des visiteurs car il est venu se plaindre que les Citizens faisaient trop de bruit pour fêter leur victoire à l’extérieur(1-2).

10.12.17

Permalien 20:53:56, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

La vie revient avec Nice qui a gagné à Nantes

Dimanche 10 décembre 2017
17e journée de L1
Nantes 1-2 OGC Nice
But pour les Canaris: Bammou (12e)
Buts pour les Aiglons : Plea (42e), Balotelli (75e)

FC Nantes : Tatarusanu- Dubois, Diego Carlos, Pallois, Djidji- Traoré- Ngom (Iloki 64e), Rongier (Girotto 76e), Thomasson, Bammou (El Ghanassy 64e) - Sala.
Manager: Ranieri

OGC Nice : Benitez- Souquet, Marlon, Sarr- Le Marchand- Lees-Melou, Tameze, Seri- Saint-Maximin (Srarfi 83e), Balotelli, Plea
Manager: Favre

Les deux buteurs niçois ont marqué. Rien de mieux.
Une fois de plus le sourire revient grâce à l’OGCNice.
Et je le redis: avec Balotelli, l’Italie aurait gagné son billet pour disputer la Coupe du Monde 2018.

PS: A Old Trafford, Man United a perdu 1-2 le derby face à Man City. Mourinho ne correspond pas du tout à l’esprit des Red Devils. Guardiola, lui, à l’âme du Red Devil. C’est lui qu’il fallait à MU.

08.12.17

20 h foot (Cnews) 7-12-2017: Johnny Hallyday, le 5e Ballon d'or de C. Ronaldo, le PSG...

L’avoir connu en 1990 ou avoir assisté à toute la carrière de Johnny Hallyday, depuis le début des années 1960, ce n’est pas du tout la même chose.
Johnny Hallyday fut un petit garçon abandonné. Et cet abandon il l’a porté toute sa vie.
A propos de son père, je peux vous dire qu’il avait la même présence que son fils.
Johnny abandonné a adopté deux petites filles. Tout est dit.
Des gens de la haute bourgeoisie deviennent écrivains par oisiveté et s’imposent parce qu’ils usent et abusent de tous les pouvoirs.
Johnny Hallyday s’est fait tout seul et avait quelque chose à dire.
Je préfère mille fois les chansons qu’il n’a pas écrites aux livres insipides de ceux qui s’agitent beaucoup parce qu’ils savent au fond d’eux que leur œuvre disparaitra le jour de leur mort. La postérité ne fait pas de cadeau.
Les enfants ont 100 % raison de s’identifier aux chanteurs.
Il y a écrivain et écrivain. Pour Pagnol ou un Guitry combien d’imposteurs !
Quand on aime Jules Renard, on ne perd pas son temps à lire des romans d’aéroport.

06.12.17

Permalien 15:51:48, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Jean-Philippe Smet (1943-2017) est mort mais Johnny Hallyday reste vivant

Un concert de 1963, à Amsterdam. Une “bête” de scène qui ne vivait vraiment que sur les planches, son lieu de vie par excellence. Immense icône populaire française du XXe siècle, avec Chevalier, Piaf, Trenet, Gabin, Cerdan, Anquetil, Poulidor, de Gaulle, Bardot, Delon, Belmondo… Johnny Hallyday c’est aussi les 30 Glorieuses. Il y avait la chanson dite classique(Bécaud, Brel, Brassens) et Johnny Hallyday qui n’a jamais été un produit sans âme.

Pas besoin de connaître un artiste pour avoir un lien avec lui. La preuve ? Johnny Hallyday.
Il disait tout dans ses chansons, d’où sa timidité maladive dans les interviews. Je l’ai entendu dire: “Je ne peux pas demander l’autographe de quelqu’un. Il faut du courage pour faire ça…”
Beaucoup d’enfants des années 1960 se sont identifiés à lui: vêtements, conquêtes féminines, autos, motos, sortie avec ses potes… La première fois que ma mère me laissa prendre seul le bus ce fut pour aller acheter un 45 T de Johnny (T’aimer follement). J’aurais pu tomber plus mal. Ses disques étaient matraqués à la radio mais on n’avait besoin de rock pour se rebeller. Ensuite, il y a eu le RAP. Le seul genre qu’il n’a pas épousé épisodiquement, cela veut dire que RAP est contenu dans le rock et le blues.
La mort du chanteur mythique après la tuerie au Bataclan- plus tout ce que vous savez-est une sorte de baisser de rideau.
A la fois fidèle compagne et pire ennemie, la mélancolie le tenaillait depuis son enfance de mal-aimé.
Recueilli par sa tante paternelle, il s’est longtemps cru incapable de fonder un foyer. Son oncle par alliance fera office de père.
Il tendait un miroir au public. Lui c’était nous, et nous c’était lui.
Ses failles étaient détectables dans sa sublime voix. Une gamme exceptionnelle. Un timbre reconnaissable, inimitable, perdu pour toujours, hélas ! J’estime cependant que son fils doit assurer la relève. David en est capable. Il l’a déjà prouvé. C’est à lui de reprendre le flambeau.
Son humour pouvait être assassin: “Je ne fais plus les Enfoirés car là-dedans je serais le moins connu !
Il a vécu jusqu’à 74 ans. Un exploit ! Les rares icônes dans son genre disparaissent toutes très jeunes. Là nous étions en face d’un James Dean qui est devenu vieux, tant mieux. Un Phénix a vécu parmi nous. Il a tenu le plus loin possible.
Son charisme était évident. On n’apprend pas à avoir de la présence. Dès qu’il montait sur un plateau, sa lumière était plus forte que les projecteurs. Un soleil. Certains ne s’en aperçoivent qu’à présent !
Il était un interprète de la race de Piaf, brûlant sa vie sur scène. Quand on donne autant, on s’épuise, on grille de l’énergie. Et comme après un concert, le vrai chanteur ne trouvait pas le sommeil facilement, il allait boire des coups et s’en griller des paquets. Brel faisait la même chose, mais Brel n’a pas chanté aussi longtemps que Johnny.
Quand il chantait, il vivait chaque mot, chaque situation. Crevant ! Un artiste plein de sueur et de larmes. Une beauté inégalée.
Quand il a montré les paroles de Que je t’aime à Eddy Mitchell, son ami de jeunesse lui a dit: “C’est impossible à chanter…” Comme Piaf, il aurait pu chanter l’annuaire.
A la mort de son père, le fils est allé à l’enterrement:
-"A part moi, il n’y avait que les fossoyeurs… Mon père n’avait donc aucun ami, rien, personne…”
Ce père avec qui j’ai pris plusieurs l’ascenseur quand j’ai débuté dans la presse, mais c’est une autre histoire. Ce père était un colosse. Masse imposante. Le fils avait de qui tenir.
Hyper sensible. Hyper timide. Loup sur scène.
Pour ceux qui étaient jeunes aux débuts des années 1960, il a incarné le rock français. Un moment très important. Ses adaptations étaient souvent mieux que les versions originales.
Ce caméléon savait épouser toutes les modes pour rester dans l’actualité. Son obsession de la durée l’a poussé à se médiatiser à outrance. A l’inverse d’Eddy Mitchell qui, lui, a mis une immense barrière entre sa vie publique et sa vie privée.
Ses chansons ont toujours été le baromètre de sa vie. Beaucoup voudraient faire ça mais ils ne nous intéressent pas car ils n’ont pas de fluide pour établir le contact.
Johnny Hallyday savait s’entourer des meilleurs paroliers du moment.
Sur scène, il avait de grands musiciens. Le public en avait pour son argent et même plus.
Chacun à ses souvenirs. J’ai vécu toute l’ascension de Jean-Philippe Smet. Il a tout partagé. Quand il chantait “Je suis seul” c’était vrai. On le croyait tout le temps.
En 1963, je l’ai vu au Casino Municipale de Nice.
Début 1970, au théâtre de Verdure, toujours à Nice.
Des temps forts dans sa carrière. Et dans ma vie.
Au total, il a assuré 3 000 concerts. Tous des triomphes.
30 millions de spectateurs se sont déplacés pour le voir et l’écouter.
Avant de connaître Léo Ferré, Artaud, Brassens, Rimbaud… les enfants de 1960, en France voulaient être lui ou être avec lui.
Il n’était pas un imposteur. Rien à voir avec les marchands de soupasses imbuvables.
Des grincheux disent qu’il n’était connu qu’en pays francophones. Cela ne veut rien dire. Il chantait en français. Qui peut s’en plaindre, surtout qu’il adorait les Etats-Unis.
Dans les années 1960, Jacques Anquetil et Johnny Hallyday étaient nos héros.
Si on l’aimait tant c’est parce qu’il nous aimait. La popularité, la vraie, ne s’achète pas au BHV. Il ne faut pas se moquer des gens qui ressentent des émotions par le biais des chansons. L’intelligence du cœur c’est le plus important. Les cultivés sont souvent imbuvables.
Johnny Hallyday a voulu reprendre la tournée des Vieilles Canailles avec Eddy Mitchell et Jacques Dutronc car “il faut faire plaisir à ceux qui ne nous ont pas vus". Une question de générosité et non d’argent. On connaissait déjà les difficultés respiratoires de Jean-Philippe Smet.
Les impôts ont perdu un grand contribuable et notre jeunesse a pris une sacrée claque ce 6 décembre !
Jean-Philippe Smet est mort mais pas Johnny Hallyday.
Pendant longtemps, il illustra le dicton de Madame de Staël: “La gloire est le deuil éclatant du bonheur". Quand il adopta deux petites filles il boucla la boucle avec sa propre histoire.

PS: un quotidien dit de gauche fait sa une sur lui alors que d’habitude il ne met jamais en couverture un défunt de droite. C’est ce qui s’appelle tendre sa gamelle pour avoir sa ration de soupe.

05.12.17

Permalien 23:52:17, Catégories: BECKENBAUEREMENT  

Le PSG toujours sans entraîneur se fait plumer à Munich

Mardi 5 décembre 2017
6e et dernière journée de la première série de groupe de la C1 2018
Manchester United 2-1 CSKA Moscou
Chelsea 1-1 Atletico Madrid
Roma 1-0 FK Qarabag
Celtic Glasgow 0-1 Anderlecht
Benfica 0- 2 Bâle
Bayern Munich 3-1 PSG
Barcelone 2-0 Sporting
Olympiakos 0-2 Juventus Turin

Qualifiés:
Man United et Bâle
PSG et Bayern Munich
Roma et Chelsea
Barcelone et Juve

(Lors des 8e le PSG peut tomber sur Chelsea ou la Juve car les premiers nommés sont têtes de séries.)

Une fois de plus, PSG a démontré que le club n’avait pas d’entraîneur. C’est flagrant dans les matchs important.
A Munich, à 2-1 on a vu Thiago Silva blessé ne pas être sorti. Cela a coûté le 3-1. Quelle faute de management ! Quel grossière erreur ! Cela prouve que le coach n’a aucune confiance en Kimpembe. Le Brésilien est finalement sorti mais trop tard. On sait que le capitaine du PSG a un mental très fragile. On l’a vu pleurer pendant la Coupe du Monde 2014. Ce joueur était dans l’un des pires matchs catastrophes de l’Histoire du football- lors de la raclée en C1 2017 à Barcelone- et on l’a vu aussi en pleurs avant la séance des tirs au but face au Chili pendant la Coupe du Monde 2014.
Paris doit trouver un entraîneur digne de ses ambitions.
Le Bayern a gagné sans forcer.
On a vu le vieux Alves dépasser par la vitesse de Coman.
On a vu le milieu de terrain (Verratti- Draxler-Rabiot) sans aucune unité.
Neymar a été inexistant, perdu dans ses feintes sans danger.
Un éclair dans la nuit: le duo Cavani-Mbappé sur le but parisien.
Marquinhos a passé son temps à faire des coups de vice.
Areola n’a servi à rien. Son homologue Ulreich, lui, a très bien joué, ce qui veut dire qu’il a dû arrêter des tirs du PSG. Un bon point français de ce côté-là.
L’entraîneur du PSG ne sait pas gérer son effectif:
David Luiz l’a fuit.
Matuidi est parti à la Juve.
Ben Arfa a été blacklisté.
Lucas a été mis en quarantaine.
Di Maria et Pastore savent qu’ils sont déconsidérés par le coach espagnol qui a perdu 14 matchs sur 39 disputés en C1, ce qui prouve ses limites.
Un grand entraîneur doit mettre tous ses joueurs à l’aise au lieu de les maltraiter .
A Paris, il y a les titulaires et les autres.
Quand un remplaçant entre, il sait qu’il entre pour faire reposer un titulaire.
Les joueurs ne sont pas mis dans un dispositif positif.
Les deux derniers résultats l’attestent. Deux défaites: à Strasbourg et à Munich.
L’Histoire du Bayern a écrasé l’actualité de Paris.
Paris veut jouer dans la cours des grands mais Paris n’a aucune C1 dans ses vitrines.

Sur la polémique Michel Audiard collabo ou/et résistant ?

La télé de Papa n’était pas que commerciale. Heureusement que la 5 et Arte sont là, de nos jours. D’autres chaînes aussi relèvent le niveau.

En définitive, je préfère une ordure qui a du talent qu’un honnête homme qui n’en a aucun.
Précision: Audiard n’était pas une ordure.
La remarquable revue des Littératures Policières, Temps Noir, a déclenché une polémique sur Michel Audiard qui tout à coup passe pour un fieffé collaborateur.
Sur 50 pages, Franck Lhomeau passe au peigne fin le parcours de Michel Audiard qui écrit “le petit youpin Joseph Kessel". Ce n’est pas ça qui va nous le rendre monstrueux surtout sous la plume d’un écrivain qui usait et abusait du langage ultra coloré. Je veux bien qu’on rappelle que Cioran fut facho a un moment de sa vie et que Céline a écrit des pamphlets antisémites si dans le même temps on me rappelle que Paul Eluard a écrit une ode à Staline et que Jean-Paul Sartre ne voulait pas que Camus dise qu’il existait des camps de la mort en URSS. Pourquoi montrer du doigt Audiard et ne pas faire la même chose avec Simone de Beauvoir la rabatteuse de jeunes femmes dans le lit de Jean-Sol Partre ? Jeunes femmes qu’elle testait auparavant. Elle fut même condamnée par Vichy. Je sais ce n’est pas une référence !
Rappeler le passé d’Audiard et de Marguerite Duras ne change pas la décision de la postérité.
Audiard continue de faire rire les spectateurs.
Son petit-fils vient de produire un document qui atteste que son grand-père fut résistant. La guéguerre ne fait que commencer.
Sous l’Occupation, Guitry a fait du théâtre comme les boulangers faisaient du pain.
Tout le monde n’est pas Jean Moulin. Tout le monde n’est pas un héros. Cela ne fait pas pour autant de Michel Audiard.
Audiard n’a jamais actionné un four crématoire.
Jean Gabin, héros de 39-45, savait tout de son dialoguiste fétiche. Pourtant, Jean Gabin n’a pas rompu avec Audiard.
François Mitterrand ami du sinistre Bousquet- le laquais des nazis lors de la rafle du Vel’d'Hiv qui a vu la police français, les 16 et 17 juillet 1942, livrer à l’ennemi plus de 13 000 Juifs dont près d’un tiers étaient des enfants- a dit: “Si l’on m’avait photographié en uniforme nazi lors de mon évasion, on dirait que je suis nazi…”
Je ne suis pas là pour juger. Je regarde ce qu’on me dit, ce que les gens ont fait ou pas.
Franck Lhomeau a fait une grande enquête qu’il faut à présent augmenter du document de la Résistance fourni par la famille.
Je vous conseille de lire cette fabuleuse revue Temps Noir, une mine pour les cinéphiles.
Je ne la connaissais pas et j’avais tort.
Outre Audiard et l’Occupation, il y a aussi tout un dossier exceptionnel sur la Série Noire signé cette fois par François Lhomeau. Un excellent Lhomeau peut en cacher un autre, non moins épatant. Quel travail ! Les Lhomeau sont des limiers à fréquenter de près.
Bien sûr je suis du côté de Kessel et de Jean Prévost mais je n’arrive pas à détester Drieu La Rochelle et Maurice Sachs. Je suis un enfant de l’après-guerre. Je regarde qui a fait quoi mais je ne confonds pas un Audiard avec Hitler. Ni Aragon avec Staline. Morand n’était que Morand, si j’ose dire. Heureusement, il n’a pas pu faire de mal à une seule mouche. Je lis Morand mais non cœur penche pour Bove qui a refusé de publier dans la France occupée. Bove préférait l’honneur aux honneurs. Moi aussi.
Le Monde après la Libération a eu pour critique gastronomique un collabo planqué sous un pseudonyme. Claude Roy, un poète emblématique de la gauche, a signé dans Je suis partout.
Parmi ceux qui crachent sur Audiard d’aucuns auraient sans doute fait de “bons” collabos.
Lucien Combelle a dit qu’il était devenu collabo par pur arrivisme, qu’il avait voulu se faire une place au soleil en basculant du côté des Occupants.
On ne détestera pas plus Audiard que Céline.
Je pense comme Jean Paulhlan: chez un créateur, le talent est au-dessus de la morale.
Le vrai talent, pas la petite ambition.
Audiard, Céline, Aragon, et quelques autres, avaient un talent authentique.
Une certitude: Audiard est un géant du cinéma français comme Prévert.
Ils n’ont aucun héritier.
Les Audiard et Prévert cela ne courent pas les castings.
Avant, seuls les artistes créaient.
Aujourd’hui n’importe qui publie, filme ou chante.
On ne trouve pas un Brel tous les matins.
Ni un Berl.
Je hais les antisémites mais je lis Drieu. Drieu s’est suicidé. Hélas! Tous les antisémites ne se suicident pas.

La vérité sur l’affaire Audiard, par Franck Lhomeau, dans la revue Temps Noir, N°20. Joseph K., 350 p., 19, 50 €

Jean d'Ormesson par Jean Ferrat

03.12.17

Permalien 16:49:31, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !  

Avec Balotelli l'Italie aurait eu plus de chance de jouer la Coupe du Monde 2017

Samedi 2 décembre 2017
16e journée de L1
OGC Nice 3-1 FC Metz
Buts pour Nice: Plea (26e), Balotelli (56e), Saint-Maximin (71e)
But pour les visiteurs; Roux (28e)

OGC Nice : Benitez - Souquet, Marlon, Le Marchand, Jallet - Seri © (Koziello 89e), Tameze, Lees-Melou - Saint-Maximin (Srarfi 76e), Balotelli, Plea.
Manager: L. Favre

FC Metz : Kawashima - Balliu (Poblete 39e), Rivierez, Niakhaté, Assou-Ekoto - Phillips, Diagne, Cohade © - Dossevi (Nguette 67e), Roux, Niane (Rivière 80e).
Manager; F. Hantz

Mario Balotelli a encore marqué. D’évidence la Fédération a eu tort de ne pas le sélectionner lors des barrages contre la Suède. C’est facile à dire ça après mais je l’avais souhaité avant.
Balotelli méritait la sélection car il s’est relancé hors de la Serie 1.
Plus personne ne le voyait revenir et il est revenu.
Le sélectionneur n’avait pas mieux que lui pour jouer en attaque.
A n’importe quel moment, Mario Balotelli peut faire la différence.
Il reste un très grand attaquant.
Je reste persuadé que lors des trois heures de jeu contre la Suède, Balotelli aurait marqué un but ou obtenu un penalty.
Au lieu de ça, l’Italie n’a pas inscrit un seul but face aux Suédois.
Le prochain sélectionneur de l’Italie ferait bien de reprendre le buteur de Nice.
Balotelli fait le bonheur de Nice. Il peut faire celui de l’Italie.

J’ai soigné Pétain, Albert Massonie (Tallandier)

Quand on voit ces images, on note que le Maréchal n’était absolument pas gâteux quand il fait ramper la ramper devant les nazis. Après la Libération, de Gaulle a eu pitié du vieux soldat de 14-18.

En 1949, le docteur Albert Massonie, ancien résistant a été chargé de la santé de Philippe Pétain. Le vieux soldat de 93 ans n’avait plus d’admirateurs à part des maréchalistes antisémites nostalgiques des nazis à Paris. Le cacochyme n’était plus qu’un malade dans une situation déplorable, y compris l’hygiène - très présente dans le livre, je vous passe les détails. Le médecin a tenu le journal précis de ses visites à l’ancien héros de Verdun condamné à mort en août 1945 finalement commuée en prison à perpétuité par le général de Gaulle auteur de la formule hugolienne : la vieillesse est un naufrage. Hitler se suicida, Mussolini fut pendu la tête en bas, mais Pétain est resté en vie dans un cachot de l’Ile d’Yeu (Vendée) pendant que Franco se la coulait douce jusqu’en 1975. Et il faut se rappeler que De Gaulle, avant de mourir, rendit visite au dictateur hispanique, une façon de bien montrer qu’il faisait ce qu’il voulait. Voilà une visite dure à avaler.
Lors de la bataille de Verdun au cours de laquelle, Pétain évita un massacre encore plus grand, le docteur Massonie avait 10 ans, donc il ne connaissait son patient que par le biais de l’Histoire. En 1940, Pétain était toujours dans l’actualité. Ses partisans continuent de dire que la collaboration a évité une guerre civile mais ils se gardent bien de rappeler que le chef des Vichystes a durci les lois antijuives de sa propre main : on le sait depuis que le document a été trouvé. Pétain est passé de héros à zéro. Il est étonnant de voir un ancien résistant prendre soin d’un ancien adversaire : le serment d’Hippocrate sans doute: toujours soigner son prochain sans regarder sa condition. Sens du devoir ? Pitié ? Pétain a finalement fini ses jours dans une maison sous surveillance. Au long des fiches de visites, il est appelé «Pépé». Une astuce pour ne pas être P.P, soit Philippe Pétain.

-J’ai soigné Pétain, Albert Massonie. Préfaces de Fabrice d’Almeida et Philippe Charlier. Tallandier, 333 p., 21,50 €

01.12.17

Pour les Bleus de Dédé c'est le Pérou !

A moins d’un cataclysme, les Français sont déjà en 8e !
La France a hérité du Pérou, du Danemark et de l’Australie, autrement de quatre pays plutôt faciles à jouer. Cependant il faut faire attention car les “petits” donnent tout au premier tour car ils sont certains de disparaître ensuite. Du côté des favoris, on doit donc éviter les coups et les blessures. Les “cracks” doivent gagner le premier match pour faire jouer les “coiffeurs” lors de la dernière rencontre de poules.
Il y aura un Espagne-Portugal ! Terrible affiche.
Pour une fois, il n’y a pas de groupe de la mort.
Dans le Groupe F, on est privé d’un Allemagne-Italie puisque la Suède a éliminé l’Italie.
La France pourra ensuite croiser le fer avec l’Argentine, voire le Brésil. Tout ça avant la finale !
A noter la bataille entre la Belgique et l’Angleterre. Beau duel.
Le Brésil a un bon tableau. Espérons que les Brésiliens ne joueront pas la défense comme au temps du sinistre Dunga. Le Brésil à part Neymar, Marcello et Alvès c’est plutôt tristounet.

Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 a été clément pour les Bleus de Deschamps, surnommé Monsieur Chance lors des tirages.

Groupe A :

Russie
Uruguay
Egypte
Arabie Saoudite

Groupe B :

Portugal
Espagne
Iran
Maroc

Groupe C :

France
Pérou
Danemark
Australie

Groupe D :

Argentine
Croatie
Islande
Nigeria

Groupe E :

Brésil
Suisse
Costa Rica
Serbie

Groupe F :

Allemagne
Mexique
Suède
Corée du Sud

Groupe G :

Belgique
Angleterre
Tunisie
Panama

Groupe H :

Pologne
Colombie
Sénégal
Japon

Permalien 08:20:15, Catégories: GOOOOL DO BRASIL !  

20 h foot, Cnews (30-11-2017): le tirage au sort fictif de la Coupe du Monde 2018, PSG, Lyon, Lille...

Permalien 00:04:15, Catégories: LE GYM E BASTA  

Issa Nissa ! Nice refait surface à Toulouse

Mercredi 31 novembre 2017
Toulouse 1-2 Nice
But pour le Téfécé: Delort (7e)
Buts pour les Aiglons: Buts Balotelli (80e sp), Srarfi (90e + 2)

Toulouse FC : Lafont - Amian, Diop ©, Jullien, Moubandje (Yago, 52e) - Blin, Bodiger (Cahuzac, 57e), Durmaz (Sylla, 81e), Gradel - Delort, Jean
Manager: Dupraz
Grande performance car Nice était au fond du trou.
La prochaine venue de Metz à Nice devrait permettre aux Aiglons de se dégager des bas fonds de la L1 mais ne vendons pas la peau…
Avec la victoire à trois points on a vite fait de rebondir au classement si par malheur on a traversé
OGC Nice : Benitez - Souquet, Dante ©, Le Marchand, Jallet - Koziello (Saint-Maximin, 60e), Tameze, Seri - Walter (Sarr, 46e), Balotelli, Lees-Melou (Srarfi, 79e)
Manager: Favre

Réduit à dix après l’expulsion de Dante, le Gym est parvenu à arracher les trois points de la victoire.
une mauvaise passe.
Avec Cyprien qui va revenir, Nice va se renforcer intra-muros.
Coaching gagnant de l’entraîneur helvète qui a fait entrer Srarfi à la 79e minute. Srarfi qui a offert la victoire au Gym !

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software